Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Si la religion s'en mêle, ils ne sont pas sortis de l'auberge...

Il me semble que le sud-est de l'Ukraine est sous l'autorité religieuse du patriarche de Moscou et pas de Kiev.

edit : grillé par Akhi

Dans l'opposition Europe / Russie post 1989 la religion a une forte influence. Les chrétien et les orthodoxes sont en concurrence frontale aussi bien sur la doctrine - et de l'héritage - que sur la politique ... et des qu'il le peuvent ils poussent leurs pions, on l'a vu dramatiquement en Yougo par exemple.

 

Le patriarche orthodoxe ukrainien dénonce "l'agression" russe :

L'église orthodoxe a toujours été lié au pouvoir russe/soviet, du temps du communisme pour exister, ensuite parce que c'est son seul soutien important internationalement.

En Ukraine on voit aussi le poids de la "religion" la poussée des région de l'ouest "polonaise" donc chrétienne, soutenu pas les fond US ... contre l'est orhtodoxe qui souhaite conserver son influence.

Link to comment
Share on other sites

On a est H.S mais heureusement que tous les anciens que j'ai rencontré savaient voir de l'avant et tendre la main à l'autre. Quand j'entends parler de fausse réconciliation et pax romana, ça me fait bondir.Je me demande si on vit dans le même monde...

M'enfin de toute façon ce qui nous intéresse c'est l'Ukraine ici.

 

 

Pas mieux que Dino, je suis sur le cul, j'ai jamais entendu ça :mellow:

Pourtant dans la famille on connait bien, croix de guerre, médailes de résistants, participation active à des associations d'anciens combattants et jamais je n'ai entendu quelqu'un traiter les allemands de boche et plutot tout le monde se réjouir de la réconciliation sans en vouloir à personne (alors que du shrapnel allemand et la gestapo on connait).

moi tout se que je remarque s'est que vous restez borné sans prendre en compte que se que vous voyez n'est pas forcément la seule des réalités concrètes comme ont put le prouver d'autres personnes ici même ...

et le pire s'est qu'on ne remet pas en cause se que vous dites ...

mais la réalité elle est là ...

les gens n'ont pas le même ressentit ...

mais il faudrait que tout soit lissé ...

au final on est pas dans le HS vu que de toute façon vous faites de même sur l'Ukraine ...

il n'y a qu'un avis qui compte alors que s'est toujours jamais aussi trancher la réalité .

@prof 5.56 .

on a tous une histoire et chacun ne remet pas en cause quoi que se soit ,moi déjà.

mais lire qu'il n'y a que des gâteux qui ont encore une vision négative des allemands s'est faire un lissage de la vie des gens assez facile ...

alors que personne ne nie que d'autres sont passé à autres choses .

pour les gâteux la personne se connait ...

Link to comment
Share on other sites

Après que des pro russes ukrainiens et Valdimir Poutine aient qualifiés les pro Maïdan de fascistes antisémites, des pro russes (les mêmes? d'autres?) ont diffusé des tracts aux sorties des synagogues de Donetsk invitant les Juifs à aller s'enregistrer et à déclarer leurs biens aux autorités de la "république autonome de Donetsk", les réclacitrant risquant la "déportation". Je suppose qu'il s'agit de ressusciter la bonne vieille tradition tsariste de la zone de résidence, tombée en désuétude à cause de l'Occident décadent et des bolcheviks enjuivés.

Link to comment
Share on other sites

Il me semble que le sud-est de l'Ukraine est sous l'autorité religieuse du patriarche de Moscou et pas de Kiev.

edit : grillé par Akhi

Dans l'opposition Europe / Russie post 1989 la religion a une forte influence. Les chrétien et les orthodoxes sont en concurrence frontale aussi bien sur la doctrine - et de l'héritage - que sur la politique ... et des qu'il le peuvent ils poussent leurs pions, on l'a vu dramatiquement en Yougo par exemple.

 

L'église orthodoxe a toujours été lié au pouvoir russe/soviet, du temps du communisme pour exister, ensuite parce que c'est son seul soutien important internationalement.

En Ukraine on voit aussi le poids de la "religion" la poussée des région de l'ouest "polonaise" donc chrétienne, soutenu pas les fond US ... contre l'est orhtodoxe qui souhaite conserver son influence.

 

Euh, les orthodoxes sont chrétiens. Chrétiens, c'est le terme générique pour qualifier ceux qui croit en Jesus.

Les catholiques, les protestants, les chrétiens orthodoxes, sont tous chrétiens, après c'est le dogme et les pratiques  qui changent.

Les chrétiens orthodoxe sont apparus après le schiisme entre les églises chrétiennes d'orient et d'occident.

Link to comment
Share on other sites

C'est la 200 ème pages de ce fil !!!  fete%20%2851%29.gif

 

gif_anime_clipart_anniversaire_122.gif

 

 

  :happy:  On applaudi avec moi :oops: :oops: :oops:

 

Merci à tout les participants qui ont contribué a faire grandir ce beau bébé, même si c'était surtout pour se déchirer la gueule :D  Et surtout merci au parrain de ce sujet, Vladimir Poutine sans qui rien n'aurait été possible :oops:

Edited by Shorr kan
  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Euh, les orthodoxes sont chrétiens. Chrétiens, c'est le terme générique pour qualifier ceux qui croit en Jesus.

Les catholiques, les protestants, les chrétiens orthodoxes, sont tous chrétiens, après c'est le dogme et les pratiques  qui changent.

Les chrétiens orthodoxe sont apparus après le schiisme entre les églises chrétiennes d'orient et d'occident.

Oui oui, je voulais dire les chrétiens d'occident.

Link to comment
Share on other sites

Je crois que quelques pages avant, il a été dit que c'était un fake.

J'y croyais pas non plus il y a quelques jours, ça me paraissait trop gros. Aujourd'hui, j'ai eu des echos de première main. Après, ni moi ni mon contact ne savons qui a ecrit ces tracts, mais ce qui est certain, c'est qu'ils ont été distribués et par des types qui se présentaient comme pro russes.

Les chrétiens orthodoxe sont apparus après le schiisme entre les églises chrétiennes d'orient et d'occident.

 

Exactement, il y a les églises orthodoxes d'Orient (Syriaque, arménienne, copte) qui ont divergé avec Rome au 5eme siecle et les églises orthodoxes d'origine grecque (Russe, Ukrainienne, Roumaine, grecque...etc) qui ont divergé avec Rome au 11 siècle. Ce sont deux groupes différents avec une christologie (définition de la nature de Jésus) différente.

Edited by Joab
Link to comment
Share on other sites

J'y croyais pas non plus il y a quelques jours, ça me paraissait trop gros. Aujourd'hui, j'ai eu des echos de première main. Après, ni moi ni mon contact ne savons qui a ecrit ces tracts, mais ce qui est certain, c'est qu'ils ont été distribués et par des types qui se présentaient comme pro russes.

 

Dans la mesure où actuellement se livre une véritable guerre de propagande - des deux côtés - il sera difficile de faire la part juste entre l'exagération, le mensonge, la rumeur orientée et le mélange des trois.

 

Maintenant, il m'avait semblé que l'antisémitisme avait reculé à l'est de l'Europe. Je me trompe peut-être.

Link to comment
Share on other sites

Cinq personnes ont été tuées dimanche près de la ville de Slaviansk, dans l'est de l'Ukraine, dans l'attaque d'un barrage tenu par des séparatistes pro-Russes, selon la chaîne russe Rossiya 24 dont les informations ont été confirmées par un combattant séparatiste sur place.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/04/20/97001-20140420FILWWW00016-quatre-morts-dans-une-fusillade-a-slaviansk.php

Link to comment
Share on other sites

J'y croyais pas non plus il y a quelques jours, ça me paraissait trop gros. Aujourd'hui, j'ai eu des echos de première main. Après, ni moi ni mon contact ne savons qui a ecrit ces tracts, mais ce qui est certain, c'est qu'ils ont été distribués et par des types qui se présentaient comme pro russes.

 

Le rabbin de Donetsk a réfuté la distribution larga manu de ces tracts

Quelques uns ont peut etre existés (me semble avoir vu des images et si se sont les bonnes, ces tracts font preuves d'un manque "d'imagination" certains puisqu'il s'agit de copié-collé d'affichettes de la IIe GM)

Qui les a réellement distribué, on peut se poser la question vu le bordel, les fausses rumeurs, les manipulations en tout genre et la ressortie d'un antisémitisme rampant de part et d'autre (certains éléments des forces d'auto defenses "prorusses" ayant été identifiés comme des antisémites avérés par le centre Wiesenthal de même que certains éléments de Pravyi Sektor et de Svoboda ....)

Link to comment
Share on other sites

 

Ukraine : les séparatistes demandent à Poutine d'intervenir

Escalade de violences...

Le maire autoproclamé de la ville ukrainienne de Slaviansk, contrôlée par les séparatistes pro-russes, a demandé dimanche à Vladimir Poutine d'envoyer des troupes ou de livrer des armes pour protéger la population locale après une fusillade meurtrière le jour de Pâques. "Nous vous demandons d'étudier au plus vite la possibilité d'envoyer des forces de maintien de la paix pour défendre la population contre les fascistes", a déclaré ce responsable, Viatcheslav Ponomarev, dans un appel au président russe Vladimir Poutine lu au cours d'une conférence de presse à Slaviansk.

Si cette option n'est pas envisageable, "livrez-nous des armes", a-t-il déclaré ensuite après avoir décrété un couvre-feu dans la ville totalement contrôlée par les insurgés depuis plus d'une semaine. (...)

 

Suite: http://www.lalibre.be/actu/international/ukraine-les-separatistes-demandent-a-poutine-d-intervenir-5353fe9b3570aae038bc5eac

Link to comment
Share on other sites

 

La fin de l'article :

Selon le journal britannique The Times, citant une source gouvernementale américaine, les Etats-unis envisageraient, si la Russie envoyait des troupes en Ukraine, de chercher à sanctionner M. Poutine personnellement en recherchant et en faisant geler dans les banques suisses les "40 milliards de dollars" qu'il y aurait amassés grâce à des participations dans Gazprom et d'autres groupes d'hydrocarbures. "Un canular", a réagi le Kremlin.

 

Sacré cagnotte pour sa retraite ^^

Link to comment
Share on other sites

Lol le + que doublement de salaire qu'il s'octroie, c'est de l'argent de poche à coté:

http://www.lefigaro.fr/international/2014/04/14/01003-20140414ARTFIG00173-moins-bien-payes-que-leurs-conseillers-poutine-et-medvedev-triplent-leurs-salaires.php

Mais les suisses accepteraient vraiment? Ça risque pas de ruiner la confiance du client qui a obtenu son argent de manière illégale? Secret bancaire et tout ça.

Link to comment
Share on other sites

Après que des pro russes ukrainiens et Valdimir Poutine aient qualifiés les pro Maïdan de fascistes antisémites, des pro russes (les mêmes? d'autres?) ont diffusé des tracts aux sorties des synagogues de Donetsk invitant les Juifs à aller s'enregistrer et à déclarer leurs biens aux autorités de la "république autonome de Donetsk", les réclacitrant risquant la "déportation". Je suppose qu'il s'agit de ressusciter la bonne vieille tradition tsariste de la zone de résidence, tombée en désuétude à cause de l'Occident décadent et des bolcheviks enjuivés.

 

Je suis curieux de connaitre la position d'Israel vis a vis du gouvernement actuel de Kiev.

Link to comment
Share on other sites

Je suis curieux de connaitre la position d'Israel vis a vis du gouvernement actuel de Kiev.

Oh on peut la supposer en se mettant à sa place : La Russie a de tout temps "emmerdé" Israel au sujet du problème palestinien, elle a soutenu les régimes arabes et continue de le faire en Syrie. Donc Moscou est dans le camp des adversaires. Le gouvernement de Kiev est contre la Russie alors je ferme les yeux sur sa composition et le soutient, car les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Et je le fais en douce car l'Ukraine c'est loin.

Edited by Jojo67
Link to comment
Share on other sites

Oh on peut la supposer en se mettant à sa place : La Russie a de tout temps "emmerdé" Israel au sujet du problème palestinien, elle a soutenu les régimes arabes et continue de le faire en Syrie. Donc Moscou est dans le camp des adversaires. Le gouvernement de Kiev est contre la Russie alors je ferme les yeux sur sa composition et le soutient, car les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Et je le fais en douce car l'Ukraine c'est loin.

 

C'est sans doute beaucoup moins manichéen que ça.

 

Les Russes ne sont pas anti-israéliens primaires. Ils soutiennent la Syrie, mais ils n'ont jamais fermé la porte avec Israël (qu'ils ont d'ailleurs aidé à apparaître en 1948). Ils ont aussi esquissé un rapprochement récent avec Israël, au détriment des Iraniens (mais pas trop quand même). Il ne faut pas non plus oublier qu'il y a désormais beaucoup de russophones sur le sol israélien, avec les vagues d'immigration des années 1980 à 2000. Politiquement parlant, les russophones comptent désormais sur l'échiquier politique. Et sur la scène politique israélienne, chaque voix compte désormais.

 

Maintenant, les Russes ne sont pas fous. Ils conservent des relations avec tout le monde, en essayant de ne braquer personne. Les Israéliens sont des concurrents, mais aussi des partenaires commerciaux potentiels, sans compter leur importance régionale.

Link to comment
Share on other sites

Je suis curieux de connaitre la position d'Israel vis a vis du gouvernement actuel de Kiev.

 

Ukraine : pourquoi Israël a fait faux bond aux Américains

 

16/04/2014 à 06:06 - Modifié le 16/04/2014 à 16:11

 

À l'ONU, les Israéliens se sont absentés lors du vote de la résolution condamnant l'intervention russe en Crimée. Une neutralité qui a heurté Washington.

 

Nouvel avis de tempête entre Washington et Jérusalem. En cause, non pas le processus de paix - au plus mal -, mais l'affaire ukrainienne. Tout a commencé il y a un peu plus de quinze jours, lors du vote à l'Assemblée générale de l'ONU de la résolution condamnant l'invasion russe de la Crimée et soutenant l'intégrité territoriale de l'Ukraine. Fait exceptionnel : Israël n'a pas voté avec les États-Unis, ses représentants s'étant absentés de la salle. Dire qu'à Washington cela n'a pas été apprécié est au-dessous de la réalité. Une très grosse colère a secoué la Maison-Blanche et le département d'État.

Cette colère s'est surtout exprimée en coulisse. D'autant plus qu'aux demandes d'éclaircissements venues de la capitale fédérale américaine, les Israéliens ont répondu en arguant d'une grève affectant le personnel du ministère des Affaires étrangères. Un argument qui n'a guère convaincu outre-Atlantique, où l'on a fustigé l'ingratitude israélienne "face au soutien sans faille des États-Unis à Israël à l'ONU". Pire ! À Washington, on s'est carrément étranglé après des propos du chef de la diplomatie israélienne, lors d'une interview télévisée : "Nous avons des relations de confiance avec les Américains et les Russes. Notre expérience avec ces deux parties est très positive..." Et Avigdor Lieberman d'ajouter : "Je ne vois pas pourquoi Israël devrait se laisser entraîner dans la crise ukrainienne."

L'administration Obama a eu beau rappeler que, chaque année, Washington verse à Israël trois milliards de dollars d'aide militaire, alors que Moscou fournit régulièrement des armes aux ennemis de l'État d'Israël et vote aux Nations unies souvent contre lui, rien n'y a fait ! Il y a 48 heures, le général Amos Gilad, responsable du département politique du ministère de la Défense, a enfoncé un peu plus le clou : "La politique israélienne a ses propres intérêts sécuritaires qui ne peuvent pas toujours coïncider avec ceux des États-Unis." Sic !

Ne pas irriter Moscou

Est-ce à dire qu'à Jérusalem on a décidé d'un rééquilibrage politique afin de préserver les bonnes relations entretenues actuellement avec Vladimir Poutine ? Pour un responsable israélien, qui a tenu à garder l'anonymat, les choses sont plus compliquées. "La capacité de nuisance de la Russie concernant des questions fondamentales pour nous, comme l'Iran ou la Syrie, est très importante. Dans ce contexte, Israël ne veut pas se confronter avec Moscou sur un dossier qui ne le concerne pas." Mais pour d'autres - des personnalités de premier plan qui, elles non plus, ne disent pas leur nom -, la "neutralité" du gouvernement Netanyahou aurait une autre raison : à Jérusalem, on estime qu'il est plus facile de faire avaler des couleuvres aux Américains que de risquer d'irriter les Russes.

Pour l'heure, Benyamin Netanyahou a quand même annulé sa participation, en juin prochain, à un concert à Saint-Pétersbourg où il était invité personnellement par Poutine en hommage aux relations culturelles israélo-russes. Mais, venue de Moscou, une délégation officielle était ces derniers jours en Israël pour discuter de la sécurité dans les transports publics...

Il faut rappeler que les liens entre Israël et les pays de l'ancienne URSS vont bien au-delà de la simple politique. Avigdor Lieberman, le chef de la diplomatie israélienne, est originaire de Moldavie. Son bras droit, le vice-ministre des Affaires étrangères, Ze'ev Elkin, vient de l'est de l'Ukraine. Également d'Ukraine, Yuli Edelstein, le président de la Knesset. Sofa Landver, la ministre de l'Intégration des immigrants, a grandi à Leningrad. Tout récemment, Avigdor Lieberman n'a-t-il pas dit : "Un jour, nous aurons un ministre de la Défense russophone, un président russophone, et peut-être bientôt un Premier ministre russophone !" C'est tout dire.

Edited by DAR
Link to comment
Share on other sites

Suis-je le seul à rire sous cape en lisant cet article ?

 

Non, j'ai beaucoup rit aussi.

C'est aussi une belle leçon. J'espère que l'Europe en prendra de la graine, et fera passer ses propres intérêts (et idéaux) avant ceux des américains.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...