Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

L'ordre de bataille de l'armée de terre


Scarabé
 Share

Recommended Posts

29 minutes ago, Louise75 said:

Réforme l'armée en 4 divisions d'alerte à tour de rôle composé chacune de 

2 GTIA BLINDER

2 GTIA MEDIAN

1 GTIA PARA

1 GTIA MONTAGNE

1 GTIA PARA

et on ajoute à cela deux GTIA MEDIAN dans la Brigade Franco-Allemande 

Pour rappel, un GTIA c'est un bataillon renforcé. Si tu en mets juste 7 dans une division, tu n'as pas une division, tu as une brigade.

Par ailleurs, "GTIA", c'est bien beau mais quel GTIA? Quel moyens dedans? Un GTIA à 5 compagnies comme GTIA 2 (Serval 02-05/2013) ou à 7 compagnies comme le GTIA 3? Ou est-ce que c'est un GTIA avec des CAESAR ou des mortiers? Compagnie entière du génie ou juste un peloton? Ou est-ce que c'est le GTIA aéroporté totalement dépourvu d'artillerie ou de cavalerie? Avec de la cavalerie? Si oui, avec quelle cavalerie? Reconnaissance ou appui-feu?

Et qu'en est-t'il des autres moyens généralement non employés au sein des GTIA? La logistique à grande échelle, les senseurs et drones d'artillerie, les MLRS, le génie lourd, etc.

 

Dire que quelque chose comprend un GTIA, c'est dire que quelque chose comprend un élément non spécifié de la taille d'un bataillon renforcé qui comprend au moins des compagnies d'infanterie et peut-être mais pas forcément, des éléments de taille non spécifiée du génie, de la cavalerie et de l'artillerie.

Edited by mehari
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le GTIA c'est un truc de guerre expéditionnaire.
Alors oui, c'est pratique un GTIA temporaire au Mali, en Afgha, mais pour une organisation permanente, je pense que nous devons réfléchir autrement.

C'est débattu depuis 3 pages : la question est à quelle niveau doit se situer un échelon tactique cohérent capable d'agir un minium seul. La division (non, plus assez de personnel et d'ailleurs j'ai toujours du mal à comprendre l'intérêt de nos 2 uniques division...). La brigade ? des bataillons ? Oui mais le risque est l'éparpillement des unités qui seraient alors hors de portée d'une couverture aérienne ou d'artillerie procurée par un bataillon dédié : il serait alors intéressant de disposer de RI un minimum indépendant comme le montrait Jésus. Le régiment ?

Je pense que cela doit cependant s'articuler au niveau de la brigade.

Donc si on fait le choix de la brigade comme échelle de la manœuvre, il faut éventuellement augmenter leurs nombres et diminuer leur tailles  (nos brigades font la taille de certaines divisions de la 2de GM), avec des brigades qui conserverait une spécialisation, mais avec 5/6 régiments au lieu de 7/9 aujourd'hui (3 mêlées, 1 artillerie, (CAESAR et roquettes puisque dans mon monde les mortiers de 120 vont à l'infanterie), 1 génie +1 à définir selon la vocation de la brigade (artillerie ou mêlée). Et avec 2 grosses compagnies organiques pour la couverture aérienne à moyenne portée (dans un monde idéale) + comme le dit Jesus, la défense SATCP délégué à des compagnies/sections dans les régiments de mêlées.

Edited by Gallium
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

9 minutes ago, Gallium said:

non, plus assez de personnel et d'ailleurs j'ai toujours du mal à comprendre l'intérêt de nos 2 uniques division...

C'est la même chose en France que dans les autres pays européens (sauf la Pologne): la Division est le groupement administratif de trois brigades. À mon sens, il s'agit aussi d'un QG disponible pour commander des opérations multi-brigades. Pour avoir un niveau divisionnaire qui ait vraiment un sens, il faut que le niveau ait des capacité C2 mais aussi d'appui qui correspondent. Et ce n'est pas vraiment le cas.

Au delà de ça, c'est aussi une question de comment les unités/formations doivent se déployer, comment le front est segmenté, quelle profondeur est-ce que chaque niveau a sous sa responsabilité, etc. Et de quels appuis chaque niveau a besoin pour évoluer.

En général, en Europe, on estime que le bataillon est l'échelon à privilégier pour les opérations COIN tandis que la brigade est le niveau minimum pour des opérations combinées. Le niveau divisionnaire a l'air de servir de coordination et d'appui à plusieurs brigades.

 

30 minutes ago, Gallium said:

nos brigades font la taille de certaines divisions de la 2de GM

Vos brigades font plus ou moins 1.5 à 2 fois la taille de beaucoup de brigades de l'OTAN et n'intègrent même pas les éléments logistiques nécessaires à son opération. Si on fait la somme des deux, on arrive à quelque chose comme 8500 à 9000 hommes par brigade.

Si on réduit la taille des brigades et des régiments, on peut augmenter le nombre de brigades (et au passage comme je l'ai dit précédemment, augmenter les appuis) et potentiellement recréer un niveau divisionnaire.

Si je compte bien, en faisant la somme des effectifs actuellement présents au sein des 2 divisions et du commandement logistique, on a plus ou moins 2 fois 25000 plus ~5000 soit 55000. En supposant une brigade ayant une taille de 4500 hommes en moyenne, on pourrait recréer une dizaine de brigades (45000 hommes) et avoir ±10000 hommes pour recréer des appuis de corps ou de division. Ces brigades pourraient être organisées en 3 lourdes sur Leclerc et IFV chenillés (groupées en 1 division), 3 légères sur VBCI et VBMR (aussi en une division) et une parachutiste, une de montagne, une de troupes de marine et une de la Légion sur Serval.

 

53 minutes ago, Gallium said:

(3 mêlées, 1 artillerie, (CAESAR et roquettes puisque dans mon monde les mortiers de 120 vont à l'infanterie)

Tu peux faire 3 batteries 155mm. Les roquettes sont un cas un peu bizarre. Pour l'instant, les 227mm partent à 70-90km (portée à laquelle on étend l'artillerie) et on parle d'étendre ça à 150km. Un peu loin pour ce que la brigade est censée couvrir. C'est plus quelque chose pour le Corps ou la division.

Si on parle de 122 ou 160mm en revanche, c'est une autre histoire. Je crois que la portée est de ~50km ces temps-ci, ce qui pourrait correspondre à une brigade.

Mais en ce qui me concerne, je me concentrerais sur 3 batteries de CAESAR.

Link to comment
Share on other sites

Toutes ces modifications organisationnelles des structures ( bataillons, brigades, GTIA) vont juste remettre un bazar alors que l'option de renforcer les régiments de biffe en remettant des appuis qui y étaient auparavant passera comparativement comme une lettre à la poste.

Après tout comme dit @Gallium  les GTIA c'est pour les opex africaines, pour le reste on aura les régiments :happy:.

Link to comment
Share on other sites

Quote

Toutes ces modifications organisationnelles des structures ( bataillons, brigades, GTIA) vont juste remettre un bazar alors que l'option de renforcer les régiments de biffe en remettant des appuis qui y étaient auparavant passera comparativement comme une lettre à la poste.

@BPCsc'est pas le tout de mettre un mortier à disposition de l'infanterie encore faudrait il qu'il le valorise correctement ... or ... comment dire ... ce n'est pas "forcément" le cas ...

C'est un vrai métier l'artillerie ... métier qui n'est pas forcément mis en avant dans les régiment d'infanterie ... avec le déficit de formation et d’entraînement qui va avec ... et au final l'incapacité de s'en servir quand il faut.

Tout ça pour dire que de remettre des mortier de 120 dans des régiments d'infanterie je ne suis pas super convaincu.

Ce qui manque cruellement à l'infanterie motorisé ce sont les moyens d'appui feu direct organique ... Pour le tir indirect les mortiers de 81 bien servis font pas mal de boulot au niveau compagnie ... au delà avec les portée et les fleches qui augmente largement ca me semble compliqué à engager. Une mine de 120 ça monte à 3500m d'altitude facile ... coté déconfliction c'est vite très compliqué s'il y a du monde au dessus.

L'autre élément qui manque à l'infanterie ce sont des petit drone reco kamikazable ... un truc électrique capable de voler une heure à 300m d'altitude ... et de taper n'importe quel engin du champ de bataille par le haut. Si le truc n'est pas consommé il se pose on switch la batterie. Mais ce n'est pas compliqué à introduire ca dans les CCL ... et ca porte sur n'importe quel blindé 4x4. Ca remplacera tres avantageusement un obus de 120mm pour des cible d'opportunité ou une opposition qui te prend à la débotté ... tout en assurant un veille permanente au dessus du bataillon.

Genre ca au choix https://uvisionuav.com/products/#category_id_21

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

S'agissant de la déconfliction 3D les JTAC ne savent gérer qu'un nombre limité de moyens, de par leur capacité propre forcément limitée. De même un C3D n'est pas dimensionné (en fait rien ne l'est aujourd'hui) pour gérer les centaines de mobiles qui encombrent ( et cette tendance ira croissant) l'espace aérien de la ligne de front: drones, munitions diverses, avions, hélicos, obus, missiles de croisière, missiles AC NLOS...

Link to comment
Share on other sites

Sauf que les guerres ne se gagnent pas qu'avec des régiments, fussent-ils d'infanterie, et fussent-ils renforcés... Ce n'est pas pour rien que toutes les grandes armées font effort sur les divisions et CA, avec leurs appuis associés.

Link to comment
Share on other sites

5 minutes ago, g4lly said:

@Rescator tu pourrais nous le décrire?

Il y a une bonne vidéo de Battle Order sur le sujet.

En gros, chaque squadron (bataillon) de reconnaissance blindée US est composé d'une Headquarters & Headquarters Troop (HHT), 3 Cavalry Troops, 1 Armor Company, 1 Forward Support Company (provenant du bataillon logistique).

Chaque Cavalry Troop est un élément de reconnaissance comprenant

  • Troop HQ
    • M2A3 (commandant et Operations NCO)
    • M113 (Troop NCO, NBRC NCO et un medic si il y en a un qui est attaché)
    • M557 Command Post (adjoint, Signals NCO) servant à l'analyse des données récoltées
    • LMTV Cargo Truck (Supply NCO, Supply specialist)
    • M7A3 Bradley Fire Support Vehicle (attaché du bataillon d'artillerie)
  • Mortar Section
    • HMMWV (section leader)
    • 2 M1064 120mm Mortar Carrier (4 hommes)
  • 2 Scout Platoons

Les Scout Plt. ont changé récemment donc je vais donner les deux. Auparavant, on avait

  • HQ Section
    • M1151A1 HMMWV (Platoon leader, gunner, driver)
    • M1151A1 HMMWV (Platoon Sergeant, gunner, driver)
  • 3 Recon Sections
    • M2A3 Bradley (Section leader, gunner, driver, 3 dismounted scouts)
    • M1151A1 HMMWV (Squad leader, gunner, driver, dismounted scout)

La structure exacte du peloton est assez flexible et il peut y avoir du mix à l'intérieur, suivant les situations. Cependant, il y avait plusieurs problèmes avec cette configuration. Tout d'abord, les niveaux de protection et l'armement des véhicules sont différents ce qui fait que l'un est plus vulnérable que l'autre et que l'un ne sait pas couvrir l'autre. Par ailleurs, la mobilité était considérée comme problématique car le HMMWV est moins mobile que le Bradley ainsi que la plupart des véhicules de la brigade qu'il est censé screen, éclairer ou supporter. Par ailleurs, le nombre de dismounts (12) était considéré insuffisant.

Le nouveau peloton ressemble à ça

  • HQ Section
    • M2A3 (Plt leader, Team leader, driver, 3 scouts)
    • M2A3 (Plt sergeant, driver, gunner, dismount team leader, 2 scouts)
  • 2 Recon Sections
    • M2A3 (Section leader, driver, gunner, dismount team leader, 2 scouts)
    • M2A3 (Mounted team leader, driver, gunner, 3 scouts)

Ça porte le peloton à 18 éclaireurs et 6 Bradleys, ce qui augmente aussi le nombre de TOWs disponibles.

 

La compagnie blindée en revanche est tout ce qui a de plus classique pour les blindés US. Elle se compose de

  • Coy HQ
    • M1A2 (commandant, gunner, driver, loader)
    • M1A2 (adjoint, gunner, driver, loader)
    • M1165A1 HMMWV (signals NCO)
    • M1165A1 HMMWV (master gunnner)
    • M113 (company NCO, driver)
    • LMTV Cargo Truck (Supply NCO, Supply specialist)
    • M7A3 Bradley Fire Support Vehicle (attaché du bataillon d'artillerie)
    • Autres éléments logistiques attaché de la Forward Support Company et du Sqn HQ
  • 3 Tank Platoons
    • 2 Tank Sections
      • M1A2 (commandant/adjoint, gunner, driver, loader)
      • M1A2 (chef de char, gunner, driver, loader)

 

La vidéo complète de BattleOrder est intéressant car elle inclut pas mal d'infos sur les rôles de chaque élément ainsi que sur les configurations internes du squadron.

Spoiler

 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Citation

on va avoir d'un côté du Leclerc et de l'autre le Jaguar, il manque d'un canon d'appui qui fait l'entre deux, qui n'a pas besoin d'être présents en escadron complet, juste de quoi éviter un "trou" capacitaire, de quoi gagner du temps et éviter de se retrouver bloqué. Pour l'artillerie c'est pareil, qu'il serait intéressant qu'une compagnie d'infanterie ait en permanence avec elle par exemple son Griffon MEPAC sans devoir faire appel à de l'interarmes. Bon d'avoir à côté un véhicule avec un canon de 90 ou de 105 (ou autres peu importe) qui permettra d'avoir du "punch".

Pour essayer de synthétiser :

Le point de départ de la discussion est surtout le manque d'artillerie.

--> Effort de RH pour dédoubler les personnels que l'on n'ait pas à choisir entre 155 mm ou Mo120.

Le point qui a émergé est le besoin d'un canon d'appui direct entre le 40CTA du Jaguar et le 120mm du XL.

--> attribuer ce rôle au 10RC au fur et à mesure de l'arrivée du jaguar puis remplacement des 10RC par un nouveau char : Jaguar reprenant le 105 du 10RC ou autre véhicule.

--> RH : personnels pris sur les ERI.

Quelle structure pour regrouper cela :

- Des régiments de Biffe à l'ancienne incluant ses mortiers de 120mm et ses chars d'appuis voire son génie ( @Jésus ) ?

- une autre structure inspirée des structures étrangères ( @mehari  @Rescator )?

- des gros GTIA ? Mais on peut remarquer que ceux-ci n'ont pas remplacer l'organisation régimentaire.

Remarques :

@g4lly fait observer que l'artillerie est un métier spécifique et je pense qu'un tankiste dirait de même pour ses chars... Bref, cela va hurler pour créer les gros Régiments proposés par @Jésus

L'interamée est un dogme actuel MAIS de ce fait tous les personnels sont habitués à l'interarme.

Comme fait remarquer @Gallium la taille actuelle de nos brigades est celui d'une division d'autrefois.

Plutôt que de faire grossir les régiments d'infanterie, travaillons à l'échelon de la demi-brigade actuelle avec :

1 rgt de char avec nombre de véhicules dédoublés  : jaguar 40ct + 10RC (puis jag105) en dégonflant les ERI

2 rgt d'infanterie

Un  Rgt d'artillerie issu de l'effectif dédoublé du RA d'origine permettant d'employer simultanément ses  Mo120 et Caesar.

1/2 régiment de génie : à partir du RG scindé pour fournir des compagnies organiques aux 2 demi-brigades.

A l'intérieur de cette demi-brigade, on équipe des GTIA en modulant en fonction des besoins du terrain et des phases de l'action.

Après, si on décide de renouer avec les us et coutumes anciens en en baptisant l'actuelle division corps d'armée, l'actuelle brigade division et la demi-brigade proposée ici brigade ... :happy:

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Prendre sur les ÉRI semble compliqué alors que tout le monde essaie de se recréer les capacités renseignement elles aussi supprimées ces dernières décennies…

Edited by gustave
Link to comment
Share on other sites

merci @mehari

quand je disais ACR je pensais à la structure de la guerre froide avec son petit bataillon d'hélicos et sa batterie de 155 qui venait en plus des troops décrits.

Traduit dans un format français 2022 ça donnerait:

- un escadron de commandement et de logistique

- un escadron de 17 Leclerc

- trois escadrons qui mixeraient des Jaguar et des VBCI type 4 Jaguar et 8 VBCI

- Une compagnie d'appui d'infanterie sur Griffon avec des MMP, des mitrailleuses et du sniping lourd

- Une batterie d'artillerie Caesar à 8 pièces

- une escadrille de 6 Tigre, 6 NH90 et 4 H160

- une batterie de 4 Mepac et de drones de reco/attaque

les ACR n'avaient pas pour mission de tenir le terrain. Ils devaient ralentir, renseigner et détruire les Soviets avant l'arrivée des divisions blindées plus lentes à se préparer. 

 

 

Link to comment
Share on other sites

11 minutes ago, Rescator said:

une escadrille de 6 Tigre, 6 NH90 et 4 H160

Super bizarre comme organisation. Et le poids logistique de 16 hélicoptères n'est pas à négliger. Surtout le NH90 qui est critiqué pour sa très lourde maintenance.

 

Tant que j'y suis, un élément souvent négligé mais bien utile chez les US, la compagnie de renseignement militaire (MI Coy). Chaque brigade combat team en a une au sein du bataillon du génie (tout comme la compagnie des transmissions). Elle se compose de

  • Military Intelligence Company (MI Coy, 110 troops)
    • Company HQ  (5 troops)
    • Brigade Intelligence Support Element (BISE, 29 troops)
      • HQ Platoon (2 troops)
      • Analysis and Fusion Section (11 troops)
      • Intelligence Processing Team (6 troops)
      • IEW Systems Integration Section (10 troops)
    • US Air Force Staff Weather Operators (USAF SWO, 4 troops)
    • Intelligence Collection Platoon (33 troops)
      • Platoon HQ (2 troops)
      • Operations Management Team (16 troops)
        • HQ (4 troops)
        • 3 HUMINT Collection Teams (3×4 troops)
      • Technical Control and Analysis Cell (15 troops)
        • HQ (6 troops)
        • 3 SIGINT Collection Teams (3×3 troops)
    • Electronic Warfare Platoon (14 troops)
      • Platoon HQ (2 troops)
      • Electronic Warfare (TLS) Team (12 troops)
    • Tactical Unmanned Aircraft System (TUAS) Platoon (25 troops)
      • Platoon HQ (4 troops)
      • Mission Plan and Control Section (8 troops)
      • Launch and Recovery Section (13 troops)

D'après ce que je peux comprendre, le rôle de la MI Coy est de supporter le S2 (officier de renseignement du QG de brigade) pour permettre la planification des opérations. Ses différents éléments sont attribués les tâches suivantes.

Le BISE est chargé de l'analyse des renseignement recueilli par les 4 autres éléments mais aussi par les autres éléments de la brigade (notamment le peloton radar de contre batterie du bataillon d'artillerie et le squadron de cavalerie mais aussi toute information potentiellement rapportée par les bataillons de manœuvre) ainsi que des renseignements venant des échelons supérieurs afin de proposer une image cohérente des informations disponibles au commandement de la brigade.

Les 4 USAF SWO sont chargé de l'analyse de la météo ainsi que de la prédiction de son influence sur les opérations, tant de la brigade que celle des unités de support (aérien notamment) dans la zone de la brigade.

Le peloton de collecte de renseignement comprend deux branches distinctes. La branche HUMINT comprend 3 équipes de collecte de renseignement d'origine humaine. Une source signalait que chaque team comprenait trois personnels chargés du renseignement et une personne chargée du contre-renseignement mais je n'ai pu corroborer. Une des manières de collecter l'information est l'interrogation et l'identification des personnes détenues par la brigade. Cette équipe peut apparemment être renforcée par des éléments spécialistes de la région (notamment d'un point de vue linguistique). La branche SIGINT fait la même chose mais sur base des émissions EM dans le secteur d'opération. Pour des raisons évidentes, cette branche collabore fortement avec le peloton EW.

Le peloton EW est chargé de l'analyse des émissions adverses, de la localisation des émetteurs ainsi que de fournir au commandement des options pour perturber les signaux adverses.

Finalement, le peloton TUAS opère 4 RQ-7B Shadow. La mission est je pense assez claire et se passe donc de plus de détails.

Source: https://irp.fas.org/doddir/army/tc2-19-01.pdf

C'est une capacité qui a le mérite d'être étudiée plus en profondeur. Je pense que je mettrais la compagnie de renseignement dans un bataillon de commandement cependant (avec la compagnie des transmissions) plutôt qu'avec le bataillon du génie.

 

 

On notera que les US ont aussi des RQ-11 et RQ-20 au niveau de la compagnie. Il est difficile de savoir qui les mets en œuvre mais j'ai lu quelque part qu'il s'agissait des éléments d'observation de tir attachés du bataillon d'artillerie. Difficile d'être sûr cependant.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

26 minutes ago, Fanch said:

@mehari "le rôle de la MI Coy est de supporter le S2 (officier de renseignement du QG de brigade)"

Du coup c'est le B2

Chez vous peut-être mais pas aux US. Chez eux, la lettre S est utilisée pour tous les staffs d'éléments dirigés par un colonel ou inférieur (ce qui peut être le cas d'une BTC). Ça inclut les brigades divisionnaires, régiments, groupes, bataillons et escadrons. Apparemment, le terme exact est executive staff section

La lettre G est utilisée pour les staffs commandés par un officier général (general staff section), ce qui serait plutôt le cas d'une division ou d'un Corps.

Ici, le S2 est la section renseignement d'un QG de brigade attachée à une division, régiment ou bataillon.

Notez que S et G ne s'appliquent qu'à l'Army et aux Marines.

 

3 minutes ago, gustave said:

Et je doute fortement que les humint teams comprennent un pax CI et trois Intel… 

Tu es libre de vérifier la source. Il s'agit d'une publication de l'US Army de mars 2021. La répartition exacte des différents postes est à la page 25.

  • HUMINT Collection Teams
    • E6 35M3L
    • E5 35M2L
    • E4 35M1L
    • E3 35M1L

Les E3-6 correspondent au rangs d'engagés (Enlisted) 3 à 6, soit Private First Class (E3), Specialist ou Corporal (E4), Sergeant (E5) et Staff Sergeant (E6). Le 35 indique que la personne appartient au renseignement militaire. Combiner le 35 au M indique qu'il s'agit d'un Human Intelligence Collector. Le 4 caractère indique le rang (1 pour E1-4, 2 pour E5, 3 pour E6). Je ne sais pas trop pour le dernier caractère. Il s'agit d'un special qualification identifier mais je ne sais pas trop lequel.

Donc il sont définitivement 4. Pour la partie counter-intelligence, il y a deux MOS qui correspondent à ce rôle: 35L et 35Y, Counterintelligence Special Agent et Chief Counter Intelligence Sergeant, qui appartiennent alors à l'Army Counter Intelligence. Cependant, l'ACI a un job différent de celui que pourrait remplir une équipe HUMINT sur le terrain. Il s'agit plutôt d'une force de police (law enforcement agency).

Il se peut tout à fait que l'un des membres de l'équipe HUMINT ait un entraînement additionnel en counter intelligence. Comme je l'ai dit, je n'ai pas pu recouper cette dernière partie qui vient d'une autre source.

Link to comment
Share on other sites

@BPCs pour les problématiques "métiers", rien n'interdit d'affecter un artoche en biffe, ni de former un biffin en école d'application d'artillerie.
Les SRR avaient quelques mecs formés à Saumur, ça n'a jamais tué personne. ^^

@Rescator c'est un peu ce que veut refaire les 1er RI et 3e RH non ?

@mehari putain le MI avec le Génie c'est bizarre... Oo Y a une raison ?
Je ne comprend pas ce qui vous choc sur le format HUMINT ? :huh:
 

Je cite le FM 2-22.3 (FM 34-52) :
"2-11. [...]
The HUMINT collectors deploy in teams of approximately four personnel in
MOS 97E (HUMINT Collector) and MOS 351M (351E) (HUMINT
Technician).
2-12. The HCT may be augmented based on factors of mission, [...] (METT-TC). Interpreters from the RC or civilian contractors
with appropriate security clearances are added when necessary. TECHINT
personnel or other specific subject-matter experts (SMEs) may augment the
team to meet technical collection re quirements. Another example would be
pairing HUMINT collectors with dedicate d analysts to provide sharper focus
to the interrogation effort. In fixe d detention facilities, these HUMINT
collector or analyst relationships may become more enduring. Commanders
are not encouraged to mix HUMINT collectors and CI agents on a single
team.
[...]"

Edited by Polybe
Link to comment
Share on other sites

6 minutes ago, Polybe said:

@mehari putain le MI avec le Génie c'est bizarre... Oo Y a une raison ?

Je crois que c'est lié à l'organisation originelle de la BCT. Je crois qu'à la base, la BCT ne devait avoir qu'une compagnie du génie. Celle-ci était assignée à un "Brigade Special Troops Battalion" qui comprenait aussi la compagnie des transmission et celle du renseignement militaire.

En 2013, quand ils ont ajouté une compagnie de génie à chaque brigade, ils ont juste renommé le BSTB en Brigade Engineer Battalion.

Leur génie est assez faible cependant: seulement deux compagnies par brigade. Les Brits ont l'air d'avoir 3 compagnies, tout comme les Allemands. Les Italiens en ont 4 (notez que le type de compagnie change de pays en pays donc la comparaison est compliquée).

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

@Fanch Les cadres SRR a partir de ss-off, passaient normalement tous par Saumur (pour peu que le suivi RH soit bien fait) soit un stage avec les cavalos soit au ceerat 

Oui voilà ! :biggrin: ...et pas arriver à l'EAI en FA MILAN avec un chef de stage qui, le sourcil interrogateur, signifie à l'impétrant que son régiment l'a envoyé au mauvais stage... :rolleyes: (#truefact).

Edited by Polybe
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, mehari a dit :

Tu es libre de vérifier la source. Il s'agit d'une publication de l'US Army de mars 2021. La répartition exacte des différents postes est à la page 25.

  • HUMINT Collection Teams
    • E6 35M3L
    • E5 35M2L
    • E4 35M1L
    • E3 35M1L

Je ne remettais pas en cause l'effectif de l'équipe, bien connu, mais la coexistence dans ce volume restreint de deux capacités à 1 et 3 pax...

Link to comment
Share on other sites

8 minutes ago, gustave said:

Je ne remettais pas en cause l'effectif de l'équipe, bien connu, mais la coexistence dans ce volume restreint de deux capacités à 1 et 3 pax...

Je ne pense pas que ce soit des capacités différentes à proprement parler. Comme on le voit, il s'agit dans tous les cas de 35M. À mon sens, il s'agit d'un simple HUMINT Collector qui a reçu une formation sommaire en contre espionnage en plus.

De la même manière qu'un designated marksman n'est pas un sniper, il a juste un tout petit peu plus d'entraînement et un meilleur fusil mais reste au final un fantassin.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,763
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Poivre62
    Newest Member
    Poivre62
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...