Recommended Posts

... y compris en temps de guerre, le M 2000 RDI n°75 connut ce genre de problème une nuit au dessus de l'Adriatique il y a un quinzaine d'années et son pilote fut heuresement récupéré

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les extinctions sans cause extérieure, c'est terminé depuis longtemps. On va donc s'orienter gentiment vers un incident de ravitaillement en vol, et l'ingestion du gland de ravitaillement qui conduit à la destruction du moteur.

Ca ce n'est pas de la science-fiction. C'est même récurrent...  ;)

ou panne du calculateur qui synchronise manette, régime et ouverture tuyère comme l'accident de 1997.

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=PCvXyetyVkg

Tiens est-ce que le 2000 a un FADEC ou c'est trop ancien pour considérer le calculateur en tant que tel?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Reste quand même des extinction réacteur causés par du pompage dans certains cas.

Si les conditions altitude, régime moteur, position manette, et incidence ou derapage de l'avion sont réunies.

Le calculateur sait tout rattraper, mais si le pilote joue trop..., y'a un moment ou ça passe plus!

Share this post


Link to post
Share on other sites

le 2000 D tombé en A-stan serait selon mes informations le 612; doté bien entendu de toutes les modifs up to date (liaisons de données Air Sol, radio cryptée compatibles US, GBU 49 etc etc)

Share this post


Link to post
Share on other sites

hasard pas tant que çà car c'est un avion "opexé" de plus compatible avec les règles d'engagement US

Share this post


Link to post
Share on other sites

bullshit il se confirme que le 612 était au tout dernier standard "D" il en était la tête de série

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au dernier standard ou pas, c'est un petit numéro au potentiel bien entamé. C'est déjà mieux que d'en perdre un même pas fini de payé et avec toute sa panoplie (684).

Quoiqu'il en soit, la position officielle clairement affirmée est qu'il n'a pas été abattu. Il était en mission CAS au profit des forces italiennes, en patrouille mixte avec un Mirage F1.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui c'est également confirmé de source constructeur on parle d'un "problème mécanique"

le fait que ce soit un des premier construit signifie t il de manière automatique que ce soit une cellule largement entamée ? il aurait pu être stockée assez rapidement (je ne me souviens plus si les premières cellules ont énormément tourné)

exemple qui me vient en tête le SEM 1 qui est toujours là (mais fut-il un avion d'essai) ou le N 305

Il est sûr que par la force des choses dans 15 ans le Rafale M n°5 aura plus de potentiel que le 21 au rythme où çà va

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui c'est également confirmé de source constructeur on parle d'un "problème mécanique"

le fait que ce soit un des premier construit signifie t il de manière automatique que ce soit une cellule largement entamée ? il aurait pu être stockée assez rapidement (je ne me souviens plus si les premières cellules ont énormément tourné)

exemple qui me vient en tête le SEM 1 qui est toujours là (mais fut-il un avion d'essai) ou le N 305

Il est sûr que par la force des choses dans 15 ans le Rafale M n°5 aura plus de potentiel que le 21 au rythme où çà va

Si le 2k-D est mis "à la feraille" on peut récupérer les composants mis dessus, ce qui implique peut être une sorte de rétrofit d'avion à avion un peu comme le soldat soviétique qui n'a pas de fusil et qui suit celui qui en à un pour le récupérer quand il va tomber non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si le 2k-D est mis "à la feraille" on peut récupérer les composants mis dessus, ce qui implique peut être une sorte de rétrofit d'avion à avion un peu comme le soldat soviétique qui n'a pas de fusil et qui suit celui qui en à un pour le récupérer quand il va tomber non?

Va quand même falloir sacrément tester les composants qui ont été très secoués. Je ne sais pas si "récupération + coûts des tests + risque de fiabilité" < "prix du neuf".

Et puis si le 2000D est tombé de haut doit pas rester grand chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, je me suis mal fait comprendre, quand un avion rétrofité arrive en butée de potentiel, on peut transférer les pièces du rétrofit sur un même avion un peu plus jeune (un peu moins vieux dans nôtre cas^^) non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Libye n'est pas vraiment une phase "normale" pour les déploiements de l'armée de l'air, même si elle est révélatrice de l'état de décrépitude de nos forces aériennes et navales.

Pour le politique moyen, l'armée française doit être suffisante puisqu'elle a fait son boulot en Libye, tout en assurant en même temps des combats en A-stan et en Côte d'Ivoire.

Ce que ça pourrait (devrait!) faire, dans un monde idéal, c'est réduire la part de budget défense de l'Armée de Terre pour le réaffecter à l'AdlA et la Marine.  Mais bon, ça aussi c'est un doux rêve.

Décrépitude? Pour la 1ère fois, l'armée de l'air et l'aviation navale sont capables de tenir le 1er rôle (depuis le retrait des américains des frappes) dans une opération en coalition. La capacité de erco apportée par le pod NG est sans commune mesure avec les anciens systèmes. Les rafales montrent leur polyvalence, avec une charge emportée sans commune mesure avec le 2000 D (bel avion, mais qui emporte une charge offensive à celle d'un reaper). Pour la 1èer fois, on a réalisé des opérations offensives sans prépositionnement, avec une remarquable réactivité à partir de saint Dizier ou Nancy et, initialement, en autonomie. Le seul PA sur zone est français. Pour la 1ère fois, nous avons tiré des missiles de croisière en opération (ce que seuls les US et les anglais aveint fait jusque là).

certes, les avions sont trop peu nombreux. Certes, les tankers sont insuffisants en nombre. certes, nous n'avons pas de moyens dédiés SEAD.

A l'époque où nous avions 600 avions de combat et 2 PA, nous aurions été incapables de conduire une opération de ce type...

En 1991 nous étions la seule nation occidentale à n'intervenir que le jour au dessus du Koweit et de l'Irak.

Il y a eu depuis beaucoup de progrès!

Et en restant en Afstan et en renforçant en CI...

Dans la répartition Terre Air Mer: ne pas oublier que les moyens terrestres coutent beaucoup, beaucoup moins chers que les avions et les bateaux!

Bref, bravo aux militaires engagés dans ces opérations!

Share this post


Link to post
Share on other sites

peut être que la lybie va enclencher un dé-clique chez" les politiques et ca va peut être beaucoup plus bouger

:lol: :lol: :lol:

ça changera rien malheureusement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les sous en plus s'ils arrivent serviront en priorité à assurer les vols pour tous jusqu'à la fin de l'année

Share this post


Link to post
Share on other sites

peut être que la lybie va enclencher un dé-clique chez" les politiques et ca va peut être beaucoup plus bouger

lors d'une interview François Bayrou,avait justement parler des crédits "en parlant des forces spéciales "qu'il ne fallait pas baisser .

est-ce qu'il voulais parler des armées en générale ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

Décrépitude? Pour la 1ère fois, l'armée de l'air et l'aviation navale sont capables de tenir le 1er rôle (depuis le retrait des américains des frappes) dans une opération en coalition. La capacité de erco apportée par le pod NG est sans commune mesure avec les anciens systèmes. Les rafales montrent leur polyvalence, avec une charge emportée sans commune mesure avec le 2000 D (bel avion, mais qui emporte une charge offensive à celle d'un reaper). Pour la 1èer fois, on a réalisé des opérations offensives sans prépositionnement, avec une remarquable réactivité à partir de saint Dizier ou Nancy et, initialement, en autonomie. Le seul PA sur zone est français. Pour la 1ère fois, nous avons tiré des missiles de croisière en opération (ce que seuls les US et les anglais aveint fait jusque là).

certes, les avions sont trop peu nombreux. Certes, les tankers sont insuffisants en nombre. certes, nous n'avons pas de moyens dédiés SEAD.

A l'époque où nous avions 600 avions de combat et 2 PA, nous aurions été incapables de conduire une opération de ce type...

En 1991 nous étions la seule nation occidentale à n'intervenir que le jour au dessus du Koweit et de l'Irak.

Il y a eu depuis beaucoup de progrès!

Le mot était peut-être un peu fort.

Ceci dit, je ne parlais pas du déploiement en lui-même qui est exemplaire, mais de la difficulté à faire tourner la boutique derrière.

Oppérationnellement on s'en sort bien, et je pense que même de manière relative, par rapport aux Anglais, on devrait être assez bien lotis dans la prochaine décennie.

Cela dit, il ne faut pas se voiler la face: par rapport au Livre Blanc de la Défense, les moyens mis à la dispositions de nos forces sont (et seront) sans commune mesure avec nos ambitions. Donc oui, décrépitude est un peu fort, je l'admets. "Inadéquation" entre les moyens et les missions me semblerait plus juste.

Après on verra, mais un officier de l'AdlA (non naviguant) me confiait encore récemment que "politiquement, le Rafale doit être partout, tout le temps, et tout faire, avec toujours moins de moyens pour nous permettre de le faire". Dans la Marine, ce n'est guère mieux. Certes, ils ont plein de nouveaux jouets tous beaux qui leur permettent de faire des trucs qu'on ne faisait pas il y a 20 ou 30 ans. Mais ils tournent à flux tendus et ne peuvent plus assurer pleinement toutes leurs missions tout en assurant une réserve stratégique. De facto, ce n'est déjà plus à notre portée aujourd'hui.

Après, il faut quand même faire attention quand on compare avec le passé, et ne pas oublier que si on a repris la première place militaire européenne, c'est uniquement "grâce" (ou à cause) des coupes impitoyables qu'a connu la défense britannique l'année dernière.

Qu'on ait tiré des MDC, bah oui et alors? On est en 2011, c'est un peu la moindre des choses. Idem pour le Reco NG: c'est mieux qu'un vieux pod des années 90, mais tout le monde se modernise.

Dans l'absolu, nous pouvons faire beaucoup mieux qu'il y a 20 ans avec moins de vecteurs, et c'est d'ailleurs l'essence même des programmes Rafale, AASM, FREMM etc. : la polyvalence.

De manière relative, tout dépend du contexte. Niveau méditerranée, il est évident que notre position militaire s'est largement accrue depuis la Guerre Froide pour tout un tas de raison (peu d'évolution matériel côté Afrique du Nord et Proche-Orient, à l'exception d'Israël, retrait des Russes et, plus récemment des Américains et des Anglais etc.) et malgré une montée en puissance déclarée des Italiens et des Espagnols.

Niveau mondial, c'est autre chose... L'arrivée en nombre des A400M et la montée en puissance des Rafale, conjointement à notre réseau de bases dans la région, devrait nous maintenir au Moyen-Orient et sauver les meubles en Afrique, mais on a tendance à perdre pied en Asie et en Océanie.

Bref, rien de vraiment affolant, mais les moyens ne sont pas vraiment à la hauteur des ambitions. Le nombre d'avions en ligne pour 2015 tel qu'affiché dans le livre blanc ne sera jamais atteint et devra être revu à la baisse, sans parler de la façon dont le LB a gonflé artificiellement notre flotte de frégates de premier rang ou encore de notre volonté de réduire nos principale commandes nationales (Rafale, mais aussi FREMM et hélicoptères) via l'exportation.

On verra bien ce que la situation en Libye donnera au final.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais le Mirage 2000-5 n'est pas un avion "difficile" ? Taïwan en a déjà perdu plusieurs, notamment sur défaillance moteur et je voulais savoir si d'autres clients du Mirage 2000-5 étaient confrontés à ce problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites

non. Le mire 2000 est plutot dans la moyenne haute en terme de fiabilité moteur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Taïwanais l'utilisent de manière assez intensive, en milieu marin, en usant de tout le potentiel de la cellule. C'est peut-être à prendre en ligne de compte aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Taïwanais l'utilisent de manière assez intensive, en milieu marin...

Les Mirage 2000-5 ne sont pas utilisés sur porte-avions... C'est la proximité de la mer qui influerait sur la mécanique ?

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Mirage 2000-5 ne sont pas utilisés sur porte-avions... C'est la proximité de la mer qui influerait sur la mécanique ?

J'ai vu l'effet des embruns portés par le vent dans des villages à des kilomètres de la mer, la proximité de celle-ci suffit. Bien évidemment, plus c'est loin, plus c'est faible, la plupart des bases de l'Adla étant à des centaines de km de la mer, le problème ne se pose pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au début de leur carrière les -5 taïwanais ont souffert de très gros pb de corrosion en raison notamment des taux d'humidité très élevés notamment sous les hangarettes.

Il a fallu ressortir l'Ardrox (solution anti-corrosive bien connue) !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,440
    Total Members
    1,550
    Most Online
    miryaqefalon
    Newest Member
    miryaqefalon
    Joined
  • Forum Statistics

    20,778
    Total Topics
    1,270,812
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries