Chevalier Gilles

La Composante Air belge

Recommended Posts

L'armée belge, suivant l'exemple de plusieurs de ses homologues occidentales, a acheté des iPad pour remplacer à bord de ses avions de transport la volumineuse documentation technique en version papier embarquée à bord de ces appareils, a indiqué dimanche le ministère de la Défense. L'armée a passé un contrat avec Abelsys, revendeur d'Apple, pour acquérir 105 tablettes et divers accessoires qui seront utilisés pour équiper dix-huit avions - dont onze C-130 "Hercules", deux Mystère 2O et l'unique Falcon 900 - utilisés par le 15ème wing de Melsbroek.

Le commandement du transport de l'US Air Force, l'Air Mobility Command (AMC), a déjà franchi le pas et commandé 18.000 iPad 3, dotés d'une mémoire de 32 Go et d'une connexion sans fil (WiFi), pour un montant de 9,36 millions de dollars. 16.000 équipent les équipages de l'AMC et 2.000 d'autres divisions de l'US Air Force. La réduction du poids de la documentation embarquée sur les avions de l'AMC devrait permettre de réduire la consommation de kérosène de 750.000 dollars par an, et représenter plus globalement une économie de 50 millions de dollars.

http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/819415/l-aviation-de-transport-militaire-belge-passe-a-l-ipad.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ecolo a dénoncé mercredi les coûts d'une éventuelle acquisition de F-35 telle que la projette le ministre de la Défense, Pieter De Crem (CD&V). "Une obsession qui risque de coûter cher...", a souligné le sénateur Benoît Hellings.

 

Les Verts réclament un débat parlementaire préalable à toute décision. "Alors que le domaine où la Défense belge excelle- le déminage - réclame à cor et à cri une modernisation de son matériel, dont ses chasseurs de mines et ses frégates, pourquoi le ministre De Crem choisit-il de remplacer l'ensemble des F-16 pour un budget total de 6 milliards d'euros? Une dépense qui représenterait le double du budget annuel global de la Défense, soit 25 fois plus que l'ensemble des dépenses en matériel militaire en 2012 (250 millions d'euros)! ", a fait remarquer le sénateur.

Ecolo redoute également une collusion d'intérêts dans ce dossier. Selon le parti d'opposition, l'intention du ministre paraît "peu subtile" si l'on considère que le nom de Pieter De Crem circule en vue d'une nomination comme secrétaire général de l'OTAN.

 

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/1707063/2013/09/18/F-35-Une-obsession-qui-risque-de-couter-cher.dhtml

Share this post


Link to post
Share on other sites
De Crem prépare l'acquisition de F-35 pour remplacer les F-16

Le ministre de la Défense Pieter De Crem (CD&V) envisage de proposer l'acquisition de chasseurs F-35 pour remplacer les F-16 belges vieillissants, écrit mercredi le Tijd. Selon le quotidien, le ministre entend préparer le dossier de manière à ce que le prochain gouvernement puisse rapidement prendre une décision politique sur ce dossier. Les F-16 belges sont appelés à être progressivement remplacés à compter de 2023. Le constructeur américain du F-35, Lockheed Martin, prévoit toutefois un délai de huit ans entre la commande ferme et la livraison effective des appareils.

Selon le Tijd, M. De Crem ne tient pas à s'exprimer sur le nombre d'appareils que la Belgique compte acquérir. Leur nombre sera toutefois "inévitablement" moindre que la soixantaine de F-16 que compte l'armée aujourd'hui, dit-il.

 

Les Pays-Bas ont annoncé mardi l'acquisition de 37 chasseurs F-35. La Haye déboursera 62 millions d'euros par appareil. Le gouvernement Verhofstadt ayant décidé, à l'inverse des Pays-Bas, de ne pas soutenir il y a dix ans le projet de développement du F-35, la Belgique devrait toutefois payer un prix supérieur pour ces mêmes appareils.

Dans l'opposition, le parti Groen n'a pas tardé à réagir.

 

"Les décisions relatives au remplacement de nos F-16 ne peuvent se prendre qu'après un débat au Parlement. Il serait beaucoup plus sensé de faire ces achats coûteux après un partage des tâches (militaires) entre pays européens. Avec sa proposition d'acquérir des avions de chasse américains, De Crem ne vise en fait qu'à renforcer sa campagne pour devenir secrétaire-général de l'Otan", juge ainsi le député Wouter De Vriendt.

LaLibre.be

 

Cet article met en lumière le choix peut-être personnel de De Crem pour le F-35. Et la NVA a insisté pour fusionner la flotte belge avec celle des Pays-Bas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le F-35 imposé à la Belgique !

2833040958.jpg

BRUXELLES, la Belgique par l’intermédiaire de son ministre de la Défense Pieter De Crem envisage de proposer l'acquisition de chasseurs F-35 «Lightning II» pour remplacer la flotte de F-16 A/B «Fighting Falcon». La Belgique a-t-elle le choix de son futur avion de combat ? Vraisemblablement pas !
La pression de Lockheed-Martin :

Les F-16 belges sont appelés à être progressivement remplacés à compter de 2023. Le constructeur américain du F-35, Lockheed-Martin, prévoit toutefois déjà un délai de huit ans entre la commande ferme et la livraison effective des appareils selon les dernières informations disponibles.



La Belgique semble se diriger vers l’achat du F-35 sans même lancer une compétition. Pourtant, ce ne sont pas les candidats de choix européens qui manquent avec le Rafale F3 de Dassault et l’Eurofighter T3 d’EADS et le Gripen E de Saab.

Mais, il se trouve que la machine à vendre «made in USA» de Lockheed-Martin est déjà en marche. L’objectif du constructeur américain est très clair : «vendre du F-35 à tous les utilisateurs du F-16» ! Et si par bonheur, l’utilisateur du «Fighting Falcon» est en plus un membre de l’OTAN, cela ne fait qu’arranger les choses. Nous sommes aujourd’hui en Belgique en face du même scénario que celui mis en place en Norvège, aux Pays-Bas et au Danemark.

Lockheed-Martin dispose également d’un atout majeur, puisque les Etats-Unis appuie la campagne du ministre de la Défense belge à devenir secrétaire-général de l'Otan.


Une bataille politique en vue :

En Belgique, la bataille pour le nouvel avion de combat se fera sur deux fronts, il faudra imposer le choix tout fait du F-35 à la gauche et puis il faudra financer l’achat. La Belgique avait acheté en son temps 160 F-16 au début des années 1980. Par suite de restructuration de l'armée de l'air devrait aboutir à un parc d'une soixantaine d'exemplaires. La Belgique devrait donc commander près de 50 à 55 F-35 pour maintenir ses escadrilles actuelles. Sauf, que le prix du F-35A n’est toujours pas connu, que les Pays-Bas estiment le coût par appareil à près 62 millions d’euros (sans la logistique, l’armement, la formation) et que cette estimation tient compte du milliard d’euro déjà investit dans le programme, ce que la Belgique n’a pas fait. Bref, on parle en fait de 35 F-35, si la Belgique trouve l’argent, soit un programme à plus de 6 milliards d'euros !


Eliminer la concurrence européenne :

La pression américaine pour remplacer les flottes de F-16 en Europe se fait particulièrement forte, à tel point, que l’on peut considérer que si Dassault, EADS et Saab n’étaient pas en mesure comme c’est le cas de proposer trois solutions européennes, l’industrie aéronautique militaire européenne serait aujourd’hui morte et enterrée par le géant américain. Fort heureusement la résistance des trois industriels n’est pas vaine, mais fort compliquée, notamment du fait que certains pays sombrent un peu trop rapidement aux chants de la sirène US.

 

http://psk.blog.24heures.ch/

Edited by actyon

Share this post


Link to post
Share on other sites

5 avions acheté dans les années 80 pour un dans les années 2010/2020... Nouvelle exemple à méditer de l'autosuicide annoncé de l'aviation de combat ''haute technologie''....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin bon, la Belgique n'a plus un sou en caisse. Pas demain la veille que l'on verra des F-35 en service en Belgique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'a des idées du côté de SAAB en Suède avec le SAAB FS2020, leur avion de 5ième génération. Et comme ils cherchent des partenaires, pourquoi ne pas y aller.. Nos industriels (SONACA,.... ) seront contents, le prix unitaire inférieur au F35 (?). Bref, que du bonheur, non ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense aussi. Mais la dépense, même moindre, risque de paraître insurmontable pour la population et le politique. Je pense que les F-16 n'auront pas de remplaçant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 2020 les Suédois commenceront à produire des Gripen NG. C'est ça leur avion de 5ème génération ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur une autre fil de discussion je mentionnait ceci en rapport avec l'acquisition
de 37 x F-35A par la KLU / Koninkljke Luchtmatch Néerlandaise :

--- Citation

Tout l'entrainement des pilotes de F-35 pour tous les pays sera concentré aux Usa
sur la base d'Eglin en Floride. Les Pays Bas fournirons 2 x F-35 à cette école internationale.

Ce qui laisse 35 x F-35 pour deux escadrons opérationnels de 15 avions chacun, plus
un volet en rotation entretien / grande revision de 5 appareils.

Comme en Norvège, ou tous les F-35 Norvégiens seront concentrés sur la base aérienne d'Orland, ce

sera probablement la même chose aux Pays Bas.

Leeuwarden ou Volkel ? Chose certaine l'une de ces deux bases aériennes va fermer.
Je parie pour le maintien de Leeuwarden comme base unique des F-35 de la KLU / Koninklijke Luchtmatch

beaucoup mieux équipée en infrastructures modernes que Volkel.

--- Fin de la citation

Nos amis belges si ils réussissent à trouver les budgets pour acquérir 35 x F-35A ( bonne chance ) vont se

retrouver exactement dans la même situation que leurs voisins frontaliers du nord est.

Une des deux bases actuelles de F-16MLU, Florennes ou Kleine Brogel devra fermer !

Et comme la défense belge est très très fortement inféodée aux Flamands, je donne très
très peu de chances au maintien de Florennes, même si elle est géographiquement plus  
au centre de la Belgique que "KB" ( Kébi ).
O0
SharkOwl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dorfmeister

Même si on en parle un peu dans le sujet sur la Hollande, un article paru dans le journal Le Soir ce week-end aborde le sujet du remplacement des F-16 belges. 

 

(Je n'arrive pas à mettre la main sur une version électronique de ce dernier donc je résume les points importants).

 

L'article est une interview du patron de l'armée, le Général aviateur Van Caelenberge: 

 

- En 2025 au plus tard, c'en est fini des F-16 MLU belges

- Ils ont regardés à une possibilité de "end life update" mais les F-16 Block 15 n'ont quasiment plus aucune possibilité de développement
- Les débats sur le remplacement seront entamés sous le prochain gouvernement fédéral (après 2014 donc)
- L'armée a été chargée de lancer les études préparatoires sur le remplacement des F-16
- Une décision est attendue pour 2018
- Les avions "évalués" sont le F-35, le Rafale, le Typhoon et le Gripen. Même si on sent que le F-35 est dans les petits papiers et le Gripen se fait un peu remballer.

- Le coût est important, l'armée en est consciente, mais l'argument du coût est à mettre en parallèle avec les retombées économiques qu'un tel programme peut induire (l'exemple du programme F-16 et des retombées en Belgique a été cité).

Simple point du vue sur l'article, c'est bien la première fois que l'armée sort de son silence habituel en essayant de défendre son pré carré (ce qui est logique) tout en restant ouverte à la discussion (quantité d'avions, date de remplacement, etc...) mais un point semble indiscutable à ses yeux: remplacement du F-16, il devra y avoir.

Bonne journée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le vrai souci avec le F35 consiste en l'étendue des retombées industrielles. Celles relatives au F16 avaient été importantes mine de rien, sortant de l'ordinaire, et la FN moteurs y avait trouvé matière à développer de bonnes compétences. Quid d'un F35 où la centralisation des opérations de maintenance et la production de pièces détachées semble se faire aux USA ?

 

Les volumes commandables par l'armée belge (on parle d'un budget de 6 milliards pour environs 36 appareils si mes souvenirs sont bons) sont trop faibles pour justifier des transferts de technologie et des compensations industrielles à l'aune de celles obtenues pour le F16.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On se doute bien que l'acquisition de 36 appareils par la Belgique (déjà je doute de ce chiffre) ne sera pas le contrat du siècle comme l'étaient le contrat des F-16 européens dans les années 70  mais quant on voit ce que le Suisse et le Brésil auraient réussi à avoir en OFFSET pour le même nombre d'avions, il y a une place pour al négociation.

 

Cependant, le F-35 est favori par tropisme OTAN/USA/Voisins mais il est clair que la Belgique ne pourra pas avoir facilement les conditions des NL car la Belgique n'est pas membre fondateur du projet F-35.

Il y donc une place pour le Rafale et autres, au minimum pour avoir de meilleurs conditions pour le F-35.... :|

Edited by Chaps

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis vraiment curieux des avions retenus. Le F-35 est très cher et on n'a aucune preuve que cet avion vaut vraiment quelque chose. Le Rafale est très bon mais cher, le Typhoon lui est inférieur mais coûte encore plus cher. Sans compter que ce sont deux biréacteurs (donc l'entretien ne doit pas être donné). Le Gripen est le choix le plus logique, d'autant que les Suédois sont prêts à beaucoup de compensations pour le vendre. A l'inverse il n'y a rien à attendre des Américains si le F-35 était retenu. Ils seraient payés au prix fort sans retour.

 

Si on veut un successeur au F-16 il faut aller voir dans les monoréacteurs légers. Gripen par exemple, mais ne pas hésiter à aller prospecter plus loin : FC-1 par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un sujet difficile car le prix ne veut rien dire si on ne sait pas ce qui est inclus mais le F-35 et le Rafale semble être à des prix proches (principalement à cause de la parité $/€).

Autour de 90m€ vs 110m$ en fly away.

Share this post


Link to post
Share on other sites

se qui et hallucinant c'est comment la belgique fonce tête baissé même si des experts leur explique que le choix du jsf n'est pas la bonne pas grave ils l'achéteront quand même incroyable ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que cet achat n'a rien à voir avec l'économie ou le besoin militaire. C'est purement politique et c'est d'autant plus choquant que les USA s'éloignent politiquement de l'europe et qu'ils considèrent que la vente de F-35 n'est, de leur point de vue, qu'une bonne opération commerciale et rien de plus. La Belgique est un citron de plus à presser avant de jeter.

 

Bref, c'est gaspiller beaucoup d'argent pour essayer sans succès de s'attirer la protection du gros baraqué de la classe.  

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

se qui et hallucinant c'est comment la belgique fonce tête baissé même si des experts leur explique que le choix du jsf n'est pas la bonne pas grave ils l'achéteront quand même incroyable!

Ce n'est a priori pas un choix, les arrangements avec les USA font que la Belgique si elle veut pérenniser ses bonne relation doit prendre ce qui arrange l'oncle Sam, de la même manière qu'on verse un loyer a un protecteur. Les US on besoin de volume de vente pour leur engin, et de drainer tous les budgets OTAN vers leur industrie, les belges on besoin de rester dans les bonne grâce des USA pour continuer a retirer les miette du gros gâteau US.

Techniquement parlant la seule garantie intérêts de la Belgique un peu partout dans le monde mais aussi en Europe, c'est l'OTAN ... et l'OTAN c'est les USA. Pour les belges il n'y a pas vraiment d'alternative. Je ne sais même pas si rien n'acheter serait une alternative ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dorfmeister

Pour les belges il n'y a pas vraiment d'alternative. Je ne sais même pas si rien n'acheter serait une alternative ...

 

Certains politiques pensent mordicus que le "rien acheter" est la seule et unique alternative (en bonne partie au sud du pays), ce qui est légèrement compréhensible lorsqu'on entend dans certains discours (limite populo) que l'armée n'est qu'un jouet aux mains du nord du pays et que le ministre de tutelle est un cow-boy va-t-en guerre.

 

Ce sont ces mêmes politiques qui se réveillent outrés un matin en découvrant que l'on stocke des nukes US (B-61) à Klein Brogel depuis 40 ans... ce qui n'était pas un secret pour grand monde.

Il y a du vrai et du risible dans ces discours mais toujours est-il que la fuite en avant n'est pas une solution. Le fait est que les F-16 arrivent en fin de course, donc soit on se décide à les remplacer (avec les conséquences que ça implique) soit on se décide à ne pas les remplacer.

Un choix devra être posé à un moment donné et j'ai l'impression que les gouvernements successifs (le débat n'est pas nouveau même si il gagne en intensité ces derniers temps) renvoient la patate chaude au plus loin possible tout en continuant à envoyer les F-16 se promener aux 4 coins du globe dès que c'est nécessaire. Ceci n'engageant que moi: je trouve que la sortie dans la presse du General Van Caelenberge permet justement de remettre un peu les points sur les i :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est risible c'est que le choix de de Crem va complètement plomber les crédits de toutes les autres composantes ...

 

Si envoyer des avions belges "partout dans le monde" correspond à une implication au sein de l'OTAN pourquoi ne pas se concentrer sur le transport et la manœuvre ... ? Ces dernières années on a eu plus souvent besoin de moyens de projection que de moyens de frappes (éléments dont disposent anglais, américains, français italiens voir allemands

 

Si les belges consacrent X milliards d'euros pour acquérir 3 douzaines de  F35 soit deux escadrons qui ne serviront qu'à la PO (qui pourrait très bien être mutualisée voir négociée avec les PB la France et l'Allemagne) et à envoyer 4/6 avions une fois de temps en temps là où l'Alliance le réclame ... Je trouve que cela fait (très) cher payé le plaisir de voir des chasseurs à cocarde "belgicienne"

 

Pour le prix des F 35 la Belgique peut se doter de moyens de manoeuvre et de projection voir des drones conséquents sans parler de la Marine.

 

Le soucis ce n'est pas tant d'avoir ou pas des avions, c'est de savoir exactement ce qu'on va en faire surtout si on ne peut s'en payer que 30/36 et encore à quel prix !

 

En clair deux escadrons c'est trop peu pour se défendre contre un adversaire belliqueux (mais lequel) et c'est bien trop pour la PO et les OPEX ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Garder la capacité de mener des missions de frapper est essentiel. Un pays qui effectue des missions d'attaque a quand même plus de "poids" et de visibilité, et c'est essentiel pour un petit pays comme la Belgique. C'est l'avion retenu qui est un problème. Le Gripen est le choix le plus logique techniquement mais aussi économiquement.

 

De toute façon même en raclant les fonds de tiroir la Belgique ne devrait pas pouvoir se payer ne serait-ce que le train d'atterissage du F-35 donc...

 

Plus d'info ici.

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,499
    Total Members
    1,550
    Most Online
    creek
    Newest Member
    creek
    Joined
  • Forum Statistics

    20,873
    Total Topics
    1,310,831
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries