Recommended Posts

Pourcentage de la population de russe sur le sol de Crimée :

 

Russians2001Crimea.PNG

 

Source

 

Bon après cela n'indique pas quel est le pourcentage des Ukrainiens qui sont aussi pro-russe, mais en tout cela peut indiquer que l'adhésion de masse à la Russie ne sera pas aussi simple dans toutes les régions de Crimée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut quasi être sûr que la Crimée va soit devenir indépendante, soit rejoindre la Fédération russe.

C'est pas dit encore. On peut toujours esperer que ukrainiens, russes, polonais et allemands arrivent à un nouvel accord qui conserve les frontières actuelles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourcentage de la population de russe sur le sol de Crimée :

 

Russians2001Crimea.PNG

 

Source

 

Bon après cela n'indique pas quel est le pourcentage des Ukrainiens qui sont aussi pro-russe, mais en tout cela peut indiquer que l'adhésion de masse à la Russie ne sera pas aussi simple dans toutes les régions de Crimée.

C'est le pourcentage de russes (de jure) ou de russophones ? La Crimée est de loin la région d'Ukraine ou les pro-russes sont ultra-majoritaires, elle est deja autonome depuis la création de l'Ukraine. L'opposition la plus radicale aux russes sur place est principalement constituée par la population tatare.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'instant, les informations sur la présence de militaires russes en Crimée sont assez confuses. On n'a quasiment qu'une seule source disponible, et elle n'est pas la plus objective (le gouvernement de Kiev). On n'a même pas d'images des Il-76 arrivés sur site ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'instant, les informations sur la présence de militaires russes en Crimée sont assez confuses. On n'a quasiment qu'une seule source disponible, et elle n'est pas la plus objective (le gouvernement de Kiev). On n'a même pas d'images des Il-76 arrivés sur site ?

Si on a eu quelques photos d'ilyouchine mais rien de définitif, puisqu'on ne voit que l'avion sur fond de ciel, elles auraient pu etre prises n'importe où et n'importe quand.

7788562-1623576-642343059158241-27816133

Edited by amarito

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'autre motif de satisfaction calme a été la politique étrangère de l'UE. Dans la deuxième décennie dangereux du siècle, quand Vladimir Poutine est revenu pour un troisième mandat en tant que président de Russie et se prête à envahir l'Ukraine, c'est l'UE qui a poussé l'administration Obama à menacer de représailles nucléaires massives. La crise en Ukraine est devenu un triomphe pour le ministre des Affaires étrangères de l'UE, Carl Bildt, a provoqué la décision d'opter pour une autre grande vague d'élargissement. Il est paradoxal que, moins d'une décennie plus tard, la Russie s'est formé sa première demande officielle d'adhésion. m et que si un gouvernement pleinement établie en Ukraine fait une demande, le FMI serait la meilleure base pour des conseils économiques et financement

 

http://www.economist.com/node/8808182       ca c'etait un article de 2007

 

 et ca c'est aujourdhui  :

 

The Economist de Londres, l'hebdomadaire réputé exprimer sans complexe le point de vue des banquiers de la City, exhibe une fois de plus son agenda impérial. Alors qu'en Europe plusieurs voix tentent d'éteindre le feu de la crise ukrainienne, le magazine britannique insiste que, « bien que ce soit difficile », un affrontement nucléaire avec la Russie est plus que jamais nécessaire.

couverture_economist_22ea3.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut commencer à parler d'un complot anti-russe ou c'est trop gros ? :happy:

 

Sinon, le gouvernement de Crimée (enfin celui qui visiblement est aux commandes, faute de concurrence) vient d'indiquer que le referendum sur l'avenir de la Crimée (et qui vraisemblablement ne sera reconnu par personne en dehors de la Russie et de la Crimée) aurait lieu le 30 mars.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est curieux de constater que l'Occident ne reconnaît pas le nouveau gouvernement criméen, ??? mais il reconnait rapidement le nouveau premier ministre (putschiste) de la république d'Ukraine élu à huis clos par ses partisans sous la pression de quelques dizaines de milliers de militants voire plus + d'une centaines d' extrémistes nationalistes ukrainiens. Bizarre la reconnaissance internationale façon occidentale ?!

Edited by Mani
  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

préféré c'est pris une petite déconvenue dans tous le reste de l'Ukraine qui lui a tournée le dos

Qui lui a tourné le dos et quand ?  ???

 

 

 

 

Bon sinon Gazprom et menance de couper le jus si un arriéré de 1.5 mlds n'est pas payé

 

L'aéroport international de Simféropol vient d'annoncer que le trafic aérien était suspendu.

 

Et :

 

Le premier ministre de Crimée, Sergiï Aksionov, reconnaît que des militaires de la flotte russe stationnée à Sébastopol, gardent des bâtiments officiels de la région.

Le référendum sur le statut de la Crimée avancé 

Le premier ministre de Crimée annonce qu'il compte avancer le référendum pour plus d'autonomie de la province. Alors qu'il devait se tenir le 25 mai, jour choisi par Kiev pour l'élection présidentielle anticipée, Sergiï Aksionov voudrait finalement que la question soit tranchée le 30 mars.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En quoi l'Ukraine est un échec pour Poutine ? Au départ oui, mais maintenant il semble capable de tirer les marrons du feu en jouant sur la partition de l'Ukraine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faire passer la perte de la majeure partie d'un territoire de sa zone d'influence pour une victoire car on garde qu'un petit bout qui était de facto acquise à sa cause est en effet très fort. La preuve ca marche même ici :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est curieux de constater que l'Occident ne reconnaît pas le nouveau gouvernement criméen, ??? mais il reconnait rapidement le nouveau premier ministre (putschiste) de la république d'Ukraine élu à huis clos par ses partisans sous la pression de quelques dizaines de milliers de militants voire plus + d'une centaines d' extrémistes nationalistes ukrainiens. Bizarre la reconnaissance internationale façon occidentale ?!

 

pas encore renconnu mais ca va venir  t'inquietes pas en tout cas la maintenant et depuis longtemps il est etait préparé planifié dans les cartons et aujourdui reconnu et plébiccité par la commission trilatérale et le fmi la city et la reserve federale et BHL  quand meme !

( que des gens élus par personne je précise au passge ) était t il  important de le souligner en ces temps de  grandes lutte pour la liberté et la démoncrassie

Edited by lafayette777

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas encore renconnu mais ca va venir  t'inquietes pas en tout cas la maintenant et depuis longtemps il est etait préparé planifié dans les cartons et aujourdui reconnu et plébiccité par la commission trilatérale et le fmi la city et la reserve federale et BHL  quand meme !

( que des gens élus par personne je précise au passge ) était t il  important de le souligner en ces temps de  grandes lutte pour la liberté et la démoncrassie

Arrête stp de parler de monsieur Béchamel euh BHL. D'abord cet homme bien sous tous rapports ne s'est pas encore exprimé sur l'Ukraine je crois, (serait-il en vacances?) et puis tu vas te faite topoliser par le sieur Tancrède!  :happy:

Edited by Jojo67

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faire passer la perte de la majeure partie d'un territoire de sa zone d'influence pour une victoire car on garde qu'un petit bout qui était de facto acquise à sa cause est en effet très fort. La preuve ca marche même ici :lol:

On peut dire la meme chose dans l'autre sens. Kiev et l'ouest de l'Ukraine étaient deja assez anti-russes. Les premiers perdants de la chute de l'état (dysfonctionnel) ukrainien sont avant tout les ukrainiens. On a ouvert la boite de Pandore du chacun pour soi, et on a pas la moindre idée de ce qui va suivre, ce manque de suite dans les idées ne devrait surprendre personne.

Un petit extrait d'un reportage dans l'est ukrainien http://www.theguardian.com/world/2014/mar/01/crimea-crisis-deepens-as-russia-and-ukraine-ready-forces-live-updates

 

AP have filed this report from Donetsk in the east of Ukraine where pro-Russian sympathies are strong about the differences between western and eastern Ukrainians. 

For AP the contrast can be explained by looking at the cities of Donetsk and Lviv. “The eastern city of Donetsk can seem like a cliche of post-Soviet grimness, a place of Stalinist-era apartment blocks, tin-roofed shacks and loyalty to Russia. In the west, Lviv has emerged as a center for Ukrainian artists and writers, a huge draw for European tourists and a city desperate for closer ties to the West.”

“I have always felt that we are so different,” said a miner who gave his name only as Nikolai, a thickset 35-year-old who went from high school directly into the mines. People speak Russian across most of Ukraine’s east, and worship in onion-domed Orthodox churches. They were shaped by 70 years of Soviet rule and its celebration of socialist industrialization, and by the Russian empire before that. To them, the government is now being run by outsiders who care little for this side of the country. “If they try to pressure us, our region will revolt.”

“We are simply different people from those living in the East,” said Ludmila Petrova, a university student in Lviv, a hotbed of support for Ukraine’s pro-democracy forces and opposition to Yanukovych. “They don’t know what the West is. We have a different history. Maybe it is better that we separate once and for all.”

“The country is already separated,” said Ivan Reyko, a 30-year-old factory worker from Donetsk who joined a recent demonstration of about 100 people in the city’s main plaza, Lenin Square, where a 30-foot-tall statue of the Soviet hero gazes proudly toward the horizon. “There is no way back to a united Ukraine.”

Edited by amarito

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faire passer la perte de la majeure partie d'un territoire de sa zone d'influence pour une victoire car on garde qu'un petit bout qui était de facto acquise à sa cause est en effet très fort. La preuve ca marche même ici :lol:

L'ouest ukrainien vote pro russe depuis quand ?  ??? 

Faire passer un coup de force avec destitution d'un président élu comme une démonstration de démocratie, a 1 an des éléctions en plus, c'est très fort, ca marche même ici. Tu vois, ca marche dans les deux sens ^^

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faire passer la perte de la majeure partie d'un territoire de sa zone d'influence pour une victoire car on garde qu'un petit bout qui était de facto acquise à sa cause est en effet très fort. La preuve ca marche même ici :lol:

 

On sent le désespoir des pro-Européens qui cherchent à tout prix à se raccrocher au moindre espoir. :p

 

Les Russes n'ont pas tout perdu :

 

- l'Ukraine va devenir une vraie zone tampon, une zone grise, propre à toutes les opportunités (pour les deux camps)

- elle a toujours une montagne de dollars à payer à Gazprom

- son économie est toujours au bord du précipice (elle va peut-être même tomber d'un jour à l'autre, faute de liquidités, et de confiance dans la monnaie locale)

- les fleurons de son économie sont contrôlés par des oligarques (quand ce ne sont pas des Russes ou des Indiens) qui se vendront au plus offrant en cas de crise

- l'Ukraine va perdre une partie (peut-être même toute) sa façade maritime

- l'UE est déconsidérée, les Etats-Unis n'ont rien fait

- Poutine montre qu'il a encore des crocs

- BHL est porté disparu

 

:happy:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que la Russie a bien tenté de garder toute l'Ukraine sous son influence et a échoué. Alors vous pouvez vous amuser à faire passer la capture de la Crimée comme une victoire de toton Poutine, ça n'en reste pas moins juste un sauvetage des meubles ^^

 

 

On sent le désespoir des pro-Européens qui cherchent à tout prix à se raccrocher au moindre espoir.

 

Rassure toi, je me contrefous de l'Ukraine. J'ai jamais considéré qu'il fallait l'intégré à l'UE, même si je ne reste pas insensible quand des gens veulent se rapprocher de moi. Et que dire de l'effet que ça aura sur l'image de la diplomatie européenne, c'est pas comme si elle était déjà très grande :lol:

 

Par contre que je m'amuse de tous ces positions pro-Russie, ça c'est sur. De vrai Fanboy XP. Comme disait très bien Henry, c'est assez marrant de voir le soutient à la Russie, ça aurait été n'importe quel autre pays, Chine ou USA comprise, qu'est-ce qu'on aurait pas entendu alors :p

 

Et pourtant je vais vous étonner, je trouve légitime que la Russie récupère la Crimée hein, mais je ne ferrais pas passer ça comme la victoire avec un grand V muri par une stratégie bien pensé, faut pas déconner XD

Edited by Dino
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur la longueur , l'Occident est quand même vainqueur sur le bloc de l'Est .. qui aurait pu imaginer il y a 30 ans, et 30 ans c'est très court, que la frontière de l'UE se pourrait être le Dniepr ?

 

Je ne pense pas  1 seconde que la City souhaite d'un hiver nucléaire. Le nuclaire c'est tous perdants, y compris la city qui ne va pas risquer sa richesse acquise, à la roulette russe de fin du Monde.

 

Qu'est ce qu'on s'en "bat les couilles " de la Crimée .. les Russes y étaient déjà les rois de toutes les façon à Sébastopol.... ils vont gagner quoi ? les 200 000 tatars à gérer ? 

 

Je pense que c'est surtout symbolique, le but est de faire en sorte que Poutine puisse se gargariser d'une victoire... même si en regardant de prêt c'est une défaite sur le long terme car la Russie a vu la zone  tampon Ukrainienne se réduire de moitié.

 

Je rejoints donc le commentaire de Dino au dessus

Edited by Zarth Arn

Share this post


Link to post
Share on other sites

On connait pas le vainqueur, mais on sait déja que l'Ukraine a perdu.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli meuble Dino, cela dit. Un peu comme si l'Italie s'emparait de notre littoral méditerranéen et qu'on se rassurait en songeant que la Picardie et l'Alsace restaient françaises. ^^

 

Au vu de la situation intérieure en Ukraine... rien ne dit que l'Ukraine ne redeviendra pas pro-russe d'ici un, deux ou dix ans. A supposer bien sur que l'Ukraine existe encore à ce moment-là, bien sur. Parce que si la Crimée redevient russe, il n'y a aucune raison de penser que les oblasts de l'est ne le redeviennent pas non plus.

 

On va me dire que Poutine se met en difficulté, parce qu'il va donner l'exemple à celles des républiques autonomes qui sont déjà tangentes en Russie et qui se demanderont (prenons les Iakoutes par exemple, ou les Tatars du Tatarstan) pourquoi ne pas faire pareil que la Crimée. Mais il donne aussi l'exemple à toutes les régions européennes qui veulent la même chose : les Ecossais, les Catalans ne seront-ils pas ragaillardis par l'exemple de la Crimée ?

Edited by Ciders

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas que la Crimée, des comités populaires risquent de se former dans les régions industrielles de l'Est pour échapper à l'autorité de Kiev, tout cela est tres mauvais pour l'avenir de l'Ukraine. Vraiment il n'y a pas de quoi se réjouir c'est mauvais pour tout le monde, Russie et UE y compris. Les seuls gagnants d'un point de vue stratégique seraient peut etre les américains qui auront réussi à affaiblir deux adversaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

, il n'y a aucune raison de penser que les oblasts de l'est ne le redeviennent pas non plus.

A noter a ce sujet qu'il parait que ca bouge dans les grande villes de l'est.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On sent le désespoir des pro-Européens qui cherchent à tout prix à se raccrocher au moindre espoir. :P

 

Les Russes n'ont pas tout perdu :

 

- l'Ukraine va devenir une vraie zone tampon, une zone grise, propre à toutes les opportunités (pour les deux camps)

- elle a toujours une montagne de dollars à payer à Gazprom

- son économie est toujours au bord du précipice (elle va peut-être même tomber d'un jour à l'autre, faute de liquidités, et de confiance dans la monnaie locale)

- les fleurons de son économie sont contrôlés par des oligarques (quand ce ne sont pas des Russes ou des Indiens) qui se vendront au plus offrant en cas de crise

- l'Ukraine va perdre une partie (peut-être même toute) sa façade maritime

- l'UE est déconsidérée, les Etats-Unis n'ont rien fait

- Poutine montre qu'il a encore des crocs

- BHL est porté disparu

 

:happy:

 

Tu m etonnes, y a aussi les mines de minerais dans la crimée, et l ukraine s'est fait DEPECHée! 

 

fou! Le mec arrive, il prend la crimée, personne dit rien. 

 

Le prochain coup, on annexe la suisse?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    ThomasM
    Newest Member
    ThomasM
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,300,243
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries