Scarabé

L'ordre de bataille de l'armée de terre

Recommended Posts

Il y a 13 heures, Scarabé a dit :
Citation

Il nous faut être en capacité de surclasser un adversaire symétrique », a-t-il insisté.

Le programme SCORPION concernant le segment médian des blindés, il faut également préparer l’avenir pour le segment lourd. Toujours, a insisté le général Burkhard, dans la « perspective d’un conflit majeur. » En premier lieu, il s’agira de rénover les chars Leclerc…

 

Comment surclasser un adversaire symétrique sans renouveler DAVANTAGE de Leclercs ?

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, BPCs a dit :

 

Comment surclasser un adversaire symétrique sans renouveler DAVANTAGE de Leclercs ?

Nouveau char franco-allemand 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Fusilier a dit :

Nouveau char franco-allemand 

Ça c'est comme toujours pour la meilleure armée de dans 10 ans.

Mais pour celle qui ne doit nous protéger là-là tout de suite ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, BPCs a dit :

Mais pour celle qui ne doit nous protéger là-là tout de suite ?

Là, tout de suite, faut faire avec ce que l'on a  ^_^  De toutes manières tu ne trouveras pas des équipages sous les pierres, même en mobilisant les chars stockés.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 12 minutes, Fusilier a dit :

Là, tout de suite, faut faire avec ce que l'on a  ^_^  De toutes manières tu ne trouveras pas des équipages sous les pierres, même en mobilisant les chars stockés.  

Cela va aller plus vite de former une centaine d'équipages plutôt que d'attendre la production d'une centaine de MGCS

Edited by BPCs
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, BPCs a dit :

Cela va aller plus vite de former une centaine d'équipages plutôt que d'attendre la production d'une centaine de MGCS

Que tu crois. Faut demander aux spécialistes,  mais faut-il encore qu'il y ait des chars en rab 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Fusilier a dit :

Faut pas rêver,  faut les trouver les gus ...  

 

Depuis la reouverture des bureaux de recrutements il y a la queue en permanence avec la crise qui s'annonce on va vite boucher les trous . 

Et les constructions sont loin d'etre terminer .   

A Toulon les nouveaux batiments de la flottile amphibie sont magnifique.  

023.jpg

 

Devant c'est comme ça et entre les deux batiment les equipages des CTM ont recuperé du sable en rabe pour amenager  un terrain de boules 

 012.jpg

 

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Scarabé a dit :

A Toulon les nouveaux batiments de la flottile amphibie sont magnifique.  

Joli en effet.  

il y a 13 minutes, Scarabé a dit :

Depuis la reouverture des bureaux de recrutements il y a la queue en permanence avec la crise qui s'annonce on va vite boucher les trous . 

C'est  bien possible qu'il y ait un effet d'aubaine.  Espérons que les gens qui se présentent ont les compétences demandées. Mais, ça ne va pas durer 20 ans. Souviens-toi, il y a peu tu nous annonçais la catastrophe : fin des contrats post attentats 2015.  Le phénomène est structurel, même si les flux post attentats et crise post covid peuvent masquer temporairement le pb.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Fusilier a dit :

Que tu crois. Faut demander aux spécialistes,  mais faut-il encore qu'il y ait des chars en rab 

On en a encore 240 en ligne, déjà on pourrait tous les moderniser plutôt que seulement 200.

Ensuite à voir combien il reste de chars "récupérables" dans les stocks et éventuellement modernisables.

280 chars ça nous permettrait d'avoir 4 régiments de chars à 4 escadrons de 4 Leclerc.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, FoxZz° a dit :

On en a encore 240 en ligne, déjà on pourrait tous les moderniser plutôt que seulement 200.

Ensuite à voir combien il reste de chars "récupérables" dans les stocks et éventuellement modernisables.

280 chars ça nous permettrait d'avoir 4 régiments de chars à 4 escadrons de 4 Leclerc.

 

Il y a des T-XX à vendre sur le marché, une petit retrofit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, FoxZz° a dit :

280 chars ça nous permettrait d'avoir 4 régiments de chars à 4 escadrons de 4 Leclerc.

 

Un escadron Leclerc = 17  chars  + 17 VBL + 1 VBCI PC + 1 VBL PC

Le VBCI PC commande en restant entre 1 et 5 km derriere les chars   

Un escadron = 4 pelotons de  4 chars + 1 pour le chef de Chars. 

 

Dans le programme scorpion la modernisation XL est prevu pour 202 chars Leclerc et  18 DCL 

Les DCL moderniser recevront un tourelleau téleoperer 12.7 mm et bien sur une radio contact . 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

Il y a 6 heures, FoxZz° a dit :

On en a encore 240 en ligne, déjà on pourrait tous les moderniser plutôt que seulement 200.

Ensuite à voir combien il reste de chars "récupérables" dans les stocks et éventuellement modernisables.

280 chars ça nous permettrait d'avoir 4 régiments de chars à 4 escadrons de 4 Leclerc.

Entre les XL série 2 (178) et les série 3 (96) on a presque 280 XL,

Il y a 1 heure, Scarabé a dit :

Dans le programme scorpion la modernisation XL est prevu pour 202 chars Leclerc et  18 DCL 

Remonter en puissance pour contenir à défaut de surclasser un adversaire symétrique, ce serait déjà moderniser plus que les 202 XL.

Il y a 1 heure, Scarabé a dit :

Le VBCI PC commande en restant entre 1 et 5 km derriere les chars   

Toujours cette bizarrerie qui avec la propension des drones en Syrie à roder pour dézinguer les pantsir, risque de transformer ces VBCI tellement typiques (puisqu'un VBCI sans T-25 est forcément un engin de  commandement) en cible de choix...

On ne peut pas faire de chars de commandement comme dans d'autres armées?

Quid des Types 1 pour ce faire ?

Edited by BPCs
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Scarabé a dit :

Un escadron Leclerc = 17  chars  + 17 VBL + 1 VBCI PC + 1 VBL PC

Le VBCI PC commande en restant entre 1 et 5 km derriere les chars   

Un escadron = 4 pelotons de  4 chars + 1 pour le chef de Chars. 

 

Dans le programme scorpion la modernisation XL est prevu pour 202 chars Leclerc et  18 DCL 

Les DCL moderniser recevront un tourelleau téleoperer 12.7 mm et bien sur une radio contact . 

Oui pardon je voulais dire 4 régiments à 4 escadrons à 4 pelotons de 4 Leclerc. A l'heure actuelle, je crois que nos RC n'ont que 3 escadrons de chars et 2 ERI.

@BPCs La question c'est combien de Série 2 nous reste-t-il ? Combien ont étés modernisés au standard XXI ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, BPCs a dit :

 

Entre les XL série 2 (178) et les série 3 (96) on a presque 280 XL,

Remonter en puissance pour contenir à défaut de surclasser un adversaire symétrique, ce serait déjà moderniser plus que les 202 XL.

 

Les vieux vont servir pour la FORAD qui est passé sur Leclerc  et pour l'ecole de ABC à Saumur; 

Seule les moderniser iront en opex. 

  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, BPCs a dit :

Toujours cette bizarrerie qui avec la propension des drones en Syrie à roder pour dézinguer les pantsir, risque de transformer ces VBCI tellement typiques (puisqu'un VBCI sans T-25 est forcément un engin de  commandement) en cible de choix...

Il y a des solutions simple, via une fausse tourelle ultra légère limite "tôle" qui ne pèsera rien du tout et qui pourra aisément tourner via le système qui fait tourner la la 12, 7 mm, tout en voyant son canon caché par un faux tube de 25 mm , l'idée et que de loin ça fasse illusion. 

Et pour les VBCI classique de l'unité en général des fausses antennes. 

Des solutions simple comme le truc des antennes qui ont déjà étaient employé par le passé, et même encore je crois chez les israéliens. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/05/2020 à 00:55, Gibbs le Cajun a dit :

Effectivement, c'est exactement ça ! 

La crise du Covid 19 soulève beaucoup de chose ! 

 

 

Je trouve que l'on a une bonne continuité au niveau des CEMAT, enfin moi il me parle bien le nouveau CEMAT

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je reviens sur le sujet du format des armées, de la BFA et d'une FOT qui augmenterait.

Aujourd'hui, la BFA est inutile sur le plan militaire mais indispensable sur le plan politique, donc dans le cadre d'une l'augmentation hypothétique de la FoT, et puisqu'on ne peut pas supprimer la BFA, pourquoi ne pas en faire une brigade française normale à 7 régiments, dont la seule spécificité serait d'avoir théoriquement des régiments allemands rattachés. 

Cette BFA deviendrait donc une brigade médiane qui bénéficierait de la création de quelques nouveaux régiments. Ce qui nous donnerait 2 BB, 3 BM et 2 BL. La deuxième phase serait de concentrer les savoirs faire et la spécialisation amphibie à la seule 9ème Bima. Celà permettrait de développer un vrai savoir faire en partenariat avec la MN plutôt que d'étaler la confiture et diluer les compétences. La troisième phase serait la création d'une nouvelle Division de réaction rapide qui regrouperait la 27e BIM, la 11e BP et la 9ème BiMa (qui serait un mix médian léger plus adapté à l'amphibie). Cette Division regrouperait donc tous les moyens "spécifiques" aux milieux particuliers que sont l'amphibie, la montagne et les opérations aéroportées et serait en charge du Guépard.

On aurait donc deux divisions "de ligne" avec chacune une BB et une BM (l'une incluant des unités allemandes en plus) et une division "d'urgence" avec les trois brigades "milieux".

En plus de ça, je pense que les régiments divisionnaires devraient être regroupés dans des brigades ou des commandements spécifiques plutôt qu’être endivisionnés, ça correspond mieux au concept de brigade/division réservoir de forces. En plus de ces 3 divisions on aurait donc un commandement de l'artillerie qui inclurait une brigade d'artillerie avec 2 régiments LRU/COBRA et 2 régiments Sol-Air. On aurait aussi un commandement du génie avec sa brigade du génie. Les régiments de génie en sont sein récupéraient toutes les taches qui ne relèvent pas du génie de combat afin de retrouver un niveau d'entrainement et de capacité de bon niveau, à l'image de la brigade génie de 2008 (un régiment spécialisé franchissement lourd, un régiment spécialisé infrastructure routière et ferroviaire, un régiment spécialisé infrastructures, soutien de l'homme, énergie, etc, le 132e RIC, le 2e NRBC). Les écoles du génie et de l'artillerie seraient aussi rattachées à ce commandement.

A cela on pourrait ajouter des éléments déjà évoqués : un régiment inter-armes héliporté en appui à l'ALAT, un renforcement du Train.

Avec une tel changement, outre l'augmentation en effectifs, on devrait pourvoir réacquérir des capacités niches et les entretenir de manière plus convenable.

En termes de régiments à créer : 1 RC, 2 RI, 1 RIA (pour compléter la 27e BIM), 3 RA, 2 RG, 1 RT, 1 Régiment interarmes héliporté = 11 régiments soit environ 16 000 pax, ce qui est tout à fait conséquent. L'alternative serait d'alléger les brigade para et amphibie d'1 régiment redistribué dans la nouvelle brigade ce qui limite le besoin à 8 régiments soit environ 11 hommes ce qui correspond à une FoT à 88 000.

Edited by FoxZz°
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, FoxZz° a dit :

Je reviens sur le sujet du format des armées, de la BFA et d'une FOT qui augmenterait.

Aujourd'hui, la BFA est inutile sur le plan militaire mais indispensable sur le plan politique, donc dans le cadre d'une l'augmentation hypothétique de la FoT, et puisqu'on ne peut pas supprimer la BFA, pourquoi ne pas en faire une brigade française normale à 7 régiments, dont la seule spécificité serait d'avoir théoriquement des régiments allemands rattachés. 

Cette BFA deviendrait donc une brigade médiane qui bénéficierait de la création de quelques nouveaux régiments. Ce qui nous donnerait 2 BB, 3 BM et 2 BL. La deuxième phase serait de concentrer les savoirs faire et la spécialisation amphibie à la seule 9ème Bima. Celà permettrait de développer un vrai savoir faire en partenariat avec la MN plutôt que d'étaler la confiture et diluer les compétences. La troisième phase serait la création d'une nouvelle Division de réaction rapide qui regrouperait la 27e BIM, la 11e BP et la 9ème BiMa (qui serait un mix médian léger plus adapté à l'amphibie). Cette Division regrouperait donc tous les moyens "spécifiques" aux milieux particuliers que sont l'amphibie, la montagne et les opérations aéroportées et serait en charge du Guépard.

On aurait donc deux divisions "de ligne" avec chacune une BB et une BM (l'une incluant des unités allemandes en plus) et une division "d'urgence" avec les trois brigades "milieux".

En plus de ça, je pense que les régiments divisionnaires devraient être regroupés dans des brigades ou des commandements spécifiques plutôt qu’être endivisionnés, ça correspond mieux au concept de brigade/division réservoir de forces. En plus de ces 3 divisions on aurait donc un commandement de l'artillerie qui inclurait une brigade d'artillerie avec 2 régiments LRU/COBRA et 2 régiments Sol-Air. On aurait aussi un commandement du génie avec sa brigade du génie. Les régiments de génie en sont sein récupéraient toutes les taches qui ne relèvent pas du génie de combat afin de retrouver un niveau d'entrainement et de capacité de bon niveau, à l'image de la brigade génie de 2008 (un régiment spécialisé franchissement lourd, un régiment spécialisé infrastructure routière et ferroviaire, un régiment spécialisé infrastructures, soutien de l'homme, énergie, etc, le 132e RIC, le 2e NRBC). Les écoles du génie et de l'artillerie seraient aussi rattachées à ce commandement.

j'ai esquissé une organisation assez proche donc j'aime bien. Il faut réfléchir aussi à l'affectation des moyens ALAT avec la création d'un régiment de réserve générale avec des hélicos de transport et d'usage général.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la brigade amphibie, même si cela risque de faire hurler certains puristes et afficionados de la Coloniale, je crois que la 6e BLB est plus adaptée, entre autre du fait de sa proximité avec Toulon, principale base navale Française et garnison du 519e GTM, essentiel aux opérations amphibies ... Et si les colos nous font une crise d'apoplexie, on pourrait transférer le RICIN à la place du 1er Spahis et "Lycée de Versailles"

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Clairon a dit :

519e GTM, essentiel aux opérations amphibies

En quoi?  Le Beach Master?  

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Fusilier a dit :

En quoi?  Le Beach Master?  

 

Quand je lis ça Unité d’appui à la projection et de soutien aux ravitaillements par voie maritime des armées, il confère à la France la capacité d’entrer en premier sur un théâtre d’opération par la mer. On peut se dire qu'il aide aux opérations amphibies ...

Et y a pas que le 519e, l'immense majorité des capacités amphibies de la Marine sont basées à Toulon, ce n'est donc pas "anormal" d'en faire un point principal de départ pour les opérations amphibies plutôt que de financer les sociétés d'autoroute entre la Bretagne et la Provence ....

Un peu comme on a transféré le 13e RDP de Dieuze à Souges, car faire faire 2x 700 km aux Caracals pour entrainer les Dragons Paras c'était un peu con ...

Clairon

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 14 heures, FoxZz° a dit :

Je reviens sur le sujet du format des armées, de la BFA et d'une FOT qui augmenterait.

Aujourd'hui, la BFA est inutile sur le plan militaire mais indispensable sur le plan politique, donc dans le cadre d'une l'augmentation hypothétique de la FoT, et puisqu'on ne peut pas supprimer la BFA, pourquoi ne pas en faire une brigade française normale à 7 régiments, dont la seule spécificité serait d'avoir théoriquement des régiments allemands rattachés. 

Cette BFA deviendrait donc une brigade médiane qui bénéficierait de la création de quelques nouveaux régiments. Ce qui nous donnerait 2 BB, 3 BM et 2 BL. La deuxième phase serait de concentrer les savoirs faire et la spécialisation amphibie à la seule 9ème Bima. Celà permettrait de développer un vrai savoir faire en partenariat avec la MN plutôt que d'étaler la confiture et diluer les compétences. La troisième phase serait la création d'une nouvelle Division de réaction rapide qui regrouperait la 27e BIM, la 11e BP et la 9ème BiMa (qui serait un mix médian léger plus adapté à l'amphibie). Cette Division regrouperait donc tous les moyens "spécifiques" aux milieux particuliers que sont l'amphibie, la montagne et les opérations aéroportées et serait en charge du Guépard.

On aurait donc deux divisions "de ligne" avec chacune une BB et une BM (l'une incluant des unités allemandes en plus) et une division "d'urgence" avec les trois brigades "milieux".

En plus de ça, je pense que les régiments divisionnaires devraient être regroupés dans des brigades ou des commandements spécifiques plutôt qu’être endivisionnés, ça correspond mieux au concept de brigade/division réservoir de forces. En plus de ces 3 divisions on aurait donc un commandement de l'artillerie qui inclurait une brigade d'artillerie avec 2 régiments LRU/COBRA et 2 régiments Sol-Air. On aurait aussi un commandement du génie avec sa brigade du génie. Les régiments de génie en sont sein récupéraient toutes les taches qui ne relèvent pas du génie de combat afin de retrouver un niveau d'entrainement et de capacité de bon niveau, à l'image de la brigade génie de 2008 (un régiment spécialisé franchissement lourd, un régiment spécialisé infrastructure routière et ferroviaire, un régiment spécialisé infrastructures, soutien de l'homme, énergie, etc, le 132e RIC, le 2e NRBC). Les écoles du génie et de l'artillerie seraient aussi rattachées à ce commandement.

A cela on pourrait ajouter des éléments déjà évoqués : un régiment inter-armes héliporté en appui à l'ALAT, un renforcement du Train.

Avec une tel changement, outre l'augmentation en effectifs, on devrait pourvoir réacquérir des capacités niches et les entretenir de manière plus convenable.

En termes de régiments à créer : 1 RC, 2 RI, 1 RIA (pour compléter la 27e BIM), 3 RA, 2 RG, 1 RT, 1 Régiment interarmes héliporté = 11 régiments soit environ 16 000 pax, ce qui est tout à fait conséquent. L'alternative serait d'alléger les brigade para et amphibie d'1 régiment redistribué dans la nouvelle brigade ce qui limite le besoin à 8 régiments soit environ 11 hommes ce qui correspond à une FoT à 88 000.

On a pas besoin de refaire une Force Action Rapide comme en 82 en regroupant la 11 la  27 et la 9 parce que notre armée et pro et les GTIA sont formés à partir de chaque régiment en fonction des menaces. Et vue que nous n' avons que 2 Dvisions à 3 Brigades ce n'est pas possible de monter une nouvelle division . Quand aux alertes Guepard chaque brigade doit maintenir en Alerte sous 48 Heures ( 2 compagnie d'infanterie + une batterie d'artillerie + ERI + 1 Compagnie Genie).  Les FS un groupe de FS 

L'organisation d'avant avec les regroupement des moyens Genie et moyens Artillerie fonctionner mal d'ou la nouvelle organisation Scoprion au contact de 2016.  

Qui est justement fait pour évoluer en rajoutant des effectifs voir des regiments aux brigades actuelle. 

 

maquette-au-contact-2016.jpg

 

  

Edited by Scarabé

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, Clairon a dit :

Quand je lis ça Unité d’appui à la projection et de soutien aux ravitaillements par voie maritime des armées, il confère à la France la capacité d’entrer en premier sur un théâtre d’opération par la mer. On peut se dire qu'il aide aux opérations amphibies ...

Et y a pas que le 519e, l'immense majorité des capacités amphibies de la Marine sont basées à Toulon, ce n'est donc pas "anormal" d'en faire un point principal de départ pour les opérations amphibies plutôt que de financer les sociétés d'autoroute entre la Bretagne et la Provence ....

Un peu comme on a transféré le 13e RDP de Dieuze à Souges, car faire faire 2x 700 km aux Caracals pour entrainer les Dragons Paras c'était un peu con ...

La spécialisation d'une brigade près de Toulon est une option qui tient la route. Mais le 519 est très marginal dans cette problématique.  Ceci dit, il faut moduler, la plupart du  temps le GTE  (SGTIA embarqué ) est de l'ordre de la section renforcée et au mieux compagnie. Bref , on déplace peu de monde et le 21 s'y colle souvent (avec le GAE maintenant) Pour les missions Corymbe il n'y a même pas de GTE , seuls des éléments UIP.  (unité de plage) 

Pour les grandes messes périodiques, on peut déplacer plus de monde. Mais la dernière fois on a embarqué le GTE à la Rochelle pour manœuvre sur Quiberon.   

Note que les hélicos sont loin de Toulon ... 

Edited by Fusilier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 47 minutes, Scarabé a dit :

On a pas besoin de refaire une Force Action Rapide comme en 82 en regroupant la 11 la  27 et la 9 parce que notre armée et pro et les GTIA sont formés à partir de chaque régiment en fonction des menaces. Et vue que nous n' avons que 2 Dvisions à 3 Brigades ce n'est pas possible de monter une nouvelle division . Quand aux alertes Guepard chaque brigade doit maintenir en Alerte sous 48 Heures ( 2 compagnie d'infanterie + une batterie d'artillerie + ERI + 1 Compagnie Genie).  Les FS un groupe de FS 

L'organisation d'avant avec les regroupement des moyens Genie et moyens Artillerie fonctionner mal d'ou la nouvelle organisation Scoprion au contact de 2016.  

Qui est justement fait pour évoluer en rajoutant des effectifs voir des regiments aux brigades actuelle. 

 

maquette-au-contact-2016.jpg

 

  

Il ne s'agit pas de recréer les FAR, c'est juste que cette Division regrouperait les divisions légères et spécialisées. La Brigade amphibie pour la projection par mer, la brigade para pour la projection par mer et la brigade montagne, brigade légère partageant des matériels et des spécificités avec les deux autres. Surtout que dans cette organisation, la brigade amphibie serait vraiment amphibie et pourrait donc être pré-déployée de manière plus régulière à bord des BPC. Dans tous les cas c'est ces brigades qui seront projetées en premier parce que légères même aujourd'hui. Donc autant avoir un EM de Division qui bosse sur ces scénarios là. Ça n’empêche pas la projection rapide des autres divisions, c'est juste qu'elles arriveront dans un second temps.

Et ça permet surtout de disposer d'une division médiane de plus et de rendre la BFA utile. Parce que nos Brigades sont déjà de très grosses brigades à 7 régiments, je vois mal comment on pourrait encore les augmenter.

Pourquoi l'organisation des moyens spécialisés artillerie et génie en brigade fonctionnait mal ? Des discussions que j'ai pu avoir avec un officier du génie, la dissolution des régiments spécialisés et leur répartition dans les régiments de génie "de ligne" a entrainé une réelle perte de savoir faire dans les domaines les plus pointus. Et on a déjà des brigades spé : rens, trans, log, etc, ça fonctionne bien non ?

Et oui la le fait que la Brigade amphibie un peu loin de Toulon est problématique. Après, si on crée une vraie brigade amphibie, on pourrait imaginer créer un pole amphibie à la Rochelle qui regrouperait les BPC et quelques navires log, des Fus, renforcement des frégates à Brest. Surtout que si l'on considère que les besoins amphibies probables sont sur la cote de l'Afrique de l'Ouest. Ou alors en profiter pour organiser un grand chambardement et réorganiser complètement les régiments et les brigades autour des champs de manœuvre, des points de projection, etc.

Edited by FoxZz°

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Fusilier a dit :

La spécialisation d'une brigade près de Toulon est une option qui tient la route. Mais le 519 est très marginal dans cette problématique.  Ceci dit, il faut moduler, la plupart du  temps le GTE  (SGTIA embarqué ) est de l'ordre de la section renforcée et au mieux compagnie. Bref , on déplace peu de monde et le 21 s'y colle souvent (avec le GAE maintenant) Pour les missions Corymbe il n'y a même pas de GTE , seuls des éléments UIP.  (unité de plage) 

Pour les grandes messes périodiques, on peut déplacer plus de monde. Mais la dernière fois on a embarqué le GTE à la Rochelle pour manœuvre sur Quiberon.   

Note que les hélicos sont loin de Toulon ... 

Justement là l'idée avec cette unique brigade amphibie serait de renforcer son aspect amphibie et donc la fréquence des pré-positionnements à la mer. Donc la question se pose.

Une possibilité serait de passer le 21e Rima dans la 9e Bima et il serait le "régiment méditerranéen", voir aller plus loin et déplacer sur la cote méditerranéenne un ou deux régiments de la brigade. On aurait ainsi par exemple le RICM et le 21 et le RG sur la cote Med et les autres sur la cote Atlantique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,498
    Total Members
    1,550
    Most Online
    PolyPhen
    Newest Member
    PolyPhen
    Joined
  • Forum Statistics

    20,872
    Total Topics
    1,310,092
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries