Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Intervention occidentale en Syrie


Recommended Posts

http://avicennesy.wordpress.com/2013/09/03/revolte-militaire-americaine-contre-la-decision-dobama-de-soutenir-al-qaida-en-syrie/

 

 

 

 

C'est vrais que pour les mec qui se sont engagé pour combattre Al-Qaida, c'est tout un choc. 

marrant ,s'est le ressentit que j'ai toujours fait passé sur se file depuis quelques temps ...

se batte côte à côte avec des mecs d'al quaida ... après toute ses guerres contre eux en Irak ,Afghanistan pour les US et pour nous autres Afghanistan et au Mali .

 

ses enfoirés combattent encore les forces occidentale en Afghanistan ,et maintenant pour la Syrie faudrait les aidés ...

 

on parle d'opinion public ,mais rien que toute les familles de soldats tué ou blessés en Afgha ou en Irak ,sa doit pas les faire rire d'aidé les mecs d'al quaida  ...

 

certes ,vous allez me répondre qu'il n'y a pas que des mecs d'al quaida chez les rebelles ...

 

m'enfin entre les éliminations de chef rebelle syrien ,les PB entre les différents groupes de rebelles ,s'est pas rassurant non plus ...

 

fallait pas hésité au départ ,car on savait très bien que les barbus pointeraient le bout de leur nez pour prendre la "vedette" aux rebelles syriens ...

et puis j'ai bien l'impression qu'on a quand même sous estimé bachar mine de rien ...

on croyait qu'il ferait pas long feu face aux rebelles ...

on croyait que les barbus arrivant en masse y arriveraient ...

on pourrait même dire que s'est véritablement la première  grosse branlée médiatique qu'ils se prennent les barbus ( hormis au Mali pour l'instant ) ,eux qui aimaient se "pavaner" d'avoir "emmerder" les occidentaux ...

sauf que là ,il n'y a plus de "bouclier humain" dans le sens ou ceux d'en face ,ils en ont rien à faire et font pas dans le détail ...(attention je dis pas qu'on aurait du faire pareil ) 

s'est tout à notre honneur d'avoir éviter au maximum les dommages collatéraux durant ses guerres contre les islamistes .

 

 

je sais pas si vous voyez mon ressentit et ma perplexité sur se sujet m'enfin voilà .

 

enfin bref ,nos gars obéiront et feront le "job" ...

Link to comment
Share on other sites

Senate Committee Approves Syria War Resolution

 

http://www.defensenews.com/article/20130904/DEFREG02/309040024/Senate-Committee-Approves-Syria-War-Resolution

 

WASHINGTON — The Senate Foreign Relations Committee voted to authorize US President Barack Obama to use limited force against Syria Wednesday, after adopting amendments from Sen. John McCain designed to “change the military equation on the battlefield.”

The Senate resolution would limit hostilities to 60 or 90 days, narrow the conflict to Syria’s borders and prohibit US troops on Syrian soil. McCain’s amendments didn’t change that scope, but made clear that the end goal should be “a negotiated settlement that ends the conflict and leads to a democratic government in Syria.”

 

En francais

 

Syrie: une commission du Sénat américain accepte le projet de frappes

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/04/97001-20130904FILWWW00587-syrie-un-commission-du-senat-americain-accepte-le-projet-de-frappes.php

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

J'ai suivi les débats à l'assemblée , le but de l'intervention serait de réduire la capacité d'emploi des armes chimiques et de dissuader le gvt syrien de les réutiliser. Les objectifs ciblés sont des sites identifiés comme correspondant à ces objectifs stratégiques et pour lesquels le risque de pertes collatérales est réduit. Donc on est loin d'une guerre interétatique, voir même d'une attaque massive ou longue. Le sujet n'est donc pas une ingérence dans le conflit mais une réponse à une violation du droit international par le régime syrien. Voilà pour le cadre de l'intervention qui sera aérienne et ou navale. Quand à l'attaque du 21 aout il sagit d'une attaque chimique lancée par l'armée syrienne selon les services de renseignement Français.

Donc à priori, mais l'on parle quand même de ministres français s'adressant aux députés et sénateurs, pas d'attaque à 10000 AASM ni de complots. La France peut donc conduire ces frappes seule.    

Link to comment
Share on other sites

Les italiens envoient deux navires (contre-torpilleur Andrea Doria et frégate Maestrale) au large du Liban pour protéger leurs soldats engagés dans la force Unifil en cas d'intervention -et d'escalade- en Syrie.

http://www.corriere.it/cronache/13_settembre_04/siria-salpate-navi-italiane-unifil-maestrale-andrea-doria_04994538-1590-11e3-8320-f9ee5bd09b2b.shtml

Link to comment
Share on other sites

6 Typhoons viennent d'être envoyés à Chypre dont 4 opérationnels immédiatement

 

News agencies are reporting that six Typhoon aircraft are being deployed to RAF Akrotiri on the island of Cyprus only 120 miles off the Syrian coast.

The British Ministry of Defense released the following statement on their website.

 

Hum... Ce sont 6 de plus ?

 

Ca en ferait combien en tout ? 12 avec ceux dont les mouvements ont été annoncés ? L'article date du 29 août, ça ressemble beaucoup à une redite de cette annnonce là.

Link to comment
Share on other sites

Ce qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur la Syrie

 

 

« Nous ne savons pas exactement ce qui s’est passé [en Syrie, ndlr]. Nous estimons que la moindre des choses, pour le moment, est d’attendre les résultats de l’enquête conduite par les inspecteurs de l’ONU. Nous n’avons pas de données précises confirmant que c’est l’armée du gouvernement qui a eu recours à ces substances chimiques, nous ne savons même pas, à l’heure actuelle, s’il s’agit d’armes chimiques ou autres. On sait que les forces régulières syriennes, dans certains endroits, ont déjà encerclé ces soi-disant rebelles et sont en train de les vaincre. Il nous paraît absurde de supposer que dans une telle situation, ces forces aient eu recours aux armes chimiques tout en sachant qu’elles s’exposent à des sanctions très lourdes.

Nous estimons également que si quelqu’un possède des assurances précises que l’arme chimique a été utilisée par l’armée régulière, cette personne doit présenter ces preuves au Conseil de sécurité de l’ONU. Ces preuves doivent être tangibles, ne pas se baser sur des rumeurs, des conversations captées par des services spéciaux, etc. On trouve même aux États-Unis des experts qui pensent que les preuves présentées par l’administration américaine ne sont pas suffisamment convaincantes. Ces experts n’excluent pas l’éventualité d’une action de provocation menée par l’opposition syrienne afin de fournir à ses protecteurs le prétexte d’une intervention armée.

Nous ne réagirons qu’à condition d’obtenir des données objectives et précises sur les personnes ayant commis ces crimes. Je ne peux pas vous dire d’avance comment nous allons agir, ce ne serait pas correct, et ce n’est pas comme ça qu’on fait dans le monde politique. Mais je vous assure que nous prendrons une position de principe et que nous sommes persuadés qu’avoir recours aux armes chimiques est un crime. Mais une autre question survient : et si on apprenait que ce sont les rebelles qui ont eu recours aux armes chimiques -  que feront les États-Unis, leurs sponsors, dans cette situation ? Arrêteront-ils de leur livrer des armes ? Leur feront-ils la guerre ?

Nous ne défendons pas ce gouvernement [de Bachar el-Assad, ndlr]. Ce sont des choses d’une autre nature que nous défendons : les normes et principes du droit international, l’ordre mondial existant. Nous insistons pour que tous les débats sur un éventuel usage de la force ne soient conduits que dans le respect de cet ordre mondial existant, dans le cadre des règles et du droit internationaux. Voilà ce que nous défendons, voilà ce qui constitue pour nous une valeur absolue. Parce que si l’on se met à résoudre les questions concernant l’usage de la force en dehors de l’ONU et du Conseil de sécurité, tout un chacun, et sous n’importe quel prétexte, risque de subir les conséquences d’une décision prise illégalement.

Vous dites que M. Kerry estime que c’est l’armée d’Assad qui a eu recours aux armes chimiques, mais nous nous souvenons d’un autre secrétaire d’État américain, au sein de l’administration de M. Bush, qui tentait de convaincre la communauté internationale de la présence de l’arme chimique en Irak. Il avait même présenté une éprouvette contenant une poudre blanche. Avec le temps, son argument s’est avéré n’être pas valable. Et c’est pourtant cet argument qui avait justifié la conduite d’une opération militaire – que beaucoup de gens aux États-Unis considèrent, aujourd’hui, comme une erreur. Le monde entier s’en souvient – et est guidé par ce souvenir dans l’évaluation des faits et la prise de décisions. »

Link to comment
Share on other sites

Pourquoi on ne trouve pas d'interviews complete de Poutine sur les grands sites d'informations ? On se retrouve vite sur ria novosti qu'on va suspecter, peut être a raison, de parti-pris ou le reseau voltaire ou là on ne sera jamais pris au sérieux.

Link to comment
Share on other sites

Poutine sait très bien que la mission des l'ONU est uniquement de déterminer s'il y a eu attaque chimique ou non, or tout le monde sait qu'il y a eu une attaque chimique... en aucun cas la mission des enquêteurs de l'ONU est de déterminer l'origine de l'attaque, je doute même qu'une hypothèse sur la responsabilité du régime soit mentionnée.

Link to comment
Share on other sites

Bonne réthorique de Poutine : le coup bu boomernag irakien, tout y est.

 

Evidemment, on pourrait lui rappeler deux trois choses récentes sur la Géorgie qui n'a pas été un cas d'école de respect du droit internationnal, mais il se marre en soulignant qu'il n'acceptera aucune interception de communication pour se forger une intime conviction, même s'il est capable d'en authentifier les voix et qu'il a les mêmes interceptions. En gros, il refuse toute preuve à l'exception d'aveux circonstanciés.

Il joue sur du velour en rappelant que les inspecteurs de l'ONU n'ont pas rendu leur rapport : Cameron, surtout, a voulu jouer sur l'émotion des opinions pour précipiter les choses : échec...

 

J'ai beaucoup aimé le passage sur "ce n'est pas correct" : ça fait bien mafieux, il doit y avoir un équivelent dans les tontons flingueur.

Ca augure assez mal de ce qui pourrait se passer au G20, que j'imagine assez facilement écourté, du coup.

 

 

Je n'arrive pas à retrouver qui a posté un lien vers globalresearch.ca, mais ça c'est un bon site de propagande, pro, crédible, mais entièrement à charge contre les US. Clâsse. On y retrouve sur le canard sur le prince Bandar qui livre le Sarin, évidemment, avec un nouveau titre :" les rebelles syriens admettent être derrière les attaques chimiques du 21 août". Yes !

Et plein d'autres articles formidables.

Link to comment
Share on other sites

 

Donc à priori, mais l'on parle quand même de ministres français s'adressant aux députés et sénateurs, pas d'attaque à 10000 AASM ni de complots. La France peut donc conduire ces frappes seule.    

 

Le rôle de la France est de l'ordre du symbolique: le vrai acteur à regarder est les USA notamment quelles sont les limitations légales à la résolution sur la Syrie si elle est votée.

La plupart des politiques américains (Obama en premier lieu) étant nettement plus bellicistes que l'opinion publique qui ne veut pas d'un mandat illimité comme celui qu'avait obtenu Bush, il est très probable que les termes de la résolution seront interprétés de manière maximaliste. Le renversement d'El Assad ou du moins son affaiblissement autant que possible est un objectif de politique étrangère américaine depuis le début de la guerre civile en 2011: appels continus au départ d'El Assad comme condition préalable à une négociation (alors qu'il est clair pour tout le monde que c'est inacceptable), rhétorique sans nuance, approbation du soutien et financement des rebelles par les alliés locaux (AS, qatar, turquie, etc.).

Dans le texte du Sénat, le "changement de dynamique" peut s'interpréter comme l'autorisation de renversement d'El Assad ou au moins d'une aciton d'intensité illimitée. La durée de 90 jours est peu réaliste: si il s'agit de se limiter à une "punition" une période beaucoup plus courte est suffisante, si il s'agit d'affaiblir durablement Assad alors ce n'est pas assez et un renouvellement sera nécéssaire. Les moyens attribuées (pas de forces au sol) sont plus contraignants mais n'excluent pas l'usage d'hélicoptères (via le territoire des alliés turc, israelien et jordanien) qui auraient nettement plus d'impact que du bombardement à haute altitude ou par des missiles de croisière.

A noter que cette durée de 90 jours éloigne encore un peu plus la perspective de la conférence Genève 2 qui devait se tenir aux mieux en novembre.

Edited by aqva
Link to comment
Share on other sites

 L’enquête menée sur place par la mission des Nations unies ne permettra pas de savoir qui a eu recours à des armes chimiques le 21 août. Tout au plus devrait-elle confirmer ou infirmer l’usage de gaz neuro-toxiques ce jour-là étant donné que leur mandat ne les autorisait pas à établir les responsabilités de telles attaques.

“Il ne sert à rien d’attendre des preuves irréfutables de l’implication de Damas, car elles n’arriveront jamais, à moins que l’on ait eu sur le site de l’attaque un radar de détermination de trajectoire balistique”, a par ailleurs estimé Olivier Lepick, spécialiste des armes chimiques à la Fondation pour la recherche stratégique, dont les propos ont été rapportés par LePoint.fr.

 

 

On ne parle pas assez de cette histoire de mandat qui est une belle manipulation. La Russie et la Chine n'ont en fait autorisés (et imposés à la Syrie) une enquête de l'ONU que parce qu'ils avaient l'assurance que les experts ne pourront jamais donner le nom du coupable. Bien joué !   

Link to comment
Share on other sites

Poutine sait très bien que la mission des l'ONU est uniquement de déterminer s'il y a eu attaque chimique ou non, or tout le monde sait qu'il y a eu une attaque chimique... en aucun cas la mission des enquêteurs de l'ONU est de déterminer l'origine de l'attaque, je doute même qu'une hypothèse sur la responsabilité du régime soit mentionnée.

La mission de l'ONU peut determiner si le neurotoxique est du sarin de qualité militaire. 

 

Dans cet article de RT déjà cité http://rt.com/news/germany-syria-sarin-intelligence-326/, faites une recherche sur le mot "sarin" et vous verrez qu'il n'y a pas une seule preuve solide et scientifique que c'est du sarin...

Link to comment
Share on other sites

German intelligence concludes sarin gas used on Assad’s orders – reports

http://rt.com/news/germany-syria-sarin-intelligence-326/

 

 

(Les services de renseignements allemands concluent que le gaz sarin a été utilisé sur ordre d'Assad. )

Ils déclarent avoir l'enregistrement de la communication téléphonique.

 

Tu sais on sait lire aussi : Ils déclarent avoir l'enregistrement d'un medecin (ou officier on ne sait pas trop) du Hezbollah qui decrit dans une conversation avec l'ambassade iranienne les symptomes d'un usage de sarin...

Link to comment
Share on other sites

Seul le régime Syrien avait les moyens techniques, le personnel, les armes, l'opportunité et un réel objectif pour mener une attaque d'une telle ampleur.

 

Les rebelles n'avaient rien de tout ça et le régime syrien n'apporte aucune preuve de leur culpabilité. Les russes et les chinois ne se donnent même pas la peine de faire semblant d'en chercher : ils se contentent de dire "il n'y a pas de preuve" tout en faisant tout ce qu'ils peuvent pour empêcher une enquête internationale complète. 

 

Leur seul argument est que les américains ont mentis en 2003.... ça ne prouve en rien qu'ils mentent aujourd'hui.... d'autant que plusieurs services de renseignements confirment la culpabilité du régime syrien sur la base de leurs propres enquêtes.

Link to comment
Share on other sites

Chimique ou pas chimique.
- On à pris une position extrême aux cotés des insurgés que même les Etats Unis n'ont pas osé: Il n'y a aucun plan de paix aucune porte de sortie n'est laissée à Assad, ce qui va l'obliger à se radicaliser alors qu'il n'est pas plus autoritaire que bien des régimes alliés de la France.
-Même en se mettant à la place des va t'en guerre le ton outrancier de Fabius, inhabituel dans l'honorable diplomatie française, ruine la crédibilité de la France. Résultat personne ne croit sincèrement aux preuves des services français puisque le gouvernement s'est placé comme juge et partie.
-Le plus grave sans doute. Aucune sécurité n'est prevue pour les millions de Syriens pour qui la disparition d'Assad est synonyme de persécution ou d'exil. Il existe une véritable haine contre la minorité allaouites. Est il réaliste de compter sur l'ASL pour mettre en place le nouveau regime tant ils sont minoritaires sur le terrain ? Des humanistes ne s’inquiéteraient ils pas pour les minorités syriennes plutôt que pour des barbus haineux et hyper intolérants.

 

Link to comment
Share on other sites

@Amarito

 

Oui je sais lire et la source est Russia today

 

Voici ce que disent les allemands :

According to a Reuters report, the Hezbollah official said al-Assad gave an “order for the attack” and it “was a mistake and that he was losing his nerve.”

 

Selon le rapport de Reuters (qui a recueilli l'interview de l'officiel Allemand), la personne officielle du Hezbollah a dit qu'Assad a donné un ordre pour l'attaque, que c'était une erreur qu'il a perdu les nerfs !

Il a dit cela à l’ambassade d'Iran à Damas.

http://www.infowars.com/german-intelligence-claims-evidence-assad-responsible-for-chemical-attack/

http://www.spiegel.de/international/world/german-intelligence-contributes-to-fact-finding-on-syria-gas-attack-a-920123.html

Je vais etre gentil je reprends : entre ce que tu ecris je cite "(Les services de renseignements allemands concluent que le gaz sarin a été utilisé sur ordre d'Assad. )

Ils déclarent avoir l'enregistrement de la communication téléphonique." et les allemands ont un enregistrement d'une "personne officielle du Hezbollah a dit qu'Assad a donné un ordre pour l'attaque, que c'était une erreur qu'il a perdu les nerfs ! Il a dit cela à l’ambassade d'Iran à Damas." Il y a un monde !!!!!!

 

Parce que des gens qui passent des coups de fils à Damas le 21, pour dire c'est Assad ou c'est pas Assad il y a du y en avoir un paquet ;-) et un officiel du Hezbollah parmi des dizaines d'autres c'est pas exactement une preuve accablante lol

Edited by amarito
Link to comment
Share on other sites

Ce n'est qu'une reprise et traduction du titre de l'article ..

qui est trompeur si on se donne la peine de lire l'article...

Je ne pense pas etre le seul mais plus on me présente des preuves faibles et anecdotiques, plus j'ai tendance à penser qu'on se fout un peu de notre gueule. 

Link to comment
Share on other sites

Avec les preuve / éléments s qu'on a depuis le début du conflit, il faudrait bombarder les deux camps pour faire le boulot de punition correctement.

Mais on sent quand même qu'on est beaucoup moins regardant quand c'est les opposants de Bachar qui font / sont susceptibles de faire de la m*****.

Edited by Castor
Link to comment
Share on other sites

 

 

Les italiens envoient deux navires (contre-torpilleur Andrea Doria et frégate Maestrale) 

c'est bien ça!!     l'andrea Doria c'est une horizon 

question au connaisseur:  Ya pas un moment ou quand une zone est saturé de capacité radar ça a des conséquence négative genre pour les senseur des navires, des avion ou l'éléctronique des civils du coin?  parce que la dans le coin il commence a y avoir du lourd. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Seul le régime Syrien avait les moyens techniques, le personnel, les armes, l'opportunité et un réel objectif pour mener une attaque d'une telle ampleur.

 

Les rebelles n'avaient rien de tout ça et le régime syrien n'apporte aucune preuve de leur culpabilité. Les russes et les chinois ne se donnent même pas la peine de faire semblant d'en chercher : ils se contentent de dire "il n'y a pas de preuve" tout en faisant tout ce qu'ils peuvent pour empêcher une enquête internationale complète. 

 

Leur seul argument est que les américains ont mentis en 2003.... ça ne prouve en rien qu'ils mentent aujourd'hui.... d'autant que plusieurs services de renseignements confirment la culpabilité du régime syrien sur la base de leurs propres enquêtes.

 

Comme si les islamistes étaient des imbéciles. Et comme si la qatar ou l'Arabie n'avaient pas les ingénieurs pour les conseiller... 

 

 

Mais admettons qu'Assad (même si c'est le régime, on peut encore penser, erreur de munition, ordre mal interprété, faucons du régime qui veulent éliminer assad parce que trop mou..., officier qui perd la tête...) ait donné l'ordre de tirer du sarin sur sa population, bon c'est moche. 

 

Maintenant 90 jours c'est pas pour une punition, mais pour provoquer un changement de régime... donc alqaida va prendre le pouvoir en Syrie, quand ils se mettront à égorger chrétiens et alaouite, est-ce que fabius assumera ce génocide.

 

Je maintiens que qui que ce soit qui a fait, cela ne justifie pas une intervention. qu'ils se démerdent. 

 

Et si le MO s'embrase, économiquement on va le sentir passer...

 

mais bon on aura des journées sans voiture...  :happy:

 

 

Vous voulez voir la guerre civile se terminer, c'est simple désarmez les rebelles... 80% ne sont même pas syrien... c'est comme les brigades internationales en Espagne en 1936... 

 

Ce que les américains ne disent pas: c'est que le but est de pousser l'Iran au faux pas, si jamais il le fait tout le MO s'embrasera, et ce ne sera pas pour trois jours, mais pour des années, voire des décennies... 

Edited by stephanesh
Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas parce qu'on vote qu'on est en démocratie... 

 

Je ne savais pas que les services secrets publiaient leurs rapports. Ils confient leurs rapports (au pluriel) et c'est les politiques qui décident ce qui passe à la trappe

 

les rapports actuellement ne concluent rien d'ailleurs

 

Tiens c'est pas les rebelles qui ont provoqué 2 millions de réfugiés...

 

la ligue arabe ne veut pas d'al-qaida. lol, l'Arabie et le Qatar qui arment al-qaida syrie...

 

Al qaida Syrie = gentil alqaida irak et afganistan et mali = méchant

pourtant c'est la même merde...

Link to comment
Share on other sites

Dans la mesure où il n'y a pas de vote, le débat au Sénat français n'est pas moins important que celui tenu à l'Assemblée Nationale. Tenu plus tard dans la soirée, il a été peu évoqué me semble-t-il dans les journaux télévisés de 20 heures. Pourtant des choses intéressantes ont été dites :

 

Compte rendu analytique officiel du 4 septembre 2013

 

Situation en Syrie (Débat)

M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères http://www.senat.fr/cra/s20130904/s20130904_mono.html#par_30

M. Jean-Michel Baylet http://www.senat.fr/cra/s20130904/s20130904_mono.html#par_65

M. André Gattolin http://www.senat.fr/cra/s20130904/s20130904_mono.html#par_75

M. Philippe Adnot http://www.senat.fr/cra/s20130904/s20130904_mono.html#par_85

M. Jean-Pierre Raffarin http://www.senat.fr/cra/s20130904/s20130904_mono.html#par_91

M. François Rebsamen http://www.senat.fr/cra/s20130904/s20130904_mono.html#par_121

M. Pierre Laurent http://www.senat.fr/cra/s20130904/s20130904_mono.html#par_152

M. Jean-Marie Bockel http://www.senat.fr/cra/s20130904/s20130904_mono.html#par_173

M. Jean-Pierre Chevènement http://www.senat.fr/cra/s20130904/s20130904_mono.html#par_186

M. Jean-Pierre Vial http://www.senat.fr/cra/s20130904/s20130904_mono.html#par_210

M. Jean-Louis Carrère, président de la commission des affaires étrangères http://www.senat.fr/cra/s20130904/s20130904_mono.html#par_217

M. Laurent Fabius, ministre http://www.senat.fr/cra/s20130904/s20130904_mono.html#par_235

Link to comment
Share on other sites

Cela fait bien longtemps que je ne crois plus les gouvernants les plus en vu sur les "nobles" raisons qui pourraient justifier une intervention militaire.

La ligne rouge à ne pas franchir l'a été malheureusement trop souvent  surtout lorsque ceux qui l'ont franchie avaient le soutien d'alliées puissants quand ce n'était pas les puissants eux même.

Il est clair qu'à ce rythme là, le Moyen Orient risque d'être impacté durablement et une bonne partie du monde avec si jamais le golfe persique s'embrase.

 

D'ailleurs, la vrais question aurait été :

Qui à fournit les gaz ou l'ingénierie et le matériel pour le fabriquer, 1000 tonnes estimé rien que pour la Syrie ce qui  est en totale contradiction  avec le CIAC (Convention sur l'Interdiction des Armes Chimiques).

Les vrais responsables sont ceux qui ont aidé à l'acquisition d'armes chimique interdites par convention à des tyrans sanguinaires et à la disséminations de celles-ci.

Le cynisme à son paroxysme lorsque je lis que la  Russie ou Les US  qui ont signé la convention internationale sur l'interdiction des armes chimiques détenaient 98% des stock mondiaux (estimé à 71315T selon Wiki) qui auraient dû être tous détruit fin 2012.

 

Étrangement, l'Union Européenne reste bien timide voire muette, pourtant nous seront aux premières loges et directement impacté coté approvisionnement pétrolier puisque sans ressources de ce coté là.

Les USA se présente en futur producteur de gaz et de pétrole, les Russes ne semble pas en manquer, ces deux là nous tiennent par les "coui..es" et ne sont pas près de nous lâcher.

Va falloir être clairvoyant dans ce merdier pour ne pas y laisser trop de plumes mais avec la "fine" équipe diplomatique à la manœuvre c'est pas gagné.

Link to comment
Share on other sites

Dans la mesure où il n'y a pas de vote, le débat au Sénat français n'est pas moins important que celui tenu à l'Assemblée Nationale. Tenu plus tard dans la soirée, il a été peu évoqué me semble-t-il dans les journaux télévisés de 20 heures. Pourtant des choses intéressantes ont été dites 

 

En effet.

 

Je retiens particulièrement, dans l'intervention de Jean-Pierre Chevènement :

 

 

 

L'occidentalisme peut se camoufler en droit de l'hommisme. (...) La morale remplace le droit, ce n'est pas un progrès car le droit protège chacun tandis que la morale est entre les mains des plus forts. (...) N'allons pas effacer la brillante réussite malienne par une erreur gravissime.
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,986
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...