Sign in to follow this  
rayak

E-3F

Recommended Posts

Le premier des quatre E-3F français vient d'être modernisé selon le programme RSIP, ce qui d'après Boeing, constitue l'amélioration la plus significative de leurs capacités depuis leur livraison, et place les AWACS français au même niveau que leurs congénères européens. Ce travail est réalisé par Air France Industrie, sous licence Boeing, et devrait se terminer à la mi-2006. http://www.boeing.com/news/releases/2005/q1/nr_050201s.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

:arrow: Disposer d'un parc de seulement 4 AWACS pour la France : c'est un peu juste pour une nation qui se veut NATION-CADRE en Europe dans des opérations aériennes sous l'égide de l'Europe ou Otan ?

Image IPB

Elle devrait augementer son parc. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon avis nos 4 E-3F SDCA sont suffisants, n'oublions pas que nous avons nos 3 ou 4 E-2C Hawkeye de la 4F. De plus les 17 AWACS de l'OTAN sont basé en Europe (base de Geilenkirchen) ca pemret de ne pas trop user nos précieux AWAC Snon ? ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

RAF STRIKE COMMAND

UK AIR SURVEILLANCE AND CONTROL SYSTEM (ASACS)

One of Strike Command's main responsibilities is the UK Air Surveillance and Control System (ASACS). AOC Strike Command is tasked with providing early warning of air attack against the UK air defence region; to provide fighter and missile defences and the associated ground control system; fighter co-ordination with Royal Naval ships operating in adjacent waters and to maintain the integrity of UK air space in war.

ASACS is comprised of a number of individual static and mobile units that provide the minute-to-minute information on air activity required to defend the UK and NATO partners. Manned by officers of Fighter Control under the Operations Support Branch with the support of airmen Aerospace Systems Operators, ASACS is a computer-based system which gathers and disseminates information on all aircraft flying in and around the UK Air Defence Region.

The information within it is used by the Air Defence Commander when deciding whether to investigate or perhaps even destroy an aircraft flying in an area without permission. Information comes from the RAF's ground-based radars and from the air defence systems of neighbouring NATO partners. ASACS can also receive information via digital data-links from other ground, air or sea-based units including No 1 Air Control Centre, which is part of the UK's Rapid Reaction Force.

ASACS has two operational Control and Reporting Centres (CRCs) based at RAF Buchan north of Aberdeen, and at RAF Neatishead, which is north-east of Norwich. An additional stand-by CRC is found at RAF Boulmer in Northumberland. Each CRC has geographical areas of responsibility, roughly split north and south of Newcastle.

Within their own areas, the CRCs receive and process information provided round-the- clock by military and civilian radars. In addition to this radar data, the CRCs also exchange information using digital data-links with neighbouring NATO partners, AEW aircraft and ships. The second ASACS function is the control of air defence aircraft. Fighter Controllers at Buchan and Neatishead provide the tactical control required for Air Defence aircraft to police the UK's airspace in peace and war, and they are also involved in the peacetime training of the RAF Air Defence assets. Fighter Controllers also provide support to Ground Attack forces when undertaking training with their Air Defence counterparts.

The CRCs are supported by a number of Reporting Posts (RPs) across the UK. In addition to those found at the CRCs, the locations of the RPs reflect the locations of the main RAF Air Defence radars that feed information into the UK ASACS. In addition to the radars, units have varying capabilities for the exchange of data-link information. The RPs are found at: RAF Saxa Vord in the Shetlands; RAF Benbecula in the Hebrides; RAF Staxton Wold near Scarborough; RP Portreath which is a satellite of RAF St Mawgan on the north coast of Cornwall.

Mobile Elements of the ASACS

No 1 Air Control Centre (1 ACC) provides the RAF with a mobile command and control capability able to deploy within the UK or anywhere in the world at short notice. Although operating as an interim ACC at present, the Unit will soon be transformed into a fully capable Tactical Air Command and Control System (TACCS) following delivery of state of the art communications and data-link equipment to supplement the two new mobile radars recently delivered into its inventory. No 1 ACC is based at RAF Boulmer when in garrison.

