Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

imprimante 3D pour l'aéronautique


zx
 Share

Recommended Posts

Ils commencent à employer les imprimantes 3D  dans l'industrie aéronautique, CFM,GE,Snecma travaille sur un nouveau moteur (LEAP)

dont certaines pièces sont produites avec cette technologie

 

A More Efficient Jet Engine Is Made from Lighter Parts, Some 3-D Printed

 

http://www.technologyreview.com/news/514656/a-more-efficient-jet-engine-is-made-from-lighter-parts-some-3-d-printed/

 

 

ge.engine.innovationx299.jpg

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

il parait que l'imprimante 3D est très efficace pour ce qui est de produire des pièce en céramique. :huh:

 

quand à imprimé un avion avec... Airbus semble pensé que oui http://www.forbes.com/sites/parmyolson/2012/07/11/airbus-explores-a-future-where-planes-are-built-with-giant-3d-printers/2/

Link to comment
Share on other sites

Je doute que les imprimante 3d puissent imprimer des piéces aussi résistante qu'une même autre piéces usiné dans un brut à l'aide de machine à commande numérique. Ou en tout cas pas dans un futur proche.

Mais par contre pour le prototypage ces imprimantes sont top.

Edited by Neikster
Link to comment
Share on other sites

Je doute que les imprimante 3d puissent imprimer des piéces aussi résistante qu'une même autre piéces usiné dans un brut à l'aide de machine à commande numérique. Ou en tout cas pas dans un futur proche.

Mais par contre pour le prototypage ces imprimantes sont top.

 

   Ni proche ni lointain, comment diable une imprimante 3D pourrait elle respecter un cristal, un alliage ? Par des poudres fritées ?

 

 Mais ça, nous vivons actuellement une foire médiatique qui annonce de l'imprimante 3D partout ... A tort et a travers comme une espèce de foi mal placée, une nouvelle religion ...

 

   La ou dans les faits, la ou l'imprimante 3D prospère aujourd'hui c'est chez les imprimeurs de figurines a licence seul domaine commercial ou elles ont réellement percé et pas en faisant de la qualité a en tomber par terre ... (souvent très moche et peu capable de s'affranchir de cet aspect sableux qui donne un sentiment de pas fini ...) entre ça et les mordus de l'imprimante 3D qui arrivera a reproduire un fling de merde qui dans les faits même un djihadiste n'en voudrait pas tellement c'est pas fiable ...

 

   Il en ressort pour moi comme une fable de la fontaine et d'une grenouille qui voulait être aussi grosse que le boeuf

Link to comment
Share on other sites

Elles sont capables de produire des pièces a base de poudre métal, tout le monde y travaille  dessus.

cela pourrait être la prochaine révolution de l'industrie. ça progresse vite vu le potentiel.

 

Elle peut utiliser des polymères, maintenant des alliages de métal, on en est qu'au début, attendons 15 ans,

ensuite on verra.

 

C'est comme pour le micro ordinateur dans les années 80, certains pensaient que c'était un joujou inutile

qui disparaîtrait  aussi vite qu'il est venu. on sait ce qu'il est advenu.

 

Même pour l'armée, ca peut être intéressant de produire des pièces de dépannage, sans être dépendant

d'une importante chaine logistique, il lui faudra de la poudre d'alliage et une imprimante 3D pour remplacer

une pièce, même provisoirement, vu que ce ne serait pas des pièces certifiées, elles auraient une durée de vie plus limitée.

 

http://www.bbc.co.uk/news/technology-24329296

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

Alpacks ce que tu dis est complétement faux vu qu'il est dit plus haut que des pieces de moteur ont été imprimé 3d. Et ce n'est pas la 1ére fois. On a réussi a sortir des armes a feux haute qualités imprimés en 3d. Et on parle d'imprimer des batiments en 3d avec des imprimante géantes. Et on pourra trés bientot imprimer des organes directement dans le corps sans transplantation.

 

Le progrés est exponentielles pas linéaire. Les imprimantes 3d ont largment de quoi envoyer toute notre industrie au musée une fois arrivée a pleine maturité.

Edited by stormshadow
Link to comment
Share on other sites

Alpacks ce que tu dis est complétement faux vu qu'il est dit plus haut que des pieces de moteur ont été imprimé 3d. Et ce n'est pas la 1ére fois. On a réussi a sortir des armes a feux haute qualités imprimés en 3d. Et on parle d'imprimer des batiments en 3d avec des imprimante géantes. Et on pourra trés bientot imprimer des organes directement dans le corps sans transplantation.

 

Le progrés est exponentielles pas linéaire. Les imprimantes 3d ont largment de quoi envoyer toute notre industrie au musée.

 

il y a un livre là dessus : http://www.makers-revolution.com/#2aa/custom_plain ou comment l'impression 3D et la robotique en général vont faire disparaitre 95% des emplois industriels (hors ingénieurs). Et comment paradoxalement cela va permettre une meilleurs répartition des richesses.

 

Alpack : http://www.youtube.com/watch?v=O4AdqoKv0N0 il faut suivre le progrès mon gars hein... ^_^

Edited by Conan le Barbare
Link to comment
Share on other sites

Voila déjà une application, ca va encore plus vite que je ne pensais, en plus le rafale et l'eurofighter sont fait en parti de composite. on a déjà dépassé

le stade du jouet et des proto. certains brûlent déjà les étapes. J'espère que la France ne va pas rater le coche. Snecma semble en pointe dessus.

 

 

Premier vol d'un avion de combat Tornado équipé de pièces imprimées en 3D

 

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2014/01/05/premier-vol-d-un-avion-de-combat-tornado-equipe-de-pieces-imprimees-en-3d_4343149_651865.html

 

 

4343150_3_507f_un-avion-de-combat-britan

 

Un avion de combat Tornado a pour la première fois volé avec des composants en métal imprimés en 3D. Le vol test a eu lieu « avec succès » en décembre à l'aérodrome de Warton, dans le nord-ouest de l'Angleterre, a annoncé, dimanche 5 janvier, le groupe britannique de défense BAE Systems.

 

Les éléments de l'avion imprimés en 3D étaient un couvercle de protection pour la radio du cockpit et des pièces dans le système d'arrivée d'air et dans le train d'atterrissage.

 

L'impression en 3D, qui permet de fabriquer un objet par addition de couches de matière sur la base d'un modèle numérique en trois dimensions, s'impose comme technologie d'avenir pour l'industrie aérospatiale. La NASA a ainsi mis à feu au mois d'août un moteur de fusée dont l'injecteur avait été imprimé en 3D.

 

 

ÉCONOMIES ET TRANSPORTABILITÉ

 

BAE Systems a indiqué que certaines pièces – confectionnées sur une base de la Royal Air Force dans l'est de l'Angleterre – coûtaient moins de 100 livres (120 euros) à fabriquer, et pouvaient permettre de réaliser des économies de centaines de milliers de livres chaque année.

 

« Vous n'êtes désormais plus bloqué dans un endroit pour fabriquer ces objets », souligne Mike Murray, ingénieur à BAE Systems, indiquant que la technologie pourrait également permettre d'équiper « bateaux et porte-avions ».

 

« S'il est possible d'apporter des machines jusque sur la ligne de front, cela améliore aussi notre potentiel là où d'habitude nous n'aurions pas eu de capacité de production », ajoute-t-il.

 

 

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

Je suis en train de finir une thèse sur ce sujet donc j'ai quelques infos la dessus ;)

 

Il existe pas mal de technos différentes et leur traitement pas les médias est généralement mauvais. Concernant les procédés métalliques, si historiquement on réalise du frittage de poudre, les procédés les plus récents "Laser Beam Melting" et "Electron Beam Melting" (Fusion par faisceau Laser ou faisceau d'électrons) permettent l'obtention de pièces métalliques pleines (densité 100% et pleinement fgondues). Par ailleurs, les propriétés mécaniques sont généralement (pour le Ti6Al4V en tous cas) supérieures au propriétés de l'alliage moulé et au niveau du matériau forgé (il existe des publis, je pourrai mettre un lien). La microsctrucutre est parfois problématique, on ne sait pas encore faire de structure monocristaline par exemple, mais les traitements thermiques sont la pour rattraper la plupart des trucs.

 

Concernant l'aéronautique par exemple, Avio produit d'ors et déjà des pales de turbine en EBM http://www.avioaero.com/en/technological_platforms/emanufacturing/ De manière plus générale, le problème actuel est la tenue en fatigue des pièces réalisées en fabrication additive et le besoin de faire qualifier les procédés et les pièces. Pour info, il y a actuellement en France une grosse dynamique dans ce secteur, notamment coté aéro.

 

Je n'ai pas trop le temps d'élaborer pour l'instant, mais je mettrai surement des infos en plus un peu plus tard.

Link to comment
Share on other sites

C'est clair, on en est qu'au début, tout est à faire, c'est une période géniale pour les jeunes ingénieurs qui entrent dans ce domaine,

tout un nouveau monde à découvrir et à inventer. Les petits veinards. :)

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

J'avais été au salon de l'imprimante 3D à Paris il y a  quelques mois et je me rappelle d'une université anglaise qui présentait un projet avec une pièce pour l'aéronautique en métal usinée de manière traditionnelle et une en imprimante 3D avec les mêmes propriétés (dont la forme était plus complexe, on voyait que les membranes du métal rétrécissait à certains endroits). La différence de poids dans ma main était conséquente. Après j'y connais pas grand chose perso

Edited by gerole
Link to comment
Share on other sites

Il faut aussi voir les industries qui fourniront les poudres pour les différents alliages et polymère utilisés par les imprimantes, qui nécessitera une recherche de pointe et des compétences très avancées, ca deviendra un verrou stratégique.

 

A long terme, ça risque d'impacter toutes les fonderies et haut fourneaux et changera radicalement la façon de produire. Il leur restera pas grand chose, vu

que l'automobile représente une grosse part de leur production.

 

Il y a de sacrés enjeux. vu que tout le monde y va.

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

ca donne aussi des idées de produire les pièces sur les porte avions sans être obligé d'attendre la livraison des pièces.

 

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20140105trib000807823/un-avion-equipe-de-pieces-imprimees-en-3d-prend-son-envol.html

 

Un avion de combat Tornado a pour la première fois volé avec des composants en métal imprimés en 3D.

 
 
 

… qui pourrait également permettre d'équiper les bateaux et les porte-avions

 

"Vous n'êtes désormais plus bloqués dans un endroit pour fabriquer ces objets", souligne Mike Murray, ingénieur à BAE Systems dans un communiqué, indiquant que la technologie pourrait également permettre d'équiper "bateaux et porte-avions". "S'il est possible d'apporter des machines jusque sur la ligne de front, cela améliore aussi notre potentiel là où d'habitude nous n'aurions pas eu de capacité de production", ajoute-t-il.

 

 

Edited by zx
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

ca donne aussi des idées de produire les pièces sur les porte avions sans être obligé d'attendre la livraison des pièces.

 

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20140105trib000807823/un-avion-equipe-de-pieces-imprimees-en-3d-prend-son-envol.html

 

Un avion de combat Tornado a pour la première fois volé avec des composants en métal imprimés en 3D.

 

des imprimantes 3D "de combat" dans un conteneur pouvant être emmenés en opex pour le génie ça pourrait être pas mal :o

Link to comment
Share on other sites

il y a un livre là dessus : http://www.makers-revolution.com/#2aa/custom_plain ou comment l'impression 3D et la robotique en général vont faire disparaitre 95% des emplois industriels (hors ingénieurs). Et comment paradoxalement cela va permettre une meilleurs répartition des richesses.

 

Alpack : http://www.youtube.com/watch?v=O4AdqoKv0N0 il faut suivre le progrès mon gars hein... ^_^

 

 

 

   Le progrès ?

 

 

 

Les éléments de l'avion imprimés en 3D étaient un couvercle de protection pour la radio du cockpit et des pièces dans le système d'arrivée d'air et dans le train d'atterrissage.

 

    Bref ce n'était que des babioles et en aucun cas des pièces "critiques" en termes qualitatif pour la sécurité et l'efficience de l'appareil ... Alors excuse mon manque de "foi" mais pour l'instant l'impression 3D en lit BEAUCOUP sur tout ce qui pourrait être fait et très souvent en parlant bien trop vite par rapport aux exigences qualités ...

 

   De l'autre coté, l'impression 3D de masse aujourd'hui, reste cantonnée dans le domaine du jouet et c'est un fait ... Au moins 95% du marché doit être basé la dessus ...

 

  Dernière chose, énormément de gens s'exite autour du sujet telle une religion, owi  je vais m'acheter ma propre imprimante 3D je vais faire des trucs trop tchoukar avec, puis poste  au final des vidéos sur Youtube ou ben ... Ils n'ont fait que quelques patés & bouses (dont ils sont tout fier, c'est une révolution ...)

 

    Alors franchement les plans sur la comètes et le syndrome Steve Job de nommer révolution des concepts qui n'ont pas inventé l'eau tiède, moi ça me passe au dessus, on surestime gravement la portée réelle de l'impression 3D la ou les faits ne sont que babiole sans importances et des emballements médiatiques similaire a l'arrivée au final des smartphones & tablettes (qui n'ont pas inventé l'eau tiède non plus) comme justement les pièces du Tornado en question ou je viens de voir sur Orange par exemple qu'ils titrent carrément : Des pièces moteurs en impression 3D ! (un couvercle de radio ...) comme quoi ...

 

    Mais c'est vrai depuis les années 2000 les sceptiques autour des effets de mode, ne sont que des has been  ^-^ Quand au final leur pouvoir de relativisation est je pense une approche saine ... Pour l'instant tout ce qu'on voit de la mode autour de l'impression 3D c'est plan sur la comète annonçant monts & merveilles et effets de mode

 

 

   Storm :  No comment ...

Link to comment
Share on other sites

Vu qu'on commence à produire des pistolets en métal avec des imprimante 3D, c'est ne plus du tout un jouet en résine qui se casse au bout du 1er tir.

ca date depuis plus d'1 mois. faut s'attendre à des machines encore plus grosses et des poudres/martériaux plus performants du coté de l'industrie

 

http://www.youtube.com/watch?v=5ml_V7VyOuw

 

http://www.youtube.com/watch?v=R2L3QP5qVgo

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

Mais c'est vrai depuis les années 2000 les sceptiques autour des effets de mode, ne sont que des has been  ^-^ Quand au final leur pouvoir de relativisation est je pense une approche saine ... Pour l'instant tout ce qu'on voit de la mode autour de l'impression 3D c'est plan sur la comète annonçant monts & merveilles et effets de mode

 

Ce que tu juges dans ton post c'est l'utilisation actuelle des imprimantes 3D. Pas leur potentiel future.

Link to comment
Share on other sites

En effet, ce qui compte, c'est l'avenir et il est gigantesque sur ce point.

Il faut juste un début à toute chose. Quand on voit ce qu'étaient les premiers avions, premières voitures et ce que nous avons depuis...

La 3D est un procédé de fabrication qui est efficace pour de petits lots. Soit moins de 5000 pièces. Au dessus, les méthodes traditionnelles sont plus rentables.

Pour donner un exemple, le premier châssis blindé totalement en composites était l'ACAV-P. Il avait une tourelle de Scimitar. Certes, depuis, il n'y a pas eu d'industrialisation de blindés en composites sauf que cela a été fait et que les résultats des tests permettent de faire avancer la maîtrise de ceux-ci.

Et quand j'ai découvert le concept d'imprimante 3D, mon premier réflexe fut d'imaginer le jour où une imprimante sortira un élément de blindage de forme complexe. Et on y viendra.

Link to comment
Share on other sites

Un article de 2012 :

 

EADS présente sur son stand à Farnborough 2012, un projet de petit drone aux ailes interchangeables en fonction des missions. Celles-ci sont réalisées en prototypage rapide pour limiter les coûts. Après la réalisation d’outillages, d’autres applications embarquées d’impression 3D sont en cours de validation dans plusieurs filiales du groupe...

 

Suite : http://www.industrie-techno.com/eads-imprime-ses-drones-en-3d.13488

 

Un article de juillet 2013 :

 

http://www.3dfab.fr/un-drone-fabrique-avec-une-imprimante-3d/

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,665
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Godefroy de Bouillon
    Newest Member
    Godefroy de Bouillon
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...