Recommended Posts

Just now, Rufus Shinra said:

Tu sais, d'un autre côté, ce désastre à venir me rassure sur un point important : je pourrai me dire que Valérian n'aura pas été ma seule franchise adorée torturée au cinéma, que ce n'est pas un manque de bol colossal mais bel et bien la norme.

Ce sera pas nécessairement un désastre:

- d'abord et avant tout, il reste un énorme réservoir de puissance/sympathie du côté de la marque, soit beaucoup de gens "normaux" qui ne suivent pas les polémiques autour du bouzin, n'en ont rien à foutre, et essaieront parce qu'ils veulent un blockbuster de fin d'année qu'ils oublieront la minute d'après. C'est de loin le plus gros contingent de spectateurs: ceux qui iront voir une fois. 

- ensuite, il y a le marketing: on va avoir droit à une énorme campagne qui va en faire LE truc de la fin de l'année, pour la période de vacances (où on a du temps à claquer), et qui va jouer à fond sur la nostalgie (cf le trailer) sans la moindre vergogne pour accroître ce sentiment de film événement ("c'est le dernier film SW de la saga Skywalker"; "après ça, plus de Skywalkers/Solo", "la fin d'une saga courant sur plus de 40 ans"....), avec emphase sur une Leia jouée par la 3D et des images d'archives. 

- partie du marketing: il va y avoir de la triche sur les nombres et le remplissage. C'est courant, mais Disney semble pratiquer la chose à échelle industrielle (quelques films Marvel ont eu ainsi des salles vides ou presque vides où tous les tickets étaient payés, ou des salles où 20, 30 ou 40 sièges étaient systématiquement vides et payés à toutes les séances pendant 1 ou 2 semaines), sans doute parce qu'ils veulent affirmer une image de succès à n'importe quel coût, que dans une franchise, le film individuel compte moins, que de plus, les produits et fictions dérivés et les parcs comptent plus encore.... Donc les chiffres publiés seront sans doute grandement surévalués, et les coûts (surtout le marketing) sous-évalués, parce que La Souris ne peut pas perdre, et qu'elle sort d'une mauvaise passe en relations publiques (très mauvaises performances des espaces SW dans les parcs aux USA, accidents et retards à répétition dans les parcs, rapport trimestriel décevant, quelques gros flops au ciné, et les coûts du service streaming qui explosent alors que l'endettement est déjà haut -même si considéré comme "modéré" à l'échelle du secteur.... Pas forcément une bonne référence), et que SW en particulier est maintenant considérée comme une marque fortement endommagée, tant et si bien que, après 2 ans de déni et de pointage de doigt contre une bonne partie de la fanbase, même la presse généraliste parle de ces problèmes comme d'un fait acquis.... Et le tout à l'heure où le PDG s'est un peu détaché pour promouvoir son autobiographie dont il se dit qu'elle est la première étape vers une future candidature présidentielle. 

Donc y'a des chances que l'épisode 9 rentre dans ses frais (ou ait l'air de le faire), passe le milliard de CA en salles (au moins en apparence) et que beaucoup de pub favorable soit faite autour de la chose pour dénigrer les "haineux" en ligne. Quelle que soit la réalité derrière. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne parlais pas de désastre commercial, mais de désastre en tant que film. Autant la prélogie avait ses qualités (si, si, Obi-Wan, l'idée de faire une intrigue politique plutôt réussie en dépit des dialogues nuls, Obi-Wan, le développement correct de l'univers, Obi-Wan et aussi le personnage joué par Ewan McGregor, mais aussi celui qui est le maitre de Anakin, ont donné quelque chose de sauvable), autant, là... c'est l'essoufflement complet et une Marvelisation de la franchise.

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, Rufus Shinra said:

Je ne parlais pas de désastre commercial, mais de désastre en tant que film. Autant la prélogie avait ses qualités (si, si, Obi-Wan, l'idée de faire une intrigue politique plutôt réussie en dépit des dialogues nuls, Obi-Wan, le développement correct de l'univers, Obi-Wan et aussi le personnage joué par Ewan McGregor, mais aussi celui qui est le maitre de Anakin, ont donné quelque chose de sauvable), autant, là... c'est l'essoufflement complet et une Marvelisation de la franchise.

Personnellement, je n'ai jamais été hostile à la prélogie; sans être aveugle à ses défauts, je lui reconnais toutes les qualités fondamentales de world building cohérent avec une trame de fond/contextualisation, une méta-intrigue et une intrigue/épisode tout à fait cohérents et témoignant d'une vision grandiose qui a le sens du souffle et une dimension épique capables de créer quelque chose de mémorable. Avec au passage un grand nombre de scènes absolument mémorables. C'est juste que, comme à son habitude, Lucas n'est pas très doué pour le "travail de près", surtout avec des humains: direction d'acteur franchement pas bonne, dialogues à chier, quelques facilités vraiment lourdingues et quelques persos impardonnables (Jar Jar....). Mais l'ampleur et la puissance de l'oeuvre arrivent malgré tout à transcender ces défauts et à laisser une marque mémorielle, tant et si bien qu'il y a bien eu (les résultats commerciaux, la vie de la fanbase après, le merchandising... Le confirment largement) une "génération prélogie" formée à ce moment (cad les 12-25 ans de l'époque), et qui est sans doute l'élément le plus actif dans la "révolte" actuelle. Il ne semble pas (c'est confirmé même dans les analyses commerciales et financières) que la trilogie actuelle ait formé de nouvelles légions de fans en effectifs réellement notables. Juste un groupe hardcore d'éléments actifs online (et peu consommateurs des produits) capable de faire du bruit, qui sont sans doute en bonne partie ce qu'on voit d'ans d'autres secteurs du divertissement: un mélange d'activistes politico-culturels, de "journalistes"/"critiques" payés par Disney ou espérant l'être, et de l'habituel lot d'enragés professionnels, formant une masse critique permanente suffisante pour donner le ton sur les médias sociaux et occuper le terrain. 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

le scenario a l'air brouillon ou c'est moi ?

 

PS:

Rey: Tout le monde croit me connaitre...

Moi: Mais… t'es qui toi ?

Edited by Conan le Barbare
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
39 minutes ago, Conan le Barbare said:

 

le scenario a l'air brouillon ou c'est moi ?

 

PS:

Rey: Tout le monde croit me connaitre...

Moi: Mais… t'est qui toi ?

J'ai l'impression de l'avoir déjà vue quelque part.... Mais je saurais pas dire où :huh:. Dans une pub? 

 

28 minutes ago, Ciders said:

 

  • gros fan-service de fin avec apparitions spectrales de tous les gentils + de la famille Skywalker et de Yoda (non pas des tauntauns !

Franchement, avec ce qui a été fait à ce tauntaun (et dit de lui après sa mort), il aurait bien le droit d'être devenu un "force-ghost" lui aussi! 

Quote

éventuellement scène post-générique avec le rire gras de l'Empereur "z'avez cru que j'étais mort ? Eh béh non !"

Forcément: c'est le thème de la prochaine trilogie. Un jeune apprenti jedi que Rey, par pitié (parce qu'elle est inégalable sans l'avoir jamais mérité, évidemment) prend sous son aile, qui a une cicatrice en forme d'éclair au-dessus de l'oeil, va se lancer dans une chasse aux Hor-crux-es, une série d'items que l'empereur a empli d'une partie de son capital-force (il faut savoir épargner, les jeunes), et qui doivent tous être détruits avant que Voldem Palpatine puisse être réellement tué. Ah? On me dit que c'est Universal qui a les droits? Donc non? Pffft! Disney les aura rachetés d'ici là! 

Quote

Rey finit son entraînement 

C'est juste pour que Leia se sente utile à quelque chose. Rey sait tout faire mieux et plus que tout le monde depuis avant sa naissance. 

Edited by Tancrède
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Il va y avoir de la triche sur les nombres et le remplissage. C'est courant, mais Disney semble pratiquer la chose à échelle industrielle (quelques films Marvel ont eu ainsi des salles vides ou presque vides où tous les tickets étaient payés, ou des salles où 20, 30 ou 40 sièges étaient systématiquement vides et payés à toutes les séances pendant 1 ou 2 semaines).

Wow ! Je ne savais même pas que ça se faisait. :blink:

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi, tant qu'il y a des Star Destroyers en nombre et qu'on les voient suffisamment longtemps, ça me va. Quitte à voir des poneys de l'espace les profaner en trottant dessus.

J'en suis réduit à ce niveau d'espérance, oui :combatc:...

Share this post


Link to post
Share on other sites
24 minutes ago, Shorr kan said:

Moi, tant qu'il y a des Star Destroyers en nombre et qu'on les voient suffisamment longtemps, ça me va. Quitte à voir des poneys de l'espace les profaner en trottant dessus.

J'en suis réduit à ce niveau d'espérance, oui :combatc:...

Claque pas ton fric là-dedans. Si t'as vraiment besoin de SW, la série The Mandalorian va commencer bientôt (avec pour mission partielle de booster l'intérêt pour SW avant la sortie du 9), et on peut peut-être avoir un peu d'espoir de ce côté: Jon Favreau tend à être assez classique dans ses oeuvres, à respecter le matériel (quelle marge de liberté a t-il eu, c'est autre chose) et à avoir le sens du spectacle. Doigts croisés. 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Shorr kan a dit :

Moi, tant qu'il y a des Star Destroyers en nombre et qu'on les voient suffisamment longtemps, ça me va. Quitte à voir des poneys de l'espace les profaner en trottant dessus.

J'en suis réduit à ce niveau d'espérance, oui :combatc:...

Si c'est vraiment ça que tu veux, je peux te filer des liens vers de superbes mods Star Wars où on peut s'amuser avec plein d'ISD, et aussi des poneys.

Révélation

4051505c418f363208d8012b90b860edd04feb30

maxresdefault.jpg&q=0&b=1&p=0&a=1

4E7397EE966661653C4AE5E29B87A85367509FD0

Et tout ça gratuitement, sans filer de l'argent à Disney ! Intéressé ?

  • Thanks 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon je sais faut pas se moquer mais certains devraient sortir un peu plus. . .

voici une "réaction" au trailer

je vais encore être méchant

mais

Révélation

le jour où il sera seul avec sa copine pour des câlins va nous faire une syncope. . . ^^

Bon c'était trop facile et faut pas se moquer

Si ce n'est pas surjoué ça reste beau d'être aussi sensible à un truc aussi "plat" qu'une BA ^^

 

Edited by elannion
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
17 minutes ago, elannion said:

Bon je sais faut pas se moquer mais certains devraient sortir un peu plus. . .

voici une "réaction" au trailer

je vais encore être méchant

mais

 

Peut-être un exemple de ces multiples "influenceurs" qui sont payés (en argent, en nature, en accès, en opportunités, en échange de bons procédés) par Disney, ou font tout pour essayer de l'être. Il est possible que tout soit sincère, mais la probabilité n'est pas nécessairement forte avec une boîte aussi énorme, aussi pourvue en moyens, pour un projet sur lequel une telle priorité est mise. Suite aux problèmes qu'ils ont eu dans leurs parcs cette année, les gens de Disney ont apparemment sur-développé une politique qu'ils avaient déjà, de coopter tous les influenceurs possibles de la bonne case démographique (les mamans, vraies et fausses, d'un type particulier: les "wine moms" qui ramènent tout à leurs "aventures") sur Instagram, même des gens ayant des followings assez limités, tant et si bien que les analystes et connaisseurs du secteur (les amateurs de parcs à thème: apparemment, c'est un genre sur les médias sociaux) ont noté depuis plusieurs mois l'étrange omniprésence de nanas plus ou moins "maman-esques" prenant la pose à Disneyland et multipliant les posts pour dire à quel point telle ou telle partie du parc est "géniale/à mourir/trop top/the best EVER". Ils pensent qu'Instagram est une mauvaise piste pour développer le business (marche peu pour la promotion de telles choses), surtout avec ce genre d'influenceurs (la maman CSP+: pas vraiment le "facteur cool", quoiqu'elle fasse pour donner l'impression qu'elle l'est). 

Mais bref, le marché des influenceurs est encore très peu évaluable, mais ça n'empêche pas de dépenser des fortunes et d'énormes efforts dedans. Pour la critique cinéma, c'est une épidémie, si bien que savoir qui croire est vraiment difficile. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Tancrède a dit :

Peut-être un exemple de ces multiples "influenceurs" qui sont payés (en argent, en nature, en accès, en opportunités, en échange de bons procédés) par Disney, ou font tout pour essayer de l'être. Il est possible que tout soit sincère, mais la probabilité n'est pas nécessairement forte avec une boîte aussi énorme, aussi pourvue en moyens, pour un projet sur lequel une telle priorité est mise. Suite aux problèmes qu'ils ont eu dans leurs parcs cette année, les gens de Disney ont apparemment sur-développé une politique qu'ils avaient déjà, de coopter tous les influenceurs possibles de la bonne case démographique (les mamans, vraies et fausses, d'un type particulier: les "wine moms" qui ramènent tout à leurs "aventures") sur Instagram, même des gens ayant des followings assez limités, tant et si bien que les analystes et connaisseurs du secteur (les amateurs de parcs à thème: apparemment, c'est un genre sur les médias sociaux) ont noté depuis plusieurs mois l'étrange omniprésence de nanas plus ou moins "maman-esques" prenant la pose à Disneyland et multipliant les posts pour dire à quel point telle ou telle partie du parc est "géniale/à mourir/trop top/the best EVER". Ils pensent qu'Instagram est une mauvaise piste pour développer le business (marche peu pour la promotion de telles choses), surtout avec ce genre d'influenceurs (la maman CSP+: pas vraiment le "facteur cool", quoiqu'elle fasse pour donner l'impression qu'elle l'est). 

Mais bref, le marché des influenceurs est encore très peu évaluable, mais ça n'empêche pas de dépenser des fortunes et d'énormes efforts dedans. Pour la critique cinéma, c'est une épidémie, si bien que savoir qui croire est vraiment difficile. 


Sinon, ça n’empêche pas les fans, les vrais, quelque soit leur âge, qui s’enthousiasmaient bien avant internet et les influenceurs modernes pour le dernier Lego Star Wars, la dernière pièce de théâtre, le premier Harry Potter, les Tamagoshis ou la série des Zelda.
Je connais des collectionneurs de timbres capables de s’extasier 3 heures sur le moindre défaut d’imprimerie, et peu importe qu’il soit rare ou non. Et ils ont la même tête.

On peut toujours faire des pavés mettant tout en doute ou en perspective, mais ça ne sert à rien d’oublier l’humain, avec sa capacité à s’émerveiller et à s’enthousiasmer, même et surtout pour des trucs qui paraissent totalement futiles, et avec parfois une exubérance surprenante.

Revenons à l’humain, ce n’est pas toujours qu’une question de manipulation.

Edited by TarpTent
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, TarpTent a dit :

On peut toujours faire des pavés mettant tout en doute ou en perspective, mais ça ne sert à rien d’oublier l’humain, avec sa capacité à s’émerveiller et à s’enthousiasmer, même et surtout pour des trucs qui paraissent totalement futiles, et avec parfois une exubérance surprenante.

Revenons à l’humain, ce n’est pas toujours qu’une question de manipulation.

Je vois pas quelle motivation saine et sincère pourrait pousser à publier ce genre de vidéo. L'humain qui s'émerveille vit l'instant et la chose , il ne se filme pas en train de s’émerveiller sur commande et après préparation, pour le publier ensuite sur youtube sur une chaine spécialisée dans le "regardez mes émotions pendant que je déballe tel produit ou regarde telle daube", donc son "émerveillement" est joué . Les motivations de ce genre de vidéos/chaines sont clairement de faire du fric, ou d'essayer d'en faire un jour, et en attendant d'avoir des produits gratos, des invitations, se faire un nom,... Le vrai émerveillement, il est irl, ou à la limite dans des vidéos paumés et pas pro pour un sou.

Je pense que tu sous estimes :

- la capacité qu'ont certains humains a faire n'importe quoi contre quelques pièces ou un truc gratuit

- la capacité d'autres êtres humains à sentir un bon filon et à monter une organisation pour l'exploiter, même si c'est une activité puante.

- les possibilités qu'offrent le web pour la com et le marketing, par rapport à ce qui se faisait avant

Le web d'il y a 20 ans était déjà drogué à la pub et sentait déjà pas très bon tant il était pourri par plein de gens faisant n'importe quoi pour gagner du fric, même peu, alors je te racontes pas aujourd'hui vu la place que ça a pris dans la société, le fric que ça brasse  et après toutes ces années à expérimenter, perfectionner et structurer. Le web marketing, c'est un business énorme, dynamique et TRES varié.

Edited by Carl
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit détail amusant pour limiter encore plus les ronflantes annonces sur les records supposément battus en pré-ventes par l'épisode 9. Il apparaît que les dits chiffres ne reflètent que la première heure d'opération.... Et sur une seule plate-forme d'achat. En bref, ce que toute la presse -décidément à ne plus prendre au sérieux sur aucun sujet- a claironné, c'était un opérateur de ventes de tickets de cinoche vantant ses résultats à l'ouverture dans un marché (la pré-vente de tickets par applis) de toute façon en expansion, et alors même que le dit opérateur n'est pas leader de marché, et se félicite donc d'être en croissance. Cet opérateur s'appelle Atom, et il est est la propriété de (entre autres).... Roulements de tambours..... DISNEY!!!!! Ce claironnage n'était donc que du marketing, et le reflet de pas grand chose (alors même que les pré-ventes ne sont pas un bon baromètre du succès attendu d'un film, de son WE d'ouverture ou même du niveau d'intérêt pour le dit film); parce que le leader de marché, de très loin, aux USA, s'appelle Fandango (détenu par Warner Bros et Universal), et il n'affichait pas l'épisode 9 comme leader des achats de tickets au même moment. 

Plus largement, ces annonces de "records" dans le marketing du cinéma sont devenues pour l'essentiel des outils, des effets d'annonce vides de sens à force de se multiplier pour tout et n'importe quoi ("meilleur début pour un film classé PG13 un 2ème mercredi de novembre".... J'exagère? Même pas). Le marché ne se porte pas si bien que ça depuis un moment: le nombre de tickets vendus a tendance à baisser, et la survie même d'une bonne partie des salles de ciné est en jeu depuis que les distributeurs ont changé leur business model, particulièrement au cours de la décennie écoulée. La vie d'un film, surtout d'un "gros" film, repose sur sa première semaine ou ses deux premières semaines, où tout l'effort se concentre, avec un renfort croissant du marketing qui fait tout pour faire venir la clientèle avant qu'elle ait pu avoir des échos fiables sur le bouzin, raison pour laquelle tout ce qui ressemble de près ou de loin à de la critique a été préempté, acheté, déplateformé ou étouffé. Il y a plus d'écrans que jamais (même s'il y a moins d'endroits avec des écrans: concentration en multiplexes...), ce qui veut dire qu'il n'est pas difficile, aujourd'hui, d'aller voir un film le premier WE, même s'il est très attendu. L'achat à l'avance et les plates-formes pratiques qui le gèrent facilitent encore la chose. Le tout, parce que le distributeur touche la part du lion de la recette le premier WE et la première semaine, surtout s'il s'appelle Disney. Après ça, sa part décroît, souvent assez vite. Ce qui veut dire qu'un film "sans jambes" pour durer fait très mal à l'exhibiteur qui a déjà touché queud'chi au démarrage. Et en cette ère "post Avengers", où tout est concentré sur le début, et où, apparemment, il y a un énorme problème de créativité et d'attractivité à Hollywood, où rien d'original et de nouveau se crée et où les filons existants sont minés au-delà de ce qu'ils peuvent donner, quand ils ne sont pas dénaturés, un problème a commencé à apparaître dont les réseaux de salles de ciné seront les premières victimes, eux qui, malgré les apparences toutes clinquantes, vivotent en essayant de compenser avec des prix délirants pour les boissons et friandises les énormes investissements auxquels ils ont été contraints (3D, IMAX, multiplexes dans des endroits chers, aménagements luxueux, renouvellement fréquent...), tant par la concurrence dans le secteur que sous la pression des distributeurs. 

Mais vu la façon dont le business a évolué, on peut comprendre le changement de dimension de l'effort marketing sur la dernière décennie, marketing dont une partie très importante nous est relativement invisible puisqu'il s'agit moins de multiplier les vecteurs et supports évidents (merchandising, campagnes de pub....) que de saturer de façon plus détournée le champ de vision: cooptation à grande échelle des influenceurs en ligne et des médias tradis dans des publi-reportages ou de l'agit prop déguisés en articles et segments "indépendants", campagnes stratégisées de relations presse pour "créer un climat" au sein duquel la promotion s'inscrit (d'où notamment la récente insistance sur la "diversité", la lutte contre les méchants hommes, surtout blancs et hétéros, des rattachements artificiels à la politique)... Cet effort extrêmement coûteux (équivalent à 60 à 120% du budget du film, pour les blockbusters) se concentre dans une période plus longue avant la sortie, et se maximise autour du premier WE, avec suivi pendant 1-2 semaines, et plus encore s'il y a du grain à moudre (Avengers Endgame et sa "re-sortie" sur 3000 écrans après 6-7 semaines, juste pour battre le record de recettes d'Avatar). 

En bref: ne croyez RIEN de ce qui se dit sur un film par les canaux réguliers. Et soyez terriblement vigilants pour les critiques "amateurs" en ligne, où les "honnêtes" sont durs à distinguer des vendus (indice: s'ils peuvent voir le film à l'avance, le soupçon est nécessaire: s'ils sont astreints à le voir en salle normalement, le bénéfice du doute est autorisé). 

Edited by Tancrède
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que tu dis fait écho à la critique de Terminator Dark Fate que j’ai postée, surtout en ce qui concerne les messages « idéologiques » des films et « politiques ».

Le T-800 qui est devenu père au foyer (!) et la future héroïne de la résistance est... Mexicaine ! Et une partie de l’intrigue se déroule au Mexique, donc il y a un « petit » (de la taille d’un croiseur impérial, voire de l’Etoile noire) clin d’œil à la politique migratoire actuelle.

Dans un Terminator, carrément.

Peut-être bientôt Terminator chez les Royingias ou chez les Oigours... 

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 minutes ago, Kiriyama said:

Ce que tu dis fait écho à la critique de Terminator Dark Fate que j’ai postée, surtout en ce qui concerne les messages « idéologiques » des films et « politiques ».

Le T-800 qui est devenu père au foyer (!) et la future héroïne de la résistance est... Mexicaine ! Et une partie de l’intrigue se déroule au Mexique, donc il y a un « petit » (de la taille d’un croiseur impérial, voire de l’Etoile noire) clin d’œil à la politique migratoire actuelle. Dans un Terminator.

Et il n'y a que des nanas, dont il y a besoin de dire très fort et en répétant beaucoup qu'elles sont "kickass/badass", fabuleuses, hyper-crédibles.... Pssst, petit mot à la prod et au marketing: s'il y a besoin de le dire et de le répéter, et de le faire dire et répéter à tous ceux qu'on a achetés.... C'est qu'elles ne sont rien de tout cela. Même une critique pourtant très féministe que je suis pointait ce casting du doigt sur ce point précis de l'omniprésence féminine et de la sur-insistance sur le fait (perso, je ne crois pas du tout à cette obsession pour la "représentation": si on me pond une bonne histoire où un casting 100% féminin est narrativement justifié et passe naturellement, je prends).

En attendant, j'aurai toujours un peu de mal à croire qu'une asperge de 50kg, une mini-mexicaine toute choupi et une croulante de 65 piges sont des personnages d'action "crédibles". Si on ajoute en plus la surdose d'attitude crâne, on sent un peu trop la surcompensation. Et le poids-plume chicanos sensé incarner la force implacable qui poursuit les "gentilles" et représente l'adversité absolue, comment dire..... Il a beau froncer des yeux, ça prend pas. Surtout quand il se fait démolir direct dans chaque scène d'action. Schwartzy, dans le 1 et le 2, n'avait pas besoin d'en rajouter pour donner l'impression de menace. C'est comme ça. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, il y a pourtant d'excellents films qui mettent en avant des héroines et qui sont excellents. 

Mais il doit y avoir un sens, une histoire à raconter. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La série Star Wars continuera donc... sans les créateurs de la série Game of Thrones :

« Dans un communiqué de presse, David Benioff et D.B. Weiss expliquent que ce changement de programme est lié à leur nouvel énorme contrat avec Netflix.[…] "Mais il n'y a qu'un nombre limité d'heures dans la journée, et nous sentons que nous ne pouvons pas rendre justice à la fois à Star Wars et à nos projets pour Netflix. Donc nous nous éloignons à regrets", terminent-ils.

 

https://www.programme-tv.net/news/evenement/star-wars-star-wars/242796-star-wars-les-createurs-de-game-of-thrones-renoncent-finalement-a-concevoir-la-prochaine-trilogie/

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mauvaises langues à Hollywood disent que les dernières saisons de GoT (celles écrites sans un script de Martin), et particulièrement la fin (de sinistre mémoire.... Et de beaucoup de memes et plaintes online), les ont rendus semi-tricards, ou en tout cas leur ont donné un "stink" (une "odeur"). Heureusement pour eux qu'ils avaient signé leur contrat Netflix avant la sortie des derniers épisodes, voire de la dernière saison. Le contrat Disney aussi, mais il devait y avoir une clause de sortie. Quoiqu'il en soit, ils ne sont plus du matériel aussi "chauds bouillants" sur le marché qu'il y a encore un an. Et Netflix doit se demander s'ils n'ont pas surpayé.... Mais en même temps, c'est Netflix, et l'époque est aux streaming wars: les contrats qui sont signés en ce moment, surtout pour des scénaristes/réalisateurs avec même l'apparence qu'ils pourraient avoir une idée originale, sont hallucinants.Voir ce que JJ Abrams a signé un peu partout (Lucasfilm, Warner....): que du contrat à 9 chiffres tous azimuths. Et ce gars n'a jamais eu une idée originale, ou réalisé quelque chose de mémorable. Ou de vraiment fini. Il a en revanche massacré des franchises (SW, Star Trek, prochainement DC) avec sa société Bad Reboot Bad Robot, mais Dieu sait pourquoi, il sait se placer (apparemment, lui et sa femme font un couple d'intrigants de haute volée), il sait faire le truc qui plaît si on n'y réfléchit pas du tout, mais laisse après un mauvais goût dans la bouche (ou, quand il réussit son coup, qu'on oublie 1 minute après que ce soit terminé). 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien fait pour leur gueule ! 

Ça leur apprendra à rusher une série aussi formidable que GoT.

Ça a été un massacre, que dis-je ! Un génocide !

Ces eux les barbares, pas les Dothraki !

Edited by Shorr kan
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Shorr kan a dit :

Bien fait pour leur gueule ! 

Ça leur apprendra à rusher une série aussi formidable que GoT.

Ça a été un massacre, que dis-je ! Un génocide !

Ces eux les barbares, pas les Dothraki !

Ce ne sont pas des barbares mais des gens incompris et victimes de discrimination !

#gauchiseunfilm

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
14 minutes ago, Shorr kan said:

Bien fait pour leur gueule ! 

Ça leur apprendra à rusher une série aussi formidable que GoT.

Ça a été un massacre, que dis-je ! Un génocide !

Ces eux les barbares, pas les Dothraki !

Apparemment, selon la dernière saison, les Dothrakis ne sont même pas des êtres humains, maintenant; juste un outil narratif à géométrie variable. Dans un certain épisode (on n'est pas sûr, il faisait si noir dans celui-là), ils meurent tous en une seconde suite à une option tactique au-delà du débile, et dans un épisode suivant, ils sont de nouveau des milliers. Pouf! Les Unsullied aussi d'ailleurs, qui peuvent passer de plusieurs milliers à une poignée pour redevenir des légions quand il y a besoin d'une scène qui crache (et de cacher le fait que celle qui les commande ne devrait pas avoir les commandes d'une armée #incompetence) et être de nouveau aussi envoyés dans un assaut stupide, vus massacrés par centaines, pour ensuite reconstituer des unités massives. L'armure narrative est décidément puissante, même quand elle est employée n'importe comment. 

Edited by Tancrède

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Tancrède a dit :

Il a en revanche massacré des franchises (SW, Star Trek, prochainement DC)

Je te trouve (je peux tutoyer ?) dur avec Star trek. Après n'ayant découvert cette saga qu'à travers les nouveaux films je peux difficilement établir de comparaison. Mais les deux premiers (même le troisième opus avec le réal des fast and furious n'est pas si mauvais pour un blockbuster d'été) films sont pas mal.

Je ne sais pas s'il respecte l'univers de star trek mais les films en eux-mêmes restent de bonnes factures. J'avais même cru comprendre que les trekkies avaient assez apprécié cette histoire de "modification temporelle" pour établir la nouvelle timeline.

Après les goûts et les couleurs. . .

il y a 12 minutes, Shorr kan a dit :

 

Pour SW7 on n'atteint pas le massacre du 8. ..Alors oui il ne prend aucun risque et livre finalement un film assez médiocre mais il n'éclate pas la franchise comme Fucking rian l'a fait. . . Et d'ailleurs vu les leaks et trailers du SW9 réalisé par lui même on sent qu'il avait un minimum prévu des trucs pour la suite (je pense notamment au fait que Rey soit une marie sue dès le VII)

Puis son film Super 8 était sympathique aussi ! C'est littéralement un prologue à stranger things !

Après Ok alias et Lost malgré quelques bonnes idées initiales sont vites devenues du WTF de compèt et comme tu dis oubliable.

par contre DC ? DC comics ?

il y a 13 minutes, Shorr kan a dit :

Bien fait pour leur gueule ! 

Ça leur apprendra à rusher une série aussi formidable que GoT.

Ça a été un massacre, que dis-je ! Un génocide !

Ces eux les barbares, pas les Dothraki ! 

On a déjà eu l'occasion d'en parler mais vu la complexité de l'intrigue ça devenait difficile d'aboutir à une conclusion satisfaisante sans faire 15 saisons.

On peut se gausser de RR martin mais vu le temps qu'il mets à écrire lui aussi doit se retrouver dans une sacré impasse. Pas oublier que lorsqu'il sort son livre V en 2011 (soit pendant la sortie de la saison 1. . .) il avait déjà écrit quelques chapitres du livre VI (qui aurait du figurer initialement dans le V mais finalement pas).

A force d'avoir multiplié les intrigues et sous -intrigues difficile de tout réunir pour finir sur un truc potable sans partir sur des deus ex machina.

C'est quand même un type qui a écrit un chapitre entier sur Brienne cherchant les gamines Stark dans un endroit où le lecteur sait pertinemment qu'elles n'y sont pas. . .

Après on est d'accord ça n'enlève pas les purges des deux dernières saisons et le rush débile auquel on a assisté. . .

Rien que de faire des saisons complètes de 10 épisodes pour les deux dernières saisons auraient permis de mieux gérer certaines intrigues.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,463
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Caolila
    Newest Member
    Caolila
    Joined
  • Forum Statistics

    20,800
    Total Topics
    1,283,161
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries