Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Éléments Français au Sénégal

Instruction opérationnelle « véhicules tactiques blindés BASTION » au Sénégal

Du 26 octobre au 6 novembre 2020, près de 50 militaires sénégalais du 23e Bataillon de reconnaissance et d’appui 5BRA) de Nemanding et du 22e BRA de Saint-Louis ont suivi une instruction opérationnelle sur des véhicules tactiques blindés de type « Bastion* » dans les régions de Kaolack et de Thiès.

Chefs de sections, chefs de groupes, pilotes et radio tireurs ont été formés par une équipe de spécialistes de l’unité de coopération régionale des Éléments français au Sénégal (EFS).

« Notre objectif était, dans un premier temps, de faire prendre conscience à nos camarades sénégalais des capacités de ce véhicule, en termes de franchissement, en termes de protection grâce à son blindage, et en termes d’appui feu grâce à son armement de bord, la mitrailleuse 12,7mm » a expliqué le capitaine Jean-Marc, chef du détachement des EFS.La formation s’est poursuivie par un apprentissage de l’utilisation tactique du véhicule, allant des fondamentaux du déplacement jusqu’à la réalisation de missions d’entraînement, du niveau groupe (une dizaine de militaires) puis section (une trentaine de militaires).

« Déplacements en appui mutuel entre véhicules, manœuvres embarquées, combat débarqué avec appui des armements de bord, nos camarades sénégalais ont compris la plus-value du combat motorisé et l’intérêt d’utiliser l’allonge que procure l’armement de bord, pour pouvoir frapper au plus loin en s’exposant le moins possible », a poursuivi le marsouin, spécialiste infanterie des EFS.L’instruction opérationnelle s’est conclue par un exercice tactique de synthèse niveau section, avec reconnaissance d’un itinéraire puis infiltration pour rejoindre une position d’appui. De cette position, un tir avec l’armement de bord a été effectué.« Cela s’est vraiment très bien passé », souligne le capitaine Jean-Marc. « Lors de la phase de synthèse, la quasi-totalité des tireurs a touché les objectifs à près de 1000 mètres. Le gros point positif est que les cadres étaient extrêmement motivés. Il y avait une excellente cohésion. C’est très agréable de travailler avec eux ».

Durant cette période d’instruction, les militaires sénégalais ont également suivi des cours d’entretien véhicule et armement, délivrés en wolof par des partenaires sénégalais des EFS.

* Le BASTION est un véhicule blindé modulaire de 12 tonnes qui peut transporter jusqu’à 8 passagers. La caisse blindée du BASTION offre une protection contre les agressions balistiques, les mines et les engins explosifs improvisés. Il est équipé d’une mitrailleuse lourde ou d’une mitrailleuse légère.

Sources : État-major des armées

130676147_407425410711200_69208898281091

130463071_407425470711194_61029461988244

130606665_407425514044523_73527113480401

  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites

Préparation pour 2021 pour le déploiement du RICM, ici l'entretien du chef de Corps. 

Pour la vidéo de la préparation, ici sur la vidéo du journal du 9 décembre 2020. Le HK416F est arrivait aussi au RICM :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/emissions/jt-1920-poitou-charentes

Sympa la photo du VLRA :

 

Edited by Gibbs le Cajun
  • Like 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Pour moi, c'était une évidence se type d'organisation qui s'est mise en place. 

 

Effectivement, il fallait se mettre au mode guerer du désert : petite unité mobile et très réactive avec des hommes qui connaissent le terrain et les locaux

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Claudio Lopez a dit :

Effectivement, il fallait se mettre au mode guerer du désert : petite unité mobile et très réactive avec des hommes qui connaissent le terrain et les locaux

Ou en partie, mais c'est surtout aussi pour avoir du contrôle et éviter les abus et les conneries ou ça se lâche sur les populations .

Idem ça évite qu'ils aillent au carton avec le minimum ou subir quand ils tiennent des postes isolés. 

Enfin voilà. 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Gibbs le Cajun a dit :

nos VLRA

Après le NIGER, application au MALI !   ... Dans la région de Gossi et Tombouctou, les soldats de la Force Barkhane et les FAMa  patrouillent ensemble, de jour comme de nuit,

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Gibbs le Cajun a dit :

 

 

Chaque frappe aérienne de ce genre leur montre la réactivité de nos forces, et ne peut à la longue qu'avoir un petit effet dissuasif sur les milices islamistes locales ; n'en déplaise aux gauchistes qui dans leur ethno-masochisme pervers habituel s'imaginent qu'il s'agirait là d'une "guerre coloniale" que nous mènerions dans la BSS... 

Edited by Bruno
Link to post
Share on other sites

Tant mieux ! 

Mais ça n'est que la continuité de la lutte entre courants issu du wahhabisme et de celui des frères musulmans, mais qui ont aussi connu des évolutions sur plusieurs courants islamistes... Ils veulent tous être calife à la place du calife ! 

Et c'est sur cette énorme faiblesse qu'il faut jouer. 

 

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, gustave a dit :

Je ne crois pas que cela ait à voir avec ce conflit. Il s’agit plutôt de l’enchevêtrement d’intérêts locaux(contrôle de territoire et accès aux ressources) et d’agendas djihadistes différemment conçus.

Effectivement, il y a un aspect local.

Tous les groupes armés ne sont pas mélangés, ils ont un territoire auquel ils s'accrochent, car ils sont du coin ou qu'ils y exercent un contrôle. Nous avons il y a peu désigné l'EIGS comme notre principal ennemi, la zone d'action de l'EIGS était centrée sur le Liptako. On a agit dans cette zone et on a forcément créer un bouleversement territoriale, faisant bouger les combattants adverses dans d'autres zones.

Si ces nouvelles zones sont déjà occupées par d'autres groupes armés, ils vont s'affronter entre eux pour la garder ou la conquérir. Mais n'allons pas jusqu'à dire que les ennemis de nos ennemis sont nos amis, tâchons nous d'éliminer celui qui reste en favorisant ces combats intérieurs qui se font aussi en raison de la perte de chefs. On ne doit pas amener à des fusions et des compromis entre groupes rivaux, diviser pour mieux régner, même avec les terroristes, c'est aussi cela qui a tué l'opposition syrienne à Assad

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, gustave a dit :

Je ne crois pas que cela ait à voir avec ce conflit. Il s’agit plutôt de l’enchevêtrement d’intérêts locaux(contrôle de territoire et accès aux ressources) et d’agendas djihadistes différemment conçus.

Désolé mais tu sous-estime beaucoup les liens entre ces entités et les islamistes dans le Sahel. Il faut aller voir l'influence de pays comme l'arabie Saoudite qui traîne de plus en plus dans la zone, déjà qu'ils font de l'ingérence du côté de Madagascar via l'argent et le prosélytisme, et côté Tchad aussi, donc l'Afrique reste un continent . De facto c'est la même chose pour les frères musulmans qui eux ont carrément une base arrière avec les turcs en Libye... 

Donc minimisé cette influence qui n'est jamais directe est une erreur à mon humble avis... 

N'oublions jamais que pour certains, permettre le lien entre la Libye en passant par le Sahel en allant vers la Somalie serait très bon pour la Turquie et les frères musulmans, et cela mettrait l'Égypte sous pression. 

Donc se qui arrive est très important, et la lutte entre al qaida et daesh verra forcément l'un des deux peser au Sahel via les locaux... En oubliant pas que les chefs sont surtout des "Arabes", algérien en partie... Donc la portée limitée au locale... Mouerf... Quand les rebelles libyens ont pris la Libye, parmi les chefs qui sont arrivé après, parmi eux il y avait un ex de al qaida... Lui par contre était libyen. Et la franchise al qaida a mutée via pas mal de frères musulmans. Ça n'empêche bien évidemment pas le business pour autant... Des pontes de Al qaida font beaucoup de business, la drogue en faisant aussi partie. 

Enfin voilà, la Turquie, le Qatar et les frères musulmans ont une vision sur le long terme... Et le Sahel en fait parti. Pour les wahhabites, c'est encore une affaire à contre carrer via tout les moyens possible. 

Donc voilà comment je vois la chose. 

Sinon :

 

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Boule75 a dit :

Autre front : RFI développe sa diffusion en langue fulfulde et en mandingue

Peut être RFI ne serait-elle pas trop contente de se voir associer à Barkhane (et elle ne l'est certainement pas du point de vue organique), mais quand même, ça fournit un service concret à des populations coupées du monde et qui ne prennent leurs nouvelles que par des canaux éventuellement beaucoup trop contrôlés par des barbus. Je cite tout le haut de l'annaonce :

 

Je pense que les médias ont aussi une part à prendre dans la stabilisation de crise, au lieu de jouer la carte neutralité qui parfois frise quand même la bêtise, et qui finit par quand même par être mis à mal par le discours des complotistes africain très actif sur place mais aussi depuis la France... 

À un moment les médias ne pourront plus se cacher derrière cette forme de neutralité au vu des enjeux ou les islamistes ont su très tôt utiliser l'internet via les réseaux sociaux pour diffuser leur propagande. Donc au lieu de regarder et commenter, il faut assumer aussi le devoir que c'est à chacun de combattre toute influence islamiste, et les médias, TV ou presse doivent assumer aussi leur rôle dans cette nouvelle guerre qui touche le monde et qui voit en face la menace islamiste. On parle de l'armée, des politicien mais la solution viendra aussi via la presse et autre média qui ne peuvent plus tenir une position de commentateur neutre face au djihadisme. 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
Le 15/12/2020 à 00:17, Gibbs le Cajun a dit :

Désolé mais tu sous-estime beaucoup les liens entre ces entités et les islamistes dans le Sahel. Il faut aller voir l'influence de pays comme l'arabie Saoudite qui traîne de plus en plus dans la zone, déjà qu'ils font de l'ingérence du côté de Madagascar via l'argent et le prosélytisme, et côté Tchad aussi, donc l'Afrique reste un continent . De facto c'est la même chose pour les frères musulmans qui eux ont carrément une base arrière avec les turcs en Libye... 

Donc minimisé cette influence qui n'est jamais directe est une erreur à mon humble avis... 

N'oublions jamais que pour certains, permettre le lien entre la Libye en passant par le Sahel en allant vers la Somalie serait très bon pour la Turquie et les frères musulmans, et cela mettrait l'Égypte sous pression. 

Donc se qui arrive est très important, et la lutte entre al qaida et daesh verra forcément l'un des deux peser au Sahel via les locaux... En oubliant pas que les chefs sont surtout des "Arabes", algérien en partie... Donc la portée limitée au locale... Mouerf... Quand les rebelles libyens ont pris la Libye, parmi les chefs qui sont arrivé après, parmi eux il y avait un ex de al qaida... Lui par contre était libyen. Et la franchise al qaida a mutée via pas mal de frères musulmans. Ça n'empêche bien évidemment pas le business pour autant... Des pontes de Al qaida font beaucoup de business, la drogue en faisant aussi partie. 

Enfin voilà, la Turquie, le Qatar et les frères musulmans ont une vision sur le long terme... Et le Sahel en fait parti. Pour les wahhabites, c'est encore une affaire à contre carrer via tout les moyens possible.

 

Je ne sous estime pas l'opposition FM-Qatar-Turquie / AS-EAU-Egypte, je ne crois juste pas que ce soit une clef de compréhension des affrontements JNIM-EIPAO qui sont principalement liés aux causes que j'évoquais ci-dessus, en partie idéologique et en partie locale.

Link to post
Share on other sites

http://www.opex360.com/2020/12/17/mali-des-frappes-aeriennes-de-barkhane-mettent-hors-de-combat-plusieurs-dizaines-de-jihadistes-a-ndaki/

Nouveau strike réalisé par Barkhane. 

Pas de bilan précis mais plusieurs dizaines de djihadistes ont eu un aller simple pour l'autre monde. 

Comme ils envisagent la négociation, le moment est de montrer que les autorités maliennes soient en position de force. 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,560
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,130
    Total Topics
    1,387,178
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...