Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[FDI] Les Frégates de Défense et d’Intervention ex FTI


BPCs
 Share

Recommended Posts

Et tout ceci à cause de cela  pfff :biggrin:

sans_t51.png

 

sans_t52.png

 

Reste maintenant à savoir pourquoi tantôt on dispose les ailerons  sur l’arrière derrière les quilles de roulis et tantôt devant cas des FDI …..

sans_t53.png

 

AH !!

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

C'est pas justement si tu combines avec les Safrans ? Dans ce cas là tu cherches à avoir les ailerons le plus en avant possible.

Et/ou

pour essayer d'avoir une action  sur le tangage (vu que étrave inversée) ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Kelkin a dit :

Et des enveloppes souples dans les réservoirs qui pourraient ainsi se gonfler d'eau de mer sans toucher le fuel (et inversement) pour éviter la contamination du fuel par les trucs qui flottent dans l'eau de mer ainsi que la contamination de l'eau de mer (quand on la rejette lors d'un ravitaillement) par les hydrocarbures ? Ça se fait, ça pourrait se faire, ou c'est idiot ?

Le béotien en la matière que je suis trouve que c'est une bonne idée. Après y a peut être des souci si besoin de maintenance.

Il y a 8 heures, ARMEN56 a dit :

Et tout ceci à cause de cela  pfff :biggrin:

sans_t51.png

 

sans_t52.png

 

Reste maintenant à savoir pourquoi tantôt on dispose les ailerons  sur l’arrière derrière les quilles de roulis et tantôt devant cas des FDI …..

sans_t53.png

 

AH !!

Peut être lié au fait que la FDI a 2 gouvernails et l'Aconit 1 seul, donc autorité de la barre moindre sur la 2eme ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Eau tarie a dit :

C'est pas justement si tu combines avec les Safrans ? Dans ce cas là tu cherches à avoir les ailerons le plus en avant possible.

Et/ou

pour essayer d'avoir une action  sur le tangage (vu que étrave inversée) ?

Faut voir si la forme de l'avant (plus fine?), pensée pour passer la vague, peut entraîner un risque de roulis accru... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, Fusilier a dit :

Faut voir si la forme de l'avant (plus fine?), pensée pour passer la vague, peut entraîner un risque de roulis accru... 

Ah mais tu as moins d'amortissement en enfoncement. ça il n'y a aucun doute possible.

Donc selon l'allure / la houle etc. il faudra composer avec. Et des ailerons actifs peuvent en théorie bien aider.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

J'ai 2 hypothèses :

La première c'est qu'effectivement la forme de proue influence la stabilité de la plateforme. Avec une étrave tulipée l'augmentation de la poussée d'Archimède en fonction de l'enfoncement de l'étrave, combinée à l'inclinaison du navire rend compliquée la gestion d'un stabilisateur sur l'avant. Une étrave inversée est bien moins influente sur le roulis et un stabilisateur avant devient plus efficace. C'est le principe des carènes en V profond autoredressantes des vedettes rapides.

La seconde est pragmatique : la stabilisation de plateforme arrière n'intéresse que les militaires pour l'appontage d'aéronefs. Le développement de la stabilisation en mode civile se focalise sur le confort passager, donc les progrès et les budgets se sont concentrés sur cette problématique. Développer un système et un logiciel spécifique aux besoins militaires devient ruineux sans forcément de plus-value à court voir long terme, et sans forcément de mieux en termes de performances.

Les architectes se contentent donc d'adapter une stab civile performante à un besoin militaire, et tout le monde est satisfait :smile:

Edited by Beachcomber
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour les navires type frégate digne de ce nom  , on dispose les ailerons de stabilisation dans le 1/3 avant car ainsi çà génère moins de lacets , les ailerons non repliables devant rester dans le gabarit

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, BP2 a dit :

l'Aconit 1 seul,

Tous les navires militaire d’après guerre n’avaient qu’un seul safran ( changement de dogme à partir de CdG et FLF pour des raisons de tranquillisation dans la tierce ( mécanique/hydro/logiciel). La particularité de la corvette Aconit ; une propulsion à une LA,  d’où un safran plein disque propulsif  et déboires de cavitation atténués par twistage .

sans_t54.png

 

Les postes équipage sur l’avant avaient probablement conduit à localiser les stab sur l’arrière sachant que ce navire unique étant à considérer comme un démonstrateur

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 23/08/2022 à 23:37, Coriace a dit :

N'est ce pas un argument pour le multicoque ? 

Je pense avoir déjà lu la réponse sur ce topic mais le multicoque qui "traîne" moins profondément est il rentable  ? Ou bien le volume supérieur demande une complexité et une lourdeur supérieure qui annulent les avantages (stabilité,  moins de traîne,  plus de superficie)? 

(je pense à un principe de trimarant avec toute la motorisation "au centre") 

Les multicoques ont une très bonne tenue à la mer, jusqu'à un angle fatidique (heureusement élevé !), mais pour un navire de guerre, ce qui est rédhibitoire, c'est la stabilité après avarie (de combat), pour lesquels c'est très compliqué sur les multicoques

Le 24/08/2022 à 09:28, Eau tarie a dit :

On a dit rétractable :sleep:.

Malheureusement, la grosse fente dans laquelle se glissent les ailerons une fois repliés produit par elle-même des tourbillons et des bruits, sauf s'il y a un porte qui fait la continuité de carène (ce que l'aileron ne peut pas faire par lui-même, car il a une forme de profil portant imposé).

Le 24/08/2022 à 20:05, Kelkin a dit :

Et des enveloppes souples dans les réservoirs qui pourraient ainsi se gonfler d'eau de mer sans toucher le fuel (et inversement) pour éviter la contamination du fuel par les trucs qui flottent dans l'eau de mer ainsi que la contamination de l'eau de mer (quand on la rejette lors d'un ravitaillement) par les hydrocarbures ? Ça se fait, ça pourrait se faire, ou c'est idiot ?

Je pense que c'est techniquement faisable, mais avec des emmerdes associées en pratique, il faut se demander si avoir un déplacement constant est si important que cela.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
il y a une heure, PolluxDeltaSeven a dit :

renforcer l'armée de l'air avec les missiles de la Marine, et inversement, en cas d'urgence et en fonction des besoins, ça intéresse énormément la DGA.

C'est possible avec les Aster 30 des Mamba ou il y a une différence entre la conf marine et la conf terrestre?

Une vue du silo individuel du Mica NG d'ailleurs:

 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Scarabé a dit :

La sortie d'écubier deviendrait debordande au lieu d'etre rentrante pour mieux calé l'ancre ? Comme sur les BSAM 

pas d'exigence SER  sur BASM , or une "verrue" de ce genre signerait

Link to comment
Share on other sites

Le 17/09/2022 à 12:55, hadriel a dit :

Une vue du silo individuel du Mica NG d'ailleurs:

C'est le même silo que le VL-MICA de base.

On peut parfaitement utiliser indifféremment du VL-MICA ou du VL-MICA-NG dans un lanceur individuel, et une unité de tir (4 ou 8 ou 12 ou 16 missiles) peut panacher du VL-MICA et du VL-MICA-NG (IR ou EM) sans aucun souci.

Bon, évidemment, il faut que la partie détection/désignation suive, surtout avec la version EM du missile, donc ça va dépendre des navires concernés. Mais globalement l'intégration MICA-NG sur navires va être très simple.

D'ailleurs, le MICA-NG pourrait vraiment être un argument de vente croisé pour les pays renouvellant à la fois leur flotte de chasseurs et de navires de combat. L'Egypte sera équipée NG sur Rafale et navires, et ce sera probablement le cas pour les EAU. A voir si ça peut jouer dans la balance dans le marché corvettes en Grèce par exemple.

 

il y a 24 minutes, pascal a dit :

On installe les panneaux de masquage ?

Pas encore je pense. On a pu voir les panneaux de masquage en atelier. Après, c'était peut-être ceux de la FDI n°2, j'ai pas pensé à demander.

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, pascal a dit :

On installe les panneaux de masquage ?

Oui mais la remarque de @Scarabé s‘inscrit dans de redesign des écubiers des BASM pour atténuer le ragage des chaines sur leur bulbe hydro

Pour FDI on avait déjà fait la remarque des risques encourus en regard d’une  étrave inversée bulbée sonar, de la proximité de l’écubier encastré et des dégâts que cela pourrait occasionner lors ragage sur le  composite du bulbe ?

On observe une zone bâchée à hauteur de l’écubier tribord ; est ce qu'effectivement  NG prépare pose des panneaux SER  ? idem FLF FDA Delta , sachant qu’on en a pas sur FREMM de mémoire

ou bien revoit le design pour faire pareil que sur BSAM au risque d’une illumination SER ou alors une verrue avec des angles pentus de 10 à 15° pour éviter dièdres et trièdres ( là je sens que je suis entrain de délirer un max , vite une cervoise …:biggrin: )

Edited by ARMEN56
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, ARMEN56 a dit :

Oui mais la remarque de @Scarabé s‘inscrit dans de redesign des écubiers des BASM pour atténuer le ragage des chaines sur leur bulbe hydro

Pour FDI on avait déjà fait la remarque des risques encourus en regard d’une  étrave inversée bulbée sonar, de la proximité de l’écubier encastré et des dégâts que cela pourrait occasionner lors ragage sur le  composite du bulbe ?

On observe une zone bâchée à hauteur de l’écubier tribord ; est ce qu'effectivement  NG prépare pose des panneaux SER  ? idem FLF FDA Delta , sachant qu’on en a pas sur FREMM de mémoire

ou bien revoit le design pour faire pareil que sur BSAM au risque d’une illumination SER ou alors une verrue avec des angles pentus de 10 à 15° pour éviter dièdres et trièdres ( là je sens que je suis entrain de délirer un max , vite une cervoise …:biggrin: )

J'ai posé la question, on m'a juste répondu que ça avait été étudié et pris en compte dans la conception, mais que ça avait effectivement été un des points importants à régler avant de valider ce design d'étrave inversée.

Et pour les panneaux SER pour cacher les ancres, je me suis adossé dessus donc oui !

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Si les Aster 30 rentre les Aster 15 aussi ... Le panachage c'est le choix du capitaine.

Pour les Mica VL je ne comprends pas bien de quelle VLS il partent. Mais si ce sont des A43 tu peux aussi bien mettre des Aster 15 dedans.

Si ce sont spécifiquement des Sylver A35 c'est un peu bizarre.

Le souci de l'Aster 30 c'est la distance minimale d'interceptions de 3.3km il me semble.

D'où le besoin d'une missile plus orienté défense de point ... Avec une distance minimale d'engagement de e l'ordre du kilomètre.

Le Mica VL avec sont étage unique est bien pour ça. Meme si ce serait encore mieux lancé d'une rampe orientable.

J'ai toujours rêver d'un VLS huut cellule vertical donc ... Qui puisse émerger vers le haut ... Puis tourner sur lui même et pointer l'horizon. Une sort de conteneurs RAM éclipsable verticalement dans le pont mais capable d'y tirer verticalement.

J'ai toujours rêver d'un VLS huut cellule vertical donc ... Qui puisse émerger vers le haut ... Puis tourner sur lui même et pointer l'horizon. Une sort de conteneurs RAM éclipsable verticalement dans le pont mais capable d'y tirer verticalement.

Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, g4lly a dit :

J'ai toujours rêver d'un VLS huut cellule vertical donc ... Qui puisse émerger vers le haut ... Puis tourner sur lui même et pointer l'horizon. Une sort de conteneurs RAM éclipsable verticalement dans le pont mais capable d'y tirer verticalement.

J'ai toujours rêver d'un VLS huut cellule vertical donc ... Qui puisse émerger vers le haut ... Puis tourner sur lui même et pointer l'horizon. Une sort de conteneurs RAM éclipsable verticalement dans le pont mais capable d'y tirer verticalement.

C’est vraiment un reve d’enfance ;)

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, g4lly a dit :

Le Mica VL avec sont étage unique est bien pour ça. Meme si ce serait encore mieux lancé d'une rampe orientable.

On retombe alors dans le problème de la disponibilité de l'énergie nécessaire au moment ad-hoc ...

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, mudrets said:

On retombe alors dans le problème de la disponibilité de l'énergie nécessaire au moment ad-hoc ...

L'énergie nécessaire pour quoi? Pour la tourelle? Elle pourrait tirer aussi bien verticalement qu'orienté selon le besoin.

Pour le missile, le propulseur Mica il est à étage unique mais a double impulsion. Presque le meilleur des deux mondes. Le poids de la section contenant la première impulsion n'étant pas si important que ça il n'est pas trop pénalisant pour la suite du vol.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,805
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FLOMED
    Newest Member
    FLOMED
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...