Shorr kan

Survivalisme

Recommended Posts

Suite (DSL)

 

ues :

- incendies (documents en double numériques ou boîte ignifugés, bug-out bag avec vêtements, extincteurs, ne pas laisser traîner eds choses inflammables partout, ...)

- inondations (ne pas mettre trop de chose de précieux et fragile au RDC et au sol, seuil de terrasse, ...)

- coupure de courant longue (réserve de nourriture hors surgelés, bougies, allumettes, ...)

- cambriolage (ne pas laisser de chose précieuse trop en évidence, ne pas faciliter l'intrusion, ...)

- panne, accident de voiture ou rester bloqué dans sa voiture à cause de la neige (avoir un peu de nourriture et eau, couvertures, de quoi faire une réparation simple genre durite qui fuit, toujours prendre un blouson et des chaussures solides)

- gastro (il faut les médicaments avant car on peut difficilement allez chez le médecin sans eux ...)

 

On se rend vite compte qu'un minimum de préparation à ce genre d’événement pas si improbables que cela nous aidera bien le jour venu. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec plusieurs personnes, il est possible de penser que l'on pas besoin de refaire l'histoire de sciences. Une petite éolienne ou hydrolienne pour fabriquer de l'électricité, une forge voir un mini fournaux, etc....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me suis posé pas mal de question par rapport a ça(le nombre idéale) ,en restant le plus terre a terre possible.

Pour moi et je pense pour tous le monde ,même, les tribu les plus reculé ,on ne fabrique pas tous se que on l'on consomme. Il n'existe pas de pays autosuffisant actuellement, encore moins d'iles ou de région. Donc en cas de pépin quelle qu'il soit on va pas passé par 4 chemin on va plus ressemblé au SDF du coin que a Bear Grills. Effectivement le coté autosuffisant n'est pas utile ou nécessaire au debut ,on a juste a faire de la récupération. Et c'est surtout au niveau "allimentaire qu'il va falloir s'activer dans un 1er temps ,avoir assez de nourriture pour tenir jusqu'a se que on puissent mangé se que on l'on a fait poussé. et c'est la que se posent le 1er problème, comment nourriture un groupe trés important (plusieurs millier de personne)en attendant les 1er récolte ? Et c'est la que le plus dure se  déroule. Aujourd'hui personne sur terre ne peut espéré ne pas voir ça vie changé en cas d’arrêt totale des activité industriel et énergétique mondiale de masse. C'est détestable a dire mais plus vite la "Masse" mourras  ,plus grande seront les réserve ,plus grande seront les chance de survit des survivant.

 

Il faut préparé la personne ou le groupe quelle que soit la taille a un retour en arriéré le moin brutale possible jusqu’à arrivé a une stagnation puis de faire en sorte de revenir a la vie normal ,le tous se fera sur plusieurs dizaine d’année voir meme plusieurs génération.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà, vu la tournure que prend le topic dédié au bateau fantôme peuplé de rats canibales (ici :http://www.air-defense.net/forum/topic/18264-le-bateau-fant%C3%B4me-qui-affole-la-grande-bretagne/#entry733614), j’en profite pour en ouvrir un dédié au survivalisme et à ses pratiquants, les survivalistes. Il n’y a pas de sujet précis autre que ceux qui se rattache au survivalisme : conseil de survie, liens internets, photos, débats d’idées et comparaison des méthodes ; tout est bon.

 

On va commencer : quel est le paquetage idéal d’après vous, et surtout selon quels critères directeurs le constituer. Je suppose que selon qu’on soit à la ville ou à la campagne et une infinité d’autres  situations, celui-ci à un contenu différent ?

 

Voici ce que notre spécialiste québécois du survivalisme en pense. 

http://preparationquebec.blogspot.ca/2011/05/les-listes.html

http://preparationquebec.blogspot.ca/2011/11/calendrier-de-developpement.html

http://preparationquebec.blogspot.ca/2013/04/les-negliges-le-compendium.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec plusieurs personnes, il est possible de penser que l'on pas besoin de refaire l'histoire de sciences. Une petite éolienne ou hydrolienne pour fabriquer de l'électricité, une forge voir un mini fournaux, etc.

Plus il y a de personnes plus il y a de compétence et de main d’œuvre. Ça permet la mutualisation de nombreuse tache, voir l'industrialisation.

Sans la mise en place de collectivité un tant soit peu nombreuse la survie risque de se faire dans des conditions "Robinson Crusoique".

Il n'est pas évident de définir les tailles seuils et les besoins.

Si on prend l'exemple de la santé, dans un groupe d'une centaine de personne il est assez facile de trouver un médecin un pharmaciens, des infirmière etc. il est beaucoup moins évident de trouver quelqu'un capable de produire des médicament. Quel est la taille d'une collectivité autonome dans sa production des médicaments de bases?

Rapidement si on s’intéresse a des besoin simple quotidien et indispensable pour vivre pas trop mal, on s’aperçoit qu'il faut une collectivité assez grande.

C'est LE paramètre a prendre en considération pour des survie de long terme.

Autant a moyen terme on peut espérer vivre sur des stock et de la production perso "facile".

Autant au bout de quelques année, si on ne s'autonomise pas la situation, les stock baissant, pourrait vite se dégrader. Beaucoup de produit meme bien conserver ne sont plus utilisable au bout de quelques année. Les médocs par exemple voit le principe actif se détruire avec le temps, des vieux médoc de 5 ans ne servent plus trop a grand chose. Meme chose pour des piles électrique, du carburant etc. beaucoup de produit n'aime pas être stocker vraiment longtemps meme dans d'assez bonne condition.

C'est une des force des solution résiliente locale.

En gros éviter l'effondrement local pour "tenir" dans les structures dont on a déjà l'habitude. Le quartier, le village, la ville etc. Meme si les structures supérieures défaillent.

Pas mal de village isolé sont très autonome. Les villages agricole auto-produisent leur alimentation, ainsi que de l'énergie ou du chauffage. Ils intègrent des systèmes de soin genre dispensaire qui permettent de parer au plus pressé, de faire de la petite chirurgie. Il intègre de l'artisanat et des compétence mini-industrielle locale pour dépanner le matériel mécanique et le faire durer. Ce genre de structure villageoise ou de regroupe de village, peut sans énorme investissement devenir ultra résiliente, a priori autonome pour plusieurs année.

En ville c'est tout l'inverse ... la densité de population et la faible ressource naturelle rend les chose tres compliqué. D'un coté on peu imaginer qu'il y ait beaucoup de stock, d'un autre coté rapporté au volume d'habitant c'est peanuts. Coté énergie aucune autonomie. Coté alimentation aucune autonomie. Par contre il y a une grande diversité de compétence qui peuvent permettre la survie a long terme ... a supposer qu'un miracle assure la survie a court terme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, produire un médicament moderne requiert une capacité technologique et un savoir-faire qui sera fort possiblement indisponible. Je vais donner l'exemple du Québec, mais notre réseau RSF s'arrange toujours pour avoir au moins un herboriste par région. Nous sommes un territoire de forêt qui regorge de plante. Depuis toujours, les amérindiens ont développé un savoir exceptionnel dans le domaine qui fut repris par nos hommes de science de l'époque, missionnaire et homme de religion. 

Nous ne pourrons effectivement pas guérir un cancer par exemple, mais nous pourrons produire de l’ibuprofène avec de la chaire de bouleau ou soulagé les irritations avec le plantain. Nous pourrons cicatrisé des plaies rapidement, traité les indigestions, fortifier le système immunitaire contre une grippe ou un rhume, etc. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus il y a de personnes plus il y a de compétence et de main d’œuvre. Ça permet la mutualisation de nombreuse tache, voir l'industrialisation.

 

C'est pour cela que les moyens de transport ont toujours été une source de progrès considérable tout au long de l'histoire.

Plus les moyens de transport sont efficaces, plus la collectivité "locale" est grande, c'est à dire l'ensemble des ressources et services disponibles.

Les effets d'échelle et de spécialisation peuvent alors jouer à fond ce qui augmente fortement la productivité.

 

Au niveau santé par exemple, il faut bien comprendre qu'à l'époque actuelle, de nombreux traitements spécialisés ne sont effectué que dans un ou deux hôpitaux dans le pays, pour des raison de compétence ou de matériel. Cela ne pose pas de problème car il faut généralement moins d'une journée pour y aller.

Share this post


Link to post
Share on other sites
En ville c'est tout l'inverse ... la densité de population et la faible ressource naturelle rend les chose tres compliqué. D'un coté on peu imaginer qu'il y ait beaucoup de stock, d'un autre coté rapporté au volume d'habitant c'est peanuts. Coté énergie aucune autonomie. Coté alimentation aucune autonomie. Par contre il y a une grande diversité de compétence qui peuvent permettre la survie a long terme ... a supposer qu'un miracle assure la survie a court terme.

 

 

À court terme n'est-ce pas la raison pour laquelle le village résilient risque de prendre cher ? Tes villageois risquent pas d'être en supériorité numérique.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

À court terme n'est-ce pas la raison pour laquelle le village résilient risque de prendre cher ? Tes villageois risquent pas d'être en supériorité numérique.

 

On peut rapprocher ce genre d'évènements avec la chute de l'Empire Romain, les grandes villes ce vident peu à peu et des hameaux et villages vont se multiplier. Georges Duby le décrit très bien dans sont livre sur la construction d'un village et d'une structure étatique, commençant son analyse au Haut-Moyen Age. Je me demande même si Robert Merle ne c'est pas légère inspiré des thèses d'histoire de l'époque pour faire son Malevil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exactement ,je suis d'accord avec chronos ,quand les ressource de la ville seront usée ,et a mon avis bien avant on assistera a un exode Urbain ,du a la dangerosité du milieu ,du lui même a la densité de population ! Et quand des horde de citadin font déboulé dans les jardin les ferme et les champs des ruraux sa va être la guerre.

C'est pour ça que je persiste a pensé que la mer est une voit de sortie a tous ça ,je prend le cas par exemple des ile Anglo-normande ou de l'Ile de Mans,qui peuvent beaucoup plus facilement survire que les autre région. La surface cultivable est relativement importante ,la mer peu dans un 1er temps fournir des ressource ,le seul gros point faible c'est quelle sont dépendante du continent au niveau énergétique. L'isolement sera dans 1er temps le maitre mot de la survit ,puis deux phase a mettre en œuvre en même temps sa sera le recherche et la production de nourriture/énergie. Après il y aura tous les autre problème a géré quelle que soit la taille du groupe ,comment instauré certaine mesure drastique et comment empêché les conflit pour les ressource ! Bref a mon avis les Régime dure et les dictature résisterons mieux que les autre. La survit et la réussit de celle si dépendra du nombre de personne qui mouront dans un 1er temps ,moins il y aura de personne par kilo de ressource ,plus la situation sera facile a géré.

Es ce que quelle qu'un a des chiffre a me donné ,au niveau de la surface de culture/élevage nécessaire pour nourrir une personne ?!

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Es ce que quelle qu'un a des chiffre a me donné ,au niveau de la surface de culture/élevage nécessaire pour nourrir une personne ?!

 

Je m'en souviens plus très bien ,mais il me semble que dans nos histoires du terroir canadien , ils parlent de 30 arpents comme étant le minimum pour une famille. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En se moment les jeux survivalistes sont à la mode.

Et il y en a un qui est très très ambitieux, il souhaite scanner la planète entière avec des drones, pour recréer son environnement complet en 3D, ni plus ni moins !

 

http://www.ogaming.tv/news/reroll-un-survival-action-rpg-ambitieux

 

Le temps qu'ils finissent ça aura bien changé  ???

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est le drone qu'ils avaient montré au Bourget non ?

 

edit :

 

Since summer 2012 senseFly is member of the Parrot group.

 

yep c'est lui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un jeu de survivalisme ou l'on ne nous parlera pas de zombi... Quoi que, le terme zombi en survivalisme est à l’origine des groupe humain hors de contrôle cherchant à tout prix à combler leurs besoins. Certain on mal comprit et est née ce qu'on appel les Zombi Hunter. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un jeu de survivalisme ou l'on ne nous parlera pas de zombi... Quoi que, le terme zombi en survivalisme est à l’origine des groupe humain hors de contrôle cherchant à tout prix à combler leurs besoins. Certain on mal comprit et est née ce qu'on appel les Zombi Hunter. 

 

Ce jeu à l'air génial  ^_^

Dommage qu'il soit uniquement online, je l'aurai pris sinon  :(

Edited by virgin2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,548
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Drul
    Newest Member
    Drul
    Joined
  • Forum Statistics

    21,035
    Total Topics
    1,362,768
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries