Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opération Barkhane


Recommended Posts

il y a 22 minutes, Fusilier a dit :

Comme s'ils avaient le choix...  ils tombent dans une embuscade. Une fois dedans, FS ou pas, le type de combat est le même.  ils sauront que pour se balader dans le coin, il faut un groupe d'appui et des hélicos pas loin. 

Effectivement une fois dans l'embuscade c'était cuit . 

Je pense que G4lly faisait allusion au fait que ce groupe de FS US a décidé de préparer et de se lancer dans cette mission. 

Franchement je pense que le fond de cette triste affaire, c'est que les FS US depuis qu'ils sont dans la région ont surtout encadré et formé les nigériens, avec de rares sorties, enfin plus limité, et sans qu'il y ait eu combat. 

Se groupe de FS est arrivé et à sûrement trouvé que cela manquait un peu d'action, et au bout d'un moment ben ils ont monté un truc "bidon" auprès de la hiérarchie pour allé se faire une mission en étant persuadé que de toute façon, le risque était plus que limité au vu des dernières news sur le terrain nigérien, avec des comptes rendus parlant de présence d'islamistes sans qu'on ai eu de gros contact avec eux. 

Si en plus il y avait de la condescendance par rapport à cette adversaire islamiste issu du continent africain, que l'on ne met pas au même niveau que les islamistes en Syrie, Irak, Afghanistan etc... Ben voilà... En plus il me semble que les personnels venaient pour la première fois au Niger, de facto entre les retours de gus de chez eux ayant vécu déjà cette mission ( bon ben rien de bien violent, on a fait que faire de l'instruction au nigérien) cela a sûrement joué sur l'idée que les islamistes africains, n'étaient pas un risque majeur... 

Bon cela ne veut pas dire que tout les personnels de se groupe de FS étaient d'accord pour une missions aussi hasardeuse. 

Enfin voilà, les erreurs de sous estimation arrivent régulièrement, et pas que chez les US, rappelant pour ceux qui l'oubli que cela se paiera comptant. 

Entre un manque de préparation dans certain cas , ou être trop confiant car bien préparé, ben voilà cela finira à chaque fois avec un drame, avec un rappel à l'ordre, on est pas immortel et invincible. 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, Fusilier said:

Comme s'ils avaient le choix...  ils tombent dans une embuscade. Une fois dedans, FS ou pas, le type de combat est le même.  ils sauront que pour se balader dans le coin, il faut un groupe d'appui et des hélicos pas loin.  

Ils tombent dans une embuscade dont il y a clairement une issue au sud ... plein gaz et on dégage en zone moins arboré ... et on se réorganise plus loin.

C'est pas comme s'ils avaient été pris dans une nasse! Tellement pas qu'ils contre-attaquent ...

Ils commencent à nous monter une manoeuvre d'encerclement à pied autour d'un bois?!!!! puis se ravisent ... et la visiblement c'est sauve qui peut ... avec des FS qui tardent a décrocher et des appui qui se sont évaporé ... alors que les véhicules sont encore en ordre de marche et qu'il y a pas de bobo.

Résultat il se retrouve seuls face a beaucoup de monde visiblement ... et des mec remonté comme des coucous qui semblent résolus a se farcir des FS US en trophée...

J'ai pas tout regardé en détail ... il y a une explication sur l'abandon du SUV? Il est mis hors service par les tirs? le conduteur est tué? Parce que sur les images les vitrages semblent intacts, et on ne voit pas d'impact sur la carrosserie coté pile ... les pneus sont intactes aussi.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

C'est la que tu te demande si contre des cible molle comme les "insurgés" il ne vaut pas mieux une belle MAG gavé de munition ... plutôt qu'une M2 avec pas assez.

Ou alors aller vers un 20mm servi manuellement avec des obus explo et un gros viseur reflex/point rouge, éventuellement avec une télémétrie rudimentaire asservie au viseur et un blindage frontal Stanag 2. Idéal contre les pick-up bardés de DshK.
Sauf que là j'ai décris un PLFS: :laugh: 
http://forcesoperations.com/calibre-puissant-forces-speciales/

Link to comment
Share on other sites

1 minute ago, Patrick said:

Ou alors aller vers un 20mm servi manuellement avec des obus explo et un gros viseur reflex/point rouge, éventuellement avec une télémétrie rudimentaire asservie au viseur et un blindage frontal Stanag 2. Idéal contre les pick-up bardés de DshK.
Sauf que là j'ai décris un PLFS: :laugh: 
http://forcesoperations.com/calibre-puissant-forces-speciales/

Les FS en arme défensive rêve tous des multitube Dillon ... ça recrépi partout le juste le temps de te barrer.

Et en général c'est la tactique des FS ...

  • Soit ils ont clairement l'initiative et il détruise un machin en le désignant pour un missile de croisiere ou un BGL etc.
  • Soit ils ont plus l'initiative et il dégage aussi vite que possible en arrosant aussi fort que possible un peu partout d'ou vient la menace.

Le canon de 20mm c'est sympa dans le désert grand ouvert ... ou tu vois l'ennemi a 1000 ou 2000m facilement.

Mais ici on est pas du tout dans ce cas ... y a des arbres partout ... y a même des marécages! L'essentiel des combats se sont déroulé a 100m ou moins...

Dans ce contexte pour se défendre un grand volume de feu en 7.62 c'est paradis ... l'air de rien la 7.62 a 2000m ça te traverse encore le pick-up de part en part ...

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, g4lly a dit :

Les FS en arme défensive rêve tous des multitube Dillon ... ça recrépi partout le juste le temps de te barrer.

Et en général c'est la tactique des FS ...

J'avais lu que la complexité de l'arme qui a besoin d'un entretient chiant et le besoin d'une alimentation électrique, ainsi que l'impossibilité de la démonter, étaient considérés comme rédhibitoires par pas mal d'opérationnels, parce que du coup c'était pas pratique de nomadiser avec.
Cela condamnant le M134 à être servi par des plate-formes plus complexes, hélicoptères, navires, et blindés médians (d'où les toutes récentes Gazelles "Vulcain" du COS). Ou encore de vrais véhicules base-vie. Bien éloigné du pick-up vaguement militarisé donc.

Après oui avoir un tel volume de feu je comprends que ça soit un plus. Mais il y a des solutions approchantes ou presque, et dans la même gamme de poids, un affût double de MAG, par exemple.
...Et si l'alimentation électrique n'est pas jugée problématique et que le 5.56 n'est pas considéré trop faible, il y a désormais une solution toute mignonne de plus sur le marché, et super légère en plus : le microgun :laugh: un minigun en 5.56 avec une alim de 24 Volts.
http://www.emptyshell.us/xm556-microgun/

Après, avec un M621 en 20mm au pire tu embarques un trépied, voire s'il faut en développer un, un bipied (soyons fous, pour du 20x102 ça peut passer) tu ajoutes un manchon thermique et une poignée pour pas te brûler les mains, et tu peux encore envisager de le démonter pour te faire ton poste de tir fixe dans la pampa si ton véhicule tombe en rade. Un M621 en 20x102 ne pèse après tout "que" 45 kilos. Contre 39 pour une M2 en 12.7.

Mais vu le contexte et l'affaire dont on parle, je doute que les SF américains concernés aient vraiment eu d'autre choix que de faire avec les moyens du bord.

L'effet "Uzbin" aidant, gageons qu'ils ont déjà trouvé ou trouveront une solution.

Link to comment
Share on other sites

@g4lly

J'ai l'impression que les barbus côté gauche ont laissé les US and Co avancer, et on déclenché un tir en mode isolé mode petit harcèlement sur l'arrière de la colonne . Quand on observe le truc, on sent que la focalisation importante avec les armes  et observation pointé est  en direction de la gauche mais  vers l'arrière. avec tout le monde a l'abri des véhicules côté droit . Ils pensent qu'il n'y a pas grand monde en face et ils décident de faire une Réduction de Résistance Isolé. 

Sauf que la le reste des barbus ouvrent un feu nourri au moment où ils tentent d'avancer, en mode on fait un tronçonnage de la colonne.

Vu que chacun est fixé, à l' arrière comme à l'avant par des tirs précis ( ce qui explique peut être le pourquoi des vitres pas cassé), les mecs sont isolé. 

Donc je ne suis pas certain que la colonne aurait put faire demi tour si l'adversaire l'a laissé s'enfoncer sur cette piste, tout en leurrant via un tir isolé comme expliqué plus haut. 

Les FS and Co sont quasiment en train de surveiller la gauche mais vers l'arrière ( on voit quasiment en enfilade la colonne de véhicules et la lisière gauche). Et on observe que lorsque l'un des FS est touché en tête de la colonne ( ceux qui ont voulu faire une RRI) la le secteur de surveillance et de tir est passé face à la gauche et plus vers "l'arrière gauche" , Cad que l'adversaire qui a touché le FS depuis la gauche envoi du plomb, le véhicule qui avancé s'est arrêté juste en face des islamistes étalé à gauche . C'est la que les 2 FS tentent de quitter la zone côté droit en remontant, au lieu de redescendre car trop en pointe, les véhicules et personnels débarqué  étant pour certains isolé, donc chaque espace entre les véhicules est sûrement balayé par les tirs des barbus . Mais la ils tombent sur des islamistes qui était plus haut à droite les prennent à parti. 

Bon après je ne fais que me baser via l'angle d'une caméra... Il y a sûrement des éléments qu'on a pas, surtout quand le combattant qui a la Go pro il est occupé par son propre combat, difficile d'avoir une vue d'ensemble via son regard, déjà que cela est pas forcément aisé avec un cameramen non combattant qui suit un combat. 

Donc même si il y a des erreurs,  difficile d'avoir un ordre d'idées concret, même si on a plus ou moins la trame de se qui s'est passé.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, g4lly a dit :

J'ai pas tout regardé en détail ... il y a une explication sur l'abandon du SUV? Il est mis hors service par les tirs? le conduteur est tué? Parce que sur les images les vitrages semblent intacts, et on ne voit pas d'impact sur la carrosserie coté pile ... les pneus sont intactes aussi.

Le volume de feu ennemi empêche le conducteur de regagner son poste de pilotage je crois.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, g4lly a dit :

Ils tombent dans une embuscade dont il y a clairement une issue au sud ... plein gaz et on dégage en zone moins arboré ... et on se réorganise plus loin.

C'est pas comme s'ils avaient été pris dans une nasse! Tellement pas qu'ils contre-attaquent ...

Je n'y étais pas, je ne permettrais pas de tirer trop de conclusions sans avoir toutes les infos, ni imaginer la réponse pertinente sans prendre en compte la partialité des infos du décideur, le bordel du combat etc.  

Tout ce que l'on peut dire, d'après les images,  c'est qu'ils restent manœuvrants, ce qui est plutôt un bon réflexe, ils essayent de bloquer les axes de progression des autres. A un moment donné ils se font déborder et dans ces cas, FS ou troupes intergalactiques, t'est dans la merde.  

 

 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Clairement une opération qui aurait dû être annulée dès que l'équipe qui devait la mener (celle qui la mène est en fait celle qui devait être en appui) a été empêchée par la météo.

Sinon, pourquoi dans ce genre de convoi n'y a t il pas de MK19? Avec une petite avalanche de grenade de 40mm explo on nettoie les kéké sans trop de soucis, non? en plus la bête est connue et n'a pas les problèmes d'alimentation d'une M134...

Link to comment
Share on other sites

Citation

Opération Barkhane au Sahel : rencontre avec une médecin de l'armée française

C'était le 1er août 2014 : le lancement de l'opération Barkhane par la France pour lutter contre le terrorisme dans le Sahel, au Mali. Aujourd'hui, 4 500 militaires sont encore déployés sur place et franceinfo a pu rencontrer certains d'entre eux, notamment Laurène, 36 ans, l'une des médecins de l'armée.

Suite: https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-et-securite/operation-barkhane

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Perso ce qui manque à mon avis dans le déroulement c'est le dispositif durant le KLE (OPs éventuels, présence de drone ou non...). Celui-ci a dû être effectué un peu trop "à l'arrache" (mais il faudrait avoir les infos que les US avaient sur ce village auparavant)

 

Pour la partie tactique comme plusieurs ici je trouve qu'il y a des problèmes de communications (tant en interne, que le CR vers le haut dès le premier contact). Mais ils restent manœuvrant et sont aggressifs au début. Je ne vais pas juger plus dans la mesure où il manque pas mal d'élément à mon goût. En tout cas les barbus ont été plutôt bons sur ce coup là.

 

Les 12.7 ne me dérangent pas. C'est sûr que  à ces distances des M240 auraient été plus adaptées mais bon... les 2 armes ont des avantages et des inconvénients. Quant à utiliser le Reaper pour éclairer des cibles pour les mirages ça reste compliqué si il n'y a pas de liaison radio entre les troupes au sol et les avions à ces distances. 

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Face à un contact, la doctrine infanterie légère US est de fixer l'ennemi par le feu puis de progresser sur lui, par le feu aussi. Ils n'ont pas fait différemment de ce qu'un peloton Marines ou Army aurait fait.

C'est un constat que plusieurs Task Force française avaient fait en Afghanistan au contact des troupes US. La manœuvre type US était étonnamment assez basique, avec beaucoup de liberté donné à l'initiative des chefs de compagnie, les appuis devant être disponibles et réactifs.

Edited by Chaps
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

C'est la que l'on prend la juste et réelle mesure de la mort pour ceux qui se sont farcis la vidéo entière : froide (sans mauvais jeux de mot par 50°C) soudaine, brutale, presque propre je dirais, presque insignifiante, bien loin des libertés compassionnelles prises avec une élasticité de la perception du temps chez les réalisateurs hollywoodiens, ou la mort serait une scène assez longue pour autoriser une mise en scène incluant dans le même acte, l'enterrement, l'entrée au purgatoire et le jugement par dessus le marché.

Ça devrait faire réfléchir certains... sur leur engagement, qui dans un état comme les États-Unis, et dont l'armée est constituée de SOLDATS, se réduit souvent à des slogans, qui sont déjà trop complexes à appréhender pour le jeune américain moyen. Les arguments d'engagement se réduiront généralement à des chiffres et des pourcentages... ce qui fait que la boucle est bouclée puisque ces derniers combattront donc pour percevoir une SOLDE, comme des soldats donc. Finalement les SMP... Elles ont le mérite de rendre les choses transparentes en officialisant une situation de fait.

  • Confused 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, V. Yeⴽⴽen a dit :

C'est la que l'on prend la juste et réelle mesure de la mort pour ceux qui se sont farcis la vidéo entière : froide (sans mauvais jeux de mot par 50°C) soudaine, brutale, presque propre je dirais, presque insignifiante, bien loin des libertés compassionnelles prises avec une élasticité de la perception du temps chez les réalisateurs hollywoodiens, ou la mort serait une scène assez longue pour autoriser une mise en scène incluant dans le même acte, l'enterrement, l'entrée au purgatoire et le jugement par dessus le marché.

Ça devrait faire réfléchir certains... sur leur engagement, qui dans un état comme les États-Unis, et dont l'armée est constituée de SOLDATS, se réduit souvent à des slogans, qui sont déjà trop complexes à appréhender pour le jeune américain moyen. Les arguments d'engagement se réduiront généralement à des chiffres et des pourcentages... ce qui fait que la boucle est bouclée puisque ces derniers combattront donc pour percevoir une SOLDE, comme des soldats donc. Finalement les SMP... Elles ont le mérite de rendre les choses transparentes en officialisant une situation de fait.

je ne comprends pas bien le sens de ton post. Puisque la mort s'est le sens de l'engagement.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, colonio a dit :

je ne comprends pas bien le sens de ton post. Puisque la mort s'est le sens de l'engagement.

Eh bien tu te méprends ou idéalise trop largement les Motivations profondes de l'engagement de certains dans les armées contemporaines alors. En particulier US.

Il est vraisemblable que dans le cas de troupes d'élite, mon post est inapproprié, mais ce que je décris est une réalité sociologique a l’œuvre aux US, dans les campagnes de recrutement. Croire que ces campagnes s'articulent autour de nobles motivations de défense (vraiment d'ailleurs, de Défense ?) de la nation et de sublimation de soi par l'effort, c'est être en décalage avec les faits.

Ne serait-ce que dans l'armée française, les campagnes de recrutement présentent une rhétorique et un champ lexical qui me feraient croire que je suis à Pole emploi. On y parle d'opportunité, de flexibilité, de qualification et requalifications, de passerelles, d'équivalences de diplômes... Je ne le critique, je resitue juste le terrains sur le plan des Valeurs Morales.

Un militaire, c'est un métier ou simplement une condition temporaire mais dans les deux cas c'est une personne qui se retrouvera ou qui a pour finalité de se retrouver dans une situation ou deux choses sont possibles : il donne la mort, et/ou la reçoit.

Et ces deux réalités là sont absolument éclipsées de tout discours quel qu'en soit le public visé : communications des Armées, médias spécialisés, media généralistes, éducation nationale, JAPD, paysage politique... et même au sein de la population intéressée d'ailleurs : les jeunes mâles. (18/26 ans)

Edited by V. Yeⴽⴽen
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, V. Yeⴽⴽen a dit :

Eh bien tu te méprends ou idéalise trop largement les Motivations profondes de l'engagement de certains dans les armées contemporaines alors. En particulier US.

Il est vraisemblable que dans le cas de troupes d'élite, mon post est inapproprié, mais ce que je décris est une réalité sociologique a l’œuvre aux US, dans les campagnes de recrutement. Croire que ces campagnes s'articulent autour de nobles motivations de défense (vraiment d'ailleurs, de Défense ?) de la nation et de sublimation de soi par l'effort, c'est être en décalage avec les faits. 

Ne serait-ce que dans l'armée française, les campagnes de recrutement présentent une rhétorique et un champ lexical qui me feraient croire que je suis à Pole emploi. On y parle d'opportunité, de flexibilité, de qualification et requalifications, de passerelles, d'équivalences de diplômes... Je ne le critique, je resitue juste le terrains sur le plan des Valeurs Morales. 

Un militaire, c'est un métier ou simplement une condition temporaire mais dans les deux cas c'est une personne qui se retrouvera ou qui a pour finalité de se retrouver dans une situation ou deux choses sont possibles : il donne la mort, et/ou la reçoit.

Et ces deux réalités là sont absolument éclipsées de tout discours quel qu'en soit le public visé : communications des Armées, médias spécialisés, media généralistes, éducation nationale, JAPD, paysage politique... et même au sein de la population intéressée d'ailleurs : les jeunes mâles. (18/26 ans)

Et alors ? Il y a peu d'entreprises qui font des campagnes de recrutement en parlant de l'importance des actionnaires... Et je ne suis pas sûr de la viabilité d'un spot de recrutement pour l'armée avec des cadavres et comme slogan : "la valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non de recevoir" ou “L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien.”

Remarque ça aurait de la gueule :blink:

 

  • Like 1
  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

2 GTIA Paras dans la BSS et un 3em GTIA Para en resserve à Abidjan sur notre base opérationnelle avancée d'Afrique de l'ouest

 

La 11e Brigade parachutiste renoue en 2018 avec les opérations extérieures. Selon un cycle bien rodé au sein des armées, les parachutistes de Toulouse-Balma (état-major, commandement et transmissions), Francazal (1er RTP), Tarbes (1er RHP et 35e RAP), Montauban (17e RGP) et Calvi (2e REP), assurent en ce mois de juin la relève des unités françaises présentes dans le nord de la bande sahélo-saharienne, au Mali essentiellement.

Outre Barkhane, un troisième groupement tactique sera déployé simultanément en République de Côte d'Ivoire. Abidjan y héberge les 900 militaires des FFCI (Forces Françaises de Côte d'Ivoire) prépositionnées en Afrique de l'Ouest; S'y trouve aussi l'une des deux bases opérationnelles avancées de la France en Afrique avec Djibouti où d'autres parachutistes de la 11e Brigade parachutiste sont ou seront déployés cette année, comme un peu partout ailleurs à travers le monde puisque des éléments sont toujours traditionnellement présents aussi en Guyane ou en Nouvelle-Calédonie dans le cadre des forces de souveraineté.

Un rôle clé du dispositif

Concernant Barkhane – venue prendre le relais de Serval en 2014 – mais à l'échelle des cinq principaux pays d'une zone grande comme l'Europe, de la Mauritanie au Tchad via le Mali, le Niger et le Burkina Faso, une partie des 1 500 parachutistes de notre région (ou dépendant de Toulouse, pour ce qui concerne les légionnaires du 2e REP, basés à Calvi) armeront le «poste de commandement interarmées de théâtre». Ils assureront là un rôle clé du dispositif puisqu'il s'agira de coordonner les opérations aériennes, terrestres ainsi que les manœuvres logistiques tout en assurant le soutien et la planification des opérations.

Mais l'essentiel de ces hommes et femmes composera les deux «groupements tactiques désert», infanterie et blindé, sur le terrain. Gao, dans la boucle du Niger, Tessalit, entre désert et montagnes arides, au sud de la frontière algérienne, Tombouctou, mythique : principaux postes français, depuis Serval… Un terrain dur, dans des conditions abrasives voire exténuantes – même pour des hommes et des femmes entraînés à la «rusticité» – et qui ne laisse pas de répit dans un quotidien brûlant et poussiéreux mais, surtout, de menace constante : loin des projecteurs de l'actualité, la nébuleuse des groupes terroristes salafistes y reste toujours active.

 

https://www.ladepeche.fr/article/2018/06/16/2819148-nos-regiments-sur-le-front-du-sahel.html

Link to comment
Share on other sites

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,642
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mobius1
    Newest Member
    Mobius1
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...