Recommended Posts

Kiev aurait des photos satellite on attend on attend. http://fr.ria.ru/world/20140720/201877755.html

PAs besoin d'attendre ... tu prends bing maps et tu regarde. Je vois pas trop ce qu'il pourrait y avoir de plus sur des image satellite! Une vidéo du missile abattant le Boeing?

Comme preuve il faudrait un truc attestant qu'un missile compatible avec l'accident a bien été tirait au moment ou le Boeing passait par là... On imagine par exemple des témoignage des habitants du coin. Un gros missile sol air ça passe pas inaperçu!!! tout le monde a du le voir et l'entendre.

Pour les preuve électromagnétique pas grand chose sauf a avoir eu un avion de guerre élec accompagnant le Boeing!

La seul chose qu'on pourrait tirer des reco électromagnétique, c'est qu'il y avait un radar de veille a tel endroit a tel moment avant l'accident.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La seul chose qu'on pourrait tirer des reco électromagnétique, c'est qu'il y avait un radar de veille a tel endroit a tel moment avant l'accident.

 

Pierre Servant semblait dire que les américains avaient sans doute capté le dialogue lanceur <-> missile entre autre, en plus de probables images.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pierre Servant semblait dire que les américains avaient sans doute capté le dialogue lanceur <-> missile entre autre, en plus de probables images.

Dialogue! Quel dialogue, la datalink passe par le modem du radar d'illumination, s'ils l'ont ils auraient aussi l'illumination... il me semble qu'on dit beaucoup de concerne à la tele.

Accessoirement quel intérêt d'utiliser la datalink pour abattre un gros porteur?!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces imbéciles de Russes ou pro Russes pensent vraiment qu'il peuvent s'amuser à bouger du BUK à droite à gauche, à tirer du missile longue portée dans une zone de guerre sans que les services d'intelligence US ne s'en rendent compte...

 

Les Americains ont déjà toutes les preuves en main, c'est une évidence. Les communiquer tout de suite serait déjà divulguer les capacités US dans la région et mettrait en lumière les technologies dont ils disposent aujourd’hui. Ils ont tout vu et tout enregistré, et ça ne provient certainement pas d'AWACS mais de moyens bien plus sofistiqués.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les américains parlent trop vite de cette affaire. Ils savent tout. Bien avant les autres . Bizarre ! A moins qu'ils ne soient les organisateurs machiavéliques de ce drame !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dialogue! Quel dialogue, la datalink passe par le modem du radar d'illumination, s'ils l'ont ils auraient aussi l'illumination... il me semble qu'on dit beaucoup de concerne à la tele.

Accessoirement quel intérêt d'utiliser la datalink pour abattre un gros porteur?!

 

Attends tu penses que les USA n'arriveraient pas à capter un vieux signale hertzien d'un matos des années 80 ? :o

 

On parle d'un gros missile, avec un radar relativement puissant, vieux, les truc pas discret quoi et connu quoi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouais

Pas de preuves donc pour l'instant on est dans de la déclaration

Et franchement les décarations US sur les 20 dernières années, entre les couveuses irakiennes, les ADM, les écoutes (genre c'est pas nous, c'est pas nous), la mise sous tais du rapport médicolégal du massacre de Racak, la Syrie, l'Iran, l'affaire TWA 800 ou Iran Air, comment dire, c'est pas comme s'ils avaient jamais été pris la main dans le sac à mentir, hein

 

Quant à comparer un système de detection de missile balistique à la detection d'un SAM, je ne suis pas spécialiste mais je ne suis pas certains que le hardware et software dédiée sur un système de detection ABM soit aussi précis pour detecter et identifier une fusée sol air puisque justement ce ne sont pas les mêmes profils.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le programme DSP a été concu à la base pour la detection ICBM, puis upgradé récemment dans les années 2000 avec de nouveaux satellites fournis par LM pour de la détection de missiles air sol en tout genre (programme SBIRS).

 

D'autre part, ce système fonctionne en coordination avec leur système d'imagerie satellite pour créer un faisceau d'informations et identifier le type de missile utilisé.

 

Kerry vient d'annoncer il y a quelques heures que les USA connaissent maintenant le type de missile tiré, quand il a été tiré, sa trajectoire, et son objectif final. On est pas là face à quelques suppositions sur la présence ou pas d'armes de destructions massives en Irak mais d'informations très précises sur une événement très spécifique.

Edited by Chimera

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tous missile peuvent être suivi depuis l'espace pourquoi les usa utilisent encore des radar terrestres ou aéroporté ... on se demande bien :lol:

A un moment il faut sortir du fantasme.

Les veilles spatiales IR dectetent les lancement d'icbm pas un simple barbecue.

Les systèmes de carto EM défilent en orbite basse comme pour l'imagerie et ne font que cartographie les gros radar de veille allumé quand ils passent.

Le coup du on sait tout c'est de l'enfumage à destination du grand public. Si ils avaient des preuves épaisses elles seraient sur le bureau de Poutine avec l'ultilatum associė.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pendant ce temps là, ça continue à fritter à Louhansk, de manière pas très propre apparemment :

 

 

Olga Tikhanovna, chair of Luhansk Red Cross, says her team of eight workers and volunteers have been trapped in the basement of their suburban office since this morning. The area is under heavy fire from mortars.

Tikhanovna said that her team have recorded 44 civilian deaths in Luhansk and surrounding suburbs in the past two days, and 258 in the past month. A further 850 civilians have been wounded, she said.

Heavy artillery fire has reined down on Luhansk for more than a week as Ukraine's anti-terrorism operation forces have tightened their ring around the city.

 

(sans compter la Syrie et Gaza : il y a pas mal de gens qui profitent de l'attention des médias).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le programme DSP a été concu à la base pour la detection ICBM, puis upgradé récemment dans les années 2000 avec de nouveaux satellites fournis par LM pour de la détection de missiles air sol en tout genre (programme SBIRS).

Oui de missiles air-sol donc missiles balistiques

Ce que ne sont pas des systèmes SAM : pas la même signature thermique, pas le même profil de vol, pas la même vitesse

 

Je vais me faire l'avocat du diable mais sur un système non dédié avec un bruit de fond IR non négligeable dans le coin, comment distinguer et trianguler correctement un départ SAM d'un départ Grad ou mieux Uragan ?

 

Et pourquoi l'annoncer ajourdhui si le système est si performant et doit avoir la preuve depuis la descente en flamme de deux AN24/26 que les seps-rebelles ont des systèmes de type SA11/17 ?

 

Pourquoi ne pas avoir utilisé ces infos pour prevenir l'IOAC ? et en profiter pour piquer un peu plus Poutine ?

 

Je ne dis pas que c'est impossible mais soit le système est performant à ce point et donc les US ont pu monitorer tous les evenements (et donc les déclarations à la presse ne sont que la pointe du iceberg) soit le doute est raisonnable et on en profite pour le grossir, soit le doute est réel mais on en profite pour faire de l'agit prop.

 

Dans tous les cas, la méthode n'est pas saine de toute façon

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Vol MH17: un entretien téléphonique incriminant les rebelles authentifié

Un entretien téléphonique entre deux chefs rebelles enregistré par les services de sécurité ukrainiens et prouvant que leurs hommes ont abattu un avion civil a été authentifié par des experts américains, a annoncé dimanche l'ambassade des Etats-Unis à Kiev. "Les données audio fournies à la presse par le service de sécurité ukrainien ont été examinées par des analystes de la communauté du renseignement qui ont confirmé qu'il s'agissait de conversations authentiques entre des leaders séparatistes connus, en se fondant sur la comparaison entre les enregistrements audio avec des enregistrements de séparatistes connus", a indiqué l'ambassade dans un communiqué. (...)

 

 

Suite: http://www.lalibre.be/actu/international/vol-mh17-un-entretien-telephonique-incriminant-les-rebelles-authentifie-53cbb5d03570667a638c2a76

 

Evidemment, l'article ne précis epas comment ou à l'aide de quels indices il aurait été authentifié, mais je suppose qu'il ne faut pas rêver non plus...!

Share this post


Link to post
Share on other sites

De la doc sur les capacités SBIRS, le graphique en page 9 est éloquent sur la couverture de detection contre les différentes menaces... dont SAM :)

 

http://www2.gwu.edu/~nsarchiv/NSAEBB/NSAEBB235/new54.pdf

 

bonjour,

 

je suis désolé pour vous mais je pense qu'il vous faudrait réviser votre anglais

ne pas confondre page 9 un diagramme des intensités IR et durée des phénomènes selon les sources, et pages 10 et 11 la représentation des capacités optimales de détection du système SBIRS (le rectangle en haut à droite du graphique p.10).

De plus, le document est de 2006, il évoque autant l'existant que les développements futurs.

 

PS : j'ai un autre affichage de page

page 9 redevient celle des capacités

mais celle concernant les SAM est notée "not part of funded program" (non financée ... donc pas développée)

 

La détection des évènements comme un départ missile anti aérien moyenne portée demande une couverture satellite en orbite basse conséquente pour avoir du permanent et partout, ce qui n'est pas le cas actuellement pour le programme SBIRS

Edited by jeansaisrien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rob Hoogland @RHoogland 1 h

Goed, @lennutrajektoor heeft ondanks herhaalde verzoeken geen bron voor zijn tweet over de bestolen creditcards gegeven. Ook RT, graag.

 

D'un gars sur twitter dont euromaidan et autres utilisent beaucoup avaient dit que les séparatistes avaient volés les cartes de credit de passager sans aucune source et ce fut répété par des médias.

 

http://news.yahoo.com/dutch-banks-act-mh17-credit-card-looting-reports-155839417.html?soc_src=mediacontentstory

Et voilà un exemple de rumeur inventé reprise comme telle par des médias.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rob Hoogland ‏@RHoogland 1 h

Goed, @lennutrajektoor heeft ondanks herhaalde verzoeken geen bron voor zijn tweet over de bestolen creditcards gegeven. Ook RT, graag.

 

D'un gars sur twitter dont euromaidan et autres utilisent beaucoup avaient dit que les séparatistes avaient volés les cartes de credit de passager sans aucune source et ce fut répété par des médias.

 

http://news.yahoo.com/dutch-banks-act-mh17-credit-card-looting-reports-155839417.html?soc_src=mediacontentstory

Et voilà un exemple de rumeur inventé reprise comme telle par des médias.

pourtant 

 

http://fr.ria.ru/world/20140719/201874270.html

 

Tous les bagages des passagers du Boeing 777 qui s'est écrasé jeudi dans l'est de l'Ukraine se trouvent intacts sur le lieu du drame, si bien qu'il n'y a aucune raison pour accuser les insurgés de falsifications, a déclaré le porte-parole de la mission d'observation de l'OSCE en Ukraine Michael Bociurkiw. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,

 

l'agence ITAR TASS reprend dans un article l'analyse d'experts qui estimeraient que l'enregistrement audio produit par les services de sécurité de Kiev serait un montage de différents enregistrements non diffusés jusqu'à maintenant :

 

http://en.itar-tass.com/russia/741521

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le coup du on sait tout c'est de l'enfumage à destination du grand public. Si ils avaient des preuves épaisses elles seraient sur le bureau de Poutine avec l'ultilatum associė.

 

 

Certainement pas

 

1/ est ce que quelqu'un peut avoir des données de trajectoire?

oui, il faut un radar. Il est par contre bien plus facile d'avoir des données sur l'existence d'un tir et l'azimut. En effet les fréquences du Buk sont bien connues et cataloguées. Un détecteur peut sans gros problème se rendre compte qu'un radac est actif et éventuellement détecter qu'il est en mode suivi/ciblage/tir et ceci à grande distance

 

2/ est ce que ces données vont sortir?

Pas forcément et encore moins si ces données ont été récupérées avec des avions qui ne sont pas censé être là totalement au hasard et pour l'exemple un Compass call du 55th Electronic Combat Group qui serait "en transit" par le plus grand des hasard

 

3/ et en douce?

Oui, sur le ton du message indirect à Poutine "on sait ce que c'était et d'où ça vient alors pousse pas".

 

4/ mais elles existent?

Pas forcément mais on peut dire la même chose à Poutine parce que lui ne peut pas savoir si les données existent

 

5/ et on peut dire qui a tiré?

Pas forcément: si les lignes sont foireuses ou si la seule indication est un cap qu'on peut trianguler mais que la précision est faible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
La détection des évènements comme un départ missile anti aérien moyenne portée demande une couverture satellite en orbite basse conséquente pour avoir du permanent et partout, ce qui n'est pas le cas actuellement pour le programme SBIRS

 

Et une surveillance US d'une zone géographique donnée de manière permanente parce que l'actualité le justifie, ca n'est pas envisageable?

 

On ne parle pas ici de couverture permanente et partout, mais d'une zone de guerre dont l'issue du conflit peut avoir des implications géopolitiques incertaines. Je suis sur que les américains sont assez sensibles à ce genre de sujet et qu'ils mettent les moyens en face.

 

Pour votre information, les US ont 24 satellites SBIRS Low earth.

Edited by Chimera

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et une surveillance US d'une zone géographique donnée de manière permanente parce que l'actualité le justifie, ca n'est pas envisageable?

 

 

Satellite, non: orbites etc etc

 

Aérienne: pas vraiment par manque de moyens et de "bonnes raisons" (il faudrait que des appareils très spécialisés trainent dans le coin en continu).

 

Par contre du monde au sol, des détecteurs, de temps en temps de quoi faire de la cartographie EM pourquoi pas... et le coup de bol est possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir

 

la couverture satellite permanente d'une zone ne peut s'obtenir que de 2 manières :

- par un satellite géostationnaire. Avantage, il ne bouge pas, inconvénient, c'est très très loin, près de 36 000 km, et à cette distance là on ne voit pas la plaque d'une voiture ou l'infra rouge d'un feu de bengale, le degré de détail de la détection est relativement faible

- par des satellites en orbite basse : avantage : à une altitude faible ils peuvent observer avec précision le sol,inconvénient, ils bougent, et vite, donc pour une observation permanente il faut de très nombreux satellites qui se relaient, sans compter qu'une observation précise d'un point nécessite que le satellite observateur ne soit pas trop bas sur l'horizon. Le coup du personnage qui recale en 30 sec un satellite pour avoir quand il le veut une image aussi bonne que sur la télé avec zoom intégré pour suivre le méchant le temps qu'il faut, c'est du cinéma

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Member Statistics

    5,548
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Drul
    Newest Member
    Drul
    Joined
  • Forum Statistics

    21,043
    Total Topics
    1,365,195
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries