Recommended Posts

d'après ce que j'ai compris,  l'otage sud coréenne a été ramener en France parce qu'il n'y avait pas d'ambassade proche, l"otage américaine il semblerait que ca ne soit pas dans les habitudes américaines de laisser débriefer leur ressortissants par d'autres.

Edited by zx
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, zx a dit :

d'après ce que j'ai compris,  l'otage sud coréenne a été ramener en France parce qu'il n'y avait pas d'ambassade proche, l"otage américaine il semblerait que ca ne soit pas dans les habitudes américaines de laisser débriefer leur ressortissants par d'autres.

Oui mais pas de snober l'invitation du Pr du pays où se sont déroulé (en partie) les faits, et dont les forces armées ont contribué à leur libération.

Désolé, mais c'est pas "nominal" ... (sauf pour motif médical, ce qui ne semble pas le cas d'après les infos)

Edited by jojo (lo savoyârd)

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, pascal said:

Il n'est pas interdit de penser que l'opération du COS - avec à la clé la mort des deux opérateurs - n'avait prioritairement pas pour but de délivrer les deux otages Français qui soit dit en passant ont été enlevé non pas en RCA mais au Bénin ce qui géographiquement n'est pas exactement la même chose ... mais qq d'autre   

Ce n'est pas vraiment le role des FS de faire de la libération d'otage? Si?

C'est une activité assez dangereuses, et qui induit souvent des pertes encore plus quand le milieu ou on opère n'est pas complètement maîtrisé - genre en France avec plein de policier et de pompiers en soutien -.

Je m'étonne un peu qu'on consomme des FS déjà sur-utiliser à cette tache qui ne me semble pas forcément des plus appropriés.

On semble utiliser les FS pour tout un tas de mission pas forcément très FS ... alors que les effectifs ne semble pas évoluer en conséquence ... je trouve ça assez bizarre.

PArce que techniquement ca ressemble a une opération d'infanterie ...

Quote

... Une vingtaine de commandos a alors entamé, de nuit, une progression à pied d'environ 200 mètres vers le campement de 4 abris. Ce n'est qu'à 10 mètres d'un des abris qu'une sentinelle les détecte, avant d’alerter les autres djihadistes. Les militaires décident donc “de monter à l’assaut des objectifs sans ouvrir le feu pour être certain de ne pas faire de pertes chez les otages ou parmi d’éventuels civils ou membres des familles présents dans ce campement”, a précisé le chef d’état-major des Armées, le général Lecointre. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 37 minutes, g4lly a dit :

Ce n'est pas vraiment le role des FS de faire de la libération d'otage? Si?

Hubert était déjà intervenu à Ouvéa, de mémoire. D'autres FS françaises étaient intervenues à Ouagadougou ou je ne sais plus où en BSS, aux côtés de FS américaines d'ailleurs (dans des hôtels).

Bref : on fait avec les moyens qu'on a à l'instant T.

Tu penses qu'il a fallu les forcer ?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, Boule75 said:

Tu penses qu'il a fallu les forcer ? 

Souvent chez les militaires c'est l'inverse il faut les retenir ...

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, g4lly a dit :

PArce que techniquement ca ressemble a une opération d'infanterie ...

Tu sais les Commandos à la base c'est des commandos... Ca me semble une opération type commando,  je ne vois pas ce que te fait penser que ça serait "plus infanterie" . A mon avis une troupe d’infanterie ne manœuvre pas comme ça , sans établir une base feu et tous les effectifs engagés dans l'assaut (j'imagine 4 équipes de 5 , soit une équipe par objectif)  et puis monter à l'assaut sans défourailler, ce n'est pas à la portée du premier venu    

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Fusilier said:

Tu sais les Commandos à la base c'est des commandos... Ca me semble une opération type commando,  je ne vois pas ce que te fait penser que ça serait "plus infanterie" . A mon avis une troupe d’infanterie ne manœuvre pas comme ça , sans établir une base feu et tous les effectifs engagés dans l'assaut (j'imagine 4 équipes de 5 , soit une équipe par objectif)  et puis monter à l'assaut sans défourailler, ce n'est pas à la portée du premier venu     

C'est bien le probleme du mélange des "Commandos" et des FS qui sont sensé éviter le combat ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est totalement une opération de forces spéciales et pas infanterie. Et les forces spéciales françaises ont l'habilitation pour les mener à l'étranger.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, Fusilier said:

 puis monter à l'assaut sans défourailler, ce n'est pas à la portée du premier venu     

Des éclaircissement serait bienvenu la dessus ... peut être on t il juste employé des moyen "less lethal" ... genre taser.

Si le probleme est le bruit ... un PM silencé fait tres bien l'affaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, g4lly a dit :

C'est bien le probleme du mélange des "Commandos" et des FS qui sont sensé éviter le combat ...

Je ne vois pas d'où  sort ce précepte général. Ca dépend des missions , il y a des missions de renseignement et des missions d'assaut.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, g4lly a dit :

Des éclaircissement serait bienvenu la dessus ... peut être on t il juste employé des moyen "less lethal" ... genre taser.

Si le probleme est le bruit ... un PM silencé fait tres bien l'affaire.

Le problème, apparemment, était l'absence de localisation des 2 otages à l'intérieur des 4 abris. Au final : 4 otages.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils ont tous du 416 avec modérateur de son, ce n'est pas ça le problème. Libérer des otages oblige a se rapprocher au maximum et se découvrir, contrairement à traiter un Convoi de 4x4 à 500m ( ce qui faut partie aussi des missions des fs). Et se rapprocher au max et se découvrir est très compliqué dans le désert sans certaines protections balistiques qui ne sont pas prises pour s'alléger contrairement à un couloir de bâtiment en France. 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, g4lly a dit :

PArce que techniquement ca ressemble a une opération d'infanterie ...

 

Une section 00 dans ce genre de situation (CTLO) n'est pas forcément adaptée surtout si il faut sauver les otages.

20 gars engagés n'est pas forcément énorme surtout que l'on a pas le détail ( médecin, équipe en couvrture…)

 

Après ces gars connaissent le boulot et de toute façon ça foire assez vite ce genre d'opération (cf le raid pour libérer Denis Alex et  l'otage tué dans son bateau par exemple)

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Évidemment que la libération d'otages à l'etranger est une mission des fs. Qui d'autres, en particulier loin de points d'appui solides et dans un environnement non sécurisé. Et non une section d'infanterie ne sait pas faire cela, et encore moins tout ce qui précède l'assaut proprement dit.  Quant au port des protections balistiques ou au besoin de pistolets avec modérateurs de son merci de ne pas conjecturer sans élément.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, gustave said:

Évidemment que la libération d'otages à l'etranger est une mission des fs

La grande question c'est surtout quel intérêt a payer a grand renfort de pognon et de temps une formation de nageur de combat et tout la tralala si c'est pour consommer ces force dans un assaut contre deux case dans la brousse ... alors justement qu'on a des effectif très contraint.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui d'autre? Les fs, et notamment la tf sabre, sont probablement ce qui est le plus adapté à une telle opération dans toute la bande saharo-sahelienne, et sans le moindre doute des forces françaises.

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, gustave said:

Qui d'autre? Les fs, et notamment la tf sabre, sont probablement ce qui est le plus adapté à une telle opération dans toute la bande saharo-sahelienne, et sans le moindre doute des forces françaises. 

C'est ce qui m’embête un peu ... qu'il n'y ai pas d'unité mois super-spécialisé renseignement capable de faire un assaut discret dans la brousse ...

Les unité commando montagne/para/etc. n'ont pas de compétence pour cela?

Share this post


Link to post
Share on other sites

 une telle opération est bien plus complexe qu'un assaut discret en brousse, ce qui déjà n'est pas une sinécure...

Une libération d'otages, quel que soit le milieu,  est une des opérations les plus exigeantes qui soient. Il est difficile d'imaginer d'autres unités la conduire. C'est d'ailleurs le cas dans tous les pays sérieux.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, g4lly a dit :

Ce n'est pas vraiment le role des FS de faire de la libération d'otage? Si? 

:blink: je ne connais pas d'opération française de libération d'otage qui n'ait pas été confiée aux FS, ou au SA, éventuellement on peut imaginer les groupes d'intervention des forces de l'ordre... c'est tellement normalisé qu'il y a une spécialité CTLO (contre-terrorisme et libération d'otages) au 1er RPIMa et chez les commandos-marine. Et c'est la même chose dans les armées étrangères.

Déjà que l'affaire de Carcassonne avait fait poser des questions car elle s'était produite lors d'une simulation d'extraction de ressortissants, a priori pas la priorité des GCP...

Maîtriser l'ouverture ou non-ouverture de feu sur une situation qui change rapidement, entrer dans des abris et faire immédiatement la distinction des hostiles et les neutraliser à coup sûr tout en gérant les trajectoires de leurs balles pour qu'elles ne finissent pas dans un otage derrière, éventuellement sur un preneur d'otage qui utilise un bouclier humain, ce n'est pas un sport de masse.

Et d'autre part, le raid longue distance nocturne, terrestre ou aérien, non plus n'est pas un sport de masse, et ceux qui le pratiquent sont habitués à travailler avec certaines unités.

 

Au fait, on parle de 200 mètres de progression, mais sait-on comment les commandos sont déjà arrivés à 200 mètres de l'objectif ?

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, gustave said:

 une telle opération est bien plus complexe qu'un assaut discret en brousse, ce qui déjà n'est pas une sinécure...

Une libération d'otages, quel que soit le milieu,  est une des opérations les plus exigeantes qui soient. Il est difficile d'imaginer d'autres unités la conduire. C'est d'ailleurs le cas dans tous les pays sérieux.

J'ai du mal a comprendre en quoi les compétence de marin ... entrainer pour faire du kayak et de la plongée ... est indispensable ici ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, g4lly a dit :

J'ai du mal a comprendre en quoi les compétence de marin ... entrainer pour faire du kayak et de la plongée ... est indispensable ici ...

Parce que c'est connu, il y a des mirages dans le désert et qu'eux n'ont pas peur de voir de l'eau :biggrin:

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arrêtez, c'était une opération super complexe, super audacieuse, sur grande profondeur, et dont la seule fenêtre d'action hyper limitée obligea une prise de risque pesée mais bien réelle, tant pour les militaires de l'opération que pour les otages. C'est une action d'opportunité, parfaitement menée de bout en bout comme telle, et parfaitement réussie quand-à l'objectif défini à atteindre.

La perte des deux braves marins est juste terrible, cà n'aurait pas dû avoir lieu dans l'idéal bien sûr, mais aussi celà aurait pu être pire, voir bien pire.

Je pense par ailleurs que le fait d'être confrontés en totale surprise, dans le feux de l'action où tout se joue en une poignée de secondes, à la présence ou à la localisation de 1, 2 ... puis 3, puis 4 otages, répartis quelque part entre les quatre abris et dont ils doivent se répartir la charge, les libérer sans les blesser, les protéger et enfin les exfiltrer en sécurité ai pû les décontenancer juste quelques instants (de trop ?) par rapport au plan d'action initial. Cette "bonne" surprise n'en a peut-être pas été vraiment une sur le plan opérationnel, en ayant pu, peut-être, créer un possible instant de confusion ... Ou pas ...

il y a 57 minutes, Boule75 a dit :

Le problème, apparemment, était l'absence de localisation des 2 otages à l'intérieur des 4 abris. Au final : 4 otages.

Comme je le dis, je le pense aussi ... 

Opération vraiment compliquée de bout en bout, et exeptionnelle à tous points de vue, même quant-à son résultat aussi douloureux puisse t-il être.

Honneurs et le plus grand des respects aux deux Maîtres, de véritables Héros. Nous tous pouvons être fiers d'eux, et leurs devons reconnaissance à jamais.

Hubert !!!

 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et comme le souligne fort justement Rob, la compétence ctlo n'est que le dernier maillon d'une chaîne de spécialistes accoutumés à opérer ensemble pour amener cette capacité et ses appuis aunbon endroit au bon moment.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Member Statistics

    5,353
    Total Members
    1,132
    Most Online
    JohnCleese
    Newest Member
    JohnCleese
    Joined
  • Forum Statistics

    20,575
    Total Topics
    1,216,601
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries