Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Fusion nucléaire


stormshadow
 Share

Recommended Posts

Peccadille... La fusion, c'est no limit et quasi gratos si on atteint le stade aneutronique. C'est le Graal, une révolution comparable à la maîtrise du feux. Ensuite on pourra vraiment envisager la conquête spatiale sérieusement. 

 

Les REP ne peuvent pas exploser, même en cas de fusion totale comme à TMI. 

J'avais parlé de gradient de salinité et énergie thermique des mers .. oups c'est vrai ;  pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.

On envisage pas le même modèle de production d'énergie... . Moi je suis dans un modéle extensif  "bio" et toi dans un modéle intensif un peu à l'image de l'agriculture. 

Ceci dit dans le fond tu as raison quant au caractère inépuisable des ressources énergétiques avec la Fusion... mais il y a d'autres voies possible moins onéreuses et plus naturelles.

Link to comment
Share on other sites

Moins onéreuse je n'en suis pas si sûr, quand on voit que cela n'hésite un très grand nombre d'installation disséminé dans tout le territoire (alors oui ça se voit moins car moins concentré), une installation complexe dans un environnement complexe (la mer), extrêmement agressif (donc beaucoup d'entretien) pour une production d’énergie pas forcément extraordinaire et fluctuante (qui demande donc des moyens de production complémentaire où une grosse capacité de stockage).

 

Pour moi les énergies dites renouvelable ne peuvent pas être le mode de production d'énergie principal pour une civilisation développée, elles ne peuvent être que des compléments. 

Edited by Dino
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Et puis niveau paysage, les eoliennes sont horribles, sans parler des nuisances aux riverains ou de l'aspect hachoir a piaf, ou encore de l'hypocrisie derriere l'extraction des terres rares et la production de produits finis les utilisant comme les aimants permanents necessaires a la fabrication des eoliennes:

http://www.contrepoints.org/2013/11/05/145159-eoliennes-terres-rares-et-desastre-environnemental-une-verite-qui-derange

 

N'hesitons pas non plus a se voiler la face quant au systeme mis en place pour subventionner ces energies dites "renouvelables" ou "propre"... pour l'instant le nucleaire a de beaux jours devant lui, meme si je prefererais qu'on trouve une vraie facon de retraiter les dechets lies a ce mode de production energetique, un truc du genre a ne pas laisser des sources mortelles de rayonnement radioactifs dans les sous-sols pour les qq milliers d'annees qui arrivent.

Link to comment
Share on other sites

Avec tout cela, je n'ai pas encore trouvé de budget ou contrat destiné à Lookheed pour son réacteur à fusion.... Voir même d'articles dans les médias hors cette présentation; >:D

 

Pareil pour la Z-machine, aux dernières nouvelles elle chauffait à 2 milliards de degrés, c'était il y a quelque années et depuis on a plus de nouvelles :(

Edited by Divos
Link to comment
Share on other sites

Pareil pour la Z-machine, aux dernières nouvelles elle chauffait à 2 milliards de degrés, c'était il y a quelque années et depuis on a plus de nouvelles :(

Peut être faut il écouler le pétrole de schiste avant, vu les investissement qu'ils ont nécessité.  Les pétrolier veulent garder la poule aux oeufs d'or un max avant de passer à autre chose. C'est comme le moteur à eau . j'avais lu un article pleine page la dessus dans Var-Matin dans les années 80... les inventeurs locaux, des varois, assuraient que ça marchait.... aux dernières nouvelles ils avaient quitté le Var et vivaient dans la pampa argentine comme des Nabab   .. mais le moteur on a a plus reparlé.

Link to comment
Share on other sites

J'avais parlé de gradient de salinité

 

Le potentiel est faible. Aucune expérience n'a démontré l'efficacité. 

 

 

énergie thermique des mers

 

Très malin d'aller mettre le bordel dans les grands courants marins qui régulent le climat. Si tu cherche une solution pour avoir -80°C à Londres et +80°C à Kourou, là voilà. 

 

C'est comme le moteur à eau

 

Pure mythologie, arrête de croire au père noel et apprend quelques rudiments de physique. 

Avec tout cela, je n'ai pas encore trouvé de budget ou contrat destiné à Lookheed pour son réacteur à fusion.... Voir même d'articles dans les médias hors cette présentation; >:D

 

Si, les dépassement d'honoraire sur le F22 et F35

Link to comment
Share on other sites

Peut être faut il écouler le pétrole de schiste avant, vu les investissement qu'ils ont nécessité.  Les pétrolier veulent garder la poule aux oeufs d'or un max avant de passer à autre chose. C'est comme le moteur à eau . j'avais lu un article pleine page la dessus dans Var-Matin dans les années 80... les inventeurs locaux, des varois, assuraient que ça marchait.... aux dernières nouvelles ils avaient quitté le Var et vivaient dans la pampa argentine comme des Nabab   .. mais le moteur on a a plus reparlé.

 

A la bonne heure, c'est toujours aussi facile les théories du complot des pétroliers qui auraient le bras assez long pour tuer des projets si prometteurs. Il faut dire que c'est une bonne excuse pour expliquer son échec, c'est pas mon concept qui était plein de soucis, c'est les méchants qui m'ont mis des bâtons dans les roues...

 

Mais pourquoi ces méchants pétroliers n'ont-ils pas réussi à empêcher l’émergence du nucléaire alors ? Tout simplement parce-que à la différence du moteur à eau, ça fonctionne.

 

Si ces concepts ne se sont pas développé, c'est parce-qu’ils ne marchaient pas, c'est tout, sinon crois moi tu aurais vu un bon d'investisseurs qui n'attendent que la poule aux oeufs d'or et pleins d'états intéressés par la possibilité de réduire leur dépendance énergétique se jeter sur ces concepts. 

Edited by Dino
Link to comment
Share on other sites

 

 

Pure mythologie, arrête de croire au père noel et apprend quelques rudiments de physique. 

Sur le fond tu as raison, mais le ton est un peu méprisant là... Nous avons tous à apprendre les uns des autres ici. (ps je ne te vise pas personnellement du tout, copain)

Edited by prof.566
Link to comment
Share on other sites

Pure mythologie, arrête de croire au père noel et apprend quelques rudiments de physique.

 

Tout dépend de ce qu'on appelle le moteur a eau ... et des fantasme qu'il y a dessous. Il s'agit en général d'injection d'eau liquide pour récupérer plus de calorie et de compression, de la meme manière qu'on injecte du NOS. ET bien sur "ça marche", sauf que la pollution devient très difficile a gérer et que l'économie n'est pas immense. Donc l’intérêt n'est pas immense, et que de toute façon on sait baisser la conso autrement.

Link to comment
Share on other sites

L'eau dans les moteurs à explosion est ancienne et date du début de cette technologie, ça permettait "d’allonger" la combustion et par là d'épargner l'intégrité physique des 1er moteurs aux aciers moins performant que ceux d’aujourd’hui.

 

Il y a aussi l'injection d'un mélange eau-méthanol pour booster temporairement un moteur, notamment ceux d'avions, et on peut en voir la conséquence sous forme de fumés noirs sur cette photo de décollage de B-52

 

b-52g-11.jpg

 

 

Enfin, au début du XXème siècle on utilisait souvent des huiles lourdes dans les moteurs. L' eau avait pour effet d’améliorer la consommation et de diminuer les imbrulés de façon spectaculaire. Le principe revendiqué était que la décomposition catalytique de l'eau traversant une buse de cuivre ou de nickel servant de catalyseur, générait de l’hydrogéne à même d'améliorer la combustion ; un bête craquage des lourdes molécule d'hydrocarbures.

D'ailleurs fait intéressant, la plus part des kit "moteurs à eau" n'ont l'air de bien fonctionner qu'en bricolant des moteurs diesel.

 

Autre fait intéressant, ça n'a l'air de ne fonctionner aussi qu'a bas régime ; il suffit de tirer un peu pour voir le gain s'envoler.

 

 

Bien sur, un moteur à eau pur ou même majoritairement à l'eau, n'est qu'une vue de l'esprit; la thermodynamique est formelle.

 

 

Shorr kan, pour vous servir messieurs ;)

Edited by Shorr kan
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

 

 

 

Très malin d'aller mettre le bordel dans les grands courants marins qui régulent le climat. Si tu cherche une solution pour avoir -80°C à Londres et +80°C à Kourou, là voilà. 

 

On appelle « énergie thermique des mers » l’énergie potentielle exploitable de la différence de température entre les eaux de surface et les eaux profondes. ... Le procédé se conçoit verticalement et non sur un plan horizontal.

En 2009, DCNS et le Conseil régional de la Réunion ont signé un accord pour la construction d’un prototype à terre ETM.

http://fr.dcnsgroup.com/energie/energies-marines-renouvelables/energie-thermique-des-mers/

et comme en plus on doit cela à un français .... autant en faire un peu l'éloge de ce Monsieur Georges CLAUDE

http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Claude

 

et c'est vrai que de tels procédés entre en concurrences avec de gros intérêts sur de gros enjeux ... j'insiste sur ce point.

Link to comment
Share on other sites

Au mieux on a seulement 20 degrés de différence sur une masse vertical de 1000 mètres, est-ce que ça va être suffisament puissant pour justifier une énorme plateforme au milieu de la mer ?

 

Ensuit qu'est-ce qui va arriver a la faune des fonds marins quand elle va être exposer a de l'eau à 25 degrés ?

 

 

Pour moi une énergie renouvelable qui mériterait de gros investimment c'est la géothermie. 

Edited by Divos
Link to comment
Share on other sites

Shorr kan, pour vous servir messieurs ;)

Pour ceux qui veulent connaitre l'intimité de la chimie de leur moteur je recommande ce fil http://forum.generation-twingo.fr/t467-principe-de-fonctionnement-du-moteur-essence une succession de post qui explique presque tout et meme plus sur pourquoi et comment ca carbure comme ca.

Pour l'injection eau-ethanol dans les turbo réacteur ou les moteur turbo c'est assez simple, l'éthanol augmente le pouvoir calorifique du mélange kero-air donc plus d'énergie, la chaleur latente de vaporisation de l'eau évite une trop forte montée en température des la turbine chaude malgré la suralimentation. On a le meme principe de chaleur latente sur un moteur a explosion classique ou on injecte plus d'essence que necessaire quand la température de la chambre touche un maximum acceptable, l'essence en plus pompant les calories en se vaporisant a iso-température, c'est essentiellement le cas a pleine charge c'est d'ailleurs entre autre pour cela que le rendement de conso des moteur baisse a pleine charge par rapport a des charges intermédiaires.

Link to comment
Share on other sites

Bon , autant c'est un principe intéressant, autant ca n'a pas résisté au premier cyclone à la Réunion...

En fait le projet est en cours, les premiers travaux commencent d'ici la fin de l'année, et rien n'a donc encore été détruit par un cyclone. Par contre, cela ne servira principalement qu'à faire de la climatisation de bureaux...

Il s'agit de deux circuits hydrauliques fermés, un en mer, et un sur la terre qui dessert les bâtiments, avec un échange thermique qui a lieu sur terre (sur la côte)...Ce projet s'appelle SWAC pour Sea Water Air Conditionning...

Link to comment
Share on other sites

En fait le projet est en cours, les premiers travaux commencent d'ici la fin de l'année, et rien n'a donc encore été détruit par un cyclone. Par contre, cela ne servira principalement qu'à faire de la climatisation de bureaux...

Il s'agit de deux circuits hydrauliques fermés, un en mer, et un sur la terre qui dessert les bâtiments, avec un échange thermique qui a lieu sur terre (sur la côte)...Ce projet s'appelle SWAC pour Sea Water Air Conditionning...

merci ... bref c'est une expérimentation avancée... en souhaitant que ça marche et que ça cloue le bec à tous les septiques - Na !

Link to comment
Share on other sites

Allez chercher des calories ou des "frigories" n'est pas du temps le même problème que produire de l'électricité, c'est beaucoup plus facile. 


On appelle « énergie thermique des mers » l’énergie potentielle exploitable de la différence de température entre les eaux de surface et les eaux profondes. ... Le procédé se conçoit verticalement et non sur un plan horizontal.

 

Justement, c'est cette organisation verticale qui permet aux grands courants marins de réguler le climat. C'est compliqué de te faire un cours là, mais en gros au pole de l'eau très salé chaude arrive, elle refroidis, plonge (car plus dense), et retourne vers l'équateur. Ce mouvement à lieu sous la thermocline mais transfère énormément d'énergie vers les pôles. 

 

Le perturber est une très mauvaise idée. 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Circulation_thermohaline

https://fr.wikipedia.org/wiki/Arr%C3%AAt_de_la_circulation_thermohaline

Edited by Karg se
Link to comment
Share on other sites

Bon , autant c'est un principe intéressant, autant ca n'a pas résisté au premier cyclone à la Réunion...

 

?

 

Il a très bien résisté, et pour cause, il est à terre...

 

Ce n'est absolument pas un prototype fonctionnel, rien de ne dit qu'il ne serait pas effectivement démoli par un cyclone, mais ça n'a pas pu arriver ;)

Link to comment
Share on other sites

...

Pour l'injection eau-ethanol dans les turbo réacteur ou les moteur turbo c'est assez simple, l'éthanol augmente le pouvoir calorifique du mélange kero-air donc plus d'énergie, la chaleur latente de vaporisation de l'eau évite une trop forte montée en température des la turbine chaude malgré la suralimentation. On a le meme principe de chaleur latente sur un moteur a explosion classique ou on injecte plus d'essence que necessaire quand la température de la chambre touche un maximum acceptable, l'essence en plus pompant les calories en se vaporisant a iso-température, c'est essentiellement le cas a pleine charge c'est d'ailleurs en trop pour cela que le rendement de conso des moteur baisse a pleine charge par rapport a des charges intermédiaires.

 

Exactement, ça permet les surrégimes longtemps sans abimer le moteur vu le potentiel de refroidissement supérieur de l'eau liquide. Après tout, on neutralise bien les feu avec ;)

Link to comment
Share on other sites

?

 

Il a très bien résisté, et pour cause, il est à terre...

 

Ce n'est absolument pas un prototype fonctionnel, rien de ne dit qu'il ne serait pas effectivement démoli par un cyclone, mais ça n'a pas pu arriver ;)

Dsl ja parlais de mémoire, il me semble qu'un système expérimental de ce type avait été détruit lors d'un cyclone. Ou d'un autre type?

Link to comment
Share on other sites

merci ... bref c'est une expérimentation avancée... en souhaitant que ça marche et que ça cloue le bec à tous les septiques - Na !

 

C'est juste un bête système de refroidissement. On "pompe" l’excédent de calorie dans les bureaux pour les envoyer dans les eaux froides de l’océan via un gros circuit caloporteur et un échangeur thermique.

 

Le but de cette expérimentation n'est pas vraiment de demontrer la faisabilité technique de cette technologie.... ça on sait d'avance que ça va marcher (c'est une technologie très simple qui existe déjà sous de très nombreuses forme). La question est surtout de savoir si c'est économiquement viable (par rapport à un climatiseur classique).

 

Maintenant si ton but est de produire massivement de l’électricité, tu peux oublier.

Edited by Flippy
Link to comment
Share on other sites

Pour moi une énergie renouvelable qui mériterait de gros investimment c'est la géothermie.

Sauf que la géothermie n'est systématiquement une énergie renouvelable : elle présente un potentiel que l'exploitation consomme jusqu'à épuisement. Certes le potentiel est censé se reconstituer, mais les échelles de temps sont quasi "géologiques". Du moins pour l'exploitation des nappes " chaudes" (type exploitation géothermique du dagger parisien). Peut être en est-il différemment pour la géothermie "volcanique"...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Sauf que la géothermie n'est systématiquement une énergie renouvelable : elle présente un potentiel que l'exploitation consomme jusqu'à épuisement. Certes le potentiel est censé se reconstituer, mais les échelles de temps sont quasi "géologiques". Du moins pour l'exploitation des nappes " chaudes" (type exploitation géothermique du dagger parisien). Peut être en est-il différemment pour la géothermie "volcanique"...

La géothermie est en général considéré renouvelable. Soit parce quelle exploite la chaleur du "centre de la terre", vu a l'échelle humaine comme inépuisable, soit parce quelle est directement issu des apport solaire au sol.

Apres forcément le machin ne peut produire que ce que la nature lui prete, si tu pompes plus le rendement chute jusqu'a a rien du tout.

Link to comment
Share on other sites

Sauf que la géothermie n'est systématiquement une énergie renouvelable : elle présente un potentiel que l'exploitation consomme jusqu'à épuisement. Certes le potentiel est censé se reconstituer, mais les échelles de temps sont quasi "géologiques". Du moins pour l'exploitation des nappes " chaudes" (type exploitation géothermique du dagger parisien). Peut être en est-il différemment pour la géothermie "volcanique"...

 

Je pense que tu confond sans limite et renouvelable. La géothermie a un potentiel limité, surtout pour la production électrique, mais ce potentiel est renouvelable, comme la biomasse qui peut fournir une certaine quantité de combustible tout les ans, mais pas plus. A l'inverse le solaire est virtuellement illimité en volume, en mettant des panneaux solaires très efficace au sol ou mieux dans l'espace proche on aurait une source quasi illimité.

 

On "pompe" l’excédent de calorie dans les bureaux pour les envoyer dans les eaux froides de l’océan via un gros circuit caloporteur et un échangeur thermique.

 

 

Un système de ce type est exploité sur les bords de Seine à Paris. 

http://www.bfmtv.com/economie/leau-seine-refroidit-ville-paris-790285.html

Edited by Karg se
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,749
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...