Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Ambiance de veillée d'armes surréaliste à l'ONU à New York.

 

La Russie serait sur le point d'envahir militairement l'est de l'Ukraine. Peut-être dès ce week-end, selon des sources diplomatiques concordantes.

 

http://www.lefigaro.fr/international/2014/04/25/01003-20140425ARTFIG00053-l-invasion-imminente-de-l-ukraine-par-la-russie-alarme-l-onu.php

 

ça fout la trouille, tous les diplomates sont persuadés que la guerre et inéluctable et l'invasion russe imminente.

Link to comment
Share on other sites

Ambiance de veillée d'armes surréaliste à l'ONU à New York.

 

La Russie serait sur le point d'envahir militairement l'est de l'Ukraine. Peut-être dès ce week-end, selon des sources diplomatiques concordantes.

 

http://www.lefigaro.fr/international/2014/04/25/01003-20140425ARTFIG00053-l-invasion-imminente-de-l-ukraine-par-la-russie-alarme-l-onu.php

 

ça fout la trouille, tous les diplomates sont persuadés que la guerre et inéluctable et l'invasion russe imminente.

Ouais mais non

Ca c'est typiquement un "voeu pieu" journalistique

C'est pas le genre de truc qui se clame, se règle et s'évalue sur le scène médiatique

Si vraiment la Russie avait l'intention d'envahir l'Ukraine (j'y crois pas mais mettons l'hypothèse possible), crois moi, pas un diplomate ne l'ouvrirait pour le figaro mais ca bosserait dur en coulisse, dans les chancelleries, aux postes de commandement et aux SR

Mais ca on ne le saura qu'après

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

C'est bizarre, mais aucune trace du reportage de la TV allemande ARD sur l'implication des miliciens de Maïdan dans le massacre par tirs dans le dos de la place du même nom le 20 février dernier. Nos journaux si ouverts à la pluralité sont muets sur le sujet... ??? Seuls Mediapart et Rue89 en parlent. Et on critique la presse russe... :happy:

 

Une télé allemande conteste la version officielle de la tuerie de Maïdan:

Source: https://fr.news.yaho...-141651363.html

Le réseau de chaines publiques régionales allemande ARD a enquêté sur le carnage de la place Maïdan, à Kiev, le jeudi 20 février : 30 personnes ont été tuées par balles ce jour là. Or selon ARD, des tirs de snipers semblaient venir non pas des snipers du pouvoir prorusse, mais de l'hôtel où se trouvait le QG de l'opposition.

La vidéo a été mise en ligne par Lescrises.fr, qui l'a sous-titrée en français: http://www.les-crise...onsable-maidan/


Ambiance de veillée d'armes surréaliste à l'ONU à New York.

 

La Russie serait sur le point d'envahir militairement l'est de l'Ukraine. Peut-être dès ce week-end, selon des sources diplomatiques concordantes.

 

http://www.lefigaro.fr/international/2014/04/25/01003-20140425ARTFIG00053-l-invasion-imminente-de-l-ukraine-par-la-russie-alarme-l-onu.php

 

ça fout la trouille, tous les diplomates sont persuadés que la guerre et inéluctable et l'invasion russe imminente.

Je n'y crois pas une seconde. Ce que veux Poutine -à mon avis- c'est une Ukraine fédérale, avec une très large autonomie pour les régions de l'Est, des régions russophiles qui serviraient de tampon entre une Ukraine occidentalisée et la Russie. Et il va gesticuler et soutenir les miliciens pro-russes de l'Est de l'Ukraine jusqu'à ce qu'il l'obtienne.

Edited by Jojo67
Link to comment
Share on other sites

La situation est très délicate: je suis tout à fait d'accord avec jojo sur les objectifs de poutine: la fédéralisation de l'Ukraine.

en revanche le gouvernement ukrainien n'en veut pas et est, sera, amené à restaurer le pouvoir gouvernemental dans les zones "contrôlées"  par les pro russes, parallèlement les pro russes ont intérêt à rendre aussi difficile et couteux en vie humaine la reprise en force de ces zones pour contraindre les russes à intervenir en créant un prétexte d'intervention qui deviendrait nécessaire si , justement, la fédéralisation désirée ne devient plus possible.

Tout va se jouer dans les prochains jours, heures!

Link to comment
Share on other sites

La Russie ne veut certainement pas annexée l'Est de l'Ukraine, mais d'un autre coté que ferra-t-elle si des combats s'engagent entre séparatistes et l'armée ukrainiennes ? J'ai peur que les séparatistes fassent tout pour que la violence explose afin de forcer la main de la Russie et l'obliger à intervenir.

Edited by Dino
Link to comment
Share on other sites

La Russie ne veut certainement pas annexée l'Est de l'Ukraine, mais d'un autre coté que ferra-t-elle si des combats s'engagent entre séparatistes et l'armée ukrainiennes ? J'ai peur que les séparatistes fassent tout pour que la violence explose afin de forcer la main de la Russie et l'obliger à intervenir.

Dans ce cas elle pourrait faire un "aller-retour" militaire limité, avec des troupes légères, avec aussi des "show of force" aériens, histoire de calmer les Ukrainiens et de les amener à négocier. Poutine sait que de toutes façons les Occidentaux n'interviendront jamais en Ukraine, mais il doit le jouer très  finement s'il intervient, pour rassurer sur le caractère très éphémère de son intervention et son coté limité en volume. Mais je doute qu'il souhaite en arriver jusque là et il fera tout pour l'éviter.

Link to comment
Share on other sites

Ouais mais non

Ca c'est typiquement un "voeu pieu" journalistique

C'est pas le genre de truc qui se clame, se règle et s'évalue sur le scène médiatique

Si vraiment la Russie avait l'intention d'envahir l'Ukraine (j'y crois pas mais mettons l'hypothèse possible), crois moi, pas un diplomate ne l'ouvrirait pour le figaro mais ca bosserait dur en coulisse, dans les chancelleries, aux postes de commandement et aux SR

Mais ca on ne le saura qu'après

Ou pas. En lisant l'article en question ils disent que le responsable Russe a l'ONU n'est plus la. C'est pas super bon signe et une fuite médiatique est une méthode comme une autre pour communiquer sur une situation délicate/une voie sans issue.

Si invasion il y a, les relations diplomatique doivent proche de 0, comme on dit le calme avant la tempête.

 

 

Dans ce cas elle pourrait faire un "aller-retour" militaire limité, avec des troupes légères, avec aussi des "show of force" aériens, histoire de calmer les Ukrainiens et de les amener à négocier. Poutine sait que de toutes façons les Occidentaux n'interviendront jamais en Ukraine, mais il doit le jouer très  finement s'il intervient, pour rassurer sur le caractère très éphémère de son intervention et son coté limité en volume. Mais je doute qu'il souhaite en arriver jusque là et il fera tout pour l'éviter.

Vraiment ? Il a fait quoi pour l’éviter depuis la signature de l'accord ? Ils sont aller signer un accord que les pro-russes n'ont pas reconnu et ils n'ont tout simplement pas bouge d'un pouce depuis. Il n'y a pas eu d'initiative. On est clairement pas dans une situation ou les deux partie vont vert une résolution du conflit mais plutôt dans une situation de blocage et de rapport de force. Techniquement les Russes ont déjà préparé le terrain pour une invasion d'une partie des régions de l'est.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Dans ce cas elle pourrait faire un "aller-retour" militaire limité, avec des troupes légères, avec aussi des "show of force" aériens, histoire de calmer les Ukrainiens et de les amener à négocier. Poutine sait que de toutes façons les Occidentaux n'interviendront jamais en Ukraine, mais il doit le jouer très  finement s'il intervient, pour rassurer sur le caractère très éphémère de son intervention et son coté limité en volume. Mais je doute qu'il souhaite en arriver jusque là et il fera tout pour l'éviter.

je ne pense pas que la Chine apprécie des masses ....que des gens puissent avoir ce genre d'idées chez eux !!

Link to comment
Share on other sites

Dans ce cas elle pourrait faire un "aller-retour" militaire limité, avec des troupes légères, avec aussi des "show of force" aériens, histoire de calmer les Ukrainiens et de les amener à négocier. Poutine sait que de toutes façons les Occidentaux n'interviendront jamais en Ukraine, mais il doit le jouer très  finement s'il intervient, pour rassurer sur le caractère très éphémère de son intervention et son coté limité en volume. Mais je doute qu'il souhaite en arriver jusque là et il fera tout pour l'éviter.

Tu connais certainement l'adage sur la connaissance du début de la guerre et l'inconnue de quand et comment ça fini :P

 

Il y a trop d'inconnu pour être sur de ce que pourrait donner une intervention russe. Elle pourrait rentrer faire sa démonstration sans trouver de résistance et se dire que tant qu'à faire pour protéger les populations elle reste sur place où bien se faire méchamment accrocher par l'armée ukrainienne et être embarqué dans des combats lourds qu'elle ne souhaitait pas.

 

Dans les faits à la vue de l'accord, la Russie est en porte à faux. Elle a signé un accord qui visait à rendre les bâtiments officiels et désarmer les milices, mais force de constater que les séparatistes ont rejeté en bloc cette accord et que la Russie n'a pas fait plus de pression que cela pour qu'elles l'appliquent. Elle a beau jeu maintenant de reprocher à l'armée ukrainienne d'intervenir.

 

J'ai une question, sait-on qu'elles sont les unités ukrainiennes déployés sur place ? Y-a-t-il des éléments de la controversé garde national ?

Edited by Dino
Link to comment
Share on other sites

Ou pas. En lisant l'article en question ils disent que le responsable Russe a l'ONU n'est plus la. C'est pas super bon signe et une fuite médiatique est une méthode comme une autre pour communiquer sur une situation délicate/une voie sans issue.

Si invasion il y a, les relations diplomatique doivent proche de 0, comme on dit le calme avant la tempête.

 

Peut etre

Mais historiquement les russes ne font pas la politique de la chaise vide lors de situations "chaudes". La seule fois ou ils l(ont fait ca a entrainé l'intervention en Corée (à la grande colère de Staline). Depuis on ne les y a pas repris. Pas surs qu'ils veuillent remettrent cela

Link to comment
Share on other sites

Si il y a bavures des loyalistes sur les séparatistes, je doute que les russes passent la frontiere, mais on est pas à l abri de revoir ces soldats cagoules très pro mais sans étiquettes soutenir les pro russes, un peu comme en crimee mais avec pour seul but d éviter que les pro russes soient écrasés dans le sang.

Link to comment
Share on other sites

Source ? 

 

-----

 

Ok trouvé, c'est sur ce fil http://www.reddit.com/live/3rgnbke2rai6hen7ciytwcxadi

 

----

 

En tout cas il ne semble pas y avoir de "combat" en tant que tel, en tout cas on entend pas de tir, ce serait un tir isolé d'un obus/missile ? Un attentat ?

 

----

 

Bon plus de détail ici : http://rt.com/news/154828-kramatorsk-ukraine-airfield-explosion/ Ce ne serait pas une attaque mais un incident mécanique ?

Edited by Dino
Link to comment
Share on other sites

Dans ce cas elle pourrait faire un "aller-retour" militaire limité, avec des troupes légères, avec aussi des "show of force" aériens, histoire de calmer les Ukrainiens et de les amener à négocier. Poutine sait que de toutes façons les Occidentaux n'interviendront jamais en Ukraine, mais il doit le jouer très  finement s'il intervient, pour rassurer sur le caractère très éphémère de son intervention et son coté limité en volume. Mais je doute qu'il souhaite en arriver jusque là et il fera tout pour l'éviter.

 

Ce qui me semble obscur, ce sont les buts de Moscou, dont je me demande s'ils sont très clairs.

  • Du côté du gouvernement provisoire ukrainien, signataire de l'accord de Genève le 17 avril, et outre l'interruption des opérations militaires - molles - menées dans l'Est contre les séparatistes, qui n'avaient pas encore fait de mort si j'ai bien suivi, le gouvernement donc a fait un discours officiel de cet accabit (18 avril), en ligne avec les déclarations d'Obama sur le sujet :

    Malgré ce rejet, les autorités de Kiev ont tenu à s'engager solennellement sur leur partie de l'accord, M. Iatseniouk promettant, dans une adresse à la Nation commune avec le président, l'élection des exécutifs régionaux aujourd'hui nommés, des budgets locaux renforcés, un statut spécial pour le russe. Une "décentralisation" loin toutefois de la "fédéralisation" prônée par les pro-russes et Moscou, et qui, selon Kiev, ouvrirait la voie à l'éclatement du pays.

     

  • Du côté de Ria-Nvosti ou de la voix de la Russie : c'est l'usine à rumeurs, jamais un fait. Ça agite Pravy Sektor dans tous les sens, ça brandit les fascistes, mais on en voit jamais la queue d'un.

 

Ce que j'ai lu dans cette presse russe, c'est que les gens de Donentsk voulaient que le gouvernement de Kiev libère les locaux (du gouvernement). Alors évidemment, ça n'ira pas bien loin.

 

Que les russes se fassent déborder par des "nationalistes" pro-russes dans l'Est de l'Ukraine, je serais prêt à l'entendre. Mais leur presse met de l'huile sur le feu en permanence pour ce que j'en vois. Pas bon signe.

Link to comment
Share on other sites

Selon RT, les forces d'auto-défense de Kramatorsk disent être à l'origine du crash de l'hélicoptère après l'avoir visé. Enfin un sondage publié par le wall street journal (j'aimerais bien savoir comment ils l'ont fait...) prétend que seulement 28% des gens de la région de Donetsk veulent faire sécession et rejoindre la Russie et 18% supporterait l'occupation des bâtiments administratifs..

Link to comment
Share on other sites

 

Ce que j'ai lu dans cette presse russe, c'est que les gens de Donentsk voulaient que le gouvernement de Kiev libère les locaux (du gouvernement). Alors évidemment, ça n'ira pas bien loin.

 

Si on s'en tient à l'accord, Kiev aurait peut être du rendre le pouvoir  Ianoukovitch, puisqu'il est le vrai maitre des lieux (élu démocratiquement touça-touça). A Kiev, certaines places et bâtiments sont toujours occupés, même si je n'ai pas téléphoné à la belle famille ces deux derniers jours.

Quand aux milices "d'autodéfense" pro nouveau régime, elles n'ont pas été désarmées et dissoutes mais légalisée.

 

 

 

Que les russes se fassent déborder par des "nationalistes" pro-russes dans l'Est de l'Ukraine, je serais prêt à l'entendre. Mais leur presse met de l'huile sur le feu en permanence pour ce que j'en vois. Pas bon signe.

 

Je pense comme toi là dessus : la presse qui monte la mayonaise, c'est à double tranchant. A la fin, on est soit pour le sauveur, soit un dégonflé.

Edited by rendbo
Link to comment
Share on other sites

Reportage extrêmement intéressant de la BBC (dsl pour ceux qui ne parlent pas anglais).
 
https://www.youtube.com/watch?v=0QGFZev_h7g


Selon le Telegraph ce serait une RPG qui aurait touché l'hélicoptère au moment de l’atterrissage : http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/ukraine/10787281/Ukraine-helicopter-hit-by-grenade-taking-off.html

Edited by Dino
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Si on s'en tient à l'accord, Kiev aurait peut être du rendre le pouvoir  Ianoukovitch, puisqu'il est le vrai maitre des lieux (élu démocratiquement touça-touça).

 

Sans vouloir être pénible, ça aurait quand même été une disposition étrange : le gouvernement ukrainien (signataire de l'accord de Genève le 17 avril) aurait accepté d’être dissous sur le champ par le fait de ce même accord ? J'ai peine à l'imaginer.

Et d'autant plus que même les médias russes n'en causent pas (du moins ceux qui me sont accessibles) : seul le "maire" de Donetsk réclame ça.

 

A Kiev, certaines places et bâtiments sont toujours occupés, même si je n'ai pas téléphoné à la belle famille ces deux derniers jours.
 
Quand aux milices "d'autodéfense" pro nouveau régime, elles n'ont pas été désarmées et dissoutes mais légalisée.

 

J'entends bien (et ça ne me réjouis pas). Mais concrètement, on a juste rien vu ni lu qui indique sérieusement qu'elles aient mené une chasse aux russophones ou aux juifs. Et une désecalade dans l'Est, sans parler de la Crimée, aiderait certainement le gouvernement de Kiev à tenir ses troupes, non ? Alors que là...

Link to comment
Share on other sites

Et une désecalade dans l'Est, sans parler de la Crimée, aiderait certainement le gouvernement de Kiev à tenir ses troupes, non ? Alors que là...

 

La désescalade n'est dans pas dans l'intérêt des groupements les plus durs qui ne vivent que par le chaos

Kiev d'ailleurs ne tient pas ses "troupes" (ou tout du moins pas certain éléments extrémistes puisque ceux ci encore occupent au moins 2 bâtiments officiels à Kiev même) :

 

http://www.scotsman.com/news/politics/top-stories/tension-as-russia-issues-veiled-threat-to-ukraine-1-3386573

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...