Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Envisage-t-on réellement un régiment de Rangers français ?


Recommended Posts

D'après le rapport du sénat dont est issu le tableau, le GAS semble être plus une coquille vide destinée à acceuillir les personnels du type 2 évoqué par Serge:

 

 

Par contre pour cette suggestion:

Je connais pas du tout l'ambiance au sein du 1ier RPIMa, mais je vois mal comment une telle unité non brevetée pourrait être bien accueilli par le régiment. Même en admettant le besoin d'infanterie légère au sein du COS, j'aurais tendance à penser qu'un régiment comme le 1ier devrait se concentrer sur un seul domaine (mettons les opérations type SAS) et surtout pas se disperser en diluant son attention sur d'autres taches.

 

Éventuellement, une contre proposition que je ferais: c'est que l'équivalent du compagnie issue de la 11°BP soit affecté à la BFST de manière tournante en MCD. On pourrait imaginer un cycle de 2 mois de préparation au soutient des opérations spéciales où la compagnie serait jumelée avec un détachement de liaison du COS d'une dizaine d'hommes, suivie de 4 mois d'alertes et d'opérations au profit exclusif du COS. Les avantages:

 

- Pour le COS, il dispose d'une force d'infanterie légère de bonne qualité, familiarisé avec ses personnels et ses procédés, disponible au coup de sifflet.

- Pour les conventionnel, ça permettrait de faire filtrer certaines bonnes pratiques du COS vers les forces conventionnelles. Et de fournir des opportunités d’entraînements et d'opérations sympas à ses éléments.

 

Pour ce qui est de la composition de la compagnie, ça serait à déterminer, mais on pourrait envisager de la renforcer d'une paire de Mo120, d'un élément génie, etc.

 

Une alternative, serait que plutôt d'affecter la compagnie para au COS comme si c'était une MCD, que l'on en fasse une mission de longue durée.

Je pense que je me suis mal exprimé en se qui concerne cette nouvelle cie  pour le 1°RPIMa   ;) .

Se que je voulais dire allé plutôt dans le sens ou bien entendu les personnels auraient les même capacités et passage obligatoire de formation spécifique au 1°RPIMa  mais en optant pour une spécification dans le domaine de mission type "ranger" .

 

Mais effectivement je suis d'accord avec se que tu dis ,le 1°RPIMa devrait surtout se focalisé sur ses missions SAS et éviter/faire attention de ne pas se disperser dans d'autres domaine ou tâches .

 

Tout comme effectivement ton principe d'une compagnie détaché pourrait-être une option très intéressante ,motivante en terme d'expérience et de possibilité opérationnelles .

Très intéressante cette idée de compagnie détaché auprès du COS  ;)  .

En faite comme tu le dis une cie en mission longue durée auprès du COS serait d'autant plus intéressante .

 

 

Une des possibilités pour cette infanterie légère serait de créer dans les régiments paras et les BCA une compagnie commando en intégrant et élargissant les GCP/GCM.

 

Ainsi par tour d'OPEX/Guepard on aurait en permanence prêt à la projection une compagnie commando-para et une compagnie commando-alpine avec une formation type Rangers, un peu comme les paras-alpinis italiens.

 

Clairon

Effectivement ,solution intéressante aussi  :) .

En prenant en compte que ses unités devront comme le souligne Tim TR être détachée auprès du COS pour obtenir une plus grande symbiose et mise en ambiance dans se nouveau rôle .

Ou bien voir des éléments du COS venir dans ses régiments et disons apporté le + qui permettra la montée en puissance de ses compagnies commando .

Edited by gibbs
Link to comment
Share on other sites

Une des possibilités pour cette infanterie légère serait de créer dans les régiments paras et les BCA une compagnie commando en intégrant et élargissant les GCP/GCM.

 

Ainsi par tour d'OPEX/Guepard on aurait en permanence prêt à la projection une compagnie commando-para et une compagnie commando-alpine avec une formation type Rangers, un peu comme les paras-alpinis italiens.

 

Clairon

A 6 ou 7 régiments concernés et donc 6/7 compagnies, ça permettrait effectivement d'avoir au moins 1 compagnie de chaque dispo par tour. ça pourrait être intéressant. Mais les GCP semblent être partis dans la direction inverse. Quand le stage de sélection/formation s'appel Jedburgh, on s'éloigne de l'idée d'une compagnie de choc. Et c'est peut être dommage en effet.

Edited by TimTR
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Comme le souligné Clairon, le concept italien est intéressant. Vu nos capacité et expérience via nos unités Tap et Alpine, cela serait peut-être intéressant un concept de ce type. 

Même si je pense que les capacités de notre 11ème BP ou de la 27ème BIM sont déjà pas mal en terme de capacité pour aborder du soutien au FS si on gère comme le préconise TimTR via un système de rotation et de préparation à ce rôle, ou pourquoi pas l'option proposé par Clairon. 

Mais je ne cache pas qu'avec notre expérience via nos Alpins et nos TAP, ont pourrait monté un régiment de type Alpin-Para comme sur le modèle italien. 

Un peu d'innovation ne ferait pas de mal. 

Même en misant sur un régiment à 3 compagnies à 80 personnels, et une compagnie plus grosse de soutien/logistique , EM, appui et transmission. 

https://it.m.wikipedia.org/wiki/4º_Reggimento_alpini_paracadutisti

Bon petit délire de ma part m'est cela aurait été pas mal comme option. 

Link to comment
Share on other sites

Le problème n'est pas tant d'avoir des soldats de bon niveau que de les insérer dans une structure qui les rende pleinement interopérable avec les FS (procédures, équipements, liaisons...) pour compléter la gamme, ce qui fait la force des rangers au-delà de leur sélection. Ce ne sera pas le cas avec des unités insérées dans des structures des brigades/divisions.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Ben le GAOS c'est une bande de spécialistes nécessaires en opés mais dont l'intégration totale au COS ne se justifie pas... donc forcément, il ne faut pas chercher à comparer le niveau d'intégration, surtout avec les Rangers US qu'on présente toujours isolément dans l'USSOCOM mais qui font partie du "premier cercle" au même titre que bérets verts, delta etc.

Le problème de dédier un régiment à cela, c'est 1) qu'il manquerait un régiment dans le système d'alerte tournante de la 11e BP 2) que ce régiment de rangers francisés devrait aussi se mettre sur un cycle de rotation, donc on n'aurait qu'une compagnie disponible à la fois, et ca ferait pas mal doublon avec le Guépard de la BP... Aux USA ils ont un bataillon Ranger et une brigade de la 82e en alerte à 18 heures, c'est assez complémentaire, mais nous avec nos moyens d'Africains de Français...

Ce qui est bizarre, c'est qu'avec les dispositifs Cobra (GCP) et Spartan (GCM), ce sont plutôt les GCP/GCM qui font un boulot s'approchant du COS.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Rob1 a dit :

Ben le GAOS c'est une bande de spécialistes nécessaires en opés mais dont l'intégration totale au COS ne se justifie pas... donc forcément, il ne faut pas chercher à comparer le niveau d'intégration, surtout avec les Rangers US qu'on présente toujours isolément dans l'USSOCOM mais qui font partie du "premier cercle" au même titre que bérets verts, delta etc.

Le problème de dédier un régiment à cela, c'est 1) qu'il manquerait un régiment dans le système d'alerte tournante de la 11e BP 2) que ce régiment de rangers francisés devrait aussi se mettre sur un cycle de rotation, donc on n'aurait qu'une compagnie disponible à la fois, et ca ferait pas mal doublon avec le Guépard de la BP... Aux USA ils ont un bataillon Ranger et une brigade de la 82e en alerte à 18 heures, c'est assez complémentaire, mais nous avec nos moyens d'Africains de Français...

Ce qui est bizarre, c'est qu'avec les dispositifs Cobra (GCP) et Spartan (GCM), ce sont plutôt les GCP/GCM qui font un boulot s'approchant du COS.

Mon sentiment c'est que via des éléments issu de la 11ème BP et de la 27ème BIM, il y a moyens d'avoir de quoi mettre en place un régiment à 3 Cies ( à 80 personnels)  + 1 grosse Cie appui/commandement /logistique /soutien. 

Quand j'observe les Brits,  ils ont pas un gros effectif via leur brigade paras, et pourtant ils ont put monté le SFSG. 

Nous on pourrait avoir plus de marge en piochant à la 11ème BP et à la 27ème BIM pour monter la base du régiment , on est quand même loin d'être dans une optique pas de moyen... C'est très sévère de comparer les moyens africain et français en les mettant au même niveau, la je ne suis pas d'accord sur le fond et la forme. 

Monter 3 Cies de 80 personnels est à mon avis possible,  et une structure à 80 plus souple pour des OAP, héliportage, contexte de formation via le milieu montagne qui reste quand même très formateur, physiquement et mentalement, techniquement, tactiquement. 

De plus il pourrait y avoir au niveau de l'armée de Terre une possibilité de faire un appel plus général au niveau recrutement pour se régiment, idem via du recrutement direct  , et l'intérêt serait qu'avec se régiment serait d'être un premier filtre pour les FS. 

Enfin voilà comment je verrais la chose. 

Et le format à 3 de Cies à 80 personnels chacune et en 2 sections , renforcer via les spécialistes ( appui, JTAC, sniper and Co). C'est la le point fondamental qui serait intéressant, en terme de souplesse tactique, avec des groupes d'assaut à 20. Cela peut paraître lourd mais cela offre une capacité a divisé en 2 groupes. L'intérêt étant d'avoir via le chef de section et un SOA une souplesse tactique, et de contrôle en mode plus autonome. 

Enfin voilà, je pense qu'il y a du potentiel tactique dans l'emploi qui serait très intéressant. 

Enfin voilà, même si je pense que pour le moment on peu gérer via nos GCP et la 11ème BP, idem via les GCM, je me dis qu'on a quand même du potentiel pour avoir un régiment modeste via le format que je met en avant plus haut dans mon message. 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Bon ça reste à l'état de réflexion, genre "on y pense mais ç'est pas une priorité, on à d'autres choses plus urgentes. 

http://www.opex360.com/2021/07/14/le-general-lecointre-evoque-une-capacite-intermediaire-entre-les-forces-speciales-et-conventionnelles/

On y parle d'un nouveau concept chez les brits qui a été déjà abordé sur le forum, mais on y parle pas du Special Forces Support Group (SFSG) qui existe déjà depuis longtemps. 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Actuellement, le créneau intermédiaire ce sont bien les GC-X (M et P), qui sont effectivement bien dans le créneau Rangers. Rappelons nous le saut sur Birao...
Ranger qui ont eux-mêmes évolués : ils font désormais du Direct Action en total autonomie. Et ils le font bien en plus.

Je pense que l'idée de la TF-Falco, c'est justement d'élargir le réservoir d'unités de ce type là en faisant monter en puissance les SAED. En héritant enfin d'une doctrine, et en éduquant les chefs de corps (qui parfois ne savent pas quoi faire de leurs SAED...), et en fournissant du matériel spécialisé, ça gonflera sacrément les effectifs disponibles.

Quand je lis les propos du GAL. Lecointre, ça me fait plus penser aux...SFG US ! Des OMLT permanentes, sans notion de Direct Action. Bref, ce que l'on faisait à l'époque de l'Afgha. D'abord le COS, puis les GC-X, puis la conventionnelle (avec malgré tout des tropismes spécialisés EOP, BRB etc.). Chose qui était faite aux UK il y a quelques années par le 21st SAS entre autre (et repris par le SFSG j'imagine depuis). On envoi loin dans la profondeur du dispo. adverse, et on forme/accompagne du local.
Cela rejoint ce fantasme du régiment sur pick-up...l'idée est la même en fait.

A noter quelques points intéressants :
- un certain agacement de voir les GC-X vouloir faire du combat SAS et CTLO, et une tendance à vouloir les recentrer dans leur cœur de métier (l'aide au franchissement/mise en place) avec l'arrivée de la Haute Intensité ;
- il me semble des unités comme le 51em RI-CENTIAL qui justement propose des formations de détachements de formateurs ;
- les régiments TAP qui créent des...SAED ! En plus des GCP...

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Polybe a dit :

A noter quelques points intéressants :

- un certain agacement de voir les GC-X vouloir faire du combat SAS et CTLO, et une tendance à vouloir les recentrer dans leur cœur de métier (l'aide au franchissement/mise en place) avec l'arrivée de la Haute Intensité ;
- il me semble des unités comme le 51em RI-CENTIAL qui justement propose des formations de détachements de formateurs ;
- les régiments TAP qui créent des...SAED ! En plus des GCP...

 

Que les GC-trucs se soient éloignés de leur missions de base au profit de missions "FS-like" est en partie de la faute du COS qui à la base se gardaient des opérations pour avoir une tournante régulière et a, par la suite, voulu lâcher une partie de celles-ci quand d'autres se présentaient. Et comme il fallait bien donner des missions aux GC-trucs...

Il y a énormément de missions faites par les FS ou GC qui pourrait être exécutées plus que correctement par des unités classiques d'infanterie légère mais bon pour des raisons de prestige, RH, de guerre de clochers, on préfère filer ces missions à des unités "commandos". Au détriment des unités régulières.

Tu peux voir cet état de fait à l'EUTM où certains pays européens envoient leurs FS (alors que cela ne se justifie pas) parce que c'est leur seule OPEX.

Les SAED dans les régiments TAP, c'est normal. Les GCP sont sous commandement brigade alors que la SAED sous commandement CdC. Comme les RIP sont considérés comme une infanterie motorisée, il faut qu'ils en aient l'articulation.

Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Fanch a dit :

Que les GC-trucs se soient éloignés de leur missions de base au profit de missions "FS-like" est en partie de la faute du COS qui à la base se gardaient des opérations pour avoir une tournante régulière et a, par la suite, voulu lâcher une partie de celles-ci quand d'autres se présentaient. Et comme il fallait bien donner des missions aux GC-trucs...

Il y a énormément de missions faites par les FS ou GC qui pourrait être exécutées plus que correctement par des unités classiques d'infanterie légère mais bon pour des raisons de prestige, RH, de guerre de clochers, on préfère filer ces missions à des unités "commandos". Au détriment des unités régulières.

Tu peux voir cet état de fait à l'EUTM où certains pays européens envoient leurs FS (alors que cela ne se justifie pas) parce que c'est leur seule OPEX.

Les SAED dans les régiments TAP, c'est normal. Les GCP sont sous commandement brigade alors que la SAED sous commandement CdC. Comme les RIP sont considérés comme une infanterie motorisée, il faut qu'ils en aient l'articulation.

Je n'attribuais pas les bons ou les mauvais points. Merci des explications, j'y souscris totalement. Un bémol : certains officiers supérieurs n'ont pas forcément la souplesse et la culture militaire du petit, léger et 'out the box'. Mais bon, ça se gère ça.

M'oui...admettons que ça soit normal... Après j'ai envie de dire tant mieux. Cela ne rend les régiments TAP que plus attractifs. Avec le grand-frère GCP, ça permet un partage d’expérience optimal.

Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 changed the title to Envisage-t-on réellement un régiment de Rangers français ?

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,963
    Total Members
    1,749
    Most Online
    krach
    Newest Member
    krach
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...