Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opération Barkhane


Recommended Posts

https://www.franceculture.fr/emissions/revue-de-presse-internationale/la-revue-de-presse-internationale-emission-du-vendredi-11-juin-2021

Pas besoin de chercher très loin pour avoir le sentiment à peu près général : il est contenu dans les premiers mots de l’article de Une du quotidien de Bamako Le Pays. 

"La Barkhane part enfin du Sahel" : il suffit d’un adverbe, pour dire le soulagement de voir la France se résoudre, enfin donc, à terminer cette aventure de Barkhane qui avait fini par ne rapporter que du ressentiment à la France pourtant accueillie en libératrice, il y a 8 ans, dans le Nord-Mali contrôlé par les islamistes.

"Barkhane fait son paquetage !" (on notera cette fois la force sémantique de la ponctuation) : ça c’est le titre cette fois de Wakat Sera, côté Burkina Faso, selon qui "la Force Barkhane, après une agonie lente, vient de pousser son dernier soupir". "Le principal caillou dans les rangers des Macron-Boys, poursuit l’article, c’est ce sentiment anti-français qui n’a cessé d’enfler" au fil des années, à mesure que la population locale constatait le peu d’efficacité de cette opération militaire sur le pouvoir de nuisance meurtrière des "djihadistes, malandrins et trafiquants de grands chemins". 

Et puis "la France était embarquée seule dans cette aventure" malgré l’importance stratégique internationale que cela représente d’empêcher le Sahel de devenir le nouveau refuge de l’internationale djihadiste. Autant le dire clairement comme le fait Wakat Sera le double coup d’Etat militaire qui a secoué le Mali depuis un an est "un vrai pain béni pour l’Elysée, qui saisit cette opportunité pour sortir Barkhane des sables mouvants du Sahel dans lesquels la France s’empêtrait". 

Mais attention tout de même, précisent aussi bien le site MaliWeb que The Washington Post, la France va tout de même maintenir une présence militaire au Mali, en se fondant dans la force spéciale internationale Takuba appelée à prendre le relais et à ne plus laisser notre pays "endosser seule la lutte contre le terrorisme". "Les armées française seront la colonne vertébrale de Takuba, appuyés par les forces spéciales des alliés occidentaux qui le souhaitent" a déclaré jeudi Emmanuel Macron. On se souviendra qu’à son lancement en 2014 Barkhane affichait à peu près les mêmes ambitions… mais les soutiens étrangers n’ont jamais été à la hauteur de ce que la France espérait. Est-ce que ce sera différent avec Takuba ? Pour le moment cette nouvelle force pour le Sahel doit se contenter de quelques dizaines de soldats suédois, danois, tchèques et estoniens.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

De toute façon, dans un an ou deux, je suis certain que dans les journaux maliens l'écroulement de l'autorité du pouvoir malien sur le pays ou le scindement du pays en deux ou encore la situation sécuritaire déplorable sera la faute directe des français. 

  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, Deres a dit :

De toute façon, dans un an ou deux, je suis certain que dans les journaux maliens l'écroulement de l'autorité du pouvoir malien sur le pays ou le scindement du pays en deux ou encore la situation sécuritaire déplorable sera la faute directe des français. 

Probablement oui, chez une part (qui semble majoritaire) de la population de ces pays, c'est toujours la faute des français : quand on les aide par une présence relativement massive c'est une forme de "néo-colonialisme", "ingérence", etc... Et quand on ne le fait pas, ou plus, alors c'est une "démission" et nous voilà plus ou moins responsables de la prolifération des groupes armés et de leurs méfaits au motif qu'on n'aurait pas été assez efficaces. 

Raisonnement de gens incapables de s'assumer seuls, qui n'ont pas de volonté réelle de s'en sortir collectivement. Mais que ça leur plaise ou non, ils ne se sentiront pas seuls, entre eux, bien longtemps : les chinois, russes, turcs, sans oublier nos chers "grands amis" américains", sont à l'affût de toute opportunité pour augmenter leur influence en Afrique de l'Ouest, et en piller les ressources d'une manière décomplexée (là je pense surtout aux chinois...) qui finira par leur faire regretter le temps où la France était bien + présente chez eux.

Plutôt content qu'on réduise la voilure là-bas, qu'on dépense le moins possible pour des populations qui continuent globalement à raisonner en termes de communautés, de tribus, et non en terme de nation, de destin commun (sachant que si ça pose problème, là aussi c'est la faute des anciennes puissances coloniales, évidemment...). Laissons-les jouir de la générosité désintéressée, et de l'esprit forcené de non-ingérence, de leurs nouveaux "bienfaiteurs" :rolleyes: 

Edited by Bruno
  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, elpha01 said:

Est-ce que l'armée française remettra les prisonniers au Mali?

C'est pas la premier fois qu'on le capture celui là :bloblaugh: il commence à avoir l'habitude il lève les mains ... et attend patiemment qu'on le libère.

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, elpha01 said:

Est-ce que l'armée française remettra les prisonniers au Mali?

Mmmm, il a été capturé sur le territoire du Niger cette fois si j'ai bien compris.

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.franceculture.fr/emissions/les-enjeux-internationaux/les-elections-presidentielles-au-perou (14 juin 2021)

https://www.franceculture.fr/emissions/les-enjeux-internationaux/sahel-sans-barkhane-que-peut-faire-la-force-europeenne-takuba

Au sein de la force Takuba présente au Mali à Gao et Ménaka, les Pays-Bas sont officiellement présents mais avec.. trois soldats.

Edited by Wallaby
Link to comment
Share on other sites

rfi (19 juin): Almahmoud ag Baye, alias Ikarey, a été neutralisé mardi 15 juin, vers une localité au sud-ouest de Ménaka, dans le nord-est du Mali. Les armées françaises et nigériennes ont mené la semaine dernière plusieurs opérations anti-terroristes dans cette région malienne frontalière avec le Niger. Une offensive qui a aussi abouti à l'arrestation de quatre autres cadres de l'EIGS.

https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210619-un-haut-cadre-de-l-état-islamique-au-grand-sahara-tué-par-les-forces-spéciales-françaises

Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, fraisedesbois a dit :

Les armées françaises et nigériennes ont mené la semaine dernière plusieurs opérations anti-terroristes dans cette région malienne frontalière avec le Niger. Une offensive qui a aussi abouti à l'arrestation de quatre autres cadres de l'EIGS.

Sursaut avant la révérence ? 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Bechar06 a dit :

Sursaut avant la révérence ? 

Il faut pas voir le mal partout.

Le GT-FALCO est déjà une réduction par rapport aux GT-Spartan et Cobra.

Donc non. Juste que le taf est bien fait, et se poursuit.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 09/02/2021 à 14:39, Wallaby a dit :

L'empreinte culturelle se retourne ici contre nous puisqu'elle permet aux Africains francophones de mieux savoir comment nous manipuler pour nous amener à faire leurs guerres à leur place. Ils connaissent nos codes. Ils savent par quel bout nous prendre. Je répète, et je ne me lasse pas de citer et reciter Antoine Glaser :

Le 15/02/2014 à 12:41, Wallaby a dit :

http://evene.lefigaro.fr/livres/livre/antoine-glaser-africafrance-2569624.php

Parution le 12 Février 2014 du livre "Africafrance" d'Antoine Glaser.

Et si l'Afrique avait marabouté la France ? Depuis les indépendances des années 1960, l'ancienne métropole se croit toute-puissante dans son pré carré africain. Un leurre qui plaît aux pays des masques : le chef doit être invisible ! À l'issue de la guerre froide, les dirigeants africains ont totalement inversé les rapports de dépendance. Ce sont désormais eux les vrais patrons.

Ainsi, par exemple, Lionel Zinsou, ancienne plume de Laurent Fabius dans les années 80, ancien premier ministre du Bénin, est un partisan infatigable de l'engagement militaire français en Afrique :

https://www.lenouvelespritpublic.fr/podcasts/268 (20 juin 2021)

Lionel Zinsou :

Nous évoquons tous le milliard d’euros annuel que coûte Barkhane. D’abord, je pense que le coût réel est proche du double lorsqu’on fait la masse des forces prépositionnées, à Abidjan, à N’Djaména, à Libreville et même à Abou Dabi, utilisées pour la couverture aérienne du Sahel. Mais même 2 milliards, c’est très bon marché. J’ai posé la question au président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta. Le Qatar ayant cessé de financer ouvertement les djihadistes du Sahel, je lui ai demandé si leurs ressources financières (celles des terroristes) étaient au moins en baisse. Il m’a répondu qu’elles étaient au contraire en très forte augmentation. Il n’y a aucune comparaison entre les moyens des groupes terroristes et les coûts de Barkhane. Les recettes des terroristes dans cette région proviennent du trafic de cocaïne en provenance d’Amérique du Sud, il s’agit de la logistique assurée par la mafia nigériane, remontant le désert pour le marché européen. Et aujourd’hui, le trafic de cigarettes rapporte encore davantage que la cocaïne. Il y a en outre du trafic d’êtres humains, et des braquages. Les estimations de l’ONU sur ce que représente ce trafic de drogue donnent le vertige : cela se chiffre en milliards de dollars. Nous sommes devant des groupes terroristes très aguerris (puisqu’on les rapatrie de Syrie, d’Irak, de Libye) qui disposent d’un multiple de ce que les États ou l’UE dépensent. La seule Côte d’Ivoire, pour se prémunir de la descente des terroristes du Mali vers son littoral, a dépensé un milliard de dollars rien qu’en 2020.
Il va donc nous falloir inventer une opération nouvelle pour le Mali, un pays dont le nord est à 1h15 de vol du sud de l’Europe. Il est clair que les terroristes vont descendre jusqu’aux côtes, le Nigéria est déjà menacé et altéré, mais le Bénin, le Togo, le Ghana et la Côte d’Ivoire le seront bientôt par effet domino. Personne ne peut se permettre que le Mali cède, il y aura donc une autre opération, mais elle ne peut pas se faire sans financement ou avec un nombre d’hommes qui paraît aujourd’hui squelettique par rapport à la menace.


Richard Werly :

Mais la difficulté, ce n’est pas de savoir si 1 ou 2 milliards sont dérisoires face à ce dont dispose l’ennemi, mais si la France peut se les permettre. Ou plus exactement, est-ce politiquement défendable ? Si tout ce que vous venez de nous dire est juste, ce dont je ne doute pas, pourquoi diable Emmanuel Macron et les chefs de l’armée française ne le disent pas ? Pourquoi une telle omertà sur la nécessité pour l’avenir d’investir massivement dans une telle opération ? Pourquoi est-on plutôt sur le registre d’une réduction des coûts ?

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, Wallaby a dit :

pourquoi diable Emmanuel Macron et les chefs de l’armée française ne le disent pas ? Pourquoi une telle omertà sur la nécessité pour l’avenir d’investir massivement dans une telle opération ? Pourquoi est-on plutôt sur le registre d’une réduction des coûts ?

Et en amont de ces questions:

Pourquoi n'est-il pas  plus ouvertement et  plus clairement dit que les MOYENS de FINANCEMENT de ce Djihad ne reposent QUE  sur le TRAFIC de DROGUES et autres trafics   

Et est-ce que, en définitive, le Djihad ne serait  pas la COUVERTURE  - pratique , soit disant "politique" - de ces trafics  ?  Où est la cause ? Où est l'effet ? Depuis que cela dure et s'amplifie ?

Je serai militaire engagé sur ce front là  je serai écœuré si telle est la situation de fond  et la tambouille que je soupçonne fortement, avec les populations en otages

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...