Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Innovations dans l'aéronautique/aviation civiles


Recommended Posts

Moi, mes avions je les abordais comme un cheval.

Bien sûr je me bouffais la doc pour les raisons qu'invoque Shorr Kan.

Et c'était bien le but de la formation au sol, entre autre (Bien connaître son avion, ça aide en cas de panne pour exploiter au mieux ce qu'il reste d'opérationnel à bord, et ça aide le mécano dans son diagnostic une fois posé.)

Mais je cherchais à connaître l'avion, à faire ami ami avec lui, à percer sa personnalité profonde.

Et ça marche. Au bout X heures de vol, on arrive à dire: "J'ai compris qui tu étais. j'ai saisi ta personnalité, on peut dialoguer maintenant, tu ne me domines plus totalement."

Quand je repense aux quelques avions que j'ai piloté, je vois une forme et une personnalité que je pourrais d'écrire avec des terme subjectifs, sensibles, mais finalement synthétisant bien les qualités/défauts de chacun d'eux.

Pas certain que les pilotes de ligne actuels aient une démarche équivalente.

Mais une fois de plus, à leur décharge, un ingénieur peut donner la même personnalité à un A-340 ou à un A-320, et c'est même ce qu'il recherche.

Edited by syntaxerror9
Link to post
Share on other sites

Ces histoires de niveaux me rappelles le cas du vol 1549 d'US Airways avec un A-320 obligé d'amerrir et son pilote, Chesley Sullenberger, formateur spécialisé dans la sécurité aérienne !

 

Comme il le dit lui meme, c'est la répétition qui l'a préparé et sorti de la mouise, ça lui à permis de faire face avec sang-froid.

Edited by Shorr kan
Link to post
Share on other sites

Peut être qu'il faudrait inculquer pendant la formation ou exiger avant un niveau encore plus poussé ?

 

J'ai remarqué que j'étais moi même bien plus à l'aise devant n'importe quelle machine quand j'en comprenais le fonctionnement, et le fonctionnement intime.

 

Connaitre l'outil qu'on utilise, je pense, que ça impact dans la capacité à anticiper son comportement, pannes comprises, et de ce fait ne pas paniquer lorsqu'un truc imprévu se produit.

 

Savoir le pourquoi est très rassurant.

 

Le niveau de connaissance machine est très très poussé et particulièrement en France, quand tu fais une qualif machine de trois mois a 9 heures par jour sans compter le travail perso tu connais le truc comme si tu avais été acteur de sa construction, il n'y a rien de son fonctionnement, du moindre sous système que tu ignores et c'est pour tous pareil sinon ça ne passe pas.

Mais le problème ne se situe pas là, c'est au moment de s'en servir que ça se gâte pour certains car ils n'ont pas acquis les fondamentaux qui doivent être imprimés au fer rouge dans le cerveau reptilien sans compter que comme ça a été très justement dit certains PNT se sentent en état d'infériorité psychologique face a la machine et on boucle la boucle=> pas assez confiance en soi et a raison=> formation insuffisante, sélection insuffisante.

 

Pour Sullenberger il est trop modeste le bonhomme (que j'admire), c'est a rajouter a son crédit, car il n'a guère répété plus que les autres, d'autres sont instructeurs en sécu/simu et ne s'en seraient pas sorti comme ça.

Tiens puisque l'on cause de lui, saviez vous qu'on lui a gentiment reproché de ne pas avoir complèté la check dish-landing pendant qu'il barbotait? bah oui si l'outflow valve avait été fermée l'avion aurait peut être flotté quelques minutes de plus ........Il y a des fois je vous jure >:D

Et d'ailleurs tout l’équipage a remarquablement assuré et il y en a eu d'autres qui ont assuré en situation critique.

 

Pour conclure je ne peux rien dire de mieux que ce qui a été dit au-dessus par syntaxerror9, tout est dit et bien dit.

Link to post
Share on other sites

La passion peut être ?

 

Dans ses interview il m’avait l’air d’être un mordu absolu de son métier : depuis le début de sa carrière il est très focalisé sur les accidents qu’il passait en revue de façon systématique. Mais vous me direz les autres aussi.

 

 

Le niveau de connaissance machine est très très poussé et particulièrement en France, quand tu fais une qualif machine de trois mois a 9 heures par jour sans compter le travail perso tu connais le truc comme si tu avais été acteur de sa construction, il n'y a rien de son fonctionnement, du moindre sous système que tu ignores et c'est pour tous pareil sinon ça ne passe pas.

Mais le problème ne se situe pas là, c'est au moment de s'en servir que ça se gâte pour certains car ils n'ont pas acquis les fondamentaux qui doivent être imprimés au fer rouge dans le cerveau reptilien sans compter que comme ça a été très justement dit certains PNT se sentent en état d'infériorité psychologique face a la machine et on boucle la boucle=> pas assez confiance en soi et a raison=> formation insuffisante, sélection insuffisante.

 

...

 

J'aimerais comprendre. Ça m’a l’air contradictoire : avoir un peu peur de la machine, même en la connaissant parfaitement ?

 

Et si je vous comprends le problème n’est pas la compréhension dans l’abstrait de l’engin, mais sa prise en main « charnelle» ?

Edited by Shorr kan
Link to post
Share on other sites

Y'a la partie technique que tu apprends au sol.

Les circuits hydrauliques, carburant, électriques,...

La compréhension du fonctionnement et des éléments du ou des moteurs par exemple.

L'enveloppe de vol, le domaine de d'allumage en vol,...

Les procédures d'urgence,....

Enfin, tout plein de trucs comme ça qui permettent de connaître l'avion, mieux intégrer les procédures qui vont avec, et commencer à appréhender le vol du dit avion.

À la différence de Fool, étant fainéant et pas vraiment un technicien, je me concentrais sur ce que je considérais essentiel. Et puis de toute façon, le rythme d'apprentissage était tellement élevé que j'avais pas le temps de tout faire.

Une fois tout ça acquis, faut pouvoir le restituer en vol, et c'est là que ça commence à se compliquer.

Car en vol, l'avion ne dit jamais stop, continue toujours à avancer, t'amenant vite à un nouveau point clef oú tu auras des nouveaux trucs à faire alors que tu n'en as toujours pas fini avec ce que tu fais maintenant.

[ Pour mon cas personnel, un avion de chasse de mon époque, c'était pointu (finesse de 7, 150 Kts à l'atterrissage,...), ça fonçait comme une balle, certaines erreurs étaient irréversibles, et oui, il faisait peur au début.

Quatre vols en F1 biplace et du simu, toujours pas d'atterrissage vraiment maitrisé à mon goût et hop, cinquième vol, le solo. Tu fais pas le fier, je peux te le dire. ]

Bref, tu peux te retrouver très vite "en retard sur l'avion", comme on dit dans le milieu.

Voir même, carrément bugguer, bloquer, paniquer.

Et dans ces cas là, si t'as pas une bonne culture aéronautique, des basiques inscrit dans ton cerveau reptilien comme l'a écrit Fool, ça peut devenir n'importe quoi.

À l'inverse je pourrais dire, qu'un pilote qui a cette culture, ces basiques bien compris et bien intégrés, même sans connaître vraiment toutes les procédures de l'avion particulier dans lequel il vole, agirat mieux que celui qui a une connaissance livresque de sa machine.

Faut savoir comment ça vol un avion, bien connaître l'aérodynamique dirais je, sentir le vol quoi, sentir quand les filets d'air décrochent, être intuitif, faire voler son avion avant tout, en un mot. Il faut aimer et respecter son avion, c'est mon point de vue.

En avion, parceque c'est lui qui impose le rythme (on peut pas se garer sur le bas côté et gérer la panne), on perd d'entrée une partie du cerveau qu'on a à terre.

Pour faire une analogie, je dirais qu'un tireur de char Sherman peut être très bon quand il est à la cool et tout foirer quand il est face à un char Tigre qu'il sait qu'il n'a que 7 secondes pour faire sa visée et tirer, si non, il le sait, il est mort.

Un autre exemple de cette viscosité mentale en avion:

Quand j'étais instructeur sur Fouga, j'avais des élèves qui avait fait math. sup., math spé, qui était à l'école de l'air.

Des kadors, et moi, j'avais pas fait tout ça.

En navigation basse altitude, on devait passer par exemple tel point de repère à la minute 7'45" et l'objectif était lui, à 12'35.

On arrive sur le point de repère à 8'05'', je demande à l'élève, "alors, on arrive à quelle heure sur l'objectif?"

Et le voilà parti dans des équations, des trucs à la con, à s'arracher la tête tout en oubliant de piloter son avion, à perdre de l'altitude, à ne plus tenir son cap comme il faut,...

Résultat des courses, j'ai jamais eu de réponse et on est passé quelques nautiques à coté de l'objectif.

Ces gars étaient encore trop imprégnés de leur culture scientifique, il leur manquait le bon sens paysans.

Mon rôle, entre autre, était justement de les transformer en pilote, de les sortir de cette appréhension trop scolaire du vol, et pour ça, rien de mieux que ces fameux basiques, le bon sens, l'initiative, la connaissance charnelle du vol.

Alors que si le gars avait su prioriser ses actions, il aurait fait une simple règle de trois, et la réponse, je l'aurais eu vite fait, et son pilotage ne serait pas parti en couille.

À sa place, j'aurais dit: "on a perdu 20'' aux environs des 2/3 le la branche, on va donc en perdre 30'', donc, arrivée vers la minute 13.

C'est peut être pas exact, mais on s'en approche et j'ai continué à piloter mon avion.

C'est pour ça qu'à la sélection de l'armée de l'air, la division d'attention est très importante.

Faut pouvoir faire plusieurs choses en même temps.

PS: je post depuis un smart phone, y'a des fautes de frappes, mais je suis fatigué de les corriger et ça commence à me prendre la tête, alors...!

Edited by syntaxerror9
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

C'est un peu confus et long mon post Shorr Kan, désolé, mais c'est sorti comme ça, et j'ai essayé au mieux de te faire sentir les choses.

D'où les exemples et le manque de synthèse.

En tout cas, j'espère que le fond est passé, car la forme est pas terrible.

PS:

Je fais les trois huit, et du coup, en plus j'ai droit à mes insomnies aussi, double peine!

Edited by syntaxerror9
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

En 2011, une petite entreprise du Wisconsin, qui n'avait que 6 ans d'existence, proposait un tout nouveau concept de petit avion régional ("Commuter") à décollage et atterrissage vertical, la famille des "EMJ-Series" :

http://www.morganaircraft.com/  et  http://www.morganaircraft.com/Articles/04VTOL.html

 

MorganAircraft_ComputerImage_1.jpg

EM-J_series.jpg

 

Sur les images publiées on dirait un appareil de 14-15 places (peut-être 20 ?)

 

Pour ceux qui sont à l'aise avec l'anglais plus de détails et schémas explicatifs dans cet article de novembre 2013 : http://www.deskeng.com/services/246/vtol-vehicle-design-and-development/

On y apprend que CAE Solutions est partenaire du projet

 

En 2012 Morgan Aircraft a obtenu un prêt d'1 million de dollars de l'Etat du Wisconsin pour promouvoir le concept et trouver des partenaires/investisseurs

 

Mais sur le site de la société (lien plus haut) les news ne sont plus mises à jour depuis janvier 2012, alors je ne sais pas trop où en est ce beau projet (sachant qu'ils prévoyaient aussi de faire des drones avec le même design) ; s'il ne voit pas le jour ce serait franchement dommage, à voir cependant si au niveau de la consommation par exemple l'appareil serait rentable pour ses clients...

Edited by Bruno
Link to post
Share on other sites

Mais sur le site de la société (lien plus haut) les news ne sont plus mises à jour depuis janvier 2012, alors je ne sais pas trop où en est ce beau projet (sachant qu'ils prévoyaient aussi de faire des drones avec le même design) ; s'il ne voit pas le jour ce serait franchement dommage, à voir cependant si au niveau de la consommation par exemple l'appareil serait rentable pour ses clients...

 

Quant une boite qui cherche à vendre son "bébé" arrête de faire de la com c'est généralement mauvais signe (soit pour la boite ou soit pour le projet). Après il y a beaucoup de poids mort sur cet avion, ça ne doit pas aider au niveau de la consommation en kéro (ce qui peut eut être rédhibitoire pour le marché civil).

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,561
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,131
    Total Topics
    1,387,692
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...