Sign in to follow this  
Alexis

Echange nucléaire stratégique Etats-Unis <> Russie, conséquences ?

Recommended Posts

il y a 9 minutes, kalligator a dit :

Pour G4lly et Judi :  le fait que l'IEM mettra simultanément en panne la plupart des installations, des véhicules, des moyens de communication etc me semble ingérable. Dans le cas d'un tsunami, d'un ouragan voire même d'une centrale nuc qui pète il reste ailleurs dans le pays des moyens de lutter, survivre, réparer bref recommencer mais là que nenni.

A très court terme oui. Mais il restera encore les forces de l'ordre, des forces armées qui peuvent intervenir localement. Certes on n'aura certainement plus de démocratie pendant quelques temps. Et il y aura probablement des milliers de morts, que ce soit à cause de la famine (ceux qui n'arrivent pas à s'organiser, ceux hospitalisés, les vieux qui sont tous seuls), de la violence pour les probables pillages ou de bandes organisées. Mais passé un certain temps, l'état reviendra prendre son dû d'une manière ou d'une autre. Sans compter que la nature a horreur du vide. Ce qui fait que rapidement, si l'Etat est failli dans certaines zones, d'autres structures vont venir le remplacer. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, kalligator a dit :

Pour G4lly et Judi :  le fait que l'IEM mettra simultanément en panne la plupart des installations, des véhicules, des moyens de communication etc me semble ingérable. Dans le cas d'un tsunami, d'un ouragan voire même d'une centrale nuc qui pète il reste ailleurs dans le pays des moyens de lutter, survivre, réparer bref recommencer mais là que nenni.

Mais dans le cas présent ou est la catastrophe ? Dans un tsunami il y a des centaines de morts / blessés; pareil pour le reste. La, il y a rien !

Personnellement je peux survivre 5-6 semaines sans électricité, aucun problème. Et je pense que c'est le cas dans la plupart des familles françaises. Tu sous estimes la résilience de la population.

 

Edited by clem200

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les forces de l'ordre et l'armée pourront intervenir si leur matos n'est pas en panne, vraisemblable pour le matos militaire stocké ou à l'arrêt; nettement moins pour les policiers.

Qu'une forme quelquonque de gouvernement local ou national reprenne les rennes c'est possible même vraisemblable mais pas à court ni moyen terme.

Je vois plus une longue période d'anarchie due au manque de nourriture, d'énergie, de moyens de communication.

 

Au risque de me répéter regarde sur une de tes journées habituelle tout ce qui disparaitrait en cas d'IEM et essaie d'imaginer la vie de dizaines de millions de personnes dans ce contexte.

 

C'est pour cela que je considère qu'une défense nuc basée sur Goldeneye serait très efficace car dévastatrice avec un minimum de têtes d'autant plus qu'il n'y a pas besoin de véhicules de rentrée pour frapper juste des têtes furtives explosant  en altitudes...

Pour Clem2000 : vivre sans électricité, sans supermarchés, sans camions de transport de nourriture, sans machines agricoles, sans usines, sans carte bancaire ni banque les survivalistes le peuvent, les décroissants aussi mais sûrement pas les autres surtout si le climat est hivernal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, kalligator a dit :

Pour FATac : je crois qu'une explosion à 100km d'altitude enverrait une IEM sur un cercle de 500 km de diamètre (suis preneur d'info plus précises à ce sujet)  je suppose qu'on peu estimer la zone à 100 km près.

                      Si on est dans le cadre d'une guerre nucléaire il est vraisemblable qu'on ne sera pas trop sensible à ce que cela déborde quelque peu sur un voisin, d'autant plus si ce dernier n'a pas de nuc.

Les éléments que j'avais en tête indiquaient plutôt un disque d'effets de 1500 km pour une explosion à 4/500 km d'altitude. Sous 200 km, il semble qu'il y ait une zone "morte" où l'EMP ne se développe pas de manière aussi efficace.

Mais même 500 km de diamètre, à 100 km près, c'est suffisamment "baveux" pour, au choix, affecter largement des voisins OU permettre de placer des moyens dans les zones frontalières pour une reprise d'activité (ou des représailles, avec les moyens nucléaires envoyés hors du territoire, comme des SNLE).

Si l'on est DEJA dans le cadre d'une guerre nucléaire, c'est vrai qu'on s'en fout un peu que cela déborde ... mais on est sorti du contexte de dissuasion. Il faut savoir, c'est avant ou après l'ultime dégelée que l'on envisage l'assaut à l'IEM ?

 

Il y a 7 heures, kalligator a dit :

Les forces de l'ordre et l'armée pourront intervenir si leur matos n'est pas en panne, vraisemblable pour le matos militaire stocké ou à l'arrêt; nettement moins pour les policiers.

Qu'une forme quelquonque de gouvernement local ou national reprenne les rennes c'est possible même vraisemblable mais pas à court ni moyen terme.

Je vois plus une longue période d'anarchie due au manque de nourriture, d'énergie, de moyens de communication.

 

Au risque de me répéter regarde sur une de tes journées habituelle tout ce qui disparaitrait en cas d'IEM et essaie d'imaginer la vie de dizaines de millions de personnes dans ce contexte.

 

C'est pour cela que je considère qu'une défense nuc basée sur Goldeneye serait très efficace car dévastatrice avec un minimum de têtes d'autant plus qu'il n'y a pas besoin de véhicules de rentrée pour frapper juste des têtes furtives explosant  en altitudes...

Pour Clem2000 : vivre sans électricité, sans supermarchés, sans camions de transport de nourriture, sans machines agricoles, sans usines, sans carte bancaire ni banque les survivalistes le peuvent, les décroissants aussi mais sûrement pas les autres surtout si le climat est hivernal.

 

Une 4L ou une mobylette démarrera toujours après une IEM. La plupart des engins de chantier aussi. Les voitures modernes, avec calculateur d'injection, beaucoup moins. Néanmoins, il restera pas mal de moyens disponibles pour agir - bien plus que l'on croit, en fait.

L'anarchie ne sera pas vraiment longue. Comme dans les autres catastrophes, des leaders locaux émergent toujours très vite - dans les minutes qui suivent - pour organiser la survie du groupe auquel ils appartiennent. Ce sera la même chose. Et s'il y a du flottement, ce sera davantage sur quelques luttes de pouvoir lors de la reprise en main par un état "de droit", mais même là, certains s'effaceront devant l'autorité reconnue - laquelle aura alors le volume critique pour s'imposer à ceux qui lui résistent, quitte à employer des moyens d'exception.

De plus, même si tout ce que je fais sur une journée habituelle disparaît, ces journées post IEM ne seront pas des journées ordinaires. Tout le monde sera occupé à autre chose que ses occupations habituelles. Notamment à se reconfigurer pour faire face à la crise - tout comme après une inondation ou un tremblement de terre, d'ailleurs. Les gens ne reprennent pas le cours ordinaire des choses juste après la fin des secousses.

Les survivalistes peuvent réagir immédiatement à ce genre de crise puisqu'ils y sont préparés.

Le reste de la population a besoin d'un temps d'adaptation. Mais potentiellement, tous les individus peuvent devenir survivalistes si leur survie en dépend, justement. Or, sans destructions massives, le temps d'adaptation va être disponible - 3 jours, le temps que les données périssables soient consommées, que les stocks de couvertures de survie soient épuisés et les populations rassemblées, ça permet largement d'organiser la suite, même en l'absence de moyens électriques/électroniques pour cela.

Les organisations humaines vont très vite se décentraliser, se féodaliser, se morceler pour assurer leur avenir immédiat, puis dès que possible elles se ré-agrégeront pour plus d'efficacité, et on reviendra à une situation évoluée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, kalligator a dit :

Pour Clem2000 : vivre sans électricité, sans supermarchés, sans camions de transport de nourriture, sans machines agricoles, sans usines, sans carte bancaire ni banque les survivalistes le peuvent, les décroissants aussi mais sûrement pas les autres surtout si le climat est hivernal.

Bon résumé de FATac. 

Je suis persuadé que mon scooter 125 de 12 ans et ma Clio 2 en sous sol demarreront encore :biggrin:

Après il faut quoi pour survivre ? Manger, boire et se chauffer. Tout le monde possède des stocks de boîtes de conserves chez soit. Si c'est l'hiver tu peux mettre tout le périssable dehors. Tu peux te chauffer au réchaud à gaz. Bref en ne paniquant pas il y à des solutions simples pour perdurer plusieurs semaines. 

Je pense que la population possède, globalement, une très forte résilience. Mais on le saura véritablement qu'après la catastrophe ... 

 

Edited by clem200

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le seul problème, c'est si après l'EMP on voit débarquer l'armée adverse... Notre armée en panne de radio, de téléphones, de véhicules, d'ordinateur... risque d'avoir du mal à résister bien longtemps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, ARPA a dit :

Le seul problème, c'est si après l'EMP on voit débarquer l'armée adverse... Notre armée en panne de radio, de téléphones, de véhicules, d'ordinateur... risque d'avoir du mal à résister bien longtemps.

Bah pourquoi ? Notre armée n'est pas habituée à avoir du matériel tout le temps en panne ? On m'aurait menti sur leurs moyens de maliens ?

--------------------> []

  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/4/2016 à 23:40, judi a dit :

Et il y aura probablement des milliers de morts, que ce soit à cause de la famine (ceux qui n'arrivent pas à s'organiser, ceux hospitalisés, les vieux qui sont tous seuls), de la violence pour les probables pillages ou de bandes organisées. Mais passé un certain temps, l'état reviendra prendre son dû d'une manière ou d'une autre.

 

Le 21/4/2016 à 07:47, FATac a dit :

Mais même 500 km de diamètre, à 100 km près, c'est suffisamment "baveux" pour, au choix, affecter largement des voisins OU permettre de placer des moyens dans les zones frontalières pour une reprise d'activité (ou des représailles, avec les moyens nucléaires envoyés hors du territoire, comme des SNLE).

Si l'on est DEJA dans le cadre d'une guerre nucléaire, c'est vrai qu'on s'en fout un peu que cela déborde ... mais on est sorti du contexte de dissuasion. Il faut savoir, c'est avant ou après l'ultime dégelée que l'on envisage l'assaut à l'IEM ?

Le 20/4/2016 à 00:03, kalligator a dit :

C'est pour cela que je considère qu'une défense nuc basée sur Goldeneye serait très efficace car dévastatrice avec un minimum de têtes d'autant plus qu'il n'y a pas besoin de véhicules de rentrée pour frapper juste des têtes furtives explosant  en altitudes...

Pour Clem2000 : vivre sans électricité, sans supermarchés, sans camions de transport de nourriture, sans machines agricoles, sans usines, sans carte bancaire ni banque les survivalistes le peuvent, les décroissants aussi mais sûrement pas les autres surtout si le climat est hivernal.

On peut résumer et simplifier tout ça en disant qu'une attaque IEM causerait des dégâts graves mais pas irréversibles au sens où atomiser une ville est irréversible.

Que l'on estime plus ou moins haute la résilience de la population d'un pays développé à la perte temporaire au moins d'une grande partie de ce qui dépend directement ou indirectement de l'électricité, nous semblons tous d'accord :

- d'une part sur le fait qu'on parlerait au minimum de milliers de morts, d'une assez longue désorganisation et de dégâts matériels immenses

- d'autre part que même dans le pire des cas, c'est-à-dire une disette arrivant en période hivernale et une population qui ne parvient pas à s'adapter - régime plus léger, distribution de réserves, chauffage au bois, emprunt pour achat de céréales à l'étranger... - seule une minorité de la population mourrait. Même au pire, une petite minorité : rappelons que les autres pays ne sont pas touchés et peuvent organiser des secours humanitaires, livraisons de nourriture et de médicaments

Pour moi, cela veut dire qu'une attaque IEM ne peut être que préstratégique - le "dernier avertissement". Ce n'est pas l'attaque maximale envisageable, et d'assez loin.

Il me semble d'ailleurs que c'est ainsi qu'elle est envisagée en France.

On peut noter que la France a affirmé avoir "moins de 300 têtes" opérationnelles dans son arsenal, ce qui en faisant le compte donne quelque chose comme 80 à 85 têtes par SNLE, alors qu'ils peuvent transporter 16 missiles à 6 têtes maximum soit 96. Il est permis d'imaginer que plusieurs (3 ?) missiles par sous-marin ne sont chargés qu'à 1 ou 2 têtes, et prévus soit pour frappe unique aux antipodes - la portée du M-51 avec deux têtes pourrait atteindre les 20 000 km - soit pour attaque IEM, ou d'ailleurs les deux au choix.

Dans une situation réelle, le tir IEM ne pourrait être effectué que si 2 SNLE sont à la mer afin que l'un d'eux reste hors d'atteinte. Mais c'est justement ce qui est prévu en temps de crise.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Alexis a dit :

- d'autre part que même dans le pire des cas, c'est-à-dire une disette arrivant en période hivernale et une population qui ne parvient pas à s'adapter - régime plus léger, distribution de réserves, chauffage au bois, emprunt pour achat de céréales à l'étranger... - seule une minorité de la population mourrait. Même au pire, une petite minorité : rappelons que les autres pays ne sont pas touchés et peuvent organiser des secours humanitaires, livraisons de nourriture et de médicaments

Pour moi, cela veut dire qu'une attaque IEM ne peut être que préstratégique - le "dernier avertissement". Ce n'est pas l'attaque maximale envisageable, et d'assez loin

Ce n'est pas certain. Pourquoi ? S'il y a plusieurs frappes IEM sur toute la France, je pense que cela débordera en Allemagne, Belgique, Luxembourg, Espagne, Italie voire Grande-Bretagne. Bah oui, ça ne s'arrête pas aux frontières. Et ces pays-là seront aussi en partie désorganisés car la France ne serait probablement pas la seule attaquée. Sinon, certes les autres pays pourraient venir en aide, mais il n'y aurait strictement rien en France pour qu'ils puissent y avoir de l'aide. Tout sera détruit et on parle d'un pays de plus de 65 millions d'habitants, pas d'un pays africain moins peuplé et de loin. 

 

Sinon, comme dernier avertissement, je trouve ça déjà bien destructeur. Surtout que cela risque d'affecter indirectement le pays lanceur à cause des bourses qui risquent d'avoir des problèmes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En cas d'attaque IEM les conséquences seront gravissimes et totalement destructrices.

- toute la distribution d'eau s'arrête. Plus d'eau (potable) nulle part.

- arrêt de tout ce qui est refroidissement. Perte de toutes les denrées périssables, stockées et médicaments, de la transformation de nourriture.

- perte de tous les moteurs avec de l'électronique . Les vieux machins fonctionnent par contre. Perte de tous les moyens de récolte, de distribution de la nourriture. Perte de tous les silos (arrêt de la ventilation etc).

- perte de tous les moyens de chauffage classiques. Les stocks en stations locales suffiront à quelques jours au mieux.

En clair tous ceux qui habitent en ville sont morts à très court terme. Tous ceux qui sont dépendant: personnes âgées, malades... sont morts à très court terme. Exemple: un pourcentage important des personnes âgées reçoivent leurs repas quotidiens par livraison d'un CCAS. Du jour au lendemain plus d'eau, plus de nourriture, isolés dans une tour. Je leur donne 3 jours si une personne de leur famille ne vient pas les aider. Au niveau communal la solution est la concentration très rapide des personnes dans des lieux de regroupement que l'on pourrait alimenter un minimum, mais comment? Le maire n'a plus de communication, quelques municipaux qui pensent à leur famille etc.

Les mesures à prendre sont évidentes mais peu réalisables comme le transfert massif de la population sur les lieux de production de la nourriture. En pratique c'est 1 famille par pièce dans toutes les fermes et tout le monde avec une bêche

Cela ne suffira pas et tous ceux qui ont besoin d'un soutien de santé lourds (cancer...) sont condamnés. Suivront les pathologies mineures dans nos sociétés mais mortelles sans quelques médicaments de base à prendre régulièrement (asthme, diabétiques, ulcères,...)

Combien de temps penses tu que nos structures vont tenir?

Evidemment la meilleure solution serait la distribution de nourriture au niveau des écoles (les listes électorales serviront pour le rationnement). Mais comment tu les imprimes?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

    Une question je me suis posé, est ce qu'un pays moderne du G20 comme la France, n'aurait pas intérêt a pouvoir anticiper un jour les dégats d'une EMP sur le pays en stockant des moyens de remplacement de divers matériels pour pouvoir permettre de redresser un pays revenu a l'age de pierre en quelques mois ...

   Je pense a l'utilité de stocker des ordinateurs avec une capacité de calcul "correcte" en masse, de stocker des moyens agricoles, des automatismes, des véhicules ect ... Je vais pas tout lister

  Encore faudrait il trouver l'endroit ou stocker tout cela en souterrain, et que ce soit immense !!!

   En fait agir un peu a la manière de la banque de graine mondiale installée dans le Svalbard : http://www.lemonde.fr/grands-formats/visuel/2016/05/18/au-dela-du-cercle-polaire-dix-mille-ans-d-agriculture-dans-une-chambre-forte_4921597_4497053.html

   Si il ne serait pas judicieux de faire pareil avec du matériel électronique dans une grande caverne a l'abris d'une éventuelle EMP pour reconstruire un pays

 

 

Edited by alpacks

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que ta réserve de graines tu peux la laisser 200 ans puis revenir, les graines seront toujours opérationnelles. C'est d'ailleurs ce qui se passe, le bâtiment est vide 99% du temps.

Pour du matériel informatique déjà c'est pas le même prix d'achat et au bout de 5 ans il sera obsolète voir in-opérationnel (c'est capricieux l'électronique).

Au final après un EMP il suffit de racheter du neuf pour tout relancer. Du coup pourquoi payer un stock.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, clem200 a dit :

Sauf que ta réserve de graines tu peux la laisser 200 ans puis revenir, les graines seront toujours opérationnelles. C'est d'ailleurs ce qui se passe, le bâtiment est vide 99% du temps.

Pour du matériel informatique déjà c'est pas le même prix d'achat et au bout de 5 ans il sera obsolète voir in-opérationnel (c'est capricieux l'électronique).

Au final après un EMP il suffit de racheter du neuf pour tout relancer. Du coup pourquoi payer un stock.

 

   Tu me parles d'obsolescence commerciale, quand moi je pense a stocker du matériel pour relever un pays après une EMP ... Franchement, si la France se mangeait une EMP, que crois tu qui se passerait ? Un échange nucléaire + ou - généralisé qui mettrait a genou un sacré paquet de nations ...

   De la, je crois qu'on s'en fout de savoir si le matos informatique mis de coté est "obsolète" ou non a tes yeux : Il y aura besoin de remettre en capacité de marche des infrastructures nécessitant de l'informatique : Et je pense qu'on s'en fiche de savoir si c'est du Pentium XX nanomètres 8 coeurs a tant de gigahertz 64 bits ... Pour commander des automatismes et des relais pour des infrastructures un vieux PC des années 90 avec un logiciel approprié a sa puissance de calcul : Suffit amplement, ne met pas de polémique idiote stp

  Et je ne pense pas qu'a du matos informatique dans mon idée, mais a des engins mécaniques qui hélas sont de + en + électroniques et informatisés en parallèle pour leur fonctionnement ...

  Je pense par exemple a un besoin de remettre sur pied une politique agricole, hors aujourd'hui la plupart des tracteurs modernes sont bourrés d'électronique et de pilotage informatique ou l'on va jusqu'au GPS pour savoir ou un système d'épandage lié au tracteur doit mettre + ou - d'engrais ect ... On aura besoin de remettre rapidement notre agriculture sur pied, et cela pourrait nécessiter de mettre par exemple des tracteurs les moins sensibles possibles électroniquement parlant de coté.

   Je pense a plein de machines & systèmes liés a la potabilisation de l'eau, la gestion de réseaux électriques, des transformateurs, des véhicules d'intervention sur réseau électriques avec système de nacelles levables ... Je pense a des véhicules d'infrastructures aéroportuaires, je pense a des poids lourds classique, je pense a des véhicules classiques mis de coté pour redonner rapidement aux forces de l'ordre la capacité a "maintenir l'ordre" et ça se fera pas avec des véhicules dont l'électronique a été cuite ...

 

  Qu'est ce qu'on s'en fiche de savoir si c'est du dernier cri informatique ? Evidemment cela nécessitera aussi de devoir mettre de coté des savoir faire logiciel pour assumer des formations rapides pour se servir de vieux logiciels ;;;

 

  Et la ce ne sont que quelques exemples car la liste réelle serait évidemment bien + longue

   Tu dis qu'après une EMP il suffirait de racheter du neuf pour tout relancer : Je ne suis pas d'accord, d'un les stocks mondiaux seront insuffisants a répondre a notre besoin immédiat, de 2 le risque est très élevé qu'on ait punit l'EMP par d'autres EMP en cascade qui auront pourrit les stocks neufs en question qui ne seront plus vendables et que les nations qui les ont en stock commerciaux chez elles : Se les garderont de toute évidence pour redémarrer depuis l'age de pierre elles aussi ...

   De 3 : Cela exigerait des liquidités monétaires colossales qu'on ne possédera pas ...

De toute façon, si un jour une EMP pète sur la France, j'ai un petit doute que les billets en Euro comme en $ valent grand chose le lendemain d'un tel évênement avec ce qui va se passer en cascade ... Enfin moi j'essais simplement de penser un poil + loin

Edited by alpacks

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heu .... stop la condescendance ! 

Tu te prends pour qui exactement ?

Tu poses une question avec une hypothèse initiale toute simple, sans développer, j'essaye de répondre sans méchanceté. 

Bah écoute vas y mon gars. Si cela t'amuses de comparer le stockage de 100 tonnes de graines au stockage de dizaines de milliards d'équipements électroniques qui ne tiennent nul part fait le. 

Moi je suis réaliste et pragmatique au moins. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, clem200 a dit :

Heu .... stop la condescendance ! 

Tu te prends pour qui exactement ?

Tu poses une question avec une hypothèse initiale toute simple, sans développer, j'essaye de répondre sans méchanceté. 

Bah écoute vas y mon gars. Si cela t'amuses de comparer le stockage de 100 tonnes de graines au stockage de dizaines de milliards d'équipements électroniques qui ne tiennent nul part fait le. 

Moi je suis réaliste et pragmatique au moins. 

  

    Tu hurles a la condescendance mais manifestement tu n'as pas vu la tienne dans ta réponse ou en gros tu fais comme si tu prenais ton interlocuteur comme un idiot, la ou celui qui n'a pas pensé + loin c'était pourtant toi ... De la, tu as eu ce que tu cherchais je pense.

    Et maintenant que tu es pris a ton propre jeu il faudrait te prendre en victime ? A d'autres, vous avez qu'a être + respectueux dans les débats; tu ne l'as pas vraiment été ...

  Pour le reste, a aucun moment je n'ai voulu "l'être", mais c'est le résultat de votre façon de débattre ou vous savez pas respecter la réflexion de l'autre, par du simplisme provocateur

  Pour le reste, c'est aussi toi qui a fait une erreur technique, car on se sert de l'informatique dans les systèmes vitaux d'une société (eau, électricité ect) pour piloter de l'automatisme : Et la c'est quand même bien de ta responsabilité si tu n'as pas eu le reflexe de penser qu'il n'y a pas besoin d'avoir d'informatique dernier cri pour piloter des relais

   De la, tu es seul responsable du ton de la réponse, merci

Edited by alpacks

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bof, J'ai lu et relu 10 fois ma 1ère réponse et elle est parfaitement normal. 

Qu'elle ne te plaise pas je peux comprendre, on est dans un débat, que tu te vexes à ce point non .... Donc j'assume et te trouves toujours agressif et condescendant. Je n'ai pas voulu te prendre pour un con. 

Bref .... en attendant tu ne réponds pas à ma remarque. Comment financer un tel stock ? Rien que pour relancer l'agriculture par exemple, combien de tracteurs ? Ça me semble trop énorme.

Comment garder ce stock viable ? Je veux bien qu'on s'en fiche d'avoir le dernier cri mais encore faut il que tout soit compatible et fonctionne. Ma vision c'est qu'on ne peut pas stocker 15 ans de l'électronique, Il y à trop d'obsolescence.

Après si c'est juste quelques systèmes essentiels comme les centrales de traitement de l'eau ou les systèmes ferroviaires pourquoi pas. 

 

Edited by clem200

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il existe déjà des stocks de matériels de première nécessité pour les gestions de crises. Les gestionnaires de cellules de crises ont la main là-dessus. Le plan OrSec s'appuie sur une logistique non négligeable (et coûteuse car dormante, mais que l'on sera bien content de pouvoir trouver au besoin). Le plan du passage à l'an 2000 avait d'ailleurs poussé l'effort logistique encore plus loin, parfois au delà des limites du raisonnable - et ça a fait pschitt, d'ailleurs.

Pour tout ce qui concerne la relance, après la crise, de deux choses l'une :

  • soit la France est isolée sur la scène internationale, à la Nord-Coréenne, et on repart des années 50 en remontant tout graduellement
  • soit la France est soutenue et un effort international permettra la reconstruction du pays, comme avec le Plan Marshall pour l'Europe - et pas sans arrières pensées commerciales ;-)

Dans tous les cas, il faudra admettre que les choses ne reprendront pas comme avant.

C'est peut être le point le plus délicat à envisager : les gens qui n'ont pas connu de crise croient tous que les choses peuvent recommencer, qu'il est possible de retrouver la situation antérieure et d'effacer les séquelles. Ceux qui en ont vécu savent que c'est irréversible, que tout change, et que même s'il était possible de refaire comme avant, eux n'en sont plus capables puisque cela pourrait les ré-exposer aux mêmes crises.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,445
    Total Members
    1,550
    Most Online
    RAFMAN
    Newest Member
    RAFMAN
    Joined
  • Forum Statistics

    20,781
    Total Topics
    1,273,298
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries