Recommended Posts

<L'ancien sujet a été fermé pour trollage général rampant

 

Celui ci se veut factuel et sérieux dans les analyses et les questions/réponses

 

Si vous ne pouvez pas vous abstenir de faire du HS ou d'y aller de vos petite piques persos envers d'autre membres abstenez vous d'y poster.

 

Le tarif ici sera du double du tarif appliqué ailleurs sur le fofo en raison de l'incapacité de certains membres a se comporter en adultes

 

J'espère que le message est passé

 

Bon forum>

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je recopie ici les derniers messages du fil précédent afin que l'on ait une base saine de discussion

L'Ukraine va mobiliser ses réservistes


KIEV - L'Ukraine va mobiliser ses réservistes afin d'assurer la sécurité et l'intégrité de son territoire, a annoncé dimanche le responsable du Conseil de sécurité nationale après l'approbation la veille en Russie d'un recours à la force contre l'Ukraine.

Le ministère de la Défense doit convoquer à travers l'Ukraine tous ceux dont les forces armées ont besoin en ce moment, a souligné le responsable du Conseil de sécurité nationale et de défense, Andriï Paroubiï, dans une déclaration télévisée.

Cette mesure doit permettre selon lui d'assurer la sécurité et l'intégrité territoriale de l'Ukraine, après la violation' par la Russie des accords bilatéraux notamment concernant la flotte de la mer Noire.

Le ministère de la Défense doit organiser des exercices d'entraînement avec les réservistes dans les délais établis par l'Etat-major de l'armée, a-t-il dit sans plus de précisions.

Nous avons besoin d'une armée unie, a-t-il conclu.

Le président Vladimir Poutine a obtenu samedi le feu vert du Parlement pour le recours sur le territoire de l'Ukraine aux forces armées russes jusqu'à la normalisation de la situation politique dans ce pays.


(©AFP / 02 mars 2014 11h18)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ukraine: des militaires russes saisissent des armes en Crimée

Des militaires russes ont saisi des armes dans une base située dans la région ukrainienne de Crimée. Ils ont pressé le personnel du site de prendre le parti des dirigeants "légitimes" de la République autonome, a annoncé dimanche l'agence Interfax.

L'agence, qui cite le ministère ukrainien de la Défense, précise que les Russes ont pris des pistolets, des fusils et des cartouches dans le poste-radar, situé près de la ville de Soudak.

Un autre groupe de soldats russes a également confisqué des armes dans un centre de formation de la marine ukrainienne dans le port de Sébastopol, où Moscou dispose d'une flotte.

En outre, le gouverneur de la région russe de Belgorod rapporte que des groupes armés ont tenté de bloquer une route qui relie les deux pays.

"Des hommes armées parcourent la région", a dit Evgueni Savchenko, cité par Interfax. "Il y a eu une tentative de blocage de la route de Moscou à la Crimée. C'est vraiment inquiétant.

Réservistes mobilisés

Par ailleurs, l'Ukraine va mobiliser ses réservistes afin d'assurer la sécurité et l'intégrité de son territoire, a annoncé dimanche le responsable du Conseil de sécurité nationale. Cette décision intervient alors que Kiev dénonce une "agression armée russe".

"Le ministère de la Défense doit appeler à travers l'Ukraine tous ceux dont les forces armées ont besoin en ce moment", a souligné le responsable du Conseil de sécurité nationale et de défense, Andriï Paroubiï, dans une déclaration télévisée.

Cette mesure doit permettre selon lui "d'assurer la sécurité et l'intégrité territoriale de l'Ukraine", après la "violation par la Russie des accords bilatéraux, notamment concernant la flotte de la mer Noire".

(ats / 02.03.2014 11h13)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ukraine:Kiev demande des observateurs pour ses centrales nucléaires

Le parlement ukrainien a demandé dimanche la venue d'observateurs internationaux près de ses centrales nucléaires. Cette requête intervient au lendemain du feu vert donné par le parlement russe au président Vladimir Poutine pour envoyer des forces armées sur le territoire de l'ancienne république soviétique,

La Rada, le parlement, a fait appel aux pays signataires d'un traité nucléaire de 1994, qui garantit la sécurité de l'Ukraine et qui regroupe notamment les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Russie.

L'Ukraine a rappelé dimanche l'ensemble des réservistes de son armée, et le Conseil de sécurité du pays a jugé vital de s'assurer que l'armée soit prête au combat aussi tôt que possible, notamment face aux tensions de plus importante en Crimée, seule région d'Ukraine à majorité russe.

(ats / 02.03.2014 12h24)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Depuis la fermeture de Tchernobyl, il reste quatre centrales et quinze réacteurs opérationnels en Ukraine, tous situés dans le sud et l'ouest du pays : Rivne, Khmelnytsky, Zaporizhia (Zaporojié) et Yuzhnoukrainsk.

 

A noter également que le Parlement ukrainien vient de décréter la fermeture de l'espace aérien ukrainien à tous les appareils non civils.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'espace aérien réservé aux avions civils

 
Le président par intérim, Oleksander Tourtchinov, a déclaré que l'espace aérien ukrainien est désormais fermé à tout appareil non civil
, et a estimé que les actions du chef d'Etat russe Vladimir Poutine s'apparentaient à une déclaration de guerre.
 
"Toute tentative d'attaquer des installations militaires sera de fait une agression armée directe contre nos pays, et la responsabilité en sera imputée à l'armée et aux dirigeants russes", a dit Oleksander Tourtchinov.


L'Ukraine demande de "véritables mesures" de la communauté internationale
 
Le président ukrainien par intérim a demandé à la communauté internationales de prendre de "véritables mesures" pour aider son pays, alors que les tensions s'accroissent dans la République autonome de Crimée, où l'ethnie russe est majoritaire.

PHOTOS - Manifestation à Moscou contre la guerre
 
Des journalistes à Moscou rapportent une manifestation d'opposants à la guerre sur la place Rouge.
 
Bhtz2osIMAABLwN.jpg
 
20140227PHOWWW01200.jpg
20140227PHOWWW01201.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question d'aviapics :

Quels peuvent etre les consequences des evenements actuels sur le transport aerien strategique francais basé sur la location d'An-124 ukrainiens?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

"'m standing at a Ukrainian army base at Perevalnoe. The entire place is surrounded by dozens, probably hundreds of heavily-armed Russian troops, with clips in their assault rifles and machine guns.

They won't say what they are doing here, but they won't let us approach the entrance to the base.

I can count 14 transport trucks, five Jeeps and a medical van and a mobile radio tower. There might be more.

The Ukrainian commanders have walked over to the Russians, and I can see two Ukrainian officers talking to two Russians. They have different camouflage clothes - you can tell them apart.

The locals won't say how long they have been here, but it's certainly been since early morning."    repris du telegraph.

des soldats russe devant une base militaire en crimée les soldats ukrainiens sont dedans

 

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/ukraine/10669670/Ukraine-live.html

Edited by thibaut

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question d'aviapics : Quels peuvent etre les consequences des evenements actuels sur le transport aerien strategique francais basé sur la location d'An-124 ukrainiens?

Et sur le retrait d'Afgha ^^

Je sais plus qui a mis le lien romandie mais ca réponds aussi a une question sur un possible séparatisme ds d'autre région du pays

 

"A Donetsk, fief dans l'est du président déchu Viktor Ianoukovitch qui a réapparu vendredi en Russie, les autorités ont indiqué envisager un référendum sur le statut de la région du Donbass, comme il est déjà prévu en Crimée, et un drapeau russe a été hissé au-dessus du conseil régional."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour mettre les choses en prespectives

 

 

http://rian.com.ua/CIS_news/20140302/340409534.html
http://itar-tass.com/mezhdunarodnaya-panorama/1015129

Russian border services report that over 675 thousand ukranians went into Russia during last two months, and around 143 thousands asked for refuge during last two weeks. The biggest refuge movement is seen in Belgorod, Rostov, Bryansk and Krasnodar areas. In february migration movement from Ukraine increased by 53% in Rostov area and 71% in Kursk area. They report fast growth of asking for temporary refuge; for Rostov the increase is 96%. Many cossack families flee to Rostov. Manu calls from ukranian citizens that live in Russia, asking questions about the fate of their relatives anf giving them shelter and simplified procedure of getting russian citizenship.

 

143 000 demandes de status de réfugiés depuis 15 jours de l'Ukraine envers la Russie

pas négligeable

Share this post


Link to post
Share on other sites

raisonnablement que peut faire l'ONU/l'UE/l'OTAN?

pas grand chose mis a part dire qu'ils sont pas d'accord et qu'ils prendront des sanctions contre la Russie.. ça va finir comme l'ossetie du sud cette affaire!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ukraine : la France "suspend" sa participation aux réunions préparatoires du G8 de Sotchi

 

"Nous avons suspendu notre participation aux réunions préparatoires qui vont se tenir dans les prochains jours", a déclaré une source diplomatique de l'Élysée, précisant que cette décision avait été "entérinée" lors d'une "réunion de crise" à l'Elysée entre François Hollande et Laurent Fabius.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/03/02/97001-20140302FILWWW00075-ukraine-la-france-suspend-sa-participation-aux-reunions-preparatoires-du-g8-de-sotchi.php

Edited by Tonton Flingueur

Share this post


Link to post
Share on other sites

 (signé en 1994)

 

Le "Mémorandum de Budapest sur ​​les garanties de sécurité" est un protocole diplomatique qui a été signé en Décembre 1994 par l'Ukraine, la Russie, les États-Unis, et au Royaume-Uni.

Ce n'est pas un traité formel, mais plutôt un document diplomatique en vertu de laquelle les signataires ont fait des promesses les uns aux autres dans le cadre de la dénucléarisation de anciennes républiques soviétiques après la dissolution de l'Union soviétique.

Dans le cadre du mémorandum, l'Ukraine a promis de retirer toutes les armes nucléaires de l'ère soviétique à partir de son territoire, les envoyer à des installations de désarmement en Russie, et de signer le Traité de non prolifération nucléaire. Ukraine tenu ces promesses.

En retour, la Russie et les pays signataires de l'Ouest essentiellement consacrés à l'intégrité de la souveraineté et de l'Ukraine comme un Etat indépendant. Ils l'ont fait en appliquant les principes de l'intégrité territoriale et la non-intervention en 1975 Acte final d'Helsinki - un traité Guerre froide signée par 35 États, y compris l'Union soviétique - à une Ukraine post-soviétique indépendante.

 

Dans le "Mémorandum de Budapest," la Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis ont promis qu'aucun d'entre eux ne menacerait ou utilisererait la force contre l'intégrité territoriale ou l'indépendance politique de l'Ukraine. Ils ont également promis qu'aucun d'entre eux n'aurait jamais recours à la contrainte économique pour subordonner l'Ukraine à leur propre intérêt.

Ils se sont engagés spécifiquement de s'abstenir à faire du territoire de l'autre l'objet d'une occupation militaire ou de s'engager dans d'autres emplois de la force en violation du droit international.

Toutes les parties ont convenu qu'une telle occupation ou acquisition seront reconnus comme légal et que les signataires seraient "consulter en cas survient une situation qui soulève une question relative à ces engagements."

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Pologne La République Tchèque convoque l'ambassadeur russe

 

 

Le ministre tchèque des Affaires étrangères Lubomir Zaoralek a annoncé avoir convoqué l'ambassadeur de Russie à Prague, suite à la décision russe d'envoyer des troupes dans la région de Crimée en Ukraine.
"Je vais le rencontrer à 13H00 GMT (14h à Paris) aujourd'hui (pour lui dire que) ... si c'est le début d'une invasion destinée à occuper la Crimée, c'est quelque chose dont nous avons une riche expérience et nous ne pouvons pas être d'accord avec cela", a indiqué M. Zaoralek lors d'un débat sur la télévision publique tchèque.
 
Samedi, M. Zaoralek, tout comme le président tchèque Milos Zeman, ont comparé les opérations russes en Crimée à l'occupation soviétique de la Tchécoslovaquie en 1968 qui a écrasé un mouvement démocratique dans ce pays ayant coûté plus de 100 vies.
Edited by Ptitponey

Share this post


Link to post
Share on other sites

raisonnablement que peut faire l'ONU/l'UE/l'OTAN?

pas grand chose mis a part dire qu'ils sont pas d'accord et qu'ils prendront des sanctions contre la Russie.. ça va finir comme l'ossetie du sud cette affaire!

Raisonnablement, l'UE/l'OTAN PEUVENT faire énormément, de sanctions diplomatiques temporaires jusqu'à la guerre ouverte; y'a l'intégralité des moyens de rétorsions qui est valable. Le point est qu'ils ne VEULENT rien faire, tout comme, au final, les USA. Puisque ces derniers sont l'indicateur de tendance, et le lieu dont viendra l'impulsion, il convient d'observer quelques trucs, notamment le fait que l'Ukraine (depuis le temps que je sample les médias US quotidiennement) n'est pas vraiment au sommet de leurs préoccupations. Pour comparaison, la Syrie, au moment de la crise des armes chimiques, avait 4 à 5 fois plus de couverture média. Là, même dans les chaînes d'info continue, l'Ukraine a au maximum un reportage par JT, et pas vraiment celui en tête de file.

Certes, on a un peu tout le monde, surtout côté conservateur, qui monte au créneau pour dire n'importe quoi, mais c'est en fait du débat intérieur, pour faire du buzz et dire d'une façon un peu différente par rapport à d'habitude, qu'Obama est un nul et un traître à l'Amérique, sans doute islamiste et communiste et même pas de nationalité américaine (si, si, ce truc court encore chez les ultras, le Tea Party....), et que c'est pas Hillary Clinton qui ferait mieux (parce qu'il faut revenir dans le monde réel des choses sérieuses: la course à 2016 est ce qui compte pour beaucoup) parce que c'est une nana et qu'elle ment sur Benghazi (ça aussi, ils veulent pas lâcher). Si vous croyez que l'Ukraine les préoccupe....

 

C'est juste pour faire du buzz que des personnels politiques conservateurs parlent de l'Ukraine, avec notamment McCain, un des rares à en parler pour autre chose, qui est encore une fois à appeler à l'intervention militaire, ou au moins à la menace de la chose (jouant les "raisonnables" en disant que la Russie s'écrasera dès que 'Merica montrera les biceps), essayant de se donner des airs d'homme d'Etat incontournable. Côté démocrate, pas grand chose sinon occasionnellement une dénonciation des postures de guerre froide et de la présentation forcément antagoniste de la situation.

L'un dans l'autre, le fait est que personne, chez les gens sérieux, n'ose dire ouvertement qu'ils n'en ont pas grand chose à foutre de l'Ukraine, tout comme l'Europe. Outre cet embarras, la seule chose qui donne encore de la priorité au sujet est qu'ils aimeraient juste ne pas donner le champ libre à Poutine de faire de cette méthode de politique extérieure une habitude. Mais l'Ukraine proprement dite? Il s'agit juste d'essayer de trouver une façon de ne pas s'en mêler sans avoir l'air de dire qu'on en a rien à taper.... Evidemment, c'est pas commode. Ceci dit, l'enjeu réel, et qui serait susceptible de voir USA et UE réellement se bouger et y mettre volonté politique et -qui sait-capital politique, c'est vraiment cette "méthode Poutine" et sa conception des relations internationales; laisser trop de précédents s'installer serait problématique. Cela implique de tracer une vraie ligne dans le sol, ou une vraie limite dans les "coups" diplomatiques, ce qu'aucun politique n'aime faire.

 

Le problème de ce genre d'attitude, et qui a de réelles conséquences au sein de l'OTAN, est que même s'il n'y a aucune réaction concrète à cette affaire ukrainienne, la stratégie vis à vis de la Russie VA être repensée, ce qui n'augure de rien de bon pour les relations est-ouest (et pour la Russie) car, concrètement, ce type d'actions sans doute très satisfaisantes pour l'ego à court terme ne peut impliquer qu'un seul genre de calculs et d'ajustements politiques à plus longue échéance. Et là je fais moins de l'analyse que je ne ramène la façon dont les Américains trament leur débat public sur la question (FoxNews excepté: là, c'est exactement ce que vous imaginez qui s'y dit).

 

 

Pour la note, l'info qui a littéralement écrasé l'affaire ukrainienne toute cette semaine (en plus d'autres, à un moindre degré) a été la proposition de loi votée par les députés de l'Arizona pour une loi autorisant de fait la discrimination anti-gay dans les commerces, et le suspense quand au veto de cette proposition par la très conservatrice gouverneur(e) de l'Etat. Même pas photo sur le degré d'attention et de couverture sur ces problèmes. Le timing en est d'ailleurs étonnant: l'histoire a commencé en début de semaine, et s'est conclue vendredi, le veto étant finalement apposé, à peu près au même moment où les Russes bougeaient leurs troupes. Et ce WE, après coup, c'est toujours de l'Arizona qu'on parle avant tout. A aucun moment l'Ukraine n'a réellement fait un buzz important.

A vous de conclure sur quoi la volonté politique et l'attention de la scène politique américaine se portent. Le débat autour du fameux "Keystone pipeline" domine aussi largement.

Edited by Tancrède
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

raisonnablement que peut faire l'ONU/l'UE/l'OTAN?

pas grand chose mis a part dire qu'ils sont pas d'accord et qu'ils prendront des sanctions contre la Russie.. ça va finir comme l'ossetie du sud cette affaire!

 

Une sanction fort efficace (mais dont les effets mettront du temps à ressortir) serait de chercher à réduire la dépendance aux hydrocarbures importés des pays de l'Est (l'ouest de l'Europe n'est victime de la politique poutinienne en la matière que dans la mesure où elle affecte le cours mondial, pas par l'approvisionnement pur et dur) par la subvention de l'amélioration du rendement de leurs centrales électriques et leur transition énergétique. La sanctions serait l'affaiblissement voir la perte presque totale du plus gros levier russe sur les européens. La rente pétro-gazière russe est obtenue via des processus d'extraction anciens qui génèrent des pertes, beaucoup, et les gisements ne sont pas infinis. il faut moderniser et faire des recherches avec du matériel de pointe dont les majors russes ne disposent pas toujours sans joint venture.  

 

La dernière fois que le Kremlin a coupé le gaz pour punir l'Ukraine se sont les balkans qui se sont retrouvés dans le froid. Le gouvernement serbe n'avait pas été très tendre dans ses prises de positions si ma mémoire est bonne...

 

Bref les européens ont des leviers. Ils ne sont pas militaires, plus soft, moins grandiloquents mais ils existent. ils sont simplement plus lents à mettre en place, en œuvre, et à sortir leurs effets. Ceci n'empêche pas de se poser des questions quant à son orientation stratégique et à la fonte des budgets de défense des Etats membres.

Edited by Chronos

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parle assez peu des "contre manifestation" pro-russe qu'il y a eu ce WE, quelqu'un a un état des lieux? Visiblement il y a eu des dizaine de millier de manifestant dans pas mal de grande ville de l'est. J'ai lu Karkov, Donesk, Mariupol, Melipol et meme Odessa.

 

Je m'étonne que les russes n'ai pas tenté le coup des contre manifestation plus tot, pour contrebalancé les "révolutionnaire". en général faire sortir du bois la majorité silencieus - meme payé poiour ca - ca marche tout le temps, en désamorçant l'alibi d'en face "moi le peuple".

 

http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/02/1830226-flambee-des-violences-entre-anti-et-pro-russie.html

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que cette dernière photo a été prise hier à un autre endroit, Balaclava peut etre.

 

D'autres de la base ukrainiene encerclée :
 

 

 

45b6b602-3451-4ecf-9a7f-e9646d581314-620

 

petite video où on voit un officier ukrainien refuser poliment les demandes polies de soldats russes

http://youtu.be/VQqBYq75LjY

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parle assez peu des "contre manifestation" pro-russe qu'il y a eu ce WE, quelqu'un a un état des lieux? Visiblement il y a eu des dizaine de millier de manifestant dans pas mal de grande ville de l'est. J'ai lu Karkov, Donesk, Mariupol, Melipol et meme Odessa.

Il parait que ca a même été jusqu'en Moldavie/Transnistrie ^^

 

 

Je m'étonne que les russes n'ai pas tenté le coup des contre manifestation plus tot, pour contrebalancé les "révolutionnaire". en général faire sortir du bois la majorité silencieus - meme payé poiour ca - ca marche tout le temps, en désamorçant l'alibi d'en face "moi le peuple".

 

http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/02/1830226-flambee-des-violences-entre-anti-et-pro-russie.html

Pareil, et je commence a me dire qu'il est possible que la Russie change d'approche face a ce genre d'événement.

A mon avis ce qu'on voit actuellement n'aurais jms pu etre possible il y a 10 ans. 

 

 

 

Je crois que cette dernière photo a été prise hier à un autre endroit, Balaclava peut etre.

 

Possible, la légende indiquait la base en question, après c'est tellement flou.

Edited by Tonton Flingueur

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parle assez peu des "contre manifestation" pro-russe qu'il y a eu ce WE, quelqu'un a un état des lieux? Visiblement il y a eu des dizaine de millier de manifestant dans pas mal de grande ville de l'est. J'ai lu Karkov, Donesk, Mariupol, Melipol et meme Odessa.

 

Je m'étonne que les russes n'ai pas tenté le coup des contre manifestation plus tot, pour contrebalancé les "révolutionnaire". en général faire sortir du bois la majorité silencieus - meme payé poiour ca - ca marche tout le temps, en désamorçant l'alibi d'en face "moi le peuple".

 

http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/02/1830226-flambee-des-violences-entre-anti-et-pro-russie.html

Pas vu passer d'infos la dessus aujourd'hui. Les pro-Kiev affirment que les manifestants pro-russes étaient payés (notamment ceux de Donetsk), voire pas du tout ukrainiens, charters de russes amenés par bus de Russie. En face, ils affirment la meme chose, manifestants tres jeunes (effectivement on a pu voir beaucoup d'adolescents blessés) ramassés par des bus dans les campagnes alentours et payés pour servir de "boucliers humains".

Par ailleurs Praviy Sector promet de débarquer en force à Kharkov avec 7000 militants pour en découdre avec les pro-russes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Member Statistics

    5,420
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mordhin
    Newest Member
    Mordhin
    Joined
  • Forum Statistics

    20,729
    Total Topics
    1,255,287
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries