Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

28 mois plus tard .


Gibbs le Cajun
 Share

Recommended Posts

En tout cas, moi je ne resterais pas chez moi, je choisirais plutôt de squatter un supermarché doté de grilles et volets roulants bien épais ou un port : on peut se faire un beau "chateau fort" en entassant des containers sur 2 ou 3 étages et le contenu des containers sera bien pratique, proche de l'eau pour s'enfuir en vedette rapide si possible.... ou mieux encore, squatter un porte-conteneurs et enlever les passerelles d'accès. Lutter contre des zombies comme on fait contre les pirates, en leur interdisant de monter à bord.  

J éspére que cela ne signera pas la mort de ce fil mais je crois qu alexandre vient de nous donner la solution ultime .

Le porte conteneurs !

Isolé, en pleine mer , trés difficile d accés méme pour des zombies amphibies, et surtout pour peu qu il ne s agissent pas d un porte conteneur de Mercedes a destination du Qatar ,il disposerais de ressources en eau , victuailles et tout ce que l on peut imaginer, quasi infini.

 

Bon il reste quelques légers problémes .

1 .Comment l atteindre ? Moi je suis tranquille a la campagne avec tous mes avantages mais a plus de 600km de la premiére mer .Et 600 km en tractuer c est long !

2 Combien faut il ,étre car méme si je récupére une ou deux blonde en route cela risque d étre juste .

Link to comment
Share on other sites

J éspére que cela ne signera pas la mort de ce fil mais je crois qu alexandre vient de nous donner la solution ultime .

Le porte conteneurs !

Isolé, en pleine mer , trés difficile d accés méme pour des zombies amphibies, et surtout pour peu qu il ne s agissent pas d un porte conteneur de Mercedes a destination du Qatar ,il disposerais de ressources en eau , victuailles et tout ce que l on peut imaginer, quasi infini.

 

Bon il reste quelques légers problémes .

1 .Comment l atteindre ? Moi je suis tranquille a la campagne avec tous mes avantages mais a plus de 600km de la premiére mer .Et 600 km en tractuer c est long !

2 Combien faut il ,étre car méme si je récupére une ou deux blonde en route cela risque d étre juste .

Ah mon avis les bateau auront quitté la zone au debut de l'attaque ,ensuite ,faut avoir les compétence pour faire marché le truc...Mais pour moi une fois que tu a nétoyé une ile ,sa peu etre une bonne idée ,de la piraterie dans les ports....

Link to comment
Share on other sites

En cas de pandémie, les milliers de navires en mers (du porte-conteneur chinois au navire de croisière américain en passant par les pétroliers grecs et les navires et sous-marins militaires) ne pouront pas rentrer au port (où régnera l'anarchie de toute façon). Ils resteront au large. Les équipages et les passagers seront donc avec un peu de chance épargnés.  

Si les navires se regroupent pour choisir une destination (une ïle assez grande, isolée et non infectée) les chances des réunir des centaines de survivants (l'entraide sera nécessaire de toute façon pour survivre le temps que les zombies meurts) est élevé.

 

Tiens, un porte-avion escortant une flotte civile disparate fuyant un ennemi mortel, à la recherche d'une terre promise.... ça me fait penser à Galactica =)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

ça me fait penser à Galactica =)

ça me fait penser que dans Galactica la vie de la flotte est très loin d'être un long fleuve tranquille :)

Heureusement les zombies n'ont pas de basestar et de têtes nucléaires.

Dans l'optique où les Etats s'effondre et ou la contagion "réussie", l'idée de sanctuariser une île me paraît bonne. Reste qu'il faut viser une île assez grande, ayant de bonne capacité pour l'agriculture et qui ne soit pas surpeuplée. Si je prends une île comme la Martinique ou la Guadeloupe pour exemple, croyez moi ça va vite être le bordel vu qu'elles sont trèèèèèèès loin de l'autosuffisance alimentaire. Et j'identifie plusieurs centaines de sources de conflit possibles, rien que dans les relations entre insulaires et réfugiés, le tout sous tension de ressources rares et s'amoindrissant.

Link to comment
Share on other sites

En cas de pandémie, les milliers de navires en mers (du porte-conteneur chinois au navire de croisière américain en passant par les pétroliers grecs et les navires et sous-marins militaires) ne pouront pas rentrer au port (où régnera l'anarchie de toute façon). Ils resteront au large. Les équipages et les passagers seront donc avec un peu de chance épargnés.  

Si les navires se regroupent pour choisir une destination (une ïle assez grande, isolée et non infectée) les chances des réunir des centaines de survivants (l'entraide sera nécessaire de toute façon pour survivre le temps que les zombies meurts) est élevé.

 

Tiens, un porte-avion escortant une flotte civile disparate fuyant un ennemi mortel, à la recherche d'une terre promise.... ça me fait penser à Galactica =)

 

J'aime beaucoup ce nouveau petit sénario a rajouté au possibilité....la survie pour moi est au large !

Link to comment
Share on other sites

ça me fait penser que dans Galactica la vie de la flotte est très loin d'être un long fleuve tranquille :)

Heureusement les zombies n'ont pas de basestar et de têtes nucléaires.

Dans l'optique où les Etats s'effondre et ou la contagion "réussie", l'idée de sanctuariser une île me paraît bonne. Reste qu'il faut viser une île assez grande, ayant de bonne capacité pour l'agriculture et qui ne soit pas surpeuplée. Si je prends une île comme la Martinique ou la Guadeloupe pour exemple, croyez moi ça va vite être le bordel vu qu'elles sont trèèèèèèès loin de l'autosuffisance alimentaire. Et j'identifie plusieurs centaines de sources de conflit possibles, rien que dans les relations entre insulaires et réfugiés, le tout sous tension de ressources rares et s'amoindrissant.

Moi je reste mon idée principal pour moi (Rien de personnel bien sur... ;) ) je pense a la Nouvelle Zélande ,qui est en surplus au niveau alimentaire !

J'avait déjà annoncé mon idée sinon :

 

Pour moi les population qui seront épargné si elle applique les réglés les plus drastique de quarantaine ce serait les iles de taille intermédiaire a plus de 5000 km de(s) l'épicentre(s). Si on part d'un épicentre londonien et après d'une pandémie Afro-Eurasienne et Américaine :

-Australie(peu survire sur le début ,mais finira sans doute logiquement par etre contaminé par les réfugiés indonésiens(Papou) qui ne sont que a une centaine de km de leur cote)

-Iles indonésiennes ,Bornéo ,Nouvelle Guinée ,Philippine etc...(trop proche les une des autre ,et population trop importante ,certaine peuvent sans sortir...)

-Madagascar(des horde de petite embarcation venu d’Afrique risque ramené le virus...)

-Japon(comme l’Australie...)

Pour moi la grand partie de l'humanité qui aura survécu sera répartie sur 4(ou 5) iles principal : Nouvelle Zélande ,Nouvelle Calédonie ,Fidji ,Tasmanie et éventuellement Hawaï . Et plusieurs petit ilots d'humanité comme : Les Galapagos , Bermudes ,Acore ,Guam ,les Marianne ,etc...

Pour les Caraibe c'est mort ,trop proche des cote les flux de réfugier Américain ,Mexicain ,Vénézuélien ,et Colombien font les envahir...

 

En plus la "quatrade" (NZ ,NC ,Tasmanie et Fidji) offre au niveau ressource un gros plus : Tasmanie trés riche en bois ,NZ trés riche en culture (et en VIN d'ailleur) ,calédonie il y a pas mal de métaux..

 

Sinon plus prêt de nous ,je pensait au ile Anglo normand ,ou a l'ile de Goland qui est trés riche agricole...

Link to comment
Share on other sites

hormis l'option on est déjà embarqué et on quitte le continent ,pour les autres même si ils ne sont pas forcément loin de la mer sa sera compliqué de tenté de rejoindre la côte ,entre les contaminés errant partout ,routes encombré de voitures abandonnés ,la possibilité d'être bloqué dans une zone de quarantaine (tel département trop infecté et hop ) et donc difficile de forcé des barrages géré par l'armée qui à mon avis ne fera pas dans la dentelle .

 

de la région Parisienne à la Nouvelle-Zélande ,sa risque d'être compliqué le voyage mon cher Kiwi de Fer  ;)

 

à moins d'avoir déjà organiser ton plan d'évacuation avant la crise et donc que tu partes dans le début , je ne vois pas d'autres solutions  :)

surtout qu'i y aura sûrement un paquet de mondes qui pensera à sa ,prendre un navire et quitté le continent .

 

pour lac moissonneuse batteuse ,je pense que Loac pense à une virée  à travers champs  ,si une bande de contaminés errent en plaine ,tu leurs passe dessus  =D

 

donc je pense qu'on est obligé d'agir sur plusieurs phases :

 

se mettre en sécurité ,et attendre la phase suivante qui sera moins bordélique (se retrouvé sur les routes de l'exode s'est pas top ) ,quand sa se calmera un peu pour étudier l'option évacuation .

donc on s'organise pour se protéger/durer/résister et une fois qu'on sent que l'on maîtrise très bien l'environnement proche on peu commencer à étudie une option on quitte notre zone .

 

mais si il y a un manque d'information sur se qui se passe dans le reste du pays ,sa pourrait-être compliqué .

 

enfin moi je vois sa comme sa  =)

Link to comment
Share on other sites

 

donc je pense qu'on est obligé d'agir sur plusieurs phases :

 

se mettre en sécurité ,et attendre la phase suivante qui sera moins bordélique (se retrouvé sur les routes de l'exode s'est pas top ) ,quand sa se calmera un peu pour étudier l'option évacuation .

donc on s'organise pour se protéger/durer/résister et une fois qu'on sent que l'on maîtrise très bien l'environnement proche on peu commencer à étudie une option on quitte notre zone

+1, j approuve, je pense que c'est ce que je ferai.

 

La panique générale risque d'etre meurtriere, les pillages la regle. Je pense qu'il faut se constituer un cercle restreint de confiance (famille proche dans un lieu connu) et pas se lancer dans de grande migration. Connaitre les environs est un avantage

 

(Le plus drole, c'est que j'en ai  discuté avec ma femme quand on s'est mis a regarder walking dead...)

L'endroit idéal dans ma région, si on avait le choix et si la place est libre, serait une ferme fortifiée (protection perimétrique), grande cour securisée pour stocker a l'occasion des vehicules (donc les fameuses moisonneuses mdr, les agriculteurs ont en plus souvent des reserves de carburant) et créer un espace pour animaux ou petit jardin , point d'eau (puit), cave, cheminées à la ancienne pour les froids hivers). L'idéal avec de l'eolien ou du panneau solaire parce que l'electricité ca va vite etre restreint). Le luxe ce serait de recuperer vite un groupe electrogène.

 

Les plus chanceux auront encore des grands parents connaisseurs en jardinage et en depouillages de lapin, ben oui les citadins comme moi ont perdu toute notion de survie de base (les surgeles vont vite etre epuisés =) ...)...

Edited by Francois60-2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

hormis l'option on est déjà embarqué et on quitte le continent ,pour les autres même si ils ne sont pas forcément loin de la mer sa sera compliqué de tenté de rejoindre la côte ,entre les contaminés errant partout ,routes encombré de voitures abandonnés ,la possibilité d'être bloqué dans une zone de quarantaine (tel département trop infecté et hop ) et donc difficile de forcé des barrages géré par l'armée qui à mon avis ne fera pas dans la dentelle .

 

de la région Parisienne à la Nouvelle-Zélande ,sa risque d'être compliqué le voyage mon cher Kiwi de Fer  ;)

 

à moins d'avoir déjà organiser ton plan d'évacuation avant la crise et donc que tu partes dans le début , je ne vois pas d'autres solutions  :)

surtout qu'i y aura sûrement un paquet de mondes qui pensera à sa ,prendre un navire et quitté le continent .

 

pour lac moissonneuse batteuse ,je pense que Loac pense à une virée  à travers champs  ,si une bande de contaminés errent en plaine ,tu leurs passe dessus  =D

 

donc je pense qu'on est obligé d'agir sur plusieurs phases :

 

se mettre en sécurité ,et attendre la phase suivante qui sera moins bordélique (se retrouvé sur les routes de l'exode s'est pas top ) ,quand sa se calmera un peu pour étudier l'option évacuation .

donc on s'organise pour se protéger/durer/résister et une fois qu'on sent que l'on maîtrise très bien l'environnement proche on peu commencer à étudie une option on quitte notre zone .

 

mais si il y a un manque d'information sur se qui se passe dans le reste du pays ,sa pourrait-être compliqué .

 

enfin moi je vois sa comme sa  =)

Ah je ne te le fait pas dire ,si je me débrouille bien je choppe un vol(avec les risque que l'escale a Bombay ou Hong Kong se transforme en calvaire ,et que on doivent faire le plein nous meme en essayant de pas se faire bouffé) sinon effectivement j’attendrais la faim du "bordel incroyable" qui va suivre ,je penserait trouvé un groupe de personne assez motivé et s’installe dans un des château fort que compte la France ou alors sur une ou plusieurs ile fluviale. En suite pour moi s’approcher de l’Afrique c'est la mort assuré ,déjà que se continent c'est l'enfer alors avec des contaminé et toute les conséquente géopolitique que ça aura ,sa risque de devenir le purgatoire ,avec la piraterie tous le long des cotes... Pareil pour les caraïbe et panama...

Donc ,vu que j'ai la chance de savoir navigué a la voile ,je pense me rendre jusqu’à la marina de ma ville choisir un des nombreux bateau ,atteindre la mer ,puis faire un tour du coté des Iles Anglo-normande (il y a beaucoup de chance quelle servent de point ra-liment a l'armé ,et elle possède un aéroport.) faire le point et si je trouve un plus gros bateau et un équipage je bouge au Féroé , j’attends l'été et avec un brise glace on part pour longé toute la cote russe j'ausqu'au Béring et aprés on redescend sur le pacifique sud !

 

Oui je sait la dernière partie c'est toute expédition mais c'est le moins risqué et le plus cour surtout...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Vu le nombre de châteaux forts en France il y a moyen de pouvoir s'y réfugier.

 

Moi je go dans le Périgord, la région aux 1000 châteaux, en plus c'est recouvert de foret et bien irrigué (pas de probléme d'eau et de nourriture) et pas loin de chez moi.

Puis vu qu'une partie de ma famille et mes proches y habitent, il y a moyen de créer un clan de grande importance, plus facile pour se défendre contre d'autres groupes de survivants/pillards, qu'en étant seul ou avec sa femme et ses gosses, puis la confiance et la cohésion seront toujours meilleurs qu'avec une bande d'inconnu.

 

 

Bon, abordons un des point essentiel en cas de pandémie mondiale de zombification :

 

Combien de temps va mettre le virus pour muter et infecter d'autres formes de vies que les humains et/ou infecter la totalité des espèces vivantes sur Terre ?

 

Parce que du coup si tous les animaux commencent à devenir des zombies, il n'y a plus d'espoir de s'en sortir. Ou que l'on aille, on croisera forcément une forme de vie potentiellement porteuse de la maladie...

Ce point n'est quasiment jamais aborder, mais vu le nombre d'animaux qui nous côtoient, il y a toutes les chances pour que la maladie finisse par muter. Surtout pour les mammifères carnivores, qui par la suite pourraient le transmettre aux herbivores, oiseaux etc. ce qui va beaucoup compliqué la vie des survivants.

Imaginez que les rats/rongeurs soient infectés, c'est inarrêtable, ou des vols de centaines/milliers d'oiseaux zombies qui viennent attaquer tout ce qui bouge, même en mer cela devient ingérable.

Bon dans notre malheur on a de la "chance", il est improbable que les insectes chopent le virus, sinon là c'est vraiment la fin, par contre qu'ils soient capable de le transmettre (mouches et autres moustiques)...

Link to comment
Share on other sites

Oui je sait la dernière partie c'est toute expédition mais c'est le moins risqué et le plus cour surtout...

 

Mouais, et il y a 0 points de ravitaillement le long de la côte russe (en plus d'une mer probablement difficile), sur la côte africaine tu peux envisager de t'arrêter pour piller/chasser/trouver des points d'eau potable.

En partant assez tôt dans la saison je tenterai ma chance plutôt de ce coté, puis rallier les Mascareignes. Si la Réunion n'a pas été touchée elle a les moyens d'être auto suffisante sur le plan alimentaire.

 

Au delà des stratégies individuelles, ce qu'il serait intéressant de regarder ce sont les stratégies collectives à mettre en place sur ce type de crise :

 

- Groupes d'autodéfenses 

- Organisation des villages/quartiers

- Stratégie de stockage et d’approvisionnement

- Maintien des règles pré-crises ou édiction de nouvelles règles

- Relations Etat/communautés locales organisées en concurrence du monopole de la violence légitime

- Relations entre communautés (coopération/conflits, ça ne veut pas dire qu'on se fout nécesserement sur la gueule mais qu'il y a des deals, des phénomènes de concurrence qui dans un contexte de raréfaction et de finitude de certaines ressources ne va pas manquer d'apparaître)

- Réorganisation de la vie sociale

 

Faut t'il d'ailleurs se contenter de survivre ?

L'organisation d'un ratissage de l'espace, l'extension des zones sécurisées, une politique d'expansion (au dépend des contaminés ou des autres communautés humaines) avec des modalités qui peuvent varier (création d'un pôle de prospérité au milieu du bordel, relations économiques, contrôle des ressources essentielles, ou encore la violence bien sur)

 

Pleins de questions que la filmographie se pose sans arrêt, rapportant souvent beaucoup les choses aux conflits violents ce qui me paraît réducteur (mais meilleurs pour les ventes  =D ) 

 

Perso et si tant est qu'il soit possible d'anticiper rapidement :

 

- L'organisation à l'échelle locale sur la base de la confiance d'un petit groupe pour assurer la défense d'un village/d'un quartier

- Un gros travail d'information, de com et de prévention à l'échelle locale

- la fortification collective d'un ensemble urbain, d'un patelin, d'un domaine

- mettre en place rapidement une cellule logistique

- organiser le débat sur la collectivisation d'un certain nombres de biens (armes, véhicules, entrepôt, terrains ...)

 

ça impose déjà une division importante du travail avec des spécialisations (logistique, défense, politique vis à vis des réfugiés et des autres communautés ...) et à long terme qui en amène bien d'autre puisqu'il faut restructurer complètement la société (production, éducation, infrastructures ...)

 

Avec tout un pan de gestion et d'anticipation des risques

 

- Menaces des contaminés

- gestion sanitaire (c'es con mais à quoi bon se barricader si on crève tous d'une épidémie de grippe ou de froid, pendant que les contaminés nous bouffent nos maladies continuent à nous bouffer de l'intérieur, les femmes à avoir des enfants, les MST et l'alcool risquent également d'être rapidement un problème)

- Divisions internes (tel ou tel individu ou groupe d'individu prennent un pouvoir trop important, contrôlent un secteur économique, impose de nouvelles règles) qui appellent à une vraie réflexion sur l'organisation de la vie (démocratie, dictature, oligarchie ...)

Link to comment
Share on other sites

^^^^ les sauts d'espèces ne sont pas si communs que cela (en tout cas ils sont rares à l'echelle evolutive, ca ne se fait pas en 2 mois ...)

Exactement ! Bon dans le cas de la série des 28 ,(faudrait bien resté la deçu parceque du coup Gibbs a laché l'affaire alors que c'est son idée et donc évité les HS,...) Le virus est transmis par un singe....

Par contre moi j'ai d'autre problématique ,comment les contaminé(faut vraiment ce mette a l'esprit que se sont devenu des animaux) réagis :

 

-par rapport au froid ? il migre de façon naturel et instinctif vers le sud ?

 

-au maladie ? Que se soit a cause du froid ou autre ! Aussi faut pensé que les contaminé seront habillé ,se qui risque d’être pas très pratique pour "déféqué" ,en gros la plus part "ce feront dessus" se qui n'est pas top niveau hygiène ,et il se peu donc que des infection se produise !

 

-au objet ? Oui il y a des singe qui massacre d''autre singe a l'aide de pierre ,alors pourquoi pas des contaminé !

 

-au autre être vivant ? Je sait pas si un homme(ou même plusieurs) on les moyen physique de tué d'autre être vivant(Chien ,chat ,rat ,lapin ,cerf ,sanglier ,etc....) pour moi les seul animaux qui risque d’être des proie des contaminé sa risque d’être les vache et les mouton ,qui seront enfermé dans leur enclos....

 

-les autre prédateur qui risque d'apparaitre ,meute de chien ,animaux échappé de Zoo ,cirque ,etc....

Link to comment
Share on other sites

 Si la Réunion n'a pas été touchée elle a les moyens d'être auto suffisante sur le plan alimentaire.

 

 Hein ?

Cette île a une densité 2 fois supérieur à la moyenne nationale (de plus, les 3/4 de l'île sont montagneux et donc difficilement exploitable). La croissance de sa population est encore importante et elle importe presque tout ce quelle consomme.

Si à ça tu rajoutes un aflux important de réfugiés, ça va être  l'enfer.

Je pense qu'il serait plus pertinent d'aller sur la grande île à côté (Madagascar).

Link to comment
Share on other sites

 Hein ?

Cette île a une densité 2 fois supérieur à la moyenne nationale (de plus, les 3/4 de l'île sont montagneux et donc difficilement exploitable). La croissance de sa population est encore importante et elle importe presque tout ce quelle consomme.

Si à ça tu rajoutes un aflux important de réfugiés, ça va être  l'enfer.

Je pense qu'il serait plus pertinent d'aller sur la grande île à côté (Madagascar).

 

Effectivement, je veux bien nuancer ce que je dis, elle produit 75% des légumes qu'elle consomme, et seulement 10% pour l'élevage. Par contre sa production d’œufs couvre 100% des besoins.

Reste la pêche. ça ne tient effectivement pas compte des intrants qui eux sont tous importés. Mais bon on passe aussi en économie de survie, ça veut dire qu'il y a moins de gaspillage et que pas mal de biens de consommations passent à la trappe. (adieu essences, voitures, produits chimiques, aliments transformés et tourteaux sojas OGM)

Accessoirement il y a de la canne, il y a le stock de rhum !  :happy:

ça repose une fois de plus la question de la coopération au delà de la bulle des survivants, avec les communautés des autres pays du coin.

 

Si à ça tu rajoutes un aflux important de réfugiés, ça va être  l'enfer.

 

 

L'île est assez isolée et difficile à atteindre sur une embarcation de fortune, ça ne change pas trop les données macros à mon avis.

Suffit de voir les différences de stats entre Mayotte et la Réunion pour les migrations (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/074000765/index.shtml)

 

Bref, c'est loin, et même si je suis ultra-marin je pense qu'il faut se focaliser sur ce que les autres peuvent expérimenter en métro !

Link to comment
Share on other sites

Madagascar, c'est une mauvaise bonne idée ... les malgaches n'aiment pas beaucoup les blancs (dixit une amie d'origine malgache) dont l'arrivée d'un nombre conséquent va vite tourner au conflit, d'une part, d'autre part, le pays n'a absolument pas les moyens techniques et structurelles de gérer de telle situation.

 

Tandis que la Réunion a non seulement les structures nécessaire mais aussi peut être autosuffisant avec la réduction des champs de cannes, ajouter à cela que de nombreux réunionnais ont encore des cours qui peuvent garantir un potager.(même en ville) C'est d'ailleurs ce qui c'est passé durant la SGM lorsque que les anglais ont placé l'île sous embargo. Par contre c'est niveau viande et fruit mer qu'on trouve le risque de manque.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Mouais, et il y a 0 points de ravitaillement le long de la côte russe (en plus d'une mer probablement difficile), sur la côte africaine tu peux envisager de t'arrêter pour piller/chasser/trouver des points d'eau potable.

Ahaha ,0 point de ravitaillement ,a bon c'est quoi ça alors  :

 

-Tromsø : Norvège : 61 897 hab

-Mourmansk : Russie : 336 137 hab

-Amderma : Russie : 650 hab

-Dikson : Russie : 742 hab

-Tiksi : Russie : 742 hab

-Pevek : Russie :4969 hab

 

Tout les ports que je vient de cité sont des port de la voix maritime du nord ,il comporte de nombreux avantage ,en plus d’être pour la plupart situé sur des iles ou des presque-ile il possède également tous des aéroport ,du fait de leur extrême isolement il doivent avoir des moyen d’être le plus possible en autosuffisance ,il on donc d'importante réserve de nourriture et d'essence . Pour relier le pacifique nord depuis les féroé par cette route ,il faut environ 25 jour .

 

Pour ce qui est de la cote africaine ou tu veut t’arrête et chassé ,ces plutôt toi qui va être arrêté et chassé a mon avis...

 

ce qui va se passé en Afrique c'est ce qui va se passé partout et ces se qui se passe déjà dans un mesure moins dans les coin les plus chaud du globe en se moment ,l'apparition des seigneur de la guerre avec tous le système féodale qui va avec.

Mon trajet par le Nord offre de nombreux avantage en comparaison au tien. Nourriture ,rien n’empêche de laissé trainé des filets ,ou s’arrête chassé le renne ou le lièvre arctique ,ou même l'ours polaire... Sécurité ,toute c'est région son rare en homme ,donc la contamination n'aura sens doute pas atteint c'est ville ,si jamais elle les atteint l’espérance de vie de personne contaminé est quasi nul du au condition métrologique extrême ainsi que par la présence des ours . Il y a également moyen de trouvé assez facilement un brise glace nucléaire ,ce qui permets une grande économie d’essence...

Link to comment
Share on other sites

je suis pas sur que ces iles acceptent les migrants en masse, je compte pas trop sur cette option.

 

pour l'organisation local à plus grande echelle et pour rebondir sur l'idee de ferme fortifiée/château, je crois au retour en grace de Vauban et autres villes bien fortifiées, qui pourraient facilement décider d'une quarantaine stricte et se couper ainsi du monde pour un temps si la connaissance du danger est rapidement pris en compte. Et hop retour au moyen âge... La visite du mont saint michel serait interrompue pour un temps...

Edited by Francois60-2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Effectivement, je veux bien nuancer ce que je dis, elle produit 75% des légumes qu'elle consomme, et seulement 10% pour l'élevage. Par contre sa production d’œufs couvre 100% des besoins.

Reste la pêche. ça ne tient effectivement pas compte des intrants qui eux sont tous importés. Mais bon on passe aussi en économie de survie, ça veut dire qu'il y a moins de gaspillage et que pas mal de biens de consommations passent à la trappe. (adieu essences, voitures, produits chimiques, aliments transformés et tourteaux sojas OGM)

Accessoirement il y a de la canne, il y a le stock de rhum !  :happy:

ça repose une fois de plus la question de la coopération au delà de la bulle des survivants, avec les communautés des autres pays du coin.

 

 

L'île est assez isolée et difficile à atteindre sur une embarcation de fortune, ça ne change pas trop les données macros à mon avis.

Suffit de voir les différences de stats entre Mayotte et la Réunion pour les migrations (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/074000765/index.shtml)

 

Bref, c'est loin, et même si je suis ultra-marin je pense qu'il faut se focaliser sur ce que les autres peuvent expérimenter en métro !

La présence militaire sur place est comment ? Sinon je pense que c'est une bonne idée ,il y aussi par la suite la possibilité de piller les ville côtière contaminé de leur matérielle les plus précieux voir de conquérir ou de s'allier avec d'autre Ile comme l'ile Maurice ou Diego Garcia...

Link to comment
Share on other sites

Ahaha ,0 point de ravitaillement ,a bon c'est quoi ça alors  :

 

-Tromsø : Norvège : 61 897 hab

-Mourmansk : Russie : 336 137 hab

-Amderma : Russie : 650 hab

-Dikson : Russie : 742 hab

-Tiksi : Russie : 742 hab

-Pevek : Russie :4969 hab

 

Tout les ports que je vient de cité sont des port de la voix maritime du nord ,il comporte de nombreux avantage ,en plus d’être pour la plupart situé sur des iles ou des presque-ile il possède également tous des aéroport ,du fait de leur extrême isolement il doivent avoir des moyen d’être le plus possible en autosuffisance ,il on donc d'importante réserve de nourriture et d'essence . Pour relier le pacifique nord depuis les féroé par cette route ,il faut environ 25 jour .

 

Pour ce qui est de la cote africaine ou tu veut t’arrête et chassé ,ces plutôt toi qui va être arrêté et chassé a mon avis...

 

Ton raisonnement se tient  

Je suis plutôt du chaud que du froid donc ça influence mon choix  ^-^

 

Pour les conséquences sur l'Afrique d'une "contamination" je spécule pas mal sur les conséquences. C'est un continent avec beaucoup de mobilité et d'interdépendances. Je ne suis pas absolument sur que ça tourne à la Mad Max, ce qui est une version exagérée, particulière et privilégiée du cinéma d'anticipation (parce que ça ramène plus de cash et que c'est moins chiant à regarder  ??? ). Si tu voyages un peu en Afrique ce n'est pas "Blood Diamond" ou la RDC partout, bien au contraire. Je me demande même si les communautés rurales de certains pays d'Afrique de l'Ouest n'auraient pas un avantage décisif en terme de capacité d'adaptation par rapport à nos propres structures sociales. Enfin ça reste de la spéculation (heureusement !). 

 

Mon opinion est qu'il y a d'autres facteurs que le nombres d'armes à feu par citoyens qui entre en ligne de compte. Au contraire je pense que c'est plus un facteur de risque entre communautés (et dans une certaines mesures entre individus) humaines dans un monde post apocalyptique. On revient sur le débat des armes à feux aux US, avoir pleins de flingues ou un flingue apparent ne dissuade pas l'agresseur et rend la résolution des conflits interpersonnels ou intercommunautés beaucoup plus violents.

 

La présence militaire sur place est comment ?

 

 

Terre

2e RPIMA, 850 personnels, compte 1/2 seulement est un combattant "pro"

Le RSMA doit fournir une compagnie mais le niveau doit être plus faible.

Mer

2 frégates de classe Floréal, 2 patrouilleur, 1 BATRAL

1 ou 2 Panther

Air

2 C-160

+ Les gendarmes qui doivent être assez nombreux. EDIT : 950 gendarmes

Tout est là : http://fr.wikipedia.org/wiki/Forces_arm%C3%A9es_de_la_zone_sud_de_l'oc%C3%A9an_Indien

Edited by Berezech
Link to comment
Share on other sites

Exactement ! Bon dans le cas de la série des 28 ,(faudrait bien resté la deçu parceque du coup Gibbs a laché l'affaire alors que c'est son idée et donc évité les HS,...) Le virus est transmis par un singe....

Par contre moi j'ai d'autre problématique ,comment les contaminé(faut vraiment ce mette a l'esprit que se sont devenu des animaux) réagis :

 

-par rapport au froid ? il migre de façon naturel et instinctif vers le sud ?

 

-au maladie ? Que se soit a cause du froid ou autre ! Aussi faut pensé que les contaminé seront habillé ,se qui risque d’être pas très pratique pour "déféqué" ,en gros la plus part "ce feront dessus" se qui n'est pas top niveau hygiène ,et il se peu donc que des infection se produise !

 

-au objet ? Oui il y a des singe qui massacre d''autre singe a l'aide de pierre ,alors pourquoi pas des contaminé !

 

-au autre être vivant ? Je sait pas si un homme(ou même plusieurs) on les moyen physique de tué d'autre être vivant(Chien ,chat ,rat ,lapin ,cerf ,sanglier ,etc....) pour moi les seul animaux qui risque d’être des proie des contaminé sa risque d’être les vache et les mouton ,qui seront enfermé dans leur enclos....

 

-les autre prédateur qui risque d'apparaitre ,meute de chien ,animaux échappé de Zoo ,cirque ,etc....

non t'inquiète ,j'ai pas lâché l'affaire  ;)

 

s'est vrai qu'il y a un paquet de questions intéressante même si on part en dehors du scénario 28 jours plus tard .

du moment qu'on y revient s'est le principal  :)

 

ben pour les îles je pense qu'hormis un plan organisé par les états ,en accord avec les états de ses îles  ou simplement des îles appartenant aux pays infecté feront le tri de se qui sera possible ou pas d'accepté au niveau évacués .

 

en mode solo j'arrive en bateau perso ( pas beaucoup de monde) effectivement il y aura peut-être possibilité de ne pas se faire jeté ,peut-être par les habitants de ses îles .

 

mais on peu aussi avoir le PB de gens s'enfuyant du continent Africain proche de Madagascar par exemple ,donc un bordel monstre pour une administration malgache pas préparé à sa (et pas de moyens ) ,alors voir arrivé des blancs déjà pas aimé sa va être compliqué ...

 

et oui ,si le virus de la fureur s'est installé dans le monde ,se sera sauve qui peu pour pas mal de monde ,et les Africains penseront peut-être aussi à Madagascar .

 

et puis j'imagine que les gens des îles sa ne sera pas forcément l'inconvénient de recevoir des évacués qui sera mis en avant (même si ils pensent) ,mais surtout la crainte de l'arrivé du virus sur leur île avec des évacués ,même si il y a des zones de quarantaine ,le risque sera quand même présent et prégnant psychologiquement pour les îliens (pour certaines îles sa peu se se géré les zones de quarantaine mais pour d'autres je pense pas ... ) .

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

non t'inquiète ,j'ai pas lâché l'affaire  ;)

 

s'est vrai qu'il y a un paquet de questions intéressante même si on part en dehors du scénario 28 jours plus tard .

du moment qu'on y revient s'est le principal  :)

 

ben pour les îles je pense qu'hormis un plan organisé par les états ,en accord avec les états de ses îles  ou simplement des îles appartenant aux pays infecté feront le tri de se qui sera possible ou pas d'accepté au niveau évacués .

 

en mode solo j'arrive en bateau perso ( pas beaucoup de monde) effectivement il y aura peut-être possibilité de ne pas se faire jeté ,peut-être par les habitants de ses îles .

 

mais on peu aussi avoir le PB de gens s'enfuyant du continent Africain proche de Madagascar par exemple ,donc un bordel monstre pour une administration malgache pas préparé à sa (et pas de moyens ) ,alors voir arrivé des blancs déjà pas aimé sa va être compliqué ...

 

et oui ,si le virus de la fureur s'est installé dans le monde ,se sera sauve qui peu pour pas mal de monde ,et les Africains penseront peut-être aussi à Madagascar .

 

et puis j'imagine que les gens des îles sa ne sera pas forcément l'inconvénient de recevoir des évacués qui sera mis en avant (même si ils pensent) ,mais surtout la crainte de l'arrivé du virus sur leur île avec des évacués ,même si il y a des zones de quarantaine ,le risque sera quand même présent et prégnant psychologiquement pour les îliens (pour certaines îles sa peu se se géré les zones de quarantaine mais pour d'autres je pense pas ... ) .

Exactement ,quand tu voit ce que sont prêt a faire des désespéré pour fuir la pauvreté alors imagine pour fuir la mort...... Madagascar ,Zanzibar ,Le cap vert les Canaries ,sa va etre Lampédousa en 100 fois pire.

 

 

Ton raisonnement se tient  

Je suis plutôt du chaud que du froid donc ça influence mon choix  ^-^

 

Pour les conséquences sur l'Afrique d'une "contamination" je spécule pas mal sur les conséquences. C'est un continent avec beaucoup de mobilité et d'interdépendances. Je ne suis pas absolument sur que ça tourne à la Mad Max, ce qui est une version exagérée, particulière et privilégiée du cinéma d'anticipation (parce que ça ramène plus de cash et que c'est moins chiant à regarder  ??? ). Si tu voyages un peu en Afrique ce n'est pas "Blood Diamond" ou la RDC partout, bien au contraire. Je me demande même si les communautés rurales de certains pays d'Afrique de l'Ouest n'auraient pas un avantage décisif en terme de capacité d'adaptation par rapport à nos propres structures sociales. Enfin ça reste de la spéculation (heureusement !). 

 

Mon opinion est qu'il y a d'autres facteurs que le nombres d'armes à feu par citoyens qui entre en ligne de compte. Au contraire je pense que c'est plus un facteur de risque entre communautés (et dans une certaines mesures entre individus) humaines dans un monde post apocalyptique. On revient sur le débat des armes à feux aux US, avoir pleins de flingues ou un flingue apparent ne dissuade pas l'agresseur et rend la résolution des conflits interpersonnels ou intercommunautés beaucoup plus violents.

 

 

Terre

2e RPIMA, 850 personnels, compte 1/2 seulement est un combattant "pro"

Le RSMA doit fournir une compagnie mais le niveau doit être plus faible.

Mer

2 frégates de classe Floréal, 2 patrouilleur, 1 BATRAL

1 ou 2 Panther

Air

2 C-160

+ Les gendarmes qui doivent être assez nombreux. EDIT : 950 gendarmes

Tout est là : 

Link to comment
Share on other sites

Dans WWZ (le livre) Les zombies de Brooks gèlent. Les populations fuient donc vers le grand nord. Nos contaminés de "28 jours" ne devraient pas trop apprécier non plus les températures inférieures à 0°C.

 

Sinon la question que je me pose c'est:" Les zombies ont-ils le sens du rythme? " 

Dans les films, les zombies sont toujours solitaire. Certe ils progressent en masse mais jamais de manière harmonieuse. bon OK un zombie c'est con. Mais jusqu'a quel point? Le Q.I d'un contaminé est-il inférieur à celui d'une sardine? regardez comment cette dernière se déplace au sein de son banc. Il y a une relative harmonie sociale qui ne demande pas un effort intellectuel hors normes. Et c'est le cas de nombreuses espèces.

Si j'ouvre ce débat ce n'est pas pour monter une nouvelle comédie musicale, bien au contraire.

Dans les films, les "Z" s'amassent comme des abrutis, le long des clôtures et puis... rien. Avez vous déjà vu ces images de foules ou plutôt d'émeutes où les gens se mettent à secouer, ensemble une grille? Celle-ci ne fait pas long feu. En effet, une foule qui secoue une structure EN RYTHME, n'est pas la somme de la force de ces individus mais quelque que chose de bien plus puissant.

Voilà pourquoi je soumets cette question du rythme car cela change beaucoup la puissance potentielle de nos zombies et donc des défenses à organiser.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Dans WWZ (le livre) Les zombies de Brooks gèlent. Les populations fuient donc vers le grand nord. Nos contaminés de "28 jours" ne devraient pas trop apprécier non plus les températures inférieures à 0°C.

 

Sinon la question que je me pose c'est:" Les zombies ont-ils le sens du rythme? " 

Dans les films, les zombies sont toujours solitaire. Certe ils progressent en masse mais jamais de manière harmonieuse. bon OK un zombie c'est con. Mais jusqu'a quel point? Le Q.I d'un contaminé est-il inférieur à celui d'une sardine? regardez comment cette dernière se déplace au sein de son banc. Il y a une relative harmonie sociale qui ne demande pas un effort intellectuel hors normes. Et c'est le cas de nombreuses espèces.

Si j'ouvre ce débat ce n'est pas pour monter une nouvelle comédie musicale, bien au contraire.

Dans les films, les "Z" s'amassent comme des abrutis, le long des clôtures et puis... rien. Avez vous déjà vu ces images de foules ou plutôt d'émeutes où les gens se mettent à secouer, ensemble une grille? Celle-ci ne fait pas long feu. En effet, une foule qui secoue une structure EN RYTHME, n'est pas la somme de la force de ces individus mais quelque que chose de bien plus puissant.

Voilà pourquoi je soumets cette question du rythme car cela change beaucoup la puissance potentielle de nos zombies et donc des défenses à organiser.

Trés bonne question ça ! Ah quelle point le contaminé est bête ? ou plutôt quelle est intelligence et l'interaction social d'un contaminé ?

 

Pour ce qui est de la grille,voir mes photo plus haut a mon avis c'est une très mauvaise idée ,une grille ça se grimpe et surtout ça se défonce comme tu la dit...Imaginon comme gibbs la dit des contaminé qui agirait comme des loup ,en meute et qui encerclerait leur proie....

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...