Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

La série Star Wars continue !


Recommended Posts

Pour synthétiser ce que j'en pense je dirais que ces deux "héros" sont trop "Disney compatibles...", d'où le fait que j'espère vraiment qu'ils seront un peu poussés sur le côté et que les trois "Héros méchant" (Phasma, Snoke et Kylo Ren) seront plus présent... Mais j'y crois pas.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

S"agissant de la position de Vador dans A New Hope il ne faut pas oublier que Tarkin est un Grand Moff Impérial (bref, un grand satrape), un très haut fonctionnaire à la tête d'une station spatiale de combat de première importance. C'est pas un subordonné lambda non plus. L’État Major impérial existe encore et Dark Vador est un apprenti de Palpatine. Je dirais que dans l'épisode IV Vador exerce plus là la mission d'un très grand commissaire du Gouvernement sans vraiment avoir l'autorité sur Tarkin qui doit probablement répondre directement à l'Empereur lui aussi. Mon avis est que les deux ont des missions différentes. Tarkin doit faire plier les planètes séditieuses et casser le mouvement de haute politique soutenant la Rébellion. Vador est astreint à une tâche plus tactique de recherche et destruction. Tarkin est aussi un patricien de longue date et issu d'une famille de militaires. Il doit être plus difficile à intimider que d'autres.

Les choses changent toutefois avec la fin de l'Etoile Noire et la mort de Tarkin. Des moyens supplémentaires sont octroyés dans la traque des groupes armés, la mouvance politique étant par ailleurs morte avec la destruction d'Alderaan. Vador monte en grade et se voit octroyé un battlegroup complet.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Les autres amiraux croisés sont des officiers du battlegroup de l'Executor et donc des subordonnés à Vador qui a droit de vie et de mort sur eux. Donc pas grand chose à voir.

Le responsable des travaux de l'Etoile Noire dans le sixième épisode est également un simple exécutant chargé de la sécurité d'un chantier et de la bonne conduite de celui-ci.

Link to comment
Share on other sites

Les autres amiraux croisés sont des officiers du battlegroup de l'Executor et donc des subordonnés à Vador qui a droit de vie et de mort sur eux. Donc pas grand chose à voir.

Le responsable des travaux de l'Etoile Noire dans le sixième épisode est également un simple exécutant chargé de la sécurité d'un chantier et de la bonne conduite de celui-ci.

En fin de compte, on ne voit qu'un amiral au combat dans les films : l'amiral Ozzel, un vieil officier de l'Ancienne République et qui semble n'avoir que des capacités limitées (on indique dans l'UE qu'il est à ce poste uniquement parce que Palpatine veut maintenir la fiction de l'avancement graduel et accessoirement parce qu'il ne représente aucune menace potentielle). Son remplaçant, Piett, a fait ses classes dans la Bordure Extérieure mais il manque d'imagination (sauf pour faire avancer sa carrière) et n'a aucun sens de l'initiative... à sa décharge, il a vu comme Vador faisait sauter la chaîne de commandement et avait le sens de l'avancement rapide.

Dans l’Épisode IV, il y a bien Motti mais il est surtout là pour servir d'archétype de l'officier impérial, sur de lui, plus fort de ses relations que de qualités militaires. Il aurait très bien tenu son rang parmi les faisans dorés de la Wehrmacht à mon humble avis, et plutôt dans le genre Keitel. Surtout, il ne sert que de mannequin d'essai pour la Force de Vador.

Quant à Jerjerood (un moff mais mineur et choisi par Palpatine pour ses talents d'organisateur et sa propension à rester dans l'ombre), tu as bien résumé.

En vérité, il n'y a que peu d'amiraux capables dans l'Empire et ils sont tous issus de l'UE : Thrawn, Pellaeon et éventuellement Zsinj. Dalla pourrait aussi être incluse dans le lot, mais plus en retrait.

 

Link to comment
Share on other sites

À leur décharge c'est quoi être amiral dans un Empire universel ? Mener une guerre d'escadre ? Contre qui ? Pacifier des systèmes ? Oui passe encore mais c'est de la mission de police et le problème est politique et éventuellement colonial d'autant plus que le problème se limite à la bordure extérieure. Les routes commerciales sont pacifiées, les mondes industriels sont tranquilles et les gros mondes miniers aussi. L'Histoire entière se déroule dans les confins militaires de l'Empire.

À la rigueur le vrai problème est la lune gazière de Lando (et Vador reprend le contrôle du coin très rapidement). C'est le seul moment où un actif stratégique de l'Empire est vraiment en danger. Dans tous les autres cas c'est l'EM lui-même qui fait n'importe quoi ou veut faire de la figuration (Yavin IV aurait pu être réglée avec une grosse escadre de combat, du genre celle de l'Exécutor, Hoth s'est réglée d'elle-même, Endor.... on en a parlé).

Edited by Chronos
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Un autre chef de l'Empire qui est important est celui qui mène l'assaut sur la planète Hoth avec son TBTT.

Le général Veers est un pur tacticien mais il n'a aucune ambition politique. Il ne paraît pas profiter de son statut de héros impérial après Hoth et on n'en parle quasiment plus par la suite (il réapparaît brièvement dix ans après la bataille de Yavin dans l'UE - le retour de l'Empereur avec ses clones, une partie de l'UE assez controversée chez les fans). C'est dommage car il y avait de quoi créer un vrai personnage... mais il a été totalement abandonné dans les films (Veers sur Endor, ça aurait sans doute changé bien des choses).

Link to comment
Share on other sites

À leur décharge c'est quoi être amiral dans un Empire universel ? Mener une guerre d'escadre ? Contre qui ? Pacifier des systèmes ? Oui passe encore mais c'est de la mission de police et le problème est politique et éventuellement colonial d'autant plus que le problème se limite à la bordure extérieure. Les routes commerciales sont pacifiées, les mondes industriels sont tranquilles et les gros mondes miniers aussi. L'Histoire entière se déroule dans les confins militaires de l'Empire.

À la rigueur le vrai problème est la lune gazière de Lando (et Vador reprend le contrôle du coin très rapidement). C'est le seul moment où un actif stratégique de l'Empire est vraiment en danger. Dans tous les autres cas c'est l'EM lui-même qui fait n'importe quoi ou veut faire de la figuration (Yavin IV aurait pu être réglée avec une grosse escadre de combat, du genre celle de l'Exécutor, Hoth s'est réglée d'elle-même, Endor.... on en a parlé).

Plusieurs systèmes de la ceinture médiane soutiennent (parfois ouvertement)  la rébellion, par exemple Bothawui et ses colonies (donc quasiment tout un secteur), en tout cas suffisamment pour que les impériaux ne puissent pas se contenter de les écraser un à un grâce à leur supériorité. Alderaan est un monde du cœur, je crois que les Corelliens jouent eux même un peu double jeu vis à vis de l'Empire, qui est et reste une structure très décentrée et décentralisée à certains égards et en dépit de l'organisation militaro-administrative de Palpatine. 
Les mondes de Sluis Van et Mon Calamari sont ouvertement en rébellion mais je ne sais pas dans quelle mesure leur localisation dans la bordure extérieure joue sur la continuité de leur existence, les impériaux prennent ils la peine d'aller écraser une mouche à la périphérie ou se contentent ils de tenir les axes et pôles principaux ? (comme en Afghanistan par exemple).

Outre la rebellion l'empire doit policer (au sens littéral) d'immenses secteurs ouverts à la "loi du marché" c'est à dire de véritables empires criminels, de mondes non alignés et belliqueux, juguler la piraterie (importante dans certains secteurs) voir de temps en temps aller écraser un satrape qui a pris un peu trop d'autonomie (lot de tous les empires qui s'étendent et qui s'installe dans un mode de gestion clientéliste / féodal). Même avec des centaines de SD et des milliers d'autres vaisseaux la tâche est juste colossal et en faire l'économie donne très vite un effet boule de neige qui peut vraiment déraper durablement. Notons aussi que c'est tout cet aspect "pacificateur" qui constitue une grosse partie du capital politique de l'empire parmi les populations qui à des degrés divers le soutiennent et se battent dans son armée, un secteur qui vire à l'anarchie, même dans une société aux médias contrôlés ça fait assez vite tâche et c'est difficile à dissimuler.

Notons qu'au moment d'Endor, l'Empire est très loin de s'écrouler, il contrôle tous ses assets principaux, dispose de vastes flottes et même si la rebellion a réussi à prendre le contrôle de certain secteur, il ne s'agit nullement d'une situation irréversible et définitive. J'aurais tendance à faire une analogie avec la bataille historique de Manzikert (1071) https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Manzikert

La défaite à Endor n'est pas critique en soi (quoique la perte de la Deathstar ça doit chiffrer gros en perte, même pour un empire galactique), ou en tout cas elle ne bouleverse pas en elle même le rapport de force.
La perte d'autorité politique concentré dans l'empereur et son principal général (Vador) est par contre un coup dont le système tout entier ne peut pas se remettre facilement. Crise de succession, guerre civile, déstructuration des réseaux de défense et économiques, effondrement progressif et fragmentation de l'appareil militaire. Un système politique trop personnalisé est sa propre vulnérabilité.
Là dessus une rébellion moralement gonflée à bloc avec une excellente agit-prop, surfant sur quelques figures charismatique et la restauration d'un ordre très décentralisé (pas forcément une bonne chose pour "l'intérêt général" de la galaxie en fait) avec une relocalisation du pouvoir aux mains des gouvernements planétaires et/ou sectoriels, a un boulevard pour obtenir des ralliements. A fortiori puisqu'en plus d'être autoritaire il se trouve que Palpatine est raciste et sexiste (et qu'il n'a pas de moustache).

 

Le général Veers est un pur tacticien mais il n'a aucune ambition politique. Il ne paraît pas profiter de son statut de héros impérial après Hoth et on n'en parle quasiment plus par la suite (il réapparaît brièvement dix ans après la bataille de Yavin dans l'UE - le retour de l'Empereur avec ses clones, une partie de l'UE assez controversée chez les fans). C'est dommage car il y avait de quoi créer un vrai personnage... mais il a été totalement abandonné dans les films (Veers sur Endor, ça aurait sans doute changé bien des choses).

J'étais convaincu qu'il était tué sur Hoth (version novellisée de ESB), apparemment l'UE se contredit sur ce point. C'est clair que le film aurait pût développer un peu le personnage, les impériaux un peu capables (et sans pouvoirs de jedi) sont, avec sans doutes tous les marginaux, contrebandiers, chasseurs de primes etc ..., sans doutes les meilleurs personnages de cet univers.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Le général Veers est un pur tacticien mais il n'a aucune ambition politique. Il ne paraît pas profiter de son statut de héros impérial après Hoth et on n'en parle quasiment plus par la suite[...]

Il y a une raison à cela : dans l'adaptation roman de SW5:ESB, juste après que Veers ait détruit les générateurs de boucliers rebelles sur Hoth, un speeder rebelle (Rogue 4, piloté par Hobbie Klievan) fait le kamikaze à travers la fenêtre blindé.
Il n'y a aucun survivant dans le roman (canonique), mais Hobbie étant devenu populaire parmis les fans de l'UE, on dira qu'il a "juste" été sévèrement blessé. Du coup, Veers a bénéficié de la même "résurrection" ... pour périr dans une offensive futile dans le comics Dark Empire 2.

Pour le reste, la trilogie classique ne risque pas de montrer beaucoup de militaires impériaux efficaces, puisqu'elle montre surtout des victoires rebelles :biggrin:.

À leur décharge c'est quoi être amiral dans un Empire universel ? Mener une guerre d'escadre ? Contre qui ? Pacifier des systèmes ?

Objection votre honneur!

Un des rares bons points de l'UE (notamment les jeux vidéos TIE Fighter, et les comics post-Endor) a été de montrer a quel point la Marine Impériale est occupée ... et très peu par la rebellion proprement dite.

Les officiers efficaces mais apolitiques (à la Veers) se font les dents sur la traditionnelle chasse aux pirates et contrebandiers, et parfois aux territoires de non-droit (style Nar Shaada, et territoires sans loi de la Bordure Extérieure)

En passant le cran supérieur, ils sont appelés à subjuguer des systèmes pour leur ressources, ou qui ont osé se révolter (initialement des ex Séparatistes, puis ensuite des indépendantistes / bonnets rouges / black block, rayer la mention inutile :biggrin:).

Pour finir, une part significative de l'activité de la Marine, c'est ... la chasse aux traîtres.
Les officiers trop ouvertement ambitieux se font piéger par leurs rivaux, ou assassiner par des agents impériaux.
Ceux qui sont plus fûtés arrivent parfois à cacher leurs ambitions, et à rassembler des flottes significatives au service de leur ambition (Harkov, Zaarin).
Quand ces officiers sont déclarés traîtres, la Marine Impériale doit mobiliser des forces significatives pour les écraser.

Vu l'absence de vraie menace extérieure à l'Empire et le risque de traîtres, la police politique et le gouvernement impérial doit favoriser les officiers apparemment loyaux, même si la compétence doit en souffrir.

Edit: grilled : post complémentaire by bezerech :biggrin:

Edited by rogue0
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Plusieurs systèmes de la ceinture médiane soutiennent (parfois ouvertement)  la rébellion, par exemple Bothawui et ses colonies (donc quasiment tout un secteur), en tout cas suffisamment pour que les impériaux ne puissent pas se contenter de les écraser un à un grâce à leur supériorité. [...]
Notons aussi que c'est tout cet aspect "pacificateur" qui constitue une grosse partie du capital politique de l'empire parmi les populations qui à des degrés divers le soutiennent et se battent dans son armée, un secteur qui vire à l'anarchie, même dans une société aux médias contrôlés ça fait assez vite tâche et c'est difficile à dissimuler.

Bon résumé.

Je complète sur 3 axes :

  • le fait d'avoir des noyaux de Rébellion ou Séparatisme peut être un avantage politique pour l'Empire : après tout, il faut bien justifier l'état d'urgence et les pleins pouvoirs conférés à l'Empereur ?
     
  • comme indiqué précédemment, la Rébellion n'est pas la plus grande menace militaire pour la Marine Impériale.
    Comparé à la taille de l'Empire, la menace militaire de la Rébellion est insignifiante (ma comparaison la plus proche : la Thailande vs l'US Navy : oui, elle a un porte aéronef, et alors ?). Cependant, vu toutes les autres obligations de protection statique (chantiers naval, capitales de secteur, sources de matières premières), l'Empire ne peut pas concentrer  ses 10 CVN, pardon ses milliers de ISD sur une seule menace :dry:.
    :excl: Attention, je ne défend pas le déploiement impérial à Endor, qui est tout simplement inexcusable.
     
  • Ne pas oublier les défenses planétaires, qui sont loin de jouer les lignes Maginot.
    Ces défenses sont relativement communes et pas chères. Cf la réaction d'Ozzel dans SW5 sur des boucliers et artillerie anti-capital ship : "un repaire de contrebandier".
    Elles sont assez efficaces : le bouclier local est capable d'encaisser les bombardements de l'Executor, sauf si Vador voulait raser toute la planète (Or il voulait capturer Luke vivant si possible).
    Le canon à ion lourd est capable de neutraliser temporairement un ISD d'une seule salve.
    En gros, à moins de raser les planètes (ou d'avoir une Death Star sous la main), il faut plusieurs semaines de siège pour réduire une planète correctement protégée, ce qui laisse le temps à des flottes de venir en secours.

 

Notons qu'au moment d'Endor, l'Empire est très loin de s'écrouler, il contrôle tous ses assets principaux, dispose de vastes flottes [...]

La défaite à Endor n'est pas critique en soi (quoique la perte de la Deathstar ça doit chiffrer gros en perte, même pour un empire galactique), ou en tout cas elle ne bouleverse pas en elle même le rapport de force.
La perte d'autorité politique concentré dans l'empereur et son principal général (Vador) est par contre un coup dont le système tout entier ne peut pas se remettre facilement. Crise de succession, guerre civile, déstructuration des réseaux de défense et économiques, effondrement progressif et fragmentation de l'appareil militaire. Un système politique trop personnalisé est sa propre vulnérabilité.

C'est bien le scénario joué dans l' "ancien" UE, avant Disney.
Avec les futurs épisodes, je soupçonne que le processus d'écroulement de l'Empire suivra un chemin similaire ... juste 10 fois plus long.
Ce qui sera plus réaliste.

D'ailleurs, c'est le chemin que le comics Dark Empire avait choisi (6 ans après Endor, la capital impériale réduite en ruine par les guerres civiles impériales).
Il a fallu beaucoup de "script doctor" pour recoller la continuité avec les romans de T Zahn, décrivant Coruscant occupée par une Nouvelle République 5 ans après Endor.

 

Pour Vador, je crois que deux acteurs l'ont incarné : un avec masque et un autre a pris le relai pour la scène où on découvre son visage. Sûrement l'une si pas la meilleure scène de la saga. J'avais été surpris par sa tête, je ne l'imaginais pas comme ça. Surtout qu'à l'époque on n'avait aucune explication sur son apparence singulière.

rotj-vader-remove-mask.jpg

 

Disons même 4 acteurs maintenant:

  • David Prowse pour la carrure et les combats (ancien body builder) (merci pour la vidéo qui illustre pourquoi sa voix le surnommait "Darth Farmer" sur le tournage)
  • James Earl Jones pour la célèbre voix
  • Sebastien Shaw pour le visage démasqué, et le premier fantôme d'Anakin Skywalker (dans SW6 : ROTJ)
  • Hayden Christiansen : le fantôme d'Anakin porte désormais son visage)

Pas étonnant que David Prowse soit si amer sur Star Wars: il ne reste rien de sa performance en tant que Darth Vader...

Edited by rogue0
Link to comment
Share on other sites

  • Ne pas oublier les défenses planétaires, qui sont loin de jouer les lignes Maginot.
    Ces défenses sont relativement communes et pas chères. Cf la réaction d'Ozzel dans SW5 sur des boucliers et artillerie anti-capital ship : "un repaire de contrebandier".
    Elles sont assez efficaces : le bouclier local est capable d'encaisser les bombardements de l'Executor, sauf si Vador voulait raser toute la planète (Or il voulait capturer Luke vivant si possible).
    Le canon à ion lourd est capable de neutraliser temporairement un ISD d'une seule salve.
    En gros, à moins de raser les planètes (ou d'avoir une Death Star sous la main), il faut plusieurs semaines de siège pour réduire une planète correctement protégée, ce qui laisse le temps à des flottes de venir en secours.

C'est en fait la seule justification que je vois à l'existence d'un truc comme l'étoile de la mort. Les principales planètes disposent de bouclier intégral qui les rendent impénétrables à toute attaque conventionnelle. (exemple le siège de Borleias ou de Hoth). Du coup celui qui possède l'ouvre boîte disposte de la contingence absolue contre tout pouvoir local un peu ambitieux.
Et assiéger une planète en espérant qu'elle crève de faim (bon à part peut être Coruscant ou une planète vraiment impropre à l'agriculture) c'est complètement con. C'est pour ça que le blocus de fédération du commerce dans l'épisode I n'a aucun sens.

J'ai une idée de scénario qui germe pour la partie Wargame du fofo, je vais y réfléchir.

Link to comment
Share on other sites

Pas étonnant que David Prowse soit si amer sur Star Wars: il ne reste rien de sa performance en tant que Darth Vader...

D'autant que je ne comprends pas pourquoi il n'a pas eu le rôle du Vador démasqué. Avec le maquillage ça aurait pas été un problème.

Au fait entre le 3e épisode et le 4e combien de temps s'écoule ? Une vingtaine d'années je pense, non ?

Quel âge doit avoir Anakin/Vador lors de sa mort ? 

J'adore la transformation d'Anakin. La meilleure scènes de des derniers Stars Wars.

 

Link to comment
Share on other sites

Au fait est-ce que Vador n'a jamais tenté de se retourner contre l'Empereur (avant l'épisode VI) ? Soit pour lui piquer sa place ou se venger (après tout c'est un peu de sa faute ce qui lui est arrivé). Il y a quand même une fameuse différence de carrure et de puissance entre les deux (on voit bien ça sur la vidéo précédente). 

Et quelqu'un sait d'où vient cette image ? C'est son casque calciné. Ça vient du prochain film ? 

vader-mask.jpg

 

Edited by Kiriyama
Link to comment
Share on other sites

Vador est une épave après l’Épisode III. Sa puissance physique est désormais très limitée, il ne peut pas utiliser les éclairs de Force et sa maîtrise du sabre laser paraît bien réduite en comparaison à ce qu'il est capable de faire avant Mustafar. En fin de compte, il est davantage un super droïde de combat qu'un combattant d'élite. Et comme son tempérament de chien fou lui dicte souvent de foncer dans le tas ou d'utiliser la force brute avant de réfléchir... en définitive, il y perd l'essentiel de ce qu'était Anakin Skywalker : une tête à claque imbue de sa personne mais capable de démantibuler le comte Dooku ou de battre les maîtres du Temple Jedi quasiment à lui tout seul.

Dans l'UE, notamment dans les comics, Vador fait du Vador. Il ne s'oppose jamais directement à l'Empereur mais il néglige parfois de lui obéir, continue de chasser les Jedis, s'obstine dans sa traque du pilote ayant détruit l’Étoile Noire... et en définitive revient toujours dans le giron de l'Empereur qui, de son côté, n'est jamais vraiment dupe de ce que fait son serviteur.

Pour l'image, oui. Elle vient du prochain film.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

C'est pour ça que le blocus de fédération du commerce dans l'épisode I n'a aucun sens.

 

Un petit peu quand même. Naboo n'est pas une planète très puissante, dépend manifestement du commerce international pour pas mal de choses. C'est un moyen de pression qui d'ailleurs se solde en invasion pure et simple du fait de la résistance du gouvernement.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Pour Vador d'où lui vient sa capacité de pouvoir étouffer à distance ? Il ne le faisait pas dans les trois premiers épisodes. Mais c'est vrai qu'il n'a jamais l'air très mobile quand on le voit même si en puissance pure il semble encore redoutable par rapport à des humains normaux (grâce à ses membres mécaniques je pense). 

En tout cas c'est dingue comment certains personnages ou sagas passent comme ça à la postérité. Même si je ne suis pas un grand fan, il a suffi de revoir l'épisode I à la télé pour que je réaccroche à cet univers

Sinon j'ai aussi trouvé cette image, assez "sympa" :

HjJmq9d.jpg

 

Link to comment
Share on other sites

Et sa force physique lui vient surtout de sa maîtrise de la Force, comme pour tous les autres "Utilisateurs" en fait (les sauts de 20m des Jedi c'est grâce à ça), même si il est physiquement très handicapé par toute sa "mécanique" il a appris à concentré son pouvoir pour maximiser sa puissance offensive et de fait il reste l'un des meilleur combattant de l'univers SW.

Il utilise la force pour mouvoir les objets et s'en servir comme arme contre son adversaire lorsque qu'il veut restreindre ses mouvements ou qu'en il est à distance. Puis une fois à la bonne distance il utilise la Force comme si il voulait sauter mais à la place il fait une charge en avant qui le met à porter de sabre de son ennemi et là c'est fini...

Le gus a quand même éliminer des milliers de Jedi... C'est pas un manche, il pouvait vaincre l'Empereur sans problèmes si il le voulais. L'excuse du "pourquoi" c'est que Palpatine était la dernière chose qui le rattachait au lui d'autre fois, bla-bla-bla...

Et pour ceux qui le savaient pas ; la couleur du sabre laser donne une indication sur les capacités/sur la voie de son utilisateur.

Sabre bleu : c'est les Jedi qui ce spécialisent dans l'utilisation de la Force pour le combat.

Sabre vert : c'est ceux qui se spécialisent dans le côté plus mystique de la Force et sur comment l'utilisée pour interagir avec toute la Création.

etc...

Les Sith ont tous un sabre rouge car ils utilisent des cristaux artificiels pour créé leur sabre laser.

Edited by Conan le Barbare
Link to comment
Share on other sites

Pour Vador d'où lui vient sa capacité de pouvoir étouffer à distance ? Il ne le faisait pas dans les trois premiers épisodes.

En fait si.

Sa première victime à l'écran, c'est ...

sa femme, Padme, dans l'épisode 3 :angry:

Intéressant : je suppose que c'est tiré du futur "Art of épisode 7" ?

 Je reviens avec un peu de retard ...

C'est du gros morceau.

J'ai des amendements à proposer, sur le bon fil

Link to comment
Share on other sites

C'est en fait la seule justification que je vois à l'existence d'un truc comme l'étoile de la mort. Les principales planètes disposent de bouclier intégral qui les rendent impénétrables à toute attaque conventionnelle. (exemple le siège de Borleias ou de Hoth). Du coup celui qui possède l'ouvre boîte disposte de la contingence absolue contre tout pouvoir local un peu ambitieux.
Et assiéger une planète en espérant qu'elle crève de faim (bon à part peut être Coruscant ou une planète vraiment impropre à l'agriculture) c'est complètement con. C'est pour ça que le blocus de fédération du commerce dans l'épisode I n'a aucun sens.

Je pense que tu t'avances un peu.

Les boucliers planétaires ont certainement des limites de résistance, ou d'utilisation:

  • Comme dit Yan Solo dans SW4:ANH, fracasser Aldérande (malgré ses boucliers) nécessiterait de rassembler "la moitié de la flotte impériale".
    Mais cela est théoriquement possible.
    "Seulement" vitrifier la planète serait bien plus facile.
     
  • Le bon sens et l'UE suggèrent des faiblesses aux boucliers.
    Quand je parlais siège, c'est la poliorcétique appliquée aux planètes :biggrin:
    Le JDR parle de sphère à torpille, Rogue Squadron a fait du sabotage de l'intérieur, le NJO parle de vaisseaux suicide ou de pluie d'astéroide, moi je pense aussi à la maintenance et au refroidissement des boucliers.
    Par contre, ces boucliers donnent du temps. Le temps d'appeler une flotte alliée de secours qui prend les assiégeants à revers.
     
  • S'il y avait vraiment une défense impénétrable et illimitée, il y aurait une énorme tendance au séparatisme et à empêcher tout gouvernement central galactique.
    Il suffirait de l'élection d'un gouvernement isolationniste pour activer les boucliers, et le gouvernement galactique se retrouverait dépourvu de tout recours. Ce n'est clairement pas le cas.

 

Un petit peu quand même. Naboo n'est pas une planète très puissante, dépend manifestement du commerce international pour pas mal de choses. C'est un moyen de pression qui d'ailleurs se solde en invasion pure et simple du fait de la résistance du gouvernement.

Je pluissoie

Le blocus n'est pas militairement très utile (surtout vu l'abolition des forces armées galactiques).

Par contre, pour la Trade Fédération, c'est un signal symbolique fort (au delà du José Bové) pour marquer leur refus à la remise en question de leurs privilèges (cad exonération totale des taxes sur la Bordure Extérieure, siège au Sénat).

Pour Darth Sidius, bien sûr, le blocus a encore plus de sens.

Cf l'excellent roman "Cloak of Deception / Vent de Trahison" de James Luceno, un des meilleurs efforts de rétro-continuité de l'UE (ou comment donner un scénario à SW1:TPM)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

D'ailleurs tout à la fin de l'épisode III, Anakin explique à Padmé que s'il le voulait il pouvait éliminer Palpatine et prendre sa place... et régner avec Padmé sur la galaxie. En fait sans le savoir, Palpatine y gagne avec la défaite d'Anakin sur Mustafar.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...