Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[FDI] Les Frégates de Défense et d’Intervention ex FTI


BPCs
 Share

Recommended Posts

Le 17/12/2021 à 19:49, Nec temere a dit :

De ce qu'elles sont ou ce qu'elles auraient dû etre ?

Donc en filigrane une flotte de 1er rang à 10 frégate d'ici là. A moins d'une nouvelle commande plus musclé peut être ?

@hadriel

Qu'est ce que çà changerait de fait ? Depuis le retrait en 2013 de la dernière frégate de classe Tourville, la Marine nationale tourne à 11 frégate de 1er rang.

Et les FTI sont supérieures en moyen aux 3 dernières frégates Classe Geo leygues, qui n'étaient même pas équipées de radar de détection à longue portée et pourtant supposément frégates de 1er rang .

En dehors de ça, les Fremm ASM ne disposent aussi que de 16 missiles ASTER, on peut donc supposer qu'elles sont à classer en second rang ?

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Benoitleg a dit :

@hadriel

Qu'est ce que çà changerait de fait ? Depuis le retrait en 2013 de la dernière frégate de classe Tourville, la Marine nationale tourne à 11 frégate de 1er rang.

Et les FTI sont supérieures en moyen aux 3 dernières frégates Classe Geo leygues, qui n'étaient même pas équipées de radar de détection à longue portée et pourtant supposément frégates de 1er rang .

En dehors de ça, les Fremm ASM ne disposent aussi que de 16 missiles ASTER, on peut donc supposer qu'elles sont à classer en second rang ?

Effectivement, hormis le volet ASM, les F70 n'étaient pas vraiment mieux loties que les FLF.

Link to comment
Share on other sites

il y a 50 minutes, penaratahiti a dit :

Effectivement, hormis le volet ASM, les F70 n'étaient pas vraiment mieux loties que les FLF.

Et la vitesse, une F70 pousse à 30 nds (36 nœuds parait-il aux essais) là ou une FLF va à 25 nds max en essais et 22.5 nds en service courant. Les FTI à 27 nds max pourront par exemple escorter le CDG, quand les FLF ne font que de l'éclairage.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Benoitleg a dit :

@hadriel

Qu'est ce que çà changerait de fait ? Depuis le retrait en 2013 de la dernière frégate de classe Tourville, la Marine nationale tourne à 11 frégate de 1er rang.

Et les FTI sont supérieures en moyen aux 3 dernières frégates Classe Geo leygues, qui n'étaient même pas équipées de radar de détection à longue portée et pourtant supposément frégates de 1er rang .

En dehors de ça, les Fremm ASM ne disposent aussi que de 16 missiles ASTER, on peut donc supposer qu'elles sont à classer en second rang ?

C'était l'époque des dividendes. Une époque supposé sans grand danger. Avec les remontées des tensions nous avons des prétentions dans le Pacifique. Il était alors prévu de monter à une quinzaine de frégate de 1er rang si je ne m'abuse avec les FTI. Et vu se que vous répondez à ce qui était une réel question. Je peux en conclure que rien ne change réellement de la situation d'il y a 10 ou 20 ans. J'ai bon ? Donc au lieu de se muscler on stagne. C'est précisément cette question qui m'intéresse. 

Maintenant si les FTI sont supérieur à leur prédécesseur c'est bien, mais celà en fait-il pour autant des frégate aussi utiles que les FREMM ASM ? (Vrai question. Je passe du temps ici pour me renseigner. Mais je suis très loin d'être un peu calé en la matière).

Parce que, si je ne dis pas de bêtises, il revient souvent que les FREMM manquerais de silver. 2 A50 c'est bien mais les FREMM aligne aussi des A70. Donc, si les FREMM sont déjà légère pour certain alors que plus polyvalentes et complète que les FTI, où doit on classer réellement ces frégate (très joli au demeurant selon moi - je vais pas me faire que des amies avec ça moi :bloblaugh:) alors ? C'était un peu le sens de mon autre question en fait :blush:.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Benoitleg a dit :

F70 pousse à 30 nds (36 nœuds parait-il aux essais)

36 nds ? impossible

jdybjg.png

 

Il y a 7 heures, Benoitleg a dit :

FLF va à 25 nds max en essais et 22.5 nds en service courant.

vitesses liées au déplacement

le 25nds sur une FLF avait été réalisé au DME ( deplacement moyen essai ) 3300 tonnes je crois , DME qui n'est plus en vigueur

 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, hadriel a dit :

Les FREMM ont un NH-90, 16 missiles de plus (Aster 30 ou MdCN), et des brouilleurs.

Pourquoi dis tu depuis le début que mes FDI n'auront pas de NH90 ? 

Elles seront capables de l'accueillir et les hélicoptères ne sont pas attribués à un navire en particulier non ?

Link to comment
Share on other sites

Avec le décalage moyen des FDI #2, 3, et 4 de 2 ans (2024->26, 2025->27 et 2027->28), cela devrait libérer des crédits pour qqs années.

Espérons qu’ils seront réaffectés aux équipements manquants (lance leurres, brouilleurs et éventuellement silos supplémentaires pour Aster 30, même si j’y crois moins pour ce dernier)…

Edited by HK
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, HK a dit :

Avec le décalage moyen des FDI #2, 3, et 4 de 2 ans 2024->26, 2025->27 et 2026->28, cela devrait libérer des crédits pour qqs années.

Espérons qu’ils seront réaffectés aux équipements manquants (lance leurres, brouilleurs et éventuellement silos supplémentaires pour Aster 30, même si j’y crois moins pour ce dernier)…

Est ce qu’on pourrait voir a moyen terme (2030) un systeme anti missile de courte porte laser ou micro onde qui prendrait la place des aster 15 ? Et des mistrals ? 
 

il me semble que la marine compte bien mettre des mdcn a bord a cette horizon. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, HK a dit :

Avec le décalage moyen des FDI #2, 3, et 4 de 2 ans (2024->26, 2025->27 et 2027->28), cela devrait libérer des crédits pour qqs années.

Espérons qu’ils seront réaffectés aux équipements manquants (lance leurres, brouilleurs et éventuellement silos supplémentaires pour Aster 30, même si j’y crois moins pour ce dernier)…

On semble plutôt partie pour y installer des Lasers anti drone Helma en lieu et place des zones reservées pour les brouilleurs. à savoir à l'avant Tribord et à l'arriere Babord .   

Voir sur cette photo zone reservées pour Jammer . De toute façon les sytemes laser vont  se géneraliser sur les FREMM d'abord et sur les Horizons en rétrofits lors des ATM 

EAl9sIYXUAUyHb8.jpg

 

Link to comment
Share on other sites

Question de néophyte : est-ce qu'un navire de lutte AA comme la FDI sera capable de déclencher le lancement d'un missile d'un autre navire ?

En effet si on part du principe qu'en cas de conflit de haute intensité, les FDI seront intégrées à une flotte de surface relativement conséquente articulée autour du CDG (1 horizon + 1 ou 2 Fremm a minima), il faudrait donc considérer plutot l'ensemble des missiles d'autoprotection de la flotte (32 sur CDG, 48 sur horizon, 16/32 sur Fremms, 16 sur FDI, etc...), la FDI n'étant qu'un maillon de la chaine d'autoprotection de la flotte.

Edited by Titoo78
Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Titoo78 a dit :

Question de néophyte : est-ce qu'un navire de lutte AA comme la FDI sera capable de déclencher le lancement d'un missile d'un autre navire ?

En effet si on part du principe qu'en cas de conflit de haute intensité, les FDI seront intégrées à une flotte de surface relativement conséquente articulée autour du CDG (1 horizon + 1 ou 2 Fremm a minima), il faudrait donc considérer plutot l'ensemble des missiles d'autoprotection de la flotte (32 sur CDG, 48 sur horizon, 16/32 sur Fremms, 16 sur FDI, etc...), la FDI n'étant qu'un maillon de la chaine d'autoprotection de la flotte.

Je ne peux pas répondre avec précision mais avec la L16 il peut y avoir partage de piste. Une FREMM peut tiré grâce à la détection d'une FDI par exemple si je ne m'abuse.

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Titoo78 a dit :

Question de néophyte : est-ce qu'un navire de lutte AA comme la FDI sera capable de déclencher le lancement d'un missile d'un autre navire ?

En effet si on part du principe qu'en cas de conflit de haute intensité, les FDI seront intégrées à une flotte de surface relativement conséquente articulée autour du CDG (1 horizon + 1 ou 2 Fremm a minima), il faudrait donc considérer plutot l'ensemble des missiles d'autoprotection de la flotte (32 sur CDG, 48 sur horizon, 16/32 sur Fremms, 16 sur FDI, etc...), la FDI n'étant qu'un maillon de la chaine d'autoprotection de la flotte.

Oui, c’est déjà le cas pour les Fremm je crois. En tout cas l’une peut tirer sur des coordonnées communiquées par l’autre.

En effet, tu dois compter toutes les armes de la flotte, mais tu dois compter aussi tous les missiles MM de la flotte assaillante, les missiles AM de leur aviation, les drones, les Patmar... Par rapport à ce qui se fait ailleurs, nos frégates sont plus légèrement armées sur ce point.

On se console en disant que dans leurs silos c’est du 100% Aster, a priori ce qui se fait de mieux. De là  penser qu’un seul Aster vaut bien 2 SM2 ou même 8 ESSM ou CAMM...

Le truc, c’est qu’il faudrait des moyens énormes pour couler un GAN par les airs si nos missiles marchent aussi bien qu’on l’espère. Mais l’ennemie n'étant probablement pas plus con que nous, il viserait plutôt dans un premier temps le harcèlement avec des armes plus ou moins low-cost, car le GAN devra rapidement se détourner si ses silos se vident. Il ne peut pas rester sans défense, donc il me semble que les missiles employables avant qu’une mission doive être abandonnée, c’est 50%.

 

Edited by Hirondelle
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Nec temere a dit :

Je ne peux pas répondre avec précision mais avec la L16 il peut y avoir partage de piste. Une FREMM peut tiré grâce à la détection d'une FDI par exemple si je ne m'abuse.

Déjà fait avec la L11 pour pointer un radar de tir...hier à la fin des années 70

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Hirondelle a dit :

 Mais l’ennemie n'étant probablement pas plus con que nous, il viserait plutôt dans un premier temps le harcèlement avec des armes plus ou moins low-cost, car le GAN devra rapidement se détourner si ses silos se vident. Il ne peut pas rester sans défense, donc il me semble que les missiles employables avant qu’une mission doive être abandonnée, c’est 50%.

 

Ton ennemie doit s'approcher pour tirer. LE GAN peut etre employé en mode offensif faut pas croire qu'il va rester sans bouger à attendre. Les bases ennemies peuvent être attaquées par les Rafale les FREMM et les SNA à coup de MDCN et ses navires à la torpilles ou à coup d 'Exocot depuis les ATL 2 les Frégates et les SNA. Surtout que l'armée de l'air sera de la partie avec ses A330 MRTT ils sont passé dans une autre dimension pour soutenir le GAN.    

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Titoo78 a dit :

Question de néophyte : est-ce qu'un navire de lutte AA comme la FDI sera capable de déclencher le lancement d'un missile d'un autre navire ?

En effet si on part du principe qu'en cas de conflit de haute intensité, les FDI seront intégrées à une flotte de surface relativement conséquente articulée autour du CDG (1 horizon + 1 ou 2 Fremm a minima), il faudrait donc considérer plutot l'ensemble des missiles d'autoprotection de la flotte (32 sur CDG, 48 sur horizon, 16/32 sur Fremms, 16 sur FDI, etc...), la FDI n'étant qu'un maillon de la chaine d'autoprotection de la flotte.

De declencher le tire, non. D’offre une solution de tire a un autre navire oui mais le bouton de mise a feu, c’est le navire porteur. Ensuite pour le guidage, si la fregate porteuse n’a pas de solution propre, le fdi enverra les info a la fregate porteuse qui retransmet ensuite au missile.

et pour completer ta question, le mieux serait d’avoir une seule fregate au radar actif qui dirigent l’integralite des missiles pour garder les autres batiments le plus discrets possible.  

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Hirondelle a dit :

Oui, c’est déjà le cas pour les Fremm je crois. En tout cas l’une peut tirer sur des coordonnées communiquées par l’autre.

En effet, tu dois compter toutes les armes de la flotte, mais tu dois compter aussi tous les missiles MM de la flotte assaillante, les missiles AM de leur aviation, les drones, les Patmar... Par rapport à ce qui se fait ailleurs, nos frégates sont plus légèrement armées sur ce point.

On se console en disant que dans leurs silos c’est du 100% Aster, a priori ce qui se fait de mieux. De là  penser qu’un seul Aster vaut bien 2 SM2 ou même 8 ESSM ou CAMM...

Le truc, c’est qu’il faudrait des moyens énormes pour couler un GAN par les airs si nos missiles marchent aussi bien qu’on l’espère. Mais l’ennemie n'étant probablement pas plus con que nous, il viserait plutôt dans un premier temps le harcèlement avec des armes plus ou moins low-cost, car le GAN devra rapidement se détourner si ses silos se vident. Il ne peut pas rester sans défense, donc il me semble que les missiles employables avant qu’une mission doive être abandonnée, c’est 50%.

 

Si on utilise les aster en config gan, c’est qu’on a deja fait un paquet de conneries.

la premiere couche de defense, c’est l’awacs, les raf, les radars de veilles longues portees. Les aster 30 et brouilleurs sont la deuxiemes touches, les aster 15 la 3 eme. 
 

Les armes low cost auront pas forcement la porte pour passer la 1er couche ou meme les qualites de survivabilites sans parler de passer les brouilleurs. 
 

pour l’instant le danger premier, c’est les missiles balistiques manoeuvrants diriger par satelite, d’ou le fait qu’on cherche a brouiller et aveugler les sat mais aussi un systeme de missile anti planeur hyper. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, wagdoox a dit :

Si on utilise les aster en config gan, c’est qu’on a deja fait un paquet de conneries.

Tu as raison, ç’était la limite de l’hypothèse : les frégates autour d’un unique PA opportunément disponible à l'instant T.

Mais pour continuer sur ça, pour s'attaquer au GAN fr (qui plus est farci à l’ASMP), il faudrait être ou suicidaire, ou con comme un balai, ou Russe, ou Chinois, ou Américain, ou Britannique (on rajoutera les indiens un peu plus tard, j’ai déjà fait ma bonne action en mettant les cousins rouquins aux grandes oreilles dans ma liste).

Et là, je crois qu’on peut se remettre à compter fébrilement les Aster sans tout miser sur le GAE...

Et prier pour avoir aussi plus d’un Suffren en dessous.

 

Il y a 2 heures, Scarabé a dit :

Ton ennemie doit s'approcher pour tirer. LE GAN peut etre employé en mode offensif faut pas croire qu'il va rester sans bouger à attendre. Les bases ennemies peuvent être attaquées par les Rafale les FREMM et les SNA à coup de MDCN et ses navires à la torpilles ou à coup d 'Exocot depuis les ATL 2 les Frégates et les SNA. Surtout que l'armée de l'air sera de la partie avec ses A330 MRTT ils sont passé dans une autre dimension pour soutenir le GAN.    

 

Eh, Scarabé, si je suppose que l’ennemi n’est pas bête, ce n’est pas pour présumer qu’on a nous un QI de moule !)

Par contre on n’a pas beaucoup de silos et encore moins de recharges. On peut chercher comment compenser cette faiblesse, mais nier que s’en est une, c’est être plus chauvin que patriote :tongue:

 

Edit : @Titoo78, tu trouveras quelques détails sur l’engagement collaboratif notamment là

 

Edited by Hirondelle
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Nec temere a dit :

Ah oui quand même ! Ça date pas d'aujourd'hui :laugh:

La L11 et le concept même des liaisons de données tactiques date des années 60 et de la guerre du Vietnam

Mais c'est une antiquité en UHF :tongue: la liaison 22 se déploie doucement

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, ARMEN56 a dit :

36 nds ? impossible

jdybjg.png

 

vitesses liées au déplacement

le 25nds sur une FLF avait été réalisé au DME ( deplacement moyen essai ) 3300 tonnes je crois , DME qui n'est plus en vigueur

 

 

http://netmarine.net/g/bat/gleygues/

"Le Georges Leygues aurait établi le record de vitesse des bâtiments de sa classe à 36 noeuds (67 km/h) au début de sa carrière (vent dans le dos ? loch en vrac ? mer en pente ? mystère...). En 2005, malgré son grand âge, il restait le bâtiment le plus rapide de la flotte avec une pointe à 29,6 nœuds durant la mission EAOM 2004-2005."

Peut-être dans un déplacement faiblement chargé en carburant ?

Pour exemple, la Jeanne d'Arc a dépassé les 30 noeuds en 2010 là où elle était censée faire 27 noeuds.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,753
    Total Members
    1,550
    Most Online
    jmdc33
    Newest Member
    jmdc33
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...