Recommended Posts

"Le coordinateur transatlantique du gouvernement allemand, Peter Beyer (CDU), a déclaré que les mesures punitives n'étaient pas dirigées contre l'Allemagne, mais contre des entreprises privées. "Par conséquent, l'Allemagne ne prendra aucune contre-mesure".

Qu'ils sont péteux, insignifiants, même pas une once d'orgueil... ou alors ils sont infiltrés par la CIA pour tenir de tels propos ?

  • Haha 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Lezard-vert a dit :

ou alors ils sont infiltrés par la CIA

cyFndUa.png

Contrairement aux Britanniques, Français, et Russes, les Américains sont restés.

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh mais si les Russes sont restés. Tu as déjà entendu parler de la Prusse orientale ? :laugh:

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 12/25/2019 at 7:59 PM, kotai said:

C'est une bonne chose pour la France, l'Allemagne a décidé de fermer ses centrales nucléaires. C'est un retour de baton, Cela signe sa faiblesse dans la production électrique. Il leur aurait plus simple de coopérer avec la France sur les EPR mais ils ont voulus jouer les boss écologiques....Bilan, prostitution à tout va et affaiblissement de l’Europe en prime!

Déjà que si je me souviens bien, c'est à cause d'eux que l'on est partis sur l'EPR plutôt que sur les surgénérateurs...

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

DWO-AP-Nordstream-Schiffe-ks-jpg.jpg

Comparaison entre le navire suisse (maltais?) stoppé par les sanctions américaines et le navire russe candidat pour prendre le relai. source : https://www.welt.de/politik/ausland/article204589002/Nord-Stream-2-Putins-mysterioeses-Schiff-und-Merkels-Dilemma.html (26 décembre 2019)

Un signal clair que Berlin se prépare à un avenir avec Nord Stream 2 a maintenant été donné à Kiev. Le nouveau contrat de fourniture de gaz entre la Russie et l'Ukraine y sera scellé avant la fin de l'année. Il réglemente la manière dont le gaz russe sera transporté vers l'UE via le territoire ukrainien au cours des cinq prochaines années. Les volumes de gaz convenus dans l'accord sont plus faibles qu'auparavant - on pense que très bientôt une grande partie du gaz nécessaire passera par le Nord Stream 2. Médiateur dans les négociations du nouvel accord : le ministre fédéral de l'Économie Peter Altmaier.

https://www.t-online.de/nachrichten/deutschland/parteien/id_87057686/spd-chef-norbert-walter-borjans-trump-will-europa-wirtschaftlich-unterwerfen-.html (27 décembre 2019)

Le leader du SPD Norbert Walter-Borjans a critiqué les sanctions américaines contre le gazoduc russe Nord Stream 2 de la mer Baltique, qu'il considère comme absolument inadmissibles. "Le président américain essaie de soumettre l'Europe sur le plan économique", a déclaré Walter-Borjans au journal "Passauer Neue Presse". "Ce n'est pas une façon de se traiter les uns les autres. Les USA n'ont définitivement pas leur mot à dire dans Nord Stream 2."

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/12/2019 à 11:12, Ciders a dit :

Oh mais si les Russes sont restés. Tu as déjà entendu parler de la Prusse orientale ? :laugh:

Là, c'est les Allemands qui sont partis (et ils n'ont pas eu le choix). Pareil pour les zones annexées à la Pologne. Il n'y a que nous qui n'avons pas eu l'idée d'expulser les Allemands de la Sarre, du coup on ne l'a pas gardée.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
12 minutes ago, Kelkin said:

Là, c'est les Allemands qui sont partis (et ils n'ont pas eu le choix). Pareil pour les zones annexées à la Pologne. Il n'y a que nous qui n'avons pas eu l'idée d'expulser les Allemands de la Sarre, du coup on ne l'a pas gardée.

Si je me souviens bien, il y a eu un référendum en Sarre, pas exactement posé en des termes "France, Europe ou Allemagne", mais interprété ainsi par les votants et gouvernants. La France n'a jamais réellement eu l'option de la garder: si ça avait été le cas, ç'aurait été par la force et contre la volonté des Sarrois (et d'à peu près tout le monde en Europe et ailleurs, alors même que ce genre d'attitude était déjà mal vu pour ce qui se passait au même moment en Algérie), ce qui ne se faisait alors plus. Dans les termes de l'époque, en 45 ou 55, "expulser les Allemands de la Sarre" aurait voulu dire.... Expulser les Sarrois de la Sarre. Un peu gênant. 

  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, Kelkin said:

Attention, je ne dis pas qu'expulser manu militari toute une population, c'est bien, ou qu'on aurait dû le faire. Juste que c'est ce qui est arrivé à l'Est et pas à l'Ouest.

Hé ouais, on était déjà devenu des tapettes à l'époque :wink: :tongue:. C'est pas du temps de Louis XIV qu'on aurait été si calmes :dry:. Naméhotoufoulcamp! 

69150604_393096511406810_776143186154854

Edited by Tancrède
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, Kelkin a dit :

Attention, je ne dis pas qu'expulser manu militari toute une population, c'est bien, ou qu'on aurait dû le faire. Juste que c'est ce qui est arrivé à l'Est et pas à l'Ouest.

La différence vient aussi de la politique d'extermination mener par les allemands à l'est et non à l'ouest. Disons que les populations étaient un brin plus remonter contre les allemands.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et le fait que l'URSS avait aussi, dans le procédé, annexé une bonne partie de la Pologne orientale de l'époque. Au fond c'est la République polonaise qui a été déplacée à l'Ouest en compensation avec un prime une destruction de l'ancrage allemand en Europe centrale...

Bref, il y avait beaucoup de considérations géostratégiques derrières.

À côté de cela la Sarre c'est... un gisement de charbon (littéralement), de toutes façons indirectement maintenu sous contrôle via la CECA.

Donc bon.

Edited by Chronos
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Chronos a dit :

Et le fait que l'URSS avait aussi, dans le procédé, annexé une bonne partie de la Pologne orientale de l'époque. Au fond c'est la République polonaise qui a été déplacée à l'Ouest en compensation avec un prime une destruction de l'ancrage allemand en Europe centrale...

Bref, il y avait beaucoup de considérations géostratégiques derrières.

À côté de cela la Sarre c'est... un gisement de charbon (littéralement), de toutes façons indirectement maintenu sous contrôle via la CECA.

Donc bon.

Les allemands furent aussi expulser de Russie, de Tchécoslovaquie, les italiens de Yougoslavie...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, prof.566 a dit :

Et nous de toute l'Europe... (et du Canada, je ne compte pas la Louisiane)

Mais on a dégagé tous le monde de la France !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans un registre moins tragique, la chanson "Ma grand-mère est une cochonne de l'environnement" chantée par le chœur d'enfants de la radio publique WDR (Westdeutscher Rundfunk) n'en finit pas de faire des remous :

https://www.t-online.de/nachrichten/panorama/buntes-kurioses/id_87062614/-umweltsau-wdr-intendant-tom-buhrow-entschuldigt-sich-fuer-satire-video.html (29 décembre 2019)

"Ma grand-mère conduit une moto dans le poulailler" est un des classiques des chansons pour enfants les plus drôles. Mais à présent, la WDR a déclenché une vague d'indignation avec la caricature satirique de la chanson chantée par son chœur d'enfants. Le noeud de l'indignation est le verset : "Ma grand-mère est une vieille truie de l'environnement." Une soi-disant tempête de merde (shitstorm) sur le net avec plus de 15.000 commentaires sur Facebook jusqu'à samedi soir a balayé la radio ouest-allemande. La WDR avait déjà supprimé la vidéo de la page Facebook du WDR2 vendredi soir et s'est excusée " pour l'action malheureuse ".

Le ministre-président de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Armin Laschet (CDU), a exprimé son indignation à propos de la satire environnementale sur Twitter. Enfin, samedi soir, même le directeur de la WDR Tom Buhrow a appelé depuis le lit d'hôpital de son père de 92 ans dans une émission spéciale de la WDR 2. Là, il a décrit la "vidéo avec la chanson de la grand-mère qui s'est écrasée" comme une erreur. "Je m'excuse sans aucun si et sans aucun mais." Son père avait toujours travaillé dur. "Ce n'est pas un porc environnemental", dit Buhrow.

Dans la vidéo, une trentaine de filles du studio ont chanté les lignes suivantes : " Ma grand-mère conduit une moto dans le poulailler. C'est mille litres de Super chaque mois. Ma grand-mère est une vieille salope de l'environnement." Dans un autre couplet, il est dit : "Ma grand-mère conduit un 4x4 jusqu'au cabinet du médecin, en écrasant deux vieilles dames avec des déambulateurs." Les thèmes de la viande bon marché et les croisières ne sont pas non plus épargnés.

Laschet et le politicien de la CDU Ruprecht Polenz ont critiqué le fait que les enfants sont instrumentalisés par les adultes dans le débat sur la protection du climat. Laschet a twitté que la WDR avait "franchi les limites du style et du respect des personnes âgées" avec cette chanson. "Instrumentaliser les jeunes contre les vieux n'est pas acceptable." Le WDR a rejeté l'accusation selon laquelle les enfants concernés avaient été exploités. "Nous regrettons que cette impression ait été apparemment créée de façon sporadique."

A la fin de la vidéo, vous pouvez voir les choristes bouger les lèvres avec un regard sérieux et entendre la voix de l'activiste environnementale Greta Thunberg : " We will not let you get away with this (Nous ne vous laisserons pas vous en tirer comme ça) ".

https://www.welt.de/vermischtes/article204618322/Oma-ist-ne-Umweltsau-Tom-Buhrow-entschuldigt-sich-fuer-WDR-Song.html (29 décembre 2019)

La station avait déjà été accusée d'hypocrisie, entre autres, parce que le chœur d'enfants s'était rendu en Corée du Sud en octobre et y avait fait une tournée dans quatre villes.

Une utilisatrice a écrit : " J'ai entendu la chanson aujourd'hui sur WDR 2 à la radio. Au début, j'ai souri, mais ensuite j'ai secoué la tête au mot Umweltsau. Je suis grand-mère et je fais souvent quelques kilomètres en voiture pour aller voir mes petits-enfants, non seulement parce que j'aime les petits-enfants, mais aussi parce que l'Umweltsau (la cochonne de l'environnement) est nécessaire pour s'occuper des petits-enfants.

Avant cela, le satiriste de la ZDF Jan Böhmermann avait déjà enflammé davantage le débat en ligne. "Quiconque fait frire de la viande bon marché tous les jours est une cochonne environnementale", a-t-il écrit. Et dans un autre tweet, on pouvait lire : " Vous, petites truies de l'environnement, laisseriez un chœur d'enfants chanter les trois strophes du " Deutschlandlied " sans sourciller [seule la troisième strophe, moins chargée sémantiquement, est utilisée actuellement]. Et pas pour s'amuser."

Très polarisant fut aussi le tweet d'un freelance de la WDR, qui a commenté la controverse de cette façon : " Parlons des grands-parents, de ceux qui s'énervent maintenant au sujet de #Umweltsau. Ta grand-mère n'était pas une #truie_de_ l'environnement. C'est vrai. C'était une #truie_nazie.

[Tweet d'@AlexE1789] Cela n'existait-il pas dans les dictatures - l'éducation populaire par la " comédie " / le théâtre ? Qui enseigne encore aux enfants instrumentalisés une vision différenciée ?

Edited by Wallaby
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.bundespraesident.de/SharedDocs/Reden/EN/Frank-Walter-Steinmeier/Reden/2019/12/191225-Christmas-message.html

Message de Noël du président fédéral

Une image en particulier m'a profondément marqué cette année. Je vois une porte. Une porte solide et résistante faite de bois et de fer. Elle porte les traces d'une vingtaine de balles. Vous voyez le bois éclaté, et le métal reste dans les trous de balles.

Cette porte garde l'entrée de la synagogue de Halle. C'est un miracle qu'elle ait tenu. Que plus personne ne soit victime de cette attaque antisémite brutale dans laquelle deux de nos concitoyens ont été assassinés.

Cette porte est à Halle. Cette porte solide, battue, représente à mon avis bien plus que cela.

Elle nous représente. Sommes-nous forts ? Pouvons-nous nous défendre ? Sommes-nous côte à côte ? Est-ce qu'on se défend les uns les autres ?

Il y a 30 ans, cette promesse de démocratie a fait descendre dans la rue des centaines de milliers de personnes en Allemagne de l'Est. Quel courage ils ont montré ! Ce sont ces gens courageux, ces héros pacifiques et ces héroïnes qui ont fait tomber le Mur.

Ces 30 dernières années, nous avons vécu dans l'unité, dans la liberté, dans une démocratie. Mais s'il vous plaît, ne pensez jamais que cela puisse être considéré comme allant de soi. Nous avons besoin de la démocratie - mais en ce moment, la démocratie a besoin de nous !

Heureusement, notre démocratie - contrairement à une dictature - n'a pas besoin de héros. Elle a besoin de quelque chose de différent. Elle a besoin de citoyens sûrs d'eux, qui ont confiance et dynamisme, bon sens et décence, et qui font preuve de solidarité avec les autres.

Je sais que toutes ces qualités sont présentes en vous, en nous, dans cette société. Et c'est pourquoi je crois en nous. Je crois en ce pays.

"N'ayez pas peur !" comme l'ont dit les anges après la naissance de Jésus. Soyez courageux et confiants ! C'est ce que je vous souhaite personnellement, c'est ce que je nous souhaite à tous pour la nouvelle année.

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.morgenpost.de/politik/article228028509/Merkels-Neujahrsansprache-Klimawandel-real-und-bedrohlich-Sendetermin-und-Rede-im-Wortlaut.html

Message du nouvel an de la chancelière

Plus que jamais, il nous faut le courage de penser différemment, la force de quitter les chemins familiers, la volonté d'oser quelque chose de nouveau et la détermination d'agir plus vite, dans la conviction que l'inhabituel peut réussir - et doit réussir si l'on veut que la génération des jeunes d'aujourd'hui et leurs descendants puissent encore bien vivre sur cette terre.

Le réchauffement de notre terre est réel. Il est menaçant. Elle et les crises découlant du réchauffement climatique sont causées par l'homme. Nous devons donc aussi faire tout ce qui est humainement possible pour relever ce défi humain. C'est encore possible.

Cette conviction est également soutenue par le programme de protection du climat que le gouvernement fédéral et les Länder ont adopté il y a quelques jours. Je suis bien consciente que les mesures adoptées dans ce programme font craindre à certaines personnes qu'elles ne soient trop sollicitées et à d'autres qu'elles sont loin d'être suffisantes. Et c'est également vrai : j'ai 65 ans et je suis à un âge où je ne connaîtrai plus personnellement toutes les conséquences du changement climatique qui se produiraient si les politiciens n'agissaient pas.

Après tout, ce sont nos enfants et nos petits-enfants qui devront vivre avec les conséquences de ce que nous faisons ou ne faisons pas aujourd'hui. C'est pourquoi je fais tout mon possible pour que l'Allemagne apporte sa contribution - sur les plans écologique, économique et social - à la lutte contre le changement climatique. La loi qui vient d'être adoptée fournit le cadre - au sens littéral du terme - nécessaire à cet effet.

Chers concitoyennes et concitoyens,

Ces dernières années, j'ai souvent dit qu'à long terme, l'Allemagne n'ira bien que si l'Europe aussi va bien. Car ce n'est que dans la communauté de l'Union européenne que nous pouvons affirmer nos valeurs et nos intérêts et garantir la paix, la liberté et la prospérité.

L'Europe doit faire entendre sa voix plus fortement dans le monde. Nous y travaillerons également pendant la présidence allemande de l'UE l'année prochaine, par exemple en organisant un sommet de tous les États membres avec la Chine et une rencontre avec les États d'Afrique.

La coopération avec l'Afrique est également dans notre propre intérêt. Car ce n'est que si les gens ont la chance de vivre en paix et en sécurité que les demandes d'asile et les migrations diminueront. Ce n'est que si nous mettons fin aux guerres par des solutions politiques qu'il y aura une sécurité durable.

Notre sécurité et notre prospérité dépendent dans une large mesure de la sécurisation de notre voisinage et de la croissance économique. C'est pourquoi, ce soir, je voudrais remercier nos soldats, la police et les aides civils qui sont en service loin de chez eux.

Chers concitoyennes et concitoyens,

Une nouvelle décennie s'annonce. Les années 20 pourraient être de bonnes années. Surprenons nous une fois de plus avec ce que nous pouvons faire. Les changements pour le mieux sont possibles si nous nous engageons ouvertement et résolument dans quelque chose de nouveau. Dans cet esprit, je vous souhaite à vous et à vos familles une nouvelle année 2020 en bonne santé, heureuse et bénie.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ce n'est que du football, mais c'est intéressant de voir que la réunification aura même eu un impact sur le football.

 

 

 

Edited by Kiriyama
  • Confused 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.welt.de/politik/deutschland/article204754586/Iran-SPD-wirft-USA-Bruch-des-Voelkerrechts-vor.html (4 janvier 2020)

Après la tuerie lors d'un raid aérien américain à Bagdad, un débat s'est ouvert en Allemagne sur la mission de la Bundeswehr en Irak. Selon la chef du SPD, Saskia Esken, la mission pourrait devoir être reconsidérée.

Après l'assassinat de Soleimani, la dirigeante du Parti des Verts Annalena Baerbock a exigé que tous les soldats allemands soient retirés d'Irak. "Le conflit entre les Etats-Unis et l'Iran s'intensifie de manière spectaculaire ", a déclaré M. Baerbock à l'Agence de presse allemande (dpa). Elle a dit que la sécurité des soldats en Irak ne pouvait plus être garantie. "Nous demandons au gouvernement allemand de procéder à l'évacuation immédiate de toutes les troupes allemandes." Il serait " simplement irresponsable " de maintenir la mission en Irak maintenant.

L'expert en politique étrangère de la CDU, Norbert Röttgen, s'est opposé à la fin du déploiement des forces armées allemandes en Irak. Le renforcement de l'armée irakienne est " crucial pour que l'Irak en tant qu'Etat puisse garantir sa propre sécurité à long terme ", a déclaré le président de la commission des affaires étrangères du Bundestag aux journaux du Funke Media Group.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle délicatesse, que de mots choisis avec douceur...

J'annule l'achat de F18 aurait été une message plus clair et viril

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,440
    Total Members
    1,550
    Most Online
    miryaqefalon
    Newest Member
    miryaqefalon
    Joined
  • Forum Statistics

    20,778
    Total Topics
    1,270,802
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries