Sign in to follow this  
Gibbs le Cajun

11 novembre 2013 ,la petite histoire de mon arrière grand-père

Recommended Posts

bon ben j'ouvre se file car en se jour de 11 novembre 2013 je viens de faire un bond dans le temps en récupérant se matin aux archives départementale le livret militaire de mon arrière grand-père qui a combattu lors de la première guerre mondiale .

 

il a fait son service militaire au 8°Bataillon de Chasseur à pied en garnison à Amiens (80 département de la Somme ) en 1900 .

clairon en 1902 .

libéré en 1903 avec une bonne conduite accordée .

 

réserviste ,il fait une période de 1 mois en 1905 au 8°Bataillon de Chasseurs à Pied et une deuxième période en 1909 .

 

 

 

il passe dans l'armée territoriale  en 1913 ,affecté au 11°Régiment Territorial d'Infanterie .

 

 

mobilisé par le décret de mobilisation générale le 1°août 1914  au 11°Régiment Territorial d'infanterie .

 

combat auquel il a participé :

combat d'Amiens du 29 août au 30 août 1914 .

combat de Vaulx Vraucourt  (62 Pas-de-Calais ) du 26 septembre 1914 .

combat de Bucquoy  (62 Pas-de-Calais ) du 28 septembre au 4 octobre 1914 .

 

blessé le 4 octobre par éclat d'obus au combat de Bucquoy .épilepsie traumatique (éclat pris à la tête ) .

donc 7 mois de convalescence après blessure .

il est basculé à la 11° (s'est en abrégé ,peut-être division ) infirmiers basé à Nantes le 6 mars 1915 .

 

proposé par la commission pour une pension de retraite de 1°classe ,demande de pension rejeté en mars 1916 et admis par cette même décision à la réforme n°1 avec gratification renouvelable 4°catégorie (500 francs de l'époque ) .

 

campagne contre l'Allemagne :

aux armées du 4 août 1914 au 4 octobre 1914 .

blessure de guerre du 5 octobre 1914 au 4 octobre 1915 .

intérieur du 5 octobre 1915 au 11 juin 1916 .

 

affecté à Fontenay le comte apparemment ,centre de démobilisation peut-être .

 

libéré du service le 10 novembre 1923 .

 

citation :

cité du corps d'armée du 17 mars 1921 :

"bon soldat dévoué et brave a était blessé le 4 octobre 1914 au combat de Bucquoy (Pas-de-Calais ).

 

 

et bien s'est le plus beau jour de ma vie  =)

 

je pensais que j'était le seul à être tatoué dans la famille ,et je m'aperçois que l'on précise dans la partie signalement de son livret que  mon arrière grand-père avait des tatouages sur les 2 avant-bras  :happy:

il a servi dans un régiment territorial d'infanterie ,le 11° et moi j'ai servi au 11°RAMa .il y a des signes parfois  :)

 

 

je m'aperçois qu'il avait fait son service militaire dans une unité d'élite ,les Chasseurs à Pied  =)

 

 

l-aventure-lorraine-des-chasseurs-a-pied

 

sa avait de la gueule l'uniforme de Chasseurs à pied  =)  en 1900 .

 

 

 

 

et voilà la tenue qu'a du porté mon arrière grand-père dans  l'infanterie territoriale en 1914 .(s'est pas son unité mais s'est pour avoir une idée  ) .

5merit.jpg

 

sur ses liens on peu suivre le parcours de l'unité de mon arrière grand-père en 1914 .

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/81e_division_d%27infanterie_territoriale

 

http://chtimiste.com/regiments/territoriale1.htm#_11ème_Régiment_d’Infanterie_Territo

 

et bien ,sa m'éclaire plus sur son parcours militaire (service militaire ) et sa guerre de 14/18 .

 

s'est émouvant ,et merci à ma tante qui m'a envoyé toute ses infos aujourd'hui ,un super cadeau en se jour de 11 novembre 2013 .

 

en 2014 ,sa fera 100 ans que mon arrière grand-père est parti à la guerre .

Edited by gibbs
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon grand-père paternel était aussi dans les chasseurs à pieds, mais c'était au 30è BCP et c'était au tout début des années 1950. Une autre époque.

 

Tu dis avoir reçu le livret militaire de ton arrière-grand-père ? Je croyais que les livrets étaient laissés à leurs propriétaires et que les archives ne conservaient que les fiches de recrutement et les états de service. Quelle est la procédure que tu as dû suivre au juste ?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon grand-père paternel était aussi dans les chasseurs à pieds, mais c'était au 30è BCP et c'était au tout début des années 1950. Une autre époque.

 

Tu dis avoir reçu le livret militaire de ton arrière-grand-père ? Je croyais que les livrets étaient laissés à leurs propriétaires et que les archives ne conservaient que les fiches de recrutement et les états de service. Quelle est la procédure que tu as dû suivre au juste ?

ben j'ai était aux archives départementale ( internet ) ou j'ai eu son matricule militaire .

 

alors après je sais pas si se matricule militaire correspond au livret militaire que le soldat gardé après ,enfin on a pas de trace au niveau familiale de se livret .

 

je pensais qu'à l'époque ,ils avaient un livret mais qu'il ne le gardait pas une fois libéré de leurs obligation militaire .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois mieux. Ils t'ont donné sa fiche signalétique, avec la liste de ses affectations et de ses décorations. Le livret est normalement laissé au soldat et il le garde à la fin de son service, mais beaucoup ont disparu après le décès de leurs propriétaires, voire même avant (qui se souciait des ces livrets il y a quelques décennies ?).

 

Je vais voir avec les archives de Haute-Corse. Mais il me semblait qu'on pouvait aussi voir avec un service de l'armée, à Pau.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon arrière grand père a fait la première guerre dans l'armée de l'Empire d'Autriche-Hongrie, il s'est battu sur le front italien à la bataille de Caporetto entre autres. D'après mon grand père, il disait etre le seul de son bataillon à ne pas avoir fini la guerre blessé ou mentalement aliéné. Malgré tout, la guerre a boulversé sa vie, sa région natale et son village perdu au beau milieu de l'Europe centrale a changé de main trois fois ou plus lors du conflit et des guerres ont suivi (guerre russo-polonaise), il s'est retrouvé réfugié à Budapeste en pleine révolution et l'état qu'il a servi a tout bonnement cessé d'exister. Il a quitté l'europe quelques années après la fin de la guerre.
Respects aux soldats des deux camps.

Edited by Joab

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon arrière grand père a fait la première guerre dans l'armée de l'Empire d'Autriche-Hongrie, il s'est battu sur le front italien à la bataille de Caporetto entre autres. D'après mon grand père, il disait etre le seul de son bataillon à ne pas avoir fini la guerre blessé ou mentalement aliéné. Malgré tout, la guerre a boulversé sa vie, sa région natale et son village perdu au beau milieu de l'Europe centrale a changé de main trois fois ou plus lors du conflit et des guerres ont suivi (guerre russo-polonaise), il s'est retrouvé réfugié à Budapeste en pleine révolution et l'état qu'il a servi a tout bonnement cessé d'exister. Il a quitté l'europe quelques années après la fin de la guerre.

y a pas à dire ,ils ont vécut une époque terrible sur tout les points de vue .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de relire ton premier message, trois ans de service, deux mois de reserve avant guerre, mobilisé en 14 pour n'etre libéré qu'en 23, ça fait 12 ans au total. Je trouve que ça fait beaucoup, était-ce la norme à l'époque?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de relire ton premier message, trois ans de service, deux mois de reserve avant guerre, mobilisé en 14 pour n'etre libéré qu'en 23, ça fait 12 ans au total. Je trouve que ça fait beaucoup, était-ce la norme à l'époque?

 

 

 

peut-être que sa libération en 1923 était plutôt d'ordre administrative ,puisqu'il semble avoir quitté en 1916 le centre de démobilisation . 

 

 

 

rendu inapte par sa blessure  ,il a était sûrement renvoyé dans ses foyers  en 1916 mais l'armée à continué à le gérer au  niveau administratif  jusqu'en 1923 je pense .

 

 

 

je ne connais pas trop le processus de l'époque en se qui concerne le retour/transition administrative  dans la vie civile pour les blessés de guerre rendu inapte ,enfin quel organisme les géré .

il y a eu la création du ministère des anciens combattants en 1916 justement (époque ou mon arrière grand-père a quitté le centre de démobilisation ) ,donc est-ce que libéré du service "actif" est pris en compte par se ministère ?

 

 

Le premier Office a été crée en 1916, au cœur de la Première Guerre mondiale. Il s’appelait alors l’Office national des mutilés et réformés, était rattaché au ministère du travail et était chargé de rendre hommage, de reconnaître l’engagement, le sacrifice, la souffrance de ces milliers de soldats qui combattaient  pour la liberté de la France.

 

si je lis bien :

campagne contre l'Allemagne :

aux armées du 4 août 1914 au 4 octobre 1914 .

blessure de guerre du 5 octobre 1914 au 4 octobre 1915 .

intérieur du 5 octobre 1915 au 11 juin 1916 .

 

donc intérieur s'est le temps ou il a était géré après avoir était blessé ,entre les soins et sa convalescence ,la gestion de son degrés d'inaptitude par des commissions de médecin militaire ,et renvoyé dans ses foyer à l'issu en 1916 .

 

il est né en  en décembre 1879 ,il avait  donc  20 ans en décembre 1899 et est parti au service militaire en novembre 1900 (il allé avoir 21 ans ) .

 

en 1903 il a 24 ans et fini son service militaire ,il passe dans la réserve pendant 11 ans .en 1914 il passe dans la territoriale car âgé de 35 ans .

 

le service dans la territoriale dure 7 ans (mobilisable  ) .donc jusqu'en 1920 il est toujours dans le système  territorial ,mais ne reste que 3 ans dans la réserve territoriale ,vu que l'on sort de la guerre ,de sa blessure on ne fait pas duré cette période qui reste administrative au final .

 

de plus ,ayant obtenu une citation en 1921 ,on a du au vu de ses états de service lui "lâché la grappe" en se qui concerne la réserve territoriale .

 

cité du corps d'armée du 17 mars 1921 :

"bon soldat dévoué et brave a était blessé le 4 octobre 1914 au combat de Bucquoy (Pas-de-Calais ).

 

faut dire qu'en tant que "pépère" (surnom donné aux "vieux de la territoriale ) il avait bien donné l'ancien  =)

 

enfin j'en déduit sa ,bien qu'inapte avec sa blessure il fait toujours parti du système territorial ,une inaptitude qui ne le réformé pas complètement du service dans la territoriale ,ou si il aurait était rappelé s'est que s'était vraiment la catastrophe je pense (on racle tout je dirais ) .

 

 

 

 

sur le tableau de wiki on explique le principe de l'époque armée d'active (3 ans ) ,réserviste (11 ans ) ,territoriale (7 ans ) et de réserve de la territoriale (7 ans ) .

 

je pense que le cursus de gestion était différent entre un gars d'active ,de réserve et de la territoriale ,pour les blessés .

 

et comme le confirme wiki ,le rôle des division de territoriaux du nord se sont retrouvé à faire du boulot de l'active dans le nord ,sa colle vu que mon arrière grand-père s'est retrouvé dans les combats d'Amiens puis dans le Pas de Calais .

 

 

Entre 1914 et 1918, huit millions d’hommes entre 18 et 45 ans sont mobilisés soit 20 % de la population1.

Selon son âge, chaque homme doit s’acquitter de ses obligations militaires, passant par trois armées réglementaires différentes :

  • l’armée d’active :
Sont mobilisés dès le début du conflit les régiments d’active : numérotés de 1 à 176. Elle est composée des hommes âgés de 21 à 23 ans c’est-à-dire nés en 1891, 1892, 1893 et au delà. La durée du service est de trois ans. Sont mobilisés dès le début du conflit les régiments de réserve : numérotés de 201 à 421. Elle est composée des hommes âgés de 24 à 33 ans, c’est-à-dire nés entre 1881 et 1890. La durée est de onze ans.
  • l’armée territoriale :
Sont mobilisés tout au long du conflit les régiments de la territoriale et de la réserve territoriale. Elle est composée des hommes âgés de 34 à 39 ans c’est-à-dire nés entre 1875 et 1880. La durée est de sept ans.
  • la réserve de l’armée territoriale :
Elle est composée des hommes âgés de 40 à 45 ans, c’est-à-dire nés entre 1868 et 1874. La durée est de sept ans. Rapidement la réserve de l’armée territoriale incorpore les hommes âgés de 46 à 49 ans c’est-à-dire nés entre 1868 et 1865.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9giment_d'infanterie_territorial

 

 

 

 

je sais pas si sa t'éclaire un peu plus  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

petit clin d'œil à mon arrière grand-père Alfred .

 

je la trouve superbement chanté cette chanson =) .

 

 

d'ailleurs Florent Pagny a aussi chanté pour nos blessés :

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/06/florent-pagny-chante-la-marseillaise-pour-les-bless%C3%A9s-et-les-morts-de-larm%C3%A9e-de-terre.html

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,529
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Rom1_
    Newest Member
    Rom1_
    Joined
  • Forum Statistics

    20,946
    Total Topics
    1,333,251
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries