Recommended Posts

L'actuel premier ministre malaisien déclare n'avoir pas de preuve que la Russe à abattu le Boeing :

https://www.news.com.au/travel/travel-updates/incidents/malaysian-pm-declares-no-evidence-russia-shot-down-mh17/news-story/7cb88ca51f21007b625d1603a4d183bf

Le docteur Mahathir a déclaré que son gouvernement était d'accord pour dire que l'avion avait été abattu par un missile russe, mais ne pouvait pas être certain que le missile avait été lancé par la Russie.

«Ils accusent la Russie, mais où sont les preuves? Nous savons que le missile qui a abattu l'avion est un missile de type russe, mais il pourrait également être fabriqué en Ukraine », a déclaré le Dr Mahathir au JFCC .

"Vous avez besoin de preuves solides pour démontrer qu'il a été tiré par les Russes, par les rebelles en Ukraine, par le gouvernement ukrainien, car eux aussi possèdent le même missile."

Le Dr Mahathir a déclaré qu'il était impossible que les Russes, avec toute leur expertise militaire, ne sachent pas que le MH17 était un avion de passagers.

"Je ne pense pas qu'une partie très disciplinée soit responsable du lancement du missile", a-t-il déclaré.

  • Like 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Monde / Crash du MH-17 : trois Russes et un Ukrainien sont poursuivis pour meurtre par le parquet néerlandais

Les suspects russes, liés aux services secrets, risquent de ne pas être extradés pour le procès prévu en mars 2020. 

[à lire en entier l'article est fouillé] 

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/06/19/vol-mh17-les-pays-bas-vont-juger-trois-russes-et-un-ukrainien-pour-meurtre_5478529_3210.html

"Le but était bien d’abattre un avion." 

"Les quatre hommes cités à comparaître étaient tous actifs dans l’est de l’Ukraine en 2014, acteurs ou soutiens de la rébellion séparatiste. Igor Guirkine (alias « Strelkov », « Tireur »), 49 ans, membre du FSB, les services secrets russes chargés de la sécurité intérieure, s’était proclamé ministre de la défense des séparatistes. Fort de son expérience militaire, en Yougoslavie notamment, il avait organisé les premières milices dans l’Est ukrainien. Un mois après le crash, les autorités russes l’ont démis de ses fonctions."... 

"Sergueï Doubinski (« Khmoury », « Morne »), 57 ans, est membre du GRU (le renseignement militaire russe) et dirigeait les services de renseignement des séparatistes. Oleg Poulatov (« Gouioura », « Vipère »), 53 ans, ancien membre des forces spéciales du GRU, était l’adjoint de Doubinski. Leonid Karchenko (« Krot », « Taupe »), 47 ans, était le chef, sans passé militaire, d’un groupe de reconnaissance pour le renseignement. Il avait aidé à l’évacuation après le tir du missile contre le MH-17.

Lors de sa précédente communication publique, en mai 2018, le JIT avait indiqué que le Boeing avait été frappé par un missile antiaérien Buk provenant d’une unité russe, la 53e brigade antiaérienne, basée à Koursk. Mercredi, les enquêteurs ont présenté les quatre hommes comme ayant joué « un rôle crucial » dans le déclenchement de la catastrophe. Compte tenu de leurs relations avec la Russie, ils étaient capables d’obtenir de l’armement dans le but de conquérir des territoires, juge le JIT. Et leur but était bien d’abattre un avion. Peut-être un appareil militaire, mais « cela ne change rien aux charges retenues contre eux », a indiqué M. Westerbeke."

"Parallèlement, un site d’investigation journalistique, Bellingcat, poursuit également ses travaux. Et il a produit, mercredi, les identités d’une dizaine d’autres personnes – dont certaines décédées – qui pourraient avoir été activement impliquées. Il s’agit de membres du « groupe Igor Bezler » et du « bataillon Vostok ». Le JIT souligne que c’est faute de preuves suffisamment solides pour être produites devant un tribunal qu’il n’a retenu que quatre noms.« A ce stade », insistent les enquêteurs". 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autre article sur la même veine

MH17 : il y aura un procès au Pays-bas en mars 2020, de 4 suspects (3 russes, 1 ukrainien) pour la destruction de l'avion de ligne malaysien.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/crash-du-mh17-les-pays-bas-vont-juger-4-suspects-pour-meurtre-en-mars-2020-20190619

Aucune surprise :
les 4 prévenus sont juste les responsables (ministre de la défense des séparatistes, les commandants d'unité).
Il sera difficile de savoir précisément quel troufion a appuyé sur le bouton, et la réponse n'a pas un énorme intérêt.

Bellingcat a publié un autre rapport, avec d'autres personnes sans doute impliquées dans l'attaque (dont les spotters).
C'est moins concluant ( pour le grand public), car cela repose en partie sur des appels téléphoniques de séparatistes interceptés par les SR ukrainiens (parfois peu fiables) + leurs propres posts sur les réseaux sociaux.
(mais les SR occidentaux peuvent confirmer ou infirmer ces interceptions)

https://www.bellingcat.com/news/uk-and-europe/2019/06/19/identifying-the-separatists-linked-to-the-downing-of-mh17/
https://www.bellingcat.com/wp-content/uploads/2019/06/a-birdie-is-flying-towards-you.pdf

-------------------------------------------------------------------------------

Comme prévu, les trolls pro-russes sont de sortie :
20 commentaires 1h après la publication de l'article, 460+ 24h après.

La plupart se sont repliés sur le dernier talking point RT/Sputnik, à savoir les "doutes" Malaisiens.
(puisque la plupart des 50+ théories du complot sont tombées à l'eau)

Rappel des circonstances :
Comme le disais @pascal, la Malaisie essaie de rester "non-alignée" :
ils sont en froid avec les chinois (annulation des méga-contrats un peu trop "arrosés" cf scandale 1mdb + tension sur les Spratley).
Et ils ont acheté des avions de combat russe pour leur défense (des Flankers), malgré des problèmes de sous, et de maintenance (ahem)
------------------------------

Un article de journal néerlandais sur les activités des trolls pro russes pour enfumer MH17
https://www.groene.nl/artikel/het-mh17-complot

repris et traduit en anglais :
https://www.thedailybeast.com/mh17-russia-deployed-its-trolls-to-cover-up-the-murder-of-298-people
(mauvaise version française) : https://www.developpez.com/actu/263944/La-Russie-aurait-deploye-une-armee-de-trolls-pour-couvrir-l-abattage-de-l-avion-du-vol-MH17-affabulation-gratuite-ou-bien-une-realite/

j'en reparle sur le fil infoguerre.

Edited by rogue0
  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

EDIT2:
Réaction russe par rapport aux inculpation d'hier : "des accusations gratuites visant à la discréditer"
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/crash-du-mh17-la-russie-denonce-des-accusations-gratuites-visant-a-la-discrediter-20190619

Justement, en parlant de ça, je suis tombé sur une pépite.Avant l'abattage du MH17, les séparatistes (et médias russes) avaient posté de nombreux messages / communiqués de presse revendiquant les avions ukrainiens abattus (et les photos de Buk capturés)
Après, ils ont tenté de nettoyer toutes ces preuves embarrassantes. *
Ils ont oublié de nettoyer celle-là  (qui reste en ligne 5 ans après) :rolleyes:
https://tass.com/world/741164

la 1ère dépêche de Tass (agence officielle russe) annonçant une nouvelle victoire des séparatistes au 17 juillet 2014 , un "An-26" ukrainien abattu.
(ça c'était juste avant de savoir que c'était le MH-17).

EDIT : du coup, s'ils marquent contre leur camp, c'est beaucoup plus dur de crier à un complot américain. :dry:

* (il reste aussi les premières interviews non scriptées, où ils concédaient avoir un Buk et l'avoir renvoyé en Russie -> retournement de veste 2 jours plus tard vers le déni total http://www.interpretermag.com/russian-backed-separatist-khodakovsky-changes-his-story-to-reuters-or-does-he/)

EDIT2: si jamais la page de Tass est nettoyée, elle est référencée dans cet article du figaro de 2014 :
http://www.lefigaro.fr/international/2014/07/18/01003-20140718ARTFIG00247-vol-mh17-quand-lecolonel-separatiste-strelkov-se-rejouit-d-avoirabattu-un-avion-militaire.php
(notez le faible nombre de commentaire comparé à maintenant: visiblement, en 2014, les trolls russes ne polluaient pas encore systématiquement les journaux français)

Edited by rogue0
  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@rogue0 Je remet cette dépêché sur quelques fils idoines dans d'autres forums, mais est elle ''authentique'' et non un page inséré dans le site de TASS par de vils impérialistes :) Est ce toi qui à mit il y a longtemps je pense un site qui permettez de vérifier depuis combien de temps une page à était créer ou modifié ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, collectionneur a dit :

@rogue0 Je remet cette dépêché sur quelques fils idoines dans d'autres forums,
mais est elle ''authentique'' et non un page inséré dans le site de TASS par de vils impérialistes? :)
Est ce toi qui à mit il y a longtemps je pense un site qui permettez de vérifier depuis combien de temps une page à était créer ou modifié ?

Ben, les trolls de compétition peuvent toujours prétendre que les déclarations de Poutine sur les civils "Petrov et Boshirov" sont des fake de la CIA ...
(de même que les 50+ thèses différentes de RT/Sputnik sur MH17(souvent du complots) ).
Mais à ce niveau de mauvaise foi, il est inutile de débattre.

Si la NSA était capable de modifier massivement les réseaux sociaux russes (pour le Donbass et la Crimée) + les dépêches officielles russes et d'empêcher leur correction jusqu'à 5 ans après, les russes devraient sérieusement s'inquiéter  :bloblaugh:

(soit de l'incompétence de leurs hackers, ou de la compétence de la NSA, je vous laisse choisir).

---------------------------------------------------------

Il y a des outils pour traquer les révisions des articles de presse, mais plutôt de journaux US.
Pour le reste, il faut se fier aux captures d'écran, et aux sauvegardes faites via l'Internet Archive.

La première sauvegarde publique de cette page Tass date de 2016, et ne semble pas avoir été modifiée depuis.
https://web.archive.org/web/20160917055026/https://tass.com/world/741164

---------------------------------------------------------------

De toute façon, corriger l'article ne servirait pas à grand chose : la dépêche Tass a été massivement reprise ailleurs (cf page du figaro), et tout le monde est d'accord sur les 6 "kills" précédents des SAM séparatistes (que ce soit les ukrainiens, les séparatistes, ou les russes).

Le nettoyage russe a plutôt été de supprimer les liens / vidéos le plus vite possible.
Exemple : https://www.rtbf.be/info/medias/detail_missile-sur-le-vol-mh17-les-reseaux-sociaux-menent-l-enquete?id=8323971 (dommage google+ a fermé depuis)
Après, de toute façon, il y a tellement d'enfumage et de conspirationnistes, que ce n'est pas très grave pour les russes s'il reste des pépites non supprimées.



Néanmoins, c'est drôle de lister tous les enfumages / fake précédents.
Cf cette page bellingcat
https://www.bellingcat.com/news/uk-and-europe/2018/01/05/kremlins-shifting-self-contradicting-narratives-mh17/
(on peut ne pas être d'accord sur leur méthodologie, mais eux au moins, incluent les liens vers les sources :
du coup, il y a toutes les conférences de presse russe en vidéo sur youtube ou équivalent russe ...)

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

MH17 : « On reçoit les ordres de Moscou »

L’enquête sur le crash de l’appareil de la Malaysia Airlines, le 17 juillet 2014, met en évidence l’implication de la Russie dans le commandement des troupes séparatistes en Ukraine.

Les voix sont celles d’Alexandre Borodaï, le chef des séparatistes ukrainiens à l’été 2014 et de ses soldats, mais aussi de hauts commandants militaires de Moscou et même d’un proche de Vladimir Poutine, Vladislav Sourkov. Et leurs propos sont explicites. Jeudi 14 novembre, quatre ans après la tragédie du MH17 et quatre mois et demi avant la tenue du procès très attendu de quatre prévenus (trois Russes et un Ukrainien) accusés du meurtre des 298 passagers et membres d’équipage de cet avion de ligne de la compagnie Malaysia Airlines abattu par un missile Buk, l’équipe d’enquête internationale (JIT) conduite par les Pays-Bas, a rendu publiques une série de conversations téléphoniques embarrassantes pour le Kremlin.

L’enquête avait déjà établi que le missile qui a abattu le Boeing avait été acheminé de Russie et tiré depuis un champ situé dans l’est de l’Ukraine, dans une zone contrôlée par les séparatistes prorusses en guerre, depuis 2014, avec l’armée ukrainienneLes échanges interceptés mettent aujourd’hui en évidence l’implication de Moscou dans le commandement de ces séparatistes, leur offrant un soutien stratégique, financier et logistique. « Les indices de ces liens étroits entre le gouvernement russe et les leaders séparatistes soulèvent des questions sur leur possible implication dans l’utilisation du missile Buk », soulignent les responsables de l’enquête. (...)

Suite: https://www.lemonde.fr/international/article/2019/11/14/mh17-on-recoit-les-ordres-de-moscou_6019174_3210.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1wGmYZCzo1N_mHkQA_h_ujNfRElIz8C5Vhjnhl6I2r3Rn-OvzfZ65UYAk#Echobox=1573752124

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,436
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mav783
    Newest Member
    Mav783
    Joined
  • Forum Statistics

    20,755
    Total Topics
    1,264,697
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries