Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

La Composante Air belge


Chevalier Gilles
 Share

Recommended Posts

Le 16/12/2016 à 13:16, Skw a dit :

?!?!? Je me demande si tu ne te fais pas des films...

Je dois faire parti des doux rêveurs.

Je pense que ce que fera Trump (oublions ses déclarations avant l'élection) peut avoir un impact majeur.

Si les USA jouent la carte de l'isolement pour ne s'occuper que de ce qui se passe dans ses frontières, la souveraineté militaire de l'Europe (ou défense européenne autonome) s'imposera (ce qui n'implique pas forcément de se retirer de l'OTAN). Bien sûr on peut dire que Trump c'est que pour 4 ans, voire 8, et ce n'est pas une période longue dans le militaire. Mais qu'importe, la fiabilité des USA comme partenaire qui partage, grosso modo, la même vision du monde aura pris une claque. Un trump2 sera une hypothèse sérieuse après ce Trump que personne n'avait vu venir.

Si le besoin de souveraineté de l'Europe s'impose, et bien il faudra le payer.

J'ai survolé les pages précédentes qui sont très techniques (et je n'y comprend rien mais que ça ne vous retienne pas), sur le rapport performance/prix, les stocks disponibles, etc. Mais si le besoin de souveraineté s'impose, tout ça c'est quasiment du détail.

Qui déjà aujourd'hui, et sans Trump, paye les hésitations des USA en Syrie car les USA se sentent peu concernés ? L'Europe et peut-être qu'elle va retenir la leçon.

Il faudra payer pour notre souveraineté (si on la veut), mais le prix sera faible sur le long terme parce que l'Europe a déjà les compétences et une industrie militaire. Donc on a avant tout un problème politique et (presque) "que ça". Ce problème peut bouger vite, en tout cas je pense que ça va cogiter après les élections majeurs à venir et notamment de la France et de l'Allemagne.

Je ne garantis pas ce scénario, loin de là, mais pour moi on ne peut pas l'écarter d'un revers de main ou le ranger dans la catégorie "film de science-fiction".

Edited by web123
Link to comment
Share on other sites

21 minutes ago, web123 said:

Si les USA jouent la carte de l'isolement pour ne s'occuper que de ce qui se passe dans ses frontières, la souveraineté militaire de l'Europe (ou défense européenne autonome) s'imposera (ce qui n'implique pas forcément de se retirer de l'OTAN).

...

Si le besoin de souveraineté de l'Europe s'impose, et bien il faudra le payer.

En fait rien ne s'impose...

... l'Europe à 27 est bien trop tiraillé entre les intérêts un et des autres pour trouver un point commun de politique étrangère et donc de défense commune.

C'est tout l’intérêt de s'en remettre a un garant étranger ... ça évite d'avoir a se crêper le chignon entre soi.

La seule a pouvoir faire bouger quelques truc a la marge c'est l'Allemagne.

Si demain l'Allemagne décidait qu'elle était en danger et qu'elle devait s'allier opérationnellement a la France, et probablement au Uk pour construire une structure de défense collective fortement intégré.

D'ici là il n'y aura rien...

Cela fait 20 ans que les USA annonce leur dégagement de l'Europe pour s'engager en Asie ... ca fait 20 ans que tout le monde s'en fout.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, g4lly a dit :

En fait rien ne s'impose...

... l'Europe à 27 est bien trop tiraillé entre les intérêts un et des autres pour trouver un point commun de politique étrangère et donc de défense commune.

C'est tout l’intérêt de s'en remettre a un garant étranger ... ça évite d'avoir a se crêper le chignon entre soi.

La seule a pouvoir faire bouger quelques truc a la marge c'est l'Allemagne.

Si demain l'Allemagne décidait qu'elle était en danger et qu'elle devait s'allier opérationnellement a la France, et probablement au Uk pour construire une structure de défense collective fortement intégré.

D'ici là il n'y aura rien...

Cela fait 20 ans que les USA annonce leur dégagement de l'Europe pour s'engager en Asie ... ca fait 20 ans que tout le monde s'en fout.

L'idée de faire une Europe a 2 vitesses ou plus fait son chemin et ça devrait se concrétiser (au pif pour 2020) et ça n'empêche pas les coopérations directes entre pays. L'idée est "si vous ne voulez pas, n'empêchez pas les autres". Donc il y aura une Europe à 27, une à 5 pour un domaine spécifique, une autre à 2 peut-être, etc. On remarquera qu'on l'a déjà pour l'Euro.

Si le RU sort de l'UE, ça sera un partenaire externe. Si on parle de souveraineté européenne, pour moi ça n'a pas de sens d'y mettre le RU. Est-ce que le RU mouillera sa chemine pour des intérêts uniquement de l'UE ? Je ne crois pas. En plus le RU a souvent bloqué l'UE sur ce sujet je crois.

Est-on satisfait du "garant" quand :

http://fr.metrotime.be/2016/12/15/news/sommet-europeen-charles-michel-veut-une-strategie-de-defense-commune-pour-pallier-une-europe-trop-faible/
Sommet européen – Charles Michel veut une stratégie de défense commune pour pallier une « Europe trop faible »

Link to comment
Share on other sites

10 minutes ago, web123 said:

L'idée de faire une Europe a 2 vitesses ou plus fait son chemin et ça devrait se concrétiser (au pif pour 2020) et ça n'empêche pas les coopérations directes entre pays. L'idée est "si vous ne voulez pas, n'empêchez pas les autres". Donc il y aura une Europe à 27, une à 5 pour un domaine spécifique, une autre à 2 peut-être, etc. On remarquera qu'on l'a déjà pour l'Euro.

Si le RU sort de l'UE, ça sera un partenaire externe. Si on parle de souveraineté européenne, pour moi ça n'a pas de sens d'y mettre le RU. Est-ce que le RU mouillera sa chemine pour des intérêts uniquement de l'UE ? Je ne crois pas. En plus le RU a souvent bloqué l'UE sur ce sujet je crois.

Est-on satisfait du "garant" quand :

http://fr.metrotime.be/2016/12/15/news/sommet-europeen-charles-michel-veut-une-strategie-de-defense-commune-pour-pallier-une-europe-trop-faible/
Sommet européen – Charles Michel veut une stratégie de défense commune pour pallier une « Europe trop faible »

Il ne s'agissait pas dans mon propos de défense européenne au sens de l'UE, mais bien de défense collective au sens des partenaires au traité spécifiquement décidé.

Et si en europe-géographique il y a des clients pour un tel traité de défense collective, c'est essentiellement la France et le Uk qui ont déjà des accords dans ce sens d'ailleurs, puis l'Allemagne.

Ces trois là sont les seuls a avoir un minimum d'ambition aussi bien coté politique étrangere que défense, et les seuls a pouvoir etre moteur dans une défense collective tres intégrée.

Le petit souci c'est que pour le moment l'Allemagne n'est pas en position de se sentir en danger.

L'autre souci c'est de trouver des positions commune de politique étrangère au sens de cette défense collective, notamment le périmètre de celle ci.

L'OTAN n'a pas se probleme avec le leader ship massif des USA... un autre projet de défense collectif l'aura...

Link to comment
Share on other sites

Le 12/16/2016 à 14:40, prof.566 a dit :

Reprenons.

Le Rafale tire régulièrement des GBU 49 (Enhanced Paveway II) Au départ ustilisant le WIFIn de Raytheon mais maintenant totalement intégrée.

De même la BLU 109 est qualifiée sur le Rafale (et donc la JDAM Mk84)

Euh c'est nouveau ça ?

Aux dernières nouvelles, l'intégration de la GBU-49 n'est prévue que pour 2019 selon A&C

Le corps de bombe BLU-109 est bien qualifié avec le kit Paweway III (GBU-24 A/B). Mais je ne vois pas trop le rapport avec une GBU-31(V)1/B JDAM à base de M-84. Les polaires doivent être complètement différentes. J'ai loupé quelque chose ?

Le 12/18/2016 à 10:48, ARPA a dit :

Le MICA IR a un détecteur IR, ça veut dire qu'il ne connaitra pas la position de sa cible, mais seulement sa direction. En pratique ça se concrétise par une trajectoire mal optimisée ce qui impliquera une réduction de la portée par rapport au MICA EM. Cette donnée est aussi à relativisé vu que le Mica IR peut commencer son vol avec la position prévisionnelle de sa cible donnée par le RBE2 du Rafale et vu qu'il a des chances de ne pas se faire détecté pendant son vol sa cible sera à la place prévue.

Le MICA IR peut recevoir les updates de l'avion tireur après la phase de vol inertielle via la LAM.

Link to comment
Share on other sites

Guest Dorfmeister

D'après La Libre de ce jour, le lancement de l'appel d'offres est légèrement retardé: ce dernier est attendu pour le début 2017. A noter également dans l'article que les "retombées industrielles" ont été intégrées dans le cahier des charges et les RfP. 

On sent que le discours est "un peu moins" pro F-35 que récemment... Chacun en pensera ce qu'il veut. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Dorfmeister a dit :

D'après La Libre de ce jour, le lancement de l'appel d'offres est légèrement retardé: ce dernier est attendu pour le début 2017. A noter également dans l'article que les "retombées industrielles" ont été intégrées dans le cahier des charges et les RfP. 

On sent que le discours est "un peu moins" pro F-35 que récemment... Chacun en pensera ce qu'il veut. 

C'est l'effet Trump:happy:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Oui mais la LAM utilise les émissions radar, si tu es obligé d'allumer ton Radar tu perd l'avantage d'avoir tiré en passif. 

Je ne suis pas sur de bien me représenter comment fonctionne un tir de missile, ni des différence qu'il peut y avoir entre détecter un adversaire et avoir une solution de tir valide.

Un des avantage de l'OSF si j'ai bien compris, c'est de pouvoir détecter un adversaire en passif (il me semble que spectra doit aussi être capable de détecter de façon passive un adversaire en captant ses émissions radar).

Est ce que ça permet un solution de tir, ou est ce qu'il faudra allumer le radar ? Et si oui, qu'est qui empêche de rafraichir la piste du missile en cours de route une fois que celui ci a été tiré ? (via la LAM donc)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, g4lly a dit :

Il ne s'agissait pas dans mon propos de défense européenne au sens de l'UE, mais bien de défense collective au sens des partenaires au traité spécifiquement décidé.

Et si en europe-géographique il y a des clients pour un tel traité de défense collective, c'est essentiellement la France et le Uk qui ont déjà des accords dans ce sens d'ailleurs, puis l'Allemagne.

Ces trois là sont les seuls a avoir un minimum d'ambition aussi bien coté politique étrangere que défense, et les seuls a pouvoir etre moteur dans une défense collective tres intégrée.

Le petit souci c'est que pour le moment l'Allemagne n'est pas en position de se sentir en danger.

L'autre souci c'est de trouver des positions commune de politique étrangère au sens de cette défense collective, notamment le périmètre de celle ci.

L'OTAN n'a pas se probleme avec le leader ship massif des USA... un autre projet de défense collectif l'aura...

Je comprend bien ta vision.

Ça va "choquer", mais je m'attends à ce que l'UE (ou une sous-partie mais dans le cadre des institutions de l'UE) s'engage dans une politique de la défense. Ça ne se fera pas du jour au lendemain ! On ne peut pas avoir une défense européenne sans une politique étrangère européenne liée (qui aura évidemment des souplesses, mais ceux qui ne vont pas au front, ou n'aime pas le militaire, seront contraints de mettre la main à la poche, ils seront solidaires via un budget militaire de l'UE). Il faut aussi incarner l'Europe souveraine, l'Europe puissance, et pas une Europe qui serait la somme de bonnes volontés aléatoires en fonction des circonstances.

Ce que tu donnes, et qui est déjà en cours, est le plus direct, on pourrait dire, ça se défend mais je n'en suis pas convaincu sur le moyen/long terme, que c'est le plus pragmatique. Mais c'est de l'optimisation, de l'opportunisme (on prend les meilleurs, ils mutualisent certains éléments, on coordonne mieux, etc). Le problème est que ce n'est pas une entité qui aura une voix et ça ne le sera jamais.

Avec ce que je dis je peux passer pour un naïf, mais je ne le crois pas. Je suis très pessimiste sur l'avenir de l'Europe. Si on se contente de coalition de circonstance, je ne crois pas qu'à long terme l'Europe s'en sorte. On a des blocs politiquement forts, les USA (avec qui on était lié), la Russie, la Chine, l'Europe doit l'être aussi sinon elle "disparaitra", elle sera de plus en plus mise de coté.

D'un coté je me dis "c'est pas possible, ça n'arrive pas, des décennies le prouve".  D'un autre coté je me dis "mais l'UE n'a pas le choix".

J'arrete le hors-sujet.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Kineto a dit :

Je ne suis pas sur de bien me représenter comment fonctionne un tir de missile, ni des différence qu'il peut y avoir entre détecter un adversaire et avoir une solution de tir valide.

Un des avantage de l'OSF si j'ai bien compris, c'est de pouvoir détecter un adversaire en passif (il me semble que spectra doit aussi être capable de détecter de façon passive un adversaire en captant ses émissions radar).

Est ce que ça permet un solution de tir, ou est ce qu'il faudra allumer le radar ? Et si oui, qu'est qui empêche de rafraichir la piste du missile en cours de route une fois que celui ci a été tiré ? (via la LAM donc)

Pour stopper le Hs je te propose ce post/sujet

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Oui mais la LAM utilise les émissions radar, si tu es obligé d'allumer ton Radar tu perd l'avantage d'avoir tiré en passif. 

Si tu as tiré en passif, ta cible n'est en principe au courant de rien, elle n'évolue pas de manière radicale, et tu n'as donc pas besoin de la LAM.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour ceux qui ne l'auraient pas vu, ceci est apparu sur le site de la Défense NL: https://www.defensie.nl/actueel/nieuws/2016/12/21/1-benelux-1-luchtruimbewaking

Rien qui ne soit pas dans l'air depuis un bout de temps (juste signé maintenant) mais la formulation de certaines choses est intéressante, comme ceci:

Quote

"De vliegers en de jachtvliegtuigen die we daarmee vrijspelen kunnen we zo elders inzetten", zei Hennis vanochtend. "Bijvoorbeeld in VN-verband of EU-verband of welk verband dan ook."

On dirait que Jeanine Hennis-Plasschaert a l'air de trouver les engagements OTAN (NAVO dans la langue de Vondel) moins probable que les engagements ONU et EU.

Link to comment
Share on other sites

Le 21/12/2016 à 20:29, mehari a dit :

Pour ceux qui ne l'auraient pas vu, ceci est apparu sur le site de la Défense NL: https://www.defensie.nl/actueel/nieuws/2016/12/21/1-benelux-1-luchtruimbewaking

Rien qui ne soit pas dans l'air depuis un bout de temps (juste signé maintenant) mais la formulation de certaines choses est intéressante, comme ceci:

On dirait que Jeanine Hennis-Plasschaert a l'air de trouver les engagements OTAN (NAVO dans la langue de Vondel) moins probable que les engagements ONU et EU.

Tu peux donner une traduction stp ? Je ne maitrise pas la langue batave. Et mon allemand est un peu rouillé.

Link to comment
Share on other sites

Guest Dorfmeister
il y a 11 minutes, herciv a dit :

Tu peux donner une traduction stp ? Je ne maitrise pas la langue batave. Et mon allemand est un peu rouillé.

En très résumé; les belges et hollandais font police du ciel commune dès le 1er janvier 2017 suite à un accord signé l'an dernier entre les deux pays. 

Sinon Google Translate marche très bien. 

Edited by Dorfmeister
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Dorfmeister a dit :

En très résumé; les belges et hollandais font police du ciel commune dès le 1er janvier 2017

DEVRAIENT EN PROFITER POUR FILER UN COUP DE MAIN AUX SUISSES

=>=>=>=> put put put

je sais c'est bas .. mais c'est bon ...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

34 minutes ago, herciv said:

Tu peux donner une traduction stp ? Je ne maitrise pas la langue batave. Et mon allemand est un peu rouillé.

Désolé. Mon néerlandais est un peu rouillé et j'avais peur de donner une traduction qui ne soit pas fidèle.

L'article parle de l'accord Benelux pour la Défense aérienne. Celui-ci est enfin signé et prendra effet le 1 janvier. Les états-membres du Benelux s'engagent à maintenir une QRA de 2 appareils (plus les appareils de réserve) de façon alternative sur des périodes de 4 mois. Les appareils peuvent être appelé par les contrôles aériens des deux pays et seront sous le contrôle du Air Operations Control Station de Nieuw Milligen lorsqu'il sont appelés par les Pays-Bas et sous le contrôle du Control and Reporting Centre de Glons lorsque c'est fait par la Belgique.

A  noter que la Belgique fait déjà les QRA pour le Luxembourg. De plus, Airrecognition mentionne dans un article ( http://airrecognition.com/index.php/archive-world-worldwide-news-air-force-aviation-aerospace-air-military-defence-industry/global-defense-security-news/global-news-2016/december/3179-belgium-luxembourg-and-netherlands-sign-common-airspace-policing-final-act.html ) que la Belgique devrait signer un accord similaire avec la France en Février 2017 (selon Vandeput). Il serait intéressant de voir comment ça se passe. Si la Belgique peut facilement gérer les QRA au dessus du Nord de la France (et inversement), je vois mal les NL faire de même (et inversement) depuis leurs bases. Une possibilité serait bien sûr de transférer des chasseurs sur une base belge alternativement pour se retrouver à équidistance des limites de la zone à surveiller mais ça reste à voir.

Quote

"De vliegers en de jachtvliegtuigen die we daarmee vrijspelen kunnen we zo elders inzetten", zei Hennis vanochtend. "Bijvoorbeeld in VN-verband of EU-verband of welk verband dan ook."

Trad: "Nous pourrons utiliser les pilotes et chasseurs que nous libérons ainsi autrement. Par exemple, en mission avec l'ONU, l'UE ou qui que ce soit d'autre" dit Hennis1.

J'ai trouvé intéressant que la Ministre NL mentionne les déploiements de F-16 pour l'ONU et l'UE et pas ceux de l'OTAN (qui sont quand même bien plus fréquents) comme si elle jugeait ces derniers moins probables à l'avenir.

¹ Hennis: Jeanine Hennis-Plasschaert, Ministre de la Défense des Pays-Bas.

 

 

Tant qu'on y est, Airrecognition signale ceci: http://airrecognition.com/index.php/archive-world-worldwide-news-air-force-aviation-aerospace-air-military-defence-industry/global-defense-security-news/global-news-2016/december/3191-belgium-eyes-new-air-capability-for-its-special-forces.html

En résumé: La Belgique veut créer un escadron SOC dans sa force aérienne pour soutenir les SF et le doter d'avion STOL (comme le PC-6). De plus, ça parle de mettre à jour les NH-90 en leur donnant des kits SF ou MEDEVAC (les medevac sont habituellement faites par nos A109).

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, pascal a dit :

DEVRAIENT EN PROFITER POUR FILER UN COUP DE MAIN AUX SUISSES

=>=>=>=> put put put

je sais c'est bas .. mais c'est bon ...

Ah ouais... c'est sous le plancher là....

Et il est content en plus...:biggrin: avec ses put put put

Link to comment
Share on other sites

  • Fenrir locked this topic
  • Fenrir unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...