Philippe Top-Force

US Air Force

Recommended Posts

10 hours ago, dark sidius said:

C'est surement tellement irréel que c'est pour ça que les 3 grandes puissances bossent a fond sur les armes hypersoniques, avec la Chine d'ailleurs qui semble courir en tête avec les USA. Les armes a energie dirigée auront plus un role défensif que offensif , avec l'hypersonique ont cherche a réduire le temps de réaction plutôt que la distance d'ailleurs plutôt un objectif de vol de l'ordre des 10 mn.

bla bla bla bla ...

  • Hypervéloce et hypersonique c'est pas tout a fait pareil
  • Tout le monde travail sur des missiles hypersonique et plus ... mais dans le cadre des missiles de croisiere tres haute altitude, notament pour remplacer/suppléer au besoin les ICBM. Par pour faire des missile air-air bon marché. Meme les russes avec leurs solutions anti awacs a très longue portée ne se hasarde pas dans "l'hypervélocité" ...
  • La France via l'Onera est un des leader dans la recherche sur les missiles hypersonique ... aussi bien a cause de la pérennité pas garantie des ICBM que pour continuer a développer la filière ASMP avec des projet de missile M8. Mais la aussi c'est de la grosse croisière très haute altitude.

Pour le reste c'est de la physique ... au niveau de la mer la température total a M8 c'est 3700°C ... a 20.000m c'est encore 2700°C ...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20 août 2016 à 09:31, DEFA550 a dit :

Ben non. D'ailleurs les armes à énergie dirigée auraient pu te mettre la puce à l'oreille, mais comme ce qu'elles ont à dire ne correspond pas à tes attentes, tu fais l'autiste. En effet, elles ont le défaut majeur de perdre en efficacité lorsque la distance augmente, ce qui contredit directement et sans ambiguïté l'intérêt que tu leur attribue.

Donc il ne s'agit pas de frapper de plus loin. Il s'agit d'obtenir le résultat attendu plus rapidement, autrement dit de pouvoir agir lorsque le temps est compté.

Je te laisse méditer sur la portée de ta tirade "c'est juste en tirant une conclusion simple à partir des caractéristiques spécifiques essentielle de telles armes". Conclure, c'est bien, mais sur des hypothèses correctes, c'est mieux.

Même le laser qui pour l'instant est plutôt anticipé pour des frappes à portée "courte" est une arme augmentant la portée d'action ... Car il ne suffit de lire une portée basiquement, il faut aussi se demander quel type de frappe il est voué à faire et donc à la place de quelle arme ...

Le laser permet une frappe chirurgicale silencieuse et invisible à plusieurs kilomètres de distance .. Et donc il permet de faire avec une arme aéroportée (donc à distance ..) ce qui avant le Laser ne pouvait être fait que par des forces spéciales au sol ... 

Après, si vous ne faites pas le lien entre cette arme silencieuse précisé et invisible avec le concept d'avion de première frappe du F-35 ... Là je peux plus rien pour vous :)

je vous encourage à bien lire les capacités du laser qui intéressent l'USAF :

http://nypost.com/2015/12/27/air-force-will-test-first-aircraft-mounted-laser-weapon-in-january/

Edited by Dany40

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Dany40 a dit :

je vous encourage à bien lire les capacités du laser qui intéressent l'USAF :

http://nypost.com/2015/12/27/air-force-will-test-first-aircraft-mounted-laser-weapon-in-january/

 

Oulla. Attention. New-York Post : Moon (la secte). Il y a des points commun de mise en page avec Sputnik et ce n'est pas un hasard. Et l'article est rempli de "bientôt", de "d'ici à la fin de la décennie" (prochaine), etc...

A mon sens régulièrement utilisé par certaines portions ultra-conservatrice de l'establishment militaire ; ils avaient été en pointe (et/ou instrumentalisés) sur certains gros bobard à propos de l'Irak. Ils ont  aussi des bons mensonges bien gras concernant Obama et d'autres. Bref...

 

Et donc certains militaires US aimeraient bien mettre un laser utile dans un pod, OK. Mais c'est toujours beaucoup trop gros pour l'instant ; beaucoup, beaucoup trop gros et lourd.
Quant à l'usage envisagé, il fait furieusement penser aux gadgets de Bond : la difficulté n'est pas tant de faire sauter la bagnole, c'est surtout d'identifier quelle bagnole faire sauter, et à ce compte le laser aéroporté n'apporte strictement rien. Silencieux ? Ok. Mais le drone ou le vecteur reste bruyant : ce n'est pas le missile qui fait du boucan !

Ca me semble hautement nébuleux cette affaire. Seule certitude : ils veulent du pognon. Ensuite... :combatc:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certe le laser est silencieux mais ses effets ne le sont pas forcement. Il en résultera bien souvent des projection de métal en fusion, un incendie, l'explosion du réservoir des véhicules, des munition etc..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca doit être sympa un laser atteindre un combattant de Daesh a mon avis ca va faire peur aux autre, surtout que l'on voit rien du tout le spectre est dans l'infrarouge :biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 hours ago, Dany40 said:

Même le laser qui pour l'instant est plutôt anticipé pour des frappes à portée "courte" est une arme augmentant la portée d'action ...

Tu auras surement remarqué que tous les avions de combat moderne sont déjà équipé de laser ... aussi bien pour la télémétrie que pour l'illumination.

Ces laser portent assez loin et son assez puissant, suffisament pour te crever un oeil ...

En gros tout le monde sais comment fonctionne les laser, jusqu'ou ils portent, comment il se comporte avec l'atmosphère etc.

Si c'était aussi magique que de la technologie Klingon ca se saurait aussi ...

Rien que le probleme thermique rend la solution compliqué sur un chasseur ... chasseur qui a déjà des probleme de refroidissement ... refroidissement qui dégrade sa discrétion.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, g4lly a dit :

Tu auras surement remarqué que tous les avions de combat moderne sont déjà équipé de laser ... aussi bien pour la télémétrie que pour l'illumination.

Ces laser portent assez loin et son assez puissant, suffisament pour te crever un oeil ...

En gros tout le monde sais comment fonctionne les laser, jusqu'ou ils portent, comment il se comporte avec l'atmosphère etc.

Si c'était aussi magique que de la technologie Klingon ca se saurait aussi ...

Rien que le probleme thermique rend la solution compliqué sur un chasseur ... chasseur qui a déjà des probleme de refroidissement ... refroidissement qui dégrade sa discrétion.

Parler de laser comme arme ... Et plus comme simple outil de désignation de cible ... N'a rien du délire futuriste Klingon. L'USAF compte bien déployer ces armes dans moins de 10 ans.

Apres il est exact que des défis techniques subsistent ... Mais les progrès sont réels concernant la taille du dispositif, son poids et les soucis de chaleur liés à son usage. Les usages potentiels du laser aéroportés sont assez nombreux ... La Défense anti missile est l'application la plus mature en terme opérationnelle, mais m'arme est vouée aussi à être un outil de Strike à haute précision (face aux soucis de boucliers humains par exemple ...)

A ce jour les progrès techniques laissent entrevoir un scénario réaliste de laser efficace à 10km de portée dans 10 ans.

Dans le document ci dessous il y a un tableau très intéressant en page 29 :

https://www.cnas.org/sites/default/files/publications-pdf/CNAS_Directed_Energy_Weapons_April-2015.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Dany40 a dit :

Même le laser qui pour l'instant est plutôt anticipé pour des frappes à portée "courte" est une arme augmentant la portée d'action ... Car il ne suffit de lire une portée basiquement, il faut aussi se demander quel type de frappe il est voué à faire et donc à la place de quelle arme ...

Le laser permet une frappe chirurgicale silencieuse et invisible à plusieurs kilomètres de distance .. Et donc il permet de faire avec une arme aéroportée (donc à distance ..) ce qui avant le Laser ne pouvait être fait que par des forces spéciales au sol ... 

Après, si vous ne faites pas le lien entre cette arme silencieuse précisé et invisible avec le concept d'avion de première frappe du F-35 ... Là je peux plus rien pour vous :)

je vous encourage à bien lire les capacités du laser qui intéressent l'USAF :

http://nypost.com/2015/12/27/air-force-will-test-first-aircraft-mounted-laser-weapon-in-january/

 

Il y a 11 heures, g4lly a dit :

Tu auras surement remarqué que tous les avions de combat moderne sont déjà équipé de laser ... aussi bien pour la télémétrie que pour l'illumination.

Ces laser portent assez loin et son assez puissant, suffisament pour te crever un oeil ...

En gros tout le monde sais comment fonctionne les laser, jusqu'ou ils portent, comment il se comporte avec l'atmosphère etc.

Si c'était aussi magique que de la technologie Klingon ca se saurait aussi ...

Rien que le probleme thermique rend la solution compliqué sur un chasseur ... chasseur qui a déjà des probleme de refroidissement ... refroidissement qui dégrade sa discrétion.

De toute façon, tout le monde sait pourquoi les armes laser mettent autant de temps à arriver, alors qu'elles sont prêtes depuis le milieu des années 1980:

Pourritures d'étudiants gauchistes!! :biggrin:

Plus sérieusement, l'US Navy commence à peine à tester ses armes lasers, et ne cache pas les limitations liées aux conditions météorologiques .
( http://www.20minutes.fr/high-tech/1498875-20141210-video-navy-abat-drone-rayon-laser
Or la place et la puissance disponibles à bord d'un bateau de guerre de 7 à 8 000 tonnes me semblent incomparables par rapport à ce que peut offrir un avion de chasse. En admettant une coopération entre les deux armes -ce qui constituerait déjà un tour de force- je pense qu'il faudra attendre la prochaine décennie avant d'envisager un hypothétique déploiement sur le F-35. Soyons positifs: cela laissera le temps au JSF de devenir opérationnel (et Hollywood pourra mettre en chantier une suite à Real Genius :ph34r:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Desty-N a dit :

 

De toute façon, tout le monde sait pourquoi les armes laser mettent autant de temps à arriver, alors qu'elles sont prêtes depuis le milieu des années 1980:

Pourritures d'étudiants gauchistes!! :biggrin:

Plus sérieusement, l'US Navy commence à peine à tester ses armes lasers, et ne cache pas les limitations liées aux conditions météorologiques .
( http://www.20minutes.fr/high-tech/1498875-20141210-video-navy-abat-drone-rayon-laser
Or la place et la puissance disponibles à bord d'un bateau de guerre de 7 à 8 000 tonnes me semblent incomparables par rapport à ce que peut offrir un avion de chasse. En admettant une coopération entre les deux armes -ce qui constituerait déjà un tour de force- je pense qu'il faudra attendre la prochaine décennie avant d'envisager un hypothétique déploiement sur le F-35. Soyons positifs: cela laissera le temps au JSF de devenir opérationnel (et Hollywood pourra mettre en chantier une suite à Real Genius :ph34r:)

Je vous renvois au tableau dans le document que je citais plus haut ... Il a le mérite se résumer les objectifs et capacités par échelle de puissance ... Et les applications liées ... Le laser n'est pas uniforme dans ces capacités et usages, si certaines capacités restent encore futuristes d'autres sont elles déjà opérationnelles techniquement.

Le spectre des armes à énergie dirigée est très large ... Cela va de l'idée futuriste à confirmer à des capacités déjà efficaces aujourd'hui 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Dany40 a dit :

Je vous renvois au tableau dans le document que je citais plus haut ... Il a le mérite se résumer les objectifs et capacités par échelle de puissance ... Et les applications liées ... Le laser n'est pas uniforme dans ces capacités et usages, si certaines capacités restent encore futuristes d'autres sont elles déjà opérationnelles techniquement.

Le spectre des armes à énergie dirigée est très large ... Cela va de l'idée futuriste à confirmer à des capacités déjà efficaces aujourd'hui 

J'ai jeté un œil au document, mais le tableau p. 29 concerne les sommes investies par le DOD dans les lasers (avec un pic dans les années 80, ce qui montre que Real Genius avait vu juste :tongue:) Ne s'agirait-il pas plutôt du tableau p,37??

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Desty-N a dit :

J'ai jeté un œil au document, mais le tableau p. 29 concerne les sommes investies par le DOD dans les lasers (avec un pic dans les années 80, ce qui montre que Real Genius avait vu juste :tongue:) Ne s'agirait-il pas plutôt du tableau p,37??

Désolé oui c'est celui là ... L'affichage sur mon tel m'a induit en erreur ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement, dans les années 1980, j'étais moi-même lycéen/étudiant, et déjà passionné d'aviation (entre autres). J'ai eu un job d'été au service "titres / valeurs étrangères" d'une grande banque où je me suis fait une orgie de documents, rapports d'activité trimestriels et autres plaquettes pour actionnaires : j'ai raflé tout ce qui venait des grandes boites aéronautiques et technologiques (Lookheed Martin, Northrop Grumann, Boeing, General Dynamics, Mc Donnell Douglas, etc.). Accessoirement, ça m'a permis de disposer de photos de la chaine d'assemblage des B-2 de manière très précoce - mais avec des tapis de caoutchouc placés opportunément.

Ce qui est rigolo, c'est que déjà, il y a 30 ans, avec les budgets de recherche délirants qui ont précédé la chute du mur, les armes laser étaient présentées comme imminentes sur les champs de bataille : dans 10 ans, maximum (la main sur le coeur, cette promesse).

Je n'ai pas l'impression que la situation ait beaucoup évolué depuis ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, FATac a dit :

Justement, dans les années 1980, j'étais moi-même lycéen/étudiant, et déjà passionné d'aviation (entre autres). J'ai eu un job d'été au service "titres / valeurs étrangères" d'une grande banque où je me suis fait une orgie de documents, rapports d'activité trimestriels et autres plaquettes pour actionnaires : j'ai raflé tout ce qui venait des grandes boites aéronautiques et technologiques (Lookheed Martin, Northrop Grumann, Boeing, General Dynamics, Mc Donnell Douglas, etc.). Accessoirement, ça m'a permis de disposer de photos de la chaine d'assemblage des B-2 de manière très précoce - mais avec des tapis de caoutchouc placés opportunément.

Ce qui est rigolo, c'est que déjà, il y a 30 ans, avec les budgets de recherche délirants qui ont précédé la chute du mur, les armes laser étaient présentées comme imminentes sur les champs de bataille : dans 10 ans, maximum (la main sur le coeur, cette promesse).

Je n'ai pas l'impression que la situation ait beaucoup évolué depuis ...

Il y a des armes laser bien réelles sur des bâtiments de l'US Navy au moment où nous parlons ... C'est déjà une sacré évolution depuis les projets obscurs sans application réelle des dernières décennies ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Dany40 a dit :

Il y a des armes laser bien réelles sur des bâtiments de l'US Navy au moment où nous parlons ... C'est déjà une sacré évolution depuis les projets obscurs sans application réelle des dernières décennies ;)

tu peux préciser sur quels bâtiments stp ?

selon moi, seul l'USS Ponce (un LPD de la classe Austin) est équipé d'une arme laser expérimentale mais opérationnelle.

Edited by penaratahiti
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Dany40 a dit :

Dans le document ci dessous il y a un tableau très intéressant en page 29 :

https://www.cnas.org/sites/default/files/publications-pdf/CNAS_Directed_Energy_Weapons_April-2015.pdf

Document issu d'un Think Tank largement financé par l'industrie de défense, comme d'habitude.

Et comme d'habitude, tu tombes dans le panneau de tout prendre pour argent comptant en gobant les grandes lignes du discours sans t'attarder sur les détails. Des détails qui ne collent pas du tout avec le discours que tu nous sers, comme d'habitude là aussi.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article intéressant écrit par un NOSA US qui remet en cause la démarche US du tout "stealth" sans toutefois remettre en question la nécessité d'un peu de "stealth". En résumé, rien de tel qu'un bon stealth saignant pour la bleusaille, pour les autres, c'est à point:

http://warontherocks.com/2016/08/computing-the-value-of-stealth-its-not-that-simple/

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Gallium nitride a dit :

Article intéressant écrit par un NOSA US qui remet en cause la démarche US du tout "stealth" sans toutefois remettre en question la nécessité d'un peu de "stealth". En résumé, rien de tel qu'un bon stealth saignant pour la bleusaille, pour les autres, c'est à point:

http://warontherocks.com/2016/08/computing-the-value-of-stealth-its-not-that-simple/

Je rajoute qu'en plus du Nosa sur F15-E avec un cv à rallonge, son comparse est pilote instructeur du F-22A.

 

Rien que la note d'éditeur vaut en soit d'être prise en compte :

" Editor’s Note: This is intended as a follow-on to “Stealth is King, the World is Flat”, which called for renewed emphasis to evolve the fight in the low-altitude regime and to reduce what some surmise is an overreliance on stealth."

Ce qui traduit donne (en gros, mais reprenez-moi si je me trompe, je ne suis pas un expert en anglais) :

"Note d'éditeur : ceci [cet article] se veut comme une suite de "la furtivité est roi, le monde est plat", article qui appelle à mettre à nouveau l'accent sur le combat à basse altitude et à réduire ce que certains considèrent comme une dépendance excessive à la furtivité."

 

Pour rappel, il s'agit d'articles américains.

Est-ce à dire que certains militaires américains* considèrent que la voie française serait par certains aspects et dans certains cas plus pertinente que le "tout furtif" ?

Je mets ici le lien vers le 1er article auquel renvoie la note d'éditeur ci-dessus :

http://warontherocks.com/2016/05/stealth-is-king-the-world-is-flat/

* en même temps, vu le nombre qu'ils sont, il aurait été curieux que ça ne soit pas le cas, tout de même ...

Edited by TarpTent

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, TarpTent a dit :

Est-ce à dire que certains militaires américains* considèrent que la voie française serait par certains aspects et dans certains cas plus pertinente que le "tout furtif" ?

Ce n'est pas exactement ça. La furtivité permettait en théorie de faire en haut ce que les non-furtifs doivent faire en bas. Autrement dit ils prêchent un retour aux fondamentaux, ou du moins une inflexion de la doctrine en ce sens.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, DEFA550 a dit :

Ce n'est pas exactement ça. La furtivité permettait en théorie de faire en haut ce que les non-furtifs doivent faire en bas. Autrement dit ils prêchent un retour aux fondamentaux, ou du moins une inflexion de la doctrine en ce sens.

 

Je crois que de façon assez sage en effet, loin de remettre en cause l'intérêt de la furtivité, cet article exprime un doute raisonnable face à la doctrine extrême du "Tout furtif".

Même si entre le F-117 et le F-35 la doctrine furtive a évoluée et prend de plus en plus en compte la nécessité  d'appuyer la furtivité d'un appareil en le dotant d'autres capacités ... La question des coûts et des compromis que la réduction de SER impose est toujours restée ouverte (même si le F-35 réduit ces deux aspects par rapport aux appareils furtifs précédents ...).

Cependant ... Je relève que l'article parle d'une sorte d'inviolabilité de la sécurité du vol basse altitude face aux défenses Sol-Air ... L'auteur serait bien inspiré d'écouter le podcast de l'ONERA sur les radars passifs, il saurait que la principale de leur qualité est d'éliminer tous les avantages de camouflage provenant du vol basse altitude ...

De nos jours il faut être conscient que le militaire voit son champ d'action limité et délimité par le politique ... Et le politique préférera toujours largement l'idée de tenir ses équipages en altitude haute plutôt que trop près de menaces courte portée se multipliant au sein du plus petit groupe armé.

Même nos forces françaises semblent limiter massivement leurs actions basse altitude en zone à risque ... Le choix de l'utilisation des SCALPS récemment en Syrie interroge sur tout ça :

http://www.opex360.com/2016/08/22/laviation-francaise-tire-dizaine-de-missiles-scalp-lors-dun-raid-lei-en-syrie/

Citation

Le recours au missile de croisière SCALP peut s’expliquer par la nature des infrastructures à détruire. En effet, ce type de munition permet de viser, avec une extrême précision, des sites fortement défendus à distance de sécurité, c’est à dire sans s’exposer à d’éventuelles menace anti-aériennes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, DEFA550 a dit :

Document issu d'un Think Tank largement financé par l'industrie de défense, comme d'habitude.

Et comme d'habitude, tu tombes dans le panneau de tout prendre pour argent comptant en gobant les grandes lignes du discours sans t'attarder sur les détails. Des détails qui ne collent pas du tout avec le discours que tu nous sers, comme d'habitude là aussi.

 

J'ai bien précisé que l'élément intéressant était le tableau précis dont je parlais ... Et je t'invite à lire le paragraphe "Sources" du tableau en question ... Ce qui t'aurait évité de porter des accusations totalement inadéquates sur les sources que je citais ...

Concernant les Think Tank, ta vision est massivement embrumée par notre vision française des lobbies et notre habitude (factice) en France de séparer structure publique et privée ... 

Oui les Think Tank défendent des intérêts particuliers (d'ailleurs souvent plus idéologiques qu'économiques ... Les lobbyistes qui sont plus discrets se charge souvent de cet aspect par d'autres biais ) ... Mais ces structures privées sont aussi la principale source d'expertise technique en terme tactique et stratégique des décideurs US. D'ailleurs ils ont souvent parmi leurs auteurs des militaires en poste ou en retraite travaillant dans le domaine concerné ...

Les réduire à de simples outils de propagande est très réducteur et marque une méconnaissance massive du fonctionnement le l'appareil militaire US

 

Pour t'aider à mieux voire la réalité de ce modèle très américain .... voici quelques sources qui auront je l'espère la chance d'être assez fiable à tes yeux :

Extrait d'un des tomes de la Revue internationale et stratégique ... un texte du Général Alain Taupin, Général de division, Senior Fellow au Centre pour le contrôle démocratique des forces armées (DCAF), Genève :

https://www.cairn.info/revue-internationale-et-strategique-2003-4-page-97.htm

 

Et un petit exemple de personnes ayant été membres de Think Tank avec les informations venant du site de l'Observatoire des Think Tank concernant la RAND Corporation :

Citation

Condoleezza Rice (Administratrice de 1991 à 1997) - Secrétaire d’État aux affaires étrangères (USA)

Donald Rumsfeld (Président du conseil d’administration de 1981 à 1986) - Secrétaire d’Etat à la défense 1975-1977 puis 2001-2006

Walter Mondale : Vice-Président des Etats-Unis de 1977 à 1981 et candidat démocrate à la présidence en 1984

John von Neumann, mathématicien

Samuel Cohen - Inventeur de la bombe à neutrons en 1958

Walter Wriston - Prix Nobel de Physique 1964

Kenneth Arrow - Prix Nobel d’Economie 1972

Herbert Simon - Prix Nobel d’Economie 1978

John Forbes Nash - Mathématicien et Prix Nobel d’Economie 1994

George Dantzig - Mathématicien fondateur de la programmation linéaire

Jean-Louis Gergorin - Vice-Président de la coordination stratégique d’EADS de 2000 à 2006

Pascal Lamy (Président de Rand Europe de 1996 à 1998) - Ancien commissaire européen, directeur de l’OMC depuis 2005

 

Edited by Dany40

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Oui les Think Tank défendent des intérêts particuliers (d'ailleurs souvent plus idéologiques qu'économiques ... Les lobbyistes qui sont plus discrets se charge souvent de cet aspect par d'autres biais ) ... Mais ces structures privées sont aussi la principale source d'expertise technique en terme tactique et stratégique des décideurs US. D'ailleurs ils ont souvent parmi leurs auteurs des militaires en poste ou en retraite travaillant dans le domaine concerné ...

Mouaif.

Je me souviens des papiers sur le LRB du CSBA qui démontraient mathematuement qu'un Bombardier lourd furtif était le moyen cost efficient pour une entrée en premier sur un théâtre par rapport aux autres solutions dont l'usage des MdC.

Le graphique était sans appel  : du vrai PowerPoint et issu d'une étude de la RAND

Sauf que le coût du MdC était étonnamment élevé à l'unité ce qui plombait cette solution MdC + porteur non furtif (et qu'accessoirement je n'ai pas trouvé l'étude la Rand en question)  *

Peu de temps après le projet LRB était adopté comme pierre angulaire du AirSeaBattle

* je chercherais demain matin...:sleep:ZZzz

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Dany40 a dit :

J'ai bien précisé que l'élément intéressant était le tableau précis dont je parlais ... Et je t'invite à lire le paragraphe "Sources" du tableau en question ... Ce qui t'aurait évité de porter des accusations totalement inadéquates sur les sources que je citais ...

Tu peux préciser ce que tu veux, tu essayes de nous prendre pour des imbéciles, un point c'est tout.

Tu nous fais l'apologie du F-35 et de ses futures armes hyper-véloces, armes à énergie dirigées incluses, depuis des pages pour aboutir à la conclusion que la furtivité du F-35 est particulièrement importante pour détruire un 4x4 à 10 km avec un laser dont on ne sait pas encore où trouver l'énergie. Je passe sur tes allusions au BVR, qui ne tiennent évidemment pas la route et que tu laisses adroitement de côté dès lors qu'on te pousse dans les cordes en t'obligeant à produire des arguments un tant soit peu consistants.

Et pendant ce temps, on continue de lire (= perdre son temps) des dizaines de réactions à tes interventions, sans avancer d'un iota. Tu es une incommensurable nuisance.

  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Dany40 a dit :

Cependant ... Je relève que l'article parle d'une sorte d'inviolabilité de la sécurité du vol basse altitude face aux défenses Sol-Air ... L'auteur serait bien inspiré d'écouter le podcast de l'ONERA sur les radars passifs, il saurait que la principale de leur qualité est d'éliminer tous les avantages de camouflage provenant du vol basse altitude ...

Je t'invite à leur transmettre cette recommandation directement.

Pour t'aider, voici les auteurs et leurs pedigrees respectifs. Je suis bien certains qu'ils apprécieront pleinement ces enseignements, eux qui semblent avoir des connaissances un peu limitées sur ce sujet :

"

Maj. Mike “Pako” Benitez is an F-15E Strike Eagle Weapons Systems Officer with over 250 combat missions spanning multiple deployments in the Air Force and Marine Corps. He is a graduate of the U.S. Air Force Weapons School and a former Defense Advanced Research Agency (DARPA) fellow.

Maj. Dave “Ghost” Deptula is an F-22A Instructor Pilot with multiple deployments to the Pacific, European, and Central Command areas of responsibility. He is a graduate of the U.S. Air Force Weapons School, and is currently serving as an Air Force Congressional Legislative Fellow.

"

Je traduis, des fois que :

Maj. Mike “Pako” Benitez est Navigateur Officier Systèmes d'Armes sur F15E Strike Eagle avec plus de 250 missions de combat à son actif lors de multiples déploiements au sein de l'USAF et du Corps des Marines. Il est diplômé de l'US Air Force Weapons School et est un ancien membre de la DARPA.

Maj. Dave “Ghost” Deptula est pilote instructeur sur F22A avec de multiples déploiements dans le Pacifique, en Europe et en Centre de Commandement. Il est diplômé de l'US Air Force Weapons School et est actuellement membre du Congrès législatif de l'Air Force.

Il y a 7 heures, Dany40 a dit :

Même nos forces françaises semblent limiter massivement leurs actions basse altitude en zone à risque ... Le choix de l'utilisation des SCALPS récemment en Syrie interroge sur tout ça :

Mais bien sûr... quel est l'intérêt de pratiquer en permanence des TBA - qui sont par définition des vols à risque, même si on les maitrise depuis longtemps - lorsque l'on a des Scalps à disposition et un environnement suffisamment confortable pour pouvoir les employer sans effort ?

Ah oui : démontrer à Dany40 qu'il faut être au taquet en permanence et qu'il n'est pas question de choisir le type d'engagement de moindre effort en lieu et place de celui de maximum de fatigue pour prouver la justesse de sa doctrine.

Tu m'excuseras s'ils préfèrent l'économie de moyens et d'efforts pour un même résultat en limitant l'usure des matériels, en dépit du risque qu'ils s'attirent de devoir subir tes conclusions foireuses. Ce qui doit les meurtrir, certainement.

Edited by TarpTent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Dany40 a dit :

le militaire voit son champ d'action limité et délimité par le politique

le militaire est je pense doté d'assez de bon sens pour savoir analyser des données tactiques sans avoir besoin de la prudence de ces "émasculés notoires que sont les politiques", tout en sachant que derrière toute joyeuse opération pyrotechnique militaire ce sont les politiques qui doivent toujours remettre de l'ordre et nettoyer la chambre ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, BPCs a dit :

Mouaif.

Je me souviens des papiers sur le LRB du CSBA qui démontraient mathematuement qu'un Bombardier lourd furtif était le moyen cost efficient pour une entrée en premier sur un théâtre par rapport aux autres solutions dont l'usage des MdC.

Le graphique était sans appel  : du vrai PowerPoint et issu d'une étude de la RAND

Sauf que le coût du MdC était étonnamment élevé à l'unité ce qui plombait cette solution MdC + porteur non furtif (et qu'accessoirement je n'ai pas trouvé l'étude la Rand en question)  *

Peu de temps après le projet LRB était adopté comme pierre angulaire du AirSeaBattle

* je chercherais demain matin...:sleep:ZZzz

P50 de ce pdf :

http://www.csbaonline.org/wp-content/uploads/2010/09/2010.09.14-Sustaining-Americas-Strategic-Advantage-in-Long-Range-Strike.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,529
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Rom1_
    Newest Member
    Rom1_
    Joined
  • Forum Statistics

    20,946
    Total Topics
    1,333,356
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries