Chevalier Gilles

La Composante Air belge

Recommended Posts

Il y a 13 heures, Clairon a dit :

Comme déjà exprimé, le système politique belge est complètement différent du système français "un chef, une ligne" ...le PM n'est en fait que le représentant d'un consensus qui est l'équilibre entre les différentes forces. Ici en Belgique le PM Charles Michel n'est pas le président du parti le plus puissant, comme c'était souvent le cas jusqu'à présent, et il n'a rien à dire au parti de son ministre de la défense, il pourrait très bien décider d'aller outre l'avis de son ministre de la défense et de prendre une autre décision, mais il risquerait alors de faire tomber son gouvernement, c'est un jeu permanent d'équilibre et de "je te tiens, tu me tiens par la barbichette"

De plus, ce n'est pas le PM qui prend la décision finale "tout seul comme un grand"; cette dernière sera prise au sein du Kern et le MoD assurera le rôle de notaire de la procédure en annonçant le résultat. 

'Tain, parfois c'est à se demander si certains contributeurs prennent la peine de lire le message au-dessus du leur... (ceci ne te concernant pas Clairon)  :happy:

Il y a 21 heures, FATac a dit :

Bien vu. Ca a du sens :

  • Nouveau spectacle = RfGP (pour le remplacement des F-16)
  • Jongleurs = BAe et le Typhoon (ils jonglent avec les possibilités - potentielles - de leur appareil, mais ça peut tomber à tout moment, patatras)
  • Trapézistes = S. Vandeput (il se balance, à bout de bras, et s'il se rate, il risque de tomber de très, très haut)
  • Nos amis les clowns = Lockheed Martin (parce qu'ils nous font bien rire. Mais c'est plus proche du Pierrot que de l'Auguste)
  • D'autres surprises = le Rafale qui s'invite sans y avoir été convié
  • Le dompteur = le Premier Ministre (qui aura le dernier mot, de devra peut-être jouer du fouet pour se faire entendre)
  • Les fauves = la macédoine de partis qui composent la coalition gouvernementale (et qui sont prêts à montrer les crocs, voire à se déchirer, pour garder chacun leur place)

Amis belges, j'ai bon sur la lecture ?

Pour résumer plus simplement: la Belgique c'est Bouglione :tongue:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, MeisterDorf said:

Et la Libre pour en rajouter: http://www.lalibre.be/actu/belgique/remplacement-des-f-16-bart-de-wever-exclut-rafale-comme-remplacant-une-machine-qui-ne-peut-rien-faire-5b2f75a655325ecee810cfac

 

D'un côté, c'est une très mauvaise nouvelle vu l'influence du parti au sein de la majorité. Cependant, suivant qu'on veuille voir le verre à moitié vide ou à moitié plein, on peut aussi se dire que si De Wever se sent obligé de faire des décisions aussi dures dans la presse, c'est que tout ne se passe pas comme prévu pour Vandeput au gouvernement qui demande à Tonton Bart de l'aider un peu.

À voir. Ceci dit, j'attends le recadrage suivant par Charles Michel...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le patron du N-VA défend son poulain de ministre, rien de plus normal.

"L'avion de combat français Rafale n'est pas un bon plan, il n'est pas suffisamment apte pour notre défense. La prolongation des F-16 est exclue également", a indiqué dimanche Bart De Wever."

Ce genre d'affirmation est digne d'un anglo-saxon, toujours prêt à sortir un beau mensonge pour cacher leurs propres défaillances.

 

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/06/2018 à 15:01, Bat a dit :

Disons qu'il y a surtout une poignée de mois que des Français se montent le bourrichon entre eux sur le fait de savoir si le Rafale avait une chance ou non, et tout le reste découle de ces spéculations en vase clos! :wink: Côté belge, depuis le départ de Pieter De Crem de la Défense, il est très difficile de trouver qui que ce soit d'officiel qui dit cela.

Mouaif.

J'ai encore des souvenirs, et c'est "terrifiant".

Même le principe d'une défense européenne, "vous" étiez contre (ou alors qu'une défense européenne à la botte de l'OTAN qui ne peut être qu'à la botte des USA).

 

Laissons ça au passé.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Nenel a dit :

Le patron du N-VA défend son poulain de ministre, rien de plus normal.

"L'avion de combat français Rafale n'est pas un bon plan, il n'est pas suffisamment apte pour notre défense. La prolongation des F-16 est exclue également", a indiqué dimanche Bart De Wever."

Ce genre d'affirmation est digne d'un anglo-saxon, toujours prêt à sortir un beau mensonge pour cacher leurs propres défaillances.

 

La plupart des décideurs belges n'y connaissant eux-mêmes presque rien, le mensonge peut tout à fait passer. 

De toute façon la N-VA n'a jamais et ne voudra jamais du Rafale car Français et venant d'un pays où la langue officielle est le français. 

Dès le départ, tout se joue entre le F-35 et le Typhoon

Edited by Kiriyama
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, mehari a dit :

Un commentateur sur un site d'information, c'est un commentateur sur un site d'information, quel que soit le pays, se sera souvent très con...

Et puis c’est dimanche: le commentateur a un peu chargé l’apéro :laugh:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Kiriyama a dit :

De toute façon la N-VA n'a jamais et ne voudra jamais du Rafale car Français et venant d'un pays où la langue officielle est le français. 

S'il existe bel et bien une réelle aversion pour le Rafale côté N-VA, faut-il davantage l'expliquer par une forme d'aversion antifrançaise primaire ? par la crainte de voir un tel choix renforcer la position des personnalités francophones dans les institutions belges ? par la peur de voir des critiques poindre au sein de leur électorat ?

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Skw a dit :

S'il existe bel et bien une réelle aversion pour le Rafale côté N-VA, faut-il davantage l'expliquer par une forme d'aversion antifrançaise primaire ? par la crainte de voir un tel choix renforcer la position des personnalités francophones dans les institutions belges ? par la peur de voir des critiques poindre au sein de leur électorat ?

Ça peut aussi s'expliquer par la connerie.

  • Like 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, FATac a dit :

Ne m'en veuillez pas, mais à la lecture des commentaires, le commentateur belge me paraît tout aussi con que le commentateur français - et franchement, ce ne me semblait pas une référence jusque là ...

Quand je vous disais qu'il fallait investir le terrain médiatique et être agressif en termes de communication, quitte même à envisager des fascicules de "réinformation" remplis de tout ce que le Rafale a démontré en termes capacitaires...

Les élites techniques se fichent des brailleries du peuple, mais les élites politiques, elles, surfent dessus...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

le peuple, dans ce cas, est "légèrement" sous informé ... C'est pas loin de la "fake news".

Sont dans l'air du temps.

Par contre, quand çà vient d'un membre-même du gouvernement çà craint du boudin (pour les belges y'en aura pas !) ... On sait pourquoi ! :tongue:

Eh ben tant pis pour eux. C'est bon le boudin fr ... :biggrin:

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

le peuple, dans ce cas, est "légèrement" sous informé ... C'est pas loin de la "fake news".

Sont dans l'air du temps.

Pas loin??? Mais C'EST de la fake news!!!

Je ne serais pas étonné que des agents d'influence payés par LM soient à l'œuvre dans les commentaires des articles de presse!

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Patrick a dit :

Pas loin??? Mais C'EST de la fake news!!!

Je ne serais pas étonné que des agents d'influence payés par LM soient à l'œuvre dans les commentaires des articles de presse!

Comment ... Toi en plus ? Tu en douterais ??

Çà s'appelle le lobbying 2.0 ... :dry:

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Selon la cheffe de groupe cdH à la Chambre Catherine Fonck, Bart De Wever "s'en fout royalement" et considère le Rafale "comme trop francophone et trop européen".

C'est aussi mon avis.

  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Ça peut aussi s'expliquer par la connerie.

Tu leurs fais là trop d'honneur ...

C'est certainement moins innocent que çà.

Après c'en devient plus que fatiguant ; lassant.

Après tout on a qu'à les laisser se torpiller tout seul comme des grands.

Et on en reparle dans 10 ans, quand l'Europe aura disparue, qu'ils seront tous seuls comme des cons avec leur assurances tous risques F35 & Otan de papier, pour lesquels ils auront saigné leurs finances publiques.

Au bout d'un moment y'a plus rien a faire, on ne peut pas forcer un aveugle à y voir clair.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

La stratégie française


Elle est avant tout pragmatique et s’appuie sur plusieurs arguments. Tout d’abord, le Rafale est un avion « combat proven » qui a fait ses preuves en opération dans ses deux versions (navale et aérienne). La dégradation du contexte sécuritaire mondial incite certains pays à faire un choix associant avance technologique et maîtrise des coûts. L’entrée en service progressive du F35 et ses déboires financiers constituent de vraies opportunités pour le consortium français. La France est beaucoup moins intrusive et propose de vrais partenariats stratégiques aux pays acheteurs. Le bond technologique du F35 est un frein car il accroît la dépendance stratégique à l’encontre des Etats-Unis qui conservent une totale maîtrise d’œuvre technologique et par là un droit de regard sur l’emploi opérationnel des avions. Ainsi la France propose aux Belges et aux suisses un partenariat militaire et industriel de long terme : intégration d’entreprises nationales à l’écosystème Rafale, mutualisation de certaines fonctions (formation, soutien), police du ciel commune, ouverture de l’espace aérien français pour l’entraînement des équipages…
La version proposée à l’exportation est le standard F4 qui intègre les dernières évolutions technologiques et diffère sensiblement de celle en service au sein de l’armée de l’air française. C’est un argument commercial de poids.
Ensuite la politique industrielle prosélyte des Etats-Unis et leur volonté de phagocyter l’industrie aéronautique européenne inquiètent Bruxelles. L’Europe de la défense veut donc investir dans des technologies permettant un certain degré d’autonomie stratégique : si une aéronautique de combat européenne serait un symbole probablement trop fort à ce stade, beaucoup des technologies sont générales et transposables ce qui intéresse particulièrement la Commission. Les débats entre politiques et militaires en Allemagne semblent conforter cette stratégie d’autonomie française et ouvrent des perspectives à l’export.

https://infoguerre.fr/2017/10/rafale-vs-f35-combat-perdu-davance/

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Quand je vous disais qu'il fallait investir le terrain médiatique et être agressif en termes de communication, quitte même à envisager des fascicules de "réinformation" remplis de tout ce que le Rafale a démontré en termes capacitaires...

Les élites techniques se fichent des brailleries du peuple, mais les élites politiques, elles, surfent dessus...

Je pense qu'il est trop tard pour ça. Cela fait 20 ans que le grand publique quand on cause rafale( ce qui n'arrive pas souvent et ne l'intéresse guère au demeurant) il entend, prix exorbitant, prétendue faiblesse technique et tout ça sur fond de déclinisme ou racisme anti-français.

On parle toujours que les meilleure réponse à l'insulte et à la calomnie sont le silence et l'indifférence. Je ne suis pas sûr que ce soit toujours la réponse la plus adaptée. A force de répéter un message, il devient une évidence pour tout le monde. je ne réinvente rien. C'est le principe de la pub. Répéter un message (si con soit il) suffisamment de fois pour qu'il soit totalement intégré. Revenir dessus et "désapprendre" demande un effort considérable.

Et là cela exigerait de faire une véritable campagne d'information qui serait immédiatement pris pour de la propagande pro Dassault et pro guerre. Regardez, depuis les premiers succès à l'export, et l'impossibilité de montrer des faiblesses techniques qui n'existent pas c'est sur ce terrain là que les médias "mainstream" se sont précipités. je me rappelle avoir eu un point de désaccord avec PD7 sur ce sujet là l'an dernier (pour le salon du Bourget) où Guillaume Meurice (France inter) avait, pour ma part, fait une chronique d'une mauvaise foi absolue ( et sous couvert de l'humour) pour dézinguer le rafale car c'est une arme. . . ( en se foutant éperdument de la gueule des personnes appréciant la finesse de l'avion).

Bref quoi que tu fasses tu perds. Soit ton produit a un défaut et on amplifiera la chose jusqu'à plus soif soit on ne trouve rien et on te ramènera à ton statut d'armes et les armes c'est "pobiencviolentclesméchantesindustrieskituentdesenfants"

Après comme pour le Typhoon il y a des 10/15 ans, on laisse pisser et on calme tout le monde lors d'exercices ou lorsqu'il s'agit d'aller faire des missions de combats.

Pour les campagnes d'information sur le rafale, c'est, je pense, un problème plus profond et plus générale. C'est sur la défense en général qu'il faudrait réinformer les gens.

 

 

 

 

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne nous affolons pas.

Nos amis belges ont dit tous se passe en Kern:

 

Charles Michel, MR : Premier ministre => Il s'est exprimé et souhaite étudier l'option rafale

Vice-Premiers ministres :

Kris Peeters, CD&V : Vice-Premier ministre, => Je ne sais pas

Ministre de l'Emploi, de l'Économie et des Consommateurs, chargé du Commerce extérieur

Jan Jambon, N-VA : Vice-Premier ministre, => contre la rafale

Ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, chargé des Grandes Villes et de la Régie des Bâtiments

Alexander De Croo, Open VLD : Vice-Premier ministre, => je ne sais pas

Ministre de la Coopération au développement, de l'Agenda numérique, des Télécommunications et de la Poste

Didier Reynders, MR : Vice-Premier ministre, => je ne sais pas

Ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

Donc avant de s'affoler encore faudrait-il avoir connaissance de toute les positions de chacun des membres du kern.

Edited by herciv
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Idée à 2 sous :

On a qu'a laisser entendre que l'on exportera dorénavant le Rafale que de façon TRÈS sélective et exclusive sur demande motivée de gré à gré, que l'on ne parcipera à plus aucun appel d'offre, et le faire savoir haut et fort. Parallèlement on médiatise "fort de Roquefort" chacun des événements lié au Rafale, Opex, campagnes air / mer, Retex, évolutions ... Le tout puissance 10.

Faut susciter le besoin, l'envie, l'admiration par la rareté, l'exclusivité, l'efficacité et toutes les qualités, que seuls, certains (bien éclairés) pourront toucher du doigt.

Traiter le Rafale comme un produit de luxe, comme un bijoux, comme un objet rare ... Un produit exclusif d'exception comme il peut l'être.

Trop souvent, et bien malgré nous, il semble, dans les esprits en général, que l'on veut fourguer ce bijoux à toutes les sauces, à n'importe qui et à n'importe quel prix. Peut-être a t-on fauté quelque part ?

Regardez comme les choses se sont débloquées lorsqu'il y a eu la vente (de gré à gré, hein !) à l'Égypte ... Du coup les créneaux d'industrialisation se sont resserrés, les délais augmentés ... Et le Qatar et l'Inde ont signé. Bien sûr ce n'est pas la cause, mais peut-être un déclencheur.

Si vous courrez vendre votre produit en tappant à toutes les portes, de toutes les rues, eh ben on en retient que votre produit se vend mal, qu'il ne doit pas être exceptionnel, et sûrement trop cher de plus. Ceci ne suscite pas un réel intérêt de vous pencher plus en détail sur le produit en question, voir suscite même une certaine méfiance vis à vis du vendeur en plus du produit.

Je ne parle évidemment pas de l'aspect politique et géopolitique de la chose. Mais juste ce que peut évoquer le (produit) Rafale dans la tête des gens lambdas qui ne s'intéressent pas de près à l'aviation en général. Car comme dit plus haut le politique, par définition, tient compte de l'avis majoritaire, de plus si celui-ci peut-être sensé. Et il pourrait l'être en ce qui conserne le Rafale ...

Un gros risque, mais ...

Dans le luxe çà fonctionne depuis toujours, ce n'est plus a prouver.

Réaliste ? Je ne sais pas, mais quand je vois le cas belge ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,546
    Total Members
    1,550
    Most Online
    NONOFIGHT
    Newest Member
    NONOFIGHT
    Joined
  • Forum Statistics

    20,998
    Total Topics
    1,350,632
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries