Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

 

Irresponsable, immature, inconscient, stupide, idiot, manque de sagesse, naïf, ... ce futur candidat à la présidentielle ukrainienne.

 

 

Pour moi la mobilisation est la chose a faire si on veut pouvoir établir un rapport de force et maintenir l'ordre

Edited by Divos
Link to comment
Share on other sites

Peut etre qu'une mobilisation générale de l'armée ukrainienne refroidirait l'audace russe, mais le risque que cette armée implose et conduise à de tres vilaines situations (mutineries, défections, exécutions pour trahison, guerre civile) est tres grand. On ne peut que constater que la Russie a profité de la fragile légitimité des nouvelles autorités pour avancer ses pions...

Ah si tout le monde avait sagement attendu 2015 pour virer Yanoukovich proprement...(je sais je sais avec des "si" on mettrait Paris en bouteille)

Link to comment
Share on other sites

@Trancrede, tu sais très bien que l'appel à la mobilisation générale est synonyme pour beaucoup d'un décret vu que c'était souvent la formule utilisé par les gouvernements (mais ce n'est peut-être pas le cas en Ukrainien).

Pour ma part je comprends sa réaction, mais elle reste irresponsable car l'Ukraine ne peut gagner et la Crimée étant un territoire particulier, il est plus sage de l'abandonner que de risquer la ruine de tout le pays et bcp de morts.

Mais c'est la ou je trouve aussi les dirigeants russes irresponsables, car avec leur intervention, ils poussent les ukrainiens à réagir...

Edited by Dino
Link to comment
Share on other sites

Au petit jeu de la provocation, le problème est de pousser l'autre à faire le pas de trop, c'est pour ca qu'ils doivent rester calme

et maîtriser leur réaction et leur propos.

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

...

 

IL n'y a pas de nécessité d'abandon de parties de l'industrie. Simplement que l'Ukraine actuelle ne suit pas les normes européennes (sanitaires, sociales, ...), sur beaucoup de ses produits ou dans leur processus de fabrication, et que l'application de ces normes sur leur territoire les obligerait à beaucoup de remise en question. Mais les produits en questions sont interdits d'important dans l'UE, il n'y aura donc pas de perte de l'industrie pour ces choses là puisqu'il n'y avait déjà pas de débouché commercial européen.

L’application brutale de toutes les normes européennes détruirait à coup sûr des pans de l'industrie ukrainienne... mais un partenariat avec l'UE n'implique pas un acte aussi brutal. S'il y avait intégration totale, l'évolution serait toujours progressive.

 

Le problème c’est le côté Russe. Toute la difficulté pour les ukrainiens est de négocier cette transition sans perte de leurs autres débouchés entretemps. Mais les russes ne leur laisseront pas le loisir de changer de fusil d’épaule et menaces justement de couper les ponts de façon radicale, immédiate ; c’est ou l’UE (quelques soit le type d’accord d’association) ou l’Union Douanière, ils sont priés de choisir.

 

Le fond de ma pensée c'est que les pays européens ne doivent pas -sous prétexte de non conformité démocratique bref pour raison idéologique- se couper de la Russie, qui reste une grand pays et dont le potentiel est énorme, ne serait-ce que sur le plan des ressources naturelles. D'abord le Russie fait partie dans sa partie la plus développée du continent européen sur le plan géographique et aussi par son histoire et sa culture. Ensuite, si elle est puissante, elle contribue à équilibrer l'omnipotence actuelle des Etats-Unis, l'hyperpuissance du moment, qui bénéficie d'une suprématie sans contrepartie qui n'est bonne pour personne, car propre à tous les abus. Il suffit de voir la politique étrangère US dans le monde arabe, qui, à partir de bonnes intentions (affichées du moins, je ne suis pas sûr que les arrière-pensées soient aussi clean), a pour résultat essentiel de faire sortir de terre des Islamistes partout! N'oublions pas non plus que l'Amérique est loin et ne subira pas sur son sol les contre-coups de sa politique si cette dernière dérape. Nous on est aux premières loges pour le monde slave et le monde arabe, pas eux. Et je ne parle pas de l'omniprésence sur nos écrans et dans nos pensées de cette culture US qui a des qualités d'énergie et de pragmatisme certes, mais présente aussi de nombreux défauts comme l'obsession de l'argent et de la religion. Un monde où les cultures différentes peuvent exister sans se faire laminer par le soft power US me paraît préférable, et pour cela il faut qu'il existe des pôles de puissance alternatifs, comme la Russie et la Chine, car de ce point de vue l'Europe est un marché, pas une puissance. Voilà pourquoi au delà des circonstances du moment je trouve que l'on doit laisser cette affaire d'Ukraine entre les mains des Slaves qui sont mieux placés que nous pour la régler.

 

Je ne dis pas qu'il faut cesser d'être allié des Etats-Unis, ni d'être dans l'Otan, mais il faut garder la tête froide et respecter nos vrais intérêts au lieu de servir ceux de l'Oncle Sam!

 

Si j’avais pu appuyer dans l'onglet "j'aime", en bas à droite, 10 ou 20 fois, je l’aurais fait.

Edited by Shorr kan
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

+1 (J'ai distribué tout ,mais j'aime )

 

La situation de la Crimée est déjà réglé ,mais  s'ils ne mobilisent pas leur troupes, les Russes et surtout les pro russes risquent de prend le contrôle de la moitié du pays ...

Edited by Divos
Link to comment
Share on other sites

@Trancrede, tu sais très bien que l'appel à la mobilisation générale est synonyme pour beaucoup d'un décret vu que c'était souvent la formule utilisé par les gouvernements (mais ce n'est peut-être pas le cas en Ukrainien).

Pour ma part je comprends sa réaction, mais elle reste irresponsable car l'Ukraine ne peut gagner et la Crimée étant un territoire particulier, il est plus sage de l'abandonner que de risquer la ruine de tout le pays et bcp de morts.

Mais c'est la ou je trouve aussi les dirigeants russes irresponsables, car avec leur intervention, ils poussent les ukrainiens à réagir...

Imagine que le Brésil s'empare de la Guyane... On devrait laisser faire?

Link to comment
Share on other sites

@Tancrède, je suis d'accord sur l'attitude très cavalière de la Russie et dangereuse pour elle même sur le long terme, encore plus que sur l'affaire géorgienne vu qu'elle est cette fois-ci intervenu alors qu'aucune force Ukrainienne ne menaçait réellement la Crimée. Ceci-dit on ne peut pas leur reprocher de piétinement abusif des "règles de comportement déjà minimes que sont censées observer les grandes puissances, vu que nous l'avons fait allègrement en Libye et les USA avant en Irak.

 

@Froggy, depuis quand les guyanais se sentent brésiliens ou on même appartenu au Brésil ? C'est le cas par contre de la Crimée et de la Russie. Sans compter qu'à la différence de l'Ukraine face à la Russie, nous aurions bien plus de chance de gagner et défendre la Guyane n'amènerait pas tout le pays à la ruine. Bref c'est pas vraiment comparable ;)

Edited by Dino
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je suis d'accord que sur le coup se que la Russie a fait est intolérable et n'est franchement pas diplomatique du tout même si au finale un référendum aurait eu lieux et la Crimée aurait finis indépendante. Bref les Russe on fait les con ,sur se coup la et j’espère qu'il n'y aura pas de mort ,en tous cas il n'y en a pas eux ,se qui est déjà une grande chose surtout quand on connait les Russe ,un autre truc a noté c'est que c'est une invasion entre-guillemet ,car il n'y a pas eu de mouvement de population pour quitté la zone même les tatar son resté ,et les russe n'ont même pas essayé de prendre leur TV par la force. J'ai vu beaucoup de photo avec des soldat russe ,sans leur chargeur ,un peu comme les militaire du plan vigipirate. Personne ne reconnait personne ,les russe ne reconnaisse pas le nouveau gouvernement Ukrainien ,le nouveau gouvernement Ukrainien ne reconnais pas le le 1 ministre Criméen ,etc...J'attend avec impatience le statue quo ,même si la solution est paisible et au finale pas si bordélique pour le moment que ça. On peu reproché l'action des russe ,mais on peu pas reproché quelle a été fait avec une grande efficacité et professionnalisme ,0mort !

 

457527tumblrn1rn6q2CDv1sng2eoo11280.jpg

Link to comment
Share on other sites

Imagine que le Brésil s'empare de la Guyane... On devrait laisser faire?

 

La Guyane n'a jamais été brésilienne, et il y a de plus là bas notre centre spatial. Je suppose qu'on leur montrerait comme ils ont eu tord de choisir un avion court sur pattes plutot que notre magnifique rafale :)

Link to comment
Share on other sites

Imagine que le Brésil s'empare de la Guyane... On devrait laisser faire?

Ahaha si tous monde parlais Portugais du Brésil en Guyane ,et que la Guyane avait déjà appartenu au Brésil avant pourquoi pas ,et qu'il y avait plus de drapeau Brésilien que français dan la rue pourquoi pas....

Link to comment
Share on other sites

La Crimée est déjà un territoire autonome,  majoritairement pro russe, sa perte serait un moindre mal,

si cela peut limiter la casse.

 

Un point pouvant être négocier avec les Russes, qui ont un intérêt à sauvegarder leur intérêts militaires.

Edited by zx
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

La Crimée est extrement et facilement defendable de l'intérieur par rapport a une attaque venu du nord . Le nord de la Crimée ,est un ensemble de lac ,il n'y a que 3 route qui la relit au reste de l'Ukraine au niveau de Armiansk ,Chonhar ,Henitchesk ,et c'est route son situé sur de trés fine bande de terre ,sauf au niveau d'Armiansk ou la frontiere fait a peine 10km.

A ce propos, comment la Crimée s'est elle fait envahir en 1941? Après quelque recherches j'ai rien trouvé à part que celle ci tombe rapidement sauf Sébastopol. En regardant une carte, on constate qu'il suffit de verouiller les quelques bandes de terre de l'isthme de Perekop pour empêcher une progression adverse pour qui l'assaut frontal de positions fortifies est la seule solution; puisqu'un débarquement est exclu du fait de la supériorité de la flotte soviétique de la mer noire, et qu'Hitler renonce aux assauts aéroportés de masse...

Bref avec suffisamment de troupes, et de moyens la Crimée m'aurait semblé être une forteresse imprenable d'autant qu'elle est ravitaillée par la péninsule de Kertch.

Désolé du HS j'avais pas envie d'ouvrir un topic pour ça et comme on m'a gentillement tendu une perche... :lol:

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Rappelons tout de même, s'agissant de comportement en conformité aux règles internationales, que pour la Libye c'est le camp occidental qui a utilisé une résolution de l'ONU pour renverser un régime alors que cette résolution ne prévoyait que la protection des populations. Les Russes qui avaient voté cette résolution se sont sentis floués et les Chinois itou. Et je ne parle pas de l'Irak de Saddam avec la fiole de Powell, les ADM fantômes, l'ONU méprisé etc.

Edited by Jojo67
Link to comment
Share on other sites

Imagine que le Brésil s'empare de la Guyane... On devrait laisser faire?

 

Ben, si les gendarmes prenaient la nationalité brésilienne, si les Guyanais agitaient des drapeaux brésiliens, si le préfet annonçait un vote de sécession sous les applaudissements de la foule, si la légion refusait de se battre et si les marins du CdG se mutinaient contre Paris, ouais peut être alors qu'on serait avisé de se préoccuper d'abord de balayer devant sa porte avant d'emmerder les autres...

Link to comment
Share on other sites

J'ai entendu dire à la télévision que le gouvernement Russe a autorisé l'occupation du territoire ukrainien. Il y aurait également des escarmouches entre pro-russe et pro-europe a différent endroit dans le pays .

 

l'escalade continue

Edited by Divos
Link to comment
Share on other sites

Neikster sa fait 4 foi que cette image passe sur le fofo, et pas moyen de savoir ou cette photo a etait prise, ni quand.

 

atention tout de même car les drapeau russe flotte au dessus de karkhov, donets et melitopol, en tout cas c'est les villes ou il est sur qu'il flotte, si les Pro maidan devait mobilisez rien n'empecherais poutine de poussez jusqu'a ces ville pour "Protegez" les populations russes de ces zones.

 

d'ailleurs maintenant qu'ils ont hissez le drapeau difficile de savoir ce que peut faire kiev ? sa semble etre un pas fort vers la secession tout de même.

Link to comment
Share on other sites

L'Ukraine pro-russe se soulève, Poutine demande l'envoi de troupes russes

MOSCOU - Le président russe Vladimir Poutine a demandé samedi au Parlement d'approuver un recours à l'armée russe en Ukraine alors que la situation se dégradait en Crimée et que d'autres régions pro-russes du pays étaient elles aussi gagnées par des turbulences séparatistes.

En raison de la situation extraordinaire en Ukraine et de la menace pesant sur la vie des citoyens russes, de nos compatriotes des forces armées russes déployées en Ukraine, M. Poutine a demandé au Conseil de la Fédération d'autoriser le recours aux forces armées russes sur le territoire de l'Ukraine, jusqu'à la normalisation de la situation politique dans ce pays, selon un communiqué du service de presse du Kremlin.

Nous devons protéger nos citoyens, avait auparavant estimé la présidente du Sénat russe, Valentina Matvienko. Selon elle, il est possible, en raison de la situation, d'envoyer un contingent limité (de troupes) pour garantir la sécurité de la flotte de la mer Noire et des citoyens russes qui vivent en Crimée.

Plus tôt dans la journée, le nouveau Premier ministre de Crimée, Sergiï Axionov, que Kiev considère comme illégitime, avait sollicité l'aide de Vladimir Poutine pour restaurer la paix et le calme dans la péninsule ukrainienne.

La Russie dispose d'une force armée non négligeable en Crimée, dans le sud de l'Ukraine: la flotte russe de la mer Noire, qui compte quelque 20.000 hommes, est basée à Sébastopol, aux termes d'un accord entre Moscou et Kiev.

Pendant ce temps, les points chauds se multipliaient dans l'est et le sud russophones de l'Ukraine, selon des correspondants de l'AFP, qui ont observé des irruptions d'hommes armés dans plusieurs sites stratégiques ou d'importantes manifestations pro-russes. La capitale, Kiev, semblait en revanche tranquille samedi en début d'après-midi.

Des dizaines de personnes ont été blessées à Kharkiv (est de l'Ukraine) en marge d'une manifestation pro-russe qui a conduit à la prise d'assaut du siège de l'administration régionale par quelque 300 manifestants. Des partisans des nouvelles autorités pro-occidentales de Kiev s'y seraient barricadés.

Plus de 10.000 personnes ont manifesté samedi matin à Donetsk, fief du président déchu Viktor Ianoukovitch dans l'est de l'Ukraine, contre les nouvelles autorités de Kiev en brandissant des drapeaux russes. Sur un podium improvisé, des intervenants déclaraient soutenir l'aspiration de la Crimée à rejoindre la Russie.

En Crimée, épicentre jusqu'ici de la crise, Kiev a accusé la Russie de déployer des milliers d'hommes supplémentaires. La Russie a accru (le nombre de) ses troupes de 6.000 hommes en Crimée, a affirmé le ministre de la Défense Igor Tenioukh.

Près de 30 blindés ont aussi été déployés, a-t-il dit, dénonçant une violation grossière des accords régulant la présence de la flotte russe de la mer Noire en Crimée.

La présence inadéquate des militaires russes en Crimée est une provocation, mais les tentatives de faire réagir l'Ukraine par la force ont échoué, a averti le Premier ministre Arseni Iatseniouk.

Selon lui, la Russie tente actuellement de répéter le scénario mis en oeuvre en 2008 dans la région géorgienne séparatiste d'Ossétie du Sud, où elle avait lancé une opération militaire éclair contre les autorités de Tbilissi, et dont elle a fini par reconnaître l'indépendance.

Au titre de la présence de sa flotte de la mer Noire, la Russie a le droit de déplacer des troupes dans la péninsule, mais elle doit en informer les autorités ukrainiennes 72 heures à l'avance, ce qui n'a pas été fait, selon le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Andriï Dechtchitsa.

Plusieurs sites stratégiques de la péninsule sont désormais sous le contrôle d'hommes armés et en uniformes, mais sans signe permettant de les identifier. Ils contrôlent les aéroports de Simféropol, capitale de la Crimée, de Sébastopol, de Kirovske, ainsi que le centre de Simféropol, et ont hissé le drapeau russe sur plusieurs bâtiments officiels.

A Sébastopol, où mouille la flotte russe, un commando d'environ 300 hommes se disant mandatés par le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a assiégé dans la matinée le QG des gardes-côtes ukrainiens. Les assaillants ont déclaré avoir reçu du ministre l'ordre d'occuper cette unité, ajoute-t-il.

- Obama inquiet -

Les Occidentaux n'avaient pas fait mystère ces dernières heures de leur vive inquiétude quant aux derniers développements en Crimée.

Ce que nous vivons actuellement en Crimée nous inquiète, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel lors d'un discours à Berlin. Naturellement, ces jours-ci, tout doit être fait pour préserver l'intégrité territoriale de l'Ukraine, a-t-elle dit, ajoutant qu'elle et beaucoup d'autres s'y efforcent lors de nombreux d'entretiens téléphoniques avec le président russe et les responsables ukrainiens.

Il faut tout faire pour que l'intégrité territoriale du pays soit totalement respectée, a estimé le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault.

Le président américain Barack Obama s'est déclaré vendredi profondément inquiet devant les informations sur des mouvements de troupes russes en Ukraine et avait mis Moscou en garde contre toute intervention militaire.

Les Etats-Unis seront solidaires de la communauté internationale pour souligner qu'il y aura un coût à toute intervention militaire en Ukraine, a-t-il ajouté.

Le président déchu Viktor Ianoukovitch, recherché en Ukraine pour meurtres de masse après la répression qui a fait 82 morts dont une quinzaine de policiers à Kiev la semaine dernière, a refait surface vendredi à Rostov-sur-le-Don en Russie.

Déclarant être toujours le président légitime de l'Ukraine, il a promis de poursuivre la lutte pour l'avenir du pays, au cours de sa première apparition en public depuis sa destitution.

M. Ianoukovitch, qui a déclaré avoir été contraint de quitter l'Ukraine après des menaces sur sa vie, a reçu la protection de la Russie face aux extrémistes et ne reconnaît pas les nouvelles autorités de Kiev, qui ont lancé une procédure pour obtenir son extradition.

bur-ahe/plh/gib

GAZPROM

(©AFP / 01 mars 2014 16h17)

Link to comment
Share on other sites

Bien sur, il n' y a que l'occident qui se méfie de tout le monde... Je sais qu'on aime bien les déclarations gratuite auto-flagellatrice en France mais bon c'est un peu lourd à la longue ;)

 

Je ne sais pas où vous avez vu qu'il était prévu d'intégrer l'Ukraine à l'UE, mais moi je n'ai vu ce plan nul part. Avant d'intégrer un pays il existe pleins de possibilités de rapprochement, comme signés des accords de coopération. Vous croyez peut-être que tous les pays sous influence américaine ont été intégré à cette dernière ? :P

marrant ,on avait fait pareil avec les ex républiques de l'Est qui sont rentré dans l'Europe ...

 

pour les USA on est soit de clients soit des supplétifs donc ils intègrent personne ...

 

comme pas mal de monde à des degrés variés de  niveaux de puissance ,en fonction de ses intérêts .

 

On dirait que ça arrange comme argument facile le coup du "L'UE a voulu faire venir l'Ukraine, c'est bien fait pour eux, on a déjà trop "d'étrangers", vive les Russes".

 

Sauf que l'accord d'association qu'allait signer l'Ukraine n'est même pas le quart de ce qui est en vigueur avec la Turquie depuis 19 ans, à savoir une entrée dans l'Union douanière (sachant que c'est ce que la Russie espérait de l'Ukraine avant 2015 : une entrée dans sa propre Union Douanière.)

 

On peut être associé à l'UE de pleins de façons, à des degrés divers, sans pour autant y rentrer d'une façon ou d'autre (Bon après ça pose soucis, entre ceux qui veulent y rentrer de façon plus profonde et ceux qui y sont déjà de façon plus profonde mais veulent le beurre et l'argent du beurre).

ben quand je vois la gueule de notre Europe ,effectivement on devrait peut-être y songé ...

 

 

 

vive les Russes ?

ben on fait bien des affaires avec des mecs bien pire et on ne la ramène pas sur leur façon d'être ...

 

 

 

sa signifie quoi un accord d'association même si il ne représente qu'un quart de se qui est en vigueur avec la Turquie depuis 19 ans ?

la Turquie ,elle est toujours pas dans l'Europe qu'on a déjà absorbé d'autres pays de l'Est avec moins de demande ...

 

moi désolé mais je ne vois que le beurre et l'argent du beurre sans aucun intérêt pour "l'idéal" européen pour un paquet de pays étant entré en Europe ...

Link to comment
Share on other sites

Si la Russie annexe l'Ukraine (Comme l'Anschluss entre l'Autriche et l'Allemagne), c'est la reconstruction de l'URSS qui est en route. Mais ce sont surtout les pays baltes, la Pologne, la Slovaquie, La Hongrie qui seront menacés.

 

Au dela de perdre l'Ukraine dans l'UE, Poutine pousse un domino inacceptable pour l'Europe de l'Est. Il se venge également pour l'opération Kossovo

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,773
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...