Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Intervention occidentale en Syrie


Recommended Posts

La morale remplace le droit, ce n'est pas un progrès car le droit protège chacun tandis que la morale est entre les mains des plus forts.

 

Une phrase aussi creuse gagne à être connue !

C'est bien connu que le droit n'a jamais été mis au service des puissants, et que la morale n'a jamais condamné l'oppression des faibles ! J'te jure...

Link to comment
Share on other sites

Au fait, vu qu'on parle entre autre de clouer au sol la force aérienne syrienne, je m'interroge sur nos chers petits missiles apache : sont-ils opérationnels ? Ou bien en sommeil prêts a être réveillés ? Apporteraient-ils un plus par rapport au scalp, ou bien leurs conditions d'emploi exposent plus le lanceur ? Tombent-ils sous le coup des conventions d'interdiction des armes a sous-munitions ?

Merci :)

Link to comment
Share on other sites

Quand "l'agresseur" est une démocratie et que la "victime" est une dictature, c'est bizarre mais ça me choque pas. A la rigueur, je trouve plutôt ça sain.

 

Le fait que le renversement de Bachar mette le feu au MO reste une hypothèse. Entre la certitude de la poursuite d'une guerre civile virant aux massacres à coup d'armes chimiques et une hypothèse de troubles futurs, le choix est facile.

Si le changement de régime est accompagné par la communauté internationale (ONU) y compris par la Russie, il n'y a pas de raison que Al-qaida réussisse à prendre le pouvoir : je doute que la population syrienne, éduquée et très diversifiée les suivent après la chûte du régime. 

Link to comment
Share on other sites

les missiles apaches sont....................a la ferraille !

le plus par rapport a l'apache est "mitigié" il s'agit d'un pur anti piste avec 4 sous munition il me semble. Il ne peut traiter que des pistes et rien d'autre.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Apache_%28arme%29

edit : ils sont sous cocon d'aprés wiki et c'est 10 sous munitions

Edited by 2020
Link to comment
Share on other sites

Si le changement de régime est accompagné par la communauté internationale (ONU) y compris par la Russie, il n'y a pas de raison que Al-qaida réussisse à prendre le pouvoir : je doute que la population syrienne, éduquée et très diversifiée les suivent après la chûte du régime. 

Un gout prononcé pour les grosses galères?

Ton hypothèse de changement de régime "accompagné", as tu une idée crédible des moyens que la communauté internationale devrait déployer pour que ça marche?

Aux seuls regards des expériences irakiennes et afghanes.... ???

Ah oui mais on a la morale pour nous, nous voilà rassurés, et vogue la galère..

Link to comment
Share on other sites

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/05/97001-20130905FILWWW00305-syriegaz-une-erreur-de-dosage.php

 

L'attaque aux armes chimiques du 21 août, près de Damas, serait l'oeuvre du régime syrien, mais son bilan très lourd pourrait être dû à une "erreur" de dosage, selon les services secrets allemands, cités par Der Spiegel. Sur son site internet, l'hebdomadaire allemand évoque une présentation confidentielle faite par le chef du BND, les services d'espionnage allemands, Gerhard Schindler, à des parlementaires, dans laquelle il attribue cette attaque aux forces gouvernementales syriennes, même s'il n'y a pas de preuve absolue.
Pour le BND, seuls les experts du régime d'Assad disposent de substances comme le gaz sarin, sont capables de le mélanger et d'en faire usage grâce à de petits missiles de calibre 107 mm, qu'ils possèdent en abondance. Les insurgés, eux, ne seraient pas en mesure de mener de telles attaques, a assuré Gerhard Schindler aux parlementaires, selon Der Spiegel.
Le BND souligne toutefois que si des attaques similaires avaient déjà été menées avant celle du 21 août, elles n'avaient utilisé qu'une version très diluée du gaz, ce qui explique leur bilan moins impressionnant. Gerhard Schindler a estimé possible qu'une erreur de dosage soit à l'origine du bilan particulièrement lourd de la dernière attaque.

 

Intéressant, voilà qu'on parle de vecteurs de 107 mm, alors que les videos et fotos prises sur place donnaient plutôt l'impression d'un calibre se promenant autour des 300 mm pour une munition de type inconnue ou totalement indigène.

@Boule75 : ce qui est en gras et surligné est pour toi, puisque tu as l'air de ne pas comprendre mes positions.

Link to comment
Share on other sites

La preuve absolue c'est quoi ? les aveux de Bachar ?   ça, c'est sûr, on les aura pas ! 

 

ah évidemment si on avait pû filmer Bachar en direct et à la TV Syrienne au téléphone en train d'ordonner une attaque chimique, tout serait plus simple.... encore qu'on aurait les russes qui prétendraient que c'est une vidéo truquée par la CIA. et qu'en fait il commandait une Pizza..

Edited by alexandreVBCI
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Quand "l'agresseur" est une démocratie et que la "victime" est une dictature, c'est bizarre mais ça me choque pas. A la rigueur, je trouve plutôt ça sain.

 

Le fait que le renversement de Bachar mette le feu au MO reste une hypothèse. Entre la certitude de la poursuite d'une guerre civile virant aux massacres à coup d'armes chimiques et une hypothèse de troubles futurs, le choix est facile.

Si le changement de régime est accompagné par la communauté internationale (ONU) y compris par la Russie, il n'y a pas de raison que Al-qaida réussisse à prendre le pouvoir : je doute que la population syrienne, éduquée et très diversifiée les suivent après la chûte du régime. 

Quand la "démocratie" donne un blanc-seing au dictateur du moment qu'il sert ses intérêts, on détourne son regard.

Quand la démocratie se permet de fixer un seuil au delà duquel  ça devient inacceptable suivant le degré de protection du dictateur et peut laisser perpétrer un génocide sans broncher !

Je me dis que c'est pas demain que l'on interviendra pour une bonne cause vu que l'on n'est pas du tout net.

 

Quand à compter sur la communauté Internationale pour régler l'après Bachar El Assad, on peut toujours rêver !

 

Avec Poutine, on est revenu à une situation post guerre froide bien que l'on veuille nous faire croire le contraire.

Part ailleurs, d'autres prétendants se pointent à l'horizon et attendent leur tour, je pense que cela va vite devenir ingérable.

Aussi, tant que la situation perdurera rien ne changera, à croire que certains acteurs majeurs souhaitent le bordel, peut être une nouvelle façon de relancer l’économie.

 

A une époque, lors de l'attentat sur nos troupes au Liban, on avait l'opportunité de taper sur ceux qui l'avaient téléguidé et on ne l'a pas fait.

Pire, on à invité Bachar au défilé du 14 juillet, comme si ce genre de type pouvait changer, je l'ai ressenti comme une insulte pour nos soldats.

J'en conclus qu'une bonne partie des politiques s'en tamponnent le coquillard de la condition humaine autant en France qu'à l'étranger

 

Certains pays défendent leurs intérêts et font des affaires avec les pires salopards sur terre sans se fourvoyer, contrairement à nous.

Alors essayer de faire passer notre pays pour le défenseur de la veuve et de l'orphelin, il n'y a que le simplet du village qui doit y croire.

Edited by MIC_A
Link to comment
Share on other sites

La preuve absolue c'est quoi ? les aveux de Bachar ?   ça, c'est sûr, on les aura pas ! 

 

ah évidemment si on avait pû filmer Bachar en direct et à la TV Syrienne au téléphone en train d'ordonner une attaque chimique, tout serait plus simple.... encore qu'on aurait les russes qui prétendraient que c'est une vidéo truquée par la CIA. et qu'en fait il commandait une Pizza..

 

Alors soyez honnêtes et avouez : vous voulez la guerre par principe, parce qu'il vous faut un coupable facile dans votre parti-pris, ou peut etre aussi parce que certains sont des fanboys du président en place.

Un groupe de rebelles aurait gazé une caserne de assadist, je vous imagine bien moins virulent et à cheval sur la morale, et encore moins sur l'usage des ADM.

 

C'est bien nos politiciens de droite ou de gauche en qui je ne crois plus depuis un moment ont besoin de gens comme vous, ils veulent la guerre aussi.

Et moi je me méfie toujours de ce que veulent les politiciens, surtout dans un dossier ou la précipitation à mon sens traduit plus un calcul court terme qu'un souci de justice ou de morale ou je ne sais quoi d'autre.

Et quand les rafales taperont les réguliers pendant 60 jours (excusez du peu faut bien 60 jours pour punir assad), que les autres rebelles enragés feront le super job qu'on imagine sur les loyalistes, leurs familles et le reste, comptez sur moi pour vous reparler de morale et de justice.

Link to comment
Share on other sites

Quand "l'agresseur" est une démocratie et que la "victime" est une dictature, c'est bizarre mais ça me choque pas. A la rigueur, je trouve plutôt ça sain.

 

seriously ???

 

Ah ben oui j'avais oublié, il faut amener les civilisation aux bons sauvages, ya bon banania....... -_-

 

 

Un autre aspect d'une potentielle attaque/représailles dont on parle très peut:

 

 

Israel must provide Palestinians living in the occupied territories with gas masks, a Palestinian official has said, in the event of a spillover of violence from Syria.

Israel has been distributing gas masks to its citizens over the last two weeks amid fears of reprisals against the Jewish state, following anticipated US military intervention in neighbouring Syria.

"If there is any war in the region, the responsibility (for ensuring Palestinians civilians are prepared) falls upon Israel, because it is the occupying authority," Palestinian Authority security services spokesman Adnan al-Dumayri told AFP on Tuesday.

"Israel must provide to all citizens living under its occupation the necessary security equipment, be that gas masks or other items, especially if Israel gets into a war we have no connection with.

"We are living under occupation, we have no sovereignty over our borders (in the West Bank and the Gaza Strip), and we can't import gas masks," Dumayri said.

Israelis last week scrambled to collect gas masks provided by the state, queueing up sometimes for hours at distribution centres -- mostly post offices -- across the country.

Palestinians living in the occupied territories have not received any such safety equipment.

The US is mulling military strikes against Syrian President Bashar al-Assad's regime, in response to its alleged use of chemical weapons near Damascus on August 21.

 

Source

 

 

 

 

La preuve absolue c'est quoi ? les aveux de Bachar ?   ça, c'est sûr, on les aura pas !

 

Sans emploie massive et systématique qui impliquerai une doctrine d'utilisation de ces armes, je penses qu'il sera difficile de prouver quoi que ce soit, SI il été avéré que ce sont des éléments loyalistes qui sont responsables de l'attaque, les syriens retoqueraient que ça pourrait être aussi bien un ordre venu d'Assad, q'une bavure,  que d'éléments incontrôlés ..........etc....il sera aussi difficile de prouver qu'assad est responsable de ces attaque, que de prouver qu'obama ait visé délibérément les civiles tués lors d'attaques de drones (attaquent qui nécessitent sont approbation directe).

Edited by sezen
Link to comment
Share on other sites

Sauf que cette protection nous ne sommes pas capable de leur offrir : faut pas croire que tirer 50 mdc va faire de nous un caid dans la région 

 

Si les USA sont les boss de la région ( position qu'ils ne lâcheront pas ni ne partageront pas avec nous ), c'est parce qu'ils peuvent déployer un corps de bataille de 100 000 hommes avec plusieurs centaines de milliers d'hommes en soutien en plus et la totalité des moyens terrestres, navals et aériens et non pas un corps de bataille atrophié capable de tout au plus une piqure de moustique avant de perdre plusieurs centaines de vies dans les représailles 

 

Et ça tout le monde le sait bien là-bas et c'est sur cette réalité et non des fantasmes de puissance d'une autre époque que sont basés les rapports de forces régionaux

 

Et non aussi, nous n'avons pas les moyens ni d'intimider ni de faire mal au Hezbollah, il a déjà fait face à bien pire/plus puissant que nous et a gagné : avec 900 soldats/otages/victimes au Liban et 20 000 autres citoyens français au Liban, le rapport de force est en totalité en sa faveur  

 

 

Si un posteur sur Air Defense avait dit qu'il fallait attaquer le noyau des forces loyalistes libyenne avec des Gazelles depuis les BPC; on s'il t'avais dit qu'il fallait attaquer la forteresse de l'Agar des Ifoghas de vive force en combat d'infanterie: tu aurrais crié "au fou!", aucun doute là dessus.

 

C'est pourtant ce qui a été fait en Libye et au Mali.

 

Il est toujours facile de faire dresser les cheveux sur la tête du lecteur en listant tous les risques possibles et imaginables (et imaginaires). Bien sûr que les risques doivent être pris en compte mais si on attend le risque zero on ne fait jamais rien (ce qui est un peut le cas d'ailleurs)

C'est toujours un ratio risques / avantages. Si l'avantage est grand, le risque peut être plus important et vis/versa.

 

Sauf que cette protection nous ne sommes pas capable de leur offrir : faut pas croire que tirer 50 mdc va faire de nous un caid dans la région 

 

Si les USA sont les boss de la région ( position qu'ils ne lâcheront pas ni ne partageront pas avec nous ), c'est parce qu'ils peuvent déployer un corps de bataille de 100 000 hommes avec plusieurs centaines de milliers d'hommes en soutien en plus et la totalité des moyens terrestres, navals et aériens et non pas un corps de bataille atrophié capable de tout au plus une piqure de moustique avant de perdre plusieurs centaines de vies dans les représailles

 

 

 

 

Personne ne veut faire de la France le caïd de la région. Seulement le forfais des anglo-saxon qui sont "fatigued" (c'est pas moi qui le dit: c'est Kerry), nous donne une fenêtre d'opportunité pour prendre des positions.

 

Et ça tout le monde le sait bien là-bas et c'est sur cette réalité et non des fantasmes de puissance d'une autre époque que sont basés les rapports de forces régionaux

 

 

Les derniers en date qui nous ont pris pour des c.. ont vu (Libye, Mali). Si on lève le nez du guidon et qu'on ne reste pas scotché sur les guerres anticoloniales des années 60, on se rendra compte que la puissance de nos armes a tendance à nous ramener à l'époque où le soldat occidental armé de fusil faisait la pluie et le beau temps contre des zoulou armés de lance. Ce gap s'était estompé jusqu'au année 60-70 jusqu'à pratiquement disparaitre mais il est en train de redevenir béant (armes de précision, guerre en réseau, drone, satellite, etc...)

 

Le seul talon d'achile ce sont les occupations de terrain qui sont un égalisateur de force mais personne ne parle de ça.

 

Ca c'est pour l'argument "...et non pas un corps de bataille atrophié capable de tout au plus une piqure de moustique avant de perdre plusieurs centaines de vies dans les représailles" vis a vis des acteurs régionaux et du Hezbolla.

 

Et non aussi, nous n'avons pas les moyens ni d'intimider ni de faire mal au Hezbollah, il a déjà fait face à bien pire/plus puissant que nous et a gagné : avec 900 soldats/otages/victimes au Liban et 20 000 autres citoyens français au Liban, le rapport de force est en totalité en sa faveur

 

 

Ah bon, nous n'avons pas les moyens d'intimider le Hezbolla? C'est c.. alors parce qu'on dépense 35 Mds d'€ pour notre défense par an...

Ca donne presque envie de leur donner envie d'essayer histoire qu'on voit ça...

L'argument israélien ne vaut pas parce qu'eux avaient essayé d'occuper le terrain (l'égaliseur de force ci-dessus), nous parlons ici de dissuader le Hezbolla avec le potentiel pour casser gravement toute leur infrastructure. Aucun intéret pour le Hezbolla qui a d'autre priorités qu'une opération de représaille.

De plus nos nationaux sur place sont souvent des bi-nationaux et ils sont à 95% dans des zones non contrôlées par le Hezbolla (Chrétiens, Druze, Sunites) ce qui veut dire que le Hezbolla devrait aller les chercher et donc attaquer l'ensemble des fractions du Liban!

Les seuls à qui ils peuvent s'en prendre ce sont nos force de l'ONU qui sont des soldats entrainés avec un soutiens immédiat par une force de dissuasion qui peut-être 2 BPC avec Tigres sur le pont et Leclerc en soute.

 

Après pourquoi prendre ce risque? c'est toute la question du débat et il y a tous le fil pour ça (d'ailleurs je suis étonné - en bien - par la diversité des opinions qui s'expriment ici)

Mais il est inutile de sortir du "fantasmes de puissance d'une autre époque" quand je décrit  un avantage géo-stratégique à agir seul du fait du forfait (temporaire) des anglos (tu me dira j'ai parlé de "lacheté": ça vaut pas mieux mais bon...)

Edited by c seven
Link to comment
Share on other sites

il sera aussi difficile de prouver qu'assad est responsable de ces attaque, que de prouver qu'obama ait visé délibérément les civiles tués lors d'attaques de drones (attaquent qui nécessitent sont approbation directe).

Et non, ce sont les cibles sur la "hit list" qui nécessitent sont approbation directe *, pas l'attaque, donc Obama ne peut avoir délibérément viser des civils.

 

* : encore qu'il y ait en fait plusieurs hit lists entre CIA, armée, et même ISAF.

Link to comment
Share on other sites

La morale remplace le droit, ce n'est pas un progrès car le droit protège chacun tandis que la morale est entre les mains des plus forts.

 

Une phrase aussi creuse gagne à être connue !

C'est bien connu que le droit n'a jamais été mis au service des puissants, et que la morale n'a jamais condamné l'oppression des faibles ! J'te jure...

 

cet homme est très intelligent et je suis très d'accord avec sa phrase qui n'est absolument pas creuse, au propre comme au figuré : 

 

La morale ne regarde que toi et le regard que peux te porter la société ; et si tu es le plus fort, la société te tapera à peine sur les doigts, et tu continueras à vivre comme si de rien n'était. En clair tant que tu es en paix avec toi même, tout va bien...

le droit et la loi s'appliquent à tous, que tu sois riche ou puissant, et même si l'on peut parfois avoir l'impression que les politiques passent au travers. Combien de grands patrons, de politiciens ayant exercés de hautes fonctions, ou de grands financiers sont passés par la case tôle après une bêtise ? plein !! Mais le droit ne protègera pas le faible si c'est le fort qui l'impose, ou que ceux qui votent les lois ou appliquent le droit subissent des pressions, et ne peuvent donc plus exercer leurs fonctions correctement et sereinement...

Link to comment
Share on other sites

Il est fort possible que si la France et "les amis de Syrie" dans leur ensemble ,avait soutenu le gouvernement Syrien ,ou tout du moins n'avait pas soutenu les rebelle comme il l'ont fait que se soit matériellement ,économiquement ou politiquement parlant, puis par la suite "les terroriste"(qui on d'une certaine façon directement ou indirectement ,profité de cette aide) ,Bashar n'aurait sans doute pas utilisé ces armes chimique(si il les a bien utilisé) ,car la guerre serait finis depuis quelle que temps déjà .

Edited by Kiwi de fer
Link to comment
Share on other sites

Chevenement dit devant le sénat que la syrie n'est pas signataire du protocole de 1925 comme elle était sous mandat français à l'époque. 

 

C'est vrai ou ?

 

 

---> réponse trouvée par moi :

 

FAUX :

 

http://www.franceinfo.fr/europe/le-vrai-du-faux/michele-alliot-marie-et-najat-vallaud-belkacem-disent-elles-vrai-sur-la-syrie-1130263-2013-09-05

 

"Ce que la Syrie a signé (en 1968), c'est le protocole de Genève qui date de 1925. Un texte purement déclaratif dans lequel les Etats s'engagent à ne pas utiliser les armes chimiques contre un autre Etat. Il ne s'agissait que d'un engagement moral sans procédure de vérification et sans sanction en cas de violation."

 

que signifie ce texte :

 

La syrie est dans son droit en utilisant l'arme chimique (non utilisée contre un autre état) :

 

VRAI

 

Alors ? les politiques devraient arrêter de mentir ou apprendre à lire ou j'ai des infos bidons ?

Edited by gerole
Link to comment
Share on other sites

que signifie ce texte : La syrie est dans son droit en utilisant l'arme chimique (non utilisée contre un autre état) :

VRAI

Alors ? les politiques devraient arrêter de mentir ou apprendre à lire ou j'ai des infos bidons ?

En fait la Syrie n'a pas signé quoique ce soit sur les armes chimique. Cela n’empêche pas que l'autorité ayant procédé au bombardement soit poursuivi pour "crime de guerre" lié au massacre de civil avec des armes de destruction massive. L'important étant ici le massacre de civil et l'objectif, d'épurer les quartiers en question des civil sunnite en provoquant des exodes par la terreur.

Link to comment
Share on other sites

Le droit est un ensemble de lois édictés sur de nombreux critères dont des critères moraux. On ne peut donc difficilement dissocier les deux comme voudrait le faire Chevènement. 

 

Et puis même, j'ai toujours trouver que parler de "droit" dans le cadre international n'était pas très pertinent (du moins pour l'instant). Pour parler de droit, il faudrait une assemblée écrivant des textes qui s'imposeraient à tous. Le CS n'est que le lieu du jeu des puissants, avoir son avale ne veut pas dire que l'action entreprise est légitime (et vice versa si on ne l'a pas), seulement que les grands de ce monde ont trouvé intérêt commun dans cet action pour l'approuver.

Edited by Dino
Link to comment
Share on other sites

Et si Obama est tenue de valider chaque attaque de drone effectuée hors des frontières pakistanaises.

 

 

The National Counterterrorism Center (NCTC) will prepare lists of potential targets, which will be reviewed every three months by a panel of intelligence analysts and military officials. They are then passed along to a panel at the National Security Council, currently helmed by CIA director nominee Brennan, and then to Obama for final approval. The criteria for addition to the list are determined personally by Obama, who also must personally approve all strikes outside Pakistan. Pakistan strikes are approved by the CIA director.

Source

 

Et non, ce sont les cibles sur la "hit list" qui nécessitent sont approbation directe *, pas l'attaque, donc Obama ne peut avoir délibérément viser des civils.

 

Ha ok, ok, donc dans un cas rien de plus normal d'imputer la responsabilité des actes de chaque soldat syrien sur le dos d'un président (Avant même qu'une enquête incrimine son armée soit dit en passant), mais d'un autre cotre alors qu'un autre président donne personnellement(ou son chef des renseignements) la green light des attaques, là il n'en porte aucunement la responsabilité?

ça n'est plus de la géométrie variable a ce stade on est en plein star treck

Link to comment
Share on other sites

En fait la Syrie n'a pas signé quoique ce soit sur les armes chimique. Cela n’empêche pas que l'autorité ayant procédé au bombardement soit poursuivi pour "crime de guerre" lié au massacre de civil avec des armes de destruction massive. L'important étant ici le massacre de civil et l'objectif, d'épurer les quartiers en question des civil sunnite en provoquant des exodes par la terreur.

Qu'es qui définis un crime de guerre ,massacre de civile et un dommage collatérale ?

Petit papier des généraux et Bashar ,ou juste supposition ?

Link to comment
Share on other sites

Si la France et "les amis de(la racaille en) Syrie" ,avait soutenu Bashar ,ou tout du moins n'avait pas soutenu les rebelle ,puis les terroriste ,Bashar n'aurait pas utilisé ces armes chimique(si il les a bien utilisé) ,car la guerre serait finis depuis quelle que temps déjà !

 

ps :S’attend a des réplique constructif !

 

à part l'orthographe, je suis d'accord avec l'ensemble... 

Autre info

 

Ce seraient le qatar et l'arabie qui paieront

 

http://allainjules.com/2013/09/05/coup-detat-syrie-selon-john-kerry-le-qatar-et-larabie-saoudite-vont-payer-la-note/

 

 

CONCERNANT LES ARMES CHIMIQUES: ET SI ON PARLAIT DE L'EMPLOI PAR LES USA DES ARMES À URANIUM APPAUVRI ET DE L'AGENT ORANGE... ET DES EFFETS SUR LES ENFANTS DONT LES PARENTS ONT ÉTÉ EXPOSÉS...

 

MAIS BON LES USA C'EST UNE DÉMOCRATIE (LOL) DONC ILS PEUVENT...

Edited by stephanesh
Link to comment
Share on other sites

En fait la Syrie n'a pas signé quoique ce soit sur les armes chimique. Cela n’empêche pas que l'autorité ayant procédé au bombardement soit poursuivi pour "crime de guerre" lié au massacre de civil avec des armes de destruction massive. L'important étant ici le massacre de civil et l'objectif, d'épurer les quartiers en question des civil sunnite en provoquant des exodes par la terreur.

 

(j'ai pas tout lu mais) :

source

http://www.geneva-academy.ch/RULAC/applicable_international_law.php?id_state=211

 

"Syria is not a party to the Rome Statute , and therefore the International Criminal Court may not exercise jurisdiction over war crimes alleged to have been committed by on its territory unless the situation is referred to the Court by the UN Security Council."

 

-> légalement, la syrie ne peut être jugée que si la situation est référée devant la court internationale par le conseil de sécurité de l'ONU.

 

Donc, pour que l'on soit clair sur ce forum : une attaque contre la syrie sans l'aval de l'ONU est illégale selon le droit international ?

Edited by gerole
Link to comment
Share on other sites

Et si Obama est tenue de valider chaque attaque de drone effectuée hors des frontières pakistanaises.

Faut croire sur c'est une règle récente :

Presidential approval was absolutely required to operate in these countries. In Somalia, where there was no effective government, once the White House approved the overall mission, all that was needed were multiple CIA or JSOC confirmations of the target’s location — so the wrong person wouldn’t be killed. In Yemen, where the government of Ali Abdullah Saleh had agreed to allow the CIA and JSOC to operate, authority was delegated to commanders in the region.

http://www.pbs.org/wgbh/pages/frontline/iraq-war-on-terror/topsecretamerica/inside-the-cias-kill-list/

 

Je doute quand même qu'appeler le président pour chaque attaque sur une cibles, souvent "time-sensitive" et à l'autre bout du monde, soit praticable.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,986
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...