Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

US Air Force


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

L'armée de l'air américaine a reçu une arme laser à haute énergie qui peut être transportée par des avions sous forme de pods. La nouvelle est tombée aujourd'hui lorsque Lockheed Martin a révélé qu'au moins une des armes, qu'elle a développée, a été livrée à l'armée de l'air pour être testée. Cet effort s'inscrit dans le cadre plus large de plans toujours en cours d'élaboration visant à doter les avions de combat d'armes laser capables d'engager des missiles ennemis, voire d'autres cibles.

Un rapport publié aujourd'hui par Breaking Defense confirme que Lockheed Martin a livré son arme laser à haute énergie LANCE à l'armée de l'air en février de cette année. Dans ce contexte, LANCE signifie "Laser Advancements for Next-generation Compact Environments". Le destinataire de cette nouvelle arme est le Laboratoire de recherche de l'armée de l'air, ou AFRL, qui est chargé de développer et d'intégrer de nouvelles technologies dans les domaines de l'air, de l'espace et du cyberespace.

Tyler Griffin, un cadre de Lockheed, avait précédemment déclaré aux journalistes que le LANCE "est le laser haute énergie le plus petit et le plus léger de sa catégorie de puissance que Lockheed Martin ait construit à ce jour".

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

L'article : https://www.thedrive.com/the-war-zone/first-laser-weapon-for-a-fighter-delivered-to-the-air-force

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 2 weeks later...

Cette fois, c’est officiel : à la suite des tests menés, l’US Air Force vient de contracter avec Starlink le 22 juillet.

Il s’agit d’un petit contrat en soi - 1,92 millions de $ , pour un engagement de service d’1 an - . Même si la qualité et la résilience du réseau sont reconnues comme ayant fait leurs preuves, notamment en Ukraine, c’est aussi le manque de compétiteurs ayant un niveau de maturité similaire qui a poussé l’US Air Force à faire ce choix.

 

Explication donnée par l’US Air Force pour ce choix et cette contractualisation :

« 

L'US Air Force travaillera avec le Starlink de SpaceX pour soutenir les opérations de transport aérien en Europe et en Afrique. 

Le 22 juillet, l'US Air Force a attribué à Starlink un contrat de 1,92 million de dollars. Starlink fournira 12 mois de service du 1er août 2022 au 31 juillet 2023. La direction du service aérien des forces armées américaines s'attend à ce que Starlink fournisse des capacités de débit allant jusqu'à 500 Mbps de vitesse de téléchargement et une connectivité à faible latence. 

 

Sur la base de documents non classifiés de l'US Air Force, Starlink fournira des services fixes et portables. 

Pour les services sur site fixe, la connexion Internet sera attribuée à une cellule Starlink individuelle de 22 km de diamètre. La connexion ne devra fonctionner que dans les limites de la cellule assignée*. 

Les services portables de Starlink seront utilisés là où SpaceX dispose actuellement d'une couverture active. L'US Air Force prévoit d'utiliser les services Starlink pour prendre en charge les communications en mouvement dès que SpaceX aura obtenu sa licence ESIM pour ses terminaux portables. 

 

Dans les documents rendus publics, l'US Air Force indique que Starlink est le seul réseau de satellites en orbite terrestre basse (LEO) qui fournit des services en Europe et en Afrique. Elle souligne aussi spécifiquement la capacité de Starlink à fournir des services portables aux zones de responsabilité de l'EUCOM et de l'AFRICOM. 

L'US Air Force a reconnu que d'autres sociétés sont en concurrence pour établir des réseaux de satellites en orbite terrestre basse (LEO), moyenne (MEO) et géostationnaire (GEO). Toutefois, elle a estimé que Starlink est le réseau de satellites LEO le plus "bien établi", avec plus de 1 350 satellites, par rapport à ses concurrents qui en sont encore à leurs "débuts". Elle a également souligné le soutien de Starlink dans la guerre entre l'Ukraine et la Russie comme preuve de son efficacité. 

"Aucun des fournisseurs actuels d'Internet LEO (Amazon Kuiper, OneWeb, Telesat), à part Starlink, n'est actuellement capable de fournir un quelconque service en Europe et en Afrique. Starlink est également le seul fournisseur de réseau satellitaire LEO qui est actuellement utilisé dans un environnement contesté : L'Ukraine", a noté l'US Air Force.

"Avec les besoins émergents en communication des opérations de l'Ukraine, les besoins en communication à l'intérieur et autour des zones d'Europe de l'Est pour soutenir les opérations de l'Ukraine augmentent quotidiennement. Le temps entre l'appel de solutions durables ne correspond pas aux délais requis pour deux des activités requises. 

"Starlink LEO répond à l'exigence de réduction des temps de traitement et permet d'augmenter les opérations basées sur le théâtre en fonction de l'évolution des besoins et des lieux. Après des recherches approfondies, il s'est avéré que SpaceX-Starlink est le seul fournisseur capable de fournir ce service de communication spécialisé dans les zones d'opération actuelles dans les délais requis", ajoute-t-il.
»


 

*à noter que c’est déjà ainsi que fonctionne le Starlink. Le territoire est maillé, et tout abonné ne peut l’utiliser que dans le carré de maillage d’où il a mis en œuvre l’abonnement souscrit. Actuellement, impossible par exemple de mettre starlink dans un camping-car. Pour la mobilité de la station, homologations en cours au civil notamment pour les bateaux et avions.

Edited by TarpTent
Link to comment
Share on other sites

Apparemment, l'USAF abandonne l'idée d'un programme de remplacement rapide pour les F-16* (et d'une flotte 100% stealth)
(* fichtre, je pensais que c'était censé être le F-35).

https://www.thedrive.com/the-war-zone/air-force-holding-off-developing-new-f-16-replacement-for-now

A la place, ils lancent un programme de modernisation des 600+ F-16 les plus récents (radar AESA, SER, EW, etc).
https://www.thedrive.com/the-war-zone/44525/608-u-s-air-force-f-16s-are-getting-the-types-largest-combined-upgrade-package-ever

Have Glass, le programme de réduction de SER des F-16 depuis 1986 (5m² -> 1.25m²)
https://www.key.aero/article/have-glass-making-f-16-less-observable


Avis personnel :
c'est une mesure prudente, au vu des incertitudes :

  • budgétaires (séquestration budgétaire, coût heure de vol du F-35 ...)
  • des retards de mise au point du F-35
  • géopolitique, conflit prochain avec la chine?
  • techniques, la place des drones vs chasseurs pilotés
Edited by rogue0
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, rogue0 said:

Apparently the USAF is dropping the idea of a rapid replacement program for the F-16s* (and a 100% stealth fleet)
(*damn, I thought that was supposed to be the F-35).

 

 

Ce bluff était si douloureux que je me demandais si quelqu'un allait tomber dans le panneau.  Je ferai l'éloge funèbre : 

cher remplaçant remplaçant du F-16. Tu es mort comme tu as vécu, complètement inexistant.  Quels 18 mois sauvages c'était. 

Bonne nuit, doux prince. 

 

2 hours ago, rogue0 said:

 

Instead, they are launching a modernization program for the 600+ most recent F-16s ( AESA radar , SER , EW, etc).
https://www.thedrive.com/the-war-zone/44525/608-us-air-force-f-16s-are-getting-the-types-largest-combined-upgrade-package-ever

 

Bill Sweetman en parlait déjà en 2011. Ça fait un moment que ça dure :

https://www.thedrive.com/the-war-zone/9247/usaf-to-keep-upgraded-f-16s-till-2048-as-fate-of-f-15c-in-doubt

Avec les dates de production des F-35 allant jusqu'à près de 2040, les F-16 allaient être là pour un certain temps. et les F-15 aussi puisque le F-22 n'a pas réussi à les remplacer. La marine a retiré les derniers F-4 environ 22 ans après avoir mis les F-14 en service. L'USAF a fait voler des A-7 ici jusqu'au milieu des années 1990. 

Ce n'est pas seulement une augmentation de la capacité de combat. Certaines de ces pièces vieillissent et deviennent difficiles à trouver. Les pièces de rechange sont soit disparues, soit peu nombreuses, soit nécessitent des commandes spéciales. L'USMC, qui est probablement le plus grand service de F-35, vient de remplacer le radar de ses F-18 pour les mêmes raisons, et le Canada fait de même. Les F-16 seront en service actif jusque dans les années 2040. Ensuite, ils ne seront plus en service actif "classique" et rempliront diverses autres fonctions (test, formation, agresseur, drone, réserve). 

Une autre raison est la simple "capacité" : l'USAF doit disposer d'un certain nombre d'escadrons et de chasseurs. L'achat de 50 F-35 par an pour remplacer 900 F-16 va prendre un certain temps et, dans l'intervalle, ils doivent être fonctionnels et efficaces au combat. La garde nationale et les réserves doivent être dotées de missions de "défense du territoire" qui ne nécessiteraient probablement pas d'avions furtifs et qui portent davantage sur l'interception d'avions détournés ou d'autres avions civils potentiellement hostiles. 

Un dernier point, en se rappelant que le mème de remplacement remplacement des F-16 est apparu avant l'effondrement de l'Afghanistan, et avant que la Russie n'envahisse l'Ukraine. Je pense (mais je ne peux pas le confirmer) que l'USAF voulait avoir un avion "bas de gamme" pour les zones et les conflits comme l'Afghanistan. Avec un peu de chance, ce type de conflit est derrière nous mais je crois que c'était dans l'esprit du remplacement remplacement du F-16. 

Je sais que j'ai l'air d'un disque rayé, mais tout ce que fait l'USAF n'est pas une grande partie d'échecs avec le F-35, le feuilleton favori de tout le monde "le feront-ils ? le feront-ils pas ?" pour les nerds de l'aviation.

Non pas qu'il y ait quelque chose de mal à cela. 

Dans ce cas, il s'agit de savoir si vous voulez avoir des F-16 fonctionnels à l'avenir, et puisque la réponse est "oui", nous devrions les moderniser pour qu'ils durent plus de 5 à 10 ans. 

 

 

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

l'USAF veut réinvestir la guerre électronique ...

La fin du fin de ce lien c'est qu'il vient de f-16.net. Et là-bas ils ne savait pas quoi en faire alors ils l'ont mis dans le fil Rafale ....

https://www.defensenews.com/electronic-warfare/2022/09/21/air-force-assembling-electronic-warfare-sprint-to-fix-deficiencies/

L'armée de l'air met en place un " sprint " de guerre électronique pour remédier aux déficiences
Par Colin Demarest
 Mercredi 21 septembre

Des équipes au sol mettent un B-1B Lancer en position dans l'installation anéchoïque de Benefield sur la base aérienne d'Edwards, en Californie, en mai 2021. (1er Lt. Christine Saunders/U.S. Air Force)
NATIONAL HARBOR, Maryland - L'armée de l'air américaine intensifie ses efforts pour améliorer les capacités du spectre électromagnétique qui sont " loin d'être " là où elles devraient être, selon le lieutenant-général Leah Lauderback.

La chef d'état-major adjointe pour les opérations de renseignement, de surveillance, de reconnaissance et les effets cybernétiques a déclaré à la conférence Air, Space and Cyber de l'Air Force Association que le service est prêt à répondre aux questions sur les besoins et les flux de financement.

"Nous ne faisons que commencer le sprint", a-t-elle déclaré le 20 septembre. "C'est avec la communauté des acquisitions, c'est avec la communauté opérationnelle".

La guerre moderne repose sur le spectre électromagnétique, que les militaires exploitent pour les communications, la connaissance de la situation et même le guidage des armes. La concurrence sur le spectre devrait être vive dans un conflit impliquant les États-Unis, la Chine ou la Russie.

L'entreprise de l'armée de l'air pourrait finalement déboucher sur ce que l'on appelle un impératif opérationnel, c'est-à-dire une priorité du service marquée par une concentration et un investissement intenses. En mars, le secrétaire d'État à l'armée de l'air, Frank Kendall, a énoncé sept impératifs, dont la poursuite du système avancé de gestion du combat et une meilleure compréhension de la résilience des bases, du soutien et des communications dans des environnements contestés.

L'armée de l'air pourrait installer un chaton en colère dans les avions pour obtenir un avantage en matière de guerre électronique.
"Il se peut que cela devienne un autre impératif opérationnel dans un an, ou quelque chose de ce genre ", a déclaré M. Lauderback mardi. "Mais c'est quelque chose sur lequel nous n'avons pas du tout de banc profond".

Le chef d'état-major de l'armée de l'air, le général CQ Brown, a déclaré que le service a été "endormi au volant" pendant des décennies dans les opérations électromagnétiques. Les adversaires ont remarqué à quel point le spectre est critique pour les forces américaines et ont cherché des méthodes sophistiquées pour le nier, le brouiller et l'usurper.

Selon M. Brown, l'année dernière, tirer pleinement parti du spectre et des ressources connexes permettrait d'économiser de l'argent tout en obtenant des résultats. L'été dernier, l'armée de l'air a activé la 350th Spectrum Warfare Wing, une entité inédite conçue pour optimiser les capacités électromagnétiques et fournir une expertise en matière de maintenance, d'opérations et de techniques.

"À certains égards, un électron est beaucoup moins cher qu'un missile très coûteux", a déclaré M. Brown à l'époque.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  • Thanks 1
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, DEFA550 a dit :

Nos copains d'outre-Atlantique commencent à comprendre que la technologie ne remplace pas l'intelligence.

Mais ont-ils commencé à comprendre qu'un Tonneau des Danaïdes ne se remplit jamais, même avec tous les dollars du monde ? :biggrin:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Obelix38 a dit :

Mais ont-ils commencé à comprendre qu'un Tonneau des Danaïdes ne se remplit jamais, même avec tous les dollars du monde ? :biggrin:

Je ne pense pas que ce genre d'analyse puisse occuper leur espace cognitif. :rolleyes::biggrin:

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, DEFA550 a dit :

Ne t'emballes pas trop. Déjà dans les années 90 on savait adapter nos contre-mesures à la menace. Ce n'est pas une question de matériel, c'est d'abord une question de culture.

Je pense que l'USAF le sait depuis un moment ça non?

Il y a 13 heures, DEFA550 a dit :

Nos copains d'outre-Atlantique commencent à comprendre que la technologie ne remplace pas l'intelligence.

Là c'est de la méchanceté gratuite.

Je cherche juste à entrevoir ce qu'il y a de révolutionnaire dans les faits rapportés, et vu la façon dont ils en parlent, je n'ai pas pu m'empêcher de faire le parallèle.

Link to comment
Share on other sites

https://www.defensenews.com/air/2022/09/23/fighter-fleet-is-strained-and-bill-is-coming-due-acc-chief-says/

2 hours ago, Patrick said:

I think the USAF has known that for a while, right?

 

Oui. Je ne veux pas interrompre les célébrations internes et les congratulations mutuelles, mais de nombreuses compétences de la guerre froide ont été mises en veilleuse après le 11 septembre. Ceci les ramène au premier plan, comme beaucoup de "vieilles méthodes" qui sont redécouvertes depuis la terre d'il y a longtemps dans une galaxie lointaine, également connue sous le nom des années 1980. La Chine "A2AD" avec laquelle les États-Unis travaillent depuis plus d'une décennie maintenant. 

L'accent mis sur le spectre électronique ne se limite pas aux avions, mais inclut la construction de réseaux de combat durables et leur protection. C'est également la clé de l'obtention du F-35, qui est considéré comme un atout de guerre électronique. Une grande partie de la guerre du spectre concernera les "plates-formes héritées", c'est-à-dire les anciens chasseurs qui ne disposent pas d'un système de brouillage intégré typique et qui dépendent de divers "correctifs" et "aides" qui, espérons-le, nécessiteront moins d'aide. 

Vous pouvez plaisanter autant que vous voulez sur le fait que les États-Unis ont découvert le SPECTRA, mais cela réduira le chiffre d'affaires si les États-Unis peuvent offrir "SPECTRA in a pod" :biggrin: ou le réadapter comme vous l'avez mentionné.

L'approche, la doctrine et la tactique de l'USAF sont différentes de celles des Français, et même de celles de la NAVAIR. Je ne parlerai pas des détails pour des raisons évidentes. 

Il y a beaucoup de pièces mobiles et l'USAF a compris que ces pièces devaient être réunies et travailler plus étroitement, car elles étaient auparavant dispersées et ne se coordonnaient pas aussi bien qu'elles le pourraient. 

Malgré certaines affirmations, les Etats-Unis ne disposent pas d'un budget infini (bien que le budget puisse changer bientôt), aussi bon que soit l'A-10. L'obsession de l'A-10 et la détermination à le garder à tout prix est l'un de ces "points de décision" : l'A-10 n'est pas exactement un atout de guerre électronique. L'USAF veut se séparer de choses comme les A-10 parce qu'ils ne peuvent pas vraiment suivre le rythme des grands chiens, mais ils ne sont pas autorisés à retirer les A-10 ou à les réorganiser. On ne peut pas toujours avoir le beurre et l'argent du beurre. Et c'est le point que l'USAF a essayé de faire valoir à plusieurs reprises. Ils ne sont pas vraiment autorisés à "évoluer" parce que BRRRT 

Il ne s'agit pas d'une question d'ignorance totale des USA en matière de guerre électronique, bien que nos têtes soient vides et nos oreilles remplies de billets de banque. 

 

 

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Ronfly a dit :

Quant tu as un budget de 200 mds de $ pour ton armée de l'air, tu as pas forcément besoin de systèmes D... alors que nous, c'est pas la même. Y a pas le choix.

Sauf que la debrouillardise tu en as toujours besoin. En temps de guerre il faut s'adapter vite, que tu sois riche ou pauvre 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, clem200 a dit :

Sauf que la debrouillardise tu en as toujours besoin. En temps de guerre il faut s'adapter vite, que tu sois riche ou pauvre 

Il est vrai que le système D a toujours existé. Dans les grands conflits et les grandes armées, on les a utilisé régulièrement. Mais il me semble que les moyens importants notamment financiers mais aussi en production massive et capacité logistique permettent de limiter nettement son utilisation. Je me souviens de récits sur l'Afghanistan par exemple où les US sont arrivés avec des équipements derniers cri et des moyens colossaux amenés continuellement par des nuées de C5/C17/C130 et dans le même temps l'armée française avec des gars faisant avec les moyens du bord pour s'installer, s'équiper au mieux et devant être "innovants" dans certains domaines pour pouvoir faire leur taf. Bien entendu, nous n'avons pas les mêmes dimensions en capacités entre les US et nous. Mais nos sous investissements chroniques ont, contrairement à d'autres, largement obligé à utiliser le système D massivement (prélèvements, conception locale, entraide, RDC, ...) pour pouvoir réaliser les missions.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Ronfly a dit :

Quant tu as un budget de 200 mds de $ pour ton armée de l'air, tu as pas forcément besoin de systèmes D... alors que nous, c'est pas la même. Y a pas le choix.

C'est l'histoire d'un C-130 USAF qui a explosé des pneus à l'atterrissage. Le bouzin encombre le taxiway parce que ses occupants se sont arrêtés là en attendant de réparer.

Voilà t-y pas les types toquer aux portes des hangars, une liasse à la main, en quête d'une paire de roues. Pourquoi ? Parce que remorquer leur tagazou vers un parking, c'est niet. Leur prêter des roues pour qu'ils dégagent le taxiway, c'est niet. Il fallait leur VENDRE des roues pour qu'ils puissent repartir, après quelques heures d'emmerdements pour le reste de la plateforme.

Voilà ce que c'est, l'absence de système D : Une solution coûteuse qui emmerde tout le monde.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,812
    Total Members
    1,550
    Most Online
    GOUPIL
    Newest Member
    GOUPIL
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...