:arrow: Sentry AEW

The Sentry AEW1 makes a large contribution to ASACS using digital datalinks. The Sentry can deploy rapidly in response to crisis or conflict to provide an Air Defence Commander with information on potential aggressors. The roles within the Mission Crew of the Sentry mirror those within the UK ASACS CRCs, the posts being filled again with Fighter Controllers and Aerospace Systems Operators.

United Kingdom Combined Air Operations Centre

The nerve centre of ASACS is the United Kingdom Combined Air Operations Centre (UKCAOC) at Headquarters Strike Command at RAF High Wycombe. The UKCAOC is responsible for the overall co-ordination of the Air Defence, Ground Attack and Maritime Air elements of the RAF together with the air forces and navies of our NATO partners. ASACS information is monitored and controlled 24 hours a day.

Within the UKCAOC, control and reporting centres are linked with other elements of the NATO Air Defence Ground Environment (NADGE) and with the Ballistic Missile Early Warning Systems (BMEWS) station at RAF Fylingdales in North Yorkshire. The latter is networked with the US operated BMEWS at Thule (Greenland) and Clear (Alaska).

By extending high-level radar cover some 3,000 miles across eastern Europe, Fylingdales would give advance warning of intermediate range ballistic missiles launched against the UK and Western Europe, and of inter-continental ballistic missiles against the North American continent. Fylingdales also tracks satellites and space debris.

UK Air Surveillance and Control System (ASACS)

* Denotes Reserve SOC

** Operated by the Royal Danish Air Force

In Reserve - STC Mobile Radar Reserve (144 Signals Unit)

Key:

SOC - Sector Operations Centre

CRC - Control Reporting Centre

CRP - Control Reporting Point

RP - Reporting Post

In the Falkland Islands there are Reporting Posts at Mount Kent, Mount Alice and Byron Heights.

Until April 2003, the majority of UK ASACS units are under the command of 2 Group. Between April 2003-April 2004, the ASACS role is to transfer to No 3 Group.

I-UKADGE

(Improved UK Air Defence Ground Environment) is the communications system upon which the air defences depend for their operational effectiveness. The system is fully automated and integrated with the NATO Air Defence Ground Environment (NADGE), which includes sites stretching from Northern Norway to Eastern Turkey, and the Portuguese Air Command and Control System (POACCS).

These systems integrate the various sites which are equipped with modern radars, data processing and display systems and are linked by modern digital communications. Computerised data exchange and information from a number of sources such as radars, ships and aircraft is moved around the system on a number of routes to minimise the disruptive effects of enemy action. ICCS (Integrated Command and Control System) provides to the commanders and air defence staff the information gathered in the system and UNITER brings together all the nodes on a digital network.

JTIDS

(Joint Tactical Information Distribution/Display System) is a secure tactical datalink network to enable the UK armed forces to participate in Allied operations. JTIDS is now in service throughout the UK armed Forces. The RAF is believed to operate some 60 terminals and the majority of these equip two Tornado F3 squadrons and the AEW1 Sentry aircraft.

BACCS

The Backbone Air Command & Control System (BACCS) will replace ASACS as a component of the North Atlantic Treaty Organisation (NATO) Integrated Air Defence System (NATINADS) around 2009. The programme will be based on NATO ACCS requirements with additional UK requirements being nationally funded. BACCS will provide computer-based static capability covering early warning, air policing and operational training using the existing ASACS radar sensors and communications infrastructure.

Deliveries of the Sentry AEW1, commenced in March 1991 and delivery of all seven airframes was complete in early 1992. These seven aircraft are of the same type as the 18 delivered to the multinational NATO early warning force between 1982/1985.

Powered by four CFM 56-2A-3 engines, the Sentry is designed to cruise at 29,000 feet whilst detecting air and surface contacts with its AN/APY-2 surveillance radar. Information is then transmitted back to interceptor aircraft and, ground air-and-ship-based units using a wide variety of digital datalinks. All are equipped with the Joint Tactical Information Distribution System (JTIDS) and a 665,360 word memory secure communication system.

Between 1998-2000, RAF Sentry aircraft were upgraded under the Radar System Improvement Programme (RSIP) costing some £120 million. New Global Positioning System navigation equipment was also installed. Most recently, Sentry AEW1 aircraft were deployed in support of Operation Telic during the 2003 Iraq War, and for Operation Oracle in support of ISAF in Afghanistan from 2002.

No comments ! ;)

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon avis nos 4 E-3F SDCA sont suffisants, n'oublions pas que nous avons nos 3 ou 4 E-2C Hawkeye de la 4F.

De plus les 17 AWACS de l'OTAN sont basé en Europe (base de Geilenkirchen) ca pemret de ne pas trop user nos précieux AWAC Snon ? ;)

:arrow: Tout d'abord ,3 avions de guet hawkeye pour bientôt 60 Rafale Marine ,la Marine aurait bien aimé en disposer de 4 ou 5 ;) 8) et ensuite disposer de 4 E-3F AWACS me semble insuffisant pour l'armée de l'air afin de permettre d'assurer une permanence sur un théatre d'OPS et surtout la gestion des opérations aériennes ,pour rappel :sa capacité au vu du modèle 2015 est de disposer d'un parc de 380 avions de combat (Rafale et Mirage ) nécessaire pour aligner en ligne: 300 avions.

Donc question pertinente ,est-ce un bon ratio 4 AWACS / 300 aéronefs :?: :idea: ,sachant que la base militaire US/OTAN de Geilenkirchen en a 17 ,17 de qui des Européens ,des US ou des 2 :?:

3 avions de guet navalisés assurant la gestion de 60 Rafale M (en fait 35 à 40 sur un PAN ou PA2) et seulement 4 pour 5 fois plus d'avions.

Il n'y a pas un problème de déficit capacitaire ? :oops:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc question pertinente ,est-ce un bon ratio 4 AWACS / 300 aéronefs ,sachant que la base militaire US/OTAN de Geilenkirchen en a 17 ,17 de qui des Européens ,des US ou des 2

3 avions de guet navalisés assurant la gestion de 60 Rafale M (en fait 35 à 40 sur un PAN ou PA2) et seulement 4 pour 5 fois plus d'avions.

1- Un E-3 peut gérer beaucoup plus d'avions qu'un E-2

2- Les avions de la marine peuvent etre pris en charge par un E3 et vis versa. :o

Cela dit un 4e E2 ne serait, à mon avis, pas de trop vu leur faible taux de disponibilité.

Et aussi un projet d'AWACS européen sur base A330/340 et radar à antenne active pour l'horizon 2015-2020 (remplacement des E3). C'est un peu grotesque d'etre 100% dépendant des USA pour un type d'avion aussi important.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pense qu'avec les progres fait en matiere de radars basés au sol (nostradamus, maillage Martha, radar giraffe, M3R etc...) a terme on aura plus, ou alors moins besoin d'awacs pour la protection du territoire et ceux ci seront plutot destinés aux OPEX donc 4 c'est deja pas mal. En plus l'awacs se fait vieux et est en bien des domaines obsoletes, tres vulnerable face aux missiles longues portées... On devrait deja reflechir a de nouveaus concepts (radar bistatique avion/drone par exemple).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petites remarques sur les E3F Il est vrai que la France a fait le choix de 4 awacs; cela peut sembler faible mais lorsque que l'on sait que c'est grâce aux Anglais que l'on en a un 4ème, on peut réfléchir à la question ! Le choix de l'époque (fin 80) était logique car il n'était question que de surveiller le flan EST et non regarder partout ! Maintenant il est vrai que les menaces ont changées et surtout il faut se déployer hors de nos frontières ... les contraintes opérationnelles ne sont donc plus les mêmes. De même on ne peut pas comparer un E3 et un E2. Leurs missions et leurs capacités ne sont pas les mêmes ... Pour les nouveaux concepts, il semble impossible de se passer de ce système de détection avancée ! Mais il est vrai que de nouvelles technologies sont actuellement disponibles (antennes poutres type ERIEYE) et surtout le veillissement des E3F se fait sentir de plus en plus. Enfin le maître mot reste toujours l'argent ... et malheureusement les différentes lois de finances sont passées par là !!! Amicalement ... Un grand connaisseur de l'E3F

Share this post


Link to post
Share on other sites

POur les E3 de l'OTAN ,ils sont sous commandement OTAN etant toujours deployé par zone (4 ou 5 en permanence VOL) Les 17 sont deployable sur une zone de front en Supplement de ceux de l'US AIR FORCE ... pas en lieu et place ,mais bien en supplement ,en temps de crise programmèe lors des tests de combat possible Est-Ouest ,il y aurait eu a l'epoque au minimum de 10 à 15 awacs en vol + les Jstars :shock: (c'estpas assez pour la zone Ouest ??) Maintenant les Anglais verifie une zone et le Francais une autre ,donc les E3 de l'OTAN sont deployé là ou l'OTAN se trouve déployèe aussi ;) 4 rien que pour la France et 4 pour l'angleterre si mes souvenirs sont bons ,ca fait une fameuse zone de couverture rien qu'a eux deux :lol: Ajjoute a cela les 17 de l'OTAN + la flotte US Ben si il y a encore une mouche qui n'est pas vue ,c'ets que les radar sont aveugles :twisted: Pour ce qui est du concept Drone ,c'ets déjà intégré aux systeme Jstar et E3 US ,donc je suppose que la mise a niveau des Europèens (otan COMPRIS) est aussi pour intégré les donnèes retransmises par ceux-ci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que les anglais avaient prévu d'en avoir 7 des E3, en particulier pour surveiller toute la mer du Nord, pour se protéger des attaques de TU22 Backfire et également protéger les convois US REFORGER. En ont-ils vraiment acheté 7 entre temps, avec la fin de la guerre froide, je ne sais plu. Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

En parlant de l'E3-F: s'en ai où la mise à niveau RSIP (Radar System Improvement Program) ? et la la refonte des systèmes embarqués en "architecture ouverte" des postes de travail? et est ce que le MDRS (Mission Data Recording System) est en place (remplacement des bandes magnétiques d'enregistremt , par des disques magnéto-optiques).

Share this post


Link to post
Share on other sites

on en revient toujours au meme probleme Philippe ! :lol: les sous ! :lol: ;)

Bon Arnaud ,soit tu commences à casser ta tirelire :lol: ,soit il faut que tu lances une campagne de don. A en juger cet article.

Les Awacs coûteront plus de 6 milliards à la France

Les achats d'Awacs, ces avions radar américains, coûteront à la France 6,2 milliards d'euros, dont 2,5 milliards pour le maintien en condition opérationnelle (MCO, 40 % du coût), sur près de 50 ans, le coût annuel étant de 125 millions. Sur ce dossier, le CPRA pointe notamment "la dépendance vis-à-vis des États-Unis" qui "ne laisse guère de marge pour moduler les dépenses de rénovation et de maintien de l'interopérabilité". Le MCO à effectuer sur 2007-2020 (10 à 20 millions de coût par an) induit ainsi "des contraintes majeures et oblige à suivre les évolutions technologiques au rythme du pays menant", c'est-à-dire les États-Unis.

Stratege va encore râler. :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Marine il me semble avec 3 E-2C arrive en avoir un en permanence dans le ciel. Donc à mon avis il nous faut 6 AWACS : 3 pour surveiller la France et 3 pour le principal théâtre d’opération.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Marine il me semble avec 3 E-2C arrive en avoir un en permanence dans le ciel.

Donc à mon avis il nous faut 6 AWACS : 3 pour surveiller la France et 3 pour le principal théâtre d’opération.

Il suffit de 2 awac pour avoir une permanence opérationelle (un awac a une endurence bien supèrieure a un E2C) en général 2 awac se succèdent en l'air pendant qu'un 3ème est en opération (exercice, théatre exterieur, etc..) et le 4ème est en entretien ou en sert a l'entrainement.

@+, Arka

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me souviens que dans un des numéros d'Air Fan, on analysait le parc aérien de la future FRRE (Force de Réaction Rapide Europénne) le nombre d'AWACS était jugé trés suffisant par contre, on manque cruellement d'avions SEAD, de guerre électronique (en France depuis le retrait des DC-8 Sarigue il ne nous reste plus que les 2 Transall Gabriel et les F1-CR) et de ravitailleurs (les C-135FR commencent à bien dater)

Share this post


Link to post
Share on other sites

et toujours pas de missile anti -radar , por remplacer les martels :?:

Share this post


Link to post
Share on other sites

et toujours pas de missile anti -radar , por remplacer les martels :?:

Cette mission devrait être remplie par une version dédiée de l'AASM.

Quand aux DC-8 saringue, ils avaient été entièrement modernisés, mais retiré en raison de coût d'entretien prohibitif... qu'elle idée aussi d'utiliser comme plateforme un DC-8 hords d'âge...

@+, Arka

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand aux DC-8 saringue, ils avaient été entièrement modernisés.

@+, Arka

Correction :quant au DC-8 sarigue ,il avait été modernisé !

il n'y en à toujours eu qu'un seul ,sauf à l'époque de la transition entre le sarigue ancienne génération et le sarigue nouvelle génération.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arka_Voltchek a ecrit: Cette mission devrait être remplie par une version dédiée de l'AASM. Quand aux DC-8 saringue, ils avaient été entièrement modernisés, mais retiré en raison de coût d'entretien prohibitif... qu'elle idée aussi d'utiliser comme plateforme un DC-8 hords d'âge... >>>>> Actuellement il y avait une raison technique pour l'abandon des DC-8. Il me semble que c'est une des rare occasions ou en France on s'est loupes sur le devis de poid et perforamnces pour un avion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La France et Dassault n'ont pas jamais penser de faire un AWACS comme les brasilien? L'Italie n'a pas des AWACS. :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Combien cela nous coûterai si on voulait développer tout seul un AWACS air et un AWACS mer aussi bon que les US ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Combien cela nous coûterai si on voulait développer tout seul un AWACS air et un AWACS mer aussi bon que les US ?

Les deux à la fois?

Le systeme AWAC couterait 2 M€ à developper.

L'adaptation sur un avion de transport civil ou militaire quelque centaines de m€.

Mais developper un avion marine comme l'E2 couterait au moins 3 M€ sans le systeme et sans l'achat des avions.

Au total un double programme national nous couterait 8 M€.

Sur ce dossier, le CPRA pointe notamment "la dépendance vis-à-vis des États-Unis" qui "ne laisse guère de marge pour moduler les dépenses de rénovation et de maintien de l'interopérabilité". Le MCO à effectuer sur 2007-2020 (10 à 20 millions de coût par an) induit ainsi "des contraintes majeures et oblige à suivre les évolutions technologiques au rythme du pays menant", c'est-à-dire les États-Unis. Stratege va encore râler.

Heureusement qu'on les modernise au meme rythme que les USA car si c'est pour avoir des awacs obsoletes comme nombre de nos matériels ! :rolleyes:

pas question de moduler les depenses de renovations ou de ne pas suivre les evolutions technologiques!

L'accord avec les USA fait que on est a l'abri des pieges logiciels donc on a pas de dépendance vis a vis de l'utilisation et c'est ce qui importe.

Maintenant j'aurai préféré un programme Européen à defaut d'etre national faute d'argent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,536
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Nouveau Utilisateur
    Newest Member
    Nouveau Utilisateur
    Joined
  • Forum Statistics

    20,969
    Total Topics
    1,342,189
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries