Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opération Barkhane


Recommended Posts

la critique peut-être constructive .

 

mais la effectivement ...

 

sont bien gentil les ricains mais bien qu'ayant à volonté tout les moyens il y a encore pas mal de chose qu'ils ne réussissent  pas .

 

 

 

 

Au total rien ne prouve la capacité de cette armée face un conflit de plus grande intensité .

 

donc si on se base sur leur manière de juger ,dans des guerres ou ils n'arrivent pas à vaincre et installé une volonté politique comme en Irak et en Afghanistan malgré un pléthore de moyens et de matos , il ne sont pas apte à mené une guerre de haute intensité ...

 

s'est très moyen cette vision ...

 

il y a quand même une chose à voir ,s'est que pour la phase offensive on a eu besoin d'aide en terme de logistique mais à se jour on se démerde tout seul tout en continuant les missions offensive ,en terme de logistique .

 

nos gars ne sont pas en mode FOB au Mali ...

 

 

effectivement on a un manque de moyens dans des domaines ,mais sa ne veut rien dire en terme de capacité haute intensité ...

 

 

 

 

s'est marrant quand ils ont besoins de supplétif il n'y a pas de PB on es les plus beau ... par contre quand les supplétifs ont besoin d'un coup de main s'est plus compliqué ...

 

pour la vision anglo-saxonne ,je dirais que s'est plutôt une vision américaine ...

 

je le rappel souvent mais les britanniques se sont fait traité d'incompétents car n'ayant put gérer seul le retour des talibans dans le Helmand ,alors qu'ils mené une opération anti-insurrectionnelle en Afghanistan tout en allant faire de la haute intensité en suivant ses mêmes américains en Irak ...

 

pour voir ses US revenir en  force en Afghanistan et pas faire mieux ...

 

 

 

donc vu notre manière de gérer au Mali ,on a largement de la marge pour allé faire du haute intensité ...

 

à moins que se qui emmerde les US s'est de qu'on ne fasse plus en mode tout seul du haute intensité vu qu'ils cherchent à repartir côté Asie-Pacifique ...

 

d'ailleurs ils ont trouvé un grand intérêt sur le principe de force prépositionnés en Afrique ...

 

on voit de plus en plus de ricains en Afrique ...

 

 

certes on a du matos vieux comme nos VAB s'est clair ... mais en attendant en Afghanistan ses vieux matos protégé mieux nos soldats que les leurs lorsqu'il roulé encore en hummer pas blindé ... ou pour les britanniques sur land-rover et pinzgauer ...

 

 

donc oui on a une armée en mode qui morfle par manque de moyens et de budget ,mais de la à laissé entendre qu'on n'a pas se qu'il faut pour de la haute intensité s'est de la connerie ...

 

d'ailleurs tout seul on irait taper sur qui en terme de costaud ...

 

même les US évitent de se fritter avec les gros ...

 

tient d'ailleurs il a fallu leur laissé un VAB en RCA pour leur FS ...

 

je pensait qu'ils avaient tout pour gérer ...

 

 

 

 

s'est le merdier en Irak ,si ils sont tellement sûr de eux ils devraient faire que du petit bois en débarquant sur place ...

 

à oui s'est vrai ils ont du mal à gérer l'après ...

Link to comment
Share on other sites

#LRT Les jihadistes de l'#EI appellent désormais leurs sympathisants ne pouvant pas se rendre en #Syrie à "émigrer" en #Libye via @SimNasr

— Romain Caillet (@RomainCaillet)

October 24, 2014

Comme si Barkhane n'avait pas assez de boulot.

Mais bon, c'est pas comme si c'était pas prévu par l'EM et les planificateurs.  >:D

On les attend les mecs au port de Brega (le moyennement nouveau "hub" touristique des brigades daéchistes). Et si c'est pas à Brega qu'on va les taper, alors ce sera vers le "Salvador" !

Gniark  O0

 

[PS: ça devient tendu en Syrie/Irak ? Ah bon ? Les rats quittent le bateau ? Les A2SM font leur petit effet ? LOL!]

Edited by fraisedesbois
Link to comment
Share on other sites

Certes ces critiques sont un peu exagérées, mais on a tout de meme abandonné, ou on va abandonner pas mal d'outils bien pratiques pour la haute intensité, je pense aux véhicules d'accompagnement et de défense aérienne, bientot plus d'AUF1, pas de VCI chenillés qui apportent tout de meme une protection et une puissance de feu supérieure à poid égal, etc.

Il a aussi raison sur le fait que l'esprit rustique est plutot un cache misère, que ces manoeuvres continues et cette hyper extension logistique étaient risquées et qu'on aurait pu avoir de sérieux problèmes.

En fait je crois que ce qui apparait comme une critique de l'auteur est plutot une nuancce qu'il apporte au retex français : Il dit que faute d'opposition plus conséquente de l'ennemi, et faute de preuve sur ses intentions, plans, pensées, on ne peut pas vraiment savoir si c'est réellement la manoeuvre française qui a été éfficace, ou si c'est d'autres facteurs, ni si elle aurait aussi bien marché face à un autre ennemi. Peut etre que oui, mais il souligne aussi des choses qui sont des potentiels facteurs d'échec.

La critique que j'apporterai, outre quelques erreurs factuelles, est qu'il n'ai pas plus détaillé sur l'intégration totale de l'ALAT à la manoeuvre comme pion tactique à part entière, ni sur le passage de l'armée entière en mode expéditionnaire à l'image des marsouins/légion, c'est d'ailleurs une limite à son étude qu'il précise à la fin en disant qu'un' étude des différences de comportement entre le 92 RI et les marsouins/légions pourrait etre intéréssante.

Edited by FoxZz°
Link to comment
Share on other sites

http://www.rfi.fr/afrique/20141024-mali-senegal-le-drian-ministre-france-defense-mali-macky-sall-renforcement-dispositif-nord-/?aef_campaign_date=2014-10-24&aef_campaign_ref=partage_aef&ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_linkname=editorial&ns_mchannel=social&ns_source=twitter

 

 

 

 

Certes ces critiques sont un peu exagérées, mais on a tout de meme abandonné, ou on va abandonner pas mal d'outils bien pratiques pour la haute intensité, je pense aux véhicules d'accompagnement et de défense aérienne, bientot plus d'AUF1, pas de VCI chenillés qui apportent tout de meme une protection et une puissance de feu supérieure à poid égal, etc.
Il a aussi raison sur le fait que l'esprit rustique est plutot un cache misère, que ces manoeuvres continues et cette hyper extension logistique étaient risquées et qu'on aurait pu avoir de sérieux problèmes.

En fait je crois que ce qui apparait comme une critique de l'auteur est plutot une nuancce qu'il apporte au retex français : Il dit que faute d'opposition plus conséquente de l'ennemi, et faute de preuve sur ses intentions, plans, pensées, on ne peut pas vraiment savoir si c'est réellement la manoeuvre française qui a été éfficace, ou si c'est d'autres facteurs, ni si elle aurait aussi bien marché face à un autre ennemi. Peut etre que oui, mais il souligne aussi des choses qui sont des potentiels facteurs d'échec.

La critique que j'apporterai, outre quelques erreurs factuelles, est qu'il n'ai pas plus détaillé sur l'intégration totale de l'ALAT à la manoeuvre comme pion tactique à part entière, ni sur le passage de l'armée entière en mode expéditionnaire à l'image des marsouins/légion, c'est d'ailleurs une limite à son étude qu'il précise à la fin en disant qu'un' étude des différences de comportement entre le 92 RI et les marsouins/légions pourrait etre intéréssante.

 

je comprend se que tu expliques .

 

mais en terme de nuance je pense que l'auteur est dans l'erreur en se qui concerne celui des français .

 

tout simplement parce que dans le massif des Ifhogas on a pas sous-estimé le potentiel de l'ennemi qui a était très accrocheur ,même après du côté de Gao .

 

des gus qui montent à l'assaut contre une section/ compagnie de VBCI s'est pas non plus courant .

 

 

moi des gus qui attaquent un AMX 10 RCR à très très courte porté à l'AK47 sa reste quand même pas anodin .

 

les Français ont jamais sous-estimé l'ennemi .

 

et le nettoyage fut très compliqué dans cette zone .

 

et cela avec des appuis aérien pas évident à obtenir du fait de la possible présence des otages .

 

d'ailleurs les Tchadiens ont fait à leur manière et on subi de la casse ,comme quoi bien qu'étant des guerriers n'ayant pas peur de la casse sa a quand même marqué les esprits au Tchad ou la presse tchadienne s'en est fait l'écho .

 

notre connaissance des djihadistes a éviter une déconvenue tel qu'on put l'avoir les Tchadiens .

 

et s'est la que se trompe l'auteur car avec l'Afghanistan on a bien retenu la leçon .

 

certes le contexte est différent car on est culturellement dans une autre ambiance avec le Mali ,mais les djihadistes pas moins dangereux .

 

après l'ennemi a opté pour une défense ferme ,donc avec des si l'auteur fait dans la facilité .

 

bien au contraire dans le massif les unités se retrouvé avec des combattants qui pouvaient se laissé dépassé est frappé ,comme cette fois ou caché au milieu de cadavres des combattants ont attaqué des légionnaires à même pas 50 mètres .

 

une vue d'ensemble semble dilué les combats alors qu'au final la manoeuvre général a put sa faire en prenant en compte toute les leçons gagné en Afghanistan .

 

certes la rusticité s'est un cache-misère mais on est pas responsable des choix des politiques mené par nos dirigeants en terme de défense .

 

 

une remarque ,à chaque fois l'adversaire islamiste a était surpris par la volonté qu'avez les occidentaux d'intervenir et se faisait casser la gueule dans l'offensive principale comme en Afghanistan et au Mali  .

 

mais en Afghanistan celui-ci est revenu en force en profitant des faiblesses de la mission des occidentaux et en jouant sur .

 

au Mali on a pas laissé s'installé se retour des djihadistes mais on garde quand même un oeil sur leur capacité de nuisance .

 

en fait est-ce que jugé l'offensive de départ sur des points que personne ne conteste en terme de moyens etc ... met mode échec sur cette campagne qui n'est pas encore terminé ?

 

non je ne le pense pas .

 

car en fait s'est sa qui m'interpelle ,on étudie une phase sans prendre en compte la continuité d'une opération pour définir que nos capacités pour une opération de haute intensité ne sont pas certaine .

 

oui on perd des capacités avec plus d'AUF1 ,ou de VCI chenillé ,moyens sol-air ,et on peu s'en désolé mais si on prend le contexte ,on agira jamais tout seul .

 

l'armée française a des autres atouts et disons aussi une chose à prendre en compte ,s'est un Corps de Marines en terme de taille et de moyens .

 

l'USMC a bien fait du combat haute intensité en Irak en 2003 ,et pourtant ils n'avaient aucun moyen de se type en terme d'AUF1 ou de véhicules type VCI à chenille hormis leur LVT7 .leur artillerie est encore en mode équipe de pièce à 8 et pas sous casemate qui met une plombe à se mettre en batterie en comparaison d'un CAESAR .

 

nous avons nos Leclerc et VBCI ,nos CAESAR ,une infanterie sous blindage avec nos VAB (VBMR futur) etc ...

 

donc en sachant très bien qu'on sera toujours dans l'optique d'une opération en mode allié pour de la haute intensité , avec nos moyens spécifiques on ne sera pas moins bon qu'une division de l'USMC  comme en 2003 qui a fait son job .

surtout dans le fait que nous ayons aussi une force aérienne d'importance si le jour on dit déployait une force de 30 000 hommes .

 

on est une force expéditionnaire comme l'USMC je dirais .

 

bien entendu ,on ne doit pas descendre dans un seuil plus bas en se qui nous concerne mais pour le moment on a de quoi aligné 30 000 hommes pour une grosse affaire .

 

quand on voit la variété des moyens des britanniques durant l'offensive en Irak en 2003 ,se n'était que lourd et du léger ,pas de moyen médian .

 

serions nous ridicule ?

 

je ne le pense pas avec nos moyens .

 

maintenant si il pense qu'on doit être une grosse armée pour supplée leurs affaires effectivement ,mais si ils regardent du côté de la GB le constat et le même sur leur  capacité que sur les notre .

 

enfin voilà si tu vois se que je veux expliquer  =)

 

 

 

Wallaby, (le) 25 Oct 2014 - 22:50, a écrit :

snapback.png

Edited by gibbs
Link to comment
Share on other sites

A propos de ce rapport de la RAND, l'auteur a bien voulu répondre à quelques questions, où, si il ne met pas forcément de l'eau dans son vin sur tout, il explique parfois un peu mieux le fond de sa pensée (notament sur Serval comme test pour la caapcité ds Français à être capables d'affronter ou non des combattants d'une valeur un peu supèrieure à celles des insurgés afghans) :

 

http://mars-attaque.blogspot.fr/2014/10/about-operation-serval-in-mali.html

Link to comment
Share on other sites

A propos de ce rapport de la RAND, l'auteur a bien voulu répondre à quelques questions, où, si il ne met pas forcément de l'eau dans son vin sur tout, il explique parfois un peu mieux le fond de sa pensée (notament sur Serval comme test pour la caapcité ds Français à être capables d'affronter ou non des combattants d'une valeur un peu supèrieure à celles des insurgés afghans) :

 

http://mars-attaque.blogspot.fr/2014/10/about-operation-serval-in-mali.html

 

j'ai l'impression qu'il oubli un élément important ...

 

 

les français ont combattu les insurgés Afghan aussi ...

 

donc quand il doute sur se que dise des officiers français en se qui concerne les combattants islamistes au Mali en comparaison des des insurgés Afghan il se met le doigt dans l'oeil étant donné qu'on a un paquet d'officier/ sous/officier et MDR qui ont aussi servi en Afghanistan ...

 

et donc qu'on a travaillé sur le retex de l'Afghanistan ...

 

se qui nous a certainement bien servi pour le Mali .

 

s'est marrant mais pourquoi il essai de comparé avec le Hezbollah en mettant du "mais si " en se qui concerne le Serval avait rencontré des forces de se niveau ?

 

d'ailleurs est-ce que le contexte de capacité de combattre le Hezbollah peut-être comparé avec une opération Serval différente en terme de contexte régional ?

 

l'opération Serval a mis une évidence une chose ,l'ennemi n'a put se planquer derrière les civils contrairement à se qui a put se passer en Afghanistan .

 

surtout dans le massif des ifhogas .

 

mais on a du quand même faire attention à nos otages .

 

donc entre un Hezbollah largement soutenu par une population au Liban ,ou les populations ayant le cul entre deux chaises avec les Talibans et les occidentaux/force afghane en Afghanistan , l'affaire malienne est complètement différente du fait que le milieu humain et géographique est différent .

 

maintenant ,si on part dans un principe uniquement militaire ,les Israéliens en sont revenu et ne voyait plus le Hezbollah comme de simples terroriste mais comme des soldats .

 

donc qu'aurait fait l'armée US contre le Hezbollah ?

 

et cette question peut-être aussi posé aux unités britanniques ...

 

 

 

 

 

après il reconnait qu'on a pris des risques que l'armée US n'aurait pas pris avec nos effectifs pour Serval et que l'on a une expérience en terme de relation avec les populations .

 

 

je pense que justement ,l'opération Serval s'est l'adaptation des retex de l' Afghanistan au contexte Malien  dans  les opérations mené par Serval .

 

 

 

enfin voilà mon humble avis .

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour moi il est clair que le niveau militaire du Hezbollah est largement supérieur aux différents insurgés qu'ont combattu les occidentaux depuis 20 ans. Maintenant qu'il utilise cela pour minimiser la valeur des forces françaises au Mali...french bashing une fois de plus

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Je vais faire mon avocat du diable avec ce que je comprends suite à ma relance sur le sujet où il m'a expliqué ces points préçis.

 

1/ En gros, ne pas oublier qu'il répond avec un point de vue d'américain, pétri de sa propre culture stratégique (qui quoique on dise sur la notre et notre otanisation parfois à petit pas) qui reste encore un peu différente de la notre. Malgré l'effort de réflexion, il part avec ses a-priori.

 

2/ D'où la sortie automatique du Hezbollah comme point de comparaison, une référence très souvent employé dans les milieux US (techno-guérilla et guerre hybride sont à la mode, surtout à la Rand).

 

3/ Pour lui (et sans doute en partie à juste titre), les Taliban combattus par les Américains ne sont pas les Taliban combattus par nos militaires. En Kapisa/Surobi, pas d'offensive majeure à 300 pax comme cela fut le cas dans les provinces frontalières avec le Pakistan ou dans l'Helmand. Pas d'offensives hyper sophistiquées avec multitudes de groupes importants (au-delà de la dizaine), etc.

 

4/ D'où pour lui, une nécessaire relativisation de l'adversaire dans les Ifoghas, qui pour ce qu'il a compris dans ses entretiens avec des off français était très déterminé (plus qu'en Afgha) mais aussi assez isolé entre eux (sauf à de très rares cas).

 

5/ Il est un peu gené de voir que ses formulations sont prises ainsi, ayant pas mal de respect pour ce qui a été fait (et avec cette manière bien à nous) ;-) Je lui ai transmis le point focus à travailler sur l'ALAT pour faire un tour plus complet de la question.

 

My 2 cents

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Tu as parfaitement raison à mon avis. Il parle et insiste sur certains des mêmes points qu'on évoque régulièrement ici. En gros, en Afrique on a la baraka, on compte beaucoup dessus, et un jour on l'aura plus et ça risque de piquer.

 

C'est juste très génant de lire sa remarque sur la qualité des adversaires. J'imagine qu'il s'est entretenu avec des officiers qui ont pu être chef de section en Afghanistan puis chef d'unité au Mali. Quand ceux-ci lui disent, ils étaient "meilleurs" que les insurgés Afghans, il leur dit qu'ils se trompent. Peut-être même a t-il raison, mais quel est son expérience en la matière...

Le fait est que les forces françaises en Afghanistan ont eu à faire à certains des mêmes groupes présents dans les provinces du Nuristan, Nangarhar, Laghman et Kunar. Or ceux-ci ont causé bien des problèmes aux Américains.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je vais faire mon avocat du diable avec ce que je comprends suite à ma relance sur le sujet où il m'a expliqué ces points préçis.

1/ En gros, ne pas oublier qu'il répond avec un point de vue d'américain, pétri de sa propre culture stratégique (qui quoique on dise sur la notre et notre otanisation parfois à petit pas) qui reste encore un peu différente de la notre. Malgré l'effort de réflexion, il part avec ses a-priori.

2/ D'où la sortie automatique du Hezbollah comme point de comparaison, une référence très souvent employé dans les milieux US (techno-guérilla et guerre hybride sont à la mode, surtout à la Rand).

3/ Pour lui (et sans doute en partie à juste titre), les Taliban combattus par les Américains ne sont pas les Taliban combattus par nos militaires. En Kapisa/Surobi, pas d'offensive majeure à 300 pax comme cela fut le cas dans les provinces frontalières avec le Pakistan ou dans l'Helmand. Pas d'offensives hyper sophistiquées avec multitudes de groupes importants (au-delà de la dizaine), etc.

4/ D'où pour lui, une nécessaire relativisation de l'adversaire dans les Ifoghas, qui pour ce qu'il a compris dans ses entretiens avec des off français était très déterminé (plus qu'en Afgha) mais aussi assez isolé entre eux (sauf à de très rares cas).

5/ Il est un peu gené de voir que ses formulations sont prises ainsi, ayant pas mal de respect pour ce qui a été fait (et avec cette manière bien à nous) ;-) Je lui ai transmis le point focus à travailler sur l'ALAT pour faire un tour plus complet de la question.

My 2 cents

mouerf franchement je reste dubitatif .

ils ont fait de grandes opérations offensive dans le Helmand et la situation est toujours la même.

moi j'ai du mal avec sa vision qui compare se qui n'est pas forcément comparable dans le contexte d'une région à une autre .

il me ferait une comparaison entre ce que ont fait les français et les américains dans la même zone d'Afghanistan la tu pourrais avoir un éclairage .

mais comparait 2 zones de combat qui n'ont rien à voir géographiquement (le helmand s'est pas la même région que la kapissa ),avec des intérêts stratégique différents s'est carrément être largué sur le sujet .

Enfin si tu vois se que je veux expliquer .

moi s'est sa qui m'agace en fait ,faire des comparaisons sur des opérations différentes dans des régions d'Afghanistan qui sont différentes.

quand tu veux comparé 2 coureurs de cross country ,tu le fais sur le même parcours ,pas chacun dans son coin et sur un terrain différent .

cordialement.

ps :comme le souligne Tim tr il a quoi comme expérience en terme de connaissance des capacité des insurgés?

Edited by gibbs
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

D'après les sources de l'express, on aurait une victime du côté français. :-[

 

merde ,fat chier si s'est confirmer  ...

 

se massif est comme un aimant pour les islamistes ,car s'est le seul endroit ou ils peuvent regrouper du monde et se préparer pour des actions .

 

 

saloperie de peste islamiste ...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,773
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...