zx

missiles hypersonique

Recommended Posts

Un essai hypersonique américain tourne court

 

 

http://www.air-cosmos.com/2014/08/26/24825-un-essai-hypersonique-americain-tourne-court

 

 

US Army's Hypersonic Missile Fails During Test

 

http://www.defensenews.com/article/20140825/DEFREG02/308250004/US-Army-s-Hypersonic-Missile-Fails-During-Test

 

 

La Chine teste un engin hypersonique

 

http://www.air-cosmos.com/2014/01/20/20367-la-chine-teste-un-engin-hypersonique

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De mémoire, tous les tests menés jusqu'à présent se sont terminés par la destruction des maquettes (en plus avec des temps de vol particulièrement courts même lorsque les essais ont été annoncés comme étant des succès).

On en connait les raisons ? (Résistance des matériaux à la chaleur, autre) ?

Ils disent en fin d'article que le SR-72 est en cours de développement. J'étais personnellement plutôt resté sur l'idée d'un simple effet d'annonce de la part de LM, l'année dernière.

Il y a eu des avancées sur le sujet depuis, à votre connaissance ?

Modifié par TarpTent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'article de Air & Cosmos, ne pas oublié qu'il s'agit d'une ''brève'' de janvier, Il ne peuvent indiqué les détails d'un programme annoncé en décembre ;)

 

Et voici un fil bien fournit en infos sur les programmes hypersoniques Chinois Henri K. :

 

http://forummarine.forumactif.com/t7274-information-developpement-des-technologies-hypersoniques

Modifié par collectionneur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un peu une rupture technologique, ininterceptable ? enfin quand ça marchera

Rupture technologique sans aucun doute, ininterceptable probablement pas.

Si l'on entend uniquement par là le fait que l'engin puisse être "rattrapé", il est évident que cela sera compliqué (et c'est peu dire :) )

Par contre, dans le cas d'armes à énergie dirigée que l'on pourrait imaginer arriver à maturité dans les prochains 10 à 15 ans, sa vitesse ne serait plus du tout une garantie.

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce sera même un inconvénient, puisque les très hautes températures autour en ferons de véritables gyrophares facilitant le calage de lasers qui auront d'autant plus le loisir de trier longtemps que le vol sera long.

 

Un bémol, la trajectoire "subbalistique" peu les faire détecter assez tard sans systèmes de veilles appropriés comme des satellites d'alertes ou des capteurs IR aéroportés.

Modifié par Shorr kan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A voir les images, c'est tout le DARPA qui passe là. C'est bien, ça rafraîchit la mémoire... Mais ils font quelque chose d'original ou c'est juste du Ctrl+C Ctrl+V pour le chalant ?

 

Le plasma wake et l'external propulsion (l’accélération en phase de re-entrée par combustion sur le pourtour du corps),en tous les cas, c'est chouette.

 

 

 

Ce sera même un inconvénient, puisque les très hautes températures autour en ferons de véritables gyrophares facilitant le calage de lasers qui auront d'autant plus le loisir de trier longtemps que le vol sera long.

 

 

Ben il faut que tu révises ta physique ;) Si c'est radiant ....

Modifié par TomcatViP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu pensent que la plasma autour de ces engins seront à même de les protéger des lasers, ou tu veux signifier autre chose ?

Modifié par Shorr kan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu pensent que la plasma autour de ces engins seront à même de les protéger des lasers, ou tu veux signifier autre chose ?

 

Premièrement, j'ai tapé trop vite. Mon post est idiot. J'aurais dû lire le texte original et pas seulement loucher sur les images.

 

Concernant ma remarque à propos de ce que tu écrivais, c'est le type de propulsion qui importe et le fait que la trajectoire soit basse.

 

Si la combustion est externe (ce que la forme conique me suggère), on est sur un corps radiant avec un échauffement en périphérie important.

 

La bulle de plasma ne doit pas, selon moi, avoir l'énergie requise pour stopper un laser de ce type.

Modifié par TomcatViP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien joli tout ça mais dans l'état actuel de la technologie ça sert pas à grand chose.

 

- Le coût est totalement dément: il faut presque mettre le bidule sur orbite

- La chaleur peut tout détruire (blindage ablatif?)

- Ca ne peut toucher que des sites immobiles (voir le point suivant)

- Le guidage est probablement TRES compliqué: a cette vitesse toute déviation de la ligne de vol va fracasser l'objet. Toute surface mobile sera portée à une température rapidement inacceptable. Ce qui est rigolo c'est que la navette spatiale avait comme mission de faire le contraire: ralentir le plus vite possible mais sans trop s'échauffer. Rien que les turbulences atmosphériques lors de la ré-entrée vont être coton à gérer.

- Il est évidemment totalement hors de question que le truc ait le moins capteur à bord (tout sera cramé et qu'on ne vienne pas me parler d'IR) donc il doit recevoir des données et des mises à jour pour corriger la trajectoire... et la vitesse ne va pas aider (blackout? plasmas?)

 

Je ne dis pas que ça ne marchera pas mais ça fait un peu trop "SF - dépenser de l'argent sur des projets qui marcheront jamais / en tout cas pas dans 10 ans / il y a trop de technologies non maitrisées / mais ça fait joli et ça nourrit les bureaux d'étude"

 

Sinon je ne vois pas pourquoi un système SAM (avec un minimum de capacité anti balistique je veux bien) serait incapable de toucher ce truc: il ne peut pas esquiver, sa trajectoire est totalement prévisible, il brille sur toutes les fréquences. Ok il est rapide, ok on peut pas le rattraper, mais ça ne me semble pas être infaisable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien joli tout ça mais dans l'état actuel de la technologie ça sert pas à grand chose.

 

Je ne dis pas que ça ne marchera pas mais ça fait un peu trop "SF - dépenser de l'argent sur des projets qui marcheront jamais / en tout cas pas dans 10 ans / il y a trop de technologies non maitrisées / mais ça fait joli et ça nourrit les bureaux d'étude"

 

 

Un problème typiquement Américains c'est derniers temps il me semble ...

 

Coucou le F-35  =D

 

 

 

Sinon, je rejoins aussi ton avis, mais pour qu'ils soit interceptable par un SAM, ne faudrait-il pas que ce dernier tourne en l'air depuis un moment vu la vitesse du machin ? 

Ce qui sous entendrait qu'en effet, il serait inefficace contre un pays disposant d'une couverture satellite pour repérer les départs, (donc capable de mettre en l'air un anti-missile/chasseurs sur une trajectoire probable),  mais contre un pays en développement/organisation terroriste, pourquoi pas (bien que je sois sceptique sur l'utilité actuelle de plomber des picks-up au missile hypersonique ...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La MHD ne permetrait-il pas a un simple turboréaccteur d'atteindre des vitesse hypersonique ?

 

- Il faut être capable de miniaturiser une centrale nucléaire.

 

- De produire industriellement des supraconducteurs de plusieurs Tesla suffisamment solides.

 

- De monter sur l'appareil le système de refroidissement idoine fonctionnant à l’hélium ou l'azote liquide.

 

Et tu l'as ton engin hypersonique MHD.

 

 

Ajoutons que ce qui est énergétiquement couteux c'est de rendre conducteur donc d'ioniser la couche d'air autour de l'engin. Si cette ionisation est généré par le frottement de l'engin sur l’atmosphère pendant la rentré/planage et pas par un générateur électrique/émetteur hyperfréquence Il y a peut être moyen de piloter le plasma, donc de faire de la MHD à moindre cout sans faire exploser le devis de poids.

Modifié par Shorr kan
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ce qui est de l’intérêt de ces engins, officiellement la raison donnée par les américains est de pouvoir frapper n'importe où sur la planète à partir des EU en moins de deux heures, donc sans faire appel aux bases étrangère où sont établis les bases américaines: le fantasme de pouvoir être interventionniste et isolationniste en même temps !! La guerre depuis la maison à l'abri de deux océans. Accessoirement c'est  un instrument de marginalisation des forces de projections terrestres et navales par l'Air Force.

 

L’intérêt de la formule est bien là en terme de performances brutes, mais largement minoré par le cout et la rigidité d'emploi il est vrai. Quoique si j'étais le président des États-Unis d'Amérique je ne dirais pas non à ce moyen d'action supplémentaire dans mon attirail...

 

 

Pour les chinois ça répond à un problème plus concret : frapper l'instrument de la puissance américaines que sont les portes avions. Ceux-ci sont très bien protégés par leur escorte, et les différentes couches de défense pas évidentes à pénétrer, et la Chine comme tout belligérant  qui est surclassé cherche des moyens de combat asymétrique pour frapper l'angle mort de l’ennemi.

 

Les soviétiques confrontés au même problème ont opté pour la combinaison d'une constellation de satellites d'observation maritimes couplé à des bombardiers stratégiques Bears et Blackjack pour traquer et détruire en un temps record les flottes océaniques de l'US Navy. Mais un avion ça s'abat et les chinois ont développé des solution à base d'ICBM (le fameux DF-21D) que ces projets d’engins hypersonique doivent compléter.

 

Comme on le vois l'idée est ancienne mais pas loin d’être une vue de l'esprit. Un porte avion nucléaire c'est très rapide et capable de faire des centaines de miles en 24heures, et impose de ce fait une actualisation fiable et rapide des informations sur la position d'un groupe aéronaval, ce qui de suite pose le problème rappelé plus haut du guidage d'un objet entouré d'un plasma bloquant les communications capable de lui faire suivre une cible en mouvement, le guidage inertielle n'y suffisant pas. Peut être en décélérant suffisamment à des vitesses compatibles aux transmissions d'informations et même permettre au vecteur de voir lui même sa cible ? çe repose le problème de vulnérabilité aux faibles vitesses je sais...

 

Si l’efficacité des missiles balistiques anti-navire actuelles des chinois peuvent laisser septique, tout autant que leur capacité à mettre en ligne un système d'arme hypersonique opérationnelle à brève échéance, voir une illusion du même tonneaux que la guerre des étoiles américaines, pour ma part je pense que l’enjeu en vaux la chandelle d'un programme de recherche de longue halène qui aura des difficultés à aboutir, mais y arrivera.

 

 

Mais la vrai valeur ajouté n'est pas conventionnelle mais pour la dissuasion nucléaire qui en serait renforcé. Être capable de  manœuvrer à très haute vitesse dans l’atmosphère c'est tout bénef pour des têtes nucléaire aux cibles et aux trajectoires incertaines, ce qui compliquerait énormément la vie aux  ABM actuelles et futurs basés sur l'interception d'engin aux simples trajectoire balistique.

 

C'est pas impossible d'intercepter une MIRV manœuvrante mais  ça imposerait une couverture radar et de sites de lancements bien plus nombreux et tout azimut. Pour comprendre la difficulté de la chose il faut se rappeler que le missile intercepteur à toute les chances d’être moins rapide que sa cible, cible qui bouge avec un point d'impact indéterminé et une trajectoire rendu à dessin chaotique, et au surplus détectée tard du fait d'un trajectoire basse échappant aux radars au sol s'il n'y en a pas assez, ou une couverture aéroporté ou satellitaire permanente. Le machin sera donc vue, mais probablement trot tard pour activer une mesure de défense efficace.

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Contrat annoncé en 2018 pour un missile hypersonique lancé par avion (chasseur et bombardier) a carburant solide pour l'USAF. Il doit pouvoir frappé des cibles mobiles :

https://www.flightglobal.com/news/articles/five-bidders-to-contest-usaf-hypersonic-weapon-deal-439608/

Modifié par collectionneur
  • J'aime (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Navy a testé avec succès un planeur hypersonique:

https://news.usni.org/2017/11/03/navy-conducts-flight-test-support-conventional-prompt-strike-ohio-class-boomers

Citation

Strategic Systems Program (SSP) Director Vice Adm. Terry Benedict said on Nov. 2 that “I’m very proud to report that at 0300 on Monday night SSP flew from Hawaii [Pacific Missile Range Facility] … the first conventional prompt strike missile for the United States Navy in the form factor that would eventually, could eventually be utilized if leadership chooses to do so in an Ohio-class tube. It’s a monumental achievement.”

Citation

Pentagon spokesman Cmdr. Patrick Evans told USNI News today that “the Navy Strategic Systems Program (SSP), on behalf of the Department of Defense, conducted an Intermediate Range Conventional Prompt Strike Flight Experiment-1 (CPS FE-1) test on Oct. 30, 2017, from Pacific Missile Range Facility, Kauai, Hawaii. The test collected data on hypersonic boost-glide technologies and test-range performance for long-range atmospheric flight. This data will be used by the Department of Defense to anchor ground testing, modeling, and simulation of hypersonic flight vehicle performance and is applicable to a range of possible Conventional Prompt Strike (CPS) concepts.”

 

  • Merci (+1) 1
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Patrick a dit :

Maintenant attendons la réaction des chinois dont c'était le dada depuis quelque temps.

C'est un planeur derivé d'AHW de l'US army à la base, dont la gestion du programme est maintenant moitié donnée à la Navy.

Il n'y a pas de réaction publique pour le moment (il n'y a jamais eu de toute façon) à part un article de suivi publié par un organe de CASIC 3th.

Henri K.

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Statistiques des membres

    5132
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    kot
    Membre le plus récent
    kot
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20133
    Total des sujets
    1097166
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets