Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Il y a 1 heure, Nemo123 a dit :

Juste pour rendre compte de l'évolution du rapport : https://www.oryxspioenkop.com/2020/09/the-fight-for-nagorno-karabakh.html?m=1

Côté Arménien, on en est à ~250 morts (compte que j'ai vu passer hier de mémoire, à confirmer) + 120 véhicules divers KO dont ~ 40 T-72.

Côté Azéri, on ne communique pas sur le nombre de morts mais 21 MBT KO ont été documentés (dont 2 T-90). Concernant les drones, on serait à 8 KO divers + 1 Orbiter 1K + 2 Harop (donc pas abattus).

Je me lance dans un calcul un peu scabreux que je vous invite à corriger selon vos connaissances techniques les miennes sur les drones sont assez faibles.

Donc 120 véhicules détruits en 8 jours, vu que ce blog ne documente que sur vidéos et images recoupées et que le MOD azéri (pour le suivre) publient essentiellement des vidéos de ses drones.

En pondérant pas mal on pourrait dire  100 détruits/endommagés par drones , soit 12 par jour (arrondi inférieur).

Si on considère que toutes les frappes de drones ne font pas mouche et que seuls les HIT sont publiés.

Qu'un TB-2 transporte deux munitions en mission de combat (ya des images de publicité avec 4, mais je doute qu'en opération ils en mettent autant)

Qu'un Drone de combat fasse une sortie de combat jour (!?!)

Qu'il y a les drones de combat, ceux d'observation et les kamikazes.

Qu'il y a eu 10 drones abattus/confirmés (selon ce blog)

Combien en moyenne de drones en vol par jour selon vous?

 

Sinon une image d'un camion azéri de drones.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, kalligator a dit :

Depuis l'époque ou je calculait la vitesse de remplissage d'une baignoire trouée j'ai un peu perdu la main, je dirais "une bonne chiée"

Moi, quand ma baignoire s'est trouée, elle s'est vidée... Comme fait la tienne pour se remplir ? :blink:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, kalligator a dit :

Depuis l'époque ou je calculait la vitesse de remplissage d'une baignoire trouée j'ai un peu perdu la main, je dirais "une bonne chiée"

Très jolie ton avatar snipeuse

Oui c'est un peu un exercice de Matheux à se casser la gueule. Mais sans être totalement délirant, je dirai entre 10 et 15 drones de combats/kamikazes jour minimum et au moins 5 de surveillance. 

Je me souviens d'une vidéo de HIT ou un drone de surveillance est passé dans l'objectif du drone de combat au moment de la frappe, à se demander si ils évoluent pas en tandem reconnaissance/bombardement, voire désignation/bombardement.

La variable qui est pénible c'est le taux de disponibilité des appareils, le roulement vol/maintenance.

Ca représente quand même pas mal de cellules de pilotage, et ca fait sens de croire qu'il y ait des opérateurs turcs sur zone en renfort des azéris.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Akhilleus a dit :

Le Bayaktar n'est même pas officiellement à l'ORbat Azeris. Or il est largement utilisé. De là à additionner deux plus deux ....

Ça c'est déjà plus simple comme calcul :smile:

Et surtout il n'y a pas trop de variables inconnues à estimer au doigt mouillé

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, loki said:

Par contre, deployer de tels systèmes sur une zone où opèrent des drones ennemis, c'est chaud ( c'est plutôt voyant comme système d'armes )

Il peuvent etre en arriere du front ...

---

Quote

Azerbaijani Defense Ministry reports Armenian shelling of Agjabedi city in Karabakh

Quote

Currently, the Armenian armed forces are shelling the city of Beylagan.

Quote

Azerbaijani artillery targeting substation in central Khankedi/Stepanakert

L'Arménie reconnaît avoir perdu du terrain face aux assauts de l’Azerbaïdjan ... mais explique que c'est un replis stratégique.

Link to comment
Share on other sites

Trognon ton "attaque" de coincoin sur le chat ça me rappelle une cérémonie militaire sur l'île de Brissago au Tessin :

Imagine tous les futurs caporaux en ligne, impeccable dans l'attente de leur brevet, en face quelques galonnés en train de faire leur discours :

voilà qu'arrive entre les deux une cane avec ses 4 ou 5 cannetons qui passent tranquillos, on avait beaucoup de mal à garder le sérieux.

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

On parle beaucoup ici du soutien de la Turquie à l’Azerbaïdjan, comme si ça allait juste de soi, parce que.
Sauf que la Turquie se fiche quand même royalement du Haut Karabakh (à une exception près à mon avis, que personne n’a encore abordé il me semble).

 

À y regarder de plus près, j’ai personnellement trouvé 3 vraies raisons qui expliquent cette position, et qui la rendent compréhensible à différents niveaux :

- Accroître sa présence régionale et se repositionner comme un acteur majeur susceptible d’influence et interlocuteur valable.
Son jeu en Irak, en Syrie et en Libye avait les mêmes enjeux, mais cela n’a pas vraiment fonctionné.
Avec l’Azerbaïdjan, il se retrouve en position de « grand frère » et puissance capable d’influer sur un cours militaire et d’éventuelles négociations de paix.
Évidemment, ce soutien politique et matériel permet également de renforcer encore le lien avec l’Azerbaïdjan, ce qui pourrait être utile en cas de conflit moins larvé entre la Turquie et la Russie. Ce qui permettrait d’ouvrir un nouveau front au besoin (direct ou pour mener des actions terroristes sous couverture).

 

- Rouvrir à la Turquie la route frontière d’avec l’Iran : depuis la frontière turque, la Turquie n’a aucun moyen de ralier par la route l’Azerbaïdjan depuis le Nakitchevan. Or cette route sud (route E002) servant de frontière avec l’Iran pour une bonne part est la seule voie permettant l’accès direct à la Mer Caspienne pour la Turquie, et le développement d’un commerce via la route avec l’Azerbaïdjan.
C’est pour moi le seul réel intérêt géographique d’un Haut-Karabagh revenu dans le giron azerbaïdjanais pour la Turquie.

 

- Pousser l’Arménie à mettre un genou à terre. La politique hostile de l’Arménie vis-à-vis de la Turquie et le fait que depuis les accords de Zurich en 2009, les relations ne se soient pas normalisées incitent forcément la Turquie à la mettre en difficulté pour la « punir ».

«Le 11 mai 2018, le Premier ministre turc Binali Yıldırım déclare « Si l'Arménie renonce à la politique hostile qu'elle mène depuis plusieurs années contre la Turquie, si elle change son approche négative au sujet des frontières et de l'intégrité territoriale de la Turquie et qu'elle veut ouvrir une nouvelle page, nous y répondrons en examinant les détails », après que le Premier ministre arménien Nikol Pachinian, arrivé au pouvoir après la révolution arménienne de 2018 qui a mené à la démission de Serge Sarkissian, avait évoqué une normalisation des relations entre les deux pays sans condition préalable.» (Wikipedia).

En clair, la Turquie veut une Arménie défaite et « corrigée », pour pouvoir normaliser ses relations par la force et ainsi pouvoir présenter celle-ci comme une victoire d’Erdogan. La question de la reconnaissance du génocide arménien leur est restée en travers de la gorge, et ça ne correspond pas du tout à l’image qu’Erdogan veut donner en politique intérieure de la Turquie forte, respectée et même crainte. Là, l’Arménie lui résiste depuis trop longtemps, et il pourrait même considérer qu’elle le nargue à dessein et lui manque de respect.

Une bonne façon de lui rappeler combien l’attitude de l’Arménie l’irrite, et qu’il a les moyens de la faire plier.


 

Une quatrième, mineure, peut également être avancée, mais, c’est plus une question d’opportunité du fait de moyens excédentaires disponibles - l’occasion faisant le larron, ce qui n’explique pas le pourquoi, mais plutôt le pourquoi précisément maintenant - :

- Occuper ses mercenaires : certes, ça peut paraître bizarre dit comme ça, mais ses avancées stoppées en Syrie comme en Libye laissent la Turquie avec des mercenaires sur les bras. Leur trouver un nouveau terrain de jeu, c’est toujours une bonne façon de les employer... et comme ils sont disponibles, cela rend d’autant plus faisable toute intervention militaire.

Edited by TarpTent
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, TarpTent a dit :

- Occuper ses mercenaires : certes, ça peut paraître bizarre dit comme ça, mais ses avancées stoppées en Syrie comme en Libye laissent la Turquie avec des mercenaires sur les bras. Leur trouver un nouveau terrain de jeu, c’est toujours une bonne façon de les employer... et comme ils sont disponibles, cela rend d’autant plus faisable toute intervention militaire.

Charles V le Sage et Bertrand du Guesclin approuvent cette idée :tongue::

https://fr.wikipedia.org/wiki/Première_guerre_civile_de_Castille

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grandes_compagnies

Edited by Benoitleg
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Si on met la pression partout ou Erdogan a foutu le bordel (Syrie Lybie Méditerranée) ses mercenaires vont être très occupé voire débordé. C'est ce qu'on disait avec Ciders sur le fil "après Khadafi..."

Edited by kalligator
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, TarpTent a dit :

- Rouvrir à la Turquie la route frontière d’avec l’Iran : depuis la frontière turque, la Turquie n’a aucun moyen de ralier par la route l’Azerbaïdjan depuis le Nakitchevan. Or cette route sud (route E002) servant de frontière avec l’Iran pour une bonne part est la seule voie permettant l’accès direct à la Mer Caspienne pour la Turquie, et le développement d’un commerce via la route avec l’Azerbaïdjan.
C’est pour moi le seul réel intérêt géographique d’un Haut-Karabagh revenu dans le giron azerbaïdjanais pour la Turquie.

 

je ne vois pas trop bien ce que tu veux dire par ca, même si l'azerbaidjan recupere la totalité de ses territoires, l'Arménie va quand même garder le controle sur cette route dans la partie qui traverse son territoire

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, metkow a dit :

je ne vois pas trop bien ce que tu veux dire par ca, même si l'azerbaidjan recupere la totalité de ses territoires, l'Arménie va quand même garder le controle sur cette route dans la partie qui traverse son territoire


En regardant de plus près, je me suis effectivement trompé, l’Arménie arrive jusqu’aux frontières iraniennes. Je voyais cette partie-là comme faisant partie du Haut-Karabagh.. Donc route E002 en territoire arménien au sud entre Kotam et Bartaz.
Ça donnerait donc un objectif militaire turquo-azerbaïdjanais en commun, à ce moment-là, autour d’Agarak. Et le Haut-Karabagh n’est absolument d’aucun intérêt pour la Turquie du coup, il ne reste donc que 2 points d’explication au lieu de 3.

 

Edited by TarpTent
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, TarpTent a dit :

 

Justement non, elle ne passe pas par l’Arménie pour le tronçon qui nous intéresse.
 

La Turquie, par Aralik et l’E99 rentre directement au Nakitchevan et le court tronçon M7 l’amène sur la E002 (qui s’appelle aussi alors M7 localement d’ailleurs jusqu’à la capitale, puis M8 ensuite) à ce moment-là entièrement au Nakitchevan, puis longeant toute la frontière iranienne à partir de Kotam jusqu’à Mincivan puis Sabirabad.
 

 

La Turquie a déjà accès à cette route, et elle en a une autre passant par l'Iran.

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, metkow a dit :

je ne vois pas trop bien ce que tu veux dire par ca, même si l'azerbaidjan recupere la totalité de ses territoires, l'Arménie va quand même garder le controle sur cette route dans la partie qui traverse son territoire

Sachant que si la guerre devait s'étendre sur territoire de l'Arménie, il y a de fortes chances que cela déclenche une intervention étrangère (Russe, Américaine ou Européenne), plus facile à légitimer qu'une intervention immédiate.

Il ne faut pas oublié que, du point de vue international, le conflit  du Haut Karabakh se déroule exclusivement sur le territoire Azeris entre l'armée régulière et des rebelles. Difficile pour un état étranger d'intervenir dans ces conditions.

Toutefois, ce n'est une question de temps avant que l'Arménie et l'Azerbaïdjan ne rentrent officiellement en guerre: le conflit est en train de s'étendre hors du haut Karabakh...

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Salverius a dit :

Toutefois, ce n'est une question de temps avant que l'Arménie et l'Azerbaïdjan ne rentrent officiellement en guerre: le conflit est en train de s'étendre hors du haut Karabakh...

Pas certain que cela se produise les deux camps ont l'air de freiner pour éviter que cela se produise. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, nemo a dit :

La Turquie a déjà accès à cette route, et elle en a une autre passant par l'Iran.

Tu as répondu trop vite, j’ai entre-temps corrigé mon erreur de géographie dans ma réponse à Metkow. Bref, il a raison.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, nemo a dit :

Pas certain que cela se produise les deux camps ont l'air de freiner pour éviter que cela se produise. 

Tu m'étonnes!

Les Arméniens craignent une invasion Turque.

Les Azéris craignent une intervention Russe ou Européenne, voir Iranienne.

Toutefois, je ne pense pas que "la fiction juridique" dans laquelle se déroule cette guerre dure très longtemps.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Meumeu
    Newest Member
    Meumeu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...