Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[FDI] Les Frégates de Défense et d’Intervention ex FTI


BPCs
 Share

Recommended Posts

Il y a 16 heures, Bruno a dit :

Qu'on le mette dans des lanceurs TETRAL ou SADRAL, il y a forcément la place sur une frégate de 4200T avec un maître-bau de 17m, et si on n'est pas capable de faire cette petite dépense pour des unités "de 1er rang" dépourvues d'Aster-15 ou Mica-VL...   

On devrait mettre 2 canons de 30mm sur les BPC....   et y a pas.

Sur ces mêmes BPC, 2 TETRAL ne serait pas de trop non plus;

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Bon Plan a dit :

On devrait mettre 2 canons de 30mm sur les BPC....   et y a pas.

Sur ces mêmes BPC, 2 TETRAL ne serait pas de trop non plus;

Dans l'idéal les BPC devaient avoir 2 SADRAL et 2 canons de 30mm ; et finalement ils ont tous 2 affûts SIMBAD manuels, sachant que le Dixmude a maintenant 2 Narwhal-20B en plus (les 2 autres Mistral et Tonnerre devraient sauf erreur de ma part les recevoir à leur prochaine IPER).

 Pour les FTI, il est certain qu'elles auront aussi 2 affûts T.O Narwhal (les mêmes que sur les FREMM et BPC), mais vu qu'elles auront 16 Aster-30, il me semble indispensable qu'elles aient deux TETRAL (ou 2 SADRAL à récupérer sur les F70 AA Cassard et Jean Bart s'ils sont pas déjà repris pour les deux FREMM AA à venir avant ?) ; ou alors si c'est "trop cher mon fils ça va couler la France, etc..." dans ce cas 2 SIMABD-RC comme "minimum syndical" qui les sauveraient à l'occasion d'une attaque de missile primitif (en zone littorale par ex tirés par une milice bien armée, comme celle qui a visé le destroyer américain il y a 5 jours)...  

Edited by Bruno
Link to comment
Share on other sites

Enfin en tout cas, avec le retrait des F70 et Cassard, la marine va se retrouver avec un stock de SADRAL non négligeable (une dizaine à priori), ça m'étonnerai qu'ils soient mis à la poubelle. Ils seront peut être modernisés à moindre frais avant une future installation. On verra bien où la MN souhaitera les installer. Moi j'opterais en priorité pour les BPC...

Après il suffirait d'en avoir six nouveaux (+4 des Cassard) pour combler le besoin sur les FTI...

Edited by M4X9220
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Bechar06 a dit :

Le SEA FIRE se révèle ... radar de la FTI

http://www.air-cosmos.com/euronaval-2016-sea-fire-le-radar-des-fti-84195

"Le nouveau radar Sea Fire développé par Thales sera l'un des systèmes les plus innovants de ces bâtiments. Pour la première fois un navire de la Marine Nationale sera équipé d'un radar composé de quatre antennes fixes. Le Sea Fire est radar AESA totalement numérique opérant en bande S"..."L'objectif est de "fermer la bulle d'autodéfense" du navire, notamment contre les nouvelles menaces (Missiles balistiques anti navires et missiles hypersoniques)"  "une veille aérienne jusqu'à 500 km ... et une veille surface jusqu'à 80 km"

N'est ce pas un peu dommage d'avoir ce radar sur les FTI quand on parle de "missiles balistiques" : il me semble que la version de l'ASTER 30 NT (bloc 1 je crois...) ou du moins la version anti Ballistique nécessitait un lanceur A70.

Et de toute façon, dans une logique de DA, ces missiles nécessiteraient d'être dans une frégate à 32 aster bref une Freda... dont on se demande ce qu'elle fait encore dans le mécano industriel...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, Bruno a dit :

Dans l'idéal les BPC devaient avoir 2 SADRAL et 2 canons de 30mm ; et finalement ils ont tous 2 affûts SIMBAD manuels, sachant que le Dixmude a maintenant 2 Narwhal-20B en plus (les 2 autres Mistral et Tonnerre devraient sauf erreur de ma part les recevoir à leur prochaine IPER).

 Pour les FTI, il est certain qu'elles auront aussi 2 affûts T.O Narwhal (les mêmes que sur les FREMM et BPC), mais vu qu'elles auront 16 Aster-30, il me semble indispensable qu'elles aient deux TETRAL (ou 2 SADRAL à récupérer sur les F70 AA Cassard et Jean Bart s'ils sont pas déjà repris pour les deux FREMM AA à venir avant ?) ; ou alors si c'est "trop cher mon fils ça va couler la France, etc..." dans ce cas 2 SIMABD-RC comme "minimum syndical" qui les sauveraient à l'occasion d'une attaque de missile primitif (en zone littorale par ex tirés par une milice bien armée, comme celle qui a visé le destroyer américain il y a 5 jours)...  

Le seul petit hic : les SADRAL ne semblent pas très designés "Furtifs".  Le Tetral semble bien mieux de ce point de vue là.  Mais bon... on les a, autant les utiliser.

SIMBAD RC : c'est pas mal.  2 X 2 missiles téléopérés c'est déjà bien.  En tout cas bien mieux que 2 SIMBAD manuels, ne serait-ce qu'en temps de réponse, affectation de personnels, vigilance....

Il y a 21 heures, M4X9220 a dit :

Enfin en tout cas, avec le retrait des F70 et Cassard, la marine va se retrouver avec un stock de SADRAL non négligeable (une dizaine à priori), ça m'étonnerai qu'ils soient mis à la poubelle. Ils seront peut être modernisés à moindre frais avant une future installation. On verra bien où la MN souhaitera les installer. Moi j'opterais en priorité pour les BPC...

Après il suffirait d'en avoir six nouveaux (+4 des Cassard) pour combler le besoin sur les FTI...

OUI.  Tout à fait d'accord.   Y a il la place pour des SADRAL sur les (petits) encorbellements des BPC ?   j'en ai toujours douté (ou alors le débattement est réduit....).

Ou alors les mettre sur le château, bien haut, devant/derrière ou droite/gauche....  avec le problème de gestion des mouvements d'hélico pour éviter un tir fratricide.

Edited by Bon Plan
Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, ARMEN56 a dit :

 

Donc FTI sera en CODAD  avec une puissance installée de 32 Mw  selon la COM étatique

497383FTICODAD.png

MM  annonce 40 Mw

« Dotée d’une propulsion de type CODAD, avec une puissance de 40 MW, la Belh@rra (le nom commercial comporte l'arobase) pourra offrir des vitesses maximales de 27 à 29 nœuds »

http://www.meretmarine.com/fr/content/exclusif-belharra-la-nouvelle-fregate-de-4000-tonnes-de-dcns

32 ou 40 Mw en CODAD , je ne vois que la série 20 V 8000 de chez MTU capable de faire passer un tel niveau de puissance , d’autant que MTU a récemment fait booster ce moteur de 8 à 10 Mw , d’où l’explication de l’écart.

http://www.mtu-online.com/fileadmin/fm-dam/tognum/press/2012/MTU_augmente_a_dix_megawatts_la_puissance_de_la_Serie_8000.pdf

Donc 4 DP de 8/10  Mw en CODAD , et si choix MTU  confirmé , alors c’est de l’éprouvée sur la classe  « Forminable » . Sur ces navires les échappements DP/MTU sont équipés d’atténuation SIR de type DAVIS , et çà prend pas mal de place , or quand je vois sur la maquette  les 8 échappements ainsi concentrés en extrémité , je me demande si Belh@rra  en sera équipé

http://www.davis-eng.com/exhaust_suppression.html

C'est la plaquette pour la FTI française ?

Parce que pour le sonar de coque, il parle du KingKlip et pas de l'UMS 4110. Avec le KingClip c'est le Captas 2 qui est proposé, pas le 4.

EDIT: Ha ben si, il est marqué captas 4 pour le sonar remorqué. c'est bizarre

Edited by jisse
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, jisse a dit :

C'est la plaquette pour la FTI française ?

Parce que pour le sonar de coque, il parle du KingKlip et pas de l'UMS 4110. Avec le KingClip c'est le Captas 2 qui est proposé, pas le 4.

C'est le kingklip MKII, couplable avec le captas 2 ou le captas 4 compacte 

Link to comment
Share on other sites

C'est bizarre. Les BPC ont l'air sous-armés comparés aux navires de même type à l'étranger.

En comparaison, le HMS Ocean a 4 DS30Mk2, 3 Phalanx CIWS et des Miniguns/GPMGs. Le Trieste (même si plus gros) a 3 76mm Strales, 3 KBA 25/80 RWS et 32 A50 pour Aster 15/30 et CAMM-ER. Les San Antonio ont 2 Bushmaster II, 2 RAM et de la place pour 16 Mk41 pour ESSM. Les Rotterdam, 2 Goalkeeper CIWS et 4 Oerlikon 20mm.

En comparaison, les Simbad manuels et les M2 font pâle figure...

 

Au point où on en est, on pourrait récupérer les Crotales des La Fayette pour les mettre sur les FTI ou les BPC...

 

Rien à voir mais si le Crotale est lancé en VLS, quel est le radar qui se charge de la désignation de cible? Si c'est celui du navire, est-ce que ça permettrait de tirer plus d'un Crotale à la fois? J'avais cru comprendre que le radar du Crotale ne permettait pas de guider plus d'un missile en même temps.

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, mehari a dit :

Au point où on en est, on pourrait récupérer les Crotales des La Fayette pour les mettre sur les FTI ou les BPC...

on en est pas à ce point là, et l'auto défense des BPC relève de l'escorte c'est une question de doctrine, et pas de gros sous

Si tu évoque le Trieste alors tu parles d'un Capital Ship et dans ce cas il faut le comparer au CdG

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, mehari a dit :

C'est bizarre. Les BPC ont l'air sous-armés comparés aux navires de même type à l'étranger.

En comparaison, le HMS Ocean a 4 DS30Mk2, 3 Phalanx CIWS et des Miniguns/GPMGs. Le Trieste (même si plus gros) a 3 76mm Strales, 3 KBA 25/80 RWS et 32 A50 pour Aster 15/30 et CAMM-ER. Les San Antonio ont 2 Bushmaster II, 2 RAM et de la place pour 16 Mk41 pour ESSM. Les Rotterdam, 2 Goalkeeper CIWS et 4 Oerlikon 20mm.

En comparaison, les Simbad manuels et les M2 font pâle figure...

 

Au point où on en est, on pourrait récupérer les Crotales des La Fayette pour les mettre sur les FTI ou les BPC...

 

Rien à voir mais si le Crotale est lancé en VLS, quel est le radar qui se charge de la désignation de cible? Si c'est celui du navire, est-ce que ça permettrait de tirer plus d'un Crotale à la fois? J'avais cru comprendre que le radar du Crotale ne permettait pas de guider plus d'un missile en même temps.

question de doctrine d'emploi je pense. Pour la plupart des navires que tu viens de citer, ces navires représentent les flagship de leur marines respectives (c'est le cas du Trieste, du Rotterdam et autres exemples les Canberra australiens). Pour nous c'est le Charles de Gaulle et à ce niveau on peut dire que c'est l'un des bâtiments les plus puissant d'Europe.

Les italiens à mon avis, sont ceux qui arment le plus leur composante amphibie, c'en est même impressionnant et je me demande comment ils arrivent à acheter ça avec leur budget défense.

Tu oublies quand même pour les BPC les 2 narwhal qui vont être installés pour chacun d'entre eux + les miniguns mais je ne sais pas ce qu'il en est pour ce dernier. Et là ça devient à peu près comparable aux HMS Albion et Bulwark qui seront les seuls survivant de la flotte amphibie britannique puisque le HMS Ocean est prévu pour etre retiré du service en 2018. AUtre chose pour la royal Navy, l'armement des queen elizabeth class est loin d'etre au niveau du cavour ou du CDG. Là aussi c'est une question de doctrine

Je viens de regarder le Juan Carlos de l'armada c'est pas tellemenent mieux que les BPC, ni les Canberra en fait. Ce qui manque sur le mistral c'est un vrai CIWS type SADRAL parce que le Narwhal est quand même pas mal.

Edited by M4X9220
Link to comment
Share on other sites

5 minutes ago, M4X9220 said:

question de doctrine d'emploi je pense. Pour la plupart des navires que tu viens de citer, ces navires représentent les flagship de leur marines respectives (c'est le cas du Trieste, du Rotterdam et autres exemples les Canberra australiens). Pour nous c'est le Charles de Gaulle et à ce niveau on peut dire que c'est l'un des bâtiments les plus puissant d'Europe.

Les italiens à mon avis, sont ceux qui arment le plus leur composante amphibie, c'en est même impressionnant et je me demande comment ils arrivent à acheter ça avec leur budget défense.

Tu oublies quand même pour les BPC les 2 narwhal qui vont être installés pour chacun d'entre eux + les miniguns mais je ne sais pas ce qu'il en est pour ce dernier. Et là ça devient à peu près comparable aux HMS Albion et Bulwark qui seront les seuls survivant de la flotte amphibie britannique puisque le HMS Ocean est prévu pour etre retiré du service en 2018. AUtre chose pour la royal Navy, l'armement des queen elizabeth class est loin d'etre au niveau du cavour ou du CDG. Là aussi c'est une question de doctrine

Je viens de regarder le Juan Carlos de l'armada c'est pas tellemenent mieux que les BPC, ni les Canberra en fait. Ce qui manque sur le mistral c'est un vrai CIWS type SADRAL parce que le Narwhal est quand même pas mal.

Fair point.

Cependant, les Albion et San Antonio sont loin d'être des flagships (surtout les San Antonio, considérant le fait que les Américains ont les Wasp, les America et surtout les dix super porte-avions de la planète) et ils sont tout les deux pourvus de CIWS. Tu as aussi raison de signaler que les Juan Carlos et Galicia ne sont pas très défendues et que les Queen Elizbeth n'ont "que" 3 Phalanx CIWS (pour un super porte-avion, c'est peu. Les Américains mettent du RAM, du Phalanx et de l'ESSM sur leurs Ford).

Le but de mon post était de faire remarquer le manque de défense AA rapprochée des BPC... Pour autant que je sache, les Narwhal sont inutiles pour contrer un missile et je suis toujours sceptique quand au fait d'avoir des Mistrals jouer ce rôle... Surtout si ils ne sont pas télé-opérés. En SADRAL et si le Mistral 3 a vraiment une portée de 10km, je veux bien admettre qu'il soit meilleur qu'un RAM (qui prend quand même un peu de place...). Reste à voir pour l'avenir.

Link to comment
Share on other sites

D'accord avec toi et je pense en effet que le mistral rmv doit s'approcher des 10 km. Je pense aussi que c'est la seule alternative franco-française à l'installation de VLS, ce qui serait pour le coup très coûteux. Encore un ou deux ans à attendre et on en saura plus sur ce que l'on va faire de nos SADRAL.

Le problème est qu'entre temps on risque de ne plus avoir Le Drian en poste, qui je pense (sans jouer les fanboys) est un de nos ministre de la défense de la Vème république qui connait le mieux la marine et ses besoins... en comparaison d'un Hervé Morin qui nous a fait passé les FLF pour des frégates de 1er rang (il fallait oser, ou serait-ce par simple méconnaissance du sujet que cette décision fut prise)...

Edited by M4X9220
Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, M4X9220 a dit :

Pour la plupart des navires que tu viens de citer, ces navires représentent les flagship de leur marines respectives (c'est le cas du Trieste, du Rotterdam et autres exemples les Canberra australiens). Pour nous c'est le Charles de Gaulle et à ce niveau on peut dire que c'est l'un des bâtiments les plus puissant d'Europe.

J'aime bien cette appréciation qui permet de mesurer les apparentes impasses sur les armements de nos navires ! Moi je dirais, au risque de me répéter que nos ennemis ne seront jamais les Italiens, les Us, les Espagnols, le GB  etc ...  Donc qu'il vaut mieux faire nombre ( de navires ) que qq navires survitaminés - surarmés -  Et que l'essentiel est qu'on puisse rapidement ( sous 6 mois par ex.  ) adapter chacun de ces navires pour les armer en compléments, si les données géopolitiques exigeaient  qu'il faille monter d'un cran ou de 2 ou de 3  crans 

D'ou la question: QUELLES RESERVES SONT PRISES ( au delà des rénovations à l'économie ) sur chaque navire ( FREMM, Horizon, BPCs, futures FTI, FS, FLF  ) prises pour adapter l'Armement et sous quels délais ?  Peut-être que la réponse est secrète ?  

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Bruno a dit :

Dans l'idéal les BPC devaient avoir 2 SADRAL et 2 canons de 30mm ; et finalement ils ont tous 2 affûts SIMBAD manuels, sachant que le Dixmude a maintenant 2 Narwhal-20B en plus (les 2 autres Mistral et Tonnerre devraient sauf erreur de ma part les recevoir à leur prochaine IPER).

 .  

Les Sadral vont être installer sur les Lafayette à la place des Crotales qui vont être RSA

Link to comment
Share on other sites

23 minutes ago, M4X9220 said:

D'accord avec toi et je pense en effet que le mistral rmv doit s'approcher des 10 km. Je pense aussi que c'est la seule alternative franco-française à l'installation de VLS, ce qui serait pour le coup très coûteux. Encore un ou deux ans à attendre et on en saura plus sur ce que l'on va faire de nos SADRAL.

Le problème est qu'entre temps on risque de ne plus avoir Le Drian en poste, qui je pense (sans jouer les fanboys) est un de nos ministre de la défense de la Vème république qui connait le mieux la marine et ses besoins... en comparaison d'un Hervé Morin qui nous a fait passé les FLF pour des frégates de 1er rang (il fallait oser, ou serait-ce par simple méconnaissance du sujet que cette décision fut prise)...

"franco-française" Et on est de retour à ce même problème, vaut-il mieux acheter uniquement à l'étranger quand on peut trouver une meilleure capacité que chez nous ou rester obstinément dans nos produits faits maison? Même si ils sont européens?

Honnêtement, l'installation d'un Millennium ne serais pas vraiment dur... Mais vu qu'il est Suisse et appartient à un groupe allemand... Ou alors le RapidSeaGuardian peut nous rendre de l'espoir? Même si il n'est pas aussi efficace que le Millennium sur le papier (il met entre 5 et 6 secondes pour mettre en l'air l'équivalent en bille de tungstène de 24 tirs de Millennium tirés en 1,7 seconde), c'est mieux que rien, non?

Link to comment
Share on other sites

Le fait est que question missile nous avons à la fois les capacités industrielles et le plan produit qui va avec. Il faut comprendre dans ce cas que les politiques ne se risquent pas à commander à l'étranger, sous peine d'interminables séances à l'assemblée nationale. Cette façon de fonctionner tu l'as chez toutes les grandes puissances militaires (européennes ou non). Les allemands préfèrent jouer la carte du Ram pour leurs frégates plutôt qu'un développement européen parce qu'ils savent que les retombées industrielles dans le premier cas seront immédiates...

Puis investir sur le CTA ou le millenium je n'y crois pas pour les BPC car on vient de commander 6 narwhal et des minigun... Ca n'empeche que ta solution reste pertinente. Mais la france a quand même une certaine expertise dans les missiles et fait souvent confiance à ce système plus qu'au canon pour la Défense AA (question de doctrine et de savoir faire). Il semblerait que ce soit l'inverse pour l'italie (question de doctrine et de savoir faire aussi).

Edited by M4X9220
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Bechar06 a dit :

D'ou la question: QUELLES RESERVES SONT PRISES ( au delà des rénovations à l'économie ) sur chaque navire ( FREMM, Horizon, BPCs, futures FTI, FS, FLF  ) prises pour adapter l'Armement et sous quels délais ?  Peut-être que la réponse est secrète ?  

Des marges sont normalement prévues , tout en restant dans les clous des aspects réglementaires des perfs transverses et grands bilans pour lequel le navire a été accepté , on a pas tant que çà de latitudes dans les mesures conservatoires d'adaptation d'armements hypothétiques

Par exemple ; Marges sur les évolutions du  déplacement,  les sociétés de classification  fixent des dépassement en % dans la  position du centre de gravité pour rester dans les critères de stabilités ;  ficelle à la patte réglementaire dans la distribution des  nouvelles masses à bord , voire vitesse et autonomie

Idem bilan de puissance frigorifique et conséquemment celui du bilan de puissance électrique

compliqué

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, ARMEN56 a dit :

Des marges sont normalement prévues , tout en restant dans les clous des aspects réglementaires des perfs transverses et grands bilans pour lequel le navire a été accepté , on a pas tant que çà de latitudes dans les mesures conservatoires d'adaptation d'armements hypothétiques

Par exemple ; Marges sur les évolutions du  déplacement,  les sociétés de classification  fixent des dépassement en % dans la  position du centre de gravité pour rester dans les critères de stabilités ;  ficelle à la patte réglementaire dans la distribution des  nouvelles masses à bord , voire vitesse et autonomie

Idem bilan de puissance frigorifique et conséquemment celui du bilan de puissance électrique

compliqué

 

On a l'impression que la FTI France sera moins  armé que l'export .. Donc ces marges existeraient en sous-armant au départ des FTI ( comme d'autres Fremm avant ? ) => mesures d'économie, privilégier l'autonomie plutôt que le sur-équipement, autrement dit laisser des "trous" ou "réserves" ( c'est ce que je voulais dire)  etc ( ex. les 16 ou 32 VLS de la FTI ) ... cela ne  permettrait il pas après 5 ou 10 ou 15  ans  d'adapter l'armement ?  plutôt que de "saturer" de suite TOUT le potentiel ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Bechar06 a dit :

On a l'impression que la FTI France sera moins  armé que l'export

OK du Menu à la carte avec options et longueur du navires selon les équipements

« A range of variants will be offered with lengths from 118 to 137 metres to accommodate optional systems and equipment tailored to the client’s needs »

http://www.meretmarine.com/fr/content/dcns-unveils-new-4000-tonne-high-tech-frigate

C’est pas la même chose que de prévoir des marges et des mesures conservatoires sur un navire figé dans ces grands équilibres .

Link to comment
Share on other sites

37 minutes ago, M4X9220 said:

Le fait est que question missile nous avons à la fois les capacités industrielles et le plan produit qui va avec. Il faut comprendre dans ce cas que les politiques ne se risquent pas à commander à l'étranger, sous peine d'interminables séances à l'assemblée nationale. Cette façon de fonctionner tu l'as chez toutes les grandes puissances militaires (européennes ou non). Les allemands préfèrent jouer la carte du Ram pour leurs frégates plutôt qu'un développement européen parce qu'ils savent que les retombées industrielles dans le premier cas seront immédiates...

Puis investir sur le CTA ou le millenium je n'y crois pas pour les BPC car on vient de commander 6 narwhal et des minigun... Ca n'empeche que cette solution reste pertinente. Mais la france a quand même une certaine expertise dans les missiles et fait souvent confiance à ce système plus qu'au canon pour la Défense AA (question de doctrine et de savoir faire). Il semblerait que ce soit l'inverse pour l'italie (question de doctrine et de savoir faire aussi).

J'ai effectivement cru remarquer que les Italiens aimaient leurs canons...

Bon... Ben... Dans ce cas, je suppose qu'il va falloir faire avec. En ce qui me concerne, tant que les NL ne nous font pas le même coup sur les Karel Doorman vervanger (à savoir pas de CIWS), je m'en fout un peu. Par contre, ce serait chouette que tout le monde au nord de l'Europe (+ l'Espagne) arrête d'acheter américain partout... Spécialement les NL en fait, parce que pour l'instant, les Zeven Provinciën sont équipées avec Mk46, SM2, ESSM et Harpoon. Les allemands par contre sont en train de remplacer les Harpoon par des RBS 15 MkIII et MkIV (à l'avenir)... A quand la suite? Même chose pour l'Espagne qui aurait choisi le CAMM-ER plutôt que l'ESSM (à voir pour ce cas-ci. Je n'arrive pas à confirmer la source, c'est en Espagnol (que je ne lis pas...))...

Link to comment
Share on other sites

Il ne faut pas confondre deux missions:

- mission CIWS (close-in weapon system) destinée à la lutte anti-missile;

- mission contre  les menaces asymétriques (embarcations suicides, plongeurs, engins explosifs artisanaux...)

La MN a confié la lutte anti-missiles aux ASTER 15 et 30 et aux moyens électroniques (brouilleurs....) C'est un choix largement débattu.......avec comme défaut la dotation en missiles......... 16 VLS sur les FTI françaises là où les KDX3 coréens embarquent  128 cellules de lancement vertical  (48 VLS sur les FDA...pour une comparaison plus juste). 

En revanche le déficit est manifeste  en matière de lutte contre les menaces asymétriques.......où la notion de bulle est plus fragile...puisque par définition les attaques de ce genre se font à l'intérieur de la bulle.

 2 Narwhal  (qui n'ont pas de vocation anti-missiles) par BPC ........c'est triste......et très insuffisant

Certains évoquent l'Italie , d'autres exemples peuvent être évoqués:

- F 25 allemandes:  deux canons de 27mm et cinq mitrailleuses de 12.7mm (HITROLE-NL Mod517), tous télé-opérés;

- T 26 british: deux canons multitubes de type Phalanx  et deux canons télé-opérés de 30mm.

Edited by ULYSSE
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, ULYSSE a dit :

La MN a confié la lutte anti-missiles aux ASTER 15 et 30 et aux moyens électroniques (brouilleurs....) C'est un choix largement débattu.......avec comme défaut la dotation en missiles......... 16 VLS sur les FTI françaises là où les KDX3 coréens embarquent  128 cellules de lancement vertical  (48 VLS sur les FDA...pour une comparaison plus juste). 

Il me semble (selon plusieurs sites internet) que 48 des 128 cellules des KDX3 servent pour les missiles de croisière et les missiles anti-sous-marins dérivés des ASROC. Après, il faudrait réussir à savoir s'ils peuvent caser du SM-2 dedans (je crois qu'ils n'ont pas d'ESSM). Mais sinon, c'est plus ou moins le même problème. Il ne faut pas non plus oublier que les KDX3 sont une fois et demi plus gros que les FDA (à peu de chose près) en terme de déplacement et qu'il fait une quinzaine de mètres de long en plus. Bref, ce n'est pas tellement comparable quand on y pense. De plus, les philosophies d'emploi sont différentes. Les KDX3 doivent faire la protection AA de la flotte quand la Marine Nationale a (en général) le CDG de disponible avec la FDA (qui l'escorte).

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,642
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mobius1
    Newest Member
    Mobius1
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...