Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Boeing


zx
 Share

Recommended Posts

Il y a 7 heures, mudrets a dit :

Ben, même s'ils ne la respectaient pas, auraient-ils le droit de les utiliser au-dessus de l'UE ? J'en doute !

Je me suis peut-être mal expliqué. Je craignais que l'UE s'aligne sur les USA sans discuter, ce ne sera sans doute pas le cas. Par contre la GB suivra visiblement les indications de l'EASA, même si , à partir de janvier, elle ne participera plus à la procédure de rédaction de la consigne de navigabilité.
Oui, les anglais n'ont pas le choix, s'ils veulent continuer à ce que leurs 737-MAX volent au dessus du reste de l'Europe, mais ça fait une grosse différence avec les pays membres de l'UE. Si leurs compagnies ne pouvaient plus voler au dessus du RU, ça serait une grosse contrariété. Si la réciproque s'appliquait, ça serait une catastrophe pour British Airways & cie. Avec le Brexit, il existe un rapport de force qui ne joue plus en leur faveur.

Le même genre de raisonnement peut s'appliquer aux relations USA-UE. Boeing ne peut pas se permettre de se priver du marché européen. Ça ne me surprendrait pas que les Etats-Unis, essayent de nous faire infléchir notre position, mais je ne crois pas qu'ils pourront nous imposer leur point de vue.

Par contre, je n'exclu pas un compromis. Le goulet d'étranglement se situe au niveau de l'accès au simulateur de vol pour les formations. Pourquoi, par exemple,  ne pas séparer la formation proprement dite de l'évaluation finale? Au lieu d'une semaine perché sur des vérins hydraulique, le pilote ne viendrait qu'une demi journée pour faire homologuer ses compétences. Cela coûterait moins cher et décuplerait la quantité de personnes que le simulateur pourrait accepter.
Et pour la formation, la réalité virtuelle commence à percer dans le domaine professionnel ( https://www.usine-digitale.fr/article/boeing-entraine-l-equipage-de-sa-capsule-starliner-en-realite-virtuelle-avant-son-depart-pour-l-iss.N973446 ) Pourquoi pas fournir aux pilotes le casque adéquat et les laisser apprendre chez eux?
Le seul bémol en la matière se trouve dans les  recommandations de l'EASA. Si j'ai bien compris, la consigne de navigabilité - disponible sous forme Pdf, ici : https://ad.easa.europa.eu/blob/EASA_PAD_20_184.pdf/PAD_20-184_1 - précise en page 7 (paragraphe 13.2) que le simulateur devra comporter un "trim", un système manuel pour que, lors des exercices, les pilotes se retrouvent obligés d'utiliser leur force physique pour redresser la situation. Logique, vu le contexte, mais dans ce cas, la réalité virtuelle ne suffira sans doute pas.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Le 23/11/2020 à 09:23, Picdelamirand-oil a dit :

Oui mais le pilote, maintenant, est surtout utile en cas de problème, alors si le comportement de l'avion, en cas de problème, n'est plus le même que pour les autres 737, ça justifie un entrainement supplémentaire pour ce cas spécifique sur simulateur.

Voici comment l''AD de la FAA présente les choses :

Comme proposé dans le NPRM, les mesures correctives prescrites par cette DA comprennent une révision des lois de contrôle de vol de l'avion (logiciel). Les nouvelles lois de contrôle de vol exigent maintenant des entrées des deux capteurs d'AOA afin d'activer le MCAS. Elles comparent également les entrées des deux capteurs, et si ces entrées diffèrent de manière significative (plus de 5,5 degrés pendant une période de temps donnée), elles désactiveront le système de compensation de vitesse (STS), qui comprend le MCAS, pour le reste du vol et fourniront une indication correspondante de cette désactivation dans le poste de pilotage.

(...)

L'évaluation de la conformité doit prendre en compte l'avion dans sa configuration telle que conçue, pleinement opérationnelle (aucune défaillance) et également, conformément aux articles 25.671 et 25.1309 du 14 CFR, dans des conditions de défaillance potentielle. Lors de l'évaluation de ces conditions de défaillance, le demandeur doit prendre en compte à la fois la probabilité des défaillances et leurs conséquences au niveau de l'avion. Le résultat doit montrer que l'avion est capable de continuer à voler et à atterrir en toute sécurité après une seule défaillance et toute combinaison de défaillances dont il n'est pas démontré qu'elles sont extrêmement improbable ( 14 CFR 25.1309). Par exemple, un avion de transport bimoteur est conforme à toutes les réglementations lorsque les deux moteurs fonctionnent, mais s'il y a une panne d'un seul moteur, l'avion doit être capable de continuer à voler en toute sécurité et d'atterrir avec le seul moteur restant en marche.
Avec un MCAS inopérant, le Boeing 737 MAX est capable de continuer à voler et à atterrir en toute sécurité et est donc conforme aux 14 CFR 25.671 et 25.1309. En cas d'angle d'attaque élevé, lorsque le MCAS est inopérant, le MCAS ne déplacera pas le stabilisateur et le pilote ne ressentira pas la variation progressive de l'effort au manche qui en résulte. Dans cette situation, le pilote garde le contrôle et peut réduire l'angle d'attaque de l'avion en déplaçant le manche vers l'avant. Grâce à une analyse complète, des tests de simulation et des essais en vol, la FAA a déterminé que l'avion est conforme aux normes 14 CFR part 25 applicables, avec un MCAS opérationnel et avec des défaillances, y compris des défaillances qui rendent le MCAS inopérant. Avec un MCAS inopérant après une panne, le 737 MAX est capable de continuer à voler et à atterrir en toute sécurité, comme l'exigent les normes 14 CFR 25.671 et 25.1309. Si un système doit être fonctionnel à tout moment pour assurer la poursuite du vol et de l'atterrissage en toute sécurité, le système doit être disponible pour fonctionner après une seule défaillance. Inversement, si un système inopérant n'empêche pas la poursuite du vol et de l'atterrissage en toute sécurité, il est acceptable, selon la réglementation de la FAA, que le système ne soit pas disponible après une seule défaillance ; c'est ainsi que le MCAS est mis en œuvre sur le 737 MAX.

La FAA a choisi de comparer les choses en s'appuyant sur l'exemple d'une panne moteur sur un bimoteur. J'observe que dans ce cas, on ne continue pas le vol normalement, l'atterrissage devant se faire ASAP (ceci dit dans le cas du MCAS je conçois qu'on puisse poursuivre le vol). De plus, il est précisé qu'en cas d'AOA DISAGREE, ce n'est pas seulement le MCAS qui ne sera plus opérationnel, mais aussi le STS (Speed Trim System, dont le MCAS est un sous système). Soit un système en panne entrainant la panne de deux fonctions.

Le 26/11/2020 à 20:49, Desty-N a dit :

 

  • Boeing ne va sans doute pas trop apprécier.
      Sauf erreur de ma part, "l'alerte en cas de désaccord entre les deux capteurs d'incidence" constituait un option payante. De fait, elle devient obligatoire. Il va falloir choisir entre une hausse du prix, ou une baisse du bénéfice. Sans oublier qu'il faudra sans doute équiper tous les 737 MAX qui se trouvent déjà en Europe.
      Les pilotes devront suivre une formation sur simulateurs. Ça, c'est le (très) gros morceau. Les compagnies vont devoir payer les stages et elles ont sans doute déjà commencé à contacter les entreprises spécialisées pour prendre un ticket dans la liste d'attente. On se trouve là avec un goulet d'étranglement inévitable. On comprend pourquoi Boeing n'en voulait pas. Dommage qu'il ait fallu des centaines de morts pour en arriver là. :sad:
  • British Airways va faire comme les copines. Bien que la GB ait quitté l'UE, je ne sais pas s'ils participeront encore à l'EASA jusqu'au 31 décembre, mais ça m'étonnerait beaucoup qu'ils décident de ne pas respecter la consigne de navigabilité, qui sortira mi-janvier. Et dès la nouvelle année, ils ne pourront plus peser sur la rédaction finale du document. Take back control. Ou pas. :sleep:
  • Les chinois vont attendre que Joe Biden prenne le manche, histoire de pouvoir disposer d'un outil de négociation. Pour moi, rien de surprenant, je le prédis depuis plusieurs jours.

Bref, à mes yeux, quelques motifs de satisfaction. Et quelques motifs pour Boeing de donner plus de place aux ingénieurs et aux préoccupations pour la sécurité des passagers...:ph34r:

L'information que l'AOA DISAGREE représentait une option payante, c'est ce qui a été avancé par Boeing après les accidents mais représente un raccourci, c'est plus grave que ça. C'est un bug de l'équipementier (collins je crois) qui a associé dans son logiciel ce message à l'option d'indicateur d'incidence (AOA). En témoigne les manuels de vol qui eux indiquaient bien qu'en cas de désaccord entre les deux sondes d'incidence, le message "AOA DISAGREE" apparaissait comme sur le NG. Le message AOA DISAGREE n'était pas une option "sur catalogue".

En résumer, il y avait un système présent sur l'avion mais pas dans les manuel, le MCAS. Un message d'alerte décrit dans les manuels, mais absent sur l'avion (sauf pour ceux ayant retenu l'option d'indicateur d'incidence.

Là où l'AD de l'EASA diffère de celle de la FAA, c'est que l'EASA autorise, à discrétion de l'équipage, de tirer le breaker du vibreur de manche du coté atteint en cas de déclenchement erroné de ce dernier (ces breaker devront être équipé d'un collier de couleur afin de les différencier des autres). Les Canadiens, qui avaient été les premiers à envisager cette solution devrait aussi permettre cette procédure.

La partie simulateur va en effet être un gros morceau.

 

Edited by Cool Hand
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Toutes ces histoires ne semblant pas avoir échaudé Ryanair qui serait sur le point de commander plusieurs dizaines de 737 MAX : 

Révélation

Ryanair s'apprête à commander des Boeing 737 MAX supplémentaires, selon des sources  

PARIS (Reuters) - Ryanair est sur le point de commander quelques dizaines de 737 MAX supplémentaires à Boeing, ce qui viendrait à point nommé (...), ont déclaré des sources industrielles. (...)

La première compagnie à bas coûts d'Europe, qui dispose d'une option sur 75 appareils lui permettant de porter sa commande actuelle à 210 unités, a refusé de commenter ces informations.

Boeing n'a pas pu être joint dans l'immédiat pour un commentaire.

Ryanair a mené des négociations pendant plusieurs mois afin de commander 135 avions de plus dans le cadre des discussions (...) concernant l'indemnisation des retards de livraison causés par l'interdiction de vol. Cependant, aucune décision n'était attendue avant la reprise des vols du 737 MAX. (...)

Le titre Boeing progressait de près de 3% en début de matinée à Wall Street.

https://www.challenges.fr/finance-et-marche/ryanair-s-apprete-a-commander-des-boeing-737-max-supplementaires-selon-des-sources_740199 

 Je ne sais pas s'il faut y voir une véritable info, ou bien une rumeur du genre "on s'autorise à penser dans les milieux autorisés", comme aurait dit Coluche. Je suis surtout curieux de savoir comment Ryanair va gérer la formation de ses pilotes sur simulateur ...?:ph34r:

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Desty-N a dit :

Toutes ces histoires ne semblant pas avoir échaudé Ryanair qui serait sur le point de commander plusieurs dizaines de 737 MAX : 

  Masquer le contenu

Ryanair s'apprête à commander des Boeing 737 MAX supplémentaires, selon des sources  

PARIS (Reuters) - Ryanair est sur le point de commander quelques dizaines de 737 MAX supplémentaires à Boeing, ce qui viendrait à point nommé (...), ont déclaré des sources industrielles. (...)

La première compagnie à bas coûts d'Europe, qui dispose d'une option sur 75 appareils lui permettant de porter sa commande actuelle à 210 unités, a refusé de commenter ces informations.

Boeing n'a pas pu être joint dans l'immédiat pour un commentaire.

Ryanair a mené des négociations pendant plusieurs mois afin de commander 135 avions de plus dans le cadre des discussions (...) concernant l'indemnisation des retards de livraison causés par l'interdiction de vol. Cependant, aucune décision n'était attendue avant la reprise des vols du 737 MAX. (...)

Le titre Boeing progressait de près de 3% en début de matinée à Wall Street.

https://www.challenges.fr/finance-et-marche/ryanair-s-apprete-a-commander-des-boeing-737-max-supplementaires-selon-des-sources_740199 

 Je ne sais pas s'il faut y voir une véritable info, ou bien une rumeur du genre "on s'autorise à penser dans les milieux autorisés", comme aurait dit Coluche. Je suis surtout curieux de savoir comment Ryanair va gérer la formation de ses pilotes sur simulateur ...?:ph34r:

Et que fait-il si après avoir commandé 210 MAX, il se rend compte qu'aucun voyageur ne veut monter dedans?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Et que fait-il si après avoir commandé 210 MAX, il se rend compte qu'aucun voyageur ne veut monter dedans?

Il y a une rumeur similaire qui se diffuse pour Air France.
 

Je crois qu’aujourd’hui, ça tient surtout au fait que Boeing a l’air décidé à le brader, et les compagnies se disent qu’au final, suffisamment de voyageurs s’en ficheront.
Et à un moment donné, s’il n’y a qu’un type d’appareil sur un segment et/ou qu’une seule compagnie ayant les slots, les voyageurs d’accord ou pas finiront quand même par monter dedans.

Edited by TarpTent
Link to comment
Share on other sites

Franchement, vous pensez avoir le choix de l'avion sur lequel vous allez voler ?

Quand c'est un modèle X ou rien et que tu dois faire le vol, tu montes dedans et c'est tout.

Ca me rappelle un ancien collègue qui a du faire un vol Abidjan-Paris ( me semble t'il ) en A330 une semaine après le crash du vol Rio-Paris.

Il m'a bien dit avoir la trouille, mais il n'avait pas le choix et l'a pris malgré tout.

Et de toute façon, la plupart des personnes ont une mémoire de poisson rouge sur pas mal d'évènement ( à partir du moment où ils ne sont pas touché directement ) et auront oublié les problèmes du 737  trés rapidement

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Et que fait-il si après avoir commandé 210 MAX, il se rend compte qu'aucun voyageur ne veut monter dedans?

Les voyageurs acceptent, en toute connaissance de cause,  de voyager dans une compagnie de négriers respectant à minima des conditions sociales pourtant déjà minimales. Donc le choix de l'avion, je devrais résumer ça par "OSEF".

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Desty-N a dit :

Toutes ces histoires ne semblant pas avoir échaudé Ryanair qui serait sur le point de commander plusieurs dizaines de 737 MAX : 

  Masquer le contenu

Ryanair s'apprête à commander des Boeing 737 MAX supplémentaires, selon des sources  

PARIS (Reuters) - Ryanair est sur le point de commander quelques dizaines de 737 MAX supplémentaires à Boeing, ce qui viendrait à point nommé (...), ont déclaré des sources industrielles. (...)

La première compagnie à bas coûts d'Europe, qui dispose d'une option sur 75 appareils lui permettant de porter sa commande actuelle à 210 unités, a refusé de commenter ces informations.

Boeing n'a pas pu être joint dans l'immédiat pour un commentaire.

Ryanair a mené des négociations pendant plusieurs mois afin de commander 135 avions de plus dans le cadre des discussions (...) concernant l'indemnisation des retards de livraison causés par l'interdiction de vol. Cependant, aucune décision n'était attendue avant la reprise des vols du 737 MAX. (...)

Le titre Boeing progressait de près de 3% en début de matinée à Wall Street.

https://www.challenges.fr/finance-et-marche/ryanair-s-apprete-a-commander-des-boeing-737-max-supplementaires-selon-des-sources_740199 

 Je ne sais pas s'il faut y voir une véritable info, ou bien une rumeur du genre "on s'autorise à penser dans les milieux autorisés", comme aurait dit Coluche. Je suis surtout curieux de savoir comment Ryanair va gérer la formation de ses pilotes sur simulateur ...?:ph34r:

Ca semble assez solide comme info. Et c'est en discussions depuis plusieurs mois. Je pense que Ryanair essaye de profiter de la faiblesse de Boeing pour avoir des avions bradés.
Entre les indemnités liées aux énormes retard de livraison, au plus de 1.000 annulation et à l'image désastreuse pour Boeing de cette affaire il vont avoir un bon deal pour sur.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, seb24 a dit :

Ca semble assez solide comme info. Et c'est en discussions depuis plusieurs mois. Je pense que Ryanair essaye de profiter de la faiblesse de Boeing pour avoir des avions bradés.
Entre les indemnités liées aux énormes retard de livraison, au plus de 1.000 annulation et à l'image désastreuse pour Boeing de cette affaire il vont avoir un bon deal pour sur.

C'est d'autant plus crédible que Ryanair a déjà fait le coup.

Peu après les attentats du 11 septembre 2001, et la déprime du transport aérien qui s'ensuivit, Ryanair a profité de la crise pour migrer toute sa flotte vers le 737-800, "à prix d'ami". (c'est le plus gros opérateur de cette version)

C'était un pari gagnant pour eux

https://en.wikipedia.org/wiki/Boeing_737_Next_Generation#737-800

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, seb24 a dit :

Le rabais a du être TRES conséquent.  Déjà que le PDG de Ryanair a la réputation d'être dur en affaire en temps "normal"...

Edited by Full Metal Jacket
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Full Metal Jacket a dit :

Le rabais a du être TRES conséquent.  Déjà que le PDG de Ryanair a la réputation d'être dur en affaire en temps "normal"...

Le PDG de Ryanair est complètement grillé chez Airbus, Boeing le sait.....donc "la bonne affaire vient de ce que le 737-MAX a essuyé beaucoup d'annulations (+ de 1000)

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 08/12/2020 à 00:20, Teenytoon a dit :

Ils servaient à quoi ceux-là ?

C'est dit

In 2010, one of the aircraft followed the Boeing 787 prototype during its maiden flight. On 16 March 2018 the prototype Boeing 737 MAX-7 was escorted while the prototype of the Boeing 777-9 was followed during its maiden flight on 25 January 2020.   The T-33s are said to be replaced by TA-4 Skyhawks.

Chez AIRBUIS:  j'ai longtemps vu une Corvette  ... Sais plus si elle est encore utilisée 

Edited by Bechar06
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 05/12/2020 à 12:20, MH a dit :

Les 2 T-33 chase planes de Boeing vont être remplacés par des TA-4 Skyhawk.

https://www.scramble.nl/military-news/boeing-retires-its-t-33-chaseplanes

maxresdefault.jpg

Comment peut on remplacer un avion avec une si belle  ligne par un bossu qui n'est génial que dans les albums de Buck Danny ?

les épisodes 26à 28 : le retour des Tigres Volants / Les Tigres Volants à la rescousse et Les Tigres Volants contre attaquent !

(ici la couv de l'intégrale 9 qui les regroupe)

51P6NY3BMTL._SX338_BO1,204,203,200_.jpg & 

Edited by rendbo
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 08/12/2020 à 08:45, Bechar06 a dit :

C'est dit

In 2010, one of the aircraft followed the Boeing 787 prototype during its maiden flight. On 16 March 2018 the prototype Boeing 737 MAX-7 was escorted while the prototype of the Boeing 777-9 was followed during its maiden flight on 25 January 2020.   The T-33s are said to be replaced by TA-4 Skyhawks.

Chez AIRBUIS:  j'ai longtemps vu une Corvette  ... Sais plus si elle est encore utilisée 

Ben c'est pas dit grand chose quand même... C'est dit qu'ils ont suivi un 787, un 737 MAX-7 et un 777-9. Un peu light pour savoir ce qu'ils font vraiment.

Relevé de donnée ?

Vol photo ?

Flicage pour vérifier que les mecs ne font pas n'importe quoi avec le gros bus ? :tongue:

Nan sérieusement, c'était quoi la MISSION de ces T-33 ?

Edited by Teenytoon
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Teenytoon a dit :

Nan sérieusement, c'était quoi la MISSION de ces T-33 ?

Observer le comportement de l'avion de ligne et les problèmes qui peuvent apparaître durant le vol : vibrations éventuelles, pertes de carburant ou de pièces, soucis sur la structure, etc. 

Edited by Kiriyama
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Teenytoon a dit :

Nan sérieusement, c'était quoi la MISSION de ces T-33 ?

Kiriyama a déjà répondu, mais globalement un "chase plane" c'est un oeil extérieur et à proximité qui permet de surveiller/photographier/filmer ce qu'il se passe sur/autour de l'appareil accompagné. Tous les constructeurs y ont recours, avec des moyens divers et variés.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, B52 a dit :

voir un cadre dirigeant de très haut niveau de Boeing dedans....

Tous les anciens ( et + récents ) du CORPORATE BOARD depuis le lancement de l'idée des prémisses, et le marketing +  mise en production  du B-737-MAX !    Ce doit pas être un nombre considérable de gusgus  et si ça rentre pas , on tasse !  

Edited by Bechar06
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, B52 a dit :

On eut aimé voir un cadre dirigeant de très haut niveau de Boeing dedans....

Ce serait un prétexte pour qu'il réclame un parachute doré. Je ne suis pas sur qu'ils le méritent mais ils auraient raison de demander au moins une prime de risque.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, ARPA a dit :

Ce serait un prétexte pour qu'il réclame un parachute doré. Je ne suis pas sur qu'ils le méritent mais ils auraient raison de demander au moins une prime de risque.

le terme parachute est ici plus qu'ailleurs si bien adapté.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,642
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mobius1
    Newest Member
    Mobius1
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...