Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

28 mois plus tard .


Gibbs le Cajun
 Share

Recommended Posts

Exactement ! Bon dans le cas de la série des 28 ,(faudrait bien resté la deçu parceque du coup Gibbs a laché l'affaire alors que c'est son idée et donc évité les HS,...) Le virus est transmis par un singe....

Par contre moi j'ai d'autre problématique ,comment les contaminé(faut vraiment ce mette a l'esprit que se sont devenu des animaux) réagis :

 

-par rapport au froid ? il migre de façon naturel et instinctif vers le sud ?

 

-au maladie ? Que se soit a cause du froid ou autre ! Aussi faut pensé que les contaminé seront habillé ,se qui risque d’être pas très pratique pour "déféqué" ,en gros la plus part "ce feront dessus" se qui n'est pas top niveau hygiène ,et il se peu donc que des infection se produise !

 

-au objet ? Oui il y a des singe qui massacre d''autre singe a l'aide de pierre ,alors pourquoi pas des contaminé !

 

-au autre être vivant ? Je sait pas si un homme(ou même plusieurs) on les moyen physique de tué d'autre être vivant(Chien ,chat ,rat ,lapin ,cerf ,sanglier ,etc....) pour moi les seul animaux qui risque d’être des proie des contaminé sa risque d’être les vache et les mouton ,qui seront enfermé dans leur enclos....

 

-les autre prédateur qui risque d'apparaitre ,meute de chien ,animaux échappé de Zoo ,cirque ,etc....

 

 

Le virus de 28j plus tard est une arme biologique donc deja triturée

Le passage singe-homme est le plus facile (le singe etant très proche de l'homme)

 

Le reste ? on a des enragé, y'a aucune reaction cohérente à attendre : c'est pareil avec la rage naturelle au point que certains animaux se laissent mourir de soif. Si on pousse la logique au max on a donc des contaminés qui risquent de mourir par paquet au premier hiver venu ou à la première grosse canicule (faut reflechir pour trouver de l'eau, pas si courante et accessible que ca, surtout pour de l'eau potable non polluée)

 

De plus la moindre ecorchure risque de s'infecter, la moindre absorption d'eau contaminée risque de provoquer une infection intestinale

Et les contaminés dans 28j ne consomment pas de nourriture, ils seront probablement affaiblis en moins d'une semaine -10j (donc plus vote que dans le film) surtout vu le métabolisme accéléré et les véritables pertes de sangs (vomissements) qu'ils ont

 

En gros ils sont condamnés à courte échéance

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Eh bien moi c’est simple, je me réfugierais dans une oasis, abandonnée si possible, et pas loin d’une zone de production de pétrole.

 

Le désert est une bonne protection, je pense.

 

Je pense même, que ce milieu peut supporter une importante population si l’on tape dans les nappes phréatiques fossiles pour une agriculture vivrière et les besoins physiologiques de bases,  ainsi qu’une source d’énergie abondante et d’usage commode pouvant faire fonctionner un semblant d’industrie.  Il y a moyen d’organiser/maintenir une société technologiquement évolué.

Link to comment
Share on other sites

En fait le choix dépend de la durée de l'épidémie et de la présence des infectés.

 

Si celle-ci est courte (quelques semaines ou mois), il suffit de se cacher quelque part avec des réserves de nourriture suffisante. Une fois la crise passée, les survivants sortiront de leur cachette... 

 

En revanche si les infectés peuvent survivent longtemps (des années) en se nourrissant d'animaux et d'eau, alors il faut envisager un lieu isolé, protégé, avec des moyens de cultiver et de produire ce que l'on a besoin dans la durée. C'est mille fois plus complexe et nécessite d'être plusieurs (hommes et femmes) afin de reproduire une société en miniature. 

 

Donc il est nécessaire d'étudier le comportement des zombies pour savoir ce qu'on doit faire, et donc pas forcément de s'isoler tout de suite le plus loin possible. 

Edited by alexandreVBCI
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

L’idéal est d’aller s’isoler tout de suite et d’avoir des moyens de se renseigner sur ce qui se passe ailleurs, genre poste de CB ou réception satellite. Attendre, c’est prendre le risque de ne plus pouvoir rejoindre une/sa cache,  soit que l’on manquera de moyens de transports, de carburant, et/ou le voyage sera devenus dangereux.  Il faut profiter des premiers moments de sidération pour se mettre à labri.

 

Et même si la crise est courte, l’intérêt de se mettre au vert est de ne pas avoir à subir trop directement les conséquences de l’effondrement des états, ou au minimum de leurs désorganisations ; même si l’épidémie en elle-même est courte, ses conséquences sur les sociétés seront certainement durables et rétablir l’ordre prendra du temps. Les hommes sans le cadre policé de la civilisation sont probablement bien plus dangereux que n’importe quelle calamité.

Link to comment
Share on other sites

L’idéal est d’aller s’isoler tout de suite et d’avoir des moyens de se renseigner sur ce qui se passe ailleurs, genre poste de CB ou réception satellite. Attendre, c’est prendre le risque de ne plus pouvoir rejoindre une/sa cache,  soit que l’on manquera de moyens de transports, de carburant, et/ou le voyage sera devenus dangereux.  Il faut profiter des premiers moments de sidération pour se mettre à labri.

 

Et même si la crise est courte, l’intérêt de se mettre au vert est de ne pas avoir à subir trop directement les conséquences de l’effondrement des états, ou au minimum de leurs désorganisations ; même si l’épidémie en elle-même est courte, ses conséquences sur les sociétés seront certainement durables et rétablir l’ordre prendra du temps. Les hommes sans le cadre policé de la civilisation sont probablement bien plus dangereux que n’importe quelle calamité.

 

En général si la crise est soudaine, les survivaliste privilégie le replie sur soit le plus local possible. De manière a laisser passer le gros du bordel initial. Et de voir si le bordel se stabilise un peu ou pas.

 

En résumé duck and cover. On s'enferme dans son abri préparé sous la maison, ou pas loin ... et on attend quelques jour, semaines.

 

Ensuite vient la retraite. On évalue l'ambiance a l'extérieure, puis on essaye de gagner la retraite qu'on s'est préparé. Une retraite c'est un endroit isolé du bordel, caché, dans lequel on pourra vivre longtemps voire très longtemps en petite communauté.

 

Si la retraite est lointaine on a pris soin de se ménager des caches au long du parcours pour se ravitailler, cacher des moyen de locomotion, des armes etc. De meme on essaye de contacter les groupe survivaliste qu'on a connu avant la crise pour établir s'il peuvent ou s'il on peut les aider, s'il peuvent servir d'étape ou de plan B.

 

Le choix de la retraite est tres compliqué. Elle répond a beaucoup de contraintes opposées. Elle doit etre assez proche pour qu'on puisse y accéder sans prendre des risque immense, mais en même temps très isolé pour pas devenir une cible de choix pendant le bordel et apres.

 

Elle doit être assez grande et confortable pour y vivre longtemps en complète autonomie dans un relatif confort, mais aussi être très facile a défendre et peu attractive ...

 

Une des solution de facilité c'est de partir en mer en bateau ... ça fait a la fois retraite et moyen de locomotion, et l'océan permet de s'épargner beaucoup de souci, assure la fourniture en eau, et sert de voie de transport pour aller a peu près n'importe ou, pour peu que le machin puisse aussi naviguer sur des fleuve on peu aller partout.

 

Bien sur pour choisir cette retraite il faut habiter pres d'un port, pour garantir qu'on se fera pas chiper le bateau au début du bordel ... parce qu'un bateau c'est difficile a planquer :lol:

 

Pour les zombie ... a priori ils ont du mal a nager ... et l'eau de mer iodé sur de grande étendu fortement exposé au soleil a le bon gout de tuer tres bien les microbes.

 

On peut ensuite imaginer une vie style pirates, avec des caches un peu partout sur des iles désertes ou amis, et des criques improbable inaccessible depuis la terre.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour ma part, je vie à Val-d'Or au Québec, dans la région que l'on appel l'Abitibi. Bien que nordique, elle à la capacité d'autonomie alimentaire et industriel. Son grand avantage, elle est isolé et relié sur terre par uniquement 4 routes et un rail traversant forêt à perte de vue. 
https://maps.google.ca/?ie=UTF8&hl=fr

 

En nombre, la région est la seconde au Québec en nombre d'arme a feu posséder par la population et premier en terme de proportion. (un peu plus d'un propriétaire par 3 habitant). Ici, la chasse fait partie de la culture populaire. 

Au final, au fil du temps, les nombreuses mines de la région peuvent être transformer en dernier replis isolé. 

 

 

 

Au final, dans le goût de ce sujet, voici une publication de l'un de nos membres représentant la sécurité civile sur notre comité d'ON

http://preparationquebec.blogspot.ca/2012/04/10-10-10.html

Edited by Michael Guay
Link to comment
Share on other sites

Tout est un problème de signal et de son interprétation. Les survivalistes me font bien rire, parce qu'ils pensent qu'avec une arbalète et trois conserves, ils serront prets le jour où...

Le problème c'est de définir ce jour. ni trop tôt ni trop tard.

    Trop tôt:

_Allez expliquer à votre patron, que vous n'etes pas venu ces deux dernières semaines, parce que vous avez mal interpreté, une alerte OMS ou une étrange émeute en Turquie.

_Pire "Désolé monsieur l'agent mais ce type qui passait près de chez moi, bavait un peu. Je lui ai donc coller un pruneau en pleine tête." Vous prenez 20 ans ou plus con; vous viverez l'appocalypse depuis votre cellule et penserez à vos conserves, qui attendent dans votre cave.

    Trop tard:

_Vous ne cedez pas à la panique. Tous ça, c'est un complot des laboratoires, pour vendre du désinfectant.

_Vous aviez tous prévu, sauf que cette pandemie arrive en plein pendant vos vacances au camping des flots bleus.

 

De plus, réagir à un phénomène, sous-entends: comprendre ce phénomène. Un volcan, une tornade ou une grippe, on connait. Quoi-que..

Mais une émeute planétaire de zombies, comment les médias et les autorités vont-ils nous présenter la chose? Vont-ils seulement le comprendre eux même?

La seule véritable précaution, c'est l'adaptation permanente et une capacité de réaction rapide.

L'Histoire et plus particulèrement l'Histoire de la guerre, nous montrent bien que les merdes sont imprévisibles et que l'ennemi n'attaque jamais là où on l'attends. 

Edited by zone 51
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Non il a raison

Il n'y a que quelques pays ou etre survivaliste ne va pas faire passer pour un illuminé (avec à la clé une visite des monsieurs en bleu des FdO, des madames en rose de la DDASS et des services sociaux ou des messieurs/dames en blanc des services psychiatriques)

 

Faut etre réaliste, acheter un lopin de terre à aménager en bunker ce n''est pas à la portée de tout le monde ni en temps (y'a un boulot et une famille à assurer)  ni en argent (le lopin, la cabane/bunker, le materiel à l'interieur) ni en terme légal (oui parceque un barret .50 c'est un peu interdit en Europe voire dans la majorité des pays du monde)

Link to comment
Share on other sites

Tout est un problème de signal et de son interprétation. Les survivalistes me font bien rire, parce qu'ils pensent qu'avec une arbalète et trois conserves, ils serront prets le jour où...

Le problème c'est de définir ce jour. ni trop tôt ni trop tard.

    Trop tôt:

_Allez expliquer à votre patron, que vous n'etes pas venu ces deux dernières semaines, parce que vous avez mal interpreté, une alerte OMS ou une étrange émeute en Turquie.

_Pire "Désolé monsieur l'agent mais ce type qui passait près de chez moi, bavait un peu. Je lui ai donc coller un pruneau en pleine tête." Vous prenez 20 ans ou plus con; vous viverez l'appocalypse depuis votre cellule et penserez à vos conserves, qui attendent dans votre cave.

    Trop tard:

_Vous ne cedez pas à la panique. Tous ça, c'est un complot des laboratoires, pour vendre du désinfectant.

_Vous aviez tous prévu, sauf que cette pandemie arrive en plein pendant vos vacances au camping des flots bleus.

Exactement ,et ce que tu ça s'appliquera également au policier ,comment différencier un contaminé d'un mec bourré ou d'un enfant handicapé mental ! Tiré est une grosse responsabilité...

 

En général si la crise est soudaine, les survivaliste privilégie le replie sur soit le plus local possible. De manière a laisser passer le gros du bordel initial. Et de voir si le bordel se stabilise un peu ou pas.

 

En résumé duck and cover. On s'enferme dans son abri préparé sous la maison, ou pas loin ... et on attend quelques jour, semaines.

 

Ensuite vient la retraite. On évalue l'ambiance a l'extérieure, puis on essaye de gagner la retraite qu'on s'est préparé. Une retraite c'est un endroit isolé du bordel, caché, dans lequel on pourra vivre longtemps voire très longtemps en petite communauté.

 

Si la retraite est lointaine on a pris soin de se ménager des caches au long du parcours pour se ravitailler, cacher des moyen de locomotion, des armes etc. De meme on essaye de contacter les groupe survivaliste qu'on a connu avant la crise pour établir s'il peuvent ou s'il on peut les aider, s'il peuvent servir d'étape ou de plan B.

 

Le choix de la retraite est tres compliqué. Elle répond a beaucoup de contraintes opposées. Elle doit etre assez proche pour qu'on puisse y accéder sans prendre des risque immense, mais en même temps très isolé pour pas devenir une cible de choix pendant le bordel et apres.

 

Elle doit être assez grande et confortable pour y vivre longtemps en complète autonomie dans un relatif confort, mais aussi être très facile a défendre et peu attractive ...

 

Une des solution de facilité c'est de partir en mer en bateau ... ça fait a la fois retraite et moyen de locomotion, et l'océan permet de s'épargner beaucoup de souci, assure la fourniture en eau, et sert de voie de transport pour aller a peu près n'importe ou, pour peu que le machin puisse aussi naviguer sur des fleuve on peu aller partout.

 

Bien sur pour choisir cette retraite il faut habiter pres d'un port, pour garantir qu'on se fera pas chiper le bateau au début du bordel ... parce qu'un bateau c'est difficile a planquer :lol:

 

Pour les zombie ... a priori ils ont du mal a nager ... et l'eau de mer iodé sur de grande étendu fortement exposé au soleil a le bon gout de tuer tres bien les microbes.

 

On peut ensuite imaginer une vie style pirates, avec des caches un peu partout sur des iles désertes ou amis, et des criques improbable inaccessible depuis la terre.

Ahaha les personne qui font ça représente a mon 99.99999999999999999999999999999999999999999999% de la population ,plusieurs véhicule ,plusieurs résidence "tactique" ,etc....

Par contre je suis d'accord avec toi pour l'eau ,surtout quand on sait que : "Spécifiquement chez l'homme(contaminé par le virus de la rage) se développe également en fin d'évolution une hydrophobie : la vue de liquide provoque une peur non raisonnable, alors que le contact entraîne des sensations de brûlures insoutenables." ,donc si on se base sur un virus de type "rage"....

Link to comment
Share on other sites

Perso, en cas d'invasions de zombie je prends ma boussole et je pars directement vers le nord, à pied,  le nombre d'habitant par kilomètre chute rapidement. Ensuite je me trouve un beau lacs isolé avec chalet bien dissimulé et j'essaie de passer l'hivers =)

 

-Je pourrais pêcher ,mais je sais pas si je pourrais pêcher tout l'hivers ? ???

- faire du piégeage , j'ai regardé toutes les saisons de Bear Grylls ...

 

Est-ce que ce serait suffisant ? L'hivers dans la foret tout est mort  :'( 

Edited by Divos
Link to comment
Share on other sites

Non il a raison

Il n'y a que quelques pays ou etre survivaliste ne va pas faire passer pour un illuminé (avec à la clé une visite des monsieurs en bleu des FdO, des madames en rose de la DDASS et des services sociaux ou des messieurs/dames en blanc des services psychiatriques)

 

Faut etre réaliste, acheter un lopin de terre à aménager en bunker ce n''est pas à la portée de tout le monde ni en temps (y'a un boulot et une famille à assurer)  ni en argent (le lopin, la cabane/bunker, le materiel à l'interieur) ni en terme légal (oui parceque un barret .50 c'est un peu interdit en Europe voire dans la majorité des pays du monde)

 

 

Le survivalisme (j'en suis pas un hein) ça peut aller du simple au nawak donc l'arrivée des flics et services sociaux c'est pas pour tout de suite selon le cas. Une bonne partie des survivalistes calmes sont plus dans un optique faire une réserve (fric, bouffe, pharmacie domestique développée) en cas de perte d'emploi, maladie, accident dans la famille, catastrophe naturelle (la pluie suffit pour ruiner une famille quand on y pense**) et surtout font le double ou le triple de ce que recommande la sécurité civile en terme d'autonomie familiale (par exemple aux USA la FEMA recommande d'avoir de quoi tenir trois jours chez soi, tout simplement parce que les services publics en cas de grosse cata sont incapables d'intervenir pour tout le monde*) ou envisagent une procédure si jamais un cambrioleur se retrouve chez eux la nuit. A priori c'est une approche qui a toute sa légitimité mais elle demande une rigueur à laquelle pas mal de gens ont cessé de s'habituer. Certains en sont bêtement à dire "oui j'ai des sparadraps chez moi et je fais les courses pour plusieurs semaines plutôt que d'aller à l'expresse toutes les 48h".

 

Passé ça t'as ceux qui se sont trop documentés sur l'instabilité du monde et ont décidé de tout prévoir et bref disjonctent alors qu'ils étaient raisonnables avant. ça finit par se préparer 24/7 (accumulation de bouffe au-delà de toute considération, protection, équipement de défense, stockage de carburant, épargne dans tout un tas de devises et matériaux, mobilisation de la famille nucléaire dans ce genre de trucs, endoctrinement des gosses, drill de procédures etc) et pour le coup on le surprendra pas à Palvalas-les-Flots pendant l'apocalypse : ils n'ont pas les moyens d'y louer la paillote. -_-

 

Enfin t'as des sociopathes qui en sont à retirer leurs enfants de l'école, vivre en autarcie complète et présenter un danger latent pour le reste de la société qu'il s'agisse d'eux ou de leurs gosses déconnectés de tout système social et qui s'y retrouveront confrontés un jour... avec un vilain résultat. En général c'est ceux-là qui passent à la télé. Il y a une série de National Geographic consacrés à ces timbrés, qu'on trouve surtout aux USA. On tombe sur des dingos qui se sont mis à appliquer leurs compétences en bâtiment et soudure pour construire des citadelles souterraines et s'enrichir en vendant des préfabriquées aux types du même acabit ou encore d'autres refusant toute technologie est retombant à un stade qui dans les livres d'histoire ressemble soit au XVIIIième ou même à un logique de chasseur-cueilleur rappelant des humains proto-sumériens.

 

Le type qui creuse un bunker par chez nous il va surtout, avant la DDASS, les flics et les psy, se ramasser, dans un premier temps le fisc dans le coin de la figure parce qu'il s'agit d'un accroissement de sa surface habitable, et les services d'urbanisme dans un second temps car il n'a pas de permis de bâtir... C'est limite si l'Etat n'a pas intérêt à ce que tu le fasses pour accroître la matière imposable et opérer la péréquation de ton cadastre. :D >:D

 

*C'est aussi un des volets de la notion de défense totale à Singapour.

 

** Les fonds de secours publics peuvent prendre leurs temps et l'assureur privé fera son enquête pour déterminer s'il peut pas te mettre une partie de tes problèmes sur le dos.

Edited by Chronos
Link to comment
Share on other sites

Un scénario d ensemble ce dessine .

Aprés l attaque initiale beaucoup de gens ,dont je fais parti, semble vouloir,ce réfugier dans un abris , un chateau ou une prison .Mais juste le temps de laisser passer le gros de l orage; Ensuite il s agit de gagner la mer pour au final aller sur une ile .

Reste le probléme du trajet plus ou moins long selon sa localisation .

La moissoneuse batteuse est bien sur trop grosse et trop lente pour un trajet long .Le 4X4 ultimat trop cher !

Moi , idéalement j opterais pour un VAB avec tourelleau 12,7, un bon compromis entre taille , sécurité , puissance de feu et capacité de franchissement.Mais la encore il sera difficile de le trouver .

Link to comment
Share on other sites

il y a peut-être un système prévu d'organisation pour disons avoir du monde tout en étant en mode "isolé" ,et donc nourriture ,eau etc ...pour les personnels de ses centrales .

enfin j'imagine .

 

 

ben dans 28 jours plus tard ,les armes blanches ou de type batte de baseball sont utilisés ,et donc ben il faut faire gaffe .

le sang il ne faut pas s'en prendre dans les yeux ou dans la bouche ,évité d'avoir une plaie ou de se blessé lors d'un "contact" au "corps à corps avec un contaminé .

 

s'est sûr qu'à la campagne ,il y a des avantages et inconvénients ,ainsi qu'en ville comme le souligne Loac .

 

avec les engins agricole ,il y a de quoi avoir utilité question engin pour "faucher".

 

pour des maisons qui se touchent ou immeuble en ville,on peu toujours faire du "passe muraille" en perçant les murs afin d'avoir une liaison avec des voisins (pas contaminé Lol ) sans sortir dans les couloirs et ainsi augmenter les possibilités de défense et d'organisation par exemple .

 

moi j'ai pas mal d'avantage ,les maisons sont collé avec les voisins (en plus on à un étage ) ,se qui pourrait permettre se type d'opération passe muraille ,des jardins maraîcher derrière chez moi ,et une ferme (donc machine agricole que l'on pourrait "bricolé" pour circulé de manière sécurisé et passe-partout ) que l'on peu rejoindre par ses mêmes jardin (qui sont cloisonné par du grillage ou des mur )  les champs et une forêt derrière ses champs (chasse de gros et petit gibier ) .

 

avec un tracteur "blindé" ,avec du matos pour fauché (ben oui ,sa évite de coupé des têtes en mode débarqué Lol ) installé dessus ,un fusil de chasse (mon camilus et mon coupe coupe africain  mais là s'est que sa craint Lol si je dois les utilisé ) je peux allé un peu partout sans m'embourbé en plein champs ,circulé dans les rues ,allé en limite de forêt pour chassé (vu qu'il y a pas mal de gibier qui traverse les routes par chez moi ) on peu se démerdez .

et qui dit forêt dit aussi bois de chauffage .

 

 

on pourrait même prendre une remorque bricolé avec le tracteur pour emporté du monde lors de "sortie" ravito .

 

dans 28 jours plus tard ,les infectés semblent sortir plus facilement la nuit ,alors que dans 28 semaines plus tard ils semblent sortir aussi le jour .

 

 

en ville dans des immeubles ,on pourrait même badigeonné le sol dans les escaliers avec de la matière gluante/glissante .

 

 

Vous excluez cependant une constante des nouveaux films / jeux de zombie (The last of Us, DayZ, WarZ), les survivants ne sont pas nos amis ! Ils sont des concurrents et vous tuer pour s'approprier vos moyens de survies peut augmenter la leur.

 

Dans l'autre main, ces jeux permettent aussi de voir pas mal de principe du matériel à modifier, et des ressources à utiliser pour créer des armes / du soin (kraft) avec ce qu'on a sous la main.

 

 

Edit : Très bon le concept des porte conteners. J'habite à proximité de Marseille ou St Naz selon les mois donc j'y penserai. Maintenant, j'ai pas un permis en Jules Verne malheureusement ! Dans je ne sais quel Resident Evil (l'avant dernier) les méchants sont bien sur un bateau ultra moderne top moumoute de la mort qui tue .

Edited by Coriace
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Un ULM dans son garage ca le ferait pas mal aussi pour gagner la mer...

 

Faut savoir le piloter, en plus tu ne transporte rien avec un ulm et surtout pas ta famille.... et si tu as le moindre soucis tu es obligé de te poser n'importe où. 

 

A défaut de VAB, un camion blindé de transport de fonds devrait être assez solide (même si pas très rapide).

Link to comment
Share on other sites

Faut savoir le piloter, en plus tu ne transporte rien avec un ulm et surtout pas ta famille.... et si tu as le moindre soucis tu es obligé de te poser n'importe où. 

 

Sans compter une autonomie probablement trés faible...

Link to comment
Share on other sites

Pour rejoindre la mer ,ne pas oublié les fleuves ,je ne me souvient plus le pourcentage de la population qui habite soit en bord de mer soit en bord de fleuve ,mais c'est incroyable.

 

Quelle que remarque ,oui il ni aura pas que les contaminé comme danger :

-les autre survivants.

-les prisonnier qui se seront évadé ,et qui seront sans doute dans se chaos ,organisé comme des milice criminel.

-l'armée qui risque d’être sur les nerf a cause des autre danger.

-les animaux sauvage ou domestique(revenu a l'état sauvage par la force des chose..) ,meute de chien ,animaux échappé des zoo ,loup(les scientifique estime que sans grande présence humaine les loup serait de retour a Paris en 15ans).

-les zones chimique/nucléaire contaminé .

-Les épidémies qui peuvent resurgir.

-Les catastrophe naturelle auront un impact 1000 fois pire sans la présence de l'homme pour entretenir ses infrastructure(inondation ,etc...)

 

 

Faut savoir le piloter, en plus tu ne transporte rien avec un ulm et surtout pas ta famille.... et si tu as le moindre soucis tu es obligé de te poser n'importe où. 

 

A défaut de VAB, un camion blindé de transport de fonds devrait être assez solide (même si pas très rapide).

Pourquoi cherché un moyen de locomotion blindé ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour rejoindre la mer ,ne pas oublié les fleuves ,je ne me souvient plus le pourcentage de la population qui habite soit en bord de mer soit en bord de fleuve ,mais c'est incroyable.

 

Quelle que remarque ,oui il ni aura pas que les contaminé comme danger :

-les autre survivants.

-les prisonnier qui se seront évadé ,et qui seront sans doute dans se chaos ,organisé comme des milice criminel.

-l'armée qui risque d’être sur les nerf a cause des autre danger.

-les animaux sauvage ou domestique(revenu a l'état sauvage par la force des chose..) ,meute de chien ,animaux échappé des zoo ,loup(les scientifique estime que sans grande présence humaine les loup serait de retour a Paris en 15ans).

-les zones chimique/nucléaire contaminé .

-Les épidémies qui peuvent resurgir.

-Les catastrophe naturelle auront un impact 1000 fois pire sans la présence de l'homme pour entretenir ses infrastructure(inondation ,etc...)

 

 

Pourquoi cherché un moyen de locomotion blindé ?

Le véhicule blindé c est pour moi le méme principe que le réflexe de départ de s enfermer dans sa maison .

En cas de panne , tu t enfermes dans le VAB ou encore mieux un ARAVIS. Il sera impossible aux zombies de rentrer ( et a toi de sortir !).

Pas forcément une bonne solution certe, mais pour moi cela serait un réflexe .

 

Pour en revenir a ton message concernant les autres menaces qui surgiraient je délivrerais juste une petite anectode.

Pendant le siége de Sarajevo en 95 , les chiens qui ne ce sont pas fait manger sont effectivement revenus a l état sauvage et organisé en meute ils n ont pas eu peur de s attaquer a l homme. Entre autre au moins une sentinelle française qui a du ouvrir le feu devant le danger .

Link to comment
Share on other sites

Le véhicule blindé c est pour moi le méme principe que le réflexe de départ de s enfermer dans sa maison .

En cas de panne , tu t enfermes dans le VAB ou encore mieux un ARAVIS. Il sera impossible aux zombies de rentrer ( et a toi de sortir !).

Pas forcément une bonne solution certe, mais pour moi cela serait un réflexe .

 

 

En gros ,tes une grosse boite de conserve ,plein de bouffe pour contaminé ! ahaha "la patté Loac spéciale zombie ,élevé en pleine air" :P

 

Je comprend le principe et si j’avais le choix c'est aussi se que je choisirait ,plus pour ça capacité de franchissement ! C'est facile a conduire ?

Edited by Kiwi de fer
Link to comment
Share on other sites

Pour en revenir a ton message concernant les autres menaces qui surgiraient je délivrerais juste une petite anectode.

Pendant le siége de Sarajevo en 95 , les chiens qui ne ce sont pas fait manger sont effectivement revenus a l état sauvage et organisé en meute ils n ont pas eu peur de s attaquer a l homme. Entre autre au moins une sentinelle française qui a du ouvrir le feu devant le danger .

 Ahhh très intéressent ,sa ne m'étonne pas c'était la même chose a Pripiak

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...