Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Sondage(s?): Quelle organisation pour l'infanterie ?


TimTR
 Share

Recommended Posts

Niveau groupe je ne pratique pas.  J'ai vu la démo par un camarade à Saumur d'un truc en 3D au réalisme très poussé façon Call of Duty armée française, mais qui me semble moins pertinent au niveau tactique que Janus.

 

Actuellement on trouve de la bonne simu à Draguignan (école INF et ART), Saumur (ABC, DEM, école de guerre) et Angers (génie).

 

C'est perso mais je pense qu'il ne faut pas tomber dans le piège d'un hyper-réalisme à la Call of Duty (où l'on touche aux limites de la simu : on ne peut simuler les actes reflexes, le froid, le manque de sommeil d'un pax... trop facile derrière sa console) au risque de négliger la manoeuvre d'ensemble.

 

L'intéret serait de tester la pertinence de différentes formations au niveau section, SGTIA, GTIA face aux ennemis actuels (picaros débilos, représentants de la religion de paix...) ou face à plus sérieux.   Rien ne l'empêche d'un point de vue technique, l'outil est parfait pour cela, et tous les pions peuvent être représentés en simu avec leurs caractéristiques: arme principale et secondaire, portée, blindage, détection, ainsi que les types de terrain, le relief, la météo, jour/nuit...  Manque juste l'idée à soumettre à nos chefs que cela pourrait être bénéfique en matière de prospective. Cela me rapelle justement un autre article du colonel Goya de 2012:  http://lavoiedelepee.blogspot.fr/2012/06/bismarck-roon-moltke-par-analogie-avec.html ,  où les prussiens "adoptent un processus d’apprentissage et d’innovation inspiré des sciences expérimentales en plein développement. Les officiers d’état-major utilisent un front virtuel et permanent fait d’exercices de simulation (jeux de guerre, grandes manœuvres)".

Tout à fait. On est d'accord.

 

Pour la fatigue accumulée par le manque de sommeil et le stres c'est simple, au fur et à mesure que le temps passe les tirs sont pénalisés en précision et les déplacements se font un peu plus lentement, les ordres sont exécutés plus lentement et au final, si ça dure trop, la troupe devient incapable de remplir sa mission. C'est pas trop dur en principe d'intégrer ça dans un soft en jouant sur le temps qui se déroule sans sommeil, l'intensité des tirs adverses et la distance parcourue à pied.

Edited by Jojo67
Link to comment
Share on other sites

ça serait pas mieux d'acquérir des kits pour tirer des simunitions plutôt ? Suffisamment pour que chaque régiment puisse faire au moins du section vs section et que dans les centres, ils en aient suffisamment pour faire du SGTIA vs SGTIA On pourra probablement pas collecter des données aussi fines que sur un simulateur, mais la simulation sera tellement plus proche de la réalité. 

Link to comment
Share on other sites

ça serait pas mieux d'acquérir des kits pour tirer des simunitions plutôt ? Suffisamment pour que chaque régiment puisse faire au moins du section vs section et que dans les centres, ils en aient suffisamment pour faire du SGTIA vs SGTIA On pourra probablement pas collecter des données aussi fines que sur un simulateur, mais la simulation sera tellement plus proche de la réalité. 

 

Tout à fait d'accord  =) .

Link to comment
Share on other sites

ça serait pas mieux d'acquérir des kits pour tirer des simunitions plutôt ? Suffisamment pour que chaque régiment puisse faire au moins du section vs section et que dans les centres, ils en aient suffisamment pour faire du SGTIA vs SGTIA On pourra probablement pas collecter des données aussi fines que sur un simulateur, mais la simulation sera tellement plus proche de la réalité. 

Les buts de la simulation informatique et de la simulation sur le terrain (simunition, STCAL..) sont différents. Avec la simulation informatique, il est plus facile de s'entraîner sur certains scénari et d'entraîner certains "niveaux" de responsabilités AVANT ou en complément d'un entraînement sur le terrain (typiquement travailler sur une carte avant un déploiement), faire du drill de procédure, de réseau radio... La simulation (le jeu en bref) n'est là qu'en tant que générateur d'incident d'une certaine manière. Il est plus facile de faire bosser l'escorte de convoi par exemple sur un jeu (type flashpoint par exemple) que de créer un véritable convoi (avec le nombre de vhls qui vont bien). De même le GV qui se retrouve avec un flingue dans le "jeu" à un rôle d'animation basse pour faire des compte rendus et recevoir des ordres et les exécuter le réalisme du tir n'est pas vraiment important ou l'aspect fatigue. De toute façon il est toujours plus facile d'acquérir des savoirs faire dans une salle que de commencer directement sur le terrain (fatigue, météo, ...).

 

La simunition a des limites dans l'entraînement : portée, sécurité... qui font que ce n'est pas la solution miracle.J'ose même pas imaginer une simulation SGTIA vs SGTIA à la Simunitions. Tant en terme de faisabilité que de réalisme.

Link to comment
Share on other sites

Moi je voyais surtout l'intérêt de simuler les différents choix dans la composition et l'armement de la section d'infanterie, ce qui n'empêche pas bien sûr l'entraînement tactique des cadres de tous niveaux. La simu pour le combattant de base là je n'y crois pas trop.

Link to comment
Share on other sites

Pour compléter sur les intérêts de la simulation :

- la mission est accélérée en vitesse d'exécution ;

- la mission jouée peut être revue sur tout ou partie.

En conclusion, on peut exécuter plusieurs missions au lieu d'une unique dont on ne voit pas tout.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Totalement d'accord avec toi Serge

 

Moi je voyais surtout l'intérêt de simuler les différents choix dans la composition et l'armement de la section d'infanterie, ce qui n'empêche pas bien sûr l'entraînement tactique des cadres de tous niveaux. La simu pour le combattant de base là je n'y crois pas trop.

 

La simulation informatique, au contraire, va prendre de plus en plus d'importance car elle permet de faire des économies par rapport à un entraînement sur le terrain.

Comment s'entraîne à l'heure actuelle les tireurs Eryx, Milan, Javelin ?  au simulateur

Dans Scorpion, il est prévu que l'on puisse injecter directement des scénarios dans la tourelle du tireur de l'EBRC.

 

exemple pour l'infanterie de test ou projet :

 

77n3rfw.jpg

E8TPux1.jpg

 

De toute façon toute forme d'entraînement au combat est par essence une simulation (informatique ou sur le terrain) avec ses avantages, inconvénients, limites...

Link to comment
Share on other sites

Personnellement tout est intéressant ,mais le terrain reste pour moi le nec plus ultra .

Même sans tiré de cartouche avec le drill ,les déplacements ,le travail en équipe ,groupe ,section etc ... ont peut innové sans que cela ne coûte . Sentir le terrain s'est très important ,sa affûte l'observation ,et les sens en général .

 

Avec pas de moyens énorme on peut faire beaucoup ,rien qu'en drill ,et cela sans passé une nuit sur le terrain .

Il y a un paquet de zone en terrain civile qui peuvent permettre de travailler ,sans gêné les civils .Certes on ne tire pas mais on drill ,on drill .

Rien qu'avec une seul cartouche par personnel on peu travaillé et apporté une plus valu au drill en terme d'ISTC  ou l'on doit faire attention avec une arme chargée .le but étant de ne pas tiré la cartouche accidentellement .

Donc une maîtrise de soi avec un contrôle permanent évitant l'effet habitude .

Travaillé la manière de s'équipé est aussi important ,faire réfléchir comme si on était dans un laboratoire d'essai sur se qui va le mieux ,connaître la manière de s'équipé de l'un permet d'aidé l'autres tout en sachant ou l'autres organise le rangement dans son gilet d'assaut /musette .

Le mimétisme s'est très bien ,mais intégré les personnels dans la réflexion sur la meilleur manière de porté son équipement est très bon .

On a une formation de base mais il faut aussi comprendre que le personnel lui aussi participe à l'évolution .

 

Enfin voilà un tas de chose qui peuvent se faire sans forcément organisé une sortie terrain sur un terrain d'instruction extérieur au régiment .

 

Le fantassin ,et même les autres spécialistes doivent sentir qu'ils sont eux même le système d'arme ,et que comme un système d'arme il faut l'évoluer ,l'entretenir ,l'adapter .

 

Enfin voilà mon humble vision .

Edited by gibbs
Link to comment
Share on other sites

La simulation informatique est surtout la comme complément au terrain pour justement s'entrainer a ce qu'on ne peut pas faire sur le terrain, soit parce que c'est trop dangereux, soit parce que c'est beaucoup trop long, soit parce que c'est beaucoup trop cher.

Afficher des dizaines char ennemis, des explosion, des écran de fumée, un appui aérien ou artillerie dans le système de combat et dans l'optique d'un VCI, c'est rapide et facile en simulation informatique. En pratique sur nos terrains d'entrainement c'est quasi impossible.

Apprendre en conduire en situation de stress, d'urgence, dégradée, et a repérer l'ennemi ou les truc chelou dans la vrai vie, la vrai boue, le vrai froid ou le vrai chaud, ça se simule pas informatiquement ... et donc c'est obligatoirement de l'entrainement terrain avec des plastrons "réel".

Ce qu'il ne faut pas c'est que l'un cannibalise l'autre, pensant que parce que le véhicule ou le fantassin et tout informatisé, on peut faire la guerre dans un hangar entouré de 4 écrans panoramique.

Link to comment
Share on other sites

La simulation informatique est surtout la comme complément au terrain pour justement s'entrainer a ce qu'on ne peut pas faire sur le terrain, soit parce que c'est trop dangereux, soit parce que c'est beaucoup trop long, soit parce que c'est beaucoup trop cher.

Afficher des dizaines char ennemis, des explosion, des écran de fumée, un appui aérien ou artillerie dans le système de combat et dans l'optique d'un VCI, c'est rapide et facile en simulation informatique. En pratique sur nos terrains d'entrainement c'est quasi impossible.

Apprendre en conduire en situation de stress, d'urgence, dégradée, et a repérer l'ennemi ou les truc chelou dans la vrai vie, la vrai boue, le vrai froid ou le vrai chaud, ça se simule pas informatiquement ... et donc c'est obligatoirement de l'entrainement terrain avec des plastrons "réel".

Ce qu'il ne faut pas c'est que l'un cannibalise l'autre, pensant que parce que le véhicule ou le fantassin et tout informatisé, on peut faire la guerre dans un hangar entouré de 4 écrans panoramique.

 

Oui tout à fait d'accord  :)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...