Recommended Posts

Il y a 15 heures, Wallaby a dit :

Laura Pöhler des Verts et Evelyne Menges de la CSU décrivent également l'ordre à "Bayerischer Rundfunk" comme "hostile à l'humain". Menges aurait dit que "les contenus qui glorifient l'inhumanité et la violence ne sont pas tolérés". Le passage correspondant doit donc "disparaître du site Internet le plus rapidement possible"

arretons de déconner : si un organisme est capable officiellement de ce genre de déclaration, il doit être dissous et les responsables moraux traduits en justice. Les financement doivent etre débusqués et coupés, des personnes doivent devenir non grata sur le territoire européen.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, rendbo a dit :

arretons de déconner : si un organisme est capable officiellement de ce genre de déclaration, il doit être dissous et les responsables moraux traduits en justice. Les financement doivent etre débusqués et coupés, des personnes doivent devenir non grata sur le territoire européen.

Mais non,  le passage doit "disparaître du site internet" pour protéger les illusions et la paresse intellectuelle de certains...

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.spiegel.de/politik/deutschland/cdu-carsten-linnemann-sorgt-mit-grundschulaussage-fuer-empoerung-a-1280644.html (6 août 2019)

Son idée fait l'objet de vives critiques : si cela ne dépendait que de lui, Carsten Linnemann (CDU), vice-président du groupe CDU-CSU, les enfants qui ne parlent pas allemand ne devraient pas être admis à l'école primaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.welt.de/politik/deutschland/article198104111/Fleischsteuer-Union-SPD-und-Gruene-offen-fuer-Verteuerung-von-Fleisch.html (7 août 2019)

Des politiciens de tous bords proposent une taxe sur la viande qui alimenterait un fonds pour subventionner la conversion des étables "de manière plus écologique et plus respectueuse des espèces". D'autres pensent qu'il suffit d'augmenter la TVA sur la viande. D'autres sont contre. Le paradoxe est que la viande déjà produite de manière écologique et respectueuse, déjà vendue plus cher, serait taxée de la même manière. Personne ne parle de réduire la consommation de viande.

Edited by Wallaby
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.spiegel.de/politik/deutschland/gruene-winfried-kretschmann-lehnt-innerdeutsches-flugverbot-ab-a-1280823.html (7 août 2019)

Les Verts sont souvent critiqués par leurs opposants comme un "parti de l'interdit". Aujourd'hui, le Premier ministre du Bade-Wurtemberg, Winfried Kretschmann, s'est prononcé contre le fait de prescrire aux gens leur mode de vie. "Je n'apprécie guère cette moralisation", a-t-il déclaré dans une interview accordée à l'Agence de presse allemande. Dans le débat sur la protection du climat et la honte de l'avion, ce n'est donc pas une solution que d'interdire les vols en Allemagne. Il en va de solutions pratiques.

Du point de vue des Verts, les appels moraux doivent venir de la société. Ce n'est pas le travail des politiciens de dire aux gens ce qu'ils ont le droit de manger et ce qu'ils n'ont pas le droit de manger et comment ils se déplacent. "Cela fait partie du style de vie personnel ", dit Kretschmann.

Au Bundestag, les Verts ont exigé la suppression de toutes les subventions pour le trafic aérien. Auparavant, le chef du parti Robert Habeck s'était prononcé en interview à Spiegel online pour la fin des vols intérieurs d'ici 2035. C'est "possible et souhaitable", a dit M. Habeck. Les vols intérieurs doivent être rendus superflus, le train attrayant et les billets si bon marché que l'on préfère voyager au sol plutôt que voler.

Son collègue de parti Kretschmann déclare maintenant qu'il voit une solution consistant à ravitailler les avions en carburant synthétique afin de ne pas nuire à l'environnement. En outre, il faudrait introduire une taxe sur le kérosène et développer des alternatives attrayantes telles que des voies de transport rapide. "Les vols courts de Stuttgart à Francfort ou Munich sont absurdes, mais je ne peux pas me passer de vols à destination de Berlin à cause des contraintes de temps", a-t-il déclaré.

Les politiciens doivent organiser les choses de manière à ce que les comportements nuisibles à l'environnement soient coûteux et, dans les cas extrêmes, interdits. "Si ma politique conduit à ce que des gens comme Trump soient élus, j'ai fait quelque chose de mal," dit Kretschmann. "C'est pourquoi nous parlons de faire payer le CO2 et non de savoir si vous avez le droit de prendre l'avion.

Edited by Wallaby
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La taxe sur la viande est une idée contre-productive. Faire monter le prix de la viande va avoir pour conséquence que les producteurs vont chercher à compenser la hausse de prix en rognant sur le coût de la production, ce qui se traduira fatalement par des conditions de vie pire pour le bétail.

Si les politiciens voulaient vraiment que les étables deviennent "plus écologiques et respectueuses" ils ont à leur disposition la capacité d'élaborer des normes à respecter sous peine d'amendes voire de perte d'autorisation. Ça, c'est quelque chose qui marche. Une TVA plus élevée sur la viande, surtout si elle ne discrimine pas, ne sert pas à ça, et c'est de l'hypocrisie complète de le prétendre. Quand des politiciens font des taxes supplémentaires, c'est que leur but est de faire des rentrées d'argent, point final.

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.faz.net/aktuell/feuilleton/debatten/chinesischer-kuenstler-ai-weiwei-rechnet-mit-deutschland-ab-16325309.html (9 août 2019)

L'artiste dissident chinois Ai Weiwei dit qu'il veut quitter l'Allemagne, où il vit depuis 5 ans, qu'il accuse d'être "une société qui veut être ouverte, mais qui se protège avant tout. La culture allemande est si forte qu'elle n'accepte pas vraiment d'autres idées et arguments. Il n'y a guère de place pour un débat ouvert, guère de respect pour les voix dissidentes."

Le problème, estime le commentateur Martin Benninghof, c'est qu'il a des arguments très faibles à l'appui de sa thèse :

"Il m'est arrivé trois fois de monter dans un taxi et le chauffeur m'a vu et m'a dit : "Sortez"." Dans un cas, poursuit-il, il s'était crêpé le chignon avec un conducteur à cause de l'odeur de parfum et de la question de savoir si la fenêtre devait rester ouverte. Plutôt une querelle personnelle, comme il y en a des milliers chaque jour.

https://www.spiegel.de/kultur/gesellschaft/ai-weiwei-ueber-wegzugsplaene-aus-berlin-deutschland-ist-keine-offene-gesellschaft-a-1281163.html (9 août 2019)

Dans la suite de l'interview, Ai reproche aux politiciens allemands et aux institutions culturelles allemandes comme la Berlinale de ne pas dénoncer les violations des droits de l'homme commises par la Chine en raison d'intérêts économiques. Entre autres, la Berlinale n'avait pas projeté le nouveau film du réalisateur chinois Zhang Yimou en février, après que la Chine l'eut retiré quelques jours avant la première en raison de prétendus "problèmes techniques".

Déjà en février, Ai Weiwei avait accusé la Berlinale d'avoir retiré un segment du film "Berlin, I Love You" qu'il avait tourné et qui est actuellement projeté dans les salles de cinéma. Dans l'interview actuelle, l'artiste affirme que la Berlinale a également rejeté plusieurs autres films et documentaires en provenance de Chine.

Ai ne sait pas encore où il va s'installer : " Je ne possède pas de maison parce que la Chine me rejette depuis ma naissance. Ceux qui connaissent leur destination ne sont plus des réfugiés. Je suis un réfugié."

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.spiegel.de/wissenschaft/mensch/plastiktueten-warum-ein-verbot-kaum-etwas-bewirkt-a-1281524.html (12 août 2019)

La ministre de l'environnement Svenja Schulze veut interdire les sacs en plastique

En Allemagne, la consommation de sacs plastiques est en baisse depuis des années. Par rapport à 2015, elle a diminué de 64 %. Selon la Gesellschaft für Verpackungsmarktforschung, deux milliards de sacs en plastique ont été distribués aux caisses en 2018. Cela correspond à 24 sacs par habitant et par an. En 2016, la moyenne était encore de 45 sacs par habitant. Cependant, les sacs en plastique ne représentent qu'environ un pour cent de tous les déchets plastiques.

De plus, les alternatives aux sacs plastiques ne sont pas nécessairement plus respectueuses de l'environnement. Les sacs en papier, par exemple, peuvent sembler plus écologiques, mais ils ne valent pas mieux que le plastique. En effet, des fibres de cellulose longues et très résistantes à la déchirure sont nécessaires à la production. Mais la production de cellulose consomme beaucoup d'énergie et d'eau et il faut aussi utiliser des produits chimiques. Le Naturschutzbund Deutschland, par exemple, calcule que les sacs jetables faits de fibres de papier fraîches devraient être utilisés au moins trois fois plus souvent qu'un sac en plastique à base de pétrole pour rendre la production rentable. De plus, la production de papier augmente la demande de bois.

Pour des raisons environnementales, les sacs en tissu ne sont utiles que s'ils sont souvent utilisés. Tout comme le papier, la production du coton nécessite beaucoup d'eau et les pesticides sont utilisés pour la culture. Un sac en coton conventionnel doit être utilisé plus de cent fois plus souvent qu'un sac en plastique pour compenser le mauvais équilibre climatique.

Les sacs dits bioplastiques sont commercialisés comme une alternative supplémentaire aux sacs plastiques conventionnels. Il s'agit généralement de matériaux différents qui sont considérés comme biodégradables ou fabriqués à partir de matières végétales. Toutefois, l'équilibre écologique de ces produits est également douteux.

C'est ce que suggère une étude récente sur les sacs bioplastiques. Les chercheurs ont acheté divers sacs dans des supermarchés et ont observé comment ils réagissent aux influences de l'environnement dans la nature. Certains des sacs étaient enfouis dans le sol, en suspension dans l'air ou stockés dans l'eau de mer. Les sacs biologiques n'ont pas été beaucoup plus performants que les sacs en polyéthylène classiques.

En outre, les sacs en plastique compostable à base de maïs ou de fécule de pomme de terre sont de plus en plus souvent proposés. Cependant, la dégradation biologique n'a jusqu'à présent été possible que dans les installations industrielles. Le tas de compost dans le jardin ou une usine de biogaz ne peut pas recycler la matière - le Naturschutzbund Deutschland dit qu'il n'y a encore aucune preuve qu'ils peuvent être facilement dégradés dans la nature.

Edited by Wallaby

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Wallaby said:

https://www.spiegel.de/wissenschaft/mensch/plastiktueten-warum-ein-verbot-kaum-etwas-bewirkt-a-1281524.html (12 août 2019)

La ministre de l'environnement Svenja Schulze veut interdire les sacs en plastique

En Allemagne, la consommation de sacs plastiques est en baisse depuis des années. Par rapport à 2015, elle a diminué de 64 %. Selon la Gesellschaft für Verpackungsmarktforschung, deux milliards de sacs en plastique ont été distribués aux caisses en 2018. Cela correspond à 24 sacs par habitant et par an. En 2016, la moyenne était encore de 45 sacs par habitant. Cependant, les sacs en plastique ne représentent qu'environ un pour cent de tous les déchets plastiques.

De plus, les alternatives aux sacs plastiques ne sont pas nécessairement plus respectueuses de l'environnement. Les sacs en papier, par exemple, peuvent sembler plus écologiques, mais ils ne valent pas mieux que le plastique. En effet, des fibres de cellulose longues et très résistantes à la déchirure sont nécessaires à la production. Mais la production de cellulose consomme beaucoup d'énergie et d'eau et il faut aussi utiliser des produits chimiques. Le Naturschutzbund Deutschland, par exemple, calcule que les sacs jetables faits de fibres de papier fraîches devraient être utilisés au moins trois fois plus souvent qu'un sac en plastique à base de pétrole pour rendre la production rentable. De plus, la production de papier augmente la demande de bois.

Pour des raisons environnementales, les sacs en tissu ne sont utiles que s'ils sont souvent utilisés. Tout comme le papier, la production du coton nécessite beaucoup d'eau et les pesticides sont utilisés pour la culture. Un sac en coton conventionnel doit être utilisé plus de cent fois plus souvent qu'un sac en plastique pour compenser le mauvais équilibre climatique.

Les sacs dits bioplastiques sont commercialisés comme une alternative supplémentaire aux sacs plastiques conventionnels. Il s'agit généralement de matériaux différents qui sont considérés comme biodégradables ou fabriqués à partir de matières végétales. Toutefois, l'équilibre écologique de ces produits est également douteux.

C'est ce que suggère une étude récente sur les sacs bioplastiques. Les chercheurs ont acheté divers sacs dans des supermarchés et ont observé comment ils réagissent aux influences de l'environnement dans la nature. Certains des sacs étaient enfouis dans le sol, en suspension dans l'air ou stockés dans l'eau de mer. Les sacs biologiques n'ont pas été beaucoup plus performants que les sacs en polyéthylène classiques.

En outre, les sacs en plastique compostable à base de maïs ou de fécule de pomme de terre sont de plus en plus souvent proposés. Cependant, la dégradation biologique n'a jusqu'à présent été possible que dans les installations industrielles. Le tas de compost dans le jardin ou une usine de biogaz ne peut pas recycler la matière - le Naturschutzbund Deutschland dit qu'il n'y a encore aucune preuve qu'ils peuvent être facilement dégradés dans la nature.

Bref, le moyen le plus écologique pour faire ses courses.... C'est soit d'avoir un sac en toile qu'on garde à vie, soit de commander sur Amazon. 

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Tancrède a dit :

Bref, le moyen le plus écologique pour faire ses courses.... C'est soit d'avoir un sac en toile qu'on garde à vie, soit de commander sur Amazon.

Fibre de chanvre, rotin, lin tressé... il y a l'embarras du choix.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Patrick a dit :

Elle compte les faire remplacer par des chaudières au charbon?

:laugh:

Elle fait le service après vente du gazoduc russe.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, herciv a dit :

Elle fait le service après vente du gazoduc russe.

Exactement ce que je me disais...

J'ai l'impression que l'Allemagne cherche à devenir un intermédiaire privilégié dans la fourniture de gaz russe... Parce que sous la pression de leurs verts ils ont du abandonner leur nucléaire, et que leur renouvelable leur coûte un bras et ne rapporte pas assez.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Patrick a dit :

J'ai l'impression que l'Allemagne cherche à devenir un intermédiaire privilégié dans la fourniture de gaz russe... Parce que sous la pression de leurs verts ils ont du abandonner leur nucléaire, et que leur renouvelable leur coûte un bras et ne rapporte pas assez.

Pas sûr que ce soit l'élément moteur chez Kramp Karrenbauer.  Il y a des attentes assez importantes dans la population allemande en matière environnementale. Elle sait qu'elle est également attendue là-dessus, notamment dans les parties les plus jeunes de l'électorat. Dernièrement, on a même vu la CSU bavaroise verdir son discours en matière d'agriculture... alors notamment que le Land est un des hauts-lieux européens de l'élevage intensif de porcs. Qui plus est, les systèmes de primes à la casse sont un moyen comme un autre de dynamiser le secteur industriel... sachant que l'Allemagne abrite pas mal des leader dans le domaine. Viessmann est un des premiers supporters du tournant énergétique. Des entreprises comme W. Bälz & Sohn, Ariston Thermo, Buderus et Bosch Thermotechnik, etc. ont également à y gagner. Et je pourrais citer plein d'autres boîtes du genre.

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/08/2019 à 20:27, Wallaby a dit :

https://www.spiegel.de/wissenschaft/technik/abwrackpraemie-fuer-oelheizungen-was-bringt-das-was-kostet-das-a-1281601.html (12 août 2019)

AKK se prononce pour une prime à la casse pour les chaudières au mazout.

C'est pas forcément une mauvaise chose si elles sont remplacées avec des chaudières à granulés de bois, avec du bois de chauffage d'origine européenne. 

Ce serait bon à la fois pour l'écologie et la balance commerciale. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Shorr kan a dit :

C'est pas forcément une mauvaise chose si elles sont remplacées avec des chaudières à granulés de bois, avec du bois de chauffage d'origine européenne. 

Ce serait bon à la fois pour l'écologie et la balance commerciale.  

Le bois à la campagne, en habitat dispersé : aucun problème. Mais en ville, comme la cigarette, ce n'est pas très bon pour les poumons des voisins.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Wallaby a dit :

Le bois à la campagne, en habitat dispersé : aucun problème. Mais en ville, comme la cigarette, ce n'est pas très bon pour les poumons des voisins.

Hum.......bonne remarque. J'avais complètement oublié la pollution par particules.

ça confine cette solution aux grosses chaudières pour les grands bâtiments avec chauffage central, et qui peuvent être équipées de systèmes de traitement des fumées performants.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, g4lly a dit :

Mais on pourrait très bien revenir a des réseau d'eau chaude et de coulis glacé très vertueux pour le chauffage et la climatisation... accessoirement les industriel et autre gros commerçant ne s'en prive pas.

C'est déjà le cas, avec un retour un peu plus précoce/marqué dans les villes nord-européennes. En revanche, je me demande comment cela se passe désormais dans le cadre légal français. Il me semble qu'une loi adoptée sous Ségolène Royal contraignait à la pose de compteurs de consommation individuelle sur les réseaux de chauffage collectif... afin d'amener certains à reconsidérer leurs comportements individuels en matière de chauffage : quand on est sur du chauffage collectif, on a tendance à peu se soucier de l'isolation de son logement, à chauffer tout en ouvrant les fenêtres, etc. J'imagine que les réseaux de chaleur urbain doivent également être soumis à cette obligation ? 

Edited by Skw

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.n-tv.de/politik/Gretas-Segeltoern-schaedlicher-als-Flugticket-article21209740.html (15 août 2019)

La traversée de l'Atlantique de la militante du climat Greta Thunberg de Grande-Bretagne vers les Etats-Unis provoque plus de gaz à effet de serre que si elle y avait été en avion. Selon un article paru dans le journal "taz", cinq employés sont nécessaires à New York pour ramener le yacht en Europe.

Le porte-parole Andreas Kling du skipper de Thunberg, Boris Herrmann, a déclaré au journal : "Bien sûr qu'ils y vont en avion, il n'y a pas d'autre moyen. Le skipper prendra également l'avion pour son voyage de retour". Le voyage en voilier déclenchera au moins six traversées de l'Atlantique qui auront des effets néfastes sur le climat. Si Thunberg avait pris l'avion avec son père, seuls deux billets auraient été nécessaires pour se rendre à New York.

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

le pire, est que la pollution émis par les avions est négligeable 2% et l'aéronautique cherche à réduire autant qu'ils le peuvent surtout pour des raison financière et de rentabilité,  mais les 50000 navires utilisent  des déchets de fioul lourd et ca avoisine les 10% et il n y a aucun effort de recherche sur le sujet.

bon, elle joue au poil à gratter sur les décideurs, il en faut.

Edited by zx
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, zx a dit :

le pire, est que la pollution émis par les avions est négligeable 2% et l'aéronautique cherche à réduire autant qu'ils le peuvent surtout pour des raison financière et de rentabilité,  mais les 50000 navires utilisent  des dechets de fioul lourd et ca avoisine les 10% et il n y aucun effort de recherche sur le sujet.

En même temps, les navires sont déjà très efficaces thermodynamiquement parlant. à part les centrales électriques à cycles combinés, les gros diesel marins sont les machines les plus efficaces qui soit.

D'une certaine façon, on pourrait presque dire la même chose des avions qui consomment quelque chose comme 3/4 litres au 100 km et par passager. soit deux fois mieux que la plupart des voitures individuelles. 

 

 

Edited by Shorr kan
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, zx a dit :

le pire, est que la pollution émis par les avions est négligeable 2% et l'aéronautique cherche à réduire autant qu'ils le peuvent surtout pour des raison financière et de rentabilité,  mais les 50000 navires utilisent  des déchets de fioul lourd et ca avoisine les 10% et il n y a aucun effort de recherche sur le sujet. 

bon, elle joue au poil à gratter sur les décideurs, il en faut.

Par unité de masse de marchandise transportée, il n'y a pas photo entre le navire et l'avion.

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,420
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mordhin
    Newest Member
    Mordhin
    Joined
  • Forum Statistics

    20,729
    Total Topics
    1,254,983
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries