Recommended Posts

1 hour ago, Desty-N said:

Sauf erreur de ma part, Favreau et Filoni ne s'occuperont dans un futur immédiat que de 4 séries: Mandalorienle livre de Boba FettRangers de la république et Ashoka Talo. Ils ont prévu de les connecter entre elles et de faire au moins un cross-over. Ils doivent s'inspirer de la logique Marvel, avec qui Favreau a pas mal bossé (Iron Man 1 & 2Happy) : ils se rôdent en développant plusieurs fictions avant de les réunir.

A priori, Fav; & Fil. n'auront donc pas grand chose à voir avec le reste des séries SW,. 

Y'a pas vraiment beaucoup d'autres séries SW immédiatement en projet à un stade significatif de production, et ce qu'on devine de la volonté de la direction derrière: Favreau et Filoni (avec Lucas à côté) les ont toutes, et y'en a une pour KK (et un statut ambigu pour les réalités derrière Obiwan). Pareil pour les séries animées (surtout après les foirades KK dans ce registre). Après, y'a les projets de films/trilogies (ou autre format multi-film) qui sont annoncés, mais qui doivent pas en être plus loin que l'écriture initiale à ce stade. 

A voir ce que les guéguerres internes vont décider, autant pour ce qui sera effectivement produit que pour l'ordre de priorité qui en découlera: les productions KK semblent déjà être doucement blackboulées hors du champ de la continuité que Favreau/Filoni établissent, donc marginalisées dans l'univers SW qui se construit sur Disney+. A voir si ça restera le cas. A voir aussi quelles séries seront priorisées, lesquelles seront vite pleinement approuvées et mises en chantier (pour l'instant assez peu du total annoncé), et lesquelles resteront longtemps, voire définitivement, au stade du "development Hell", si commun à Hollywood (l'endroit où les rêves meurent). 

Quote

pour exciter tout fanboy qui se respecte. Ça s'appelle raconter une histoire, et tout le monde ne sait pas faire.

Surtout quand on a un agenda politique à caser.Et qu'on méprise autant son public que le genre spécifique de fiction qu'on écrit, ainsi que le matériel d'une franchise particulière. Et quand on recrute ses équipes en fonction de critères politiques et démographiques (ce que fait KK). Pire encore, dans cette veine woke de productions, on constate un énorme glissement vers des films/séries où il ne se passe rien, où ça passe son temps entre validation d'ego et épanchements de sentiments niaiseux dégoulinants, et où le coeur de l'intrigue s'apparente plus à un soap opera où l'action et les enjeux deviennent juste des éléments de décoration anecdotiques, faits pour la validation de quiconque est censé être mis en valeur (syndrôme désormais appelé "they are the bestest eveeeer in everything"), cad des personnages mary-suesques servis par un mélodrame très cheap. 

 

Edited by Tancrède
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Desty-N a dit :

...

Maintenant, il faut être honnête et rappeler que le wokisme sous une forme ou une autre joue un rôle depuis longtemps dans les films SW. Lando Calrissian n'est apparu que parce que les afro-américains se plaignaient qu'aucun des leurs n'ait joué dans Nouvel espoir. Mais il s'est avéré qu'il s'agissait d'un personnage bien écrit, très bien interprété et bien filmé, ce qui fait que c'est passé sans problème.

Les sjw commettent une erreur classique chez les idéologues: "notre cause est juste, donc nous vaincrons". Sauf que les leçons de morale et les commissaires politiques ne remplacent pas le talent. Dans le dernier épisode de la S2 du Mandalorien, c'est moins l'intervention de Luc en deus ex machina qui m'a plu, que la manière dont le réalisateur donne des indices successifs (X-wing -> silhouette semblable à quelqu'un qu'on a vu dans Le retour du j. -> jedi -> sabre laser vert -> main gantée ...) Suffisamment discret pour ne pas troubler le néophyte, mais suffisamment aguicheur pour exciter tout fanboy qui se respecte. Ça s'appelle raconter une histoire, et tout le monde ne sait pas faire.

...

 

 

140821_ha7ef_arebours_leni_riefenstahl_s

Leni Riefenstahl approuve ce message ! 

" Ja ! Je confirme. Tu peux faire passer n'importe quelle idée si tu maitrise la forme/ la narration".

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
27 minutes ago, Shorr kan said:

 

 

 

Leni Riefenstahl approuve ce message ! 

" Ja ! Je confirme. Tu peux faire passer n'importe quelle idée si tu maitrise la forme/ la narration".

 

Aaaaah, Leni et Sergei: quand les idéologies totalitaires savaient se vendre... 

 

Je regardais un podcast culturel hier, avec 2 professionnels d'Hollywood qui sont à deux degrés différents de blacklistage: une qui a été complètement mise au banc de ces professions pour cause de désintoxication idéologique (ex-wokiste, qui a pourtant produit quelques gros shows), et un qui est encore dans le business, et a en plus le culot de parler à voix haute, mais sait qu'il est en marge des tafs les plus juteux après, pourtant, avoir été au pinacle de la profession (du moins pour la production télé)... Enfin, pinacle pour un scénariste. Et ce dernier décrivait à quel point la profession, en interne, était authentiquement dirigée par un consensus politique/idéologique très étroit qui souvent entrait pleinement consciemment en contradiction avec les impératifs commerciaux et de satisfaction du public, un producteur lui ayant même dit à voix haute: "on ne peut pas rendre ce personnage intelligent, compétent ou cohérent.... Ca va à l'encontre de la trame narrative voulue dans ce type de productions" (en l'occurrence, le personnage était un islamiste). Après ça, il décrivait comment ces "trames narratives" se retrouvaient dans toutes les séries et films, renvoyant à une vraie doxa établie pour tous les studios et issue d'ententes non seulement dans la profession, mais avec des activistes politiques pros (typiquement les gros lobbies idéologiques) et des membres du parti démocrate (oui, les républicains sont bannis de tout droit de cité dans la prod de fiction depuis les années 80, si bien que ceux qui le sont et y travaillent sont ceux qui arrivent à le cacher; y'avait même une asso informelle à un moment, les "friends of Abe"). 

Je précise que ce scénariste est un immigrant Pakistanais musulman pratiquant, qui a eu moult problèmes dans la profession non pas sous Bush Jr, mais sous Obama, quand les studios qui tokenisaient diverses minorités, et surtout des musulmans, sous le soit disant fachoraciste Bush, se sont senti débarrassés de toute obligation et ont massivement purgé leurs effectifs de la plupart de ces "groupes opprimés" à la minute où Obama est entré en fonction et où la trame narrative démocrate revenait au fait qu'il fallait bombarder des pays musulmans tout pleins d'islamistes cachés dans tous les placards. 

Quoiqu'il en soit, il décrivait en détail la façon dont cette ligne politicienne devenue très mccarthyistes sévissait aujourd'hui, de façon ici ouverte et là insidieuse, à tous les échelons des processus de production de fiction. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez, on va revenir à SW et laisser de côté toutes ces disgressions. Sinon ça va partir trop loin.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK, donc dernière nouvelle de la guéguerre chez Lucasfilm: apparemment, la vendetta Wokiste contre Gina Carano (Cara Dunne dans The Mandalorian) bat son plein, notamment aux instances de KK et/ou de son "story group". Un illustrateur s'est vu expressément demander (par qui :dry:? Mmmmh) de retirer son personnage d'une affiche promotionnelle de la série et de la remplacer par Ashoka Tano, le tout dans un contexte d'attaques renouvelées sur les médias sociaux à l'encontre de celle qui, relativement obscure au démarrage de la série, est devenue pendant un assez long moment la 2ème personne la plus recherchée sur Imdb, et un personnage éminent de la série :laugh: (pourtant, pour être honnête, ni le perso ni le jeu d'acteur cassent beaucoup de briques). On croirait presque que cette campagne hostile est en fait une manoeuvre marketing pour booster l'actrice et son perso en prévision de la future série Rangers of the Republic.... Mais le timing n'est pas bon, vu que la série n'est même pas en pré-production, et n'a pas encore en fait reçu de feu vert. Et il y a toujours de ces bandes d'hystériques organisés en ligne pour faire ce genre de trucs. Mais apparemment, elle est protégée par Favreau. 

Le projet Rangers of the Republic reposant sur Carano, ce genre de mccarthyisme du quotidien, loin de n'être qu'une "intrigue de palais", a mine de rien ses petits effets qui peuvent carrément démolir une série, comme cela a aussi été craint récemment avec les difficultés posées par Pedro Pascal pour The Mandalorian. 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Tancrède a dit :

OK, donc dernière nouvelle de la guéguerre chez Lucasfilm: apparemment, la vendetta Wokiste contre Gina Carano (Cara Dunne dans The Mandalorian) bat son plein, notamment aux instances de KK et/ou de son "story group". Un illustrateur s'est vu expressément demander (par qui :dry:? Mmmmh) de retirer son personnage d'une affiche promotionnelle de la série et de la remplacer par Ashoka Tano, le tout dans un contexte d'attaques renouvelées sur les médias sociaux à l'encontre de celle qui, relativement obscure au démarrage de la série, est devenue pendant un assez long moment la 2ème personne la plus recherchée sur Imdb, et un personnage éminent de la série :laugh:(pourtant, pour être honnête, ni le perso ni le jeu d'acteur cassent beaucoup de briques). On croirait presque que cette campagne hostile est en fait une manoeuvre marketing pour booster l'actrice et son perso en prévision de la future série Rangers of the Republic.... Mais le timing n'est pas bon, vu que la série n'est même pas en pré-production, et n'a pas encore en fait reçu de feu vert. Et il y a toujours de ces bandes d'hystériques organisés en ligne pour faire ce genre de trucs. Mais apparemment, elle est protégée par Favreau. 

Le projet Rangers of the Republic reposant sur Carano, ce genre de mccarthyisme du quotidien, loin de n'être qu'une "intrigue de palais", a mine de rien ses petits effets qui peuvent carrément démolir une série, comme cela a aussi été craint récemment avec les difficultés posées par Pedro Pascal pour The Mandalorian. 

Ils lui reprochent quoi exactement? Même s'il est vrai que le perso ne dégage rien d'extraordinaire, personnellement, j'apprécie qu'elle ne soit pas folle amoureuse du Mandalorien (en fait on ne sait rien de sa vie privée. Si au final, elle n'aime pas les hommes, alors ceux qui la critiquent sont homophobes !:biggrin:)
Surtout, ils ont la bonne idée de choisir une ancienne combattante de MMA. Au moins, l'actrice a la stature et assez de technique pour que, quand elle balance un coup, ça ne semble pas totalement irréaliste que son adversaire ait du mal à encaisser.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, TarpTent a dit :

Les chiens wokistes aboient la caravane passe.:chirolp_iei:

Pour en revenir à SW, j'ai retrouvé un article avec les principaux projets de série: 

Citation

(...) Many of the new Star Wars series for Disney Plus announced over the past week center around familiar characters: The Boba Fett and Obi-Wan spin-off movies have been reborn as streaming series; Diego Luna is headlining a “Rogue One” prequel series called “Andor”; Justin Simien (“Dear White People”) is developing a Lando Calrissian series; and Lucasfilm Animation and Industrial Light and Magic are making an animated series about R2-D2 and C-3PO. (...)
https://variety.com/2020/tv/news/disney-star-wars-marvel-studios-1234866986/

Si on rajoute à ça la série sur Obi-Wan, alors les 4 séries de Favreau et Filoni ne constituent en effet qu'une partie de la future offre. Je dois avouer qu'il y a 4 titres pour lesquels j'ai un a-priori nettement plus positif que pour les autres ...:rolleyes:

 

Edited by Desty-N
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Desty-N a dit :

Ils lui reprochent quoi exactement? Même s'il est vrai que le perso ne dégage rien d'extraordinaire, personnellement, j'apprécie qu'elle ne soit pas folle amoureuse du Mandalorien (en fait on ne sait rien de sa vie privée. Si au final, elle n'aime pas les hommes, alors ceux qui la critiquent sont homophobes !:biggrin:)
Surtout, ils ont la bonne idée de choisir une ancienne combattante de MMA. Au moins, l'actrice a la stature et assez de technique pour que, quand elle balance un coup, ça ne semble pas totalement irréaliste que son adversaire ait du mal à encaisser.

 

Certes, mais franchement je ne l'ai pas trouvée crédible pour un sou durant la S2.

On sent la couche de maquillage à asphalter une voie rapide et une fois qu'elle est contrainte de .... courir, ça passe vite beaucoup moins bien...

 

 

 

Edited by Chronos

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, TarpTent a dit :

Allez, on va revenir à SW et laisser de côté toutes ces disgressions. Sinon ça va partir trop loin.

Pourtant c'est le cœur du problème de SW ( et de bien d'autres œuvres culturelles)

Cinématographiquement parlant la scène finale de Luke est nickel pour une série "mainstream" d'un univers archicodifié. Tout le monde y trouve son compte, du visionneur lambda qui connaît juste le personnage de Luke au fan hardcore qui connaît l'Univers étendu sur le bout des doigts. L'action est bien rythmé, on sent toute la puissance du jedi et pour les puristes du lore cela colle parfaitement avec le Luke développé dans divers séries de l'UE (Rogue squadron, mara jane, etc etc). 

Bref on a vu des fans chialaient devant leur écran (bon je suis moi même très bon spectateur mais on est vraiment devenu une génération de fragile ^^)

A aucun moment cela ne devrait créer de polémique, vraiment aucun. Cela a même fait le buzz sur internet toute la fin d'année.

Cette polémique naît du tropisme actuel de détruire absolument toutes les figures censés représentées "l'ancien monde". Qu'une apparition de 5 minutes créent autant d'émoi chez les dégénérés de la gauche wokiste sur un programme de 5 heures ( Entre 35 et 40 minutes l'épisode, 8 épisodes dans la saison) qui respectent plus que sa part en représentation des minorités c'est consternant.

 

Faites nous une trilogie ou une série sur KOTOR et y a même une femme qui est badass et a un background intéressant; bastila Shan !

 

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Marrant je viens de refaire KOTOR I............

 

Pour l'apparition de Luke à la fin de la série j'ai trouvé ça mitigé. D'un côté je saisis l'intérêt mais de l'autre, les Dark Troopers y sont aussi coordonnés et cohérents que des droïdes B1.... ça enlève du piment à la scène amha.

 

Il va falloir qu'ils pensent à monter en gamme au niveau cohérence interne des épisodes aussi parce que la S2 commençait aussi à faire mal. Comme déjà dit plus haut ça ressemblait plus à un RPG qu'autre chose et la S2 le faisait encore plus sentir que la S1.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Citation

C'est une décision qui a sûrement fait des malheureux.

Depuis peu, les plus jeunes adeptes de la plateforme de streaming Disney+ ont pu voir les films Peter Pan, Dumbo, Le livre de la jungle, Les Aristochats ou encore La Belle et Le Clochard supprimés de leurs comptes.

En effet, la célèbre firme a décidé de retirer ces classiques des profils enfants (et des profils enfants seulement) pour une raison bien précise : ils contiendraient trop de stéréotypes dommageables. Ils restent toutefois toujours accessibles sur les comptes adultes. 

Disney entend tout de même avertir ses clients les plus âgés en mettant un message d'alerte à chaque nouvelle lecture : "Ce programme comprend des représentations datées et/ou un traitement négatif des personnes ou des cultures. Ces stéréotypes étaient déplacés à l’époque et le sont encore aujourd’hui. Plutôt que de supprimer ce contenu, nous tenons à reconnaître son influence néfaste afin de ne pas répéter les mêmes erreurs, d’engager le dialogue et de bâtir un avenir plus inclusif, tous ensemble. Disney s’engage à créer des histoires sur des thèmes inspirants et ambitieux qui reflètent la formidable diversité et la richesse culturelle et humaine à travers le monde". 

https://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/films-disney-juges-racistes-isabelle-mergault-et-wendy-bouchard-sinsurgent-sur-twitter-2107396

Donc Kathleen a encore de beaux jours devant elles, et allez tous crevés vous du forum, vieux mâles blancs colonialistes aigris ! SJW vaincra,ouhahahahahaha !

 

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, rendbo a dit :
Citation

C'est une décision qui a sûrement fait des malheureux.

Depuis peu, les plus jeunes adeptes de la plateforme de streaming Disney+ ont pu voir les films Peter Pan, Dumbo, Le livre de la jungle, Les Aristochats ou encore La Belle et Le Clochard supprimés de leurs comptes.

En effet, la célèbre firme a décidé de retirer ces classiques des profils enfants (et des profils enfants seulement) pour une raison bien précise : ils contiendraient trop de stéréotypes dommageables. Ils restent toutefois toujours accessibles sur les comptes adultes. 

Disney entend tout de même avertir ses clients les plus âgés en mettant un message d'alerte à chaque nouvelle lecture : "Ce programme comprend des représentations datées et/ou un traitement négatif des personnes ou des cultures. Ces stéréotypes étaient déplacés à l’époque et le sont encore aujourd’hui. Plutôt que de supprimer ce contenu, nous tenons à reconnaître son influence néfaste afin de ne pas répéter les mêmes erreurs, d’engager le dialogue et de bâtir un avenir plus inclusif, tous ensemble. Disney s’engage à créer des histoires sur des thèmes inspirants et ambitieux qui reflètent la formidable diversité et la richesse culturelle et humaine à travers le monde". 

https://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/films-disney-juges-racistes-isabelle-mergault-et-wendy-bouchard-sinsurgent-sur-twitter-2107396

Donc Kathleen a encore de beaux jours devant elles, et allez tous crevés vous du forum, vieux mâles blancs colonialistes aigris ! SJW vaincra,ouhahahahahaha !

Quand les défenseurs de la cause animale seront parvenus à faire reconnaître le méfait de tous ces dessins animés à base d'anthropomorhisme animalier, on pourra expurger le restant du catalogue disney... et enfin vivre dans un mon libéré de toute oppression ! Mort à disney !

Edited by Skw
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Skw a dit :

Quand les défenseurs de la cause animale seront parvenus à faire reconnaître le méfait de tous ces dessins animés à base d'anthropomorhisme animalier, on pourra expurger le restant du catalogue disney... et enfin vivre dans un mon libéré de toute oppression ! Mort à disney !

ouai remettez le bambi et le panpan dans les assiettes !!!! à mort disney !

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, rendbo a dit :

Ce programme comprend des représentations datées et/ou un traitement négatif des personnes ou des cultures. Ces stéréotypes étaient déplacés à l’époque et le sont encore aujourd’hui.

Le plus flippant c'est de constater à quel point on prend le spectateur pour un débile, incapable d'avoir le moindre esprit critique, à qui il faut dire préalablement ce qu'il faut en penser pour ne pas qu'il se sente perdu. Idiocracy.

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Surjoueur a dit :

Le plus flippant c'est de constater à quel point on prend le spectateur pour un débile, incapable d'avoir le moindre esprit critique, à qui il faut dire préalablement ce qu'il faut en penser pour ne pas qu'il se sente perdu. Idiocracy.

si la majorité silencieuse ne laissait plus faire la minorité bruyante....

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
16 minutes ago, rendbo said:

si la majorité silencieuse ne laissait plus faire la minorité bruyante....

Si la majorité silencieuse existait... Le problème, c'est qu'elle est faite de minorités silencieuses et d'individus atomisés/isolés qui ne sont en aucun cas un ensemble. Résultat, les petites minorités organisées et hyperactives dominent. 

Quote

ouai remettez le panpan dans les assiettes 

Tu as conscience, j'espère, de comment cette phrase peut être interprétée :rougitc:

1 hour ago, Skw said:

Quand les défenseurs de la cause animale seront parvenus à faire reconnaître le méfait de tous ces dessins animés à base d'anthropomorhisme animalier, on pourra expurger le restant du catalogue disney... et enfin vivre dans un mon libéré de toute oppression ! Mort à disney !

Fuck yeah!

6a156f1e0c46caf15e8216c6d8b6168e.jpggiphy.gif

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Surjoueur a dit :

Le plus flippant c'est de constater à quel point on prend le spectateur pour un débile, incapable d'avoir le moindre esprit critique, à qui il faut dire préalablement ce qu'il faut en penser pour ne pas qu'il se sente perdu. Idiocracy.


Navré de ne pas comprendre, dans le cas spécifique de Disney+ : relis l’article ou mon post, et dis-moi où justement le spectateur ne peut pas faire preuve d’esprit critique.

 

Quand une scène est supprimée, une fin modifiée, des images retouchées pour cacher des fesses, là oui, on peut considérer qu’ils pensent pour nous et censurent pour nous.

Mais ici, il ne s’agit pas de ça. Les films et séries sont toujours disponibles et regardables, il y a simplement qu’ils ne sont plus en accès libre avec le profil « enfant ».
Donc si les parents ne créent pas de profil enfant ou décident de montrer lesdits films depuis leur propre profil, ils le peuvent vraiment sans le moindre souci.

 

Comprends moi : de mon point de vue, c’est parfaitement débile d’agir ainsi, sur les bases culturelles américaines actuelles. Mais pour autant, ce n’est pas de la censure et à aucun moment on est privé d’exercer notre esprit critique sur ce que l’on souhaite montrer ou non à nos enfants, avec ou sans précaution ou explication préalable.

Il y a un juste milieu à trouver dans notre indignation.

 

Edited by TarpTent

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est juste un avis sur la considération que peuvent avoir certains médias pour le spectateur. Je ne jugeais pas du reste, je n'ai pas parlé de censure. Je suis plus dérangé qu'indigné par ce que ça me semble révéler en creux.

De toute façon je suis HS, je sors d'ici en conchiant Star Wars, c'est comme le patriarcat : c'était mieux avant. :ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites
41 minutes ago, TarpTent said:

Comprends moi : de mon point de vue, c’est parfaitement débile d’agir ainsi, sur les bases culturelles américaines actuelles. Mais pour autant, ce n’est pas de la censure et à aucun moment on est privé d’exercer notre esprit critique sur ce que l’on souhaite montrer ou non à nos enfants, avec ou sans précaution ou explication préalable.

Il y a un juste milieu à trouver dans notre indignation.

 

Je ne pense pas qu'il y ait de grands désaccords ici, juste que certains (dont moi) se préoccupent plus de ce que ce genre de choix par un producteur/distributeur/exhibiteur (ce que sont désormais les sites de streaming, le premier marché devant les salles maintenant) révèle, à un moment où de telles entités sont désormais peu nombreuses et appelées à l'être encore moins (concentration graduelle du marché sur quelques acteurs totalement dominants et activement prescripteurs). il y a toujours eu un certain dosage de moralisme poussé par tel ou tel lobby, aidé par les annonceurs et financiers cherchant à surfer sur une vague culturelle et/ou à ne pas faire de polémique, mais plus le marché est concentré, plus c'est sensible et semble devenir comme une morale publique unique et imposée. Et le problème n'est pas tellement tel ou tel film recevant un tel traitement, mais plus le fait que désormais, ce genre d'examen de moralité sera omniprésent et activement imposé, non seulement pour les oeuvres disponibles, mais aussi pour les productions à venir qui recevront un feu vert ou un feu rouge, ou se verront modifiées selon de tels critères, longtemps avant leur première diffusion. 

Ainsi, on peut arguer autant qu'on veut sur le bien fondé ou l'innocuité pratique de telles choses, et c'est un peu pisser dans un violon. Mais le fait même d'un tel activisme idéologique dans les processus de décision et de production sont le vrai sujet de préoccupation. Référence dans Harry Potter: le discours de la connasse du ministère à Hogwarts, plein de verbiage qui sert à boire et à manger avec des mots qui sonnent bien. L'important n'est pas ce qui est dit, mais ce que Hermione conclut: le ministère (cad la politique) va désormais peser sur le contenu académique. Dans le cas de la production culturelle, entre ces prémisses et la scène d'examen préalable des Noces de Figaro par une commission royale, ou à n'importe quelle décision de la censure chinoise concernant l'approbation de projets audiovisuels (avant le début de la prod, ou juste avant la sortie), il n'y a pas un grand nombre de pas. 

 

 

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Tancrède a dit :

Je ne pense pas qu'il y ait de grands désaccords ici, juste que certains (dont moi) se préoccupent plus de ce que ce genre de choix par un producteur/distributeur/exhibiteur (ce que sont désormais les sites de streaming, le premier marché devant les salles maintenant) révèle, à un moment où de telles entités sont désormais peu nombreuses et appelées à l'être encore moins (concentration graduelle du marché sur quelques acteurs totalement dominants et activement prescripteurs). il y a toujours eu un certain dosage de moralisme poussé par tel ou tel lobby, aidé par les annonceurs et financiers cherchant à surfer sur une vague culturelle et/ou à ne pas faire de polémique, mais plus le marché est concentré, plus c'est sensible et semble devenir comme une morale publique unique et imposée. Et le problème n'est pas tellement tel ou tel film recevant un tel traitement, mais plus le fait que désormais, ce genre d'examen de moralité sera omniprésent et activement imposé, non seulement pour les oeuvres disponibles, mais aussi pour les productions à venir qui recevront un feu vert ou un feu rouge, ou se verront modifiées selon de tels critères, longtemps avant leur première diffusion. 

Ainsi, on peut arguer autant qu'on veut sur le bien fondé ou l'innocuité pratique de telles choses, et c'est un peu pisser dans un violon. Mais le fait même d'un tel activisme idéologique dans les processus de décision et de production sont le vrai sujet de préoccupation. Référence dans Harry Potter: le discours de la connasse du ministère à Hogwarts, plein de verbiage qui sert à boire et à manger avec des mots qui sonnent bien. L'important n'est pas ce qui est dit, mais ce que Hermione conclut: le ministère (cad la politique) va désormais peser sur le contenu académique. Dans le cas de la production culturelle, entre ces prémisses et la scène d'examen préalable des Noces de Figaro par une commission royale, ou à n'importe quelle décision de la censure chinoise concernant l'approbation de projets audiovisuels (avant le début de la prod, ou juste avant la sortie), il n'y a pas un grand nombre de pas. 

 

 

 


 

Bon, il n’y a plus qu’à se mettre à l’écriture d’une scénario pour le futur film « Another day in Hollywood», avec un scénariste tout jeune tout fier qui débarque avec une super- histoire et dont le script est retenu par une Major, et qui subit tous les affres des fourches caudines de la pensée actuelle, à mi-chemin entre du Terry Gilliam et du Craig Zobel (« the hunt »), depuis la post-production jusqu’au traitement médiatique après la sortie du film abondamment charcuté.

 

Happy End : aucun, sauf peut-être éventuellement la promesse d’une Director’s cut. Mais dans l’intervalle, autant en faire un jeu de massacre idéologique  :-D

Principal écueil  : que ça reste subtil pour ne pas tomber dans le lourdingue.


 

@Tancrède , tu es le mieux placé pour ça, grâce à ta maîtrise de tous les rouages et ta sensibilité particulière sur le sujet ;-)

Edited by TarpTent
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Shorr kan said:

Ouais, il a raison !

@Tancrède écris nous un scénar !

Il était une fois un jeune être humain (ne présumons pas: Il/elle/ze/ils ne s'identifie-ent- peut-être pas ainsi) non binaire de couleur qui voulait devenir agent secret mais ne rencontrait que de l'oppression à chaque étape, avec des salauds de vieux mâles blancs cis-hétéros patriarcaux qui osaient lui demander de passer des examens et d'acquérir des compétences pour obtenir ce qui lui revenait de droit, et être placé en tête de classement sinon c'était un crime de haine. 

(.....)

Et ils vécurent heureux dans leur ménage non fixe et libre à 47, et n'eurent aucun enfant sinon ça tue la planète, tout en portant leurs masques pour ne pas tuer grand-mère (quoiqu'il vaille mieux qu'elle ne reçoive pas le vaccin si elle est blanche et concentre trop d'argent). 

A vous de remplir l'espace entre le début et la fin.... 

Ne me remerciez pas de l'effort, c'est tout naturel :happy:.

 

 

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Tancrède a dit :

Il était une fois un jeune être humain (ne présumons pas: Il/elle/ze/ils ne s'identifie-ent- peut-être pas ainsi) non binaire de couleur qui voulait devenir agent secret mais ne rencontrait que de l'oppression à chaque étape, avec des salauds de vieux mâles blancs cis-hétéros patriarcaux qui osaient lui demander de passer des examens et d'acquérir des compétences pour obtenir ce qui lui revenait de droit, et être placé en tête de classement sinon c'était un crime de haine. 

(.....)

Et ils vécurent heureux dans leur ménage non fixe et libre à 47, et n'eurent aucun enfant sinon ça tue la planète, tout en portant leurs masques pour ne pas tuer grand-mère (quoiqu'il vaille mieux qu'elle ne reçoive pas le vaccin si elle est blanche et concentre trop d'argent). 

A vous de remplir l'espace entre le début et la fin.... 

Ne me remerciez pas de l'effort, c'est tout naturel :happy:.

 

 

 

Shut-Up-And-Take-My-Money-1024x1280.jpg

 

Je veux mon film, maintenant !

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Tancrède a dit :

Il était une fois un jeune être humain (ne présumons pas: Il/elle/ze/ils ne s'identifie-ent- peut-être pas ainsi) non binaire de couleur qui voulait devenir agent secret mais ne rencontrait que de l'oppression à chaque étape, avec des salauds de vieux mâles blancs cis-hétéros patriarcaux qui osaient lui demander de passer des examens et d'acquérir des compétences pour obtenir ce qui lui revenait de droit, et être placé en tête de classement sinon c'était un crime de haine. 

(.....)

Et ils vécurent heureux dans leur ménage non fixe et libre à 47, et n'eurent aucun enfant sinon ça tue la planète, tout en portant leurs masques pour ne pas tuer grand-mère (quoiqu'il vaille mieux qu'elle ne reçoive pas le vaccin si elle est blanche et concentre trop d'argent). 

A vous de remplir l'espace entre le début et la fin.... 

Ne me remerciez pas de l'effort, c'est tout naturel :happy:.

Je ne sais pas : vu l'évolution des moeurs/revendications sur ses 20 dernières années, comment peut on garantir que ce film sera encore visible sur Disney+ dans 20 ans ?

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,071
    Total Topics
    1,374,735
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries