Sign in to follow this  
Fenrir

Fonctionnement IFF

Recommended Posts

Sujet peut être basique mais j'aimerai en savoir plus sur ce système aussi important et surtout son utilisation ou pas en temps de guerre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est approximativement le même système (mais en chiffré) que les transpondeurs civils des avions.

 

1) Le radar secondaire (il peut être au sol ou sur l'avion militaire) envoie une impulsion (interrogation) vers le secteur qu'il regarde (et uniquement vers ce secteur)

     * on dit radar "secondaire" pour décrire le fonctionnement du transpondeur ou de l'IFF par opposition avec les radar classique qui émettent du "primaire" 

     * l'antenne du radar secondaire ressemble à celle d'un radar classique, mais en beaucoup plus petite

2) L'avion équipé d'un transpondeur (ou IFF) détecte l'impulsion et répond immédiatement.

     * L'antenne du transpondeur est "omnidirectionnelle" donc il capte l'impulsion du radar quel que soit sa position et sa réponse ira (aussi) dans la bonne direction.

     * La réponse de l'IFF est un signal qui comporte une information. Pour les avions civils, ça sert surtout à afficher l'identification transpondeur (4 chiffres de 0 à 7) mais ça peut aussi indiquer d'autres informations comme l'altitude, le nombre de passagers, la quantité de carburant...

3) Le radar reçoit l'impulsion, il peut donc en déduire la distance de l'avion (il a répondu au bout de X millisecondes donc X km) ainsi que la position (l'avion est dans le cône qui a été interrogé) Il peut aussi déchiffrer le message de l'avion.

     * Les autres radars ne sont pas pollués vu qu'ils ne regardent pas ce secteur.

    

Ce qu'il faut noter par rapport au radar classique:

* S'il y a une réponse de détecté, ça veut dire qu'il s'agit forcément d'un aéronef (contrairement au radar classique qui peut détecter des parasites ou des éoliennes)

* La puissance d'émission est beaucoup plus réduite. Le radar "secondaire" coûte beaucoup moins cher qu'un radar primaire

* L'avion détecté veut se faire détecter (il doit alimenter son transpondeur/IFF) mais ça veut aussi dire qu'en cas de panne d'altimètre de l'avion, le contrôleur va recevoir de mauvaises altitudes et ne pourra pas aider le pilote

 

Concernant l'IFF, c'est le même fonctionnement sauf que les messages sont chiffrés. Pour la suite de mon message, je n'en garanti pas l'exactitude, c'est juste comme ça que je me représente l'IFF.

Je présume que c'est l'avion (ou le radar au sol) interrogateur pose sa question sauf que le message est chiffré (ne me demandez pas comment) l'IFF à bord de l'avion reçoit la question ne répond (en chiffré pour prouver son identité) que si elle est conforme.

 

En temps de guerre, les impulsions IFF des avions seront assez dures à localiser vu qu'il s'agit d’émissions de très courte durée (et pas très puissante elles ne sont entendues que par des radars directionnels qui les écoutent et peuvent les amplifier très fortement)

L'interrogateur IFF doit être plus facile à repérer, mais il n'a lieu que si le radar est allumé (donc c'est surtout l’émission primaire qu'on va détecter) ou pour vérifier l'identité d'une cible.

Je pense qu'en période et zone de paix, l'IFF est inutilisé vu qu'il ne sert à rien par rapport au transpondeur. Mais je crois que les avions l'emportent et qu'il peut donc être activé son IFF en cas de besoin (découverte d'un "intrus" ne répondant pas au message radio alors qu'il s'agit juste d'un chasseur de la base d'à coté qui s'entraîne)

Edited by ARPA
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'IFF est bien utilisé en cas de guerre.

Il est possible de ne pas l'utiliser aussi, mais dans un cadre très restreint.

 

En temps de paix, l'IFF est aussi utilisé, mais plus rarement et pas avec les mêmes modes.

On peut utiliser ou non l'IFF en cas d'exercices sous circulation aérienne militaire (CAM) ou dans une zone de combat si le scenario de l'exercice l'impose.

Edited by syntaxerror9

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'IFF est bien utilisé en cas de guerre.

C'est même son rôle principal, puisqu'il est question d'identifier les amis et les ennemis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais entendu parler d'un truc américain appelé "Combat Tree" (QRC-248 sur EC-121 et AN/APX-80 et 81 sur Phantom II), un interrogateur IFF qui obtenait une réponse des IFF soviétiques SRO-2 "Odd Rods". Ca permettait de détecter des MiG hors de portée du radar - et de les identifier positivement comme ennemis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit complément historique au post de l’ami ARPA qui est complet sur la question.

 

 

Le RADAR, dont l’acronyme et le palindrome d’origine américaine, signifie Radio Detection And Ranging Equipment.

 

Les Britanniques utilisaient le terme RDF ou Radio Detection and Finding qui est issue du terme Britannique lors de travaux sur ce système et la création de la première chaine de détection sur le territoire de la Grande-Bretagne avant la seconde guerre mondiale ou Chain Home RDF qui leur fit probablement gagner la bataille dite d’Angleterre par la suite.

 

Les Français, antérieurement, utilisaient le terme Radio location avec le signe DEM ou Détection ElectroMagnétique.

 

La définition du RADAR est le procédé ou appareil de détection qui fonctionne en émettant un faisceau d’ondes électromagnétiques très courtes et en recevant son écho.

 

En Grande-Bretagne, la plupart des travaux sur ces techniques, fut l’œuvre de Robert Watson-Watt, y compris l’IFF (Identification Friend or Foe – ami ou ennemi -  littéralement ami ou démon).

 

Des 1938, s’est posé la question en Grande-Bretagne pour la RAF (Royal Air Force) de la reconnaissance et l’identification des avions amis. A tel point, que les hauts responsables Britanniques ne voulurent pas entendre parler de ce procédé de détection s’il ne permettait pas de reconnaitre les avions « amis ».

 

La solution consista à monter un émetteur-récepteur sur la plupart des mobiles avions ou bateaux. Lors de la réception de l’impulsion du RADAR (appelé RDF en Grande-Bretagne)  reçue par le récepteur de bord de l’avion ou du bateau, l’émetteur associé à ce récepteur  renvoyait le même signal sur la même longueur d’onde que celle reçue mais plus puissant en niveau que l’écho reçu.

 

Sur l’écran du tube cathodique du RADAR (RDF) à terre, les avions ou bateaux se matérialisaient par des « spots » (ou point lumineux) mais beaucoup plus brillants pour les spots reçus des avions et bateaux ayant renvoyés l’écho par l’émetteur-récepteur de bord permettant ainsi la reconnaissance « des amis ».

 

Dire que ce système fonctionnait de façon parfaite est loin d’être le cas, mais il a permis de satisfaire les opérateurs des chaines RADAR de Grande-Bretagne pour identifier quantités d’amis et d’avions de reconnaissances ennemies et ce fut des plus utile pendant la bataille dite d’Angleterre.

 

Ce fut le premier procédé d’IFF !

 

Source =

Le temps des aigles

Par Len Deighton

Préface par Pierre Clostermann

Chez Flammarion1983

 

Toute l’histoire technique des avions et des dispositifs de détection Britannique et Allemands pendant la bataille d‘Angleterre.

 

 

Le RADAR 1904-2004

Histoire d’un siècle d’innovations techniques et opérationnelles.

Par Yves Blanchard

Chez Thales  Ellipses

 

L’histoire complète du RADAR par un scientifique de haut niveau ayant travaillé dans ce domaine.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Podcast RFI ligne de défense /Géopolitique du système d'identification militaire «IFF» (cliquef pour écouter) 

http://m.rfi.fr/emission/20190512-geopolitique-systeme-identification-militaire-iff

"Les militaires appellent cela la « déconfliction » aérienne : c’est-à-dire l’ensemble des mesures de sureté permettant de prévenir un tir fratricide, ou une bavure. Chaque avion de combat de la coalition emporte des boitiers « IFF » (Identification Friend or Foe, identificaiton ami ou ennemi) qui permettent, en principe, de dialoguer électroniquement avec les alliés pour connaître les positions de chacun. L’IFF existe depuis la Seconde Guerre mondiale, mais s’est surtout développée dans la perspective d’un conflit majeur est-ouest, durant la Guerre froide... Moins connu que le GPS américain, destiné à la navigation, l’IFF, destiné à l’identification, revêt lui aussi une dimension stratégique."

Edited by Phacochère

Share this post


Link to post
Share on other sites

La L16 permet aussi maintenant d'identifier un ami d'un ennemi. C'est même plus sûr que l'IFF actuel.

Le 11/06/2014 à 11:30, syntaxerror9 a dit :

En temps de paix, l'IFF est aussi utilisé, mais plus rarement et pas avec les mêmes modes.

On peut utiliser ou non l'IFF en cas d'exercices sous circulation aérienne militaire (CAM) ou dans une zone de combat si le scenario de l'exercice l'impose.

Bah si, en temps de paix, l'IFF est aussi utilisé avec le même mode (le mode 4, et bientôt le mode 5).

Les autres modes transpondeur (modes 1, 2, 3, C ) sont utilisés en temps de paix comme en temps de guerre. Il n'y a que le mode S qui n'est en général pas utilisé en temps de guerre (à cause des radars virtuels sur internet qui le captent).

Edited by Oxcart
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Oxcart a dit :

La L16 permet aussi maintenant d'identifier un ami d'un ennemi. C'est même plus sûr que l'IFF actuel.

Ils sont associés ou fonctionnent séparément. Est-ce que la L16 va supplenter l'IFF à terme ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Phacochère a dit :

Ils sont associés ou fonctionnent séparément. Est-ce que la L16 va supplenter l'IFF à terme ? 

C'est deux choses totallement différentes. La L16 ne supplantera pas l'IFF mode 5 (qui est en plein essor), mais elle permet tout de même l'identification positive des amis.

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,356
    Total Members
    1,132
    Most Online
    web123_2
    Newest Member
    web123_2
    Joined
  • Forum Statistics

    20,578
    Total Topics
    1,217,086
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries