Scarabé

Embarcation fluviale de l'armée de terre et de la gendarmerie

Recommended Posts

Il y a 19 heures, Scarabé a dit :

 

 

Pour l'instant les FS terre se retrouve avec 3 VNI et 3 ECF 

Et les FS Mer ont 15 ECUME

  

 

 

 

Il va falloir aussi remplacer la dizaine d' ETRACO pour FORFUSCO.

La ministre des Armées annonce une nouvelle commande https://www.letelegramme.fr/economie/ufast-la-ministre-des-armees-annonce-une-nouvelle-commande-19-04-2019-12263612.php?share_auth=8c0a937a1a29a2c65f67086de158a0a6

Edited by Philippe Top-Force

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 4/20/2019 at 12:50 AM, g4lly said:

Qu'ont ils de silencieux ??? ce sont des vulgaires hors-bord non? On voit des Evinrude sur la photo ...

En fait les images ne rendent pas compte de la réalité.

Quote

Du type RIB 9.40 SF-WJ, le Squale est une embarcation dont la coque en composite est réalisée en infusion. Elle est équipée d’une défense gonflée sur laquelle est appliqué un revêtement polyuréthane anti abrasion et anti crevaison. Très robuste, l’ensemble doit pouvoir le cas échéant résister à des tirs adverses. 

Avec une longueur hors tout de 9.95 mètres pour une masse d’environ 5 tonnes, il présente un tirant d’eau de seulement 70 centimètres en charge, ce qui lui permet d’évoluer en eaux très peu profondes. Très manoeuvrant, cet engin est capable de filer à plus de 40 nœuds grâce à une propulsion inboard composée de deux moteurs de 350 cv chacun et deux hydrojets. L’autonomie est importante, puisqu’elle atteint au moins 200 milles à 30 nœuds. Une attention toute particulière a été apportée au niveau sonore du bateau, qui est dit-on extrêmement silencieux, condition impérative pour assurer la discrétion requise par les missions qui lui sont dévolues.

Hélitreuillable, aéro-transportable et aéro-largable, le Squale offre une capacité d’emport de 1.8 tonne, soit jusqu’à 15 commandos équipés dont 5 membres d’équipage (3 servants d'armes, 1 pilote, 1 chef de raid et/ou chef d'embarcation) et 300 kilos de matériel. L’armement comprend une mitrailleuse lourde de 12.7mm et deux de 7.62mm, avec la possibilité de pouvoir ultérieurement intégrer des missiles légers (on peut penser par exemple au MMP testé avec succès sur les ECUME des commandos marine).

 

https://www.meretmarine.com/fr/content/squale-le-nouveau-vecteur-dinfiltration-du-13eme-rdp

59.jpg?itok=-3ix5fd2

53_0.jpg?itok=RyRNhbN6

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai vu que l' armée de terre à acheter 120 Kayaks pour l'entrainement qui sont repartit dans plusieurs Régiments et notamment à la 6 et la 9  

 59914230_2431549773530223_70580598206952

 

59818604_2431549896863544_77192025147336

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/06/2019 à 19:28, Scarabé a dit :

J'ai vu que l' armée de terre à acheter 120 Kayaks pour l'entrainement qui sont repartit dans plusieurs Régiments et notamment à la 6 et la 9  

 59914230_2431549773530223_70580598206952

 

59818604_2431549896863544_77192025147336

 

Je ne vois pas apparaître les photos Scarabé, est-ce ceux-là

D8n0lKcWsAA5Z01.jpg

D8n0lLTX4AAz_Q9.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Philippe Top-Force a dit :

Je ne vois pas apparaître les photos Scarabé, est-ce ceux-là

D8n0lKcWsAA5Z01.jpg

D8n0lLTX4AAz_Q9.jpg

Non ça c'est les pirogues pour la Guyane mais c’était un autre lot elles peuvent ce plier pour êtres trimbalés dans un sac sur l'avant d'un Quad

   La j'ai inséré les images tu les vois mieux  

59914230_2431549773530223_70580598206952  

 

59818604_2431549896863544_77192025147336

 

 

Edited by Scarabé

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Philippe Top-Force a dit :

Bon article de Florent @floflo7886 sur le bureau d'étude et le concepteur de l'EFC/Styx. Vie et mort d’une PME innovante de la BITD française - Pirenn SAS https://mars-attaque.blogspot.com/2019/09/mme-innovation-pirennsas-embarcation-forces-speciales-agence-defense-armees-fluvilae-combat.html

Il y a quelques passages savoureux :rolleyes:  genre

"D'autres blocages induits par des enjeux extérieurs au sujet principal ont aussi été rencontrés : rivalités entre composantes sur les périmètres respectifs des uns et des autres (retour de débats de la guerre d’Indochine autour de la « Marine kaki »), interrogations générées par une acquisition hors DGA et piloté par la Section technique de l'armée de Terre (STAT), etc." 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/09/2019 à 13:35, Fusilier a dit :

Il y a quelques passages savoureux :rolleyes:  genre

"D'autres blocages induits par des enjeux extérieurs au sujet principal ont aussi été rencontrés : rivalités entre composantes sur les périmètres respectifs des uns et des autres (retour de débats de la guerre d’Indochine autour de la « Marine kaki »), interrogations générées par une acquisition hors DGA et piloté par la Section technique de l'armée de Terre (STAT), etc." 

Il faut réussir à dire certaines choses de manière élégante ;) pas toujours simple...

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, floflo7886 a dit :

Il faut réussir à dire certaines choses de manière élégante ;) pas toujours simple...

Je suis convaincu que, contrairement aux discours lénifiants, l'interarmées est loin d'être un "long fleuve tranquille"  :rolleyes:

Nb j'ignorais qu'il eut un débat sur la "marine kaki"  

 

Edited by Fusilier

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Fusilier a dit :

Nb j'ignorais qu'il eut un débat sur la "marine kaki"  

Cela veut dire quoi du "combat littoral" ? Quelle bande ? Est-ce que si certains ont des bateaux cela ne veut pas dire qu'ils ont des prétentions carrément dans le CTM ? Etc.

Des débats parfois de coupage de cheveux en 4...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, floflo7886 a dit :

Cela veut dire quoi du "combat littoral" ? Quelle bande ? Est-ce que si certains ont des bateaux cela ne veut pas dire qu'ils ont des prétentions carrément dans le CTM ? Etc.

Des débats parfois de coupage de cheveux en 4...

En principe les choses sont claires, la mer à la Marine les eaux intérieures à l'AdT... Mais, comme disait un ami de l'AdA et coforumeur AD,  l'AdT sont forts dans  la tactique du coucou... :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Fusilier a dit :

En principe les choses sont claires, la mer à la Marine les eaux intérieures à l'AdT... Mais, comme disait un ami de l'AdA et coforumeur AD,  l'AdT sont forts dans  la tactique du coucou... :rolleyes:

Quand on sait nager on peut nager dans l'eau salée et dans l'eau douce. Et les marins les terriers les aviateurs des FS savent tous très bien nager.  :happy:

Mais je rappel quand même que 95% des missions son à terre. 

Mais c'est vrai que les commandos marines et les fusiliers sont plus aptes à se projeter de la mer vers la terre ou depuis  n'importe quelle supports flottants. Parce qu'ils sont marins à la base et par définitions ils utilisent le même langage que les autres marins et ne seront jamais perdu dans un navire. Alors qu'un biffin qui monte sur un BPC sera toujours un peu pataud. Et quand il faut le faire débarquer tout en le gardant en forme pour qu''il puise accomplir sa mission à terre ce n''est pas évident . 

 

Un exemple de fantassins pataud

La marine leur avait dit de fixer les boudins de flottabilité  des VHM avant de les faire monter à bord ils ont dit non on a l'habitue de les sortir du camion qui les transportent au dernier moment et de les fixer à nos VHM juste avant la mission. Mais bon ça c'est bon pour allez patauger dans la zone d'entrainement marécageuses  de l'embouchure du Reyran et de l'Argens à Fréjus. La sa ce passe bien pas de problème 

Mais quand il faut les porter entre les engins et dans les coursives pour aller les monter sur des VHM dans un EDAR qui c'est enradier dans un BPC c'est pas la même histoire :bloblaugh: 

Bon remarquer maintenant ils savent   

20131012111243_1269362_598515483523074_9

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@floflo7886  La "marine kaki" ça vient de loin :biggrin: :  la flottille Marine du fleuve Niger  https://www.colsbleus.fr/articles/6459

Le 30/09/2019 à 21:21, Scarabé a dit :

Quand on sait nager on peut nager dans l'eau salée et dans l'eau douce. Et les marins les terriers les aviateurs des FS savent tous très bien nager.

Je ne doute pas des capacités aquatiques des uns ou des autres.  Mais, ce n'est pas le pb abordé  dans l'article, où il est question de périmètres respectifs réglés par des subtiles équilibres...:rolleyes: 

Puis, il me semble que ce n'est pas qu'un pb de FS, les faire patrouiller sur un fleuve ça serait un peu du gaspillage.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/09/2019 à 11:49, floflo7886 a dit :

 Est-ce que si certains ont des bateaux cela ne veut pas dire qu'ils ont des prétentions carrément dans le CTM ? Etc.

 

3e Régiment étranger d'infanterie

Article du 8 mars ·2019 

Le GTMF : une particularité du 3e Étranger.

Indispensable au régiment pour remplir ses missions en milieu maritime et fluvial, le Groupe de Transbordement Maritime et Fluvial (GTMF) contribue pleinement aux opérations assurant d’une part le transport des légionnaires sur les criques et lacs et, d’autre part, la sûreté des abords du CSG.

L’équipage du Chaland de Transport Maritime (CTM) « Anne-Marie », bâtiment emblématique du milieu amphibie, est constitué de légionnaires et assure le ravitaillement des Îles du Salut et plus particulièrement, de l’Île Saint-Joseph, centre de repos du régiment.

Avec plus de 500 heures de navigation, son utilité n’est plus à démontrer et l’équipage attend impatiemment le CTM NG.

53603262_2281334941955103_47177453180645

 

53285488_2281334981955099_59195299139787

 

Sauf que la marine ne veut pas donner un CTM NG à la Legion et comme à Mayottte le CTM NG sera a la Marine et travaillera au profil des légionnaire.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Scarabé a dit :

Sauf que la marine ne veut pas donner un CTM NG à la Legion et comme à Mayottte le CTM NG sera a la Marine et travaillera au profil des légionnaire.  

 Après tout c'est logique,  déjà c'est le SSF  qui assure l'entretien et le soutien des barques de l'AdT (et en Guyane ça doit être tous les engins , moteurs hors etc) et pourquoi le budget Marine devrait-il financer du matos AdT...  Puis ce chaland légion doit dater d'une autre époque, d'avant le transfert des CTM (du 519) à la Marine.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Fusilier a dit :

@floflo7886  La "marine kaki" ça vient de loin :biggrin: :  la flottille Marine du fleuve Niger  https://www.colsbleus.fr/articles/6459

Je ne doute pas des capacités aquatiques des uns ou des autres.  Mais, ce n'est pas le pb abordé  dans l'article, où il est question de périmètres respectifs réglés par des subtiles équilibres...:rolleyes: 

Puis, il me semble que ce n'est pas qu'un pb de FS, les faire patrouiller sur un fleuve ça serait un peu du gaspillage.  

Merci pour le lien.

Et en effet, il ne s'agira pas de les faire patrouiller, ce sont des FS (d'où vers la fin les développements sur les expérimentations côté forces conventionnelles notamment du Génie)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, floflo7886 a dit :

Merci pour le lien.

Et en effet, il ne s'agira pas de les faire patrouiller, ce sont des FS (d'où vers la fin les développements sur les expérimentations côté forces conventionnelles notamment du Génie)

Avec plaisir  :biggrin:

Si tu veux mon avis, chaque fois qu'il y a eu des trucs séreux dans le domaine , c'est la MN qui s'y est collée; en plus à une époque, avec l'IM au sein du Ministère de la Marine, il y avait des moyens; presque tous les officiers avec des grades "terre", qui sont cités dans l'article sur le Niger (outre les marins) sont de l'IM et plus particulièrement de l'Artillerie de Marine.  Mais, la Marine a aussi une "responsabilité historique", après les conflits elle se dépêche de démonter les unités et rapatrier les marins dans la flotte. 

Mon hypothèse est que la Marine est "traumatisée", méfiante,   par l'histoire de ses unités de fusiliers piquées par les terriens (sans parler du transfert de l'IM en 1900 ou de la GenMar vers 1970 / 1971) les exemples sont nombreux au cours de l'histoire ou d'unités de fusiliers / IM  ont été absorbées par la Guerre.  L'état de l'amphibie en France n'est pas sans rapport  avec ceci. 

Edited by Fusilier
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui seraient intéressés par ces histoires fluviales, voici quelques liens historiques 

Les canonnières fluviales dans la guerre de 14 /18  

http://ecole.nav.traditions.free.fr/pdf/canonniers.pdf

La flottille du Niger  (il  y a eu aussi une flottille sur le fleuve Sénégal 

https://journals.openedition.org/rha/7727

les chaloupes canonnières 

http://www.dossiersmarine.org/can3-s.htm

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est passé un peu inapercu mais la gendarmerie fluviale commence à renouvelle ces moyens 

https://lessor.org/a-la-une/vedette-gendarmerie-lac-leman-general-morel/

https://actu.fr/ile-de-france/conflans-sainte-honorine_78172/conflans-sainte-honorine-vigilante-nouveau-bateau-brigade-fluviale_19803270.html

 

 

Dsn2bo8WwAEraD1?format=jpg&name=medium

Coût du projet : 300 000 euros

La structure, dont la coque en aluminium est réputée pour sa durabilité et sa résistance dans le temps, est longue de 12 m pour un poids total de sept tonnes. « Ce nouvel outil, doté des meilleurs équipements de sécurité et de confort, permet aux gendarmes de démultiplier leurs actions de jour comme de nuit et de veiller sur l’ensemble des usagers du fleuve », détaille Jean-Marc Loubès. Le coût du projet est de l’ordre de 300 000 euros.

Cette livraison fait suite à un audit portant sur les moyens nautiques de la gendarmerie, réalisé en 2016 auprès des différentes unités de France. « L’analyse a conclu à la nécessité de renouveler une grande partie de notre flotte », insiste Jean-Marc Loubès. Une fois les priorités établies, le service des achats du ministère de l’Intérieur a porté son choix sur un chantier naval français, situé à Marseillan-Plage (Hérault). « Les deux premiers bateaux ont été livrés à Évian et donc à Conflans », précise le général de corps d’armée.

 

 

Si j'ai bien compris  se sont ces vedettes  qui sont remplacé par les  vedettes en alu    

1599px-Vedette_de_surveillance_fluviale_

La prochaine doit arriver à Strasbourg puis Valence , Villfranche sur Saone,  Metz 

https://www.facebook.com/VilleDeConflansSainteHonorine/videos/2250705235202228/?t=0

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, g4lly a dit :

ljivwkI.jpg

ezlRWMz.jpg

Ils ont un treuil deployable et suerment un local wc

On voit aussi une echelle pour faire remonter les plongeurs et la vedette à une capaciter de 12 pax 

D7oOeMdW0AAEMnx?format=jpg&name=large

 

D7oOcB-X4AAVbGa?format=jpg&name=large

 

Une autre info la Socarenam va construire 5 vedettes fluviale pour la police fluviale belge 

https://www.lesechosdutouquet.fr/36335/article/2020-03-04/etaples-un-contrat-avec-la-police-belge-pour-la-socarenam-cote-d-opale?fbclid=IwAR1UknEtAGvRssVRJLV7xkoHTJ-Mq_6v983al7Gh0Un4R1BXF_0ntRN-Uzc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,486
    Total Members
    1,550
    Most Online
    ThomasM
    Newest Member
    ThomasM
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,299,765
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries