Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

La sonde Rosetta arrive...


seb24
 Share

Recommended Posts

La sonde Rosetta après pas loin de 10 ans de voyage arrive a destination et s'approche de l’astéroïde sur lequel elle doit poser un petit atterrisseur le mois prochain. Une première pour une fois a mettre sur le compte de l'ESA.

 

Les première vue de l’astéroïde en approche par la camera de navigation:

ESA_ROSETTA_NAVCAM_20140724_full.jpg

http://blogs.esa.int/rosetta/2014/07/25/cometwatch-24-july/

 

Rosetta_to_Scale_Circled.jpg

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

en espérant qu'il est toujours d'actualité, d'après ce que j'ai lu, elle approche de sa cible depuis son

réveil à une vitesse de 800m/s, ca doit faire dans les 28000km/h, pour descendre à 1m/s 

à moins de 100km. si je me plante pas.

 

Langev7.jpg

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

croisons que les doigts que l'approche soit un succès et que l'atterrisseur puisse s'accrocher, mais quel dommage

qu'il n y ai pas de retour d'échantillon, greugneugneu.


en attendant, simulation esa

 

 

une que j'aime bien

 

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

croisons que les doigts que l'approche soit un succès et que l'atterrisseur puisse s'accrocher, mais quel dommage

qu'il n y ai pas de retour d'échantillon, greugneugneu.

en attendant, simulation esa

 

 

une que j'aime bien

 

 

 

 

    Pourquoi diable vouloir faire du retour d'échantillon un saint graal dans le domaine des sondes spatiales d'exploration ?

 

 

 Un rover Curiosity like mais réadapté pour fonctionner dans le vide spatial, des lests, mini-propulseurs et moyens de s'accrocher au sol ...

 

    Et des versions d'instruments encore + évolués que la chemcam sa spectrographie ect et le mini labo a bord (réutilisable bien + de fois) et d'autres expériences encore

 

  Pas forcément besoin de ramener les échantillons si y rajoute une bonne capacité de transmission de données avec un débit correct (n'oublions pas que sans MRO et sa bande passante il serait impossible d'avoir des données exploitables avec Curiosity au point que MRO est un des pilliers du programme autour du rover

 

      Bien que la sonde en elle même en général doit pouvoir l'assurer, mais ça reste un domaine sensible, car comme on tire tjrs 10 ans a l'avance, on se retrouve a bosser avec des moyens qui donnent le sentiment d'être très "juste" en débit de données ... D'autant que sur les sondes spatiales on veille a ce que le système soit pas trop gourmand en électricité, donc limité en calcul encore +

 

      L'avenir pour moi c'est des rovers construits quasi en série pour baisser les couts et qui sont envoyés par petite dizaine chaque année sur la plupart des grands corps solides connus du système solaire interne & externe, avec des sondes bénéficiant de sauts technologiques en production d'énergie (solaire & radio-électrique) comme l'éventualité d'un générateur a radio-isotope non pas a thermocouple, mais avec un circuit thermodynamique & échangeurs pour faire tourner une mécanique mobile de prod d'électricité, car les rendements des générateurs a thermocouple est excessivement bas ... Mais ça voudrait dire des sondes sensiblement + grosse, genre 50% de + qu'une Cassini par exemple voir + encore ...

 

    Le retour d'échantillon pour moi est un domaine ou l'on va beaucoup trop dépenser pour quelques expériences qui seront peu nombreuses et a faible rendement de science au final par rapport aux efforts financiers et humains réalisés ... Tout miser sur des programmes de rovers pour mieux dépenser l'argent en termes de rendement en science ultérieur est a mon sens la stratégie future a suivre

Link to comment
Share on other sites

 Ca manque d'excitation tout ça ... Ceci dit ce n'est qu'une comète révéler sa surface 3D après les balayages radars de ces derniers jours d'approche ne fait rêver que quelques secondes ...

 

   Rdv été 2015 avec l'arrivée a hauteur de Cérès d'une mission en route, ou la on devrait avoir du costaud a digérer avec la cartographie et les photos haute résolution de ce monde qui nous est encore inconnu même avec hubble qui le résoud que faiblement

 

 

  Ceci dit quand on voit le peu qui est sorti sur Vesta après son passage je crains que ça soit limité aussi pour Cérès bien qu'il y a beaucoup + a découvrir

Link to comment
Share on other sites

Faut attendre l'injection a 30km de la comete et le largage de Philae, mais ca va durer un moment

 

Son largage est prévu autour du 11 novembre. Avant de déposer Philae, Rosetta doit entamer une période d'observation de dix-huit mois pour caractériser la surface et l'atmosphère de la comète.

 

http://www.esa.int/spaceinvideos/Videos/2014/08/Rosetta_arrives_at_comet_67P_C-G

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...