Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

  • 10 months later...

Netflix a sorti un documenteur tout pourri bourré de théories farfelues, une réponse en vidéo de Xavier Tytelman, cette fois 100% dans son élément, qui débunke les théories mises en avant.

Avec deux invités de choix, Gilles Diharce, ancien contrôleur aérien dans l'armée de l'air et auteur du livre "le mystère du vol MH370" ainsi que de deux études techniques sur la question et Jean-Luc Marchand, ancien ingénieur en traitement du signal à EUROCONTROL, a publié plusieurs études sur le MH370.

Vidéo très solide.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, Patrick a dit :

Netflix a sorti un documenteur tout pourri bourré de théories farfelues, une réponse en vidéo de Xavier Tytelman, cette fois 100% dans son élément, qui débunke les théories mises en avant.

Avec deux invités de choix, Gilles Diharce, ancien contrôleur aérien dans l'armée de l'air et auteur du livre "le mystère du vol MH370" ainsi que de deux études techniques sur la question et Jean-Luc Marchand, ancien ingénieur en traitement du signal à EUROCONTROL, a publié plusieurs études sur le MH370.

Vidéo très solide.

Ha merde ! Et moi qui souhaitait voir le document de Netflix avec le plus grand sérieux !

J'avais imaginé une version de la faille spatio-temporelle sur cette disparition ...

J'avais même imaginé le début d'une nouvelle fantastique sur cette histoire... peut être que je publierai le début de cette histoire un jour...

Edited by Claudio Lopez
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Patrick a dit :

Netflix a sorti un documenteur tout pourri bourré de théories farfelues, une réponse en vidéo de Xavier Tytelman, cette fois 100% dans son élément, qui débunke les théories mises en avant.

Avec deux invités de choix, Gilles Diharce, ancien contrôleur aérien dans l'armée de l'air et auteur du livre "le mystère du vol MH370" ainsi que de deux études techniques sur la question et Jean-Luc Marchand, ancien ingénieur en traitement du signal à EUROCONTROL, a publié plusieurs études sur le MH370.

Vidéo très solide.

… Pfft, c’est vrai qu’il est tout pourri leur documentaire !

J’ai rarement vu un tel empilement de théories aussi débile les unes que les autres. La palme revenant sans conteste à ce « journaliste » américain qui fait le buzz avec une version de la mort puis, terrassée par l’avancement de l’enquête, ben, il se laisse pas démonter, il a une autre encore sous le coude que c’est la bonne, la vérité sur la tête de ma mère !

A fuir !

@Patrick merci pour la vidéo :wink:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Claudio Lopez a dit :

Ha merde ! Et moi qui souhaitait voir le document de Netflix avec le plus grand sérieux !

J'avais imaginé une version de la faille spatio-temporelle sur cette disparition ...

J'avais même imaginé le début d'une nouvelle fantastique sur cette histoire... peut être que je publierai le début de cette histoire un jour...

Il y a 1 heure, Ardachès a dit :

… Pfft, c’est vrai qu’il est tout pourri leur documentaire !

J’ai rarement vu un tel empilement de théories aussi débile les unes que les autres. La palme revenant sans conteste à ce « journaliste » américain qui fait le buzz avec une version de la mort puis, terrassée par l’avancement de l’enquête, ben, il se laisse pas démonter, il a une autre encore sous le coude que c’est la bonne, la vérité sur la tête de ma mère !

A fuir !

@Patrick merci pour la vidéo :wink:

Et oui, j'aime bien me moquer de Tytelman qui raconte parfois complètement n'imp' dans le domaine militaire, mais sur ce coup il est dans son élément, l'aviation commerciale, et ça se ressent fortement. Les intevenants sont bien, les remarques sont fondées, et ça déroule en distribuant des baffes. C'est parfait.

  • Thanks 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Patrick a dit :

Et oui, j'aime bien me moquer de Tytelman qui raconte parfois complètement n'imp' dans le domaine militaire, mais sur ce coup il est dans son élément, l'aviation commerciale, et ça se ressent fortement. Les intevenants sont bien, les remarques sont fondées, et ça déroule en distribuant des baffes. C'est parfait.

… après visionnage ça me conforte dans l'idée que ce cher Tytelman est un excellent vulgarisateur doublé d'un bon animateur mais … uniquement pour l'aviation civile ! 

Comme tu l'as souligné, si dans sa vidéo ou il est bien entouré, est parfaitement documentée, autant dès qu'il sort de son domaine de compétence il peut vraiment ressembler a ce qu'il pourfend, de l'amateurisme au mieux.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 20/03/2023 à 16:41, Claudio Lopez a dit :

J'avais même imaginé le début d'une nouvelle fantastique sur cette histoire... peut être que je publierai le début de cette histoire un jour...

… Attention @Claudio Lopez va falloir être très créatif parce qu'outre une série TV qui -pour certain- nous a fait mourrir d'ennui il y a aussi dernièrement un prix Goncourt qui s'y est collé ! :wink:

Edited by Ardachès
Syntaxe
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

… Dans cette vidéo, on apprend de la part des 2 invités, qu'une nouvelle zone potentielle de recherche a été défini en prenant comme hypothèse un amerrissage volontaire du MH370 après qu’il ait épuisé tout son kérosène à la différence de la thèse officielle d'un crash en "spirale" sans aucune action a bord.

Il est précisé, que les autorités Australiennes ont été sensible a leur argumentaire et cela pourrait déboucher sur de nouvelles recherches … Las, il semble que cette zone, malgré le fait quelle ait été "optimisée" est encore très vaste et le navire de recherche (à priori l'Ocean Infinity) n'emploi que des drones tractés ce qui allonge considérablement le temps de l'exploration.

Avis aux spécialistes, pensez-vous qu'une coque noire pourrait, avec l'aide de ses senseurs, localiser l'épave du MH370 ? Pensez-vous que ça déjà été tenté ? J'ai cru comprendre que pour le crash de l'AF477 des soums avaient investigués … Bon, je suppose que si cela était si évident, ça fait belle lurette qu'ils auraient localisé l'épave mais peux-être qu'ils ne cherchaient pas au bon endroit …

Détail intéressant, si la "boîte noire" dédiée à l'enregistrement de toutes les actions a une capacité de 24 h celle qui enregistre les conversations du cockpit se ré-initialise après 2 h ce qui fait que si on remet la main dessus, on ne sera jamais ce qui c'est passé après l'heure de vol, quand l'avion a fait demi-tour, mais on pourra peut-être savoir qui était au commande -si l'avion était piloté - et, avec un peu de chance, avoir une revendication ou l'identité de cette personne.

 

Edited by Ardachès
Coquille
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, jean-françois a dit :

il me semble que le SNA cherchait le bip des boites noires.

Dans le cas du MH370, je doute qu'une intervention dans sous-marin soit utile

pareil :

quelle est la profondeur du fond dans la zone incriminée ?

à quelle profondeur de croisiere peut descendre un soum' ?

quelle est la portée d'un sonar actif (pour détecter une masse ) ?

quelle marine va accepter de dédier un soum' à cette tache pendant des mois ou des années ?

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, jean-françois a dit :

il me semble que le SNA cherchait le bip des boites noires.

Dans le cas du MH370, je doute qu'une intervention dans sous-marin soit utile

Effectivement, si la seul option pour localiser l’épave est une recherche basée sur la réception de l’émission des boîtes « noires » ça ne sert plus à rien. Sauf erreur elles émettent au maximum 2 mois si j’ai bien compris… Non, je pensais plutôt à la recherche fine d’une certaine masse métallique notamment celle des nacelles moteurs … mais je ne sais pas si un SNA a cette capacité.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Ardachès a dit :

… Dans cette vidéo, on apprend de la part des 2 invités, qu'une nouvelle zone potentielle de recherche a été défini en prenant comme hypothèse d'un amerrissage volontaire après avoir épuisé tout le kérosène à la différence de la thèse officielle d'un crash du triple 7 en "spirale" sans aucune action a bord.

Il est précisé, que les autorités Australiennes ont été sensible a leur argumentaire et cela pourrait déboucher sur de nouvelles recherches … Las, il semble que cette zone, malgré le fait quelle ait été "optimisée" est encore très vaste et le navire de recherche (à priori l'Ocean Infinity) n'emploi que des drones tractés ce qui allonge considérablement le temps de l'exploration.

Avis aux spécialistes, pensez-vous qu'une coque noire pourrait, avec l'aide de ses senseurs, localiser l'épave du MH370 ? Pensez-vous que ça déjà été tenté ? J'ai cru comprendre que pour le crash de l'AF477 des soums avaient investigués … Bon, je suppose que si cela était si évident, ça fait belle lurette qu'ils auraient localisé l'épave mais peux-être qu'ils ne cherchaient pas au bon endroit …

Détail intéressant, si la "boîte noire" dédiée à l'enregistrement de toutes les actions a une capacité de 24 h celle qui enregistre les conversations du cockpit se ré-initialise après 2 h ce qui fait que si on remet la main dessus, on ne sera jamais ce qui c'est passé après l'heure de vol, quand l'avion a fait demi-tour, mais on pourra peut-être savoir qui était au commande -si l'avion était piloté - et, avec un peu de chance, avoir une revendication ou l'identité de cette personne.

 

Un SNA serait peut-être utile tant que la boite noire «ping » encore (30 jours). Mais est-il équipé pour cartographier des fonds aussi profonds pour repérer des débris ?

Apres tout l’uss Connecticut a tapé une montagne sous-marine en ne sondant que ponctuellement sous sa quille, alors que la cartographie dont il disposait était daubée.

(tu as compris que je ne suis pas du tout spécialiste, hein ?)

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, Hirondelle a dit :

(tu as compris que je ne suis pas du tout spécialiste, hein ?)

… Facétieux volatil je t'ai lu, n'étant pas moi aussi -loin s'en faut- un spécialiste j'en appelait aux darons du site mais … ont-ils entendu ? 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Ardachès a dit :

… Facétieux volatil je t'ai lu, n'étant pas moi aussi -loin s'en faut- un spécialiste j'en appelait aux darons du site mais … ont-ils entendu ? 

J'en appelle au PAPiste @mudrets, même si c'est un agent rouge qui camoufle mal ses accointances avec les forces de surface (celles qui font du bruit)

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, christophe 38 a dit :

quelle marine va accepter de dédier un soum' à cette tache pendant des mois ou des années ?

Et de risquer de se faire détecter par toutes les sous marinades du globe en pinguant comme un fou ?

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, christophe 38 a dit :

et enregistrer les bruits (pompes, hélice, cavitation) pour alimenter la bibliotheque

Évidemment ! Bon, cela dit on ne sait toujours pas si les sous-marins disposent de sonar actifs latéraux capables de cartographier précisément des fonds. Je pensais naïvement que c’était la base, maisâ bien y réfléchir, ça serait con.

Petite info glanée : par graphometrie satellitaire on remarque un mont sous-marins de 1000 metres par une «bosse oceanique de 1 centimètre, après retraitement des aléas (courants, meteo…) sur une longue période  

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Du moment où tu es sous-marin tu fais tout pour être discret. Maintenant un navire de surface civil avec des sonars latéraux à immersion profonde ferait tout aussi bien l'affaire sans coûter aussi cher qu'un SNA

Ah, les vols à Tiles :bloblaugh:

  • Like 1
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, mudrets a dit :

Du moment où tu es sous-marin tu fais tout pour être discret. Maintenant un navire de surface civil avec des sonars latéraux à immersion profonde ferait tout aussi bien l'affaire sans coûter aussi cher qu'un SNA

Ah, les vols à Tiles :bloblaugh:

Je n’avais pas le copyright de l’idée d’employer un sna. Mais force est d’admettre que le sna on l’a déjà, alors pourquoi ne pas l’utiliser à debunker les complots. Et puis comme c’était rappelé au dessus, le soum ne se ballade pas avec une ficelle plombée de plusieurs km au cul (enfin, pas pour  ça :sleep:).

Moi je m’étonne déjà des frais faramineux pour retrouver cet appareil. Les passagers étaient majoritairement chinois : à eux d’engager une paire de Shang-Han !)

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

A l'echelle de la profondeur des oceans, un SNA se balade proche de la surface. Et sa fonction militaire etant lie a sa propre zone d'action (anti surface ou anti autres sous-marins), ses propres sonars y sont dedies. Les sous-marins sauf spécialises n'auront donc pas de sonar puissant dirige vers le bas. Et pour un sonar a action verticale, la problematique de la couche refletant les ondes sonores n'existe pas. Donc un navire oceanographique avec un sonar specialise sera bien plus efficace qu'un sous marin militaire pour ce genre d'activites.

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Eau tarie a dit :

Clairement,

les SNA & Co n'ont aucun outil pour faire de la cartographie du fond Océanique.

Il faut bombarder du Sonar comme un cochon, et tu as la discrétion de la camionette CGT dans une opération escargot sur l'autoroute...

… Certes mais il me semble qu’une des priorité des marines actuelles est d’obtenir de bien meilleures cartes des fonds marins. Dans ce cas de figure on peu imaginer un SNA équipé d’un/de drones pour effectuer ce genre de travail. Si cela existe ou existera, il est raisonnable de penser que l’action d’un SNA agissant sur un périmètre extrêmement réduit (voir message précédent) est beaucoup plus efficace qu’un navire en surface, surtout dans ces mers là, non ?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Ardachès a dit :

… Certes mais il me semble qu’une des priorité des marines actuelles est d’obtenir de bien meilleures cartes des fonds marins. Dans ce cas de figure on peu imaginer un SNA équipé d’un/de drones pour effectuer ce genre de travail. Si cela existe ou existera, il est raisonnable de penser que l’action d’un SNA agissant sur un périmètre extrêmement réduit (voir message précédent) est beaucoup plus efficace qu’un navire en surface, surtout dans ces mers là, non ?

Oui, c'est pour cela que les marines achetent plus de navire oceanographique ... Un drone sera bien plus efficace depuis celui-ci que depuis un soum. Il pourra etre plus gros et la manoeuvre sera bien plus simple. Et de toute facon, pour les oceans profonds, on n'a pas besoin d'un drone descendant au fond mais d'un sonar puissant. Le seul interet d'un soum pour faire de l'oceanographie, ce serait si tu veux la faire discretement, par exemple le long des cotes ou en face des bases d'un adversaire.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,982
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...