Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opération Barkhane


Recommended Posts

Il est question de « Débarkhanisation des esprits »...  qui aurait lu ? moi pas encore ...

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2023/05/23/le-niger-laboratoire-de-la-france-pour-sa-nouvelle-approche-militaire-en-afrique_6174456_3212.html

"Le Niger, « laboratoire » de la France pour sa nouvelle approche militaire en Afrique

Après son départ du Mali, l’armée française tente de changer de paradigme via une présence à bas bruit collant strictement aux demandes du pays partenaire"

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Citation

Aujourd’hui, notre aide part d’abord du besoin du partenaire

La critique est facile certes mais cette phrase semble tellement la base d'une réelle opération saine et durable ... 

L'article fait un peu mea culpa sur le 10 dernières années de chasse aux terroristes en Afrique sans réelle concertation avec le pouvoir politique local 

Forcément a un moment ça coince ...

Edited by clem200
Link to comment
Share on other sites

Les locaux étaient considérés comme complices en voulant négocier avec les rebelles, y compris des djihadistes...

On s'est alors retrouvé en complète opposition avec la politique locale.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

C'est surtout que les locaux n'ont souvent pas eu eux-même la moindre esquisse de politique, et encore moins de stratégie,, et le Mali en est un bon exemple: une bonne expédition militaire pour calmer les touaregs tous les 20 ans et tout ira bien tenait quasiment lieu de politique...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Le 14/02/2022 à 13:57, Wallaby a dit :

https://www.ifri.org/sites/default/files/atoms/files/pellerin_afrique_ouest_djihadisme_sahel_2022_0.pdf (11 février 2022, 28 pages)

Les pays côtiers d’Afrique de l’Ouest. Nouvelle terre d’expansion des groupes djihadistes sahéliens ?

Les régions de l’Est et des Cascades au Burkina Faso ou celles de Sikasso et de Kayes au Mali constituent des bases arrière permettant aux groupes djihadistes – et principalement à la Jama’at Nasr al-Islam wal Muslimin (JNIM) pour l’instant – de s’étendre au Bénin, en Côte d’Ivoire, et dans une moindre mesure au Togo, au Ghana, au Sénégal et en Guinée. Cette excroissance territoriale djihadiste va progressivement donner naissance à des foyers djihadistes de plus en plus endogènes dans ces États, composés de recrues locales et qui se nourrissent des fragilités propres aux territoires où ils se développent : tensions d’accès aux ressources, stigmatisation communautaire potentiellement exacerbée par des groupes d’autodéfense, existence de réseaux criminels prompts à se « djihadiser ». La propagation de l’idéologie djihadiste depuis le Sahel central au-delà des frontières sud constitue le moteur permettant d’exploiter et de transformer les frustrations et les injustices qui découlent de ces situations de fragilité.

À ce jour, [parmi les États côtiers,] c’est la Côte d’Ivoire qui a enregistré le nombre le plus important d’attaques sur son territoire, toutes dans l’extrême nord-est de la région du Tchologo, à Kafolo (département de Kong), formant un triangle avec les localités du Bounkani, Tougbo (département de Bouna) et Tehini (département de Tehini). L’ensemble des attaques sont l’œuvre du JNIM, en particulier de sa katiba opérant à Alidougou, ville proche de Kafolo de l’autre côté de la frontière au Burkina Faso.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2023/06/16/la-cote-d-ivoire-aux-marges-de-la-menace-djihadiste_6177967_3212.html

Les touristes sont partis, et rien n’indique qu’ils reviendront de sitôt. A la suite des restrictions liées à la pandémie de Covid-19 et de deux attaques menées dans le village par des groupes islamistes, en juin 2020 et en mars 2021, le Kafolo Safari Lodge, complexe hôtelier bâti dans le nord de la Côte d’Ivoire, à moins de 2 kilomètres de la frontière avec le Burkina Faso, a dû fermer ses portes.

Nostalgiques, Barthélémy Palé, le gardien, et Raynald Gilon, l’ancien gérant, se rappellent l’époque où ce site de 4 hectares aux bungalows bordés d’eucalyptus, de bougainvilliers et de flamboyants accueillait, à la haute saison, entre 5 000 et 6 000 vacanciers venus observer la faune sauvage du parc national de la Comoé. « C’est triste de voir cet endroit abandonné. Je n’y viens plus que pour surveiller les quelques animaux qui restent : des singes, un cobe de Buffon [une antilope], des poules, des moutons et un paon. Les crocodiles, biches, gazelles et chacals ont été transférés près d’Abidjan, dans les autres lodges du groupe, après les attaques ».

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 24/05/2023 à 09:06, g4lly a dit :

Les locaux étaient considérés comme complices en voulant négocier avec les rebelles, y compris des djihadistes...

On s'est alors retrouvé en complète opposition avec la politique locale.

Pour moi l'un des gros problème est la difficulté de définir clairement "l'ennemi" dans un pays comme le Mali où il y a des problèmes (violents) inter ethniques, des problème de revendication territoriale, des djihadistes...

Ces gens pouvant s'associer au gré de leurs intérêts du moment. Je peux très bien comprendre qu'un village isolé passe un accord avec les djihadistes pour leur sécurité (et parfois pour les protéger de l'armée malienne). Il est quand même compliqué de demander de se projeter à plusieurs années quand le quotidien de nombreuses personnes dans la partie nord du pays c'est de trouver à bouffer pour demain.

Il n'y a jamais eu de feuille de route claire pour la partie politique, économique...

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

https://lavoiedelepee.blogspot.com/2020/08/quand-tes-dans-le-desert.html (24 août 2020, republié le 29 juillet 2023)

Rappelons-nous le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian au début du mois de janvier 2014, annonçant un engagement en République centrafricaine pour six mois, et fustigeant alors les « experts autoproclamés » qui anticipaient un enlisement au Mali (« Les faits leur ont donné tort »).

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,978
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...