Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Je doute qu'aucun des trois ne soit vraiment content. C'est un peu le cadeau empoisonné des USA qui font d'une pierre deux coups. Il font chier la Russie et donc diminue encore son influence, en lui rendant la monnaie de la pièce géorgienne ou syrienne. Et ils se débarrassent de cette patate chaude en la refilant de fait a l'UE, avec comme objectif de la rendre encore moins gérable et donc de l’empêcher d'avancer vers une quelconques fédération qui se poserait en concurrence avec les USA.

L'Ukraine c'est un gros pays, plus gros que la Pologne, l'intégrer dans l'UE c'est saboter définitivement le poids majoritaire des anciens "noyau dur" de l'UE, et s'orienter définitivement vers des coalitions de mini états qui pourront imposer leur vues. On a déjà le problème avec la Turquie, qui a conduit a sa volte face vers l'orient.

D'ailleurs les gros de l'UE sont très prudents avec l'Ukraine, tant cela soulève les vieux démons de l’Europe, de la meme manière que la Yougo. Parler histoire de l'Ukraine et reconsidérer son intégrité actuelle c'est "réveiller" la mémoire des conflits qui ont saigné toute l'Europe.

Faudrait quand meme être super con pour recommencer l'erreur de la Yougo, ou meme de la Turquie

Certes, mais je ne vois pas trop le rapport avec mon message qui mettait en évidence le fait que le club de Weimar avait (pour une fois) agit de manière soudée dans les Affaires Etrangères.

Vu la rareté d'une telle chose, c'était plus le travail en interne de ces trois là que la cible de leur travail qui était intéressant à analyser.

Link to comment
Share on other sites

Je suis assez étonné par le déni de certain vis à vis de l'interventionisme occidental. La Russie ferait pression mais par contre nous européens et américain non, non pas du tout. C'est pourtant pas les infos qui manquent : depuis les conversations téléphonique malencontreusement fuité jusqu'à Mac Cain posant en photo avec un néonazi. Et bien sur c'est pas comme si y avait pas une foule de précédent pas très loin dans le temps et l'espace... ??? :unsure:

Comme quoi certain ne retiennent que ce qui convient à leur idéologie.

Edited by nemo
Link to comment
Share on other sites

Je doute qu'aucun des trois ne soit vraiment content. C'est un peu le cadeau empoisonné des USA qui font d'une pierre deux coups. Il font chier la Russie et donc diminue encore son influence, en lui rendant la monnaie de la pièce géorgienne ou syrienne. Et ils se débarrassent de cette patate chaude en la refilant de fait a l'UE, avec comme objectif de la rendre encore moins gérable et donc de l’empêcher d'avancer vers une quelconques fédération qui se poserait en concurrence avec les USA.

L'Ukraine c'est un gros pays, plus gros que la Pologne, l'intégrer dans l'UE c'est saboter définitivement le poids majoritaire des anciens "noyau dur" de l'UE, et s'orienter définitivement vers des coalitions de mini états qui pourront imposer leur vues. On a déjà le problème avec la Turquie, qui a conduit a sa volte face vers l'orient.

D'ailleurs les gros de l'UE sont très prudents avec l'Ukraine, tant cela soulève les vieux démons de l’Europe, de la meme manière que la Yougo. Parler histoire de l'Ukraine et reconsidérer son intégrité actuelle c'est "réveiller" la mémoire des conflits qui ont saigné toute l'Europe.

Faudrait quand meme être super con pour recommencer l'erreur de la Yougo, ou meme de la Turquie

 

 

    Je comprends pas trop cette vision des choses ou il y aurait eu erreur avec la Yougoslavie, la ou quoi qu'il arrivait cet état ne pouvait survivre sous cette forme (qui aurait été une grande serbie nationaliste) du fait du niveau de haine ethnique interne le problème yougoslave se serait imposé d'une manière ou d'une autre :

 

     La Serbie impliquée dans 3 guerres ethniques, ce n'est pas un hasard l'éclatement ne pouvait qu'avoir lieu, même si il y a eu des erreurs comme l'appuie a la Bosnie sous la forme des djihadistes que même les bosniaques ont rejeté au final ... On ne peut analyser comme une erreur une situation qui se serait imposé quoi qu'il arrive, Kosovo compris

 

   La guerre existerait probablement encore aujourd'hui en Yougoslavie si on avait laissé faire via une position "débrouillez vous entre vous, on ne détissera pas le patchwork pour vos conneries" alors que les antagonistes étaient aussi extrême entre eux ... Ca n'en fait pas une situation idéale pour autant, mais la moins mauvaise assurément

 

    Et bon au final on arrive a une situation ou maintenant la Croatie fait son décollage économique basé sur le tourisme méditerranéen, La Serbie qui s'assainit petit a petit au point que son entrée dans l'UE n'est plus que formalité ... Tout n'est pas si noir, c'est toujours mieux qu'une Yougoslavie qui serait restée unie sous la coupe serbe en guerilla permanente qui auraient perduré jusqu'a aujourd'hui et j'en veux la preuve avec ce qui s'est passé sur le long termes avec l'Abkhasie et l'Ossétie même si la il n'y a pas eu d'indépendances officiel, mais de fait ils le sont sans reconnaissance internationale qui de toute façon n'a jamais vraiment été l'enjeu la bas :  La guerre qui avait commencé vers 1995 avait perduré en guerilla épisodique jusqu'en 2008, soit 13 ans de conflit voir un peu + car je pense ça avait surement commencé avant 95

 

    Il en aurait été de même en Yougoslavie si on leur avait dit non ... Les guerillas Croates, Bosniaques et Kosovardes auraient perduré ... Imposant au final une Yougoslavie jamais stabilisé aux portes de l'Europe et qui aurait probablement augmenté les risques sécuritaires chez nous avec des trafics d'armes encore + important

 

   C'est bel et bien un conflit qui s'est imposé a nous, quoi qu'on décide y avait pas vraiment le choix ... Mais faut il encore accepter ces réalités la

 

  De la, qu'elle soit éclaté en états régionaux en termes de taille n'est pas plus mal en ce sens, au moins la guerre est finie maintenant et chacun va dans le sens de son développement a son rythme ... Les Kosovars eux ça sera peut être jamais, mais ça aurait été encore pire en laissant la patate chaude sur le grill

 

     Il faut discerner les erreurs tactiques d'une politique occidentale comme elle s'est appliqué au final pendant la guerre, que le conflit en lui même impossible a résoudre quoi qu'on décide ... Oui il y a eu des erreurs, mais pas son éclatement

Link to comment
Share on other sites

Je suis assez étonné par le déni de certain vis à vis de l'interventionisme occidental. La Russie ferait pression mais par contre nous européens et américain non, non pas du tout. C'est pourtant pas les infos qui manquent : depuis les conversations téléphonique malencontreusement fuité jusqu'à Mac Cain posant en photo avec un néonazi. Et bien sur c'est pas comme si y avait pas une foule de précédent pas très loin dans le temps et l'espace... ??? :unsure:

Comme quoi certain ne retiennent que ce qui convient à leur idéologie.

Tiens, du rabe  :lol:

 

La situation fort bien résumée

https://www.youtube.com/watch?v=7E9oQz-UHqk#t=161

 

    Je comprends pas trop cette vision des choses ou il y aurait eu erreur avec la Yougoslavie, la ou quoi qu'il arrivait cet état ne pouvait survivre sous cette forme (qui aurait été une grande serbie nationaliste) du fait du niveau de haine ethnique interne le problème yougoslave se serait imposé d'une manière ou d'une autre :

 

     La Serbie impliquée dans 3 guerres ethniques, ce n'est pas un hasard l'éclatement ne pouvait qu'avoir lieu, même si il y a eu des erreurs comme l'appuie a la Bosnie sous la forme des djihadistes que même les bosniaques ont rejeté au final ... On ne peut analyser comme une erreur une situation qui se serait imposé quoi qu'il arrive, Kosovo compris

J'aurais pu cité tout le post mais ds un soucis de lisibilité j'ai réduit.

 

La guerre la bas aurait pu être évitée ou du moins on aurait pu limiter la casse, et c'est l'inverse qui s'est produit, certain ont soufflé (comme des porcs) sur les braises.

Un peu long, mais très très intéressant, il te fera surement changer d'avis sur le sujet.

http://www.dailymotion.com/video/xg9fy_yougoslavie-une-guerre-evitable_news

Edited by Tonton Flingueur
Link to comment
Share on other sites

drakenePuis faut arrêter avec l'interventionnisme supposé des européens et américains, il y a quand même eu un long moment de silence gêné avant que des positions de conformités soient prises.

 

 

Les nationalistes ukrainiens à Washington

Un autre aspect intéressant du texte de Blumenthal est le rappel de l’installation à Washington d’un puissant mouvement lobbyiste des nationalistes ukrainiens, lié à leur engagement anticommuniste et antisoviétique, et naturellement favorisé par la CIA qui utilisa ces nationalistes comme on l’a vu. On a ainsi une de ces démarches américanistes et de la CIA, avec répercussions dans les milieux dirigeants de Washington au travers du lobbyisme, pleine de blowbacks potentiels, un peu comme le furent le réveil et le soutien du mouvement des moudjahidines afghans, à partir de la mi-1979, à l’initiative de Brzezinski (voir le 31 juillet 2005), et largement développé par la CIA (avec l’Égypte, l’Arabie, etc.).

Quoi qu’il en soit, l’UCCA (Ukrainian Congress Committee of America) devint l’ombrelle lobbyiste aux USA des nationalistes ukrainiens, essentiellement de l’OUN-B de Stepan Bandera constituée en 1940 après une scission de l’OUN initiale. L’administration Reagan chouchouta avec constance l’UCCA durant les années 1980, avec l’intégration de certains de ses membres dans ses services (le président de l’UCCA Lev Dobriansky devenant ambassadeur des USA aux Bahamas, et sa fille Paula occupant un poste au Conseil National de Sécurité, ou NSC, autour du président). Blumenthal, – qui choisit en général les versions les plus défavorables des activités des nationalistes ukrainiens durant la guerre, – rappelle que Reagan accueillit Stetsko, le chef de l’OUN-B depuis 1968, à la Maison-Blanche en 1983, avec ces mots «Your struggle is our struggle, your dream is our dream»

Edited by lafayette777
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

    Je comprends pas trop cette vision des choses ou il y aurait eu erreur avec la Yougoslavie, la ou quoi qu'il arrivait cet état ne pouvait survivre sous cette forme (qui aurait été une grande serbie nationaliste) du fait du niveau de haine ethnique interne le problème yougoslave se serait imposé d'une manière ou d'une autre :

 

(...)

 

 

Les conséquences de l'application de l'Uti Possidetis à un territoire aux populations.... balkanisées... comme celles de Yougoslavie ajoutées à la mort du couvercle titiste sur une marmite bouillante depuis 1941 au bas mot sont assez évidentes non ?

Link to comment
Share on other sites

Quoi qu’il en soit, l’UCCA (Ukrainian Congress Committee of America) devint l’ombrelle lobbyiste aux USA des nationalistes ukrainiens, essentiellement de l’OUN-B de Stepan Bandera constituée en 1940 après une scission de l’OUN initiale. L’administration Reagan chouchouta avec constance l’UCCA durant les années 1980, avec l’intégration de certains de ses membres dans ses services (le président de l’UCCA Lev Dobriansky devenant ambassadeur des USA aux Bahamas, et sa fille Paula occupant un poste au Conseil National de Sécurité, ou NSC, autour du président). Blumenthal, – qui choisit en général les versions les plus défavorables des activités des nationalistes ukrainiens durant la guerre, – rappelle que Reagan accueillit Stetsko, le chef de l’OUN-B depuis 1968, à la Maison-Blanche en 1983, avec ces mots «Your struggle is our struggle, your dream is our dream»

 

Oh que c'est indignant... par contre le sort de Stepan Bandera et sa famille aux mains de l'URSS, ca ne mérite pas d'être mise en vis-à-vis. :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

On va pas refaire la Yougo, c'est une avalanche d'erreur et d'horreur. Le problème du glissement depuis une fédération vers une confédération aurait du se régler politiquement ça n'aurait pas pris plus de temps ni couté plus d'argent, ça va faire 25 ans et tout n'est meme pas réglé!!! M'enfin a soutenir n'importe qui pour n'importe quoi sous prétexte de faire chier untel, pour de la politique intérieure ou de "défendre la liberté" on se retrouve avec des conflits ingérables qui dure des dizaine d'année au cœur de l'Europe ...

A croire que certains aiment régner sur des cendres.

Le pire dans ces histoires c'est que la France se retrouve toujours le dindon de la farce. En Yougo les allemands voulaient nous faire chier en soutenant leurs anciens vassaux croates et slovènes - les fachos - , contre nos ancien amis serbes - ceux qui ont botté le cul aux allemands - , mais eux se sont pas fait chier a faire des année et des année de casque bleu sous les balles. Je ne parle meme pas du Vatican qui reconnait l'indépendance de la Croatie juste pour faire chier les orthodoxes!!! Pour nous le résultat c'est une montagne d'emmerde, des états branlant fournissant des logistiques aux mafias et autres djihadistes, puis l'entrée dans UE d'élément pro-allemand, Croatie, Slovénie ... le ponpon. Je ne parle meme pas de l'affirmation des USA comme seule force militaire occidental capable de réglé un conflit régionale, mettant au jour l'absolue incapacité de l'Europe, aussi bien coté politique que militaire.

J'imagine que ça a servi de leçon ... aux gouvernements européens, mais la politique a courte vu, conduit toujours dans les mêmes ornières en général, et j'ai peur qu'on y file tout droit.

 

 

    Décidément quand les gens sont décidés a ne voir des conflits que dans des logiques de blocs et d'états extérieurs sensés etre alliés s'envoyant des boules puantes, on a bel et bien un aveuglement total sur les réalités de terrain qui font que pourtant les solutions politiques ne sont que doux rêve de ceux qui voudraient refaire la guerre pour qu'elle colle avec leur vision des choses ... Et ça me navre de te le dire Gally pour des raisons que tu te doutes (tu es l'un des pontes du forum dont la vision est la plus proche avec la mienne en géo-pol et traitement des sujets français)

 

 

     Tu regardes le conflit Yougoslave par le prisme des complexités diplomatiques européennes et du remembrement général Est européen et des USA voulant y foutre leur merde, tout cela c'est vrai par rapport a ces visions la ... Ca n'est pas le problème

 

    Le problème c'est que tu y vois comme les seuls obstacles au réglement politique du conflit la ou le véritable obstacle infranchissable était la haine pure et simple des actes de guerre de départ odieux qui ont provoqué un état des lieux allant vers un retour en arrière totalement impossible :

 

      Prenons le problème Croates vs Serbes, tu penses vraiment que les Croates auraient été prêts a signer avec les Serbes un accord fédéral après l'offensive serbe sur les territoires des régions croates ou ils y ont appliqué une politique de la terre brulée (chose qui s'est répété en pire avec les bosniaques, mais c'est autre chose encore) la ou on a vu qu'une chose que les croates avaient acquis une haine assez suffisante pour un match retour réarmé ou au final ça a été oeil pour oeil, dent pour dent et on massacré les serbo-croates de la même manière que les croates ont été nettoyé au match aller ... Dans des conditions pareilles tu peux toujours rêver pour une solution politique alors qu'en + ces 2 entités nationales reposaient sur de l'histoire nationale (chacun est historiquement légitime chez lui en remontant jusqu'au moyen age !)

 

     Les petites boules puantes diplomatiques entre les états européens intervenants ou s'opposant par logique de bloc encore sensible c'est anecdotique en effets sur l'espérance d'une solution politique ... Les antagonistes étaient trop forts c'est tout et un nouveau couvercle fédéral renégocié n'y aurait rien changé, d'autant que les serbes avec leur délire supra-national ou grosso modo la Yougoslavie c'était leur grande Serbie ça aide pas du tout mais alors clairement pas ... Du moment que la chape de plomb soviétique avait sauté c'était fini

 

     Des erreurs, des vrais c'est l'envoie en Bosnie des djihadistes afghans en soutien (qu'au final même les bosniaques n'en voulaient plus de ces fous qui commençaient a vouloir faire la loi sur les femmes bosniaques fortement européanisés du fait des militantismes féministes des divers courants communistes a l'Est) ça s'en est une ... Mais elle n'a pas changé grand chose quand aux antagonismes entre Serbes & Bosniaques

 

     Quand on en est a des régionalismes fantoches hérités de guerres mondiales et d'une chape de plomb d'un régime très allié avec les soviétiques, mais qui 'n'ont ni réalité historique ni politique "légitime" c'est ainsi, mais quand c'est en + clairement renforcé parce que la nation la + forte en son sein veut obsolument en faire des entités supra-nationale ça aggrave tout et c'est bien ce qui s'est passé, croire a une solution politique c'est au final avoir donné bien d'importance a des protagonistes petits joueurs dans l'histoire

 

    Il n'y avait pas de solutions politiques, que des haines et qui iraient jusqu'au bout (on crève ou on existe mais on sera pas serbe ...)

 

   Comment peut tu t'aveugler devant cela ? Et les armes ils les auraient trouvé ailleurs en passant (les mafia avec l'Italie juste en face pouvant leur dégoter tout ce qu'ils voulaient, la preuve en étant, les russes sont même pas capables a l'heure d'aujourd'hui de s'assurer que plus aucun matos d'origine russe comme des RPG soit livrés neufs a des djihadistes en Syrie ... Ils n'ont aucun controle sur les armements qu'ils diffusent de par le monde au point qu'ils alimentent leurs propres ennemis

 

      Quand les antagonismes sont trop forts il n'y a pas grand chose a faire au niveau solutions politiques surtout quand sur le terrain c'est déja charnier & cie, c'est trop tard ...

Link to comment
Share on other sites

une personne arrêtée parmis les manifestant membre de IPA l'international police association

 

en gros une association mondialiste-atlantiste   fondée par un flic anglais mi5 mi6  dansles années 50

 

L’IPA a été reconnue comme interlocuteur par des organisations internationales telles que l’ONU et le Conseil de l’Europe. Elle est régulièrement consultée pour des matières de police et de sécurité à caractère supranational

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=1_2qDrLotE8

 

 

Les changements politiques en Europe de l'Est sont devenus un catalyseur pour une croissance et un développement accrus dans l'association. En tant qu’ancien membre du Comité International (bureau exécutif permanent), Arthur a régulièrement assisté à des réunions internationales, où ses conseils ont été observés et respectés. Au XIe Congrès Mondial en 1985, il est devenu le premier médaillé d'or de l'association. À la 26e conférence du IEC à Vienne, en 1995, Arthur s'est vu attribué le prix "IUPA WORLD POLICE".

 

a new world police for a new world order ?

Edited by lafayette777
Link to comment
Share on other sites

Une première réponse des nouvelles autorités ukrainiennes "Nous vous avons entendu fort et clair" ?

 

Il faut souhaiter que les nouvelles autorités ukrainiennes soient en mesure de convaincre les miliciens de déposer les armes -puisqu'ils ne peuvent les y forcer.

 

- Pressions américaines sur le pouvoir de Kiev, en public

 

Ukraine: Washington appelle à protéger les minorités

 

 

Les Etats-Unis appellent les dirigeants ukrainiens à protéger les droits des minorités dans le pays, a annoncé mercredi soir à Washington le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney.

"Nous appelons les leaders ukrainiens à mettre tout en œuvre pour assurer la sécurité et le respect des droits de tous les citoyens, dont des représentants des minorités, ainsi qu'à s'engager à respecter les obligations internationales des Etats et à éviter de semer la discorde", lit-on dans une déclaration de la porte-parole.

 

Droit des minorités ne peut que signifier : droit des russophones du sud-est

 

encouraged the authorities in Kiev to form a representative multiparty technical government

 

 

 

The US has not yet made a decision on granting Ukraine a loan guarantee, State Department spokesman Jen Psaki said Wednesday, as she encouraged the authorities in Kiev to form a representative multiparty technical government.

“Once that government is formed, we and our international partners can begin to take immediate steps to help support Ukraine economically and implement the reforms necessary to restore Ukraine’s political and economic health,” Psaki said at a press briefing.

 

Un gouvernement "technique" : un gouvernement qui agit très vite pour appliquer les recommandations du FMI mais qui ne prend pas de décisions politiques fortes avant les élections prévues le 25 mai.

 

Il s'agit là bien sûr de déclarations publiques. La diplomatie discrète tire-t-elle dans le même sens ? Probable, mais pas absolument certain.

 

Du côté de Kiev, nouveau message "nous vous avons entendu fort et clair"

Drastic measures to secure President Yanukovich's detention and arrest in the Crimea have not been undertaken in order to avoid escalation of the conflict, acting Interior Minister of Ukraine announced. 

"I believe that we should not allow any military confrontation or a conflict,” said the newly appointed Arsen Avakov at a press conference on Wednesday. 

When the hunt for Yanukovich started, Avakov says the authorities feared that Yanukovich’s detention may spark unrest and decided not to resort to aggressive action. If such as scenario was to unfold, it would “provoke foreign states to intervene in this conflict” 

“We decided that the fate of Crimea and the fate of peace was more important than the situation with Yanukovich,” Avakov said.

 

Le sujet n'est évidemment pas Ianoukovitch dont le Kremlin se contref.... certainement. Mais ce qu'a dit le ministre de l'Intérieur du pouvoir de Kiev c'est qu'il n'y aura pas d'action des milices Maidan en Crimée.

 

 

Il semble qu'à Donetsk aussi (dans l'Est, non seulement en Crimée) les volontaires se présentent pour former des milices de protection contre les milices Maidan.

D'un autre côté, rodomontades de certains Maidanesques "si les gens du sud-est n'ont pas compris, on va aller leur montrer".

 

Nous sommes très proches d'un incident du genre un groupe armé de Maidan qui prend le train pour Crimée ou Est et un groupe armé d'autodéfense qui les rencontre, peut-être dès la sortie du train. Dans ce cas, il y aurait des morts, Ce qui pourrait facilement s'étendre ensuite. Et mener à une intervention armée russe dans les provinces d'Ukraine subissant l'attaque.

 

Tout le monde joue son rôle pour éviter cela : la Russie montre ses muscles, les EU disent au pouvoir de Kiev de se modérer et un représentant de ce pouvoir assure qu'il n'y aura pas d'intervention des milices d'ultra-droite en Crimée. La vraie question, c'est le degré d'influence des ministres qui sont la face visible du pouvoir à Kiev sur les milices qui en sont, du moins pour l'instant, la réalité.

Link to comment
Share on other sites

J'ai beaucoup de mal à suivre les gens qui défendent l'idée d'une coupure entre l'Ukraine méridionale et orientale et la Russie.Il me semble que l’opiniâtreté et les efforts consentis par les Allemands de l'Ouest pour se réunir avec leurs frères séparés d'Allemagne de l'Est devraient servir d'enseignement.De la même façon personne n'imagine qu'à terme la Corée du Nord et la Corée du Sud ne se réunifieront pas.Je pense d'ailleurs que ce point explique en grande partie l'attitude de la diplomatie allemande - ainsi que celle d'Angela Merkel, native d'Allemagne de l'Est -, relativement prudente et conciliante, vis à vis de la Russie et de l'Ukraine.

Sauf que en l occurence il s agit du schéma inverse de populations différentes incluses de force dans un même état... D où ma référence tchequoslovaque.

Link to comment
Share on other sites

"Tout le monde joue son rôle pour éviter cela : la Russie montre ses muscles, les EU disent au pouvoir de Kiev de se modérer et un représentant de ce pouvoir assure qu'il n'y aura pas d'intervention des milices d'ultra-droite en Crimée. La vraie question, c'est le degré d'influence des ministres qui sont la face visible du pouvoir à Kiev sur les milices qui en sont, du moins pour l'instant, la réalité."

En espérant que TOUT le monde envoie le même signal fort et clair aux interlocuteurs ukrainiens ...

Car la politique des extrêmes est la plus facile à instiller .

Mais une Ukraine qui dévisserait doit faire peur à tout le monde !

Link to comment
Share on other sites

Des hommes armés non identifiés ont pris possession jeudi matin du parlement et du gouvernement de Crimée à Simferopol, la capitale de cette république autonome russophone d’Ukraine en proie à des tensions séparatistes, selon l’agence Interfax.

 

Si ce sont des types côté Maïdan qui ont fait ça, cela risque de chauffer très vite...

Edited by Jojo67
Link to comment
Share on other sites

 

Le Parlement de Crimée occupé par des hommes armés Des hommes armés « en uniforme » se sont emparés des bâtiments du gouvernement régional et du Parlement de Crimée, à Simferopol, indique le premier ministre de Crimée, jeudi 27 février. Une source au sein de la Rada a indiqué à l'agence qu'une trentaine d'hommes équipés d'armes automatiques avaient tiré vers les fenêtres de ces bâtiments, sans faire de blessé, vers 3 h 20, avant d'y pénétrer.

« Ils n'ont pas pour l'instant formulé de revendication », indique le dirigeant tatar Refat Tchoubarov sur sa page Facebook. Selon un journaliste de l'agence Interfax, les locaux ont été barricadés et sont encerclés par la police, et des drapeaux russes ont été hissés. L'agence AP indique que le site du Conseil suprême de Crimée, le Parlement de la république autonome de Crimée, est inaccessible

Une centaine de policiers se sont rassemblés devant le bâtiment, dont les portes semblent avoir été bloquées à l'aide de caisses en bois. Aucune autre activité inhabituelle n'était visible dans les rues alentour. (...)

 

 

 

http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/02/27/le-parlement-de-crimee-occupe-par-des-hommes-armes_4374083_3214.html

Link to comment
Share on other sites

30 barbouzes  recrutées sur place et encadrées par des ex des forces spéciales russes débarqués à Sébastopol la semaine passées ... sur ordre spécial de Poutine. Auto-Enfermés dans le parlement de Crimé  ils vont nous chanter l'hymne soviétiques et "le rossignol de toute les russies" .. l'âme russe, les coeurs slaves gonflés d'émotion ne pourront qu'être sensibles à ses nouveaux héros .... pour un peu il vont nous créer la république dissidente de "Tchernarus"... déjà 4 brigades mécanisées sont sur le pieds de guerre entre Krasnodar et Rostov-na-Donu prêtes à venir aider ses héros et tous ceux qui appellent à l'aide la Sainte Russie. Les Paras russes et des fusiliers marins de la mer noire sont aussi mis en état d'alerte, 4 escadrons de  chasseurs bombardiers sont également prêt  à décoller. La flotte de la Mer-Noire renforcées de bâtiments venus de Méditerranée orientale attend ses ordres....

 

le rideau se lève sur la scene orientale... c'est e la fiction hein .

 

=)

Edited by Zarth Arn
Link to comment
Share on other sites

30 barbouzes  recrutées sur place et encadrées par des ex des forces spéciales russes débarqués à Sébastopol la semaine passées ... sur ordre spécial de Poutine. Auto-Enfermés dans le parlement de Crimé  ils vont nous chanter l'hymne soviétiques et "le rossignol de toute les russies" .. l'âme russe, les coeurs slaves gonflés d'émotion ne pourront qu'être sensibles à ses nouveaux héros .... pour un peu il vont nous créer la république dissidente de "Tchernarus"... déjà 4 brigades mécanisées sont sur le pieds de guerre entre Krasnodar et Rostov-na-Donu prêtes à venir aider ses héros et tous ceux qui appellent à l'aide la Sainte Russie. Les Paras russes et des fusiliers marins de la mer noire sont aussi mis en état d'alerte, 4 escadrons de  chasseurs bombardiers sont également prêt  à décoller. La flotte de la Mer-Noire renforcées de bâtiments venus de Méditerranée orientale attend ses ordres....

 

le rideau se lève sur la scene orientale... c'est e la fiction hein .

 

=)

Gag : et si l'OTAN renforcait fortement sa présence maritime au large de la Syrie, elle ferait quoi la flotte russe?

Edited by prof.566
Link to comment
Share on other sites

J'allais dire de laisser les Criméens choisir leur destin, mais ce sera sans doute interprété comme du pro-fascisme russe primaire. Donc, je ne dirais rien de plus. O0

 

Moscou vient de mettre en alerte son aviation à l'ouest (les infos ne l'ont pas précisé, mais je pense qu'il s'agit d'un des quatre commandements opérationnels, sans doute le 1er de Voronej).

Edited by Ciders
Link to comment
Share on other sites

Des drapeaux Russes ont été hissés ce matin sur des bâtiments officiels en Crimée...

En Crimée, tu as bien plus de drapeaux russes (surtout à Sébastopol) que de drapeaux ukrainiens... et cela même en temps normal.

La dernière fois que j'y ai été, on était sur un rapport d'1 pour 20 facilement...

Dans la rue, personne ne parle ukrainiens, et je ne suis même pas sûr que les gens sachent parler ukrainien d'ailleurs. 

Edited by rendbo
Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